expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Voilà tout est en place pour vous accueillir, ce vendredi 8 décembre, dès 18h au 55 de la rue des Anglais à 4000 Liège. Une troisième édition, organisée avec notre partenaire Total, qui s'annonce une nouvelle fois particulièrement enrichissante en termes de photographies. Suite à une difficile sélection effectuée le mois dernier en compagnie de Gérald Wéry (journaliste à la RTBF) et Gino Bux (instructeur-pilote), nous avons retenu une quinzaine de clichés signés Alexis Bernard et Quentin Champion.

expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Ce soir, lors du vernissage, vous aurez la chance de croiser, entre autres, Bruno Thiry, Vincent Radermecker, Vincent Vosse, Marc Duez, Yves Matton, Wolfgang Reip et bien d'autres pilotes et copilotes. Alors n'hésitez pas à nous rejoindre, l'entrée est gratuite!

expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Et ceux qui préfèrent une atmosphère plus calme peuvent nous rendre visite demain, le samedi 9 décembre de 14 à 18h ou le dimanche 10 aux mêmes heures.

11:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, photos, liege, 3e, édition, alexis, bernard, quentin, champion, sport, automobile, rallyes, circuit | | |

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

Pour ceux qui ont suivi toute la saga de Gran Turismo depuis ses débuts, la déception sera au rendez-vous. Certes, le jeu toujours développé par Polyphony Digital est une nouvelle fois esthétiquement très réussi avec des modèles plus beaux que dans la réalité tellement les détails sont soignés, mais on ne peut s'empêcher de rester sur notre faim. Avec 170 voitures disponibles, on est loin des 1200 propositions du dernier GT6. Les occasions ont disparu, elles aussi. Dommage. Vraiment dommage pour l'amateur de l'histoire automobile que je suis. Mais il faut vivre avec son temps. Et les modèles spécialement développés pour la jeu possèdent pas mal de charme.

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

De même, je suis plutôt du genre à jouer seul devant ma console et ici aussi, les possibilités sont bien moindres que par le passé puisque les championnats et autres ligues ont disparu au profit de simples courses face à l'I.A. mal mise au point, de tours chronométrés ou encore des défis de dérapages qui ne convaincront que les amateurs de drifts. Le système des permis a survécu mais il se révèle bien plus facile qu'avant.

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

Il est heureusement possible de créer soi-même ses courses en choisissant le nombre de concurrents, leur force, l'usure des pneus, l'utilisation du réservoir de carburant, la durée de la course, bref, il est possible de courir partout et dans toutes les catégories. Et en fonction des difficultés choisies, le montant de l'argent gagné en cas de victoire est plus élevé.

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

De facilité, il en est également question dans les sensations de conduite. Vous perdez très peu de temps s'il vous arrive de sortir de la route et pour pousser une voiture dans ses derniers retranchements, il faut couper toutes les aides. Franchement, on se rapproche diablement des jeux d'arcade. Bon, il existe néanmoins toute une série de personnalisations offertes à travers des jantes mais aussi des stickers et des couleurs mais il n'y a plus moyen d'améliorer vos bolides en achetant des pièces détachées.

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

Quant aux circuits, on tombe à 17 circuits (28 tracés) (contre 37 circuits -plus de 70 tracés- dans GT6), ce qui est ajoute encore à notre déception. On ne compte plus que six circuits réels, à l'image du  Nürburgring), mais quel dommage de ne plus retrouver Francorchamps ou encore Laguna Seca pour ne citer que ces deux-là. Les pistes de rallye manquent totalement de réalisme et n’ont strictement rien à faire dans Gran Turismo Sport. Aucune sensation, affreusement mou, il n’a aucun intérêt. Du coup, ça fait trois circuits de moins, soit dit en passant.

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

En fait tout le nouveau Gran Turismo Sport est axé vers les courses en ligne. Le mode principal, sobrement intitulé Sport, propose des compétitions de deux sortes: des courses simples et des championnats. Pour les courses simples, il s’agit de trois courses journalières à faire toutes les heures (à raison d’une toutes les vingt minutes). 

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

Quant aux championnats, ils proposent des sessions hebdomadaires à heure précise auxquelles on participe pour engranger des points. Si l’un d’entre eux est généraliste, les deux autres séparent les joueurs par pays et par constructeurs, respectivement. L’objectif sera bien sûr de maintenir son niveau sur toute la saison. Intéressant sur le long terme, surtout que le championnat constructeur permet de se faire prêter une ou deux voitures à utiliser quand on veut. Mais il faut bien évidemment payer pour pouvoir participer et là, nous sommes totalement contre...

test,essai,jeu,ps4,game,player,simulation,granturismo,sport,gt,sony,officielle,polyphony,digital,licence

20:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Jeux PS4 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : test, essai, jeu, ps4, game, player, simulation, granturismo, sport, gt, sony, officielle, polyphony, digital, licence | | |

expo,photos,3è,édition,décembre,2017,affiche,agenda,quentin,champion,alexis,bernard,photographie,art,sport,automobile,rallyes,circuit,

Restons modeste, on ne va pas encore parler d'événement incontournable dans le milieu du Sport Automobile et de la photo artistique mais cette troisième édition de notre traditionnelle expo photos de fin de saison devrait à nouveau attirer du monde!

expo,photos,3è,édition,décembre,2017,affiche,agenda,quentin,champion,alexis,bernard,photographie,art,sport,automobile,rallyes,circuit,

Pour cette édition 2017, nous avons le plaisir d'accueillir un nouveau partenaire puisque Total a accepté de nous soutenir dans cette belle aventure.

expo,photos,3è,édition,décembre,2017,affiche,agenda,quentin,champion,alexis,bernard,photographie,art,sport,automobile,rallyes,circuit,

Au programme, vous retrouverez les meilleurs clichés de la saison 2017 de sport automobile signés de nos deux pointures: Alexis Bernard et Quentin Champion et ce, dans le cadre exceptionnel de l'Espace d'Exposition Le 55 à Liège. De quoi vous garantir une soirée de vernissage dans une ambiance familiale et décontractée où tout le monde est le bienvenu. Et si vous préférez découvrir les photos exposées dans une ambiance plus calme, vous pourrez venir nous rendre visite le samedi 9 ou le dimanche 10 décembre, de 14 à 18 heures.

expo,photos,3è,édition,décembre,2017,affiche,agenda,quentin,champion,alexis,bernard,photographie,art,sport,automobile,rallyes,circuit,

Nous vous préparons quelques surprises mais il est encore un peu tôt pour vous les dévoiler. Alors restez informés en vous inscrivant à notre newsletter via la lien ci-contre, en vous abonnant la page Facebook du Rédacteur Auto ou encore en vous inscrivant à l'événement créé sur Facebook.

expo,photos,3è,édition,décembre,2017,affiche,agenda,quentin,champion,alexis,bernard,photographie,art,sport,automobile,rallyes,circuit,

11:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Lifestyle, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, photos, , édition, décembre, 2017, affiche, agenda, quentin, champion, alexis, bernard, photographie, art, sport, automobile, rallyes, circuit | | |

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Nos fidèles lecteurs le savent, au Rédacteur Auto, on a horreur de vous parler d'un livre que l'on n'a pas lu. Alors, certes, cet annuel méritant de figurer comme toujours dans toute bibliothèque d'amoureux de l'automobile, est sorti en décembre de l'année dernière mais nous l'avons lu de la première à la dernière page ce qui explique le temps pris.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Comme le veut la coutume, cet ouvrage de référence, placé depuis quelques années sous la direction de Serge Bellu, est divisé en trois grands chapitres. Le premier est consacré à l'industrie, le second au sport et le troisième à la culture.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Pour sa 64è édition, l'Année Automobile s'offre une mise en page largement corrigée qui permet, par exemple, de laisser beaucoup moins de vide dans les pages consacrées aux marchés automobiles étrangers ou encore dans celles consacrées aux nouveautés. Comme à chaque fois, l'équipe rédactionnelle sépare les nouveautés commercialisées des concept-cars.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Auparavant, les nouveautés étaient présentées par ordre d'arrivée dans l'année mais cette fois, ils sont regroupés en catégories de véhicules, ce qui n'est pas plus mal pour comparer directement les nouveautés de l'année entre elles selon leur type de carrosserie.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Parmi les sujets traités séparément, on ne peut pas dire que cela déborde d'originalité puisqu'on retrouve un texte sur le phénomène des SUV signé Robert Puyal ou encore sur les voitures autonomes sans oublier un chapitre consacré au design intérieur des voitures par Philippe Vigneron. En ouverture, Serge Bellu nous dresse un portrait sans compromis d'Elon Musk, le patron de la marque Tesla.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Le long chapitre consacré aux sports automobiles est nettement moins convainquant. Certes, il s'ouvre sur un texte plutôt bien documenté de Serge Bellu sur les américains en F1 avant de revenir, GP par GP, sur la saison 2016 marquée par la domination de Mercedes. Puis Cédric Voisard analyse plus en détail cette année en ne faisant aucun cadeau à Ferrari. On reste ensuite dans les disciplines de monoplaces avec la Formula E et l'Indycar.

Par la suite, le nombre d'approximations est malheureux notamment concernant les chapitres consacrés aux courses d'endurance et au Championnat du Monde des Rallyes.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Pour le premier, on a déjà été choqué par la Porsche choisie en illustration pour l'ouverture et ce sur une pleine page. Il s'agit d'une Porsche 911 de la Super Cup à Francorchamps alors que la légende nous parle des 911 RSR officielles alignées en GT dans le WEC qui n'ont pourtant été vues qu'au Mans. A la page 174, une Ferrari 488 GT3 illustre ce qui devrait être une Lamborghini Huracan. Ensuite, on revient, là aussi sur chaque épreuve de la saison avant de découvrir l'analyse d'une certaine Carole Capitaine. C'est également elle qui nous raconte cette terrible édition des 24 heures du Mans où Toyota a tout perdu dans l'avant-dernier tour. Toujours dans ce chapitre consacré à l'endurance, on retrouve ensuite l'Imsa et les GT Series traités par la même plume.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Vient alors le chapitre consacré au WRC pour lequel nous émettrons le plus de réserves! Après avoir présenté les forces en présence pour cette saison 2016, on découvre un texte de Keith Oswin plus que sûrement traduit sur le retour de Toyota en WRC. Et de mauvaise traduction, il en est beaucoup question pour le résumé, rallye par rallye, de la saison. Certaines phrases ne veulent rien dire, on parle de six vainqueurs différents en six épreuves alors qu'Ogier a remporté les deux premières manches. D'approximations lexicales il est encore question dans le dernier texte consacré à l'analyse de la saison par le même auteur anglophone. C'est vraiment dommage qu'il n'ait pas été possible de relire ces traductions pour un ouvrage qui se veut être la référence!

Pour être complet, ajoutons que cette deuxième partie consacrée au sport automobile se penche sur les disciplines de voitures de tourisme; WTCC et DTM.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Enfin, la troisième partie de l'ouvrage est consacrée, nous l'avons dit, à la culture automobile avec un tour du monde des manifestations consacrées à l'auto qu'il s'agisse d'expos ou de concours d'élégance. Pour débuter, Serge Bellu signe un bel article sur l'usage du bois dans l'automobile. Yves Le Ray nous présente ensuite Gerry Judah, l'auteur des sculptures monumentales vues chaque année à Goodwood pour mettre en valeur la marque fêtée.

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Ensuite, Gérard Guétat nous apprend pas mal de choses sur l'histoire des routes de montagne. Sylvain Reisser nous parle ensuite du marché des automobiles de collection où les voitures de compétition gardent leur cote élevée. Et pour terminer cette Année Automobile toujours aussi riche, Christian Descombes signe un reportage au mans Classic 2016 tandis que Serge Bellu, le directeur de la publication, revient sur les trois grands concours d'élégance où les carrossiers transalpins continuent de briller!

littérature,librairie,beaux,livres,2016,l'année automobile,serge,bellu,etai,éditions,france,industrie,sport,culture,annuel,ouvrage,référence

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

On a beau se plaindre, en amoureux de la conduite dynamique que nous sommes, des technologies qui envahissent intrusivement les nouveaux modèles, force est d'avouer que les voitures ont rarement été aussi belles. A l'image des ces berlines aux lignes de coupé ou de ces monovolumes joliment arrondis campés sur leurs grandes roues. Ayant visiblement trouvé la recette d'un design rajeuni, Opel offre à sa berline statutaire, l'Insignia, une toute nouvelle silhouette qui nous enchante! 

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

Dès que l’on découvre la nouvelle génération du haut de gamme Opel, on sait qu’elle justifie pleinement son nouveau nom de Grand Sport. Si elle prend la suite de la première génération d’Insignia, Voiture de l’Année 2009 qui s’est déjà vendue à plus de 900.000 exemplaires, l’Insignia Grand Sport s’en démarque par son architecture complètement nouvelle. L’empattement s’est allongé de 92 mm, permettant de disposer d’un habitacle nettement plus généreux dont les passagers arrière profitent pleinement.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

Cela a permis aussi aux designers de lui donner une nouvelle stature, athlétique et sportive, et une véritable allure de porte-drapeau: sa silhouette élancée et féline évoque celle d’un coupé. Sur route, elle a la présence des véhicules des catégories premium. Son aérodynamique est aussi très performante avec un CX de seulement 0,26. A l’intérieur, elle enchante également son conducteur, avec sa planche de bord enveloppante et une position d’assise abaissée de trois centimètres, qui permet de faire corps avec une voiture devenue encore plus communicative.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

En effet, la nouvelle Insignia Grand Sport ne se contente pas d’avoir l’air plus dynamique – elle est réellement plus dynamique. Tout comme pour l’Opel Astra, la recherche d’efficience a été fondamentale lors de son développement. Une structure optimisée et l’utilisation d’éléments allégés ont pu réduire le poids jusqu’à 175 kg, au bénéfice de la précision de conduite et de l’agilité. Ainsi il a été possible d’exploiter tout l’intérêt pour le conducteur de nouveaux équipements de haute technologie tels que le système ultramoderne de transmission intégrale disposant d’une répartition active par vecteur de couple (torque vectoring) – le système le plus sophistiqué proposé sur ce segment – ou la nouvelle boîte automatique huit vitesses.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

En outre, l’Insignia Grand Sport reçoit tout un panel d’équipements technologiques de pointe qui rendent la conduite plus sûre, plus reposante et plus confortable que jamais. Reprenant le très apprécié système d’éclairage adaptatif à LED de l’Astra, les ingénieurs Opel ont déjà mis au point à destination de l’Insignia la seconde génération de l’Intellilux LED®: il se montre encore plus rapide, plus précis et plus puissant avec une portée des feux de route qui atteint désormais 400 mètres.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

L’aide au maintien dans la voie, avec correction automatique de la trajectoire, le nouvel affichage tête haute ou la caméra 360° sans oublier des équipements de confort comme les sièges premium certifiés AGR, le chauffage des sièges avant et arrière ou le pare-brise chauffant, participent au confort de la nouvelle venue. Le multimédia et la connectivité sont aussi d’un niveau exceptionnel grâce à la dernière génération de systèmes IntelliLink et à l’assistant pour la connectivité et les services Opel OnStar.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

A l’occasion du lancement de l’Insignia, le système, va désormais proposer un nouvel Assistant Personnel. Enfin, l’Insignia Grand Sport ne se contente pas de prendre le plus grand soin de la sécurité de ses passagers: c’est la première Opel à s’équiper d’un capot en aluminium actif. En cas de choc avec un piéton, le capot se soulève en quelques millisecondes pour augmenter l’espace avec les éléments durs du moteur, ce qui améliore considérablement la protection des piétons. Cette nouveauté importante pour la marque au blitz sera dévoilée au grand public lors du Salon de Genève en mars prochain. Retrouvez plus de photos sur notre page Facebook!

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, insignia, grand, sport, nouvelle, berline, statutaire, allemande, 2017, salon, genève, futur, essence, diesel, opc | | |

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Ca y est, décembre est arrivé! Le compte à rebours avant l’an neuf défile désormais à une vitesse supersonique mais cela signifie aussi que nous sommes déjà à un peu moins d'une semaine de l’exposition photo que nous organisons.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Après une première invitation lancée voici quelques semaines, nous tenions à vous rappeler que vous êtes toutes et tous les bienvenus lors de cet événement, et ce dès le vernissage ce vendredi 9 décembre à partir de 18 heures. Pour rappel, l’exposition se tiendra à l’espace privé «Le 55» situé au n°55 – évidemment ! – dans la rue des Anglais à 4000 Liège.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Cette soirée sera l’occasion de venir apprécier une quinzaine d’images exclusives sélectionnées sur base du critère « La voiture n’est qu’un prétexte… » par un jury composé de Philippe Herbet (artiste photographe), Benoît Lays (Le Rédacteur Auto), Jonathan Van Den Eeckout (Michelin) et Gérald Wéry (RTBF).

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Plusieurs figures bien connues du sport automobile belge nous feront également l’honneur d’être présentes. Parmi celles-ci, on épinglera notre tout récent copilote vice-champion du Monde, Nicolas Gilsoul, lequel a eu la gentillesse d’être le premier à répondre à notre invitation malgré son emploi du temps très chargé. Côté pistards, c’est Maxime Soulet qui a réalisé la pole position et qui sera des nôtres vendredi soir. Bruno Thiry, Stéphane Prévot, Renaud Verreydt, Stéphane Lhonnay et Peter Kaspers, entre autres, devraient également nous rejoindre et distiller l’une ou l’autre de leurs anecdotes toujours croustillantes.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Vous l’aurez compris, nous vous attendons donc nombreux vendredi prochain! Pour ceux qui ne seraient pas disponibles ce jour-là, deux séances de rattrapage sont prévues samedi 10 et dimanche 11, de 14 heures à 18 heures.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

19:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, photos, liege, sport, automobile, rallye, circuit, clichés, images, belles, photographie, maison, espace, 55, invités, vip | | |

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

C'est hier soir que nous nous sommes réunis à l'Espace d'exposition temporaire le 55 à Liège pour choisir les photos qui seront exposées le week-end des 9, 10 et 11 décembre prochains.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Un comité de sélection composé de Messieurs Philippe Herbet, artiste-photographe, Gérald Wéry, journaliste à la RTBF et animateur de l'émission Automobile ainsi que Jonathan Van den Eeckout, Trade Marketing Manager chez Michelin.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Venant d'horizons divers et variés mais ayant en commun un goût prononcé et affirmé pour la belle image et le sport automobile, ils ont pris leurs responsabilités à l'heure des choix sous l’œil attentif d'Alexis Bernard et de Quentin Champion. Très vite, trois axes sont apparus donnant une certaine logique aux clichés retenus.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

Nous entamons maintenant la dernière ligne droite des préparatifs et quelques acteurs majeurs de la discipline nous ont déjà confirmé leur présence. Si vous voulez revoir quelques images de l'année passée, c'est ici.

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

N'oubliez pas, l'entrée est gratuite et vous êtes les bienvenus. Et c'est encore mieux si vous confirmez votre venue sur la page Facebook de l'événement!

exposition,photo,rallye,circuit,Liège,décembre,2016,Champion,Bernard,photographes,Wéry,Michelin,Herbet,comité,auto,sport,

14:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Lifestyle, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, photo, rallye, circuit, liège, décembre, 2016, champion, bernard, photographes, wéry, michelin, herbet, comité, auto, sport | | |

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Certes, cette 63è édition de l'Année Automobile 2015/2016 est sortie juste avant les fêtes de fin d'année. Ce n'est donc pas une nouveauté à proprement parler. Seulement voilà, pour rédiger la critique d'un beau livre, il faut l'avoir lu non? Nous avons donc profité de quelques jours de vacances pour nous plonger dans cet annuel que nous connaissons particulièrement bien puisque nous en possédons toutes les éditions depuis plus de 30 ans! Alors nous allons nous permettre d'être assez critiques à l'encontre d'un opus placé à nouveau sous la direction de Serge Bellu. Comme le veut une coutume désormais bien établie, ce livre est découpé en trois grands chapitres consacrés à l'Industrie, au Sport et à la Culture automobile.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Trois aspects sont mis en avant dans le premier chapitre puisqu'on y parle d'économie, avec les tendances des grands marchés mondiaux (des pages désormais mieux mises en page puisque les larges blancs ont désormais disparu), de production en présentant les grandes nouveautés de l'année écoulée à travers de superbes clichés et enfin la création qui revient sur les concept-cars exposés durant toute l'année aux quatre coins du monde.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Le chapitre consacré au sport est découpé en sous-chapitres consacrés à la monoplace, à l'endurance, au rallye et au tourisme sur circuits. Certains spécialistes choisis sont absolument légitimes, d'autres moins. Et les traductions des auteurs anglophones sont parfois incompréhensibles notamment dans le chapitre consacré au rallye signé Keith Oswin. Sincèrement, nous avons relu certaines phrases à plusieurs reprises sans néanmoins les comprendre.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Les illustrations sont souvent bien choisies, notamment celles de la F1 sans oublier un dossier sympa sur les Nissan de compétition. Nous avons également remarqué quelques erreurs d'illustrations comme cette Ferrari 458 Italia en page 191 censée représenter les champions de la catégorie GT Daytona alors qu'il s'agit ici d'une voiture du Ferrari Challenge européen.

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Nous regretterons également les trop nombreuses et peu variées photos de podiums identiques dans le récit des épreuves du WRC. Enfin, dans les pages réservées au WTCC, une photo double page complètement floue des Citroën C-Elysée (pages 242 et 243) est difficilement excusable lorsqu'on connait le niveau des illustrations offertes par Citroën et l'organisation aux médias!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Le troisième grand chapitre consacré à la culture autour de l'automobile met en exergue certaines expositions de l'année à l'image de celle qui fut organisée au Centre Pompidou pour la commémoration du cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier. Un texte que nous avions déjà lu dans Automobiles Classiques. Nous avons également découvert un très beau reportage sur le nouveau musée Alfa Romeo inauguré à l'été 2015. Enfin Serge Bellu nous offre un joli texte sur l'automobile et l'architecture qui sont fréquemment liées. Dans les pages patrimoine, les auteurs reviennent sur le top 20 des ventes de l'année en matière d'ancêtres avant de replonger plus longuement sur le Festival of Speed de Goodwood et le Concours d'élégance de la Villa d'Este!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

Vous l'aurez compris, l'Année Automobile 2015-2016 constitue une nouvelle fois une référence incontestable pour les amateurs de la chose automobile en général. Vous pourrez ainsi vous replongez très rapidement dans les temps forts de l'année, que ce soit dans les salons automobiles, sur les spéciales de rallye ou lors des grands évènements consacrés à notre patrimoine automobile. Et ça, nous ne connaissons aucun site internet qui en soit capable!

littérature,beaux,livres,etai,année automobile,année,automobile,2015-2016,63,économie,sport,patrimoine,culture,histoire,circuit,rallye,nouveautés,concepts,serge,bellu,france,édition

 

Renault,Clio,RS,Sport,berline,5,portes,1.6,turbo,EDC,monaco,GP,2016

Vous la savez, au Rédacteur Automobile, nous ne sommes pas des grands fans de la dernière Renault Clio RS. Nous assumons totalement notre amour pour les automobiles extrêmes, celles qui procurent des frissons et qui nous offrent un plaisir de conduite réel. Avec sa boîte robotisée trop lente et son comportement trop aseptisé, la petite bombinette construite chez Renault Sport nous a toujours laissé un goût de trop peu. Même badgée du logo Trophy...

Alors lorsque le constructeur au losange, qui fournit actuellement un travail assez impressionnant pour renouveler complètement toute sa gamme, annonce l'arrivée d'une version très spéciale de la Clio RS pour célébrer ses quarante ans et fêter le retour de Renault parmi les constructeurs engagés en Formule 1, nous ne pouvons qu'applaudir! C'est dans le cadre du mythique Grand Prix de Monaco, ce vendredi 27 mai plus précisément,  que nous découvrirons cette nouveauté alléchante en espérant que les données techniques, encore inconnues aujourd'hui, nous rendront le sourire.

Renault,Clio,RS,Sport,berline,5,portes,1.6,turbo,EDC,monaco,GP,2016

15:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, sport, berline, 5, portes, 1.6, turbo, edc, monaco, gp, 2016 | | |

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

Oui, d'accord, ce n'est pas réellement une nouveauté mais excusez nous de ne pas nous extasier sur la "nouvelle" 2008 ou le Traveller i-LAB. C'est pas qu'on soit sectaires mais nous préférons l'automobile qui envoie et à ce niveau là, la Peugeot dévoilée au début de 2015 lors du Salon de Shanghai est à nos yeux bien plus intéressante.

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

Pour rappel, le moteur thermique de cette Peugeot 308 GTI Hybrid est le 1.6 THP de 272 ch que l'on retrouve sous le capot de la 308 GTI classique. Deux moteurs électriques de 115 ch (un sur chaque train) aident le bloc essence à fournir une puissance totale de 500 ch et un couple de 730 Nm. Peugeot annonce un 0 à 100 en 4 secondes tout rond (et le 1000 m départ arrêté en 22"5) pour une super sportive qui a effectué quelques tours avec des collègues chanceux.

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

La 308 R Hydrid dispose de trois modes de conduite: un mode "100% électrique" (qui fait fonctionner le moteur arrière seulement, donc en propulsion), un mode "hybride" pour recharger les batteries et un mode "hybride sport" avec 400 ch à la clé et un mode "launch control" qui laisse libre cours à toute la cavalerie. On attend toujours la confirmation d'une mise en production éventuelle mais ne rêvons pas, les berlines allemandes nourries aux hormones ont encore de beaux jours devant elles...

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

16:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, salon, genève, 2016, 308, gti, hybrid, nouvelle, sport, dynamioque, 500ch, 730nm, 5portes | | |