Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Les chiens ne font pas des chats dit-on. Les deux jeunes Liégeois inscrits au 4L Trophy 2017 dont nous allons vous parler ont de qui tenir. Le pilote d’abord, Loïc Dethier, étudiant à l’HeL-ISET en mécatronique et expertise, est le fils d’une certaine Brigitte Delhalle vue en son temps au départ du Twingo Raid mais aussi aux 24 Heures de Zolder. Pour le copilote, Léo Rome, étudiant en mécanique générale à Don Bosco, c’est le papa qui a eu son heure de gloire à l’époque, dans les rallyes liégeois à bord, le plus souvent, de solides Opel.

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

De quoi former un équipage ayant été à bonne école en termes de pilotage. Mais cela n’est pas suffisant pour briller dans ce 4L Trophy qui fêtera ses 20 ans et qui, pour l’occasion, accueille un nombre de participants assez exceptionnel. Il se déroulera du 16 au 26 février 2017.

«Je suis allé jusqu’au Mans pour trouver la voiture, nous confie Loïc. Avec ma mère, nous étions prêts à faire un véritable Tour de France pour découvrir la perle rare mais une fois que j’ai vu la 4L verte, je n’ai pas voulu continuer, c’est celle-là qu’il nous fallait. Elle était engagée au Trophée des Gazelles en 2014 avant de faire le Trophy l’an passé. Elle a été entièrement rénovée et nous pouvions nous concentrer sur sa préparation.»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Il reste encore un peu de travail de ce côté-là et c’est Léo qui nous détaille les modifications à apporter avant le grand départ.

«Nous avons effectué un entretien de base mais aussi une révision de la distribution, des cardans, des rotules sans oublier les fusibles et le coupe/circuit. Nous avons installé un deuxième ventilateur et des phares LED. Il faudrait encre rehausser l’auto et trouver un système de fixation pour mettre deux roues sur le toit. Ah oui, nous cherchons encore à emprunter des plaques de désensablement!»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

A côté de l’aspect mécanique, nos deux participants ne manquent pas d’idées pour tenter de boucler le budget de 10.000 euros. Ils en sont à la moitié après avoir organisé un rallye d’orientation, un souper mais aussi la vente de divers produits qui vont des bics à du jus de pomme bio.

Ils ont également mis un projet sur pied avec une école primaire pour récolter les 50 kilos de fournitures scolaires qu’ils emporteront avec eux à des fins humanitaires pour l’association «enfants du désert». Vu le succès de leurs démarches, ils monteront même jusqu’à 65 kilos mais il faut également conserver de la place pour les pièces de rechange.

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

«En effet, précise encore Loïc. A cause du succès de cette édition, les organisateurs ne pourront pas nous proposer des grosses pièces comme ils le font habituellement. Nous sommes donc obligés de partir avec des éléments assez lourds. Mais quelle belle aventure. Nous rencontrons beaucoup de jeunes ayant participé avant nous et il existe une véritable solidarité entre les équipages. Il y aura un grand départ à Bruxelles avant de descendre sur Biarritz pour le contrôle technique. Ensuite, nous rejoignons le port d’Algésiras en Espagne pour y prendre le bateau vers Tanger. Au Maroc, nous aurons droit à 6.000 km de désert! Il y a des bivouacs avec petit-déjeuner et repas le soir mais à midi, on fait notre cuisine nous-même. Il y aura également une étape-marathon de deux jours où nous dormons au milieu du désert. En ajoutant les 4.000 km pour arriver au sud de l’Espagne, ça nous fait 10.000 bornes en 4L!»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Le résultat final est calculé en fonction des kilomètres effectués par chaque équipage. L’organisateur laisse également le choix, chaque matin, entre plusieurs itinéraires: facile mais plus long, caillassé donc plus délicat pour les pneus ou encore du sable pour ceux qui aiment jardiner!

Envie d’aider ce sympathique duo particulièrement courageux et volontaire? leur numéro de compte est le suivant: BE77 0017 8394 0942 (1€=1km parcouru).

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

21:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye-raid, 4l, trophy, 2017, février, loïc, léo, rome, budget, aventure, fournitures, scolaires, humanitaire, jeunes, sud, maroc, désert, sable | | |

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Ayant été relativement déçus par la dernière Clio RS, nous nous réjouissions de goûter à nouveau à cette petite bombe devenue Trophy pour l'occasion. Et là, ce fut une nouvelle fois la douche froide. Non pas que cette auto soit mauvaise ou ratée, non, ce qui nous ennuie c'est d'abord l'utilisation abusive de cette appellation Trophy, synonyme pour nous de sportivité, d'engins sortis de la piste ou des spéciales de rallye pour donner le sourire aux amateurs de sensations qui veulent se faire plaisir sur des portions de routes peu fréquentées. Ici, nous n'avons eu droit qu'à une évolution pâlotte de la dernière Clio RS.

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Ils ont beau dire, chez Renault, cette boîte n'est pas sportive. Trop lente, trop indécise lors des moments clés, elle ne nous permet pas de nous sentir à l'aise à bord de cette auto. Alors si elle rassure les acheteurs des pays émergents qui n'ont pas l'habitude de maîtriser une petite traction de 220 ch, elle ne doit pas constituer une offre unique parce que les pilotes apprécient de changer de rapport lorsqu'ils le désirent et non selon les bons vouloirs d'une boîte à double embrayage E.D.C qui aurait pourtant été revue, selon le losange, pour plus de réactivité. Seules les longues palettes au volant sont parfaites!

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Et que dire de ces cinq portes qui sont elles aussi imposées alors que jamais un père de famille n'optera pour une Clio RS Trophy, trop content de trouver dans la gamme des Kangoo et autres Scénic bien plus adaptés à ses besoins. Nous pourrions également nous plaindre du petit 1.6 Turbo qui ne remplacera jamais le 2.0 atmo de la précédente génération. Pour l'occasion, ce moteur reçoit un turbo plus gros, un circuit d'admission optimisé ainsi qu'une nouvelle cartographie, ce qui lui permet de gagner 20 ch (220 au total). Le couple passe quant à lui de 240 à 260 Nm, et même 280 Nm sur les 4e et 5e rapports. Il n'est pas désagréable et il se révèle particulièrement volontaire lorsqu'on fait appel à sa pleine puissance.

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Sur le plan du style, les changements sont subtils: un blanc mat allié à un toit noir brillant, des jantes de 18 pouces spécifiques et des inscriptions Trophy sur la lame avant et les portières arrière. Dans l'habitacle, on note l'apparition d'excellents sièges sport en cuir chauffants, qui ont le mérite de mieux le distinguer de celui des Clio plus banales. Mais la finition reste très perfectible: les décorations façon carbone sont légères et cet intérieur tout plastique devient difficile à justifier avec un tarif de 29.500 € hors option… Un surcoût de 4.300 € par rapport à la Clio RS classique.

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Côté performances, les 20 ch supplémentaires ne transfigurent pas la voiture. On gagne ainsi un petit dixième sur le 0 à 100 km/h et le 400 m départ arrêté (respectivement effectués en 6"6 et 14"5). Le surcroît de puissance se fait surtout sentir à haute vitesse, comme en témoigne le kilomètre départ arrêté, qui progresse de presque une seconde (26"4 contre 27"1 sur la RS normale). L'ensemble moteur/boîte fonctionne toujours selon trois modes, sélectionnables grâce au bouton RS Drive situé entre les sièges avant. En mode normal, cette Renault Sport semble sous Prozac: le moteur se fait discret et la boîte EDC passe les rapports très tôt, en se montrant parfois hésitante. De quoi vous laisser dubitatif lorsque vous transportez belle-maman avec le plus grand soin et que les suspensions brisent vos efforts.

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

En mode Sport, les choses deviennent plus intéressantes, avec une sonorité mécanique légèrement plus présente, une transmission plus réactive, une direction plus ferme et un ESP plus permissif. Enfin, le mode Race oblige à passer la boîte en mode séquentiel et déconnecte totalement le contrôle de stabilité. C'est clairement dans les deux derniers modes que les progrès de la Clio R.S. Trophy sont les plus évidents. La boîte réagit de façon plus vive qu'auparavant aux impulsions sur les palettes. Mieux verrouillé, l'amortissement digère désormais très bien les routes bosselées si fréquentes dans notre royaume. Quant au train arrière, il participe à la mise en virage lorsque l'on rentre sur les freins. Mais ces derniers restent peu aisés à doser, la pédale manquant de feeling et de progressivité. Et si la motricité est correcte sur le sec, on ne peut s'empêcher de penser que la Clio R.S. Trophy serait un outil bien plus efficace avec un différentiel autobloquant. Surtout lorsque les sept jours d'essai se sont déroulés essentiellement sous la pluie...

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

Conclusions

Nous en sommes conscients, cet essai pourra paraître un peu dur aux amoureux de la marque au losange. Pourtant, nous avons plutôt bien vécu cette semaine à bord de la petite bombinette française. Elle se révèle agréable dans les trajets boulot-dodo et ne se réveille que sur demande contrairement à d'autres petits bolides rapidement fatigants. Seulement voilà, nous gardons de si bons souvenirs de la Clio RS III qu'il nous est difficile d'accepter cette nouvelle RS qui vit pleinement avec son temps. Un temps où la vitesse est désormais largement prohibée et où les amateurs de sensations fortes sont priés d'aller s'amuser sur circuit. Mais nous continuons à croire qu'une déclinaison à boîte manuelle et en trois portes, même si elle coûterait de l'argent à Renault, serait largement plus répandue chez nous parce qu'elle ciblerait davantage les passionnés...

renault,clio,rs,trophy,essai,test,semeine,volant,routes,roadtest,220 ch,4 cylindres,1.6,turbo,280 nm,traction,boîte,double,embrayage,edc

15:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, trophy, essai, test, semeine, volant, routes, roadtest, 220 ch, 4 cylindres, 1.6, turbo, 280 nm, traction, boîte, double, embrayage, edc | | |

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Ne comptez pas sur nous pour vous parler du nouveau Kadjar qui n'est rien d'autre qu'un Nissan Qashqai rebadgé. La marque au losange n'a pas besoin de nous pour en vendre, l'engouement généralisé pour les SUV, ces engins arrogants et inutiles, n'étant pas près de s'éteindre.

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Nous préférons vous entretenir de l'arrivée d'une Clio RS badgée Trophy. Dans les faits, une nouvelle cartographie permet au 1.6 T d’atteindre 220 ch pour un couple de 260 Nm avec un overboost à 280 Nm en 4e et 5e. La boîte robotisée EDC à double embrayage et 6 rapports est également repassée à l'atelier pour accélérer les passages de rapports de 30 %. Produite dans l'usine Alpine de Dieppe, cette Clio RS Trophy voit aussi son châssis abaissé de 20 mm à l'avant et 10 mm à l'arrière.

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Pour la monte pneumatique, Renault a choisi Michelin et ses Pilot Super Sport 205/40R18 entourant des jantes Radical à traitement diamanté noir. Commercialisée à partir de juin, cette Trophy améliore les points négatifs que nous avions soulignés lors de l’essai de la Clio RS mais cela justifie-t-il totalement cette appellation? A nos yeux, non. Les cinq portes et cette maudite boîte empêchent d'offrir à la Clio la version réellement coursifiée que nous attendions. Or, jusqu'à présent, le nom Trophy apportait ce caractère. Comme Gordini avant elle, l'appellation Trophy a été malheureusement détournée par le service marketing de la marque française... plus de photos? C'est par ici!

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Ne comptez pas sur nous pour vous parler du nouveau Kadjar qui n'est rien d'autre qu'un Nissan Qashqai rebadgé. La marque au losange n'a pas besoin de nous pour en vendre, l'engouement généralisé pour les SUV, ces engins arrogants et inutiles, n'étant pas près de s'éteindre.

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Nous préférons vous entretenir de l'arrivée d'une Clio RS badgée Trophy. Dans les faits, une nouvelle cartographie permet au 1.6 T d’atteindre 220 ch pour un couple de 260 Nm avec un overboost à 280 Nm en 4e et 5e. La boîte robotisée EDC à double embrayage et 6 rapports est également repassée à l'atelier pour accélérer les passages de rapports de 30 %. Produite dans l'usine Alpine de Dieppe, cette Clio RS Trophy voit aussi son châssis abaissé de 20 mm à l'avant et 10 mm à l'arrière.

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

Pour la monte pneumatique, Renault a choisi Michelin et ses Pilot Super Sport 205/40R18 entourant des jantes Radical à traitement diamanté noir. Commercialisée à partir de juin, cette Trophy améliore les points négatifs que nous avions soulignés lors de l’essai de la Clio RS mais cela justifie-t-il totalement cette appellation? A nos yeux, non. Les cinq portes et cette maudite boîte empêchent d'offrir à la Clio la version réellement coursifiée que nous attendions. Or, jusqu'à présent, le nom Trophy apportait ce caractère. Comme Gordini avant elle, l'appellation Trophy a été malheureusement détournée par le service marketing de la marque française... plus de photos? C'est par ici!

Renault,Clio,RS,Trophy,5 portes,boîte,robotisée,dynamique,aseptisée,jantes,couleur,Salon,Genève,2015

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride

Si ce nouveau numéro d’autonews revient abondamment sur les dernières épreuves routières du WRC et du BRC, il est déjà largement tourné vers 2015. Ainsi, nous vous livrons nos analyses du Rallye d’Espagne et du Wales Rally qui clôturaient une saison marquée par la mainmise de Volkswagen, auteur d’un triplé au classement des pilotes, chose qui n’était plus arrivée depuis l’époque Lancia à la fin des années 80. En ERC, le Valais et la Corse ont vu Esapekka Lappi sacré Champion d’Europe alors que Sarrazin renouait avec la victoire en rallye sur l’île de Beauté. Et puis en Belgique, le Rallye du Condroz marquait la fin d’une époque, celle des WRC, et l’arrivée de plus en plus précise des R5 moins coûteuses mais plus pointues.

Juste avant l’épreuve hutoise, Freddy Loix nous a invités à découvrir, en exclusivité, son travail de pilote d’essai pour Michelin. Hugo Van Opstal a pu suivre une séance en sa compagnie alors que le Limbourgeois testait de nouveaux pneus terre en vue de 2015. A propos de l’an prochain... nous avons longuement parlé du futur avec Pieter Tsjoen, qui se verrait bien au volant d’une Peugeot 208 T16 R5, avant d’aller à la rencontre d’André Leyh qui va vivre sa première saison complète en 2015 aux côtés de Cédric Cherain. L’occasion pour Stéphane Halleux de revenir sur sa déjà longue carrière de copilote. Enfin, c’est à bord d’un vénérable ancêtre que notre Directeur de la Publication s’est entretenu avec le jeune Laurens Vanthoor, revenant en sa compagnie sur ses exploits avant d’aborder son futur et ses rêves. Sans oublier nos habituelles rubriques consacrées aux épreuves ASAF, au circuit ou encore à l’Historique.

Au rayon de l’industrie, nous revenons sur les plus beaux concepts du Salon de Paris tandis que nos essayeurs vous proposent leurs impressions après avoir goûté à la Cadillac ATS Coupé, à la Mercedes Classe B remodelée, à la nouvelle Skoda Fabia et surtout à la très efficace Renault Mégane RS Trophy et à la non moins surprenante Infiniti Q50S Hybrid.

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

Récemment restylée, la plus sportive des Renault Mégane bénéficie d’évolutions techniques et personnalise son look. La Mégane RS 275 Trophy s’inscrit dans la droite lignée des dernières séries limitées Trophy (2011), Red Bull Racing RB7 (2012) et Red Bull Racing RB8 (2013).

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

Plébiscité sur route et plus encore sur circuit, le châssis Cup avec différentiel à glissement limité équipe de série cette RS 275 Trophy. Pour profiter plus sportivement de ses qualités dynamiques, les ingénieurs de Renault Sport ont travaillé sur la motorisation pour lui fournir dix chevaux supplémentaires. Le moteur 2.0 l essence affiche ainsi 275 chevaux, puissance maximale atteinte à 5.500 tr/min sur les deux premiers rapports de boîte. Le couple de 360 Nm est disponible sur une large plage d’utilisation (3.000 à 5.000 tours).

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

Renault Sport et Akrapovič, signature référence de l’échappement pour les motos et le sport automobile, concrétisent leur partenariat par la montée en base d’une ligne d’échappement en titane. Outre l’allègement induit par le titane, ce montage offre également une sonorité spécifique, plus rauque, pour le plaisir des mélomanes de l’automobile sportive!

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

La nouvelle livrée affiche un sticker Trophy sur la lame F1 gris platine. Le stripping latéral Trophy, personnalisant les côtés de caisse, et le damier filaire présent sur les bas de porte sont également gris platine. Les enjoliveurs de bas de marche numérotés signent l’exclusivité de la série limitée. Le véhicule se pare en option de nouvelles jantes 19’’ Speedline Turini noires dérivées des Mégane de compétition.

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

A l'intérieur, la Mégane RS 275 Trophy propose des sièges baquets Recaro en cuir et alcantara rehaussés de surpiqures rouges, surpiqures que l’on retrouve sur la banquette arrière. Les appuis-tête sont siglés Renault Sport. De nombreux détails viennent habiller l’intérieur: volant et soufflet de frein à main en alcantara avec surpiqures rouges, pommeau de levier de vitesse Zamac…

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

Les commandes seront ouvertes en Belgique dès le premier juillet et le prix de la bête est annoncé à 37.950 euros tvac.

renault,mégane,rs,renault sport,trophy,traction,275 ch,2.0,litres,essence,360 nm,akrapovic

10:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, mégane, rs, renault sport, trophy, traction, 275 ch, 2.0, litres, essence, 360 nm, akrapovic | | |

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Atteinte de plein fouet par la crise économique qui ne l'a pas épargnée, la marque espagnole a dû se replier sur des modèles plus sages pour assurer l'essentiel de ses ventes dans un groupe Volkswagen particulièrement prospère. Du coup, les versions sportives habituellement commercialisées par Seat se faisaient rares ces derniers temps. C'est donc avec un plaisir non feint que nous assistons à l'arrivée de deux déclinaisons Racing de modèles particulièrement adaptés à cela. Lors du Festival de Wörthersee, en Autriche, consacré aux créations les plus délirantes du groupe VW, Seat a dévoilé la Leon Cup Racer Concept et l'Ibiza SC Trophy.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Celle-ci annonce l'arrivée d'une déclinaison pour la compétition de la berline espagnole. Pourquoi pas le retour officiel de la marque dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) en 2014 en même temps que Citroën avec des bolides bien plus attirants que les berlines actuellement engagées. Sous le capot, on trouve un 2.0 TFSI de 330 ch et 350 Nm. La transmission est confiée à une boîte robotisée DSG à 6 rapports. Celle-ci est associée à un blocage de différentiel électronique. Mais pour les courses d'endurance, Seat préconise une version avec boîte séquentielle et verrouillage mécanique du différentiel. Dans le cockpit, les sièges baquet sont équipés du système HANDS. La Leon Cup Racer s'adresse aux teams privés. Les prix devraient débuter à 70.000 euros, voire 95.000 euros pour la variante endurance.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Comme sa grande sœur, l’Ibiza SC Trophy dispose d’une licence pour la piste. Sous le capot, les ingénieurs ont greffé une motorisation essence 1.4 litre turbo forte de 200 chevaux, associée à une boîte à double embrayage DSG à 7 rapports. Les clients intéressés peuvent s’offrir le modèle réservé exclusivement au circuit contre la somme de 31.500 euros, hors taxes. Esthétiquement, la couleur orange présente sur les jantes, les coques de rétroviseurs et les spoilers vient apporter un vif contraste à la teinte gris mat de la carrosserie.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

13:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, leon, ibiza, sc, cup, racer, concept, trophy, 2.0, tfsi, worthersee, autriche, festival, nouveautés, wtcc, next, futur, 2014 | | |

Renault,megane,rs,Trophy,500 exemplaires,série limitée,265 ch,2.0,Turbo,35.000 euros,sportive,circuit,piste,track

Renault a présenté une série spéciale dérivée de sa Mégane RS limitée à 500 exemplaires. Pour l'occasion, le 4 cylindres turbo affiche 265 chevaux soit 15 unités de plus que la version habituelle. Le couple augmente également et grimpe à 306 Nm. Cette hausse de puissance a été obtenue par une pression de suralimentation plus importante (2,5 bars contre 2,3 sur la RS de série) et par un système d'admission d'air retravaillé. L'impact sur les performances relève de l'anecdotique avec un dixième de gagné sur le 0 à 100km/h (6"0) et 254km/h en vitesse de pointe pour 250 d'origine. Il faudra donc chercher les évolutions du côté efficacité et plaisir de conduite.

Renault,megane,rs,Trophy,500 exemplaires,série limitée,265 ch,2.0,Turbo,35.000 euros,sportive,circuit,piste,track

Extérieurement, on reconnaît cette Mégane R.S. Trophy grâce à son stripping de toit noir, à ses décorations extérieures spécifiques, à son nouveau becquet aérodynamique, à l'éclairage de jour LED et à sa plaque numérotée. Elle peut aussi chausser des jantes de 19 pouces à liseré rouge. Elle profite également d'un système de télémétrie embarquée avec affichage en temps réel des paramètres mécaniques et enregistrement des performances lors des sorties sur circuit. Cette série très limitée sera vendue en Belgique à plus de 35.000 euros mais surtout en Allemagne, Autriche, Espagne, France, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Slovénie et Suisse.

Renault,megane,rs,Trophy,500 exemplaires,série limitée,265 ch,2.0,Turbo,35.000 euros,sportive,circuit,piste,track

16:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, megane, rs, trophy, 500 exemplaires, série limitée, 265 ch, 2.0, turbo, 35.000 euros, sportive, circuit, piste, track | | |

Loix.jpg

Alors que Bernd Casier était le favori logique de cette édition particulièrement glissante du rallye du Condroz, c'est Freddy Loix qui est finalement sorti vainqueur à la roulette du casino hutois. Samedi, le pilote limbourgeois réussissait à maintenir le pilote de la Ford Focus WRC05, alors leader, sous pression. Auteur de 7 meilleurs temps sur 8, le Flandrien rentrait à Huy avec un avantage de 27'' sur la Skoda Fabia Super 2000. Auteur d'une petite touchette lui coûtant 50 secondes de pénalités routières et victime d'une crevaison en toute fin de journée, Thierry Neuville (Peugeot 207 Super 2000) avait chuté de la 2e à la 5e place. Le pilote Peugeot pointait alors derrière les WRC de David Bonjean (Subaru) et Melissa Debackere (Subaru).

Neuville.jpg

Dimanche, la toute première spéciale du jour modifiait profondément la hiérarchie. Sortie de route pour Casier, absence au départ pour Bonjean (carter fêlé) et roulement de roue cassé pour Debackere: les trois WRC encore en lice pour le top 5 étaient contraintes d'en rester là. Dès lors, Freddy Loix n'avait plus qu'à gérer une avance colossale sur Thierry Neuville. Ce dernier se mettait en évidence en signant la majeure partie des meilleurs chronos du jour. De quoi lui valoir quelques regrets par rapport au temps perdu lors de la première étape...

Lhonnay.jpg

  
Le retrait massif des WRC a permis à des concurrents a priori moins bien armés de se mettre en évidence. Sur ses terres, Stéphane Lhonnay (Mitsubishi Lancer Evo9) cumule les motifs de satisfaction: victoire et titre en groupe N assorti d'une... 3e place au scratch ! Un résultat inespéré. Un temps remonté par Bertrand Grooten (Subaru Impreza WRC S8) – lequel avait reçu 1'40'' de pénalités (changement de boîte de vitesses samedi soir) – Lhonnay s'adjugeait finalement le podium suite à un tête-à-queue de son adversaire.

Grroten.jpg

Cherain.jpg

Autre performance de choix, la 5e place de Cédric Cherain (Renault Clio R3), excellent vainqueur de la catégorie deux roues motrices, démontre qu'il n'est nul besoin de louer une grosse WRC ou une Super 2000 pour briller quand on a du talent. Menacé par Didier Vanwijnsberghe (Skoda Fabia Super 2000) en fin d'épreuve, Cherain a réussi à conserver sa 5e place.

Van Wijnsberghe.jpg

Duez.jpg

Van Woensel.jpg

Derrière ce top 6, notons la belle prestation de Marc Duez (Porsche 911 GT3 RS) qui remporte pour 27'' son duel en GT face à Chris Van Woensel (Nissan 370Z). Notons encore l'excellente dixième place de Renaud Verreydt sur sa BMW M3!

Verreydt.jpg 

Weijs Jr.JPG

Du côté des coupes de promotion, il a fallu attendre les ultimes spéciales pour connaître les vainqueurs. Ghislain De Mevius (Ford Fiesta R2) et Xavier Baugnet (Citroën C2 R2 MAX), les leaders, semblaient avoir la course bien en mains. Las, ils sortaient tous les deux de la route laissant la victoire finale à Cédric De Cecco (Fiesta) et Hans Weijs Jr (Citroën) qui pouvaient, dans la foulée, fêter leur titre de la plus belle manière qui soit. (photos Citroën C2: Jacques LETIHON)

Matton.JPG

De Cecco.jpg

 

10:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, 2010, loix, freddy, victoire, sport, automobile, limbourg, huy, mosan, neuville, lhonnay, duez, grooten, cherain, fiesta, trophy, citroën, skoda | | |