visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

A 72 ans, Tony Gillet conserve la verve et l'enthousiasme qu'on lui a toujours connu. Il nous a reçu dans ses ateliers de Gembloux où il faisait encore calme, ses mécaniciens étant tous en vacances avant une fin d'année qui s'annonce plutôt chargée pour le petit artisan wallon. Une belle occasion de revenir, en compagnie de ce sémillant septuagénaire, sur une aventure à nulle autre pareille.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Tout a commencé en 1992, 25 ans plus tôt, nous étions encore en ville, aux portes de Namur. Un garage tellement étroit que notre Vertigo actuelle n'y serait jamais entrée. D'ailleurs, mes mécaniciens n'osaient jamais me guider parce que nous avions un centimètre de chaque côté pour rentrer la voiture. Une fois sur deux, on touchait... pour l'instant, c'est très calme avant un gros boulot qui débutera en septembre."  

En 1992, Tony présente son premier prototype. Un exemplaire qui fut détruit par un journaliste, non pas lors d'un essai mais plus modestement, lors d'un mariage.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Quelqu'un l'a racheté il y a dix ans et nous aimerions bien le reconstruire à l'identique. Il faut savoir que la Vertigo a été la première voiture de route avec un châssis en carbone jusque avant la Mc Laren F1 dont nous ignorions l'existence. Avant, je faisais de la course de côte et j'avais déjà travaillé les matériaux composites puisque je roulais avec la F2 ex-Jabouille avec un V6 Renault. A l'époque, tout le monde me disait que j'étais fou. Il a fallu faire des milliers de pare-brise, créer des jantes, avant de passer le crash-test à l'UTAC à Montlhéry. C'était le gros stress parce que personne n'avait jamais expérimenté cela avec un châssis carbone mais nous avons réalisé les cinq tests avec le même châssis ce qui était unique! A l'époque, on lançait la voiture avec des élastiques dans un mur et de face."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Pour faire connaître la voiture, Tony décide alors de se déplacer aux USA lors du Salon de Detroit mais pour y être invité, il fallait se distinguer. Et très vite, l'idée de battre le record mondial du 0 à 100 km/h est apparue comme une évidence à l'ancien détenteur de ce titre à bord d'une Donkervoort. 

"A l'époque, les policiers ralentissaient la circulation et nous en profitions pour utiliser l'autoroute pour réaliser nos chronos. Nous faisions demi-tour via la berme centrale pour refaire le 0 à 100 km/h de l'autre côté. Comme toujours, nous étions pris par le temps et l'argent. L'auto est partie aux USA avant que le record ne soit homologué. Grâce à ce titre, nous avons été au centre de la manifestation. Le temps était de 3"966... Arrivé là-bas, cela nous avait fait une publicité incroyable mais il a fallu mettre un grand panneau pour préciser que l'auto était homologuée pour la route et qu'elle était commercialisée. On a alors vendu une voiture à un Tchèque. Nous avons été reçus par le roi Albert qui a toujours été passionné de belles voitures."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Ensuite, il y a eu l'aventure Philippe Streiff qui est venu chez Gillet pour se faire construire une voiture utilisable alors qu'il était tétraplégique. La petite équipe belge a réussi à lui construire une voiture équipée d'un joystick.

"Je me souviens qu'il avait un Renault Espace adapté à son handicap mais nous sommes allés plus loin puisqu'il n'y avait plus de volant ni de pédales dans sa Vertigo.  Pour la mettre au point, j'ai appris à conduire avec le joystick. Au début, c'est très doux mais lorsqu'il s'agit de freiner en tournant, cela se complique. Il a fait le tour du circuit de karting à Paris mais le public ne se rendait pas compte qu'il roulait sans volant. Sa femme m'a dit ce jour-: il est de nouveau pilote!" 

En 1995, on a été approché par Eric Van de Vyver pour réaliser une Vertigo de course mais il fallait modifier les ailes et le capot avant. L'auto a fait ses débuts en 1996 dans diverses courses réservées aux GT. En 1997, nous avions été pré-seléctionnés pour les 24 heures du Mans mais un changement de pont va immobiliser l'auto pendant cinq heures lors des essais pré-qualificatifs et Eric signera finalement un 4'24"156 insuffisant pour qualifier la voiture... Par la suite, la Vertigo remportera trois titres mondiaux en GT2.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Nous avons également été les premiers à faire des portes en élytre. Maintenant, toutes les supercars ont adopté ce système. Au début, nous avions choisi le Ford Cosworth et ses 220 ch. Puis on l'a poussé à 450 pour le record. Il y eut alors le petit 3.2 V6 Alfa de la GTA. Il était très performant en course et c'est avec lui qu'on a signé nos meilleurs résultats. On tournait en 2'24'' à Francorchamps. Ensuite, nous sommes passés au moteur Maserati donné pour 420 ch. En 2011, elle est renommée Vertigo .5 Spirit et s’approche de plus en plus d'une Supercar avec un programme de personnalisation permettant de faire passer le poids de 990 à 940 kg et le moteur de 420 à 500 ch." 

En 2008, le team s'est dissout alors qu'ils étaient champions en GT2 parce que l'équipe de Marc VDS souhaitait désormais viser les victoires au général avec des Ford GT. Deux ans plus tard, Gillet a été contacté par le carrossier italien Zagato après de longues négociations.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Nous devions adapter notre châssis à leur carrosserie en aluminium pour créer l'Alfa Romeo TZ III présentée aux concours d'élégance de la Villa d'Este mais aussi à Goodwood. Elle a remporté le concours dans la catégorie prototype. Il était prévu d'en construire une petite série mais le client n'en voulait qu'une! Cela nous a néanmoins ouvert des portes et après cela, il y a eu la Zagato Mostro en 2015. A l'époque, Stirling Moss a participé aux 24 Heures du Mans en 1957 avec une GT italienne surnommée "Mostro" (en fait une Maserati 450S dessinée par Costin, un ex-avionneur de chez De Havilland, et construite par Zagato). La version de 2015 s'en inspire. Cette fois, nous en avons construit cinq et elles sont vendues un million hors taxes."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Comme les supercars actuelles, la Vertigo est en effet construite autour d'une baignoire en carbone sur laquelle viennent se fixer les suspensions, la transmission et le moteur.

"Les pièces sont taillées dans la masse. Nous utilisons des moyeux SKF que vous retrouvez sur les Mc Laren et les Ferrari tandis que nous optons pour des freins AP Racing. Dès le départ, nous avons fait des suspensions in board à l'arrière mais avec le moteur Maserati ou encore pour les Zagato, nous avons opté pour le même principe de suspensions à l'avant. La boîte est une Quaife 6 vitesses séquentielles mécaniques. Le radiateur est fortement incliné et cela nous a bien aidé lors du fameux crashtest. Je peux rouler avec un châssis sans carrosserie. On les envoie en Italie où l'assemblage avec les carrosseries Zagato est réalisé."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Une collaboration qui se perpétue puisqu'il s'agit de construire à nouveau un rolling-chassis pour Zagato qui doit être construit pour le mois de février avant une nouvelle série de cinq voitures qui seront terminées en 2019. Nous supposons qu'il s'agit d'un showcar qui apparaîtra au Salon de Genève 2018. Et Tony Gillet se projette déjà plus loin avec un projet de moteur électrique pour un châssis roulant destiné à Zagato pour fêter ses 100 ans en cette même année 2019... 

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"En 25 ans, nous avons construit 30 Vertigo plus les six Zagato et la VDS... nous avons dû nous diversifier et parmi nos réalisations, nous sommes plutôt fiers du toit en plexiglass construit pour le mariage de Philippe et Mathilde. Nous ne disposions pas de la Mercedes en question mais nous avons pu nous entraîner sur la 600 Landaulet du roi Baudoin. Comme nous devions aller très vite, nous avions mis beaucoup de durcisseur et il a fallu arroser pour ne pas qu'il prenne feu. Nous en avions fait trois et c'est le deuxième qui s'est le mieux adapté..."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Il y eu également des 4x4 pour le Dakar à l'image des Nissan, à l'époque de Grégoire de Mévius, ou encore des Pro-Trucks comme celui de Vigouroux sans oublier des prototypage de pièces en carbone pour Airbus. 

"Grâce à Zagato, nous avons d'autres contacts avec de grandes maisons de design parce que la Mostro est homologuée comme une Gillet Vertigo et non une Zagato. Cela dit, ce n'est pas moi qui met le plus d'argent dans ce projet. J'attends toujours de trouver un repreneur... même si on me dit toujours que l'argent n'est pas un problème. En attendant, je suis parvenu à faire vivre 14 personnes et j'en suis plutôt fier. En fait, construire une Vertigo, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Comptez 200.000 euros pour une voiture neuve sans tenir compte des personnalisations."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Pour ceux qui se poseraient la question, Tony nous a également raconté d'où venait la dénomination de sa Vertigo.

"Au départ, j'avais Hurican en tête. Mais ma fille, réalisatrice à la télévision belge, est rentrée un jour à la maison en me parlant de vertigo, comme le film d'Hitchcok. Mais c'est également le vertige des aviateurs lorsqu'ils font trop d'acrobaties. A l'époque, j'avais également parlé avec le papa de Renaud Kuppens, qui possédait plusieurs Mc Do, et qui m'avait dit que pour qu'un nom frappe les esprits, il fallait qu'il se termine par "O" ou "A". Et ce qui est incroyable, c'est que ce mot est prononçable dans de nombreux pays. Que vous soyez chinois, américain ou autre... et il m'a fallu pas mal de temps avant de parler d'une Gillet Vertigo. Pour moi, c'était une Vertigo!"

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Dans l'atelier, nous avons découvert trois Vertigo mais également des ancêtres. Une Alfa, une Osca ou encore une réplique de Ferrari 250 LM. C'est également grâce à ces activités que Gillet peut survivre. Nous avons également découvert deux coques très usées. Celle de la première Vertigo mais aussi celle de la voiture de course...

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"En parlant de course, s'il est un pilote qui m'a marqué, c'est bien Maxime Martin qui avait roulé pour nous aux 24 Heures de Francorchamps en 2008, pour les 15 ans de la marque. Renaud Kuppens avait également un solide coup de volant. Et puis je me souviens d'un abandon à 15h45 toujours à Spa mais en 2002. A 14 heures, Fanny Duchateau se parque le long des rails au-dessus du Raidillon, suite au détachement de la rampe d'injection. Conseillée par nos mécaniciens, elle répare avec ses lacets, parvient à repartir et rejoint le stand sous les applaudissements du public. On arrête l'auto à 15h30 pour qu'elle termine la course mais elle arrive au-dessus du Raidillon et l'auto s'enflamme. Fanny retire son casque alors qu'elle aurait pu repartir. C'était des boules de gomme prises dans les pontons. Un coup d'extincteur et l'auto serait repartie!"

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Vous l'aurez compris, à 72 ans, Tony a encore des projets plein la tête et nous devrions encore entendre parler de Gillet dans les prochains mois...

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

11:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visite, atelier, tony, gillet, gembloux, vertigo, constructeur, belge, wallon, maserati, v8, propulsion, zagato | | |

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

L’amoureux de l’Italie que je suis n’en était pas à sa première visite turinoise. Il y a dix ans, j’y avais assisté au lancement en grandes pompes de la Nuova Fiat 500 avec un spectacle sons et lumières sur le Pô. Retraçant l’histoire de l’Italie au siècle passé, il est resté dans ma mémoire comme un moment unique. Plus tard, je suis retourné en villégiature chez la Vecchia Signora et j’ai ainsi visité son superbe Musée du cinéma bien caché dans la Mole Antonelliana, vous savez, cette tour représentée sur certains sachets de gressins… Et puis je n’ai pas manqué de visiter son Musée de l’Automobile qui renferme une superbe collection de véhicules ayant marqué l’histoire du pays mais aussi une scénographie assez réussie. N’hésitez pas à le visiter si vous êtes dans le coin!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Par contre, je n’avais jamais eu l’occasion de visiter le Lingotto, l’ex-usine Fiat. Invité par Jeep à essayer sa nouvelle Grand Cherokee SRT, j’ai eu la chance d’être logé à l’hôtel NH Torino Lingotto installé dans les anciennes usines Fiat. En arrivant, vous êtes directement mis dans l'ambiance puisqu'une superbe Lancia Fulvia était exposée dans le hall d'accueil!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Un hôtel dessiné par Renzo Piano et qui compte 240 chambres lumineuses et spacieuses. Les hauteurs sous plafond sont impressionnantes et n’ont heureusement pas été réduites.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Et puis chaque chambre dispose de posters rappelant l’histoire des lieux. Il y a aussi des fauteuils et des luminaires signés par les plus grands designers.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Le matin, au petit-déjeuner, on reste dans l’ambiance avec là aussi, d’immenses illustrations qui ne laissent planer aucun doute sur l’endroit où nous nous trouvons.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Un peu d’histoire

En 1915, le grand-père de Giovanni Agnelli, l’un des trente fondateurs de la Fiat (Fabbrica Italiana Automobili Torino), fait construire, au sud de Turin, une usine monstre où chaque étage correspond à un stade de la production. L’usine « Lingotto » a été conçue par l’architecte Giacomo Mattè Trucco et a été inaugurée en 1922.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Elle est composée de deux bâtiments parallèles de cinq étages et 500 m de long destinés à la construction des voitures qui sont reliés par cinq traversées occupées par le personnel administratif.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Sa première particularité est la présence de deux rampes hélicoïdales qui permettaient un processus industriel original, chaque étage était spécialisé dans un domaine de la fabrication et les voitures montaient d’étages en étages au fur et à mesure de leur construction. Sa deuxième particularité, qui la rend unique, est la présence d’un circuit d’essais sur son toit, avec ses deux lignes droites de 400 m et ses virages surélevés. Une fois que les voitures avaient atteint le dernier étage et étaient complètement fabriquées, elles montaient sur le toit faire leurs premiers tours de roues pour vérifier que tout allait bien. Avec un ami, j'avais visité, il y a quelques années et de manière totalement sauvage, les anciennes usines Minerva à Fraipont qui possédait également une piste sur son toit mais l'état du bâtiment rendait notre petite excursion dangereuse!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

A la belle époque, cette ode au taylorisme avalait 10.000 ouvriers. Avec ses vitres allongées, l’immense bâtiment était l’orgueil de la Fiat et de la ville, épatant même Le Corbusier, invité à scruter ce colosse industriel. La dernière voiture, une Lancia Delta, y a été produite en 1982 et l’usine a depuis été transformée en centre de congrès, le plus grand d’Europe.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Comme une certaine présence

Lorsque vous logez à l’hôtel NH, il vous suffit de demander la clé pour prendre l’ascenseur qui vous mène droit au paradis. Enfin pour celui qui aime l’Histoire de l’automobile. On se retrouve sur la piste d’essai parfaitement conservée. On jouit alors d’une vue incomparable sur la ville, sur les Alpes toutes proches mais l’on sent aussi qu’il s’est passé des choses sur ce site! J’avais le sentiment qu’à tout instant allait débouler une Fiat de l’entre-deux guerre tout juste sorties des ateliers de l’usine…

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Et puis il y a cette coupole - la Bolla (la bulle) - réalisée par Renzo Piano en 1996 et perchée à 40 mètres de haut. Elle intègre un héliport pour que Giovanni Agnelli puisse débarquer au dernier moment aux réunions ultra-secrètes qu’il organisait en ces lieux ! Une touche ultra-moderne pour un bâtiment qui ne s'est finalement pas démodé. Nous avons passé 45 bonnes minutes à déambuler sur ce toit en profitant de la nuit tombante… avant de prendre le métro à quelques pas de l’entrée de l’hôtel pour passer une agréable soirée au centre-ville mais ça, c’est une autre histoire!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,nh

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Histoire, Industrie, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visite, usine, lingotto, torino, turin, passé, industruiel, histoire, fiat, automobile, industrie, fabrique, hotel, nh | | |

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

VOLKSWAGEN

La nouvelle Arteon paradait sur le stand du constructeur allemand. Il faut dire qu’elle ne manque pas de style cette remplaçante de la Passat CC. Et l’idée de lui donner un nom plus ronflant n’est pas totalement stupide. Pour l'observateur non-averti, il sera désormais moins évident de faire le lien entre l'Arteon et la Passat. Basse, large et longue (de 4,86 m), la nouvelle venue affiche une prestance sans commune mesure avec la familiale déjà connue. Le plus spectaculaire concerne sans conteste la face avant, à l'imposante calandre intégrant les phares. L'arrière adopte une chute de pavillon très inclinée, pour mieux intégrer l'auto à la catégorie des "coupés quatre-portes".

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Malgré une hauteur inférieure de 3 cm à celle de la Passat, l'Arteon offre une garde au toit des plus correctes aux places arrière. Quant à l'espace aux jambes, il se révèle tout bonnement impressionnant. Et pour cause: l'empattement s'élève à 2,84 m, soit 5 mm de plus que la Skoda Superb, qui se présente comme un référence absolue en matière d'aisance aux jambes. Cette berline devrait nous arriver au début de l’été et d’ici-là, nous devrions découvrir plus en détail ses caractéristiques techniques.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

VOLVO

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Après 9 ans de carrière, le XC60 vient d’être totalement renouvelé et la marque suédoise avait réussi à garder le secret de ses lignes jusqu’à la journée presse du salon suisse. Il repose sur la plate-forme raccourcie de son grand frère XC90 (dénommée Scalable Product Architecture) et reçoit bien évidemment les derniers perfectionnements sécuritaires. Il est ainsi capable d'éviter un obstacle en agissant de lui-même sur le volant, au cas où le freinage d'urgence automatique n'aurait pas suffi. Cette fonction s'intègre au système City Safety, grâce auquel le XC60 sait aussi repérer et éviter un véhicule se situant dans son angle mort en cas de changement de file. Mode oblige, il se pare aussi d'un dispositif de conduite semi-autonome fonctionnel jusqu'à 130 km/h sur les routes ″bien signalisées″ nous précise-t-on chez Volvo.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Sous le capot, on ne trouve que des 4 cylindres, des Diesel D4 et D5 développant respectivement 190 et 235 ch, mais aussi des essences. Le T5 offrira 254 ch et le T6 320 ch. Et pour les plus exigeants, une motorisation hybride rechargeable T8 est prévue, qui, forte de 407 ch, permettrait au XC60 de franchir les 100 km/h en 5″3.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Dans l'habitacle, on retrouve une ambiance très nordique, où le confort des sièges le dispute à un design soigné et une ergonomie travaillée, tandis que la finition apparaît très raffinée. L'infotainment n'a pas été négligé, les systèmes Apple CarPlay et Android Auto étant disponibles. La production du nouveau XC60 débutera mi-avril en Suède. C'est un modèle crucial pour Volvo puisqu'il assure près de 30 % de ses plus de 530.000 ventes annuelles.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

ZENVO

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

La TS1 GT est, avec Könnigsegg, l’autre supercar venue du froid. Le constructeur Danois propose cette nouvelle version équipée d’un V8 de 5,8 l. Avec 2 compresseurs, ce sont pas moins de 1180 ch qui déboulent sous le pied droit! Le couple est tout aussi impressionnant avec 1100 Nm à 7.700 tr/ min. Tant qu’on est dans la démesure… 375 km/h en pointe, 2,8 sec pour le 0 à 100 km/h. Cette version marque également les 10 ans du constructeur et se pare d’une teinte bleu Fjord (Ford ?) très seyante.

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

Voilà, nous vous avons proposé une visite du Salon de Genève 2017 en compagnie de Dimitri Urbain que nous devrions retrouver sur ce site très rapidement pour des sujets touchant au patrimoine automobile...

salon,geneve,tour,marques,visite,2017,volkswagen,volvo,zenvo,XC60,Arteon

11:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, geneve, tour, marques, visite, 2017, volkswagen, volvo, zenvo, xc60, arteon | | |

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

PORSCHE

Une nouvelle 911 GT3 est toujours un événement pour les passionnés! Celle-ci se base bien entendu sur la phase 2 de la 991. Equipée d’un 6 à plat de 4 litres elle développe 500 ch. La grosse nouveauté est que, désormais, la boîte PDK peut faire place à une vraie boîte manuelle mais en option. C'est le monde à l'envers. Pour un peu plus de 150.000 €, elle offre 320 km/h en pointe contre 318 seulement à la version PDK mais accélère moins fort… enfin, façon de parler! Le 0 à 100 est couvert en 3"4 avec la PDK et 3"9 en boîte manuelle.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

Autre nouveauté, la Panamera Turbo Sport Turismo. Pour ceux qui vont souvent à la déchetterie, Porsche a pensé à eux. Avec un coffre plus grand (520 l) et, en première mondiale sur un break (de chasse), un spoiler de pavillon motorisé. Porsche la présente comme une "4 places +1" et offre ainsi une concurrente directe à la Ferrari GTC4 Lusso.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

RIMAC

Encore une supercar électrique, d’origine italienne cette fois. Les lignes sont plaisantes mais pas de production prévue à ce stade… Les valeurs de puissance et de couple n’ont pas à pâlir face à la Bugatti Chiron.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

RUF

Le spécialiste allemand de la préparation des Porsche présente une CTR qui reprend les codes stylistiques de ses premières voitures, le tout dans un élégant jaune. Cette teinte est utilisée en hommage à la Yellow Bird qui était la voiture la plus rapide en… 1989. Elle était basée sur une 911 Carrera de l’époque.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

SBARRO

Présent tous les ans à Genève, Franco Sbarro sort toujours des prototypes conçus par les élèves de son école de design, ESPERA. Ce Mojave qui fait référence au désert Californien est une évocation de la culture Hot Rod. Il est équipé d’un V8 Jaguar de 4.0 l histoire d’avancer et de produire un bruit idoine.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

SPYKER

Le retour! Voilà le C8 Preliator du constructeur hollandais. Histoire de faire original à tout prix, une citation latine est reprise sur la carrosserie et les pots d’échappement!

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

Plus élégant que les engins précédents de la marque, le succès sera-t-il cette fois au rendez-vous? Rien n’est moins sûr.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

SUBARU

Même si elle fait de plus en plus figure de dinosaure au beau milieu des hybrides en tous genres, la WRX STI est toujours bien là. Et son efficacité n’a rien perdu de sa superbe. Reste, comme toujours chez Subaru, un style très (trop!) quelconque.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

TECHART

Débauche de lignes non résolues et un style hyper chargé pour ce «Magnum» à base Porsche. On se demande s’il s’agit encore d’un diffuseur ou d’un protège carter qui aurait été monté du mauvais côté de l’engin!

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

TOYOTA

La gamme Yaris reçoit un restylage important et s’étoffe d’une version hautes performances, la Yaris GRMN, qui doit ses origines et ses caractéristiques au retour de Toyota en WRC. Sur le marché européen des petites berlines sportives, elle sera la seule dont le moteur, un 1.8 de plus de 210 ch, bénéficiera d’une suralimentation par compresseur.

salon,genève,visite,2017,dimitri,urbain,porsche,rimac,ruf,sbarro,spyker,subaru,techart,toyota,zenvo

Autre chose intéressante sur le stand du constructeur japonais, le Concept i-TRIL, conçu par Toyota Motor Europe (TME) en collaboration avec son centre de design ED² installé à Sophia-Antipolis près de Nice. Avec sa configuration 2+1 places, sa technologie d’inclinaison Active Lean et son aptitude à la conduite autonome, il propose une alternative viable aux mini-voitures et citadines (segments A et B), à d’autres véhicules électriques (VE) et aux deux-roues motorisés, en offrant un réel plaisir de conduite même à faible allure en agglomération.

09:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, visite, 2017, dimitri, urbain, porsche, rimac, ruf, sbarro, spyker, subaru, techart, toyota, zenvo | | |

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

MTM

Une Bentley façon M ? Vive le bleu et des bandes décalées. C’est quelle équipe de foot qui joue en orange et blanc ?

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

NANOFLOWCELL

Les protos sont toujours sympas chez eux mais à quand une réelle mise en production? Ces engins sont des électriques, la dernière mouture étant en 48V.

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

NOBLE

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Loin des engins artisanaux mal finis et peu confortables, la marque britannique propose un « Speedster » très crédible.

PAGANI

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Chez Pagani on a récupéré la formule du jaune Sirius de Renault Sport. Normal, depuis que cette marque est associée à Mercedes, le fournisseur de moteur exclusif de Pagani. A quand une Pagani dCi ?

PETITE GALERIE DES HORREURS

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Genève est aussi un havre de mauvais goût en matière de tuning… En voici quelques exemples choisis. Stinger, Hamann ou Mansory, le choix est large!

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Chez Koenigsegg, on donne dans le carbone et les dorures ou encore les portes en élytre, dignes des meilleurs tuning show sur parking de supermarché!

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Chez Eadon Green, on revendique s’être inspiré de l’Alfa Romeo 8C d’avant-guerre pour sortir la Black Cuilin mais l’élégance est bien passée à la trappe!

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

Techrules vient se frotter à la cour des grands avec un proto dont la cellule passager se déplace vers l’arrière. En somme une Bond Bug revisitée !

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

PEUGEOT

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

La marque française a créé l'événement avec la reprise de la branche européenne de GM, Opel- Vauxhall, déficitaire depuis des années. Sur son stand, on peut découvrir le concept « Instinct », sorte de break de chasse qui reprend les codes stylistiques déjà vus ailleurs, notamment les feux arrière façon 3008, la « voiture de l’année 2017 ». Voiture ? Non, il s’agit d’un SUV ! Même en version « GT », rien à voir avec le passé sportif de la marque, malheureusement… Et toujours ce satané volant de kart, trop petit et qui est impossible à régler correctement pour obtenir une bonne vue des instruments. A revoir Peugeot, à revoir… (Texte & photos: Dimitri Urbain)

salon,Genève,visite,tour,marques,2017,dimitri,urbain,MTM,nanoflowcell,Noble,pagani,Haman,Mansory,Stinger,peugeot,

09:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, visite, tour, marques, 2017, dimitri, urbain, mtm, nanoflowcell, noble, pagani, haman, mansory, stinger, peugeot | | |

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

BMW

La grande nouveauté du salon est ici la version break de la Serie 5, la Touring. Elle ne choquera personne… son style est comme celui de la berline, élégant et épuré. Sur le stand, d’autres versions actualisées de la Serie 4 et la 7 en vedette.

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

BUGATTI

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

Égale à elle-même et son statut assumé, la marque franco-allemande profite de Genève pour montrer au grand public son dernier modèle. Il est vrai que la plupart de ces autos passent plus de temps dans des garages conditionnés que sur la route!

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

CHEVROLET

Les américains ne font plus guère que de la figuration en Europe… Chevrolet présente à Genève toute une gamme sportive. La Corvette Z06 et son V8 de 6,2 l et 650 ch pour un prix contenu est plutôt séduisante. Du côté de la Camaro, on fête les 50 ans du modèle à coups de teinte unique Nightfall Gray Metallic, mais il n’y a qu’une seule nuance ici! Les jantes sont des 20" spécifiques et il y a un look constitué de bandes autocollantes et d'un spoiler avant plus imposant ainsi que d’autres babioles. La nostalgie faisant vendre, la marque n’aura aucun mal à les écouler.

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

DAVID BROWN AUTOMOTIVE

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

«Toute ressemblance…» le nom est pareil, le style est proche… du Canada Dry sur 4 roues? Cet élégant coupé anglais est basé sur une plateforme Jaguar et sa carrosserie est entièrement réalisée à la main. Pour un prix équivalent à celui d’une belle DB5 en état (un bon demi-million d’Euros…), offrez-vous une certaine exclusivité.

DENDROBIUM

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

Un nouveau médicament? Non! Une supercar échappée d’un jeu vidéo? Non plus. Il s'agit d'une électrique venue de Singapour… Il y a fort à parier que ce sera sa seule et unique sortie. Cependant, Willams Advanced Engineering est le partenaire de Vanda Electrics, une start up spécialisée dans la mobilité électrique. Tant qu’à faire, elle offrirait au moins 1500 ch, un 0 à 100 km/h en 2"6 et une autonomie record.

DODGE- RAM

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

Tout près du stand FIAT, le constructeur américain présente ses fleurons: les RAM pick-ups, la Charger et la Challenger. Anachronique? Dommage que la Hellcat n’était pas là!

salon,Genève,auto,2017,visite,tour,marques,BMW,Bugatti,Chevrolet,DB Automotive,Dendrobium,Dodge-Ram

09:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, auto, 2017, visite, tour, marques, bmw, bugatti, chevrolet, db automotive, dendrobium, dodge-ram | | |

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Situé dans le Nord de l’Allemagne, Wolfsbourg abrite un parc à thème unique: Autostadt. Comprenant le musée automobile le plus visité au monde, une exposition des derniers modèles du groupe Volkswagen et différentes attractions, ce parc comblera tous les passionnés de voitures. Mais Autostadt est plus que cela. Le parc à thème souhaite attirer un public plus large en misant beaucoup sur les enfants et les familles. Ainsi, les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent y obtenir leur premier permis de conduire dans une mini-Beetle ou une mini-Porsche électriques et apprendre les dangers de la route via un simulateur ludique et interactif. À proximité des neuf charmantes villes de Basse-Saxe et de sa capitale Hanovre, Autostadt constitue une excursion idéale pour toute la famille.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Autostadt est synonyme d’action et de détente. Point de passage obligé: le ZeitHaus, le musée automobile le plus fréquenté au monde avec des modèles de plus de 50 marques différentes, allant de Porsche à Bentley, en passant par Lamborghini, Bugatti, Audi et Volkswagen bien entendu. Autre attraction qui vaut le détour: les Car Towers, deux immenses tours de verre de 48 mètres de haut contenant les nouvelles Volkswagen. Une plate-forme panoramique vous offre même une vue sur tout le site ainsi que sur le stade du VFL Wolfsburg (le club de Kevin De Bruyne) et l’usine Volkswagen. Si vous êtes quelqu’un d’actif, vous pouvez aussi tester vos compétences sur le circuit All-TerrainTrack, où vous devrez éviter toutes sortes d’obstacles au volant d’un 4x4. Un cours de maîtrise automobile et une formation à la conduite défensive sont également proposés.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Permis de conduire enfant

Mais Autostadt s’adresse aussi aux tout-petits. Les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent y obtenir leur permis de conduire dans une mini-Beetle ou une mini-Porsche et un simulateur adapté à leur taille leur montre les dangers de la route de façon ludique et interactive. Dans le MobiVersum, les enfants de tous âges peuvent s’en donner à cœur joie sur toutes sortes d’attractions, telles qu’un mur d’escalade géant. Enfin, des ateliers créatifs sont organisés chaque jour à leur intention et il y a un cinéma 3D. Si vous préférez découvrir Autostadt depuis l’eau, vous pouvez également faire une promenade en bateau sur le canal Mittelland qui longe tout le site.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Combinez Autostadt avec des vacances en famille en Basse-Saxe

 

Autostadt se trouve au beau milieu du Land de Basse-Saxe, dans le Nord de l’Allemagne, qui a encore beaucoup plus à offrir que ce parc à thème innovant. Donc, si vous souhaitez vous plonger dans le charme du Moyen Âge après votre expérience automobile, visitez les neuf charmantes villes de Basse-Saxe facilement accessibles. Allez par exemple à la rencontre du joueur de flûte de Hamelin, personnage incontournable. Hanovre vaut aussi le détour. L’Adventure Zoo, élu plus beau zoo d’Allemagne en 2014, propose ainsi de nombreuses activités à l’occasion de son 150e anniversaire. Tout près de là, le superbe château de Marienburg et le lac de Steinhude, où l’on peut faire du kayak, du surf et du vélo, sont également parfaits pour une journée avec les enfants. Une excursion active et éducative à Autostadt combinée à une escapade culturelle à Hanovre et dans les 9 villes sont les ingrédients par excellence pour des vacances en famille réussies.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Plus proche que vous ne le pensez

 

Wolfsbourg se trouve à environ 560 km de Bruxelles, mais il ne vous faudra que 3 heures pour y arriver au départ de la frontière germano-néerlandaise. Autostadt est plus proche que vous ne le pensez: les liaisons sont rapides via les autoroutes A2 et A7, les parkings sont nombreux et l’accès au site est aisé. Vous préférez le train? Six heures suffiront pour rallier la gare de Wolfsbourg, avec un changement à Cologne. Informations et réservations: www.nmbs-europe.com 

 

Les autres charmantes villes de Basse-Saxe et la capitale Hanovre sont facilement accessibles en transport en commun. Surfez sur www.bahn.de

 

Plus d’infos sur Autostadt à Wolfsbourg: www.autostadt.de

Plus d’infos sur Hanovre: www.visit-hannover.com

Plus d’infos sur les 9 villes romantiques de Basse-Saxe: www.9staedte.de

 

Formule familiale

 

L’office du tourisme de Hanovre a élaboré une formule spéciale pour les familles, comprenant 2 nuits en chambre familiale dans un hôtel 4* situé dans le centre de Hanovre, un ticket famille pour Autostadt à Wolfsbourg et un ticket famille pour l’Adventure Zoo de Hanovre. Cette formule coûte au total 275 euros pour 2 adultes et 1 enfant. Si vous voyagez avec 2 enfants, vous devrez payer un supplément de 50 euros. Plus d’infos: http://www.visit-hannover.com/en/Accommodation-Arrangemen...

12:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wolfsbourg, autostadt, musée, volkswagen, allemagne, nord, tourisme, parc, thème, automobile, public, famille, visite, simulateur, jeux | | |

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

Land Rover a recréé l'histoire en construisant une réplique authentique de la ligne de production utilisée pour fabriquer son premier 4x4 en 1948. La Defender Celebration Line reproduit en détail la manière dont la première Série I Land Rover fut construite dans l'usine de Solihull juste après la Seconde Guerre mondiale.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

La nouvelle attraction pour les visiteurs fait partie d'un nouveau tour Defender et présente des répliques de modèles à différents stades de la production, chacun étant méticuleusement fabriqué à l'aide de pièces identiques et précisément de la même façon que la Série I originale. Cela permet de découvrir la vie sur une ligne de production automobile à la fin des années 40, à l'aide d'outils d'origine et d'une planche de dessinateur.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

Les visiteurs doivent également revêtir un authentique bleu de travail de l'époque, surnommé cow gown. L'attraction propose aussi une zone dédiée à l'histoire de la création de la Série I originale par le fondateur de Land Rover, Maurice Wilks. Le visiteur pourra visionner des séquences vidéo inédites fournies par la famille Wilks.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

La Celebration Line se trouve au coeur de la ligne de production du Defender, abritée dans l'un des bâtiments de production d'origine de l'usine JLR de Solihull. L'inauguration de l'attraction marque le début d'une année de célébrations tandis que le Defender entame sa dernière année de production au Royaume-Uni.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

L'entreprise s'est tournée vers Phil Bashall, l'un des plus grands restaurateurs Land Rover au monde, également curateur de la célèbre Dunsfold Collection de Land Rover historiques, et ce afin de l'aider à créer les véhicules pour la ligne de production. Phil Bashall a construit sa première Série I Land Rover à l'âge de 13 ans, mais admet avoir été choqué lorsque Land Rover lui a annoncé son projet de construire une réplique parfaite d'une ligne de production de 1948.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

Le nouveau tour de l'usine Defender dure environ trois heures. Il commence par le début du processus de production: l'atelier de carrosserie. Les carrosseries y sont fabriquées avant d'être envoyées vers l'atelier de peinture. Le tour se poursuit ensuite par l'assemblage final, où les visiteurs peuvent voir le moteur et la boîte de vitesses installés sur le châssis et observer le processus minutieux d'assemblage des panneaux de carrosserie peints. Aujourd'hui, 450 personnes travaillent sur la ligne de production du Defender, y compris une famille qui se consacre depuis 3 générations à la fabrication de ces véhicules emblématiques.

Land River,Defender,Serie,Un,1,1948,4x4,usine,angleterre,excursion,visite,celebration,ligne,production,réplique,JLR,

15:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : land rover, defender, serie, un, 1, 1948, 4x4, usine, angleterre, excursion, visite, celebration, ligne, production, réplique, jlr | | |

Audi,A1,usine,forest,belgique,production,500.000,unités,construites,fêter,roi,majesté,visite

Soyons chauvins pour une fois! L'usine de Forest vient de fêter la 500.000 A1 construites sur le site. Le modèle du jubilé, une Audi A1 S-line en rouge Misano est sortie des chaînes de montage. La voiture, équipée d’un moteur de 1.4 litre TFSI, est destinée au marché allemand. A cette occasion, Sa Majesté Philippe, roi des Belges, a rendu visite à l’usine de Forest. Prof. Thomas Sigi, directeur des ressources humaines AUDI AG, de même que Patrick Danau, directeur général Audi Brussels, ont donné au Roi un aperçu du site de production.

Audi,A1,usine,forest,belgique,production,500.000,unités,construites,fêter,roi,majesté,visite

«La visite du Roi à l’occasion du jubilé de l’Audi A1 est un grand honneur pour l’équipe de Bruxelles», a déclaré Thomas Sigi. «Nos collaborateurs fabriquent ici la famille A1 avec expérience, compétence et passion et prouvent ainsi la compétitivité internationale du site.»

Audi,A1,usine,forest,belgique,production,500.000,unités,construites,fêter,roi,majesté,visite

«Nous sommes heureux de recevoir la visite du Roi», souligne également le chef d’usine Patrick Danau. Les collaborateurs d’Audi Brussels et les nouveautés techniques dans l’usine furent au centre du programme. Une attention particulière fut apportée au modèle à succès de l’enseignement associé par lequel l’entreprise combine la formation théorique des écoles techniques locales à l'expérience pratique dans ses ateliers d'apprentissage.

Audi,A1,usine,forest,belgique,production,500.000,unités,construites,fêter,roi,majesté,visite

14:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a1, usine, forest, belgique, production, 500.000, unités, construites, fêter, roi, majesté, visite | | |

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,

Alors que les supputations autour de l’avenir de Thierry Neuville vont bon train, autonews a privilégié l’action aux paroles en l’air. Vous avez donc droit, en exclusivité pour le Benelux, à la visite des ateliers de Hyundai avant son grand retour en WRC dès janvier 2014. Mais également au reportage du Rallye d’Alsace, des manches ERC disputées en Croatie et dans les environs de Sanremo, sans oublier l’East Belgian Rally, remporté de façon inattendue par Patrick Snijers sur sa Porsche 997. Un événement qui nous a incités à réaliser un dossier complet sur l’histoire de la Porsche 911 dans les rallyes belges et la difficulté de l'y faire gagner.

Et comme le Rallye du Condroz, c’est déjà la semaine prochaine, nous sommes allés à la rencontre de Roger Jamoul, l’une des chevilles-ouvrières du Motor Club de Huy. Une interview qui donne un éclairage inédit à la présentation de l’épreuve. Les épreuves ASAF n’ont bien évidemment pas été oubliées à l’instar du dernier rendez-vous du BRCC à Zolder. C’est sur la piste limbourgeoise que nous avons pu essayer la Renault Clio qui sera alignée dans la nouvelle 'Benelux Cup' en 2014.

Autre exclusivité, l’essai de la Lotus Evora GT4 pour lequel autonews était le seul media belge et seul francophone convié sur la piste attenante aux usines d’Hethel. Une autre Anglaise est passée entre nos mains, mais sur route cette fois. La Jaguar F-Type nous a particulièrement séduits. Mais vous pourrez également retrouver des essais plus raisonnables avec l’Audi A3 berline 1.4 TSI, la BMW 120d x-Drive, la Seat Leon 2.0 TDI ou encore la Mercedes CLA 220 CDI. Du côté des nouveautés, nous vous faisons découvrir la Citroën C4 Grand Picasso, la Mazda 3, l’Opel Insignia ou encore les nouveaux moteurs qui équiperont prochainement la série 60 de Volvo.

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,