spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Seize étapes spéciales représentant un peu plus de 200 km permettront de départager les concurrents du Spa Rally 2017. Disputée le vendredi 17 mars en soirée, la première étape proposera une boucle de deux tronçons chronométrés à parcourir à deux reprises. Le programme du samedi 18 prévoit une boucle de quatre chronos empruntée à trois reprises, le départ étant donné à 09h00 et l’arrivée jugée dès 20h15.

Côté parcours, cette édition 2017 du Spa Rally s’inscrit dans la même philosophie que les deux précédentes: «Sélectives, variées avec des portions rapides et d’autres plus sinueuses et techniques, ces spéciales très ’’naturelles’’ font la part belle au pilotage pur,» souligne le directeur de course Robert Vandevorst.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

LES ÉTAPES SPÉCIALES

Vendredi 17 mars

ES1-3: EAU ROUGE – 10,94 KM: entièrement tracée dans l’enceinte du circuit de Spa-Francorchamps, cette spéciale débute à la grille d’entrée de la pitlane F1. Au bout de la pitlane Endurance, les concurrents obliquent à droite et traversent le bas du paddock avant d’emprunter la route de service pour monter vers la barrière située au milieu des Combes; là, ils empruntent la piste et descendent le Raidillon… avant de négocier une épingle au bas de ce même Raidillon afin de bifurquer vers la route de l’Ancienne Douane, puis remontent vers la Source, la Chicane et retour au point de départ pour un deuxième puis un troisième tour, lequel se clôturera au bas du paddock avec un virage à droite menant vers le flying finish. (18H37 - 21H47) 

Zone interdite: le paddock. «La grande tribune, le toit du Pit Building et la Pit Brasserie offriront les meilleurs points de vue car ils permettront de voir les concurrents en action à de multiples reprises», précise Robert Vandevorst.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Les parkings P14 et P15 seront utilisés pour ranger les véhicules des spectateurs.

ES2-4: STER-AMERMONT-ANDRIMONT – 25,41 KM: cette longue spéciale se caractérise par une alternance de secteurs rapides et de portions plus étroites. Après une entrée en matière classique depuis Ster et la descente vers la ferme Foguenne près du grand parking du circuit, les concurrents négocient le rond-point et filent à droite sur la route de contournement. Arrivés aux Combes, ils montent sur le circuit qu’ils quittent au bas de la "nouvelle portion" pour un passage très sinueux autour du Campus leur permettant de retrouver l’ancien tracé. Là, ils mettent le cap sur Stavelot puis, juste avant le carrefour à l’entrée de la Cité du Laetare, ils tournent à droite vers Amermont et retrouvent ensuite la route principale pour quelques centaines de mètres. La suite prévoit la descente vers Neuville puis Ruy d’où ils remontent en direction d’Andrimont pour franchir la ligne, juste avant Le Rosier. (19H03 - 22H13) 

Zones interdites: tour du terrain de football à Ster, route de contournement, et zone entre les Combes et l’entrée de Stavelot (soit toute la "nouvelle portion", les environs du Campus et l’essentiel de la descente via l’ancien circuit).

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

Samedi 18 mars

ES5-9-13: STAVELOT-WANNE-AISOMONT – 11,79 KM: cette spéciale est identique à celle de 2016. Le départ est donné à la sortie de Stavelot et les changements de relief sont légion, la descente de Wanne figurant parmi les "classiques" du rallye belge. (09H37 - 13H25 - 17H15)

Zone interdite: entre le départ et le village de Wanneranval.

ES6-10-14: ROCHELINVAL-FOSSE – 7,52 KM: ce nouveau chrono a été – partiellement – utilisé par l’ancien RMU Rallye, devenu le rallye de Trois-Ponts. Le début est étroit, jusqu’à Bergeval. Ensuite, le rythme s’accélère nettement, d’abord dans la portion menant vers Fosse puis surtout dans la descente vers le terrain de football de Basse-Bodeux avec un petit passage sur de la bonne terre et plusieurs courbes pour grands garçons. (10H08 - 13H56 - 17H46) 

Zones interdites: depuis le départ jusque Bergeval, entre Saint-Jacques et Fosse, et depuis la sortie de Fosse jusqu’à environ 300 m de l’arrivée.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

ES7-11-15: BIERLEUX-XHIERFOMONT-MEUVILLE – 10,69 KM: globalement bien connu, ce secteur peut pourtant être exploité de diverses manières. Après un début classique – la vallée de la Lienne, les épingles de Targnon et la montée vers Xhierfomont – la suite est inédite à partir d’une épingle à droite menant vers Meuville; de là, un chemin récemment ré-asphalté amène à l’arrivée près de Rahier. (10H34 - 14H22 - 18H12) 

Zone interdite: la vallée de la Lienne (depuis le départ jusqu’au dernier virage à droite avant la première épingle de Targnon).

ES8-12-16: SASSOR-TIÈGE-LA CLÉMENTINE – 14,81 KM, 11,37 KM AU DEUXIÈME PASSAGE: pas de changement par rapport à 2016. Pour respecter la législation concernant le nombre de véhicules autorisés à circuler en forêt, le flying finish est installé à Spaloumont pour le deuxième passage et la portion de terre est donc supprimée. (11H28 -  15H16 - 19H06) 

Zones interdites: les environs du Golf à Spa et la portion en terre située 300m après Spaloumont jusqu’aux épingles menant vers l’arrivée.

spa,rally,mars,programme,parcours,spéciales,ES,2017,francorchamps,circuit

21:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, mars, programme, parcours, spéciales, es, 2017, francorchamps, circuit | | |

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Le Français Sébastien Ogier remporte sa quatrième victoire à Monaco, la troisième consécutive, en étant en mode sécurisé depuis hier après-midi, lorsque Kris Meeke (DS3 WRC PH Sport) devait abandonner, boîte de vitesses cassée, après avoir heurté une grosse pierre dans une corde. On s'étonne que les spectateurs présents n'aient pas jugé bon de la déplacer...

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Jusque là, le Britannique avait réussi à faire illusion même s'il pointait déjà à trente secondes du triple champion du monde de la spécialité. Autant dire que la Polo se dirigeait néanmoins vers la victoire alors que d'aucun voulaient encore y croire.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Mais alors que deux Volkswagen auraient dû compléter le podium, comme à l'accoutumée, Latvala était l'auteur d'une faute un peu stupide dans un virage qui ne semblait guère délicat mais où il partait en sous-virage à l'extérieur dans un fossé où il endommageait son train avant pour le compte. Dans l'aventure et à très faible allure, il emmenait un spectateur surpris sur son capot et repartait sans demander son reste. Une attitude compréhensible lorsqu'on est dans la course. Je le vois mal s'arrêter pour faire un constat d'accident mais notre époque est ainsi faite qu'il sera pénalisé d'une suspension avec sursis lors du prochain Rallye de Suède. Une sanction débile s'il en est!

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Bref, samedi, après-midi, les jeux étaient faits puisque Ogier comptait alors deux pleines minutes d'avance sur son équipier Mikkelsen, auteur de sa meilleure performance sur les routes du Monte-Carlo. Le Norvégien aurait pu encore être inquiété par notre compatriote Thierry Neuville, auteur de deux meilleurs chronos hier en fin de journée, dont l'ES13 Sisteron-Thoard et ses 36 km grâce à une monte pneumatique appropriée. Il terminait la troisième journée à 12 petites secondes d'Andreas. Malheureusement, ce dimanche, la nouvelle Hyundai i20 allait rencontrer des problèmes de transmission et c'est finalement un miracle que notre St-Vithois ait réussi à signer cette belle troisième place, son meilleur résultat dans la Principauté.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Toujours est-il que Thierry a infligé une belle mise au point à ses équipiers chez Hyundai. Que ce soit à Sordo, une nouvelle fois particulièrement décevant, mais nous n'avons jamais cru en lui, ou encore à Paddon qui disputait il est vrai l'épreuve pour la première fois et qui plus est sur l'ancienne i20. Toujours est-il que le Kiwi partait à la faute dès l'ES3 en compagnie de Kubica. Au rang des fautifs, notons encore le Français Eric Camilli qui disputait son premier rallye sous les couleurs de M-Sport et qui tenait, samedi, le rang des espoirs bleu-blanc-rouge aux côtés de Stéphane Lefebvre aux alentours de la huitième place avant de se laisser piéger dans une portion verglacée de l'ES6 où il endommageait la Fiesta pour le compte.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

A la quatrième place du classement final, nous retrouvons son équipier Ostberg, revenu chez M-Sport après des saisons décevantes chez Citroën, qui devance Stéphane Lefebvre, auteur d'un excellent Monte-Carlo durant lequel il montait intelligemment en puissance (les mauvaises langues disent qu'il n'était guère à l'aise sur la glace du samedi) pour s'offrir cette belle cinquième place assortie d'un troisième chrono dans le Turini! Sixième, Sordo a déçu puisqu'il devance laborieusement Ott Tanak et sa Fiesta WRC financée par D-Mack, un manufacturier de pneus chinois soucieux de se faire un nom en Europe.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

En WRC-2, Elfyn Evans et la nouvelle Fiesta R5 Evo l'emportent malgré deux crevaisons coûteuses en temps. Le Gallois devance la Skoda Fabia R5 d'Armin Kremer et la DS 3 R5 de Quentin Gilbert et Renaud Jamoul préparée chez DG Sport. A noter qu’Esapekka Lappi, qui n’avait pas nominé ce rallye pour son programme en WRC-2, s’est glissé entre Evans et Kremer sur sa Fabia R5 privée.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

17:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, monde, monte-carlo, monaco, gap, spéciales, es, ogier, vw, polo, mikkelsen, neuville, thierry, hyundai, i20, lefebvre, ds3, ostberg, ford, fiesta | | |

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Premier Land Rover à arborer le nouveau badge hautes performances SVR, le Range Rover Sport SVR est capable de passer de 0 à 100 km/h en à peine 4"7 pour une vitesse de pointe limitée électroniquement à 260 km/h. Des chiffres impressionnants obtenus en empruntant le 5.0 V8 suralimenté des Jaguar. Ce haut de gamme développe 550 ch avec un couple de 680 Nm tandis que la transmission automatique à 8 rapports ZF 8HP70 et le châssis ont été optimisés pour contribuer aux performances étonnantes quelles que soient les conditions climatiques.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Au début de la phase de test, le plus dynamique des SUV de Land Rover a bouclé un tour chronométré sur le circuit légendaire du Nürburgring en Allemagne en 8'14'', l'un des tours les plus rapides réalisés par un SUV de production. Le nouveau SVR libère tout le potentiel de l'architecture légère et robuste tout en aluminium du Range Rover Sport, tout en gardant le raffinement, le luxe et les capacités tout-terrain qui ont fait la réputation mondiale de Range Rover.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Grande première mondiale pour Range Rover, ce SVR opte pour un échappement à deux étages contrôlé électriquement et produisant un bruit inspiré des voitures de course dans les hauts régimes sans pour autant affecter le raffinement durant les déplacements à vitesse normale. Tandis que les jantes uniques en alliage de 22" montées en pneus 295/40 R22 Continental SportContact viennent compléter l'attirail de cette bête de somme.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Les améliorations apportées au design extérieur du SVR lui donnent un impact visuel saisissant tout en améliorant le refroidissement et l'efficacité aérodynamique. Un intérieur spécifique composé de sièges sport directement reconnaissables qui assurent aux occupants un maintien en toute sécurité en cas de conduite sportive.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

En anticipant la présentation mondiale, John Edwards, Directeur Général des Opérations Spéciales de Land Rover, a expliqué: "Le Range Rover SVR constitue l'évolution naturelle des capacités exceptionnelles sur route et en tout-terrain associées à un design de pointe caractérisant les véhicules de la marque. Ses performances à couper le souffle satisferont les clients les plus exigeants. Une série de révisions rigoureuses menées par la division opérations spéciales de Land Rover ont permis de rendre ce modèle dérivé premium encore plus distinctif à l'intérieur comme à l'extérieur, ainsi qu'à repousser les limites de ses capacités dynamiques sans affecter le confort, le raffinement et la polyvalence tout-terrain. Le Range Rover Sport SVR est réellement le SUV le plus performant du monde."

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Celui-ci s'inspire du succès du nouveau Range Rover Sport avec son châssis monocoque tout en aluminium (une première mondiale dans ce segment) réduisant le poids de 39% par rapport à ses prédécesseurs et fournissant une structure idéalement solide, rigide et légère pour créer ce modèle très performant du Range.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Le Sport SVR a été créé par la division Opérations Spéciales de JLR et sera construit en même temps que les modèles traditionnels et vendu par le réseau de concessionnaires Land Rover. Pour rappel, le Range Rover Sport a été introduit sur le marché en 2005 et plus de 500.000 exemplaires ont été vendus à ce jour.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

13:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : range rover, sport, svr, v8, 550 ch, suv, express, anglais, uk, new, nouveau, opérations, spéciales, jlr, 2014, paris, mondial | | |

BOUFFIER_30(1).JPG

Nous avions regretté l'absence de neige lors de la première journée du Rallye de Monte-Carlo et nous avons été entendus puisque c'est elle qui est venue jouer les trouble-fêtes lors de la seconde étape disputée hier. Mais nous avons attendu la première spéciale de ce vendredi avant de refaire un point complet de la situation. Hier, c'est Bryan Bouffier, le champion de France 2010 qui a signé le hold-up de la journée en s'emparant de la tête de la course à bord d'une Peugeot 207 S1600 équipée de deux pneus cloutés à l'entame de la dernière spéciale. Ce matin, il n'a pas claqué un chrono convainquant dans les 29,89 km de Eygalayes puisqu'il signe le 8e temps mais il n'en conserve pas moins 39"7 d'avance sur François Delecour. Le seul ancien vainqueur au départ a risqué tout en équipant sa 207 préparée chez Enjolras de pneus cloutés dans la dernière spéciale de jeudi mais ce matin, il a perdu 12" sur le leader.

DELECOUR_22.JPG

Troisième hier soir après avoir parfaitement limité les dégats malgré son équipement pneumatique peu adapté aux conditions climatiques, notre compatriote Freddy Loix (Skoda Fabia S2000) a pris l'avantage sur les deux leaders ce matin même s'il n'a signé que le 5e chrono de cette 9e spéciale! Il pointe désormais à 51"8 de Bryan.

LOIX_24(2).JPG

 

Mais ce soir, lors des quatre dernières spéciales, il devra se méfier de Guy Wilks. L'Anglais engagé par Peugeot UK sur une 207 made by Kronos n'a que 8" de retard sur Fast Freddy.

WILKS_20(4).JPG

Enfin, Stéphane Sarrazin, auteur du meilleur temps dans la spéciale de ce matin, ne pointe qu'à 1'17 de Bouffier. Autant dire que tout va se jouer ce soir lors des deux passages dans le col du Turini (23,41 km) et dans Lantosque-Luceram (18,81 km)!

SARRAZIN_16.JPG

Et à voir ce qui s'est passé hier en matière de retournements de situation typiques de l'épreuve monégasque, qui sait si Juho Hanninen (Skoda Fabia S2000 à 2'14) et Petter Solberg (Peugeot 207 S2000 à 3'30), les deux grands perdants du deuxième jour, ne pourraient pas retomber sur leurs pattes.

HANNINEN_39(5).JPG

SOLBERG_38.JPG

10:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irc, rallye, monte carlo, rmc, spéciales, final, bouffier, delecour, loix, freddy, skoda, fabia, peugeot, 207, turini, s2000 | | |

La carrosserie Zanasi est associée à la marque Ferrari depuis 1964. Cette année-là, le Commendatore a choisi de faire confiance aux ateliers d'Umberrto Zanasi pour tout ce qui concernait la réparation de modèles accidentés. Cette collaboration s'est renforcée au fil dun temps et Zanasi est devenu un partenaire privilégié. Il arrive même que certaines autos soient directement envoyées vers leurs ateliers pour répondre à certaines demandes très particulières de la part de la clientèle.

10:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, carrosserie, spéciale, nouvelle, news, only, zanasi, vidéo, visite, locaux, réparation, commandes, spéciales | | |