tcr,benelux,2016,belgique,circuit,tourisme,avenir,volkswagen,golf,belgian,vw,club

Depuis l’annonce de l’arrivée du TCR Benelux en 2016, le Belgian VW Club n’a jamais caché son enthousiasme pour cette nouvelle compétition faisant la part belle aux voitures de tourisme. C’est donc avec joie qu’il peut annoncer aujourd’hui que trois Golf TCR – au minimum – devraient être au départ de la première saison. «Volkswagen Motorsport nous a en effet confirmé que trois exemplaires seront livrés à deux équipes belges», se réjouit Charles-Henri Bonnet, le Secrétaire Général du Belgian VW Club. «Le Delahaye Racing a commandé deux Golf et le DVB Racing sera l’heureux propriétaire d’une monture identique d’ici peu. Les livraisons sont prévues pour le premier trimestre de l’année 2016, soit largement à temps pour que les deux équipes puissent se préparer au mieux en vue de la saison, qui débutera fin mai.»

Cette excellente nouvelle, à la fois pour le Belgian VW Club, pour les deux équipes et pour le championnat, renforce la volonté du Club d’accorder son soutien aux teams et aux pilotes qui auront misé sur la Golf pour disputer le TCR Benelux l’an prochain.

tcr,benelux,2016,belgique,circuit,tourisme,avenir,volkswagen,golf,belgian,vw,club

«Nous sommes encore en discussion pour l’instant et tout dépendra du budget total que nous pourrons réunir», précise Charles-Henri Bonnet. «Mais il est évident que le Belgian VW Club fera tout son possible pour aider, notamment financièrement, les équipes roulant avec une Volkswagen. Dès que possible, nous préciserons la nature exacte de ce soutien.»

S’il est évidemment trop tôt pour annoncer les équipages qui seront amenés à piloter les différentes VW Golf TCR, le Belgian VW Club et les deux teams ont bon espoir de réunir des pilotes en mesure de revendiquer les victoires. On en reparlera bientôt ! (Photos: Jacques Letihon)

16:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tcr, benelux, 2016, belgique, circuit, tourisme, avenir, volkswagen, golf, belgian, vw, club | | |

nouveau,championnat,Tourisme,circuit,opel,astra,2016,TCR,international,compétition-client,national,330 ch,2.0,turbo,salon,francfort,présentation

Tandis que le WTCC, devenu une coupe monomarque Citroën tellement la marque française écrase la discipline, n'intéresse plus personne, le nouveau championnat de supertourisme TCR Series semble séduire nombre de constructeurs. Le dernier en date, après VW, est Opel qui mise sur la compétition-client avec une voiture destinée à cette compétition. En prenant pour base la nouvelle Astra, qui sera dévoilée en première mondiale au Salon de Francfort (IAA) en septembre, le département sports mécaniques du constructeur de Rüsselsheim travaille actuellement sur la mise au point d’une voiture répondant aux critères imposés pour les épreuves compétition-client au nouveau championnat de supertourisme TCR series au niveau national et international.

Le TCR series, inauguré en 2015, est basé sur un concept reposant sur trois points, comprenant des championnats nationaux et internationaux en parallèle au TCR International Series – toutes les épreuves devant répondre exactement aux mêmes règlementations techniques. Ce qui fait qu’une voiture TCR peut être utilisée dans le monde entier sans subir aucune modification technique. Les moteurs deux litres suralimentés ont une puissance de 330 ch et un couple maximal de 410 Nm.

« Les courses de tourisme ont toujours beaucoup compté chez Opel. La philosophie de la nouvelle série TCR correspond à notre idée de la compétition-client. Nous voulons offrir aux équipes privées qui ont de grandes ambitions une base qui puisse permettre de s’amuser beaucoup à un coût raisonnable, » explique Tina Müller, CMO d’Opel Group.

L'Opel Astra TCR est actuellement en cours de développement et ses spécifications techniques seront annoncées plus tard. Les premiers essais de la nouvelle voiture compétition-client devraient démarrer en octobre.

nouveau,championnat,Tourisme,circuit,opel,astra,2016,TCR,international,compétition-client,national,330 ch,2.0,turbo,salon,francfort,présentation

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Situé dans le Nord de l’Allemagne, Wolfsbourg abrite un parc à thème unique: Autostadt. Comprenant le musée automobile le plus visité au monde, une exposition des derniers modèles du groupe Volkswagen et différentes attractions, ce parc comblera tous les passionnés de voitures. Mais Autostadt est plus que cela. Le parc à thème souhaite attirer un public plus large en misant beaucoup sur les enfants et les familles. Ainsi, les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent y obtenir leur premier permis de conduire dans une mini-Beetle ou une mini-Porsche électriques et apprendre les dangers de la route via un simulateur ludique et interactif. À proximité des neuf charmantes villes de Basse-Saxe et de sa capitale Hanovre, Autostadt constitue une excursion idéale pour toute la famille.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Autostadt est synonyme d’action et de détente. Point de passage obligé: le ZeitHaus, le musée automobile le plus fréquenté au monde avec des modèles de plus de 50 marques différentes, allant de Porsche à Bentley, en passant par Lamborghini, Bugatti, Audi et Volkswagen bien entendu. Autre attraction qui vaut le détour: les Car Towers, deux immenses tours de verre de 48 mètres de haut contenant les nouvelles Volkswagen. Une plate-forme panoramique vous offre même une vue sur tout le site ainsi que sur le stade du VFL Wolfsburg (le club de Kevin De Bruyne) et l’usine Volkswagen. Si vous êtes quelqu’un d’actif, vous pouvez aussi tester vos compétences sur le circuit All-TerrainTrack, où vous devrez éviter toutes sortes d’obstacles au volant d’un 4x4. Un cours de maîtrise automobile et une formation à la conduite défensive sont également proposés.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Permis de conduire enfant

Mais Autostadt s’adresse aussi aux tout-petits. Les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent y obtenir leur permis de conduire dans une mini-Beetle ou une mini-Porsche et un simulateur adapté à leur taille leur montre les dangers de la route de façon ludique et interactive. Dans le MobiVersum, les enfants de tous âges peuvent s’en donner à cœur joie sur toutes sortes d’attractions, telles qu’un mur d’escalade géant. Enfin, des ateliers créatifs sont organisés chaque jour à leur intention et il y a un cinéma 3D. Si vous préférez découvrir Autostadt depuis l’eau, vous pouvez également faire une promenade en bateau sur le canal Mittelland qui longe tout le site.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Combinez Autostadt avec des vacances en famille en Basse-Saxe

 

Autostadt se trouve au beau milieu du Land de Basse-Saxe, dans le Nord de l’Allemagne, qui a encore beaucoup plus à offrir que ce parc à thème innovant. Donc, si vous souhaitez vous plonger dans le charme du Moyen Âge après votre expérience automobile, visitez les neuf charmantes villes de Basse-Saxe facilement accessibles. Allez par exemple à la rencontre du joueur de flûte de Hamelin, personnage incontournable. Hanovre vaut aussi le détour. L’Adventure Zoo, élu plus beau zoo d’Allemagne en 2014, propose ainsi de nombreuses activités à l’occasion de son 150e anniversaire. Tout près de là, le superbe château de Marienburg et le lac de Steinhude, où l’on peut faire du kayak, du surf et du vélo, sont également parfaits pour une journée avec les enfants. Une excursion active et éducative à Autostadt combinée à une escapade culturelle à Hanovre et dans les 9 villes sont les ingrédients par excellence pour des vacances en famille réussies.

Wolfsbourg,autostadt,musée,Volkswagen,allemagne,nord,tourisme,parc,thème,automobile,public,famille,visite,simulateur,jeux

Plus proche que vous ne le pensez

 

Wolfsbourg se trouve à environ 560 km de Bruxelles, mais il ne vous faudra que 3 heures pour y arriver au départ de la frontière germano-néerlandaise. Autostadt est plus proche que vous ne le pensez: les liaisons sont rapides via les autoroutes A2 et A7, les parkings sont nombreux et l’accès au site est aisé. Vous préférez le train? Six heures suffiront pour rallier la gare de Wolfsbourg, avec un changement à Cologne. Informations et réservations: www.nmbs-europe.com 

 

Les autres charmantes villes de Basse-Saxe et la capitale Hanovre sont facilement accessibles en transport en commun. Surfez sur www.bahn.de

 

Plus d’infos sur Autostadt à Wolfsbourg: www.autostadt.de

Plus d’infos sur Hanovre: www.visit-hannover.com

Plus d’infos sur les 9 villes romantiques de Basse-Saxe: www.9staedte.de

 

Formule familiale

 

L’office du tourisme de Hanovre a élaboré une formule spéciale pour les familles, comprenant 2 nuits en chambre familiale dans un hôtel 4* situé dans le centre de Hanovre, un ticket famille pour Autostadt à Wolfsbourg et un ticket famille pour l’Adventure Zoo de Hanovre. Cette formule coûte au total 275 euros pour 2 adultes et 1 enfant. Si vous voyagez avec 2 enfants, vous devrez payer un supplément de 50 euros. Plus d’infos: http://www.visit-hannover.com/en/Accommodation-Arrangemen...

12:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wolfsbourg, autostadt, musée, volkswagen, allemagne, nord, tourisme, parc, thème, automobile, public, famille, visite, simulateur, jeux | | |

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

Après 19 tentatives, Marc Duez, associé à Didier de Radiguès et au français Eric Hélary a enfin décroché une victoire dans son épreuve! Second aux essais, l'ex-motard prend facilement la tête de la course et lorsque Duez relaye Didier, la #1 possède plus d'une minute d'avance sur la #2.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

Mais peu après 20 heures, Marc éclate un pneu face au stand et doit donc effectuer un tour complet au ralenti. Heureusement, il conserve la tête sur la Honda Accord pilotée, entre autres, par Tassin. D'ailleurs la BMW finit par s'échapper en tête, la Japonaise ne sachant plus suivre son rythme.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

A la mi-course, Duez et ses compères dominent toujours l'épreuve et ils devancent alors l'étonnante 318 tds engagée par l'usine de trois tours! Et c'est une bonne chose parce que dimanche, vers 12h06, lorsque Didier relaye Eric, la voiture prend feu dans les stands. Le Team Bigazzi est bon pour une grosse frayeur parce que les dégâts sont finalement minimes. Mais le suspense n'est pas terminé pour autant.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

En effet, après une heure de son relais, Didier revient aux boxs. Un problème de pompe à essence est diagnostiqué et implique que la #1 devra ravitailler plus souvent. la voiture sœur, la #2 en profite pour revenir très fort mais au final, Marc peut respirer. Il remporte sa première victoire dans la classique ardennaise et offre ainsi une vingtième victoire à BMW!

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

08:58 Écrit par Benoît Lays dans Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, 320i, stw, bigazzi, duez, de radiguès, hélary, #1, victoire, gagnante, 24, heures, spa, francorchamps, 24hours, titre, couronne, tourisme, endurance | | |

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

C’est une étape incontournable du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) chaque année. Programmée sur trois heures, la joute en lever de rideau des 24 Heures 2CV de Spa-Francorchamps récolte traditionnellement un joli succès. Ce sera encore le cas cette année, puisque pour l’avant-dernière manche de la saison 2013, largement plus de 50 bolides monteront en piste samedi dès 09h00 pour les qualifications, avant de s’affronter pour le meilleur entre 12h20 et 15h20.

L’incontestable nouveauté de cette ultime étape spadoise de l’année sera la concrétisation du projet ‘BGDC Young Driver’s Car’! On le sait, la compétition club sur circuit s’adresse aux amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups souhaitant effectuer leurs premiers pas en sport auto dans de bonnes conditions. Une dernière catégorie particulièrement choyée en cette fin de saison, puisqu’en unissant leurs efforts, les forces vives du BGDC vont permettre à trois jeunes issus du karting de loisir, en l’occurrence Régis Gosselin, Filipe Vieira et Mickael Derdul, de s’adonner à la course auto sur le plus beau circuit du monde. Des gaillards talentueux mais pas richissimes, qui se relaieront au volant d’une Suzuki Baleno appartenant à Patrick Van Billoen (Red Pat Racing Team), prise en charge au niveau logistique par l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, tandis que Pierre-Olivier Businaro mettra son expertise, son temps, son staff et ses installations au service de ces futurs champions. L’auto, déjà vue dans les courses club par le passé, sera engagée dans la Classe D de la Division 1, et elle ne passera forcément pas inaperçue.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Tous contre De Wit !

Outre ces jeunes loups aux dents longues, la course de samedi permettra sans doute aux BMW de la Division 3 de se mettre en évidence sur un tracé faisant la part belle à la puissance. Vainqueur à Mettet, Koen De Wit (M3 E46) part avec les faveurs des pronostics, mais il devra à coup sûr composer avec Geert Verwimp, Kris Geudens et Benoît Navez (M3 E36), Gaël Frère et Christian Heck (M3 E36), Jean-Pierre Blaise et Marc Pinckers (M3 E36), Guy Hoffeld et ses acolytes grand-ducaux (M3 E36), Grysouille-Spigeleer-Clermont, mais aussi les frangins Rasse (M3 E36), Huygens-De Cock-Van Goidsenhoven et le duo Huybrechts-De Coorman (M3 E36). Signalons le retour aux affaires de la famille Ronchail avec la Ford Focus #79, ainsi que celui de Dimitri Kluyskens, au volant d’une BMW M3 E36.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Comme il est de coutume en BGDC, les meilleures voitures de la Division 1 ne manqueront pas de s’immiscer entre les bolides de la D3. On pense naturellement aux références de la Classe D (2 litres) que sont la VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse, mais aussi des Clio III ou II de Paul Lejeune, Divoy-Asnong, Tanghe-Vandenabeele, Semoulin-Semoulin, Buffet-Buffet, Despriet-Van Colen, Crabbe-Longin-Piessens, Jeukenne-Schmetz-Heinen, Delvaux-Gérome-Marin, etc. Pour contrer cet essaim de bombinettes en colère, on pourra sans doute compter sur la Honda Integra de Willders et Ferrier, qui nous revient à chaque passage spadois, sur la Vauxhall Astra Coupé de Plennevaux et Kasters, malchanceuse à Mettet, ainsi que sur l’Abarth 500 de Peter Bens, Jozef Verhulst et Franky Boulat.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Van Loo-Heyninck déjà de retour !

Sévèrement secoué lors des Coupes de Mettet, Johan Van Loo est parvenu à trouver une caisse identique de BMW 325i. Il figure donc bel et bien sur la liste des engagés en Classe E de la D1 en compagnie de Geoffrey Heyninck, au même titre que Jan De Vocht et Rudi Doms (325i), mais aussi Licops-Licops (Porsche 944).

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Enfin, en 1600cc, soit la Classe C de la D1, la bagarre fera de nouveau rage entre les Honda Civic de tous poils, avec dans les rôles principaux Van Damme-Van Billoen-Deridder (#5), Mascaux-Charlier (CRX, #6) et Thiroux-Gillion-Van Warbeck (#48), dont les moindres faux pas profiteront au gang des Suzuki Swift, emmené par les Lannaux, Franken, Goffard and co. Une hiérarchie qui sera peut-être bousculée par les jeunes et talentueux Nicolas Lamy et Andy Dewallef (Toyota Corolla), de retour après leur participation de Mettet…

Signalons que pour cette joute de Spa-Francorchamps, le BMW ClubSport Trophy fera son retour au sein du peloton du BGDC, Jan Horemans annonçant quelque 8 exemplaires des 325i E46 et E90. Une course dans la course qui devrait réserver de nombreuses surprises, comme le veut la tradition, avec notamment au volant Guino Kenis qui remet le couvert. Vous l’avez compris, le sport auto amateur sera roi ce prochain week-end sur le plus beau circuit du monde, et au risque de se répéter, force est de constater que les ingrédients du BGDC ne cessent de faire recette. Le rendez-vous est pris…

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Photos Jacques Letihon (www.letihon.be

12:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bgdc, belgian, gentlemen, drivers, club, spa-francorchamps, ultime, joute, manche, finale, championnat, tourisme, bmw, renault, vw | | |

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

L'actualité fonctionnant au ralenti en cette période de fêtes, nous revenons sur notre série historique avec les clichés que nous avions pris lors des 24 Heures de Spa-Francorchamps en 1994. Pour plus de facilité, nous remontons le temps en vous présentant les protagonistes dans l'ordre des numéros. Aujourd'hui, nous vous parlerons de l'Audi 80 Quattro #2 du Franz Dubois Racing.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

A son volant, nous retrouvons Philippe Adams, José Close et Michel Neugarten. Faute de pluie, cette belle auto ne pouvait compter que sur sa fiabilité face à l'invincible armada BMW. Un écrou de roue récalcitrant et des boulons de cardan défectueux ne permettront pas au pilote F1 de rester au contact des bolides munichois.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

A 15h25, José Close va vivre l'un des épisodes les plus pénibles de sa carrière lorsqu'il voyait le moteur s'éteindre au pied du Raidillon. Il occupait alors la cinquième position du général.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

La belle Audi méritait certainement mieux et tout le monde espérait secrètement revoir la marque aux anneaux avec d'autres ambitions l'année suivante...

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Nous avons commencé par publier quelques photos issues de nos nombreuses archives personnelles sur Facebook et nous avons pu constater à quel point vous étiez nombreux à apprécier ces plongées dans l'histoire du sport automobile belge de la fin du siècle passé. Nos photos sont des clichés d'un jeune passionné ayant à l'époque les mêmes accès à la piste que le spectateur lambda. Mais votre serviteur, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a toujours pris soin de classer ses archives en les accompagnant au minimum du nom de l'équipage et de son classement en course.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Au départ, ces archives photographiques ne nous semblaient guère intéressantes parce que nous avions toujours vécu en les consultant très souvent. Nous ne les avons donc pas vues vieillir. Mais voilà, cela fait presque vingt ans que ces photos ont été prises et tout doucement, une nouvelle génération de passionnés de sport automobile arrive en n'ayant pas connu ces dernières années de bonheur en sport automobile. Lorsque les cigarettiers n'avaient pas encore été bannis de tout support publicitaire. Alors nous avons choisi de partager ces clichés sur notre blog sous forme d'épisodes réguliers.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Pour débuter la série, nous nous intéressons à l'édition 94 des 24 Heures de Francorchamps. A l'époque, après le malheureux épisode de l'année précédente où la course avait été interrompue suite au décès de Baudoin 1er, BMW revient en force dans les Ardennes avec quatre 318is engagées par les teams Schnitzer (camouflé sous l'appellation BMW Motorpsort) et Bigazzi. Sur la #1 de BMW Motorsport, la vedette s'appelle Nelson Piquet. Il est accompagné par Jhonny Cecotto et Ingo Hoffman.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Aux essais, la BMW aux rétros jaunes signe le meilleur chrono aux mains de Nelson Piquet. Le Brésilien reste très populaire et garde un coup de volant exceptionnel. Malheureusement, en course, l'équipage connaîtra des soucis de boîtier électronique. En outre, leurs mécaniciens devront changer un porte-moyeu arrière gauche dimanche matin. Au final, cette BMW termine au quatrième rang à 13 tours des vainqueurs!

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

BMW,M3,DTM,2012,nouveau,présentation,15 juillet,essai,tours de roue,munich,sport,circuit,piste,track,berline,tourisme

BMW prépare activement son retour en 2012 en DTM. La nouvelle BMW M3 DTM a effectué ses premiers tours de roue ce lundi sur le circuit d'essais de BMW à Ascheim. Le Directeur de BMW Motorsport, Jens Marquardt, et de nombreux employés de la firme munichoise ont assisté à ce premier roulage. La future M3 DTM avait été présentée vendredi dernier au Directoire de BMW à Munich.

Jens Marquardt : ''Bien sûr, c'est une occasion très spéciale quand une nouvelle voiture comme la BMW M3 DTM sort du garage pour la première fois. Pour cette raison, nous avons invité notre personnel à voir la voiture en action au grand jour. Tous les membres de notre équipe ont travaillé extrêmement dur dans l'optique de cette journée. Celle-ci marque une nouvelle étape vers notre première course en 2012. Cependant, d'autres vont devoir suivre encore. La voiture qui a servi pour le roll-out, ainsi que le Concept Car, qui sera dévoilée à Munich le 15 juillet, donne un avant-goût de ce que sera notre voiture 2012. Nous nous attendons à voir évoluer visuellement la voiture avant la première course."

Le programme d'essais intensif va commencer sous peu à Ascheim. Ensuite, les voitures 2012 seront assemblées avant qu'elles soient remises aux trois équipes qui défendront les couleurs de BMW la saison prochaine, à savoir le BMW Team Schnitzer, le BMW Team RBM made in Belgium et le BMW Team RMG. En attendant de découvrir, le 15 juillet prochain à Munich, la vraie BMW M3 DTM, nous vous offrons cette illustration purement gratuite.

17:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, m3, dtm, 2012, nouveau, présentation, 15 juillet, essai, tours de roue, munich, sport, circuit, piste, track, berline, tourisme | | |

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

C'est à Hockenheim que se déroulait la première manche du DTM 2011. Après s'être adjugé la pole position avec la Mercedes Classe C, Bruno Spengler l'a emporté avec trois secondes d'avance sur l'Audi A4 de Mattias Ekström.

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

Au départ, Ekström surprend Spengler et prend la tête dans le premier virage mais Bruno en ressort mieux et reprend la première place. Ralf Schumacher (Mercedes Classe C) est alors troisième devant l'Audi A4 de Timo Scheider et la Mercedes de Maro Engel en pleine bagarre. Au troisième tour, l'ordre des quatre premiers est identique. Spengler creuse un petit écart sur Ekström, la Mercedes comptant un peu plus de deux secondes d'avance sur l'Audi. Au 10ème tour, Paffett est le premier à s'engoufrer dans les stands pour l'arrêt obligatoire, suivi de Van der Zande (Mercedes n°20) et Albuquerque (Audi n°18). Tous les autres les imitent peu après.

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

A mi-course, après les premiers arrêts, Spengler est toujours en tête, devant Ekström, Schumacher, Tomczyk, Scheider, Engel, Molina, Paffett, Rockenfeller et Mortara, meilleur des rookies. Au 21ème tour, Paffett effectue son second pitstop, tandis que Vietoris (Mercedes n°11) écope d'un drive through. Lors du pitstop de Tomczyk (25ème tour), le tuyau de ravitaillement reste bloqué sur la voiture lorsqu'elle repart ce qui entraîne la sortie de la voiture de sécurité qui reste en piste durant trois boucles. Au 30ème tour, Van der Zande perd le capot de sa Mercedes et se retire. Spengler est toujours premier devant Ekström, Schumacher, Scheider, Tomczyk, Paffett, Engel, Green, Jarvis et Coulthard.

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

Ces positions ne vont plus évoluer à l'exception de Jamie Green qui réussit à passer Engel pour la septième place. Scheider tente également de surprendre Schumacher dans le dernier tour suite à une petite faute de celui-ci dans l'épingle mais la Mercedes contient l'Audi sans trop de difficultés.

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

Bruno Spengler et Mercedes sont donc les premiers vainqueurs de la saison 2011 tandis que Ralf Schumacher décroche son premier podium en DTM. Vous trouverez ici le Top8 en photo. Et le classement final sous ce lien.

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

dtm,tourisme,chamionnat,allemand,manche,premiere,2011,spengler,bruno,canadien,victoire,mercedes,calsse c,audi,A4,mattias,ekstrom,ralf,schumacher,hockenheim,track,

12:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dtm, tourisme, chamionnat, allemand, manche, premiere, 2011, spengler, bruno, canadien, victoire, mercedes, calsse c, audi, a4, mattias, ekstrom, ralf, schumacher, hockenheim | | |

Nurb-1972-2

Une année prise au hasard (certes, c'est celle de ma naissance...), une course choisie innocemment et nous voilà plongés dans une ambiance inimitable. A l'époque, les BMW 2800 CS et les Ford Capri RS2600 dominent allègrement le Championnat d'Europe des voitures de tourisme mais la diversité des concurrents faisaient alors plaisir à voir. Nous avons choisi quelques participants de ce Grand Prix pour Voitures de Tourisme disputé le 9 juillet 1972 sur le Nürburgring. Cette fois-là, c'est la BMW du Team Schnitzer (déjà) qui l'emporte grâce à l'Anglais Fitzpatrick et aux Allemands Hans Heyer et Rolf Stommelen. Deuxième, la Ford Capri de Jochen Mass et Gérard Larousse sauve l'honneur de la marque à l'ovale bleu.

Nurb-1972-14

Leur Ford a connu des soucis de refroidissement des freins tandis que l'autre Capri offcielle, pilotée par Stuck/Glemser abandonnait, moteur cassé, alors qu'elle dominait la course. Un souci rencontré auparavant par l'autre BMW Schnitzer confiée aux mains expertes de Stommelen/Andruet. Finalement, c'est la Capri Kent de Fritzinger (All)/Franck (B) qui grimpe sur la troisième marche du podium final.

Nurb-1972-59

Pilotée par les Suédois Sigvard Johansson et Per Eklund, cette Saab 96 V4 sera cointrainte à l'abandon.

Nurb-1972-78

Autre curiosité, cette Volkswagen 1302S était pilotée par le duo allemand Dieter Götting
et Frank Schneider qui sera lui aussi contraint à l'abandon. 

Nurb-1972-92

Les Italiens Walter Dona et Umberto Grano ont dû abandonner leur Fiat 128 coupé 1300 engagée par la Scuderia Filipinetti le long du circuit.

Nurb-1972-99

Ah la NSU 1200 TT. J'ignore combien mes oncles en ont décalqué sur les arbres ardennais. N'empêche que celle-ci, pilotée par les Allemands Siegfried Spiess et Franz Waldhier, rapportera une excellente 10è place au Spiess Tuning. Un classement synoyme de podium dans la division un derrière deux inaccessibles Alfa 1300 GTA engagées par Autodelta. 

Nurb-1972-103

Les Tchèques Jaroslav Bobek et Milan Zid ,de l'équipe AZNP, terminent 13è avec cette Skoda 120S.

Nurb-1972-110

La Fiat 128 des Allemands Heinz Winz et Heinz-D. Prüss ne viendra pas à bout de l'enfer vert.

Nurb-1972-120

A l'heure où Abarth revit, nous ne pouvions éviter cette sympathique 1000 TCR confiée aux allemands  Horst Ranke et Dieter Machatius.

19:13 Écrit par Benoît Lays dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, tourisme, 1972, championnat, voitures, etcc, nurburgring | | |