essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Même si Opel n’insiste pas trop là-dessus, le Crossland X remplace bel et bien le minispace Meriva. Haut, assez spacieux et pratique à l'intérieur, le nouveau venu possède les attributs de son prédécesseur mais il offre cependant moins de place aux occupants arrière. Et puis la disparition du système d'ouverture des portes du Meriva (comme sur une Rolls Royce) attristera les amateurs d'originalité technique.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pour concocter ce rival des VW Tiguan ou autres Peugeot 2008, Opel a fait dans la simplicité. Faute de plate-forme moderne disponible, il s'est adressé à PSA. Première Opel élaborée sur une base française, le Crossland X emprunte donc l'architecture et les moteurs des Peugeot 208 et 2008 et des Citroën C3 et C4 Cactus. Il a même eu l'honneur de devancer de quelques mois son frère, le Citroën C3 Aircross qui franchit actuellement les portes des concessions. Et l'Opel comme le modèle de la marque aux chevrons sont produits dans la même usine de Saragosse en Espagne, un site appartenant à l'allemand.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

J'aime bien

Extérieurement, le Crossland X est plutôt réussi avec un toit gris ou noir qui sied à merveille au reste de la carrosserie surtout lorsque celle-ci est parée de couleurs vives. L’arrière est davantage stylé que l’avant, plus fade mais on aime assez cette ligne latérale, courbe et chromée de la custode qui marque les dernières Opel.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Plutôt malin

Le moteur tri-cylindre PSA 1.2 Pure Tech dans sa version de 130 ch se révèle très alerte, grimpe allègrement dans les tours et procure une vivacité plaisante. Il n'est nullement ridicule sur route ou autoroute et il permet de suivre des bolides bien mieux fournis. Les longs trajets sont envisageables sereinement mais si vous fréquentez les autoroutes allemandes, prévoyez de nombreux passages à la pompe parce qu’à 160 km/h, la consommation affichée grimpe à 12 l/100. La boîte de vitesses manuelle est typée Opel et ne supporte pas les passages à la volée. Ça tombe bien, la sportivité n’est vraiment pas la tasse de thé de cet engin!

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

J'aime moins

Contrairement au C3 Aircross que nous citions plus haut, l’intérieur de l’Opel est d’un classicisme fou. Certes, tout est à sa place et relativement facile à trouver mais on regrette les plastiques bas de gamme en partie basse de la planche de bord et sur la console, dignes d’une Dacia. Le tout est bien peu valorisant, d'autant que la finition générale est très moyenne. Serait-ce déjà l’influence de PSA?

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pourquoi je l'achète

L'Opel affiche des prix proches de la concurrence, mais l'équipement est plus généreux. Dans cette finition Innovation, le Crossland X 1.2 Turbo BM6 est affiché à 21.600€. Il emporte, en plus par rapport à la finition Edition, l’accoudoir central avant, le volant gainé de cuir, le pack Comfort, le double plancher de chargement, la climatisation électronique, les jantes en alliage Diamond Cut de 16″ ou encore le Sight & Light Pack (capteur de pluie, automatic light control, rétro intérieur jour/nuit automatique, pare-soleil avec miroirs de courtoisie éclairés).

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pourquoi je ne l'achète pas

Le confort n’est pas le point fort de cette Opel. La marque au Blitz a indubitablement durci les trains roulants d'origine PSA. Les inégalités et ralentisseurs génèrent ainsi pas mal de trépidations. Pour une petite voiture familiale, c'est définitivement trop ferme! Et puis le confort auditif est par ailleurs perfectible. Aux bruits du moteur s'ajoutent celui des suspensions ainsi que quelques grincements de mobilier intérieur très agaçants sur mauvais revêtement (en provenance du siège conducteur).

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

11:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, road, suv, opel, new, crossland x, essence, 1.2, turbo, psa, 130, bm, transmission, manuelle, belgique, prix, options, avis, expérience | | |

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Il est vraiment particulièrement stylé ce nouveau SUV italien. Certes, nous l'aurons attendu au sein de la gamme Alfa mais on ne regrette pas cette longue attente lorsqu'on en fait le tour. Tout est parfaitement dessiné, il n'y a pas un seul point qui pourrait contrarier le regard. Il y a d'abord cette face avant agressive sans excès avec le V central et ses deux projecteurs en pointe surlignés par les feux de jours en virgule.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Le capot est "enchâssé" dans la face avant comme sur la Giulia. Puis la ligne des flancs est continue jusque l'arrière, tracée d'un trait de crayon sans interruption, sans plis inutiles si ce n'est deux lignes qui partent des ailes avant pour donner une dynamique aux flancs. Long de 4,69 mètres pour 1,90 m de large, l'Alfa Romeo Stelvio est au final, un beau bébé. Sa ceinture de caisse haute, sa faible hauteur de pavillon et ses flancs musclés lui donnent beaucoup de caractère.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Si vous appréciez l'habitacle de la berline, vous ne serez pas dépaysés à bord du Stelvio. La planche de bord est pratiquement identique, à quelques détails près. Comme pour l'extérieur, Alfa joue la carte de la sobriété de bon goût. Et force est de constater que la finition marque de nets progrès par rapport aux anciennes productions d'Alfa. Cuir de qualité, plastiques moussés, vrai bois... L'ensemble est bien réalisé et n'a plus vraiment à rougir de la comparaison avec la concurrence germanique.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Certains détails font la différence, comme ce volant à méplat et à jante fine, ce démarreur digne d'une voiture de course et ces compteurs analogiques du plus bel effet. Sans oublier les grandes palettes métalliques derrière le volant qui ressemblent à ce que l'on peut trouver à bord de voitures de course. Sincèrement, certaines marques allemandes feraient bien de s'en inspirer. L'équipement est aussi digne des meilleures routières: sellerie en cuir pleine fleur, Jantes de 20 pouces avec des Michelin Latitude Sport 3, GPS à cartographie Europe, régulateur de vitesse adaptatif...

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Les places arrière sont accueillantes mais on y est moins choyés qu'à l'arrière de la Giulia. Le coffre n'est pas énorme avec ses 525 litres mais ses formes régulières permettent un chargement facile. Mais clairement, la facilité d'utilisation n'a pas été sa priorité malgré son appartenance à la catégorie des SUV.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Pas totalement aveugles, on soulignera l'aspect un peu daté du système de navigation et la résolution discutable de la caméra de recul, d'ailleurs indispensable en raison de la visibilité très moyenne vers l'arrière. Notre exemplaire d'essai comptait déjà plus de 10.000 km et sur les routes pavées et bosselées de la région liégeoise, quelques bruits de mobilier se faisaient entendre mais on précisera qu'on a la vilaine manie de rouler très souvent sans musique.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Non pas que le bruit du 4 cylindres 2.0 turbo essence soit particulièrement envoûtant. A sa décharge, il faut avouer qu'il pousse fort. Avec 280 ch annoncés et 400 Nm à 2.250 tr/min, il fait vite oublier les Diesel. Et certains concurrents ne peuvent en dire autant à l'exemple d'un Porsche Macan n'offrant que 250 ch. Mais là où Alfa marque encore plus de points à nos yeux, c'est sur le chapitre du poids puisqu'il est donné pour 1.660 kg à vide grâce à l'usage d'aluminium et de fibre de carbone. Le surpoids généré par la transmission intégrale Q4 se limitant d'ailleurs à 60 kg.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Moteur puissant, masse contenue, mais aussi une excellente boîte automatique ZF à 8 rapports permettent au Stelvio de montrer ses muscles. Les accélérations sont impressionnantes, d'autant que les passages de rapports sont extrêmement rapides en mode Dynamique bien sûr. Seules 5"7 sont nécessaires pour abattre le 0 à 100 km/h. On connait un anglais qui a voulu faire le malin à bord de sa Mitsubishi Lancer Evo8 très bruyante mais qui a dû abdiquer. La facilité avec  laquelle ce SUV atteint des vitesses répréhensibles est bluffante.

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Bon, ne nous faites pas écrire ce que l'on ne pense pas. Il ne s'agit en rien d'un véhicule sportif. La mécanique est plus linéaire que rageuse et le poids, même contenu, vous rappelle à l'ordre en cas d'excès d'optimisme en virage. Par contre, son couple et sa puissance linéaire ne dépayseront pas les intoxiqués au mazout. Comme toujours, la consommation de ce moteur turbo est à la carte: raisonnable aux allures usuelles (environ 9 litres aux 100 km), mais bien plus élevée en jouant avec le rupteur (15 litres aux 100 km).

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

Contrairement aux idées reçues, même si on est journaliste automobile, on n'est pas totalement idiot et on se doute bien que ce n'est pas cette super version essence de 280 ch qui va connaître le succès chez nous. Pourtant, on reste persuadé qu'un SUV en-dessous de 200 ch n'est pas vivable au quotidien... Plus sérieusement, c'est évidemment le 2.2 diesel de 150 ch (39.550€) que l'on risque de croiser le plus dans nos rues. La version essence qui nous était gentiment confiée par l'importateur coûte 50.550€. Ah oui, Alfa Romeo envisage de venir taquiner les M de BMW et les AMG de Mercedes avec un Stelvio Quadrifoglio équipé du 3.0 V6 de 510 ch emprunté à la Giulia. Miam, miam! Plus de photos ici

alfa,romeo,stelvio,2017,essai,test,route,essence,2.0,turbo,280,belgique,4x4,suv,style,classe,sportif,dynamique

12:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa, romeo, stelvio, 2017, essai, test, route, essence, 2.0, turbo, 280, belgique, 4x4, suv, style, classe, sportif, dynamique | | |

Volkswagen,T-Roc,nouveauté,TSI,TDI,4x4,SUV,compact,allemand,D,new,nouveauté,2017

Voici les premières photos du Volkswagen T-Roc qui est basé sur la plateforme de la Golf (MQB). Plus compact que le Tiguan, il joue davantage sur son style pour se démarquer dans une catégorie de SUV où il va retrouver le Mazda CX-3 ou encore la MINI Countryman pour ne citer que ces deux-là.

Volkswagen,T-Roc,nouveauté,TSI,TDI,4x4,SUV,compact,allemand,D,new,nouveauté,2017

Sa signature lumineuse est plutôt originale et devrait permettre sa reconnaissance facile la nuit. Les couleurs sont plutôt originales et vives avec une carrosserie bi-ton.

Volkswagen,T-Roc,nouveauté,TSI,TDI,4x4,SUV,compact,allemand,D,new,nouveauté,2017

Comme l'extérieur, l'habitacle veut donner une impression de robustesse avec un traitement moderne des surfaces. Toutes les technologues récentes d'assistance à la conduite seront évidemment proposées. Deux lignes Style et Sport seront proposées par Volkswagen.

Volkswagen,T-Roc,nouveauté,TSI,TDI,4x4,SUV,compact,allemand,D,new,nouveauté,2017

Trois moteurs essence turbo (TSI) et trois turbo-diesels (TDI) seront disponibles sous les capots. Transmissions manuelle et automatique (DSG7) et système 4Motion seront également au menu.

Volkswagen,T-Roc,nouveauté,TSI,TDI,4x4,SUV,compact,allemand,D,new,nouveauté,2017

20:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, t-roc, nouveauté, tsi, tdi, 4x4, suv, compact, allemand, d, new, 2017 | | |

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Ceux qui me lisent régulièrement le savent, les SUV et moi, c'est la guerre ou presque! Heureusement que mon épouse est là pour me forcer, de temps en temps, à accepter les propositions malhonnêtes de certains importateurs toujours pressés de me refourguer leur camelote soiffarde, peu discrète et tellement ennuyante à conduire... Pourtant, cette fois, c'est moi qui ai appelé Renault pour demander à essayer leur dernière création, j'ai nommé le Scenic de quatrième génération.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Depuis 1996, le monovolume compact de Renault trône en maître dans cette catégorie faisant le bonheur des pères de famille et autres bobos. Mais avec la concurrence des SUV, son étoile a un peu pâli. Le quatrième de la lignée tente donc de renouveler le genre en s’offrant une robe plus affriolante, clairement inspirée de celle de son grand frère l’Espace, avec des faux airs de SUV. Et je vous avoue que je craque! Joliment potelé et parfaitement assis sur ses grandes roues, le Scenic qui me fut confié durant une semaine ne m'a pas mis la honte comme pouvait le faire l'ancien, carré et peu gracieux, loin de mon image BCBG.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Par contre, je reste toujours un fervent opposant à la politique des petites motorisations (downsizing) dans des voitures lourdes et peu aérodynamiques. Avec le petit 1.5 diesel qui équipait ma voiture d'essai, annonçant 110 chevaux, associé pour l’occasion à la boîte de vitesses à double embrayage EDC, je n'étais pas optimiste à l'heure d'en prendre le volant.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Dans l'habitacle on retrouve quelques bonnes idées pratiques comme, par exemple, le vaste rangement coulissant entre les sièges ou la modularité des places arrière mais je ne suis vraiment pas fan des sièges. Leur assise est trop molle. Et si l’ergonomie des commandes est évidente, l’écran du GPS est positionné trop loin, et surtout, il est trop petit. Comme je privilégie toujours la position la plus basse au volant, je ne vois absolument pas les limites du véhicule à l’avant à cause de la profondeur importante de la planche de bord.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

C’est dommage car la visibilité périphérique est par ailleurs excellente, avec un angle mort de ¾ avant très limité. En revanche, c’est moins bien vers l’arrière. Les importantes surfaces vitrées apportent aussi une agréable luminosité: c’est agréable, mais je trouve la présentation un peu terne.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Ce Scénic IV a tout de même quelques arguments à faire valoir: un confort de suspension plutôt prévenant en ville, malgré ses grosses roues de 20 pouces, et surtout une très bonne boîte à double embrayage, parfaitement adaptée aussi à un usage urbain. Mais il manque vraiment un moteur capable d’emmener l’ensemble. Le Scénic est tout de même assez lourd et là, c’est limite dangereux lorsqu'on tente des dépassements sans attendre une visibilité parfaite loin devant. Ou plus simplement lorsqu'on traverse un carrefour en pensant qu'on a le temps.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Son seul atout passe évidemment par la consommation qui reste, pour beaucoup, le seul argument valable même si un moteur diesel coûte bien plus cher à l'usage qu'un essence. La tenue de route est saine, sans souci, mais le freinage n’est franchement pas terrible sur sol humide.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

A son volant, madame a apprécié la visibilité vers l'avant et la position de conduite élevée. Elle découvrait également les derniers systèmes d'assistance à la conduite présents sur ce Scenic à l'image du régulateur de vitesse adaptatif entre 50 et 160 km/h, d’un système de freinage actif d’urgence opérationnel de 7 à 160 km/h, de l’alerte de franchissement de ligne qui vient donner une vibration au volant, de l’alerte distance sécurité, de l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux ou encore de l’avertisseur d’angle mort. Bref, un véhicule qui sonne de partout et qui pousse le conducteur à s'occuper de tout autre chose que de sa conduite mais c'est un autre débat!

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Le prix de cette version du Renault Scenic est fixé à 28.900 euros tvac.

14:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, renault, scenic, dci, 110, edc, automatique, robotisée, traction, suv, monovolume, français, roadtest | | |

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Avec seulement deux SUV dans sa gamme, Volvo accuse un certain retard sur ses concurrents allemands. Mais la marque se prépare à agrandir sa palette de baroudeurs par le bas, grâce au futur XC40. Il faut dire que les SUV semblent porter chance à Volvo: l'an dernier, le XC60 était encore le modèle le plus vendu de la marque mais le nouveau XC90 connait aussi un joli démarrage commercial. On comprend donc bien que le constructeur suédois accorde beaucoup d'importance au lancement d'une nouveauté plus compacte dans la catégorie: le futur XC40. Même si la commercialisation n'aura lieu qu'en 2017, les lignes de ce petit dernier sont déjà bien connues. Il arborera en effet la même silhouette que le Concept 40.1 dévoilé au printemps dernier.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Une motorisation hybride rechargeable et un inédit trois-cylindres

Sous les traits ciselés de ce SUV, long de 4,40 m environ, on trouvera une plate-forme inédite, conçue avec le chinois Geely, propriétaire de Volvo et baptisée CMA. Une base logiquement compatible avec une motorisation hybride rechargeable, que les concurrents Audi Q3 et Mercedes GLA ne pourront pas proposer sur leur actuelle génération: seul le X1 de BMW devrait offrir une telle alternative prochainement. À l'autre extrémité de la gamme, le XC40 profitera d'un nouveau trois-cylindres 1.5 turbo, qui sera épaulé par des quatre-cylindres 2.0. Quant à l'habitacle, il délaissera l'ergonomie complexe de l'actuelle V40 pour adopter un grand écran tactile au format portrait, bien plus aisé à utiliser.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

13:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, suv, compact, modeste, xc40, suédois, chinois, 4x4, 1.5, turbo, 3, cylindres, hybride | | |

futur,next,2016,septembre,mondial,paris,salon,allemande,SUV,moyen,Q5,audi,TDI,TSI,essence,diesel,quattro,traction,premium

C'est encore cette année qu'Audi renouvellera son SUV de milieu de gamme, le Q5. Ses lignes adopteront les derniers gimmicks de la marque aux anneaux avec une calandre entourée d'aluminium et des phares effilés. Ses angles sont plus marqués et les plis dans les flancs sont conformes à ce que l'on rencontre chez Audi ces dernières années. La face avant est ajourée par de larges échancrures d'aération lui donnant un air encore plus gourmand. Cette seconde génération du Q5 sera basée sur la plateforme MLB du groupe VW avec des motorisations longitudinales et non plus transversales. Selon les premières informations, l'engin aurait perdu 100 kg dans la manœuvre. Ses motorisations et sa technologie ont été découverts dans la dernière Audi A4. Les habituelles versions Quattro seront épaulées, pour la première fois, par de simples tractions. Il est vrai que pour arpenter les jolis boulevards de nos villes, cela suffit amplement. Les motorisations, semblables à celles de la dernière A4, débuteront par le 2.0 essence de 187 ch tandis que le même en 4WD sera poussé à 248 ch. Le diesel débutera avec le 2.0 TDI de 150 ch en simple traction tandis que le 3.0 V6 TDI de 215 et 268 ch s'offrira lui aussi les quatre roues motrices. Le SQ5 profitera toujours du même moteur mazouté porté à 340 ch tandis que le RS Q5 devrait atteindre 450 ch grâce à son moteur essence biturbo. Une version plug-in hybride est également dans les tuyaux. Enfin, l'habitacle tentera d'offrir une ambiance encore plus Premium à travers des matériaux revalorisés et une technologie très pointue. A suivre donc.

futur,next,2016,septembre,mondial,paris,salon,allemande,SUV,moyen,Q5,audi,TDI,TSI,essence,diesel,quattro,traction,premium

14:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, next, 2016, septembre, mondial, paris, salon, allemande, suv, moyen, q5, audi, tdi, tsi, essence, diesel, quattro, traction, premium | | |

Salon,Genève,2016,Volkswagen,VW,T-Cross,Breez,concept,SUV,mini,cabriolet,4x4,allemand,coupé,

La marque de Wolfsburg a annoncé l’arrivée d’une gamme complète de SUV et le plus petit d’entre eux a été dévoilé à Genève sous la forme d’un concept appelé T-Cross Breeze. Il s’agit d’un cabriolet à quatre places et à la capote souple relativement compact puisqu’il s’inscrit dans le segment de la Polo.

Salon,Genève,2016,Volkswagen,VW,T-Cross,Breez,concept,SUV,mini,cabriolet,4x4,allemand,coupé,

L’habitacle de ce concept propose des surfaces tactiles et des solutions électroniques by-wire qui remplacent les interrupteurs et les touches traditionnels. Le système audio 300W complète la touche branchée du Breeze. Sous le capot, on retrouve le 1.0 TSI à trois cylindres et turbo à injection directe de 110 ch. De quoi déplacer ce cabriolet de 1.250 kg sans trop de peine.

Salon,Genève,2016,Volkswagen,VW,T-Cross,Breez,concept,SUV,mini,cabriolet,4x4,allemand,coupé,

11:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, volkswagen, vw, t-cross, breez, concept, suv, mini, cabriolet, 4x4, allemand, coupé | | |

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

Petit 4×4 fun et citadin à ses débuts, le Rav 4 s’est mué au fil des quatre générations en un brave SUV familial. Il est aujourd’hui rejoint par le C-HR qui renoue avec l’esprit déluré du RAV4 originel tout en revenant à un gabarit plus raisonnable (4,35 m de long, contre 4,57 pour le dernier RAV4).

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

Il pourra aussi tabler sur une offre de moteurs modernes: l’excellent 1.2 turbo 116 ch est associé à une boîte manuelle ou CVT et dans ce dernier cas à une transmission intégrale optionnelle. Il reprendra aussi le 1.8 hybride 122 ch de la toute nouvelle Prius dont le C-HR partage la plate-forme TNGA.

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

10:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, toyota, suv, new, nouveau, c-hr, hybrid, essence | | |

Seat,Salon,Genève,2016,Ateca,SUV,new,nouveau,compact,TDI,TSI,moteurs,été

Après le concept, vu ici l'année dernière, Seat présente enfin la version définitive de son SUV moyen chargé de venir jouer les trouble-fêtes sur un marché très disputé. L'Ateca est le digne héritier des dernières productions de la firme de Martorell avec ses lignes tendues à souhait et ses lignes bien droites. Si le résultat n'est pas surprenant, il n'en est pas moins agréable. On reconnaît, derrière ce design, l'esprit de la Leon.

Seat,Salon,Genève,2016,Ateca,SUV,new,nouveau,compact,TDI,TSI,moteurs,été

En termes de mensurations, l'Ateca affiche une longueur plutôt contenue avec 4,36 m, soit 8 cm de moins qu'un Renault Kadjar pour ne prendre que cet exemple. Le nouveau SUV espagnol accueillera les motorisations diesels 1.6 TD de 115 ch, et 2.0 TDI de 150 et 190 ch. En essence, la gamme commencera par le 1.0 TSI de 115 ch, qui sera épaulé par un 1.4 TSI de 150 ch. L'arrivée en concession n'est pas attendue avant cet été.

Seat,Salon,Genève,2016,Ateca,SUV,new,nouveau,compact,TDI,TSI,moteurs,été

14:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, salon, genève, 2016, ateca, suv, new, nouveau, compact, tdi, tsi, moteurs, été | | |

Salon,Genève,2016,Mitsubishi,ASX,Geoseek,concet,SUV,urbain,coloré,orange,

Misant depuis un certain temps sur l'attrait des SUV auprès d'une large clientèle, Mitsubishi profitait du Salon de Genève 2016 pour exposer un concept de son ASX au nom de Geoseek. Il s'agit d'un concept au look original faisant la part belle à la teinte orange. Le côté assez voyant de cette livrée donne du peps à un baroudeur relativement discret dans sa configuration d'origine.

Salon,Genève,2016,Mitsubishi,ASX,Geoseek,concet,SUV,urbain,coloré,orange,

Des touches de couleur que l'on retrouve dans l'habitacle et qui tentent de donner une nouvelle image à une marque qui vit sur son passé depuis trop longtemps.

Salon,Genève,2016,Mitsubishi,ASX,Geoseek,concet,SUV,urbain,coloré,orange,

Et puis Mitsubishi exposait également, en première européenne, son concept eX vu à Tokyo l'an passé. Il emballe une nouvelle génération de groupe propulseur électrique. Le concept dispose en effet d'un moteur électrique et d'une autonomie annoncée à 400 km en conditions réelles. Vu le succès de l'Outlander hybride rechargeable en Europe, Mitsubishi aurait bien tort de ne pas investir dans l'électrification.

Salon,Genève,2016,Mitsubishi,ASX,Geoseek,concet,SUV,urbain,coloré,orange,

15:50 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, mitsubishi, asx, geoseek, concet, suv, urbain, coloré, orange | | |