salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

Et une nouvelle marque, une! Polestar était, depuis 1996 le préparateur des Volvo alignées dans différents championnats pour voitures de tourisme. En 2015, la marque intègre le giron de la marque suédoise. Et en 2017, c'est la naissance d'une nouvelle marque automobile.

salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

L'objectif avoué est d'en faire un label plus dynamique avec des modèles sportifs électrifiés ou électriques. Un peu à l'image de ce que Seat tente de faire avec Cupra devenu, là aussi, une marque à part entière. Espérons pour ces deux nouvelles venues que cela se passe mieux que pour DS, dernière marque inventée avant elles, et qui n'a guère porté chance à Citroën.

salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

Pour son premier modèle, on peut dire que Polestar y est allé à moindre frais en allant rechercher le concept Coupé vu chez Volvo en 2013 au salon de Francfort. Cela dit, l'exercice demeure superbe avec des lignes lisses et simples et une calandre qui rappelle la maison-mère au même titre que les phares et les feux en forme de T.

salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

L'habitacle est décevant parce qu'il ne se distingue guère de celui des Volvo même si le noir intégral tente de lui donner un aspect plus cossu. Finalement, le plus intéressant se situe sous le capot. En effet, cette Polestar 1 est mue par un ensemble comprenant un moteur 4 cylindres 2.0 doté et d'un compresseur et d'un turbo. Il développe à lui seul 400 ch.

salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

Mais il est supporté par 2 moteurs électriques de 80 kW, situés sur l'essieu arrière. La puissance cumulée est de 600 ch, le couple est dantesque avec 1.000 Nm et les performances annoncées sont tout simplement ébouriffantes, avec un 0 à 100 km/h en 3" exactement. Le prix attendu devrait se situer aux alentours des 100.000 euros. Peut-être bien que cette marque Polestar va enfin nous faire aimer les Suédoises...

salon,genève,GIMS,2018,nouveautés,news,volvo,Polestar,nouvelle,marque,sportive,suedoise,600ch,1000Nm,

14:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, gims, 2018, nouveautés, news, volvo, polestar, nouvelle, marque, sportive, suedoise, 600ch, 1000nm | | |

salon,genève,GIMS,2018,nouveauté,news,ferrari,488,pista,trackday,circuit,sportive,720ch,italie,berlinetta

Du côté de la marque au petit cheval cabré, il n'y en avait que pour la 488 Pista, la nouvelle déclinaison pistarde de la berlinette. Faisant suite aux 360 Stradale, 430 Scuderia et 458 Speciale, la nouvelle venue monte logiquement en puissance pour aller taquiner la Lamborghini Huracan Performante et la Porsche 911 GT2 RS.

salon,genève,GIMS,2018,nouveauté,news,ferrari,488,pista,trackday,circuit,sportive,720ch,italie,berlinetta

Le 3.9 V8 biturbo passe ainsi de 670 à 720 ch alors que la Pista s’est allégée de 90 kg par rapport à la 488 GTB. Ferrari annonce un poids à sec de 1.280 kg. Toujours selon la marque italienne, l’appui aérodynamique aurait augmenté de 20 % alors que les assistances électroniques ont été adaptée pour répondre aux amateurs de sensations fortes sur circuit.

salon,genève,GIMS,2018,nouveauté,news,ferrari,488,pista,trackday,circuit,sportive,720ch,italie,berlinetta

Selon les premières indications, la 488 Pista serait capable d’expédier le 0 à 100 km/h en 2"85, de passer la barre des 200 km/h en 7"6 secondes et de filer à une vitesse de pointe supérieure à 340 km/h. La concurrence est prévenue. Pour ma part, je suis prêt à me déplacer à Maranello pour y goûter!

salon,genève,GIMS,2018,nouveauté,news,ferrari,488,pista,trackday,circuit,sportive,720ch,italie,berlinetta

15:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, gims, 2018, nouveauté, news, ferrari, 488, pista, trackday, circuit, sportive, 720ch, italie, berlinetta | | |

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

Toujours aussi sombre et aussi peu propice aux photos, le stand partagé par AMG et Mercedes est inchangé depuis des années. Disons que la marque à l'étoile et sa branche sportive préfèrent consacrer leur budget à la mise au point de machines époustouflantes à l'image de la GT 4 portes exposées à Genève.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

La déclinaison la plus puissante revendique 639 ch, tirés d'un 4.0 V8 biturbo. Ainsi équipé, cette berline ultra-performante réalise l'exercice du 0 à 100 km/h en seulement 3"2 et atteint la vitesse maximale de 315 km/h. De quoi facilement se défaire de sa principale concurrente, la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid de 680 ch.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

C'est clairement ce coupé à 4 portes qui viendra remplacer la CLS AMG. A côté de cette GT 63S, deux autres propositions seront disponibles: l'AMG GT 63 et le même 4.0 V8 descendu à 585 ch et une GT 53 qui utilisera un 3.0 six cylindres en ligne biturbo de 435 ch.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

Un nouveau moteur (avec compresseur électrique et microhybridation) qui ne sera proposée qu'en quatre roues motrices. La boîte à double embrayage est imposée sur les modèles à moteur V8 tandis que la variante 53 AMG a droit à une boîte TCT à convertisseur.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

Proposé en option, le Pack Aérodynamique associe des ailettes supplémentaires et un diffuseur avant surdimensionné. L'aileron arrière fixe en carbone adopte le profil d'une aile d'avion, avec incidence réglable. Cette auto est attendue à la rentrée de septembre mais les prix n'ont pas encore été dévoilés.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

Sur le stand Mercedes, on découvrait également la nouvelle C 43 AMG dont le V6 gagne 23 ch pour atteindre 390 ch, grâce à une nouvelle paire de turbo dont la pression atteint 1,1 bar. Le couple est stabilisé à 520 Nm entre 2 500 et 5 000 tr/min.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

La boîte Speedschift-TCT 9 rapports, avec passages de rapport plus courts, et la transmission intégrale 4 Matic se chargent toujours de passer la puissance au sol et chaque démarrage est un sprint: le 0 à 100 km/h est annoncé en 4"7 pour la berline. La vitesse maxi est limitée à 250 km/h.

salon,Genève,2018,gims,motorshow,mercedes,amg,coupé,GT4,63S,640ch,prix,rentrée,septembre,5places,berlines,sportive,

 

11:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2018, gims, motorshow, mercedes, amg, coupé, gt4, 63s, 640ch, prix, rentrée, septembre, 5places, berlines, sportive | | |

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

Elle n’y échappe pas la Golf GTI. A l’aube de ses quarante ans, elle s’est encanaillée dans une version ClubSport forte de 265 ch qui revêt un rouge Tornado ne cachant rien de ses ambitions. A l’intérieur, l’ambiance sportive est assurée par un volant en alcantara, des sièges Recaro et des inserts de carbone. Comptez 34.890 euros avant d’avoir coché la moindre option. Mais reste-t-elle la polyvalente que l’on connait ? Réponse dans les lignes qui suivent.

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

Comme son nom l’indique, cette GTI Clubsport est un dérivé plus radical de la Golf 7 GTI. Les deux autos sont donc proches du simple point de vue du design extérieur, et on retrouve logiquement la double sortie d’échappement, les logos GTI, ainsi que la ligne rouge sur la calandre. Toutefois, un certain nombre d’éléments vous permettront de différencier une GTI d’une GTI Clubsport: cette dernière bénéficie d’un agressif spoiler à l’arrière, d’un bouclier avant retravaillé avec des appendices aérodynamiques proéminents, de magnifiques jantes de 19 pouces, de feux arrières teintés façon Golf R et d’un sticker ″Clubsport″ sur les flancs du véhicule pour ceux qui douteraient encore. Entre la trop sage GTI et l’exubérante R, la Clubsport trouve sa place et son segment: celui de la compacte sportive ultime, la Golf du puriste!

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

La première satisfaction est le degré de finition irréprochable et la très belle utilisation des matériaux. En effet, Volkswagen a choisi un harmonieux mélange de tissu, de cuire et d’alcantara pour habiller l’habitacle de sa GTI Clubsport et c’est du plus bel effet! Les baquets, à la fois confortables et enveloppants, sont ainsi recouverts de tissu aux motifs écossais, d’alcantara, et de surpiqûres rouges créant une belle ambiance sportive.

Habitacle sans défaut

Traditionnellement sobre, l’intérieur de la GTI Clubsport ne déroge pas à la règle à l’image de la planche de bord en plastique moussé et souligné par une baguette imitation fibre de carbone côté passager. La console centrale est identique à celle de la GTI et commence tout doucement à dater: l’écran permet de jongler entre les différents modes de conduite disponibles et le GPS intégré est de qualité. Le levier de vitesse est lui aussi recouvert d’alcantara et de surpiqûres rouges.

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

L’élément central de cet habitacle, c’est le volant totalement recouvert d’alcantara pour notre bon plaisir. Le méplat, le repère-milieu, la finition GTI, et les surpiqûres rouges lui donnent un look splendide qui donne une seule envie: conduire, encore et encore! Les deux baquets maintiennent parfaitement le corps dans les parties sinueuses mais restent confortables en ville ou sur autoroute. Les places arrière sont très spacieuses et tout aussi bien finies que les places avant. Pour une voiture de ce niveau de performance, le confort est remarquable.

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

Boost à 290 ch

La GTI Clubsport propose 265 chevaux et 350 Nm de couple mais un boost de 290 chevaux et 380 Nm est disponible dix secondes lorsque le conducteur écrase la pédale d’accélérateur à fond en mode sport, entre les 3e et 6e rapports. Un boost intéressant pour les énervés de la pédale de droite, qui rapproche également cette GTI Clubsport de la Golf R. Mais cette dernière nous avait davantage séduits avec ses quatre roues motrices et son comportement irréprochable. Ici, c’est loin d’être aussi brillant avec un train avant totalement victime de son couple et qui patine jusqu’en troisième lorsque le sol se fait gras.

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

Le réseau routier belge n’aide pas non plus à maximiser la motricité. Lorsque le soleil revient que la route s’assèche, la Golf GTI Clubsport retrouve des couleurs mais son train avant et ses suspensions n’en font pas le missile ultra-précis qu’était la Renault Mégane RS Trophy qui reste à nos yeux la meilleure traction jamais essayée. Par contre, le confort de la Golf est bel et bien préservé si l’on évite la position Sport qui durcit artificiellement la direction et les suspensions. Malgré ses 1375 kg, le freinage, assuré par des étriers flottants mono-piston montés sur des disques ventilés de 340mm à l’avant et 310 mm à l’arrière, est très efficace. Côté performances, la GTI Clubsport abat le 0 à 100 km/h en seulement 6″3 et atteint les 250 km/h bridés.

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

Au-delà de son appellation, la Clubsport soigne la polyvalence. La philosophie n’a rien de radical et, en ce sens, la sonorité reste feutrée. Les plus extrêmes d’entre vous tenteront peut-être de mettre le grappin sur la Clubsport S produite à 400 exemplaires, allégée et portée à 310 ch mais sachez quand même que notre modèle d’essai était déjà facturé 42.926€ avec ses options (Dynamic Chassis Control (DCC), Park pilot, radio ou encore Racing Seats…).

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

+

Ligne intemporelle

La GTI du puriste

Confort préservé

-

Entre deux chaises

Habitacle daté

Volkswagen,Golf,GTI,ClubSport,CS,40,ans,anniversaire,265,ch,traction,sportive,dynamique

21:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, golf, gti, clubsport, cs, 40, ans, anniversaire, 265, ch, traction, sportive, dynamique | | |

toyota,yaris,2017,sportive,ts,gazoo,racing,team,wrc,new,nouvelle,salon,genève

Lors de la présentation de la Toyota Yaris WRC engagée par le Gazoo Racing, les dirigeants de Toyota avaient laissé sous-entendre qu'une déclinaison sportive de la petite japonaise allait arriver. Celle-ci sera dévoilée en première européenne lors du prochain Salon de Genève, début mars, mais voici déjà les premières photos de cette petite bombinette qui vient rejoindre les Ford Fiesta ST et autres Peugeot 208 GTI. Basée sur une carrosserie trois portes et équipée d’un moteur de plus de 210 chevaux (certainement un 1.6 turbocompressé), elle inaugure un restylage portant sur la face avant, l’arrière et l’habitacle modernisé que l’on retrouvera sur toute la gamme. On en sait peu pour l’instant sur cette Yaris mais on peut déjà remarquer les stickers reprenant les couleurs de Gazoo Racing, les jantes, le petit aileron et la sortie d’échappement centrale.

toyota,yaris,2017,sportive,ts,gazoo,racing,team,wrc,new,nouvelle,salon,genève

09:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, yaris, 2017, sportive, ts, gazoo, racing, team, wrc, new, nouvelle, salon, genève | | |

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Souvent à la traîne dans le peloton des citadines turbulentes, l’Opel Corsa OPC nous revient avec la nouvelle génération accompagnée d’un autobloquant optionnel qui change la vie. Elle motrice en sortie de virage, le sous-virage est inexistant mais il faut tenir fermement le volant. Et ne pas déconnecter l’ESP sous peine de retrouver un train avant totalement hors de contrôle. Mais le confort est plutôt étonnant et la discrétion de son look appréciable par les temps qui courent.

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Pour transformer une Opel Corsa en une version OPC, la solution passe par les inévitables appendices sportifs. Parmi eux, on notera cette petite lèvre sur le capot à la manière d’une Porsche 911 GT3 RS, une double sortie d'échappement avec diffuseur, un gros becquet arrière, des jantes 18 pouces ou encore des étriers de freins 4 pistons Brembo (disponibles avec l’OPC Extreme Performance Pack avec l'autobloquant d'une valeur de 2.400€). Finalement c'est dans l'habitacle que la spécificité de la Corsa la plus sportive déçoit un peu. Car si l’on excepte la sellerie Recaro (820€), l'instrumentation, le volant à méplat, le pédalier et le levier de vitesse (trop gros et peu ergonomique), ça manque de fantaisie!

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Du souffle!
Cela n’est plus une surprise mais cela reste remarquable, ces petits moulins turbocompressés poussent fort. Identique à celui de la génération précédente, le petit 4 cylindres 1.6 Turbo développe désormais 207 ch à 5.800 tr/mn pour un couple de 245 Nm (280 avec Overboost) entre 1.900 et 5.800 tr/min, soit 15 ch et 15 Nm de plus qu'auparavant. Ce qui lui vaut des performances dans la moyenne du segment avec un 0 à 100 km/h abattu en 6″8 et une vitesse maximale de 230 km/h. Les plus écolos d’entre vous regretterons l'absence de Start&Stop et d'injection directe qui font grimper les émissions de CO2 à 174 g/km.

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Pour tout vous dire, nous on s’en moque parce que ce moulin convient parfaitement aux 1.293 kg de la bestiole. Pêchu à bas régime grâce à l'effet turbo et plutôt généreux dans l'allonge et les reprises (couple jusqu'à 5.800 tr/min), il ne s'essouffle qu'à l'approche des 6.000 tr/min. Un caractère vaillant mis en exergue par l'échappement Remus chantant et se laissant aller à quelques petites déflagrations au lever de pied. Nous aurions préféré une sonorité plus marquée mais il est vrai qu’au quotidien, cela peut vite devenir lassant.

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Comportement amélioré
Le point fort de la nouvelle Corsa OPC est incontestablement son comportement routier. Pourtant, la base est toujours celle de l'ancienne génération. Mais les modifications apportées au châssis sport et le nouvel amortissement mécanique auto-réglable Koni apportent une certaine rigueur à l’ensemble.
Le fonctionnement de ce système est simple; il agit presque comme un amortissement piloté en s'adaptant aux fréquences de rebonds enregistrées par la voiture. Terriblement efficace pour le dynamisme mais également pour le confort car même si le tarage reste ferme, c'en est fini de la planche de bois de l'ancien modèle.

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Et puis, la prise de roulis est inexistante tout comme le sous-virage. In fine, c'est l'effet du différentiel à glissement limité Draxler sur la direction qui surprend. Cette dernière étant précise mais plutôt légère, le système a tendance à guider le train avant dans les virages tout en assurant une motricité optimale véritablement bluffante. On se croirait au volant d’une quatre roues motrices tant le train avant accroche mais il faut tenir fermement le volant. Par contre, nous n’avons guère été convaincus par le mode Competition de l’ESP. Sur le réseau routier belge défoncé, l’Opel reprend ses mauvais travers et vous emmène dans des sous-virages inefficaces et le dosage à l’accélération redevient primordial.

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

Laquelle choisir?
A l’heure du bilan, et en tenant compte de ses habituelles concurrentes, Ford Fiesta ST (21.850€/182 ch/1.286 kg), Peugeot 208 GTI (22.970€/208 ch/1.235 kg) et Renault Clio RS (25.200€/200 ch/1.279 kg), l’Opel Corsa OPC (22.350€/207 ch/1.203 kg) reprend des couleurs face aux françaises. La Peugeot est trop bourgeoise, la Renault trop consensuelle mais la Ford garde l’avantage à nos yeux grâce à son comportement précis, joueur mais sain. Cela dit, il faut souligner les progrès de cette Opel Corsa OPC qui encourageront les ingénieurs de la maison à l’heure de définir les réglages de la prochaine Astra OPC…

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

+
Comportement en progrès
Look sympa et discret
Sièges Recaro
-
Intérieur basique
Sonorité discrète

Opel,Corsa,OPC,essai,test,roadtest,Extreme,performance,pack,brembo,recaro,207,ch,1.6,turbo,traction,sportive,GTI,1.300kg,22.350,euros,

15:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, corsa, opc, essai, test, roadtest, extreme, performance, pack, brembo, recaro, 207, ch, 1.6, turbo, traction, sportive, gti, 1.300kg, 22.350, euros | | |

Alfa,giulietta,next,prochaine,future,2017,propulsion,roues,arrière,motrices,300 ch,modèle,phare,sportive,

L'année 2016 risque bien d'être décisive pour la firme au Biscione puisque nous devrions enfin pouvoir goûter à la familiale Giulia présentée en grande pompe au moins de juin dernier. De report en report, nous n'avons pas encore eu droit à l'essai routier de cette propulsion promise à 500 chevaux dans sa version Quadrifoglio, la plus bestiale. Cette nouvelle année devrait également voir apparaître le premier SUV de la marque milanaise. Mais le meilleur est peut-être encore à venir puisque selon de récentes indiscrétions, il se pourrait que la future Giulietta attendue en 2017 soit à nouveau une propulsion! Un comble à l'heure où BMW, qui s'est tellement vantée du caractère sportif de ses modèles, va passer à la traction pour sa future Série 1. Voilà donc une nouvelle qui réjouira les amateurs de conduite et les autres puisque de nos jours, propulsion ne signifie plus nécessairement qu'il faut être apprenti pilote pour les maîtriser. Pour les récalcitrants, Alfa devrait proposer des variantes à quatre roues motrices. En fait, c'est en traduisant certaines vérités asservies par les dirigeants de la marque, qui parlent de réduire au maximum les coûts en partageant un maximum d'éléments, dont la plateforme de la Giulia, entre différents modèles qui nous fait dire qu'une telle architecture serait envisageable pour la future polyvalente italienne. Entre les petits moteurs à essence turbocompressés et les inévitables diesels, il est également souhaitable de voir arriver une version "image" poussée à 300 ch… histoire de venir taquiner les allemandes sur leur terrain!

16:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa, giulietta, next, prochaine, future, 2017, propulsion, roues, arrière, motrices, 300 ch, modèle, phare, sportive | | |

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

C'est dans le cadre très guindé du Concours d'Elegance de Pebble Beach en Californie, que BMW a dévoilé hier son nouveau coupé M4 destiné aux amateurs d'escapades sur circuit et qui prendra le nom de GTS comme d'autres avant lui. Pour accroître l’appui aérodynamique, un grand aileron a poussé sur la malle arrière, tandis qu’une lame se rajoute sous le bouclier  arrière. Ces deux appendices sont réglables manuellement.

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

La M4 GTS hérite par ailleurs de jantes forgées et diamantées, plus légères, et chaussées de pneus Michelin Sport Cup 2 en 19 pouces à l’avant et 20 pouces à l’arrière. Des roues qui se signalent aussi, sur ce concept, par quelques touches d’orange qui contrastent avec le gris de la carrosserie.

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

Sous le capot, désormais construit en plastique renforcé de fibre de carbone (CFRP) et percé d'une entrée d'air, le six-cylindres en ligne biturbo ne révèle pas encore sa puissance et son couple. Une chose est toutefois sûre: il dépassera les 431 ch et 550 Nm d’une M4 classique. Pour améliorer ces chiffres, tout en abaissant la consommation à pleine charge, BMW remet notamment au goût du jour l’injection d’eau.

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

Cette technologie améliore le rendement d’un moteur thermique en injectant des microgouttelettes d’eau dans le collecteur d’admission. Ultérieurement, la firme se prépare même à l'appliquer en plus grande série, en allant jusqu'à pulvériser de l'eau directement dans les cylindres après l'avoir mixée avec le carburant en amont des injecteurs directs.

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

Mais cette M4 GTS profite aussi de radiateurs supplémentaires pour refroidir les turbos ou la boîte de vitesse. Une transmission qui n’a pas encore révélé ses secrets et il faudra encore patienter (jusqu'au Salon de Francfort?) pour savoir si ce coupé imposera toujours la DKG à double embrayage, comme le faisait la M3 GTS.

BMW,M4,GTS,sportive,coupé,week-end,trackdays,circuit,piste,pneus,michelin,propulsion,nouvelle,new,pebble,beach,californie,6 en ligne,turbo

15:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, m4, gts, sportive, coupé, week-end, trackdays, circuit, piste, pneus, michelin, propulsion, nouvelle, new, pebble, beach, californie, 6 en ligne, turbo | | |

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

C'est dingue comme Ford nous gâte depuis le début de cette année. Alors que me reviennent les propos d'un collègue, mordu de Ford, qui se plaignait de ne jamais lire d'essais des ses voitures favorites dans la presse belge, je me dis qu'une image dynamique d'une marque peut rapidement se faire ou se défaire. Après la ST et la Mustang, voilà que Ford dévoile de plus en plus de détails à propos d'une autre sportive attendue par tous les fans. Ainsi, c'est désormais officiel, la toute nouvelle Focus RS offrira une puissance maximale de 350 ch. La berline développée par Ford Performance utilise une version spécifique du 2.3 EcoBoost que nous avons déjà essayé sous le capot de la nouvelle Mustang.

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

C'est ce week-end, au Festival of Speed de Goodwood au Royaume-Uni que Ken Block a offert ses tous premiers tours de roue en public à ce qui est encore présenté comme un prototype de la Focus RS.

Avec la Focus RS, la marque lance la nouvelle transmission intégrale de Ford Performance avec vecteur de couple dynamique (Dynamic Torque Vectoring). En combinant des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles, elle fait preuve d’une agilité remarquable et permet d’atteindre des vitesses extrêmes dans les virages.

La nouvelle Focus RS est le premier modèle RS de la marque à proposer des modes de conduite sélectionnables, dont un mode Drift, inédit dans l'industrie, qui permet un contrôle de la dérive en survirage, ainsi qu’un système Launch Control.

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

Un moteur EcoBoost haute performance spécialement conçu pour la RS

Le nouveau moteur 2,3 litres EcoBoost de la toute nouvelle Focus RS partage sa structure fondamentale avec le quatre cylindres tout-aluminium présent dans la toute nouvelle Ford Mustang. Le moteur a été considérablement amélioré pour la Focus RS afin de développer 350 ch, soit 10 % de puissance en plus.

Plusieurs améliorations ont rendu possible ce gain de puissance :

- Un nouveau turbocompresseur de faible inertie et à double admission, assurant un meilleur flux d'air et un rendement plus élevé.

- Le système d'échappement haute performance de gros calibre avec soupape à commande électronique permet d'optimiser l'équilibre de pression et le bruit en sortie.

- La culasse en alliage est capable de résister à des températures plus élevées et reçoit un joint de culasse plus robuste avec une meilleure capacité thermique. Le bloc cylindres emploie un revêtement en fonte haute résistance.

- Le refroidissement du moteur a également été l’une des plus importantes priorités. Les ingénieurs ont ainsi créé un espace supplémentaire à l'avant du véhicule pour abriter un radiateur significativement plus gros - le plus grand jamais monté sur une Focus - qui fournit le niveau de refroidissement exigé pour une utilisation intensive sur circuit.

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

Le travail méticuleux réalisé sur l'étalonnage a permis de faire en sorte que le groupe moteur offre une excellente réactivité à bas régime et se montre de plus en plus performant jusqu'au régime maximum de 6 800 tr/min. Le couple maximal de 440 Nm est délivré entre 2 000 et 4 500 tr/min avec même 470 Nm disponibles jusqu'à 15 secondes durant de fortes accélérations.

Les ingénieurs de Ford Performance ont également réglé la Focus RS de manière à offrir une bande son enivrante et sportive en conduite dynamique, avec les “glouglous” distinctifs, les “pops” et autres crépitements qui font la signature RS.

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

Développée par une équipe d’ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la toute nouvelle Focus RS est la troisième génération de Focus RS, après les modèles lancés en 2002 et 2009. La Focus RS, qui est le 30ème véhicule de l’histoire à arborer le mythique logo RS, sera assemblée à Saarlouis, en Allemagne.

La Focus RS est l'un des 12 nouveaux véhicules que Ford Performance commercialisera à l'échelle mondiale d'ici à 2020 et sera disponible en concession pour les clients européens à partir de début 2016.

Ford,Focus,RS,350 ch,4RM,quattro,2.3,ecoboost,Goodwood,festival,nouveauté,new,2016,sportive,berline,compacte

14:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, focus, rs, 350 ch, 4rm, quattro, 2.3, ecoboost, goodwood, festival, nouveauté, new, 2016, sportive, berline, compacte | | |

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

Plutôt déstabilisé par la disparition du coupé RC-Z et surtout, du très sympathique 1.6 HTP dans sa version 270 ch, nous nous réjouissons d'assister au retour de ce chouette moteur sous le capot de la Peugeot 308 GTi. Certes, nous ne sommes guère dans l'esprit père de famille et à ce titre, préférons de loin les coupés, mais ne boudons pas notre plaisir d'autant que ce 1.6 l turbo essence affiche 270 ch dans sa version la plus musclée.

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

Sous le capot de la 308 GTi, le 4 cylindres 1.6 THP Euro6 développe un couple de 330 Nm. Son rapport volumétrique est de 9.2:1. Ce moteur est construit avec des pistons forgés en aluminium refroidis par une double pulvérisation d'huile et avec des bielles renforcées à coussinets à projection polymère. La ligne d'échappement, à la sonorité travaillée, est entièrement nouvelle avec un collecteur en acier. Et puis comme on n'oublie jamais les radins chez Peugeot, il y a aussi un Start&Stop pour leur faire croire qu'ils économisent un peu d'essence.

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

Comme Volkswagen le fait avec sa Golf GTI, sans qu'on ait jamais vraiment compris pourquoi, Peugeot proposera deux versions de sa nouvelle GTi. L'une de 250 ch, chaussée de pneus Michelin Pilot Sport 3 en 225/40 R18, et qui devrait passer de 0 à 100 km/h en 6"2. Le freinage est assuré par des disques de 330 mm à l'avant et 268 mm à l'arrière. L'autre, de 270 ch, est équipée d'office d'un différentiel à glissement limité Torsen. La monte pneumatique est alors confiée à des Michelin Super Sport en 235/35 R19. Le verdict du chrono donne le 0 à 100 km/h en 6"0. À chaque fois avec une boîte manuelle à 6 rapports renforcée pour supporter le couple. Ouf...

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

Lors du développement de cette familiale sportive, les ingénieurs ont chassé les kilos superflus avec parfois l'utilisation d'un matériau composite et d'un acier à très haute limite élastique. Ils ont également peaufiné les réglages de train avant avec un nouvel angle de carrossage et du train arrière avec une augmentation de la raideur sans oublier une suspension avant qui lui est spécifique. En 270 ch, le différentiel Torsen intégré à la boîte de vitesse a nécessité une direction à assistance électrique compatible et des lois spécifiques au Traction Control.

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

À l'intérieur de la Peugeot 308 GTi, l'ambiance est assurée par des baquets en cuir et Alcantara siglés «Peugeot Sport» et «GTi» tandis que le volant compact, que nous n'avons jamais aimé, est en cuir pleine fleur. Sur la console, le grand écran tactile intègre l'i-Cockpit Peugeot. Un bouton Sport active le Driver Sport Pack: les combinés passent de blanc à rouge, des informations supplémentaires s'affichent sur le tableau de bord (puissance, couple, pression de suralimentation, accélérations latérale et longitudinale), le moteur se fait plus sonore et la cartographie de la pédale d'accélérateur change. Dernière précision, les deux tons que nous avons ici sur certaines photos n'est pas imposé. Nous laisserons ça aux amateurs de tuning...

Peugeot,308,GTI,sportive,1.6,THP,turbo,essence,270,ch,berline,nouvelle,salon,francfort,2015,différentiel,torsen,330 Nm

13:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 308, gti, sportive, 1.6, thp, turbo, essence, 270, ch, berline, nouvelle, salon, francfort, 2015, différentiel, torsen, 330 nm | | |