spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Deuxième round des championnats de Belgique "moderne" (BRC) et "historique" (BHRC), tout en demeurant un rendez-vous incontournable pour les fans de régularité (VHRS), le Spa Rally 2017 s’inscrit dans la ligne déjà adoptée lors des précédentes éditions: plutôt qu’exploiter sans cesse les mêmes terrains, l’équipe DG Sport renouvelle le menu qu’elle présentera aux participants. Et ceux-ci seront choyés, les 17 et 18 mars prochains.

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Dès le vendredi à 19h00, le peloton s’élancera pour une boucle – à parcourir deux fois – qui l’emmènera autour de Francorchamps. On peut donc parler de retour du rallye sur ce site mondialement connu: "Je tiens à remercier la nouvelle direction du circuit qui s’est montré d’emblée intéressée et réceptive quand nous lui avons présenté notre projet", souligne Christian Jupsin le directeur de DG Sport. "Dans un passé… pas très lointain, nous avions déjà effectué la démarche mais avec moins de succès…"

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

La première spéciale, d’une dizaine de kilomètres, sera tracée dans l’enceinte du circuit et empruntera plusieurs sections de la piste, notamment le Raidillon. Si les spectateurs auront le choix parmi de multiples points de vue pour suivre les concurrents, la tribune principale devrait recueillir bien des suffrages. S’étendant sur 26 kilomètres, le second tronçon chronométré proposera un large éventail de difficultés. Le départ sera donné au zoning de Ster d’où, après un passage sur la "nouvelle portion", les concurrents fileront vers Stavelot pour y aborder une portion inédite: "L’arrivée sera jugée à Moulin-du-Ruy via un passage à Andrimont", précise Robert Vandevorst le directeur de course. "Avec cette seconde partie sinueuse et technique succédant aux longues courbes sur le circuit, la spéciale offrira deux visages très différents et se révélera très sélective!"

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Après cette entrée en matière, la journée du samedi 18 mars proposera une boucle de quatre chronos disputée à trois reprises. Ayant fait l’unanimité cette année, le secteur de Wanne sera conservé, tout comme la célèbre Clémentine où l’un ou l’autre aménagement est juste prévu au fil des trois passages. En revanche, les deux autres spéciales – Trois-Ponts et Stoumont – présenteront un profil inédit au niveau national qui ne manquera pas de surprendre même les plus aguerris, persuadés de connaitre toutes les combinaisons de routes imaginables sur le territoire de ces communes…

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

Ce Spa Rally 2017 sera donc placé sous le signe de l’innovation. Cependant, il restera fidèle à la philosophie qui a fait ses preuves lors des deux précédentes éditions: "Totalisant 210 km, les seize tronçons chronométrés emprunteront des routes naturellement sélectives où le pilotage permettra aux meilleurs de faire la différence," résume-t-on chez DG Sport.

spa,rally,2017,menu,tracé,nouveautés,circuit,spa-francorchamps,wanne,trois-ponts,stoumont,BRC,DG Sport

10:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, menu, tracé, nouveautés, circuit, spa-francorchamps, wanne, trois-ponts, stoumont, brc, dg sport | | |

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Vous êtes amateur de sorties en circuit avec votre GT? Vous limez le bitume des circuits européens pour tenter d'améliorer vos chronos et vos trajectoires? Ou vous aimez plus simplement vous réunir, sur et autour de la piste, avec d'autres passionnés pour partager votre passion? Alors le Michelin Pilot Sport Challenge est fait pour vous!

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Lors des derniers Porsche Francorchamps Days organisés le week-end dernier sur le plus beau circuit du monde, Michelin nous a invités à nous immiscer dans la peau d'un participant à son Pilot Sport Challenge. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que nous avons été séduits par l'expérience. Disposant d'un Porsche Cayman S, nous avons eu droit à deux longues séances en compagnie des participants dans la catégorie intermédiaire, entre les débutants et les pilotes aguerris s'élançant en pneus slicks. Accompagnés du très sympathique Frédéric Vervisch, nous avons profité de son expérience pour améliorer notre pilotage.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Comme nous étions le seul média ayant accepté de participer à l'évènement, nous avons eu droit à 45 minutes de bonheur entre des GT3 très bien pilotées, d'autres beaucoup moins et un Cayman GT4 aux mains d'un pilote d'usine. Bref, il a fallu composer avec une puissance limitée, du monde sur la piste mais heureusement, la pluie a décidé de ne pas s'en mêler. Au retour dans les paddocks, les spécialistes de Michelin ont collecté nos chronos grâce à une application très bien faite. Tournant entre 3'06" et 3'08" dans nos tours libres, nous avons aussi signé de médiocres 3'12". Du coup, notre temps de référence a été établi à 3'10". Les autres participants se voient également proposer un chrono de référence mais la discussion est ouverte et ils peuvent corser la difficulté ou au contraire, se faciliter la vie en optant pour une moyenne facilement tenable.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Nous profitons de la pause-déjeuner pour visiter le paddock et les stands à la recherche de la perle rare. Mais force est de reconnaître qu'en ce premier samedi de mai, l'affluence n'est pas extraordinaire. Imposer un prix d'entrée de 10 euros n'est peut-être pas la meilleure façon de séduire le public tandis que l'interdiction de l'accès au paddock à d'autres Porsche n'ayant pas participé à la manifestation n'a pas non plus incité les propriétaires à rejoindre la plus beau circuit du monde. Heureusement, le dimanche, le succès est au rendez-vous et la foule est de retour autour du toboggan ardennais.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Mais revenons à samedi. Après-midi, nous repartons pour 45 minutes de plaisir et nous allons tenter de trouver cette moyenne de 3'10''. Las, les voitures sont moins nombreuses sur la piste, nous appliquons au mieux les consignes de pilotage de Fred et du coup, nous alignons les temps en 3'08" tandis que les pouces levés de notre moniteur du jour se multiplient à chaque passage dans les virages pour grands garçons. Et puis soudain, à force de taper dans les freins, ceux-ci finissent par demander grâce et le fading apparaît sans crier gare au freinage des Combes. Nous ralentissons immédiatement la cadence pour refroidir la mécanique et la séance se termine deux tours plus tard.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Voilà, le Challenge est terminé. Nous attendons les résultats pour aller jusqu'au bout de l'expérience. Le podium final a droit à des cadeaux. Comme Francorchamps est long de 7 kilomètres, les vainqueurs du jour ne figureront pas dans le haut du classement européen, la moyenne étant bien plus facile à respecter sur les petits circuits français de 3 ou 4 kilomètres. Mais tous s'en repartent enchantés par l'expérience, l'accueil de Michelin étant toujours de haut vol. Pour rappel, le vainqueur du Michelin Pilot Sport Challenge sera invité VIP aux 24 Heures du Mans 2016. (Photos: Gregory Van Toor)

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8

Toujours sur la balle, votre mensuel favori a travaillé dur pour vous offrir en exclusivité les réactions à chaud après la première victoire de Thierry Neuville en WRC lors du Rallye d’Allemagne disputé le week-end dernier. Mais nous revenons également sur le Rallye de Finlande, remporté au terme d'un palpitant duel avec Ogier par un Latvala que l’on croyait alors retrouvé.

Deux interviews réalisées lors de ce GP sur terre tentent de mettre en lumière la stratégie de Volkswagen en WRC puisque Jost Capito et Kris Mikkelsen se sont confiés à notre reporter globe-trotter, Hugo Van Opstal.

AUTOnews se penche également sur la 7ème manche de l’ERC disputée en Estonie et remportée par Ott Tänak qui relance ainsi sa carrière. Sans oublier les épreuves disputées chez nos voisins du Nord et du Sud.

Du côté des circuits, l’actualité des dernières semaines passait par les 24 Heures de Spa-Francorchamps où Audi a profité d’une BoP remise à niveau pour l’emporter d’un souffle devant BMW! Revivez l’épreuve avec les récits de Vincent Marique et Stéphane Halleux. Sans oublier les pages Paddocks faisant notamment le point sur le championnat DTM, qui est quasi joué.

Le cahier historique revient sur les éditions du Rallye d’Ypres disputées entre 1991 et 1994 tandis que le Tour Amical qui a sillonné la Grèce pendant une semaine a séduit Bernard Verstraete.

Enfin, le chapitre consacré aux essais vous propose un joli trio de sportives à savoir l’Audi S1 Sportback, la BMW M235i et la Jaguar F-Type S coupé. Plus sages, les Mercedes E220 CDI cabrio et GLA 250, Toyota Yaris, VW Scirocco et autre Alfa MiTo QV FL ne manquent pas d’intérêt au même titre que le nouveau pneu Quatrac de Vredestein.

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

Pour fêter le cinquième anniversaire de notre site, créé le 27 avril 2009, nous ouvrons nos archives personnelles sur la course de BPR qui a eu lieu les 21 et 22 septembre 1996 sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pour rappel, le BPR est né en 1994 de la volonté de trois hommes: l'allemand Peter Barth et les français Patrick Peter et Stéphane Ratel (BPR). Ces trois hommes souhaitent alors mettre sur pied une compétition de GT réservée à des gentlemen-drivers. Mais très vite, la compétition est victime de son succès et aux Porsche 911 et autres Venturi des débuts succèdent des Mc Laren F1, des Ferrari F40 et des Lotus Esprit mais cela demeure encore une compétition d'équipes privées.

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

En 1996, l'usine Porsche débarque avec sa 911 GT1 qui ne garde que le nom de la voiture de série. En fait, Porsche a une démarche inverse à celle de ses rivaux en construisant une voiture de compétition dont elle homologue une version routière. L'auto s'impose dans sa catégorie aux 24 Heures du Mans en prenant les deuxième et troisième place du classement général. Pire, la 911 GT1 pilotée par notre compatriote Thierry Boutsen et l'allemand Hans-Joachim Stuck domine largement les manches du BPR dans laquelle elle s'inscrit!

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

Lorsqu'elle débarque à Francorchamps, l'auto s'est imposée largement à Brands-Hatch. A Spa, Boutsen signe la pole-position en 2'13"857 reléguant Ferrari F40 GTE et autres MC Laren F1 à plus de trois secondes. Un écart que la Porsche conservera à son avantage en course, tuant tout suspense et ne donnant plus aucun sens au mot compétition.

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

Plus tard, la Porsche #35 va stabiliser l'écart comme pour faire taire les mauvaises langues même si tout le monde a compris que Bousten et Stuck se jouent facilement de la concurrence italo-anglaise. La Porsche signe logiquement le meilleur tour en course avec un chrono de 2'16''978 et termine sur la première marche du podium avec un tour d'avance sur la meilleure Mc Laren, celle de James Weaver et Ray Bellm.

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

spa-francorchamps,BPR,1996,manche,porsche,911,GT1,Thierry,boutsen,Stuck,Mc Laren,GTR,Ferrari,f40,GT,championnat,endurance,Le mans,

06:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa-francorchamps, bpr, 1996, manche, porsche, 911, gt1, thierry, boutsen, stuck, mc laren, gtr, ferrari, f40, gt, championnat, endurance, le mans | | |

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

C’est une étape incontournable du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) chaque année. Programmée sur trois heures, la joute en lever de rideau des 24 Heures 2CV de Spa-Francorchamps récolte traditionnellement un joli succès. Ce sera encore le cas cette année, puisque pour l’avant-dernière manche de la saison 2013, largement plus de 50 bolides monteront en piste samedi dès 09h00 pour les qualifications, avant de s’affronter pour le meilleur entre 12h20 et 15h20.

L’incontestable nouveauté de cette ultime étape spadoise de l’année sera la concrétisation du projet ‘BGDC Young Driver’s Car’! On le sait, la compétition club sur circuit s’adresse aux amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups souhaitant effectuer leurs premiers pas en sport auto dans de bonnes conditions. Une dernière catégorie particulièrement choyée en cette fin de saison, puisqu’en unissant leurs efforts, les forces vives du BGDC vont permettre à trois jeunes issus du karting de loisir, en l’occurrence Régis Gosselin, Filipe Vieira et Mickael Derdul, de s’adonner à la course auto sur le plus beau circuit du monde. Des gaillards talentueux mais pas richissimes, qui se relaieront au volant d’une Suzuki Baleno appartenant à Patrick Van Billoen (Red Pat Racing Team), prise en charge au niveau logistique par l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, tandis que Pierre-Olivier Businaro mettra son expertise, son temps, son staff et ses installations au service de ces futurs champions. L’auto, déjà vue dans les courses club par le passé, sera engagée dans la Classe D de la Division 1, et elle ne passera forcément pas inaperçue.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Tous contre De Wit !

Outre ces jeunes loups aux dents longues, la course de samedi permettra sans doute aux BMW de la Division 3 de se mettre en évidence sur un tracé faisant la part belle à la puissance. Vainqueur à Mettet, Koen De Wit (M3 E46) part avec les faveurs des pronostics, mais il devra à coup sûr composer avec Geert Verwimp, Kris Geudens et Benoît Navez (M3 E36), Gaël Frère et Christian Heck (M3 E36), Jean-Pierre Blaise et Marc Pinckers (M3 E36), Guy Hoffeld et ses acolytes grand-ducaux (M3 E36), Grysouille-Spigeleer-Clermont, mais aussi les frangins Rasse (M3 E36), Huygens-De Cock-Van Goidsenhoven et le duo Huybrechts-De Coorman (M3 E36). Signalons le retour aux affaires de la famille Ronchail avec la Ford Focus #79, ainsi que celui de Dimitri Kluyskens, au volant d’une BMW M3 E36.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Comme il est de coutume en BGDC, les meilleures voitures de la Division 1 ne manqueront pas de s’immiscer entre les bolides de la D3. On pense naturellement aux références de la Classe D (2 litres) que sont la VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse, mais aussi des Clio III ou II de Paul Lejeune, Divoy-Asnong, Tanghe-Vandenabeele, Semoulin-Semoulin, Buffet-Buffet, Despriet-Van Colen, Crabbe-Longin-Piessens, Jeukenne-Schmetz-Heinen, Delvaux-Gérome-Marin, etc. Pour contrer cet essaim de bombinettes en colère, on pourra sans doute compter sur la Honda Integra de Willders et Ferrier, qui nous revient à chaque passage spadois, sur la Vauxhall Astra Coupé de Plennevaux et Kasters, malchanceuse à Mettet, ainsi que sur l’Abarth 500 de Peter Bens, Jozef Verhulst et Franky Boulat.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Van Loo-Heyninck déjà de retour !

Sévèrement secoué lors des Coupes de Mettet, Johan Van Loo est parvenu à trouver une caisse identique de BMW 325i. Il figure donc bel et bien sur la liste des engagés en Classe E de la D1 en compagnie de Geoffrey Heyninck, au même titre que Jan De Vocht et Rudi Doms (325i), mais aussi Licops-Licops (Porsche 944).

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Enfin, en 1600cc, soit la Classe C de la D1, la bagarre fera de nouveau rage entre les Honda Civic de tous poils, avec dans les rôles principaux Van Damme-Van Billoen-Deridder (#5), Mascaux-Charlier (CRX, #6) et Thiroux-Gillion-Van Warbeck (#48), dont les moindres faux pas profiteront au gang des Suzuki Swift, emmené par les Lannaux, Franken, Goffard and co. Une hiérarchie qui sera peut-être bousculée par les jeunes et talentueux Nicolas Lamy et Andy Dewallef (Toyota Corolla), de retour après leur participation de Mettet…

Signalons que pour cette joute de Spa-Francorchamps, le BMW ClubSport Trophy fera son retour au sein du peloton du BGDC, Jan Horemans annonçant quelque 8 exemplaires des 325i E46 et E90. Une course dans la course qui devrait réserver de nombreuses surprises, comme le veut la tradition, avec notamment au volant Guino Kenis qui remet le couvert. Vous l’avez compris, le sport auto amateur sera roi ce prochain week-end sur le plus beau circuit du monde, et au risque de se répéter, force est de constater que les ingrédients du BGDC ne cessent de faire recette. Le rendez-vous est pris…

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Photos Jacques Letihon (www.letihon.be

12:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bgdc, belgian, gentlemen, drivers, club, spa-francorchamps, ultime, joute, manche, finale, championnat, tourisme, bmw, renault, vw | | |

gp,grand prix,f1,spa-francorchamps,2013,renault,tribune,jeunes,18-28 ans,tarifs,préférentiels,blanchimont

A l’occasion du 2013 Formula One Shell Belgian Grand Prix, Renault Belgique Luxembourg en collaboration avec Spa Grand Prix, ouvrira à tarif exceptionnel une tribune exclusivement réservée aux jeunes de 18 à 28 ans: «18-28, powered by Renault». Le 2013 Formula One Shell Belgian Grand Prix aura lieu cette année du 23 au 25 août. Pour attirer plus de jeunes vers l’un des plus grands événements sportifs de l’année en Belgique, Renault et Spa Grand Prix ont pris l’initiative d’ouvrir une tribune exclusivement réservée aux jeunes de 18 à 28 ans et ceci à un tarif exclusif.

Un billet «partagé»

Les jeunes fans de Formule 1 pourront ainsi assister le dimanche au Grand Prix depuis la tribune «18-28» pour seulement 100€. En effet, les jeunes amateurs de Formule 1 pourront diviser et partager avec les amis, frères, soeurs, cousins, cousines,… leur billet d’une valeur de 225€, soit 50€ pour les essais le vendredi, 75€ pour les qualifications du samedi et 100€ pour le Grand Prix le dimanche. Afin de promouvoir cette offre exclusive auprès de la jeune cible, Renault Belgique Luxembourg engagera des «promo teams» qui feront le tour de la Belgique tout au long de l’été en Renault Clio aux couleurs de «18-28, powered by Renault».

Pratiquement

La tribune se trouvera à Blanchimont, offrant une superbe vision sur les bolides. Les billets «18-28» peuvent être commandés exclusivement via le site http://www.spagrandprix.com/ ou http://www.spagrandprix.com/18-28/. Un contrôle de la carte d’identité sera effectué à l’entrée. Le parking, valable les trois jours du week-end du Grand Prix, est inclus dans le tarif. Des stages de conduite seront à gagner, des activités diverses seront proposées aux abords de la tribune. Certains jeunes pourront même gagner un accès exceptionnel au paddock F1 et aux coulisses des teams motorisés par Renault.

10:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gp, grand prix, f1, spa-francorchamps, 2013, renault, tribune, jeunes, 18-28 ans, tarifs, préférentiels, blanchimont | | |

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

L'actualité fonctionnant au ralenti en cette période de fêtes, nous revenons sur notre série historique avec les clichés que nous avions pris lors des 24 Heures de Spa-Francorchamps en 1994. Pour plus de facilité, nous remontons le temps en vous présentant les protagonistes dans l'ordre des numéros. Aujourd'hui, nous vous parlerons de l'Audi 80 Quattro #2 du Franz Dubois Racing.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

A son volant, nous retrouvons Philippe Adams, José Close et Michel Neugarten. Faute de pluie, cette belle auto ne pouvait compter que sur sa fiabilité face à l'invincible armada BMW. Un écrou de roue récalcitrant et des boulons de cardan défectueux ne permettront pas au pilote F1 de rester au contact des bolides munichois.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

A 15h25, José Close va vivre l'un des épisodes les plus pénibles de sa carrière lorsqu'il voyait le moteur s'éteindre au pied du Raidillon. Il occupait alors la cinquième position du général.

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

La belle Audi méritait certainement mieux et tout le monde espérait secrètement revoir la marque aux anneaux avec d'autres ambitions l'année suivante...

endurance,spa-francorchamps,24 heures,24 hours,bmw,schnitzer,bigazzi,tassin,duez,piquet,cecotto,toyota,audi,opel,peugeot,procar,1994,tourisme,supertourisme,berlines

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Nous avons commencé par publier quelques photos issues de nos nombreuses archives personnelles sur Facebook et nous avons pu constater à quel point vous étiez nombreux à apprécier ces plongées dans l'histoire du sport automobile belge de la fin du siècle passé. Nos photos sont des clichés d'un jeune passionné ayant à l'époque les mêmes accès à la piste que le spectateur lambda. Mais votre serviteur, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a toujours pris soin de classer ses archives en les accompagnant au minimum du nom de l'équipage et de son classement en course.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Au départ, ces archives photographiques ne nous semblaient guère intéressantes parce que nous avions toujours vécu en les consultant très souvent. Nous ne les avons donc pas vues vieillir. Mais voilà, cela fait presque vingt ans que ces photos ont été prises et tout doucement, une nouvelle génération de passionnés de sport automobile arrive en n'ayant pas connu ces dernières années de bonheur en sport automobile. Lorsque les cigarettiers n'avaient pas encore été bannis de tout support publicitaire. Alors nous avons choisi de partager ces clichés sur notre blog sous forme d'épisodes réguliers.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Pour débuter la série, nous nous intéressons à l'édition 94 des 24 Heures de Francorchamps. A l'époque, après le malheureux épisode de l'année précédente où la course avait été interrompue suite au décès de Baudoin 1er, BMW revient en force dans les Ardennes avec quatre 318is engagées par les teams Schnitzer (camouflé sous l'appellation BMW Motorpsort) et Bigazzi. Sur la #1 de BMW Motorsport, la vedette s'appelle Nelson Piquet. Il est accompagné par Jhonny Cecotto et Ingo Hoffman.

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

Aux essais, la BMW aux rétros jaunes signe le meilleur chrono aux mains de Nelson Piquet. Le Brésilien reste très populaire et garde un coup de volant exceptionnel. Malheureusement, en course, l'équipage connaîtra des soucis de boîtier électronique. En outre, leurs mécaniciens devront changer un porte-moyeu arrière gauche dimanche matin. Au final, cette BMW termine au quatrième rang à 13 tours des vainqueurs!

endurance,Spa-Francorchamps,24 Heures,24 Hours,BMW,Schnitzer,Bigazzi,Tassin,Duez,Piquet,Cecotto,Toyota,Audi,Opel,Peugeot,Procar,1994,Tourisme,supertourisme,berlines,

BMW,Z4,GT3,VDS,belge,équipe,leinders,martin,tests,essais,officiels,24 heures,spa-francorchamps

L’équipe Marc VDS Racing Team alignera deux autos aux 24 Heures de Spa les 30 et 31 juillet. Mais il ne s’agira pas uniquement de ses traditionnelles Ford GT. Si Antoine Leclerc, Markus Palttala et Jonathan Hirshi partageront bien le volant d'une Ford GT en configuration GT3, Bas Leinders, Maxime Martin et Marc Hennerici s’installeront à bord d’une BMW Z4. L’équipe belge pourra donc s'appuyer sur une Ford GT n’ayant plus aucun secret pour elle, mais qui n'a jamais démontré quoique ce soit en GT3, mais surtout sur une BMW Z4 qui a prouvé sa compétitivité à plusieurs reprises en FIA GT3 cette saison. A noter que le trio Leinders-Hennerici-Martin découvrira sa nouvelle monture demain, à l’occasion des essais officiels du double tour d’horloge sur le plus beau circuit du monde.

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, z4, gt3, vds, belge, équipe, leinders, martin, tests, essais, officiels, 24 heures, marc vds racing, spa-francorchamps | | |

24H,24hours,spa,Spa-Francorchamps,présentation,édition,2011,juillet,GT3,Blancpain,endurance,series,Ratel,Audi,BMW,Porsche,Ferrari,lamborghini,GT

La présentation officielle de la Blancpain Endurance Series aux Invalides à Paris a marqué le début des opérations 2011 et offert à la presse internationale, venue nombreuse, une première idée de cet ambitieux programme ayant pour sommet les Total 24 Hours of Spa. Cette nouvelle série créée par Stéphane Ratel est un passionnant retour aux sources pour la catégorie GT, et se présente d’ores et déjà sous les meilleurs auspices. Le cap symbolique des 60 voitures sur la grille de départ pourrait en effet être atteint, une performance, puisqu’il s’agira exclusivement de GT3 et GT4! Les nouvelles Ferrari F458 Italia seront très bien représentées avec, excusez du peu, l’équipe Championne du Monde, Vitaphone Racing, mais aussi AF Corse, Sofrev ASP ou Vitoria Racing.

24H,24hours,spa,Spa-Francorchamps,présentation,édition,2011,juillet,GT3,Blancpain,endurance,series,Ratel,Audi,BMW,Porsche,Ferrari,lamborghini,GT

La marque italienne alignera également des F430 Scuderia avec l’équipe Sport Garage. Les nouvelles et très convoitées Mercedes SLS AMG seront représentées par l’excellent team Black Falcon et l’équipe championne de France Graff Racing. La dernière évolution de la redoutable Lamborghini Gallardo sera alignée par Rhino Leipert Racing, DVB Racing et Reiter Engineering. Les BMW Z4 GT3, qui viennent pour jouer la gagne, seront au nombre de quatre, réparties dans les teams DB Motorsport et Need for Speed by Schubert Motorsport.

24H,24hours,spa,Spa-Francorchamps,présentation,édition,2011,juillet,GT3,Blancpain,endurance,series,Ratel,Audi,BMW,Porsche,Ferrari,lamborghini,GT

Devant eux se dresseront les Audi R8 LMS, avec l’équipe WRT de Vincent Vosse, mais aussi les Américains de United Autosport et les Allemands de Phoenix Racing. Lauréates 2010 du classement GT3, les Porsche 911 GT3 R, et plus particulièrement celles de l’équipe belge Mülhner Motorsport, défendront âprement leur titre aux cotés des formations ProSpeed Competition, fidèle parmi les fidèles, mais aussi la formation italienne GDL Racing, ainsi que les teams Autorlando, RMS, Manthey Racing, Speed Lover et Level Racing. Les anglaises, et plus particulièrement les Aston Martin DBRS9, seront également de la partie avec le retour de la légendaire Ecurie Ecosse, l’équipe française Hexis Racing qui truste les podiums en World GT1, ainsi que la nouvelle équipe belge GPR AMR. L’équipe belge Delahaye Racing défendra quant à elle les couleurs de Corvette. Une compétition extrême, des animations non-stop, une ambiance exclusive: mieux vaut bloquer dès à présent les dates des 28, 29, 30 et 31 juillet pour ne rien manquer de l’épreuve de référence de la Blancpain Endurance Series!

24H,24hours,spa,Spa-Francorchamps,présentation,édition,2011,juillet,GT3,Blancpain,endurance,series,Ratel,Audi,BMW,Porsche,Ferrari,lamborghini,GT

13:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 24h, 24hours, spa, spa-francorchamps, présentation, édition, 2011, juillet, gt3, blancpain, endurance, series, ratel, audi, bmw, porsche, ferrari, lamborghini, gt | | |