salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

VOLKSWAGEN

La nouvelle Arteon paradait sur le stand du constructeur allemand. Il faut dire qu’elle ne manque pas de style cette remplaçante de la Passat CC. Et l’idée de lui donner un nom plus ronflant n’est pas totalement stupide. Pour l'observateur non-averti, il sera désormais moins évident de faire le lien entre l'Arteon et la Passat. Basse, large et longue (de 4,86 m), la nouvelle venue affiche une prestance sans commune mesure avec la familiale déjà connue. Le plus spectaculaire concerne sans conteste la face avant, à l'imposante calandre intégrant les phares. L'arrière adopte une chute de pavillon très inclinée, pour mieux intégrer l'auto à la catégorie des "coupés quatre-portes".

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Malgré une hauteur inférieure de 3 cm à celle de la Passat, l'Arteon offre une garde au toit des plus correctes aux places arrière. Quant à l'espace aux jambes, il se révèle tout bonnement impressionnant. Et pour cause: l'empattement s'élève à 2,84 m, soit 5 mm de plus que la Skoda Superb, qui se présente comme un référence absolue en matière d'aisance aux jambes. Cette berline devrait nous arriver au début de l’été et d’ici-là, nous devrions découvrir plus en détail ses caractéristiques techniques.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

VOLVO

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Après 9 ans de carrière, le XC60 vient d’être totalement renouvelé et la marque suédoise avait réussi à garder le secret de ses lignes jusqu’à la journée presse du salon suisse. Il repose sur la plate-forme raccourcie de son grand frère XC90 (dénommée Scalable Product Architecture) et reçoit bien évidemment les derniers perfectionnements sécuritaires. Il est ainsi capable d'éviter un obstacle en agissant de lui-même sur le volant, au cas où le freinage d'urgence automatique n'aurait pas suffi. Cette fonction s'intègre au système City Safety, grâce auquel le XC60 sait aussi repérer et éviter un véhicule se situant dans son angle mort en cas de changement de file. Mode oblige, il se pare aussi d'un dispositif de conduite semi-autonome fonctionnel jusqu'à 130 km/h sur les routes ″bien signalisées″ nous précise-t-on chez Volvo.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Sous le capot, on ne trouve que des 4 cylindres, des Diesel D4 et D5 développant respectivement 190 et 235 ch, mais aussi des essences. Le T5 offrira 254 ch et le T6 320 ch. Et pour les plus exigeants, une motorisation hybride rechargeable T8 est prévue, qui, forte de 407 ch, permettrait au XC60 de franchir les 100 km/h en 5″3.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Dans l'habitacle, on retrouve une ambiance très nordique, où le confort des sièges le dispute à un design soigné et une ergonomie travaillée, tandis que la finition apparaît très raffinée. L'infotainment n'a pas été négligé, les systèmes Apple CarPlay et Android Auto étant disponibles. La production du nouveau XC60 débutera mi-avril en Suède. C'est un modèle crucial pour Volvo puisqu'il assure près de 30 % de ses plus de 530.000 ventes annuelles.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

ZENVO

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

La TS1 GT est, avec Könnigsegg, l’autre supercar venue du froid. Le constructeur Danois propose cette nouvelle version équipée d’un V8 de 5,8 l. Avec 2 compresseurs, ce sont pas moins de 1180 ch qui déboulent sous le pied droit! Le couple est tout aussi impressionnant avec 1100 Nm à 7.700 tr/ min. Tant qu’on est dans la démesure… 375 km/h en pointe, 2,8 sec pour le 0 à 100 km/h. Cette version marque également les 10 ans du constructeur et se pare d’une teinte bleu Fjord (Ford ?) très seyante.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Voilà, nous vous avons proposé une visite du Salon de Genève 2017 en compagnie de Dimitri Urbain que nous devrions retrouver sur ce site très rapidement pour des sujets touchant au patrimoine automobile...

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

11:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, geneve, tour, marques, visite, 2017, volkswagen, volvo, zenvo, xc60, arteon | | |

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Avec seulement deux SUV dans sa gamme, Volvo accuse un certain retard sur ses concurrents allemands. Mais la marque se prépare à agrandir sa palette de baroudeurs par le bas, grâce au futur XC40. Il faut dire que les SUV semblent porter chance à Volvo: l'an dernier, le XC60 était encore le modèle le plus vendu de la marque mais le nouveau XC90 connait aussi un joli démarrage commercial. On comprend donc bien que le constructeur suédois accorde beaucoup d'importance au lancement d'une nouveauté plus compacte dans la catégorie: le futur XC40. Même si la commercialisation n'aura lieu qu'en 2017, les lignes de ce petit dernier sont déjà bien connues. Il arborera en effet la même silhouette que le Concept 40.1 dévoilé au printemps dernier.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Une motorisation hybride rechargeable et un inédit trois-cylindres

Sous les traits ciselés de ce SUV, long de 4,40 m environ, on trouvera une plate-forme inédite, conçue avec le chinois Geely, propriétaire de Volvo et baptisée CMA. Une base logiquement compatible avec une motorisation hybride rechargeable, que les concurrents Audi Q3 et Mercedes GLA ne pourront pas proposer sur leur actuelle génération: seul le X1 de BMW devrait offrir une telle alternative prochainement. À l'autre extrémité de la gamme, le XC40 profitera d'un nouveau trois-cylindres 1.5 turbo, qui sera épaulé par des quatre-cylindres 2.0. Quant à l'habitacle, il délaissera l'ergonomie complexe de l'actuelle V40 pour adopter un grand écran tactile au format portrait, bien plus aisé à utiliser.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

13:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, suv, compact, modeste, xc40, suédois, chinois, 4x4, 1.5, turbo, 3, cylindres, hybride | | |

autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

L’équipe d’Autonews vous propose une nouvelle fois un numéro très copieux à déguster sans modération durant vos vacances. Au menu, les dernières manches de votre discipline préférée qui passait par la Pologne pour le WRC. Ott Tänak y a créé la surprise en occupant longuement la tête avant de tout perdre face à Mikkelsen dans les derniers kilomètres. A Ypres, ce sont les français Bouffier et Lefebvre qui pensaient mettre fin à la domination de Freddy Loix. Mais rien n’y a fait, à la fin c’est le pilote Skoda qui s’impose pour la onzième fois. Vincent Marique et Hugo Van Opstal vous disent tout sur l’épreuve à travers 14 pages. C’est également là qu’ils sont allés à la rencontre de Polle Geusens, incontestablement un des meilleurs jeunes espoirs belges actuels.
Autonews a également eu la chance de s’installer aux côtés de Kevin Abbring à bord de la nouvelle Hyundai i20 R5 qui devrait connaître un joli succès dans les années à venir. Nous consacrons également quelques pages aux pilotes belges qui n’hésitent pas à aller goûter au championnat d'Allemagne des rallyes. Et puis Michelin Racing nous a ouvert ses portes pour une visite exclusive de ses installations à Cataroux. L'occasion de découvrir un processus de fabrication étonnant.
Enfin, les épreuves régionales n’ont pas été oubliées avec les reportages du Rallye de la Haute Senne et des rallysprints Fanny (à Spy) et d’Achêne, ainsi qu'un mini-portrait d’Antoine Regnier.
Les amateurs de circuit découvriront avec plaisir de belles photos des 24 Heures du Mans sans oublier la présentation des 24 Heures de Spa-Francorchamps signée Stéphane Halleux.
Le cahier Histonews est consacré au Rallye d'Ypres, tant national qu'européen, et vous emmène à la découverte de l’original Roude Léiw Classic au Luxembourg.
Ce mois-ci, nos essayeurs ont goûté en avant-première à la nouvelle Citroën C3, à la Mercedes GLC Coupé et aux Volvo S/V90. En Belgique, ils ont pu approfondir leur jugement à bord des Ford Mustang V8, Fiat 500 X 1.4 MultiAir, Kia Sportage CRDi 136, VW Tiguan 2.0 TDI 150 4motion et Porsche 718 Boxster.

autonews,mars,2016,289,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,brc,Ypres,Pologne,mondial,24,ehures,Mans,Francorchamps,présentation,Citroën,Mercedes,Volvo,Ford,Mustang,Fiat,Kia,VW,Porsche,718,Boxster

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour les 60 ans de la Volvo Amazon, Autoworld mettra les différentes versions de la Volvo Amazon “in the spotlight” du 28 avril au 29 mai. Il y aura aussi une PV544, une P1800 et une 1800 ES (shooting break). Des négociations sont en cours pour obtenir la Volvo Amazon carrossée par le belge Jacques Coune.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Un peu d’histoire…

Au début de sa fabrication, en 1956, la voiture fut appelée Amason (avec un «s»), en référence aux Amazones de la mythologie grecque. Mais un fabricant allemand de motos, Kreidler, avait déjà enregistré ce nom. Dans un souhait d’entente mutuelle, il fut décidé que Volvo n’utiliserait ce nom que dans son pays, la Suède, et en modifierait l'orthographe en Amazon.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour l’export, Volvo initia une nomenclature à base de trois chiffres. La gamme fut dès lors connue sous le nom de Série 120: P120, P130 et P220. Les modèles étaient livrables dans différentes versions - 121, 122S, 123 GT et Favorit. Dans le langage populaire, toutefois, on continua de parler de l’Amazon et de l’Amazon Kombi.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

La Volvo Amazon fut conçue par Jan Wilsgaard et, bien qu’elle fut présentée à la presse le 1er septembre 1956, les premières voitures ne furent livrées qu’au printemps 1957. L’Amazon devait remplacer la populaire PV444, réputée comme une voiture du peuple bon marché. Toutefois, comme l’Amazon était trop chère, c’est la PV544 qui prit sa place. Cette dernière allait, à son tour, être remplacée en 1965 par la “Favorit”, une version allégée de l’Amazon.
La sécurité ayant toujours été l’un des chevaux de bataille du constructeur suédois, l’Amazon et la PV544 furent les premières voitures à être équipées d’une ceinture de sécurité à trois points d’ancrage et d’un tableau de bord renforcé.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Des parties mécaniques de l’Amazon, comme le moteur, la boîte de vitesse et les essieux, furent utilisés pour la fabrication du modèle sport P1800, rendu célèbre dans la série télévisée britannique “The Saint”. La fabrication de la Volvo Amazon s’est arrêtée en 1970. Un peu plus de 667.000 véhicules avaient été construits dont environ 300.000 rien qu’en Suède.

21:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, amazon, autoworld, musée, bruxelles, cinquantenaire, 120, série, coupé, break, marque, suédoise | | |

Geneva,Salon,2016,Volvo,S90,V90,premium,suede,berline,break,essence,diesel,hybride

Présenté mi-février à la presse en Suède, le break V90 est le point d’orgue d’un héritage de 60 ans en matière de breaks. Réalisé à partir de la même plate-forme SPA (Scalable Product Architecture) que ses confrères XC90 et S90, le V90 est la déclinaison break de la berline S90 présentée en début d’année.

Geneva,Salon,2016,Volvo,S90,V90,premium,suede,berline,break,essence,diesel,hybride

Ces deux nouveautés apparaîtront sur les routes belges à la rentrée 2016. Au chapitre des motorisations, le break sera disponible avec une armada de quatre-cylindres 2.0 turbo: trois Diesel (D3 de 150 ch, D4 de 190 ch et D5 AWD de 235 ch) et deux essence (T5 de 254 ch et T6 AWD de 320 ch), en attendant la version T8 hybride rechargeable.

Geneva,Salon,2016,Volvo,S90,V90,premium,suede,berline,break,essence,diesel,hybride

Geneva,Salon,2016,Volvo,S90,V90,premium,suede,berline,break,essence,diesel,hybride

11:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : geneva, salon, 2016, volvo, s90, v90, premium, suede, berline, break, essence, diesel, hybride | | |

Volvo,S90,berline,coffre,3 volumes,2.0,essence,turbo,hybride,400 ch,diesel,190,235,puissance,downsizing,sécurité,salon,detroit,janvier,

Volvo a présenté la deuxième nouveauté dérivée de son architecture modulaire SPA qui, à terme, servira de base à presque toute la gamme. A cette occasion, les Suédois ressortent un nom disparu depuis 1998: S90. Un changement de patronyme mérité si nous prenons le format imposant de cette nouvelle berline. Par rapport à sa devancière, la nouvelle venue gagne 11 cm en longueur, soit 4,96 m au total. Une taille qui la place en concurrence directe avec les Audi A6, BMW Série 5, Mercedes Classe E et autres Jaguar XF. Entièrement nouveau,le style est fortement inspiré des Concept Estate, Coupé et XC Coupé.

Volvo,S90,berline,coffre,3 volumes,2.0,essence,turbo,hybride,400 ch,diesel,190,235,puissance,downsizing,sécurité,salon,detroit,janvier,

Sous le capot, l'heure est malheureusement au downsizing. Alors que la S80 s'était dotée à l'époque d'un V8, la S90 se limite à des quatre-cylindres. Heureusement, malgré une modeste cylindrée de 2.0 litres, ces moteurs affichent une belle santé. Suralimenté par un compresseur mécanique et par un turbo, le "petit" quatre-cylindres essence T6 revendique déjà 320 ch. Grâce à l'appui d'un bloc électrique, la version hybride rechargeable T8 culmine même à 407 ch, tout en affichant une consommation normée de seulement 1,9 l de sans-plomb aux 100 km, un exploit due à un cycle d' homologation outrageusement favorable.

Volvo,S90,berline,coffre,3 volumes,2.0,essence,turbo,hybride,400 ch,diesel,190,235,puissance,downsizing,sécurité,salon,detroit,janvier,

Quant aux mécaniques diesel, elles développent respectivement 190 (D4) et 235 ch (D5). Hormis la variante D4, qui entraîne ses roues avant via une boîte manuelle à six rapports, toutes les versions disposent de la transmission intégrale et d'une boîte automatique huit vitesses.

Volvo,S90,berline,coffre,3 volumes,2.0,essence,turbo,hybride,400 ch,diesel,190,235,puissance,downsizing,sécurité,salon,detroit,janvier,

La S90 n'oublie pas non plus la sécurité, le cheval de bataille de la marque suédoise. Elle introduit notamment la dernière version du Pilot Assist, une aide à la conduite capable de maintenir automatiquement la trajectoire, et ce en roulant jusqu'à 130 km/h. Le freinage autonome City Safety s'enrichit également puisqu'il reconnait désormais les animaux de grande taille et peut actionner automatiquement les freins pour éviter une collision ou en amortir les conséquences. Présentée au salon de Detroit, en janvier prochain, la berline se déclinera rapidement en break V90.

Volvo,S90,berline,coffre,3 volumes,2.0,essence,turbo,hybride,400 ch,diesel,190,235,puissance,downsizing,sécurité,salon,detroit,janvier,

20:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, s90, berline, coffre, 3 volumes, 2.0, essence, turbo, hybride, 400 ch, diesel, 190, 235, puissance, downsizing, sécurité, salon, detroit, janvier | | |

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Certes, nous pensions jouer la victoire en nous alignant dans cette deuxième édition du Tour de Belgique des nouvelles énergies sur une Volvo V60 pHEV. Seulement voilà, c'était sans compter sur les participations de pilotes réputés comme Marc Duez ou Eric Van de Poele sans parler de l'équipage Braillard/Delferrier. Tandis que certains de nos collègues avaient fait appel à la fine fleur des copilotes pour viser la victoire. Pour notre part, nous avions choisi de privilégier l'aspect humain en proposant à notre meilleur ami de nous accompagner dans l'aventure.

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Stéphane n'est pas un copilote néophyte mais face au matériel utilisé par l'opposition, il était difficile de lutter. Qu'à cela ne tienne, nous choisissons de faire les choses sérieusement mais sans trop se prendre au sérieux! En guise de mise en bouche, DG Sport nous a donné rendez-vous le jeudi soir, au Cinquantenaire, pour le contrôle technique, le montage du Tripy, le briefing et une rencontre avec la presse. Juste avant cela, nous avions repris une petite partie du parcours 2014 pour accorder nos violons et comprendre le fonctionnement de l'application téléchargée par mon copilote. Nous sommes prêts mais face aux tripmasters et autres Blunik de la concurrence, nous comprenons rapidement que nous allons souffrir...

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Partis de bonne heure le samedi matin, nous rejoignons nos camarades à Couvin où les commissaires du RACB effectuent les pleins des véhicules avant de poser des scellés. Direction le circuit de Mariembourg pour une première épreuve de régularité à 50 km/h. Habitué de la piste lors des compétitions de PromoKart, votre serviteur est confiant tout en sachant qu'il devra mener un engin dépassant allègrement les deux tonnes. Qu'à cela ne tienne, nous y allons sportivement jusqu'à ce que nous rejoignions un concurrent visiblement peu habile au volant et n'ayant aucune intention de s'écarter pour nous laisser effectuer un second tour dans la même moyenne. La sentence ne se fait pas attendre puisque nous terminons derniers grâce à cet indélicat. Très vite, nous oublions cet incident pour nous élancer sur un superbe parcours. Le rythme est soutenu. Durant chaque liaison, Stéphane prépare le RT suivant en annotant les chronos en fonction des points de repères donnés sur le roadbook. On s'amuse, nous restons concentrés et ne faisons aucune erreur sur le routier. Les routes sont glissantes, boueuses, la météo n'est pas avec nous et il faut tenir la V60 sur la bonne route lorsque les chemins rétrecissent. Un vrai plaisir pour le pilote amateur que je suis...

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

La nuit tombe, les routes au milieu des bois créent une ambiance plutôt envoûtante. Nous nous arrêtons pour admirer un cerf planté au milieu de la route et qui nous regarde paisiblement avant de s'en retourner dans la forêt. Des instants magiques qui nous séduisent. Nous arrivons finalement à Houffalize peu avant 21h00 après avoir profité d'une longue liaison autoroutière pour tenter de faire baisser la consommation. Le temps de prendre une douche, de mettre la voiture charger (pas longtemps malheureusement, l'installation électrique de l'hôtel ne supportant pas l'excès de charge entraîné par tous les véhicules Plug-In), et nous nous retrouvons à table en bonne compagnie. L'ambiance est excellente et la soirée se prolonge. Il faut dire que le départ dimanche est annoncé pour 10h30. Et comme nous occupons la sixième place provisoire, très isolés entre Verstraete et Bouvier, nous assumons notre réputation et fermons le bar en compagnie de mauvais camarades.

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Dimanche, la météo n'est pas meilleure. Nous restons concentrés et poursuivons l'aventure le plus sérieusement du monde. Le parcours est toujours aussi sélectif et nous prenons à nouveau de grosses pénalités à cause d'une vitesse excessive notamment en arrivant à proximité d'une maison construite au milieu de nulle part mais dont les habitants ne supportent visiblement pas l'automobile. La vitesse imposée y est de 20 km/h mais nous comprenons trop tard l'instruction obligatoire… alors que tous nos concurrents connaissent visiblement ce piège.

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Nous arrivons à Francorchamps en début d'après-midi. Le temps de nous restaurer à la pit-brasserie et nous revoilà au volant de notre Volvo V60 pHEV pour deux tours de piste à 70 km/h de moyenne. Je me colle parfaitement au chrono affiché par la tablette, Stéphane est content de son pilote qui passe le chrono à 6'00" tout pile les deux fois mais à l'arrivée, les pénalités tombent là aussi. C'est à ce moment-là que nous comprenons les limites de notre application. Un dernier RT est organisé à Winanplanche. Une spéciale que je connais pour y tester régulièrement les voitures sportives que j'ai à l'essai. Nous y battons le vainqueur qui s'est trompé mais qui remporte l'épreuve grâce à la gentillesse de Marc Duez qui le laisse repasser alors que les routes y sont très étroites.

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

Bref, à l'arrivée, si une Peugeot s'impose à nouveau, Marc amène un Mitsubishi Outlander en deuxième place tandis que Bernard Verstraete signe une superbe deuxième étape puisqu'il monte sur la dernière marche du podium devant Julien Libioul et Willy Braillard. Sixièmes, nous sommes contents de notre rallye. La Volvo s'est montrée agréable à conduire mais sa puissance de plus de 280 ch en mode combiné nous a poussé au vice. Il fallait aussi composer avec un petit réservoir du fait des batteries placées entre le train arrière et le coffre. Au classement énergétique, nous terminons septième en sachant que nous n'avons pas pu recharger complètement les batteries dans la nuit de samedi à dimanche. Un problème qu'il faudra véritablement résoudre pour la troisième édition en 2016. Par contre, nous féliciterons toute l'équipe DG Sport pour la parfaite organisation de cette épreuve avec un roadbook absolument parfait! Bravo Robert Vandevorst! (Photos; B. Verstraete, R. Pauline et Jean-Marc Pitz)

Tour,Belgique,rallye,New,energy,nouvelles,énergies,2015,volvo,V60,PHEV,résumé,sixième

19:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tour, belgique, rallye, new, energy, nouvelles, énergies, 2015, volvo, v60, phev, résumé, sixième | | |

Volvo,V60,pHEV,5 cylindres,diesel,hybride,électrique,rechargeable,280 ch,4WD,AWD,rallye,roue,de,belgique,TdB,2015,New,Energy,Lays,Halleux

Le Tour de Belgique auto, c’est une longue histoire dont le livre s’était refermé en 1974. En  2012 toutefois, DG Sport l’a remis à l’ordre du jour sous la forme d’un rallye pour voitures historiques. En 2014, DG Sport lui a adjoint la première compétition officielle pour véhicules hybrides en Belgique sous les auspices conjointes du RACB et la FIA: le Tour de Belgique New Energy était né!  

Dès demain, votre serviteur prendra le départ de cette deuxième édition du Tour de Belgique New Energy à bord d'une Volvo V60 pHEV en compagnie de Stéphane Halleux. Une voiture affichée à 57.900 euros et donnant 283 ch en cumulant le moteur thermique et l'électrique! Le couple atteint 640 Nm.

Volvo,V60,pHEV,5 cylindres,diesel,hybride,électrique,rechargeable,280 ch,4WD,AWD,rallye,roue,de,belgique,TdB,2015,New,Energy,Lays,Halleux

L’édition 2015 accueille d’importantes nouveautés puisqu’elle est ouverte, non seulement aux véhicules hybrides, mais aussi aux véhicules roulant au CNG (gaz liquide comprimé) et aux véhicules électriques. Chacune de ces catégories bénéficiera d’un classement propre en fonction de leurs spécificités.

Les catégories Hybrides, Hybrides Plugg In et CNG démarreront officiellement le rallye à Mariembourg le samedi 14 novembre après un pré-départ ayant eu lieu hier à Autoworld où ont également eu lieu les vérifications administratives et techniques.

Volvo,V60,pHEV,5 cylindres,diesel,hybride,électrique,rechargeable,280 ch,4WD,AWD,rallye,roue,de,belgique,TdB,2015,New,Energy,Lays,Halleux

Les voitures électriques retrouveront les voitures des autres catégories à l’arrivée de la première étape à Houffalize mais ne participeront qu’à la deuxième journée du rallye où elles devront   rallier Spa en passant par le Circuit de Francorchamps. Un fameux pari en termes d’autonomie mais qui, s’il est gagné, démontrera à suffisance que les voitures électriques ont leur place dans le paysage automobile belgo luxembourgeois et pas seulement en ville !

Bien entendu, le site internet www.tourdebelgiquenewenergy.com est actif pour suivre la course en direct.

Volvo,V60,pHEV,5 cylindres,diesel,hybride,électrique,rechargeable,280 ch,4WD,AWD,rallye,roue,de,belgique,TdB,2015,New,Energy,Lays,Halleux

16:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, v60, phev, 5 cylindres, diesel, hybride, électrique, rechargeable, 280 ch, 4wd, awd, rallye, roue, de, belgique, tdb, 2015, new, energy, lays, halleux | | |

Tour,de,Belgique,TdB,2015,lays,halleux,équipage,officiel,volvo,deuxième,édition,victoire,objectif,consommation,288 ch

En 2014, une Volvo avait été engagée à titre totalement privé par Willy Braillard. Accompagné de Christian Delferrier, celui-ci avait mené une bonne partie du rallye avant d’être contraint à l’abandon à cause d’un pneu déchiré. Cette année, Volvo revient avec deux voitures et la volonté de gagner!

Tour,de,Belgique,TdB,2015,lays,halleux,équipage,officiel,volvo,deuxième,édition,victoire,objectif,consommation,288 ch

La première voiture, une V60 D6 Hybride Plug In sera confiée à votre serviteur épaulé par Stéphane Halleux. Cette Volvo n’est ni plus ni moins que la première voiture hybride Diesel rechargeable. Le moteur retenu pour entrainer les roues avant est un 5 cylindres Diesel double turbo d’une puissance de 220 ch. Le moteur électrique complémentaire de 68 ch entraîne, lui, les roues arrières.

Tour,de,Belgique,TdB,2015,lays,halleux,équipage,officiel,volvo,deuxième,édition,victoire,objectif,consommation,288 ch

Le conducteur a le choix entre trois modes de conduite: Pure, Hybride ou Power. En mode Pure, le conducteur peut parcourir jusqu’à 50 kilomètres en mode 100% électrique. En mode power, les deux moteurs sont actionnés en même temps et délivrent ainsi 288 ch! Mais dans le cadre du Tour de Belgique ce sera surtout le mode hybride qui sera employé et qui risque de marquer les esprits par sa faible consommation!

Tour,de,Belgique,TdB,2015,lays,halleux,équipage,officiel,volvo,deuxième,édition,victoire,objectif,consommation,288 ch

La deuxième voiture est une première sur le Tour de Belgique New Energy. En effet, la Volvo V60 bi-fuel sera la première voiture au CNG à relever le défi de cet éco-marathon. Le moteur 4 cylindres de 245 ch peut fonctionner aussi bien à l’essence qu’au CNG. Avec ses deux réservoirs pleins, la voiture peut parcourir plus de 1.400 km. Rappelons que le CNG présente pas mal d’avantages parmi lesquels une usure mécanique inférieure car il produit moins de résidus et, surtout, une pollution extrêmement  réduite (95% d’émissions de particules fines en moins et, dans le cas de cette Volvo, une réduction des émissions de CO2 de 149g à 116g), tout cela avec des chiffres de consommation inférieurs par rapport à une version traditionnelle à essence. Notons enfin que cette voiture, déjà clairement orientée vers demain, peut aussi fonctionner au Biogaz (ses émissions de CO2 tombant alors à 38g)!

Tour,de,Belgique,TdB,2015,lays,halleux,équipage,officiel,volvo,deuxième,édition,victoire,objectif,consommation,288 ch

Avec ces deux voitures, Volvo entend prouver qu’il est non seulement un constructeur de véhicules particulièrement solides et sûrs mais aussi particulièrement respectueux de l’environnement.

20:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tour, de, belgique, tdb, 2015, lays, halleux, équipage, officiel, volvo, deuxième, édition, victoire, objectif, consommation, 288 ch | | |

Volvo,projet,drive me,conduite,autonome,2017,XC90,göteborg,100,familles,conducteurs,standards,interface,palettes,volant

Volvo vient de dévoiler l’une des interfaces les plus sophistiquées et les plus simples d’utilisation de l’industrie automobile, permettant d’effectuer le transfert de contrôle en mode conduite autonome à bord de ses prochains véhicules. L’arrivée de la conduite autonome met l’accent sur l’importance capitale de la relation entre conducteur et interface utilisateur. Un transfert de contrôle sécurisé et intégré constitue la base de toute technologie autonome digne de confiance.

Volvo,projet,drive me,conduite,autonome,2017,XC90,göteborg,100,familles,conducteurs,standards,interface,palettes,volant

Volvo a conçu son Pilotage Automatique IntelliSafe de façon simple et intuitive. Le mode autonome est activé par le biais de palettes spécifiques situées sur le volant. En empruntant une route sur laquelle le mode conduite autonome est disponible, le véhicule alerte le conducteur que le Pilotage Automatique est prêt. Parallèlement, les palettes situées sur le volant se mettent à clignoter.

Volvo,projet,drive me,conduite,autonome,2017,XC90,göteborg,100,familles,conducteurs,standards,interface,palettes,volant

Le conducteur appuie sur les deux palettes simultanément et un voyant vert fixe indique alors que le Pilotage Automatique est activé et que la conduite et la supervision ont été déléguées au véhicule. Lorsque la conduite autonome n’est plus disponible, le système incite le conducteur à reprendre la maîtrise du véhicule. Un compte à rebours de 60 secondes s’affiche. Si pour quelques raisons que ce soit le conducteur ne reprend pas le véhicule en main, la voiture s’arrêtera d’elle-même en toute sécurité.

Volvo,projet,drive me,conduite,autonome,2017,XC90,göteborg,100,familles,conducteurs,standards,interface,palettes,volant

Le nouveau Pilotage Automatique IntelliSafe sera disponible pour la première fois sur les 100 XC90 participant au projet Drive Me, initiative la plus ambitieuse en termes de conduite autonome, qui se déroulera à Göteborg en 2017.
Le projet Drive Me a pour but de confier 100 Volvo autonomes à des familles et des conducteurs standards, qui circuleront autour de Göteborg sur des routes publiques dans des conditions quotidiennes d’utilisation. Les véhicules seront conduits en mode autonome sur des routes sélectionnées pendant environ 50 kilomètres. Après son utilisation dans le cadre du projet Drive Me, le Pilotage Automatique IntelliSafe sera présenté au grand public.

11:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, projet, drive me, conduite, autonome, 2017, xc90, göteborg, 100, familles, conducteurs, standards, interface, palettes, volant | | |