présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Si les anciens peuvent regretter l'époque des voitures de tourisme qui ont certes écrit quelques belles pages du double tour d'horloge spadois, force est de constater que depuis l'avènement des GT, en 2001, le suspense est très souvent au rendez-vous.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et cette année encore, pour sa 69è édition, les 24 heures de Francorchamps devraient nous offrir un spectacle haut en couleurs. Après les victoires de BMW lors des deux dernières éditions, on peut à nouveau penser que la marque de Stuttgart fait partie des favorites. D'autant que les vainqueurs de l'année dernière, le trio de la BMW # 99 de ROWE Racing, Alexander Sims, Maxime Martin et Philipp Eng, est le seul à partager la même voiture alors que tous les autres anciens vainqueurs sont répartis sur différentes machines.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Parmi les équipes en compétition pour le scratch, Audi compte la majorité des anciens vainqueurs dans ses rangs avec René Rast, Marcel Fässler (Audi Sport Team WRT), Marcus Winkelhock (Audi Sport Team Saintéloc) et Frank Stippler (Audi Sport Team ISR). Et puis la bonne nouvelle, c'est que le plus belge des pilotes allemands, j'ai nommé André Lotterer, sera lui aussi au départ sur une Audi R8.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

BMW en compte également quatre: le trio vainqueur de l'année dernière et Nick Catsburg sur la deuxième voiture ROWE Racing.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Plusieurs autres constructeurs ont un ancien vainqueur parmi leurs pilotes. Pour Emil Frey Jaguar Racing, Stéphane Ortelli, pour Lamborghini, Andrea Piccini (Ombra Racing), pour Mercedes-AMG, le Champion en titre Blancpain GT Series, Maxi Buhk (Mercedes-AMG Team HTP Motorsport) et pour Porsche, le héros local, Laurens Vanthoor, au sein de l’équipage de la # 117 KÜS Team75 Bernhard 911.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Pour le constructeur allemand, c'est la première voiture 100% Pro sur les Total 24 Hours of Spa depuis que la course a été associée à la Blancpain GT Series. Avec Vanthoor, ancien vainqueur de Spa, ancien champion de la Blancpain GT Series et champion en titre de l’Intercontinental GT Challenge, Kevin Estre et Michael Christensen sur la Porsche # 117, ces trois-là rejoignent également la liste des favoris.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Evidemment, il y a plus de candidats à la victoire sur les Total 24 Hours of Spa que de pilotes qui se sont déjà imposés. L'édition de l'année dernière avait été dominée par Bentley Team M-Sport, mais au terme d'une ultime heure de course passionnante, l'équipe britannique avait essuyé une cruelle défaite. Après leur victoire sur les 1.000 km du Circuit Paul Ricard, qui a démontré leur très bonne forme, Maxime Soulet et ses équipiers sont impatients de prendre leur revanche.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Il faudra aussi garder un oeil sur la Lamborghini #63 du Grasser Racing Team, bien que Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Andrea Caldarelli aient perdu la tête du championnat sur le Circuit Paul Ricard, leurs victoires à Monza et Silverstone ont prouvé toute leur compétitivité cette année.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Les champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup sont aussi en quête d’un bon résultat. Bien que Rob Bell et Côme Ledogar connaissent une saison difficile sur la McLaren #58 Strakka Racing, la course ardennaise est un événement unique qui pourrait tout faire basculer au terme de ce week-end belge.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Nissan s’était imposé à Spa en 1991 avec la légendaire Skyline, et avec les anciens champions de la Blancpain Endurance Series, Lucas Ordonez, Katsumasa Chiyo et Alex Buncombe se partageant la Nissan GT-R # 23 Motul Team RJN, une répétition de cette victoire historique pourrait bien appartenir au domaine des possibles.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et puis, il y a Ferrari. Quelqu'un dans le camp du cheval cabré a peut-être remarqué qu'il y a treize ans qu'une Ferrari ne s’est pas imposée au scratch à Francorchamps et qu'il est peut-être temps de décrocher une nouvelle victoire. Il faudra compter sur les Ferrari #50 de Spirit of Race, # 55 de Kaspersky Motorsport et #72 de SMP Racing pour se battre aux avant-postes.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Bref, les dix constructeurs présentent chacun au moins un candidat à la victoire sur les 24 Heures de Francorchamps (la plupart en ont plusieurs) et, à l'heure qu'il est, qui peut prédire le résultat de l'édition 2017 de la classique d'endurance belge?

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Au niveau des horaires des essais, tout va se dérouler ce jeudi avec une première séance d'essais libres de soixante minutes qui débutera à 13h20 puis une séance pré-qualificative annoncée pour 17h45 (60 minutes). Ensuite, ce seront les qualifications de 20h à 21h15 puis, en nocturne, de 21h45 à 23h45! Enfin, vendredi, sur le coup de 18h, les 20 voitures les plus rapides des séances qualificatives de jeudi prendront la piste une par une, avec un intervalle d’une minute entre chaque bolide. Chaque concurrent aura l’occasion d’effectuer deux tours chronométrés pour tenter de décrocher la prestigieuse pole position en vue d'un départ qui sera donné samedi à 16h30. 

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, 24, heures, spa, francorchamps, fia, gt, 2017, bmw, audi, ferrari, bentley, lamborghini, jaguar, mercedes, amg, porsche, soulet, martin, vanthoor | | |

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

On pourrait nous reprocher un refrain répété tous les ans mais cette année, plus que jamais, il n'est vraiment pas évident d'établir un pronostic à l'heure d'aborder cette semaine mancelle. En réduisant leurs effectifs à deux unités sous prétexte du Volkswagengate, Audi et Porsche vont inévitablement se compliquer la tâche. Si l'habitude veut qu'un lièvre ou deux peuvent être envoyés en tête de la course pour obliger les adversaires à forcer sur leurs mécaniques, il devient plus délicat d'appliquer cette tactique lorsqu'on a seulement deux cartouches à tirer.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

Mais faisons confiance à nos spécialistes de l'endurance, les 919 Hybrid et autres R18 vont s'envoler dès le départ sur un rythme de GP, suivies par des Toyota TS050 Hybrid toujours aussi avides de victoire dans la Sarthe. Mais au vu de ce qu'il est passé lors des 6 Heures de Francorchamps, où la fiabilité des uns et des autres n'était guère rassurante, on pourrait bien assister à de grosses surprises le dimanche 19 juin à l'heure de l'arrivée. Nous n'irons pas jusqu'à miser sur la victoire d'une Rebellion ou d'une LMP2 mais en voir une sur le podium est déjà nettement plus réaliste.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

En attendant les premiers essais chronométrés de mercredi prochain, nous n'avons que les temps signés lors de la journée test pour nous faire une idée du potentiel des uns et des autres. Le dimanche 5 juin, les 60 concurrents ont eu huit heures pour tenter de signer un temps. Il est toujours délicat de s'en référer à se genre d'exercice sachant que certains préfèrent cacher leur jeu.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

Chez Audi, on ne s'est pas posé de question lorsque Luca Di Grassi a signé un 3'21''375 sur la #8. En comparaison, Porsche avait claqué un 3'21''061 en 2015 avant de signer la pole position en... 3'16''887. C'est dire si ces chronos doivent être pris avec des pincettes. Derrière l'Audi, on retrouve les deux Porsche 919 Hybrid, Mark Webber devançant Neel Jani en, respectivement, 3'22''270 et 3'22''334. La deuxième Audi a été affectée par des ennuis d'amortisseur et c'est le matin qu'elle a signé un 3'22''588. Cinquième et sixième, les deux Toyota TS050 ont été très assidues en piste mais elles sont restées à 1"8 du meilleur temps. Parmi les LMP1 classiques, c'est la Rebellion R-One #13 de Tuscher-Imperatori-Kraihamer qui s'en sort le mieux avec un chrono de 3'27''062.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

Avec 23 engagés, la catégorie LMP2 constitue un joli vivier d'inconnues. C'est l'Oreca 05-Nissan d'Eurasia Motorsport qui a signé le meilleur temps de ces tests. Confiée au trio Pu/Gommendy/de Bruyn, elle a devancé l'Alpine A460-Nissan de Menezes-Lapierre-Richelmi qui espèrent bien remporter leur catégorie pour fêter dignement le lancement de la nouvelle Alpine attendue en fin d'année. Mais avec deux voitures en embuscade (une Oreca et une Gibson), G-Drive ne compte pas se laisser dominer tandis que KCMG et manor joueront également un rôle en vue dans cette course dans la course.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

Pour les petits Belges, il faudra surveiller la Ligier JSP2-Honda #49 du Michael Shank Racing confiée à Pew/Negri et notre compatriote Laurens Vanthoor. Une voiture qui a causé la fin prématurée de la journée test suite à une sortie de Negri. Mais l'auto est en ordre pour la course! Et puis l'Oreca 03R-Nissan #48 de Murphy Prototypes sera également à tenir à l'oeil puisque Marc Goossens la pilotera en compagnie de Keating et Bleekemolen.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

Après Porsche le matin, Corvette Racing a pris l’ascendant en GTE-Pro où Antonio Garcia a placé la C7.R #64 en haut de la hiérarchie avec un temps de 3'55''122, soit 3" plus vite qu’en 2015 et dans un temps proche de la pole 2015. Nick Tandy et Fred Mako ont été les plus rapides de l’effectif Porsche à respectivement 0"280 et 0"569 du temps de la Corvette. Une seule Ford GT (Briscoe/Westbrook) a bouclé la journée dans la même seconde que la Corvette de tête. Les Ferrari sont elles aussi dans le rythme. Aston Martin Racing est en retrait malgré le changement de BOP.

endurance,circuit,Le mans,24,heures,WEC,LMP1,LMP2,GT,PRO,AM,Audi,Porsche,Toyota,Oreca,Ligier,Goossens,Vanthoor,belges,présentation

11:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, circuit, le mans, 24, heures, wec, lmp1, lmp2, gt, pro, am, audi, porsche, toyota, oreca, ligier, goossens, vanthoor, belges, présentation | | |

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Pour ceux qui ont assisté aux 24 Heures du Mans ces deux dernières années, l'édition 2016 va leur paraître un peu fade. La faute au Groupe Volkswagen qui prétexte l'affaire des TDI truqués pour réduire la voilure en passant de trois à deux voitures aussi bien chez Porsche, l'équipage victorieux en 2015 n'étant même pas reconduit, que chez Audi. Un faux prétexte lorsqu'on sait qu'une troisième voiture ne coûte pas un tiers de budget supplémentaire.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du coup voilà un plateau LMP1 réduit à peu de chose mais heureusement, en ne sachant plus s'appuyer sur une troisième unité, les marques allemandes perdent l'avantage qu'elles possédaient sur Toyota. Espérons maintenant que la TS050 Hybride sera revenue à la hauteur des Allemandes qui n'ont pas attendu les Japonais pour revoir leur copie puisque si Audi alignera un modèle totalement inédit, Porsche poursuit l'évolution constante de sa 919. Bref, la bataille sera rude et pour ceux qui aiment le bruit des vraies voitures de courses, la présence confirmée des deux Rebellion R-One motorisée par un V8 AER est une excellente nouvelle. Enfin la peu brillante P1/01 sera également au départ. Notez que ces deux écuries privées seront chaussées en Dunlop.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Aux neuf prototypes LMP1 s'opposent 22 (!) LMP2 conduites par des professionnels mais aussi des amateurs qui vont constituer de véritables chicanes volantes pour les équipages d'usine. Cela risque d'être une nouvelle fois chaud en piste. Parmi les équipes, citons Thiriet by TDS Racing, G-Drive Racing, Signatech-Alpine, Baxi DC Racing Alpine, Krohn Racing, Greaves Motorsport, Strakka Racing, Race Performance, Murphy Prototypes, Pegasus Racing, RGR SPort by Morand, SMP Racing, Extrême Speed Motorsports, Michael Shank Racing, Eurasia Motorsport, SO24! by Lombard Racing, Manor et les vainqueurs de 2015, KCMG.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Les châssis se partagent entre les Oreca et ses dérivés, les Ligier, Gibson, Morgan et BR01. Du côté des motorisations, Nissan, Judd et AER sont au programme. C'est dans cette catégorie que nous aurons le seul Belge engagé puisque Laurens Vanthoor sera au volant de la Ligier JSP2 HPD #49 du Michael Shank Racing. Espérons que le moteur tienne puisque c'est de lui qu'est venu l'abandon de la voiture lors des dernières 24 Heures de Daytona.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Finalement, c'est probablement du côté des LMGTE PRO que le spectacle va être total avec l'arrivée en masse des Ford GT qui seront au nombre de quatre!

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

La guerre est déclarée du côté de Deaborn face au concurrent historique, GM, qui comptera sur deux Corvette C7-R au même titre que Ferrari, avec deux 488 GTE, Porsche et Aston Martin. La lutte risque d'être torride entre ces équipages officiels qui tenteront de ravir le titre à Porsche AG, victorieux en 2015 avec ses 911 RSR.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du côté des équipages privés du LMGTE AM, on retrouve une Corvette C7R, des Ferrari 458 GTE, des Porsche 911 RSR et des Aston Martin Vantage V8 mais attention là aussi aux peintres sur la piste...

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, course, le mans, 24, heures, hours, lmp1, lmp2, invités, plateau, 2016, lmgte, pro, am, porsche, audi, toyota, rebellion, corvette, ford, gt, retour, 911, ferrari, 488, aston, martin, vanthoor | | |

GT1,World,FIA,championnat,ouverture,nogaro,france,audi,R8,GT3,triomphe,WRT,vosse,ortelli,vanthoor,100%,belge

La saison 2012 n’aurait pas pu mieux commencer pour le Belgian Audi Club Team WRT ! A Nogaro, théâtre de la première épreuve du FIA GT1 World Championship, les Audi R8 LMS ultra de Laurens Vanthoor-Stéphane Ortelli et d’Oliver Jarvis-Frank Stippler ont offert à deux reprises le doublé à la marque aux anneaux. Que ce soit sous la pluie le dimanche ou sur une piste sèche le lundi de Pâques, les R8 LMS ultra se sont montrées compétitives dans toutes les conditions. De leur côté, tant les pilotes que les membres de l’équipe ont livré une prestation parfaite pour permettre à la formation belge de mener le championnat dès ses débuts dans la compétition mondiale!

GT1,World,FIA,championnat,ouverture,nogaro,france,audi,R8,GT3,triomphe,WRT,vosse,ortelli,vanthoor,100%,belge

Avec deux voitures qualifiées aux deuxième (Ortelli, sur la #32) et troisième (Jarvis, sur la #33) places, les Audi belges semblaient être en position idéale pour revendiquer une performance de choix lors de la première course, dite de qualification. Mais la réalité a dépassé toutes les espérances. Lors d’un départ donné dans des conditions humides, la Lamborghini d’Enge prenait la tête alors que les deux Audi luttaient face à la Ferrari de Vilander et la McLaren de Parente. Mais après les changements de pilote, Stéphane Ortelli et Frank Stippler parvenaient à réduire l’écart avec la Lambo de von Thurn und Taxis… avant de prendre tous les deux l’avantage sur le pilote allemand, offrant ainsi un magnifique doublé au Belgian Audi Club Team WRT. «C’est fantastique de pouvoir gagner ainsi la première course», exultait Stéphane Ortelli. «Nous avions juste testé très brièvement la voiture sous la pluie jeudi, mais nous sommes vraiment ravis de voir comment la R8 LMS ultra s’est comportée dans les conditions d’aujourd’hui. La voiture était vraiment très rapide, mais aussi très régulière.»

GT1,World,FIA,championnat,ouverture,nogaro,france,audi,R8,GT3,triomphe,WRT,vosse,ortelli,vanthoor,100%,belge

Disputée le lundi de Pâques, la deuxième course (Course de championnat) s’est déroulée dans des conditions climatiques nettement plus clémentes que la veille. Ayant pris la mesure des deux Audi lors du départ lancé, Vilander était pénalisé d’une pénalité pour avoir trop anticipé son envol. Les pilotes aux anneaux retrouvaient donc le commandement et le pit-stop de Stéphane Ortelli permettait même à Frank Stippler de mener la course… le jour de son 37e anniversaire. Lors du deuxième relais, Oliver Jarvis devançait Laurens Vanthoor, mais le retour de la Mercedes de Winkelhock constituait une menace éventuelle. Un peu plus rapide, le Belge doublait son équipier… qui résistait jusqu’au bout à la Mercedes pour offrir un deuxième doublé à l’équipe belge. «Je suis évidemment plus qu’heureux du déroulement de ce week-end», souriait Laurens Vanthoor, excellent pour ses débuts en GT. «Je dois bien avouer que j’étais un peu nerveux avant la course. Mais tout s’est passé comme dans un rêve.» 

FIA GT1 World Championship - Round 1

Nogaro, France

6-9 avril 2012

Résultats Course 1 (Course de qualification)

 

1. Ortelli-Vanthoor (Audi R8 LMS ultra), 35 tours en 1h00m26s351

2. Stippler-Jarvis (Audi R8 LMS ultra) +6"030

3. von Thurn-Enge (Lamborghini Gallardo LP600) +6"914

4. Demoustier-Parente (McLaren MP4-12C) +7"164

5. Vilander-Salaquarda (Ferrari 458 Italia) +31"293

 

Résultats Course 2

 

1. Ortelli-Vanthoor (Audi R8 LMS ultra) 40 tours en 1h00m26s801

2. Stippler-Jarvis (Audi R8 LMS ultra) +3"731

3. Basseng-Winkelhock (Mercedes SLS AMG) +4"421

4. Jäger-Pastorelli (Mercedes SLS AMG) +6"366

5. Castellacci-Ide (Ferrari 458 Italia) +18"925

 

Position au championnat (après 1 course/10)

1. Ortelli-Vanthoor 33 points

2. Stippler-Jarvis 24

3. Basseng-Winkelhock 16

4. Jäger-Pastorelli 12

5. Castellacci-Ide et Vilander-Salaquarda 10

19:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gt1, world, fia, championnat, ouverture, nogaro, france, audi, r8, gt3, triomphe, wrt, vosse, ortelli, vanthoor, 100%, belge | | |

 Mercedes,SLS,zolder,GT3,KRK Racing,Wauters,Kumpen,Vanthoor,2011,belcar,sprint,francorchamps

KRK, ce sont les initiales de Koen, Raf et Kris, les prénoms des trois fondateurs du team. Pour leur quatrième saison, ils aligneront deux voitures au départ du Belcar, des bolides inédits en Belgique! En effet, les Dodge Viper ont apporté beaucoup au team mais elles n’étaient plus compétitives et cette année, place à la Mercedes AMG SLS GT3! Deux voitures seront ainsi confiées à Koen Wauters, qui sera épaulé par Anthony Kumpen et ils comptent bien se battre pour la victoire en gardant l’objectif de remporter le championnat dans leur ligne de mire. L’autre voiture sera pilotée par Raf Vanthoor et Kris Wauters. L’année passée, ils ont déjà disputé quelques courses ensemble et comme en 2009, ils formeront encore une fois un duo solide.

Mercedes,SLS,zolder,GT3,KRK Racing,Wauters,Kumpen,Vanthoor,2011,belcar,sprint,francorchamps

21:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, sls, zolder, gt3, krk racing, wauters, kumpen, vanthoor, 2011, belcar, sprint, francorchamps | | |