voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

Dans la foulée de l’annonce de cette merveilleuse idée issue des cerveaux de nos nouvelles autorités politiques wallonnes, voici une liste de points qui sont actuellement encore sans réponse et qui, pourtant, mériteraient une attention particulière et… immédiate !

Imaginons que, effectivement, en 2025, c’est l’arrêt de la commercialisation des voitures à moteur thermique… déjà, est-ce que la Wallonie seule peut en décider ? Imaginons que Bruxelles décide que la même chose intervienne seulement en 2028 ou que la Flandre repousse l’échéance jusqu’en 2030… Comment gérer ça ?

voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

Les questions :

1° Y-aura-t-il des primes d’état, de régions voire d’origine européenne pour soutenir la transition vers le tout électrique ? Si oui, de quel ordre et sous quelle forme ?

2° Nos autorités vont-elles soutenir le développement d’une industrie locale en lien avec la fabrication et le recyclage des batteries ? Si oui, comment ? Sous quelles modalités et quelles formes ? Est-ce envisageable de voir se créer une méga-usine de production de batteries en Wallonie ? Ce besoin est-il avéré ?

3° Comment le manque à gagner sur les accises des carburants va-t-il être compensé ?

4° Quel avenir pour les routes et l’infrastructure ? De vastes programmes de "route active" permettant de recharger les véhicules par induction vont-ils être mis en place ? Si oui, quand et comment ? N’y a –t-il pas là une politique de grands travaux à mener à un niveau Européen ? Quid des infrastructures de recharge et de leur développement ?

5° Alors que le black-out menace déjà le pays en hiver, d’où va venir toute l’électricité nécessaire à la recharge du parc automobile entier ? Des centrales à charbon ? des centrales TGV ? Du nucléaire ? Il est bien évident que le bilan écologique d’un véhicule électrique varie du tout au tout en fonction de l’origine de l’énergie utilisée…

6° Qu’est-ce qui est prévu en matière de recyclage des batteries ? Quel impact financier pour les utilisateurs ?

7° Qu’en est-il de la formation des travailleurs et futurs travailleurs sur ces véhicules électriques ? Quels investissements sont-ils prévus pour former les élèves et apprentis à travailler sur ces engins, sachant que l’enseignement technique et professionnel ainsi que la formation des enseignants sont en déficit chronique depuis plus de 30 ans ?

8° Comment gérer l’élimination et le recyclage de toutes les voitures à moteur thermique ? Dans quels délais ? Avec quelle période de transition ?

La parole est maintenant à nos édiles…

voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

19:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voitures, électriques, belgique, 2025, wallonie, marché, politique, thermiques, interdiction | | |

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Le rallye de Wallonie a présenté, ce week-end, le plus beau plateau du championnat de Belgique des rallyes (BRC) depuis le début de saison. Parmi la vingtaine de voitures de pointe au départ, on dénombrait notamment 13 R5, 4 RGT et 4 WRC et plus d'une dizaine de candidats au podium final.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Une météo exécrable s'était aussi invitée, provoquant de multiples rebondissements. A commencer par le retrait trop précoce de Kris Princen (Peugeot 208 T16 R5), deuxième du général après son meilleur temps dans l'ES3 avant de partir en tonneaux dans la spéciale suivante. Si la course perdait un ténor, c’est surtout le championnat qui va désormais perdre de son intérêt. Certes, à ce moment-là de la journée, ceux qui sont lassés des succès de Freddy Loix (Skoda Fabia R5) pensent qu’il a trouvé son maître en la personne d’un François Duval (DS3 R5) toujours aussi talentueux.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Très en verve sur les pentes de la Citadelle vendredi soir, le pilote de Cul-des-Sarts - qui retrouvait le volant d'une voiture de pointe 3 ans après - n'avait pas attendu ce retrait pour occuper la tête de la course avec sa DS3 R5. Position qu'il conforta durant les deux premières boucles inondées du samedi (et 5 meilleurs temps) pour porter son avantage à plus d'une demi-minute sur Freddy Loix.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Partagé entre l'envie de viser la victoire et l'opportunité de prendre une vraie option sur le titre en jouant placé, celui-ci relançait le suspense dans l'ultime boucle de la journée en alignant 3 scratches pour revenir à 22 secondes. Dudu ne tardait pas à réagir signant son 7e meilleur temps dans Wartet avant de sortir pour le compte dans le dernier chrono du jour.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

De quoi offrir une voie royale à Freddy qui pouvait alors gérer, sur les spéciales ensoleillées du dimanche, un avantage d'une cinquantaine de secondes par rapport à Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) pour signer, en tête d'un quatuor de Skoda, une quatrième victoire consécutive cette année dans le BRC, un quatrième podium consécutif au rallye de Wallonie et prendre une belle option sur un... quatrième titre de champion de Belgique! Loix compte déjà 80 points contre 48 à Princen.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

En dehors des sorties de route, les voitures françaises ont encore fait preuve d’une bien piètre fiabilité. Et ce n’est pas un hasard si ce sont quatre Skoda qui occupent les quatre premières places. Bien sûr, à force de casser leurs prix, certaines équipes jouent dangereusement avec la fiabilité de leur machine. Et puis comment peut-on gérer une équipe qui engage sept voitures sur le rallye en ayant les deux directeurs de ce team dans la course? Bref, chez J-Motorsport, il serait peut-être temps de resserrer quelques boulons au niveau de l’équipe dirigeante, quitte à faire des choix extrêmes.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Par contre, chez Caren Burton, cela aurait pu être un week-end parfait si ce diable de François était resté sur la route. Malheureusement, même si l’on a parfois l’impression que Duval roule le coude à la portière, on ne signe pas des chronos aussi hallucinants en ne prenant pas des risques. Et si Guillaume Dilley avait pu rejoindre l’arrivée au milieu des Skoda.  Malheureusement, son embrayage le lâchait dimanche à la mi-journée…

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

D'autres duels ont tenu les spectateurs et suiveurs en haleine le dimanche. Comme celui entre les Fordistes Xavier Baugnet et Adrian Fernémont qui disposaient tous deux de Fiesta R5 2015. Rapidement dans le top 10, ces deux-là ont finalement joué la 5e place, tout le mérite revenant au local Fernémont, chaussé de Yokohama, qui a brillamment découvert en course le pilotage d'une R5 pour terminer à 7 petites secondes de son expérimenté adversaire.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Duel également entre l’extra-terrestre Stéphan Hermann et Fred Bouvy, 8e et 9e, qui alignaient des voitures aux antipodes l'une de l'autre. Avantagée le samedi sous la pluie, la petite Fiat Punto HGT du talentueux germanophone, victorieux en NCM, a finalement tenu tête à la surpuissante Porsche 997 GT3 d'un Bouvy, décidément à l'aise partout, bien revenu le dimanche et qui a empoché la victoire en RGT.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgian, rally, championship, rallye, wallonie, loix, skoda, fabia, r5, bouche, verschueren, allart, wrc, ford, fiesta | | |

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Avec 116 concurrents engagés et plus d'une vingtaine de voitures de pointe annoncées, quantité et qualité sont réunies pour faire de la 33e édition du rallye de Wallonie, qui aura lieu les 29, 30 avril et 1er mai, le point d'orgue de la première demi-saison du Belgian Rally Championship.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Ne nous voilons pas la face, avec un triplé réussi en autant de manches depuis le début de cette saison, Freddy Loix a déjà pris une fameuse option sur le titre de champion de Belgique des rallyes 2016 à bord de sa Skoda Fabia R5. Le rallye de Wallonie tombe donc à point nommé pour briser cette monotonie toute relative en présentant un plateau pas encore vu cette saison: pas moins de quatorze R5, une S2000, quatre RGT dont trois Porsche 997 GT3 et quatre WRC pouvant respirer normalement; la plupart aux mains de pilotes très largement capables d'intégrer le top 10, voire beaucoup mieux… Ca promet!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duval sera-t-il capable de faire le ménage ?

Ca promet d'autant plus que l'enfant terrible du rallye belge et mondial, François Duval, sera pour la première fois depuis… le rallye de Wallonie 2013 au départ d'une manche du championnat de Belgique au volant d'une voiture de la catégorie-reine. Et si, d'après Caren Burton, le préparateur, sa DS3 R5 ne sera en principe pas dotée du kit Evo, elle devrait par contre être bien chaussée… Sera-ce suffisant ? On peut espérer qu'associé à son talent, cela permettra à l'ancien… officiel Citroën de s'immiscer dans le duel que se livrent Freddy Loix et Kris Princen depuis le début de saison.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duel qui a, jusqu'à présent, toujours tourné à l'avantage du pilote Skoda. Mais, cette fois et à l'inverse de Duval, Kris Princen disposera d'une Peugeot 208 T16 "évoluée". De quoi relancer l'intérêt du championnat? On l'espère!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Face à ce trio infernal, on retrouvera les habituelles Skoda Fabia de Xavier Bouche et Vincent Verschueren ainsi que les DS3 des "juniors" Guillaume Dilley et Kevin Demaerschalk mais aussi une série de pilotes qu'il sera intéressant de suivre. A commencer par Xavier Baugnet (de retour en Fiesta R5), les "locaux" Laurent Léonard, Jordan Scaillet, Philippe Stéveny (trois DS3 R5) et Adrian Fernémont (Fiesta R5) sans oublier Etienne Monfort, engagé de dernière minute (Fiesta R5), Tom Van Rompuy (DS3) et Francis Lemaire, au volant de l'unique S2000 engagée, une Skoda Fabia ex-Loix.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

4 WRC et des ambitions…

Sur le rapide tracé namurois, les R5 ne devraient toutefois pas monopoliser les avant-postes. Mais, plus que les RGT parmi lesquelles les Porsche 997 GT3 de Fred Bouvy et Francis Lejeune devraient logiquement prendre l'avantage, on peut s'attendre à une vraie réplique des anciennes WRC 2 litres, accueillies à bras ouverts par les organisateurs.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Surtout aux mains de Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05 désormais inscrite en NCE/E12) qui mériterait d'enfin disputer une épreuve sans le moindre problème, Benoît Allart (Skoda Fabia WRC06) le héros malheureux de l'édition 2015 ou David Bonjean (Citroën C4 WRC) qui vise ouvertement un podium général. C'est également une C4 WRC que découvrira Jourdan Serderidis, toutes les voitures de son team étant louées…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Désormais tolérées au même titre que les WRC, les Mitsubishi et Subaru Gr.A, Gr.N ou Gr.R, font de la résistance puisqu'on en dénombre encore une bonne dizaine emmenées par la version Evo10 Gr.A d'Olivier Collard souvent bien placé en terre namuroise. Michaël Albert (Evo9 Gr.A), Antoine Van Ballegooijen (Evo 10 Gr.N), Xavier Lannoo (Subaru Sti Gr.N), Martin Van Iersel (Evo 10 Gr.N) ou Filip Barbier (Evo10 Gr.A) devraient être en mesure, eux aussi, de s'intercaler parmi le deuxième peloton des R5, GT et WRC…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Les Juniors face aux aînés en R2B

Une bonne dizaine d'équipages sont engagés dans la quatrième manche du championnat Junior. Si Anthony Dovifat mène actuellement les débats au championnat avec sa DS3 R1 à la faveur des bonus accordés pour chaque meilleur temps de catégorie et que les vainqueurs à Spa (Amaury Molle) et Tielt (Jelle Vermeire) seront au départ, on s'attend surtout au retour en fanfare d'Andy Dewallef, le champion en titre, après ses déconvenues à Spa et Tielt et, plus encore, aux débuts cette saison de Polle Geusens, sa nouvelle Fiesta Ecoboost étant enfin prête et de Gert-Jan Kobus! Mais, face à eux, il est certain que Romain Delhez et Sébastien Bedoret ne s'avoueront pas vaincus d'avance.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Si la catégorie RC5 (R1B) sera une affaire de Juniors, il n'est pas garanti que ce sera pareil en RC4 (R2B) où quelques solides coups de volant s'opposeront aux jeunes. On pense bien sûr à Steven Dolfen, vainqueur à Tielt mais aussi – surtout? - aux Guillaume De Ridder, Quentin Collignon, Manu Canal-Robles, Bob Kellen, Johan Van den Dries ou Olivier Docquier sans oublier Jef Goblet, le multiple champion de Belgique d'enduro, auteur de beaux débuts à Spa. Sûr que, cette fois, si un Junior l'emporte à la régulière en R2B, ce succès aura une réelle valeur!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

11:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, belgique, championnat, brc, quatrième, manche, namur, jambes, r5, skoda, peugeot, ds | | |

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

Une nouvelle fois sur le pont pour vous offrir le nectar du sport automobile, toute l’équipe d’autonews est heureuse de vous proposer à nouveau un numéro très riche et varié. A peine terminé, le Sezoens Rally vous est déjà largement conté dans nos pages avec la troisième victoire de Loix cette saison. Hautement symbolique, celle-ci est venue le consoler après les contrariétés vécues au Rallye de Wallonie. Une épreuve qui aura finalement vu la victoire de Cédric Cherain, la première de sa carrière, sur laquelle nous revenons également en détails.

Du côté du WRC, le Rallye d’Argentine n’a pas souri à Volkswagen mais là aussi, le malheur des uns a fait le bonheur des autres à l’image de Citroën qui en a profité pour y signer un doublé attendu depuis trop longtemps.

Aux côtés de la marque au double chevron, c’est Ford qui fait l’actualité de ce mois dans notre magazine avec deux essais emballants et l’interview de Jean-Marc Valckenaere. Le sympathique bouclé nous parle de la petite Fiesta 1.0 EcoBoost R2 essayée en exclusivité par Vincent Marique, mais également de ses projets autour de la Ford Mustang qui a enthousiasmé notre essayeur lors de sa présentation en Allemagne.

Du côté des essais, nous vous proposons également la découverte des Ford C-Max et S-Max reliftés sans oublier l’Opel Corsa OPC et la Peugeot 308 GT. Sur nos routes, nous avons pu tester l’Audi TT TFSI mais aussi la Lexus NX 300h, les breaks Ford Mondeo Clipper 2.0 TDCi, Mazda 6 SW 2.2d et Mercedes C250 BT break sans oublier l’Opel Adam S et la Porsche Targa 4 GTS.

Nous revenons également sur la manche belge du World Rallycross disputée à Mettet, sur la première manche du DTM disputée à Hockenheim sans oublier le WEC à Spa largement illustré.

Le cahier historique est consacré aux Classic Spring Roads mais aussi à la rencontre avec Michel Closjans, le vainqueur de l’ING Ardenne Roads que Benoît Lays a disputé en compagnie d’Yves Noelanders pour nous en rapporter un récit 100% authentique.

 

Enfin, comment ne pas rendre un large hommage à J-G Mal-Voy, l’homme qui a tant œuvré pour le sport automobile en Belgique à travers le Belgian Audi-VW Club.

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf

Les baroudeurs sont à l’honneur dans ce numéro 280 de votre mensuel favori. En effet, nous vous proposons un reportage exclusif sur les traces des supporters de Thierry Neuville ayant fait le lointain déplacement au Mexique. Vincent Marique, l’infatigable globe-trotter de la rédaction, est allé assister au Rallye d’Irlande dont il vous dit tout. Comme il était accompagné de Wim Doms, le toujours souriant Directeur de la Communication de Peugeot Belgique-Luxembourg, il en a profité pour tailler une petite bavette devant une bonne bière irlandaise avant de nous en relater les infos les plus intéressantes.

A peine revenu en Belgique, il reprenait ses valises pour aller assister à la présentation tchèque de la nouvelle Skoda Fabia R5. Et comme il est prêt à tout pour autonews, il s’est même installé à la droite d'Esapekka Lappi pour tenter de ressentir toute l’efficacité de cette nouvelle venue sur la scène des rallyes.

Une nouveauté que nous ne devrions pas tarder à voir débarquer en Belgique aux mains de Freddy Loix. En attendant, l’homme poursuit sa moisson de succès avec la ″vieille″ Fabia S2000 puisqu’il a remporté le TAC comme nous le raconte nos journalistes. Les épreuves ASAF de ce mois vous sont également largement contées.

Et puis trois interviews retiendront probablement toute votre attention. Ainsi, Kurt Heyndrickx explique à Hugo Van Opstal la vision du rallye qu’il partage avec son pilote, Tim Van Parijs. Essentiellement orientée vers le plaisir qu’ils éprouvent ou qu’ils offrent aux spectateurs, elle n’en est pas moins basée sur un réel calcul en termes d’investissements.

Notre deuxième rencontre du mois devrait plaire à tous ceux qui apprécient ce pilote connu pour sa gentillesse et son professionnalisme. Les autres découvriront un sportif toujours affûté du haut de ses 47 ans. Vincent Radermecker, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous parle de ses trois métiers qui lui permettent de vivre de son amour pour la conduite et les belles trajectoires!

Enfin, nous sommes allés à la rencontre de Paul Lietaer qui est peut-être le prépensionné le plus actif de Belgique. Dans ses ateliers, les Escort et autres Subaru ne cessent d’être bichonnées mais c’est de son dernier bébé, la Legacy RS, dont il est surtout question ici en attendant son arrivée en Historic BRC.

Au rayon des essais, l’équipe s’est fait plaisir ce mois-ci avec un duel de V8 signés AMG et Lexus. La GT S et la RC-F nous ont offert le plein de sensations et ça aussi, nous voulions le partager avec vous. La BMW i8 a également bluffé tout son monde en remportant un succès inouï auprès de tous ceux que nous avons croisés. Retrouvez aussi les découvertes de la Hyundai i30 Turbo et du nouveau Renault Espace sans oublier un inédit comparatif de pneus Hautes Performances.

 

Vous l’aurez compris, nous avons encore fait le maximum pour vous satisfaire!

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation,bmw,lexus,mercedes,amg,i8,gt s,rc-f

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Sur un tracé aussi typé que celui du rallye de Wallonie, dont le profil très rapide réclame puissance et vitesse de pointe, Freddy Loix, malgré tout son talent, sa victoire l'an passé (avec la Focus WRC...), son titre de champion de Belgique 2013 et sa position de leader actuel de la compétition, ne fait pas figure de favori au départ de la classique namuroise, qu'il disputera avec sa désormais habituelle Skoda Fabia, une S2000 qui manque précisément de puissance et vitesse de pointe face aux WRC...

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Pas encore de podium pour une S2000 à Namur...

Et, sur le tracé namurois, c'est à un point tel que, jamais jusqu'ici, une S2000 n'a pu grimper sur le podium final de l'épreuve, le meilleur résultat à ce jour étant la 4e place décrochée par... Freddy Loix lors de l'édition 2010 disputée au volant d'une... Skoda Fabia S2000. Face à une dizaine de WRC toutes d'excellent niveau - et sans douter du fait qu'il ne se contentera pas de jouer « placé », ce qu'il pourrait pourtant parfaitement faire, la nouvelle attribution des points lui étant plus que favorable – le premier défi que « Fast Freddy » aura à relever, bien avant un hypothétique succès, sera de décrocher une place sur le podium final de l'épreuve...

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

11 WRC engagées !

Un objectif que poursuivront auusi de nombreux autres concurrents. A commencer par la plupart des 11 pilotes de WRC recensés et des 4 supplémentaires évoluant en S2000 et R5. Vainqueur du récent TAC rally, Kris Princen vise, avant tout, les succès d'épreuve cette saison. Et à Namur, non loin des ateliers de First Motorsport où est préparée sa Subaru S12B, le clin d'oeil serait assurément sympa... Pour autant, le vainqueur de l'édition 1999 n'a pas course gagnée d'avance: quatre rutilantes Citroën WRC du team italien D-Max sont engagées: deux Xsara pour Bertrand Grooten et David Bonjean et deux C4.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Chris Van Woensel pourrait également tirer le meilleur parti d'un parcours lui convenant à merveille malgré l'âge de sa Subaru S5, la doyenne de la catégorie! Il constituera à coup sûr une excellente référence pour les autres pilotes de WRC que seront les Néerlandais Edwin Schilt (Subaru S14, la dernière mouture!) et Bob De Jong (au volant d'une impressionnante Mitsubishi Lancer WRC qu'il avait hissée au 4e rang final l'an passé) mais aussi Benoît Allart et Anthony Martin (deux Skoda Fabia, véhicule que le second nommé découvrira...) sans oublier Sébastien Sturbois (Toyota Corolla WRC).

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Kobus et Cherain dans le sillage de Loix ?

Face à tous ceux-là, il sera intéressant de voir où se situeront Melissa Debackere (Peugeot 207 S2000), l'autre Batave Hermen Kobus (Ford Fiesta S2000) actuellement dauphin de Loix au championnat et, surtout, Cédric Cherain qui nourrit de fortes ambitions au volant d'une des deux Ford Fiesta R5 du team J-Motorsport, l'autre étant aux mains de Jourdan Serderidis. Il faudra aussi tenir à l'oeil les pilotes des grosses Gr.N et R4, soit essentiellement les Mitsubishi Evo8, 9 ou 10 des Langenakens, Collard, Cunin, Renkin, Benoît, De Ridder ou Van Iersel, ainsi que la Subaru Sti de Léonard. Une liste non limitative!

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,C4,Xsara,cherain,grooten,stéveny

Retrouvant, comme à ses débuts, un découpage en 3 étapes davantage conforme à la réalité du terrain, le Rallye de Wallonie proposera un total de 21 spéciales (1 le vendredi 25 avril à partir de 20h45 à la Citadelle, 12 le samedi 26 à partir de 9h21 réparties en 3 boucles et 8 le dimanche 27 à partir de 8h49 sur 2 boucles) aux concurrents du championnat de Belgique.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,c4,xsara,cherain,grooten,stéveny

Le parcours, dans son ensemble, est proche de celui de l'an passé. Le vendredi, la show de la Citadelle proposera un tout nouveau tracé sur l'esplanade tandis que, le samedi, la suppression de l'ES de Gesves sera compensée par l'allongement de l'ES de Mohiville qui en profitera pour devenir une show.

présentation,rallye,wallonie,2014,wrc,s2000,loix,princen,subaru,skoda,fabia,impreza,match,duel,citroen,c4,xsara,cherain,grooten,stéveny

11:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, rallye, wallonie, 2014, wrc, s2000, loix, princen, subaru, skoda, fabia, impreza, match, duel, citroen, c4, xsara, cherain, grooten, stéveny | | |

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Ne dit-on pas de la trentaine qu'elle est l'âge de raison? Pour le rallye de Wallonie, ce sérieux a débuté bien plus tôt. Une stricte gestion qui lui a permis de traverser toutes les tempêtes pour figurer, depuis plusieurs années aujourd'hui, parmi les épreuves incontournables et les plus appréciées du championnat de Belgique des rallyes.

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Et pour fêter dignement ce cap des 30 éditions, que pouvait rêver de mieux un organisateur que le retour aux affaires de François Duval? S'il répète à l'envi qu'il s'agira pour lui d'un galop d'essai au volant de la Mini JWC WRC step2 de First Motorsport et qu'il ne faut pas rêver face à Freddy Loix et sa Ford Focus WRC 2 litres, personne n'a oublié que le prodige de Cul-des-Sarts avait réglé tout son monde lors d'une édition 2009 du Wallonie disputée avec une «bonne vieille» Toyota Corolla WRC. Attendons donc de voir, surtout si la météo vient mettre son grain de sel. En pleine campagne pour le titre national 2013, Freddy Loix compte déjà deux succès à l'Haspengouw et au TAC. Il pourrait donc se permettre un premier accessit mais ce serait mal le connaître: pour la première fois cette saison, une lutte de prestige s'offre à lui et il entend bien s'imposer!

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Malgré la crise, pas moins de 9 WRC au départ!

D'autres seront-ils capables de leur mettre des bâtons dans les roues? Pourquoi pas: les Néerlandais Dennis Kuipers(Fiesta WRC) et Bob De Jong (Mitsubishi WRC05) figurent parmi les meilleurs représentants de leur pays, Stéphane Lhonnay (Skoda Octavia WRC) s'était montré très rapide à l'Haspengouw. Philippe Stéveny (Citroën C4 WRC) et David Bonjean (à nouveau au volant d'une Peugeot 307 WRC) auront sans doute l'objectif commun de faire oublier leur sortie de route de l'an passé! Quant à Benoît Allart (Skoda Fabia WRC) et l'anglais James Sparrow au volant de la Subaru WRC victorieuse en 2000, ils découvriront, l'un la voiture, l'autre le parcours...

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

S2000 mais aussi GT, M et N pour les accessits...

On peut donc s'attendre à ce que le trio de S2000 déjà très en verve à Tielt vienne s'intercaler parmi les précédents. Mais qui de Melissa Debackere (Peugeot 207, lauréate à Tielt), Vincent Verschueren (VW Polo, vainqueur de la catégorie à l'Haspengouw) ou du Néerlandais Herman Kobus (Ford Fiesta) aura cette fois l'avantage?

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Sur un tracé rapide comme dans le Namurois, les meilleures GT et M peuvent aussi causer la surprise. Surtout avec des pilotes de la trempe de Tim Van Parijs (Porsche 996 GT3), Francis Lejeune (qui inaugurera une Porsche 997 GT3 RC qui devrait s'avérer redoutable), Guino Kenis (BMW Z4M, champion en titre) et, bien sûr, Chris Van Woensel dont les 400 ch annoncés de sa BMW 130i pourront aussi s'exprimer librement! Patrick Snijers va certainement regretter de ne pas avoir trouvé de Porsche 997 disponible...

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Chaque année, les meilleures Gr.N intègrent le top 10: Kris Princen, Anthony Martin, Olivier Collard, Alain Renkin (champion Critérium en titre) voire Tuur Vanden Abeele (tous sur Mitsubishi Evo9 ou 10) feront en sorte de perpétuer cette bonne tradition... mais les versions Gr.A de Marc Streel et Raphaël Venant et la Subaru Sti de Laurent Léonard seront également à suivre!

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Classe 6 (R2B) et coupes de marques !

L'épreuve mosane sera également à nouveau la première épreuve de l'année dans laquelle toutes les formules de promotion actives en Belgique se retrouveront. Si le Citroën Racing Trophy, désormais réservé aux seules DS3 R3T, se jouera entre 2 pilotes (Burton et Fumal) dans une classe 5 rassemblant aussi quelques Renault Clio R3 (Poot, Van Bellingen...), la Peugeot 207 d'Eric Haccourt ou la toujours originale Fiat 500 Abarth de Johnny Vanzeebroeck, c'est davantage la classe 6 qui retiendra toute l'attention des suiveurs puisque riche de plus de... 35 engagés!

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Bien malin qui pourrait donner le tiercé vainqueur parmi les nouvelles Peugeot 208 (Ghislain de Mévius, Cédric De Cecco, Xavier Baugnet...), les toujours très performantes C2 R2 ou C2 R2 Max (Polle Geusens, Nicolas Damsin, Quentin Collignon...), la Renault Twingo R2 de Jean-Louis Boesmans, les Skoda Fabia de Matthias Boon et Adrien Fernémont ou les Ford Fiesta (Timo Van der Marel, Hugo Arellano et Thibaut Radoux figurant en tête de liste des 19 équipages du Fiesta Sporting Trophy).

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

N'oublions pas non plus la lutte que se livreront plusieurs d'entre eux dans le cadre du championnat junior (moins de 24 ans) où ils seront rejoints par plusieurs concurrents de la classe 9 (R1) comme le local P-J. Kaufmann (Twingo). Toutes ces tractions devront aussi compter, au scratch, avec quelques redoutables montures de la classe 12 (M13 et M15) emmenées notamment par Frédéric Hébette (Citroën Saxo, le régional de l'étape fêtera sa 20e participation !), Christophe Verstaen (Opel Astra), Guillaume Dilley et Peter Hopmans (au volant des deux VW Polo GTI officielles) sans oublier Kenneth Lottin et Etienne Monfort (deux superbes Renault Clio RS au look Super1600).

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

L'Escort n'étant pas réparée, Droogmans en Sierra Cosworth en historique?

Une autre catégorie qui risque d'alimenter conversations et pronostics est la classe H. Les voitures historiques ont le vent en poupe et l'arrivée d'un certain Robert Droogmans courant 2012 n'a fait qu'amplifier le phénomène. 5 fois vainqueur à Namur entre 1987 et 1993, le « Droog » fait évidemment figure de favori. Pourtant, il n'est pas encore certain de rouler ce week-end: la Ford Escort Gr.4 accidentée au TAC n'est pas réparée. In extremis, Droogmans tente donc, avec l'aide de Dirk Vermeirsch, d'aligner, non pas la Sierra ex-Dexters uniquement destinée au show du vendredi soir, mais l'excellente Sierra Cosworth utilisée l'an passé par Gunther Monnens. La confirmation est attendue impatiemment...

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Malgré le forfait de Yannick Bodson (moteur de l'Escort Gr.4 de son copilote cassé en essais) qui aurait de toute façon sans doute éprouvé une certaine frustration à ne pas pouvoir se mesurer à armes égales à Robert, l'adversité ne sera pas pour autant absente avec les excellentes Porsche 911 de Deveux et de Kerkhove (leader du championnat) et, surtout, les autres Ford Escort des Gillot, Demortier et De Borman et de cette autre référence qu'est Didier Vanwijnsberghe. Les spectateurs seront bien inspirés d'attendre (pas très longtemps) le passage de ces très spectaculaires propulsions!

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

Dix spéciales différentes

Ayant bénéficié d'une importante refonte l'an passé, le parcours du rallye de Wallonie 2013 reprend 5 spéciales identiques ou presque (Citadelle, Wartet, Vedrin, Bois-de-Villers et Crupet) et en propose 5 autres davantage modifiées (le départ pour Gesves qui effectue son retour, l'arrivée pour Natoye et Arbre alors que Malonne est la plus transformée). Le découpage a également été revu, certaines spéciales passant du samedi au dimanche et vice-versa. Après la spéciale show du vendredi soir, les concurrents disputeront 3 boucles de 5 spéciales le samedi (premier départ à Gesves à 8h56) et les rescapés enchaîneront sur 2 boucles de 4 spéciales le dimanche (premier départ à Malonne à 8h49).

rallye,belgique,championnat,brc,wallonie,2013,plateau,présentation,duval,loix,mini,ford,wrc

09:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, belgique, championnat, brc, wallonie, 2013, plateau, présentation, duval, loix, mini, ford, wrc | | |

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Météo estivale (et quelques petites averses !), plateau exceptionnel, parcours renouvelé, tous les éléments étaient réunis pour faire du 28e rallye de Wallonie un grand rendez-vous. Mais rien n'est venu entraver la route de Pieter Tsjoen vers son septième succès au, Rallye de Wallonie. Auteur de 14 meilleurs temps sur les 20 possibles (la spéciale n° 14 de Naninne a été neutralisée dimanche matin suite à une mise en place tardive de la sécurité), le chef d'entreprise le plus rapide de Belgique a imposé sa Citroën C4 WRC avec 57 secondes d'avance sur l'autre C4 WRC de Romain. Alexandre,qui a tout de même signé 4 meilleurs temps, a dû se rendre une fois de plus à l'évidence: «Ce dimanche matin, nous avons analysé la situation. Avec 22 secondes de retard, c'était impossible à la régulière. Second derrière Pieter, qui est une vraie référence, ce n'est pas si mal. Mais je sais que je dois encore progresser. Dans mon pilotage et dans ma préparation avant les épreuves!».

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Le vainqueur, lui, savourait pleinement ce nouveau succès et rendait hommage à son adversaire: «Alexandre a très bien roulé. Samedi, ce fut difficile. J'ai dû prendre davantage de risques qu'en début de saison pour conserver l'avantage. Ce 7e succès me fait plaisir: cette année, il faut 4 victoires, et 2 ou 3 places d'honneur, pour le titre et j'en ai déjà 3!» La 3e marche du podium a, longtemps, fait l'objet d'un duel acharné entre les deux Subaru WRC de générations différentes de Mark Van Eldik et de Melissa Debackere, jusqu'à ce que la demoiselle connaisse des soucis de freins et encaisse une pénalité de 60 secondes pour pointage tardif à quelques spéciales du but.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

David Bonjean (Peugeot 307 WRC) et Hubert Deferm (Subaru WRC) auraient-ils pu se mêler à cette lutte? Une sortie de route pour le premier et un retrait de permis pour le second nous ont empêché de le savoir. La 5e place finale à plus de 5 minutes de Tsjoen du Batave Edwin Schilt (Subaru WRC), qui découvrait certes l'épreuve, prouve par contre que toutes les autres WRC ont évolué un ton en-dessous.

 

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

 

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Si certaines voitures de pointe semblaient bien mal pilotées, ce ne fut pas le cas de Jonas Langenakens et Eric Cunin qui dominaient le Gr.N aux 5e et 6e places générales avant leurs précoces soucis mécaniques. Ni du flamboyant Hans Weijs, dont la performance a été récompensée du BFO Award, qui, au volant de sa Citroën C2 S1600 a finalement tenu en respect son compatriote Ten Brinke, vainqueur en S2000 avec sa Skoda Fabia et Cédric Cherain, ravi d'empocher le Gr.N pour sa 2e course au volant de la Renault Mégane RS.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Cela dit, l'exploit revenait à Tim Van Parijs qui avait intercalé sa Porsche 996 GT3 au 5e rang absolu, entre les WRC de Van Eldik et Schilt, lorsqu'un bris de courroie a stoppé sa course en fin de première journée... Une catégorie GT décimée puisque Van Woensel (Nissan 370Z, boîte) et Kenis (BMW Z4M) ont également abandonné. S'ils sont repartis ce dimanche en super rallye (20 concurrents au total), c'était pour l'honneur. Seul rescapé, Francis Lejeune a sauvé l'honneur en hissant sa Porsche GT3 dans le top 10 final.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

22:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, jambes, namur, tsjoen, vainqueur, romain, van eldik, debackerer, citroën, c4, wrc, subaru, impreza, championnat, belgique, rallyes | | |

Duval'

Nous avons vécu une grande édition du Rallye de Wallonie. Plutôt froide certes, mais le spectacle offert sur les routes du namurois ont réchauffé rapidement les coeurs des spectateurs.

Tsjoen'''

Il faut dire que François Duval a placé la barre très haut avec sa Corolla WRC d'un autre âge. Pieter Tsjoen n'a rien pu faire pour contrer ce pilote de classe mondiale malgré une voiture nettement plus récente. Troisième, Mélissa Debackere a limité les dégâts, jouant naturellement le championnat.  

Debackere'''

14:41 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wallonie, duval, rallye, championnat, tsjoen | | |