présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Si les anciens peuvent regretter l'époque des voitures de tourisme qui ont certes écrit quelques belles pages du double tour d'horloge spadois, force est de constater que depuis l'avènement des GT, en 2001, le suspense est très souvent au rendez-vous.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et cette année encore, pour sa 69è édition, les 24 heures de Francorchamps devraient nous offrir un spectacle haut en couleurs. Après les victoires de BMW lors des deux dernières éditions, on peut à nouveau penser que la marque de Stuttgart fait partie des favorites. D'autant que les vainqueurs de l'année dernière, le trio de la BMW # 99 de ROWE Racing, Alexander Sims, Maxime Martin et Philipp Eng, est le seul à partager la même voiture alors que tous les autres anciens vainqueurs sont répartis sur différentes machines.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Parmi les équipes en compétition pour le scratch, Audi compte la majorité des anciens vainqueurs dans ses rangs avec René Rast, Marcel Fässler (Audi Sport Team WRT), Marcus Winkelhock (Audi Sport Team Saintéloc) et Frank Stippler (Audi Sport Team ISR). Et puis la bonne nouvelle, c'est que le plus belge des pilotes allemands, j'ai nommé André Lotterer, sera lui aussi au départ sur une Audi R8.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

BMW en compte également quatre: le trio vainqueur de l'année dernière et Nick Catsburg sur la deuxième voiture ROWE Racing.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Plusieurs autres constructeurs ont un ancien vainqueur parmi leurs pilotes. Pour Emil Frey Jaguar Racing, Stéphane Ortelli, pour Lamborghini, Andrea Piccini (Ombra Racing), pour Mercedes-AMG, le Champion en titre Blancpain GT Series, Maxi Buhk (Mercedes-AMG Team HTP Motorsport) et pour Porsche, le héros local, Laurens Vanthoor, au sein de l’équipage de la # 117 KÜS Team75 Bernhard 911.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Pour le constructeur allemand, c'est la première voiture 100% Pro sur les Total 24 Hours of Spa depuis que la course a été associée à la Blancpain GT Series. Avec Vanthoor, ancien vainqueur de Spa, ancien champion de la Blancpain GT Series et champion en titre de l’Intercontinental GT Challenge, Kevin Estre et Michael Christensen sur la Porsche # 117, ces trois-là rejoignent également la liste des favoris.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Evidemment, il y a plus de candidats à la victoire sur les Total 24 Hours of Spa que de pilotes qui se sont déjà imposés. L'édition de l'année dernière avait été dominée par Bentley Team M-Sport, mais au terme d'une ultime heure de course passionnante, l'équipe britannique avait essuyé une cruelle défaite. Après leur victoire sur les 1.000 km du Circuit Paul Ricard, qui a démontré leur très bonne forme, Maxime Soulet et ses équipiers sont impatients de prendre leur revanche.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Il faudra aussi garder un oeil sur la Lamborghini #63 du Grasser Racing Team, bien que Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Andrea Caldarelli aient perdu la tête du championnat sur le Circuit Paul Ricard, leurs victoires à Monza et Silverstone ont prouvé toute leur compétitivité cette année.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Les champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup sont aussi en quête d’un bon résultat. Bien que Rob Bell et Côme Ledogar connaissent une saison difficile sur la McLaren #58 Strakka Racing, la course ardennaise est un événement unique qui pourrait tout faire basculer au terme de ce week-end belge.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Nissan s’était imposé à Spa en 1991 avec la légendaire Skyline, et avec les anciens champions de la Blancpain Endurance Series, Lucas Ordonez, Katsumasa Chiyo et Alex Buncombe se partageant la Nissan GT-R # 23 Motul Team RJN, une répétition de cette victoire historique pourrait bien appartenir au domaine des possibles.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et puis, il y a Ferrari. Quelqu'un dans le camp du cheval cabré a peut-être remarqué qu'il y a treize ans qu'une Ferrari ne s’est pas imposée au scratch à Francorchamps et qu'il est peut-être temps de décrocher une nouvelle victoire. Il faudra compter sur les Ferrari #50 de Spirit of Race, # 55 de Kaspersky Motorsport et #72 de SMP Racing pour se battre aux avant-postes.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Bref, les dix constructeurs présentent chacun au moins un candidat à la victoire sur les 24 Heures de Francorchamps (la plupart en ont plusieurs) et, à l'heure qu'il est, qui peut prédire le résultat de l'édition 2017 de la classique d'endurance belge?

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Au niveau des horaires des essais, tout va se dérouler ce jeudi avec une première séance d'essais libres de soixante minutes qui débutera à 13h20 puis une séance pré-qualificative annoncée pour 17h45 (60 minutes). Ensuite, ce seront les qualifications de 20h à 21h15 puis, en nocturne, de 21h45 à 23h45! Enfin, vendredi, sur le coup de 18h, les 20 voitures les plus rapides des séances qualificatives de jeudi prendront la piste une par une, avec un intervalle d’une minute entre chaque bolide. Chaque concurrent aura l’occasion d’effectuer deux tours chronométrés pour tenter de décrocher la prestigieuse pole position en vue d'un départ qui sera donné samedi à 16h30. 

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, 24, heures, spa, francorchamps, fia, gt, 2017, bmw, audi, ferrari, bentley, lamborghini, jaguar, mercedes, amg, porsche, soulet, martin, vanthoor | | |

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Il est des victoires qui font davantage plaisir pour l'observateur neutre que je suis. Ainsi, à l'heure de boucler la 24è heure de cette 69è édition des 24 Heures de Francorchamps, lorsque Maxime Martin a enfin remporté une épreuve qui avait tellement souri à son père et à son oncle, je ne pouvais que me réjouir. Certes une victoire de la Bentley d'un autre Maxime, Soulet celui-là, m'aurait également comblé mais les nombreuses fautes des têtes pensantes de l'équipe ont provoqué la faillite de l'équipage.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Les images que vous aurez également vues en direct ce dimanche étaient éloquentes avec un team M-Sport où tout le monde semblait vouloir donner son avis auprès de Leena Gade (ex-Audi LMP) et l'équipe Rowe d'un calme olympien, gérant en toute sérénité les averses et autres faits de course. Et puis si les trois pilotes de la BMW M6 GT3 semblaient d'un niveau égal, le trio de la Bentley était moins homogène avec un Wolfgang Reip moins régulier que ses deux équipiers. Le genre de détail qui compte à l'heure du bilan final. Même si les règles appliquées à Spa peuvent sembler contraignantes en termes de respect des limites de la piste ou de temps imparti lors des passages aux stands, on n'est quant même pas au niveau des 24 Heures du Mans autrement plus ardues en terme de règlement. Ce n'est pas non plus la première fois que Bentley participe à des courses d'endurance en GT3...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

En tête, la BMW M6 GT3 du Rowe Racing ne faiblissait pas et ce n'est pas l'abandon de la voiture soeur, suite à un bris de turbo, qui allait insinuer le doute auprès d'une équipe visiblement sûre d'elle. Je me souviens avoir échangé quelques mots avec des personnes ayant assisté à la journée test pour qui le bolide de Munich n'avait aucune chance. Et moi de leur prétendre qu'ils cachaient leur jeu. Certes, je continue à penser que ce modèle choisi par les têtes pensantes du marketing pour s'illustrer en compétition n'est guère adapté à cet usage mais dorénavant, les amoureux de la marque pourront me répliquer que cette 23è victoire BMW dans les Ardennes démontre le contraire.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Et que dire des pilotes? Si notre compatriote Maxime Martin s'est montré particulièrement assidu, il était épaulé par deux solides pointures avec l'autrichien Philipp Eng et l'anglais Alexander Sims. Ils n'ont signé aucune erreur sur la piste et ont parfaitement géré les moments délicats engendrés par une météo toujours délicate à Francorchamps.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Mais laissons la parole à Maxime #PushPapy Martin: "C’est un sentiment difficile à décrire. C’est la septième victoire pour ma famille, ici, aux 24 Heures de Spa et cela semble complètement fou! J’ai essayé de gagner ici à plusieurs reprises, et j’ai bien failli y arriver ces dernières années, mais aujourd’hui, c’était vraiment notre jour, ou plutôt notre week-end. C’était simplement le week-end parfait: pas d’erreur en piste, pas de faille au niveau des règlements. Personnellement, l’émotion est très forte. C’est juste incroyable."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Derrière, les nombreuses erreurs tactiques de Bentley ont permis à deux marques mises à mal depuis le début de la course, de grimper sur le podium final. Ainsi, la Mercedes-AMG GT3 AKKA ASP #88 de Tristan Vautier, Felix Rosenqvist et Renger Van der Zande a échoué dans le même tour que les vainqueurs après un ravitaillement inspiré sous procédure de FCY.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Felix Rosenqvist se confiait à l'arrivée: "On a plutôt connu une course calme en début d’épreuve et il semble qu’on ait eu la bonne stratégie pendant les procédures Full Course Yellow et en fonction de la météo. Mais après, on a connu un peu de malchance et on est redescendu de la 3e à la 5e ou 6e place. J’ai alors pensé qu’on avait perdu toute chance de podium. Quand je suis monté dans la voiture pour les deux dernières heures de course, j’ai roulé comme en sprint, abordant chaque tour comme un tour de qualification, pour voir où j’allais pouvoir terminer. Heureusement, cela s’est bien passé et j’avoue que j’ai eu un peu de chance quand je suis sorti de la piste au Bus Stop, sous la pluie."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Alors que les six Mercedes AMG GT avaient été rétrogradées sur la grille de départ tout en écopant d'une pénalité de cinq minutes, les bolides allemands, imbattables aux 24 Heures du Nürburgring, auront finalement échoué dans le même tour que le vainqueur. Moins chanceuse, l'AMG GT HTP #86 du poleman Maximilien Götz devra purger un passage par les stands dans les vingt dernières minutes suite à un départ un peu trop précipité lors d'un changement de pneus. C'est là que le bolide jaune estampillé FIFA17 perdra toute chance de monter sur le podium et échouera au cinquième rang derrière la Bentley de Soulet & co.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Finalement, c'est une Audi R8 LMS GT3 de l'équipe belge WRT qui sauvera l'équipe de la berezina en grimpant sur la dernière marche d'un podium que la marque aux anneaux fréquente chaque année depuis longtemps. Percutée par une Jaguar au coeur de la nuit ce qui entrainera une réparation de sept minutes (trois tours de perdus), la n°28 de Laurens Vanthoor, Nico Müller et René Rast est remontée à cette troisième place qui aura bien du mal à cacher la déception du clan Audi pourtant particulièrement bien garni cette année encore. Notons encore que le Limbourgeois a signé le meilleur tour en course en 2'18"793.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

La sixième place revient à une autre Mercedes HTP, la 84 de Baumann/Jaafar/Buhk qui a elle aussi couru après la temps perdu en début de course lorsqu'elle dû purger ses cinq minutes d'arrêt obligatoire au stand. Derrière, ce sont trois Audi qui monopolisent les places avec dans l'ordre, la monture du Saint Eloc Racing pilotée par Guilvert/Parisy/Haase au septième rang, la #4 du Belgian Audi Club Team WRT de De Leener/Baguette/Kaffer et la monture de l'équipe ISR engagée pour Salaquarda/Mortara/Stockinger.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Le Top 10 est clôturé par la jolie Porsche 911 GT3 R d'IMSA Performance qui remporte la catégorie PRO/AM grâce à l'équipage formé par Raymond Narac, Patrick Pilet, Maxime Jousse et Thierry Cornac. Pour son retour dans les Ardennes, l’équipe normande repart donc avec un succès de catégorie et la 10ème place finale au scratch, à 4 tours seulement des vainqueurs. Pilote officiel Porsche, Patrick Pilet ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers: "Je suis vraiment fier de cette victoire car, honnêtement, quand on est arrivé ici, on ne s’attendait pas à être aussi rapide et efficace. On n’était peut être pas les plus rapides en piste mais on n’a commis aucune erreur. Pour la voiture, c’était juste du carburant et des pneus et mes équipiers ont fait un super job, spécialement Max qui disputait sa première course de 24 Heures. Thierry et Raymond avaient eux plus d’expérience, mais ils ont aussi très bien piloté."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

En Am-Cup, la #49 Kapersky Motorsport Ferrari semblait pouvoir dominer la course. Après 6 heures de course, la Ferrari blanche et verte était en effet largement en tête, mais des ennuis mécaniques ont ensuite eu raison de la Ferrari 458 Italia pilotée entre autres par notre compatriote Stéphane Lémeret. C'était l’abandon après 200 tours bouclés en tête… Ce coup du sort a permis d’assister à un splendide duel entre la #888 Kessel Racing Ferrari et la #52 AF Corse Ferrari, un duel qui a trouvé son épilogue quand Rino Mastronardi était heurté par une autre voiture trois heures avant la fin de la course. Liam Talbot, Marco Zanuttini, Vadim Gitlin et Nicola Cadei n’ont pas commis la moindre faute et sont finalement récompensés par la plus prestigieuse des victoires. Avec leur succès au Paul Ricard Blancpain 1000, ils dominent le championnat dans la catégorie Am Cup de la Blancpain GT Series.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Au niveau des grosses déceptions, comment ne pas citer les Mc Laren du Garage 59 dont la 58 de Van Gisbergen/Ledogar/Bell qui avait pourtant signé le meilleur chrono jeudi soir lors de la séance de qualification. Victime d'une défaillance technique lors de la Super Pole, elle profitait des drapeaux jaunes du début de course pour remonter au classement général.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Elle marquera d'ailleurs de gros point lors du classement établi à la sixième heure mais malheureusement, la nuit ne lui portera pas chance puisqu'elle sera victime d'un contact avec un retardataire au milieu de la nuit. La meilleure Mc Laren terminera 32è au grand dam de Bas Leinders, notre compatriote désormais team manager des GT anglaises.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Autre désillusion du côté des Ferrari engagées en Pro par AF Corse. Certes la 50 a animé le début de course avec Michel Rugolo et Alessandro Pier Guidi mais une fois Pasin Lathouras au volant, les choses ont pris une toute autre tournure. Devant nos yeux, en soirée, il n'a pu maîtriser un travers dans le virage Paul Frère et a échoué dans l'un des rares bacs à gravier existant encore autour du circuit. Et que dire de cette perte de contrôle dans le Raidillon suite à une crevaison le dimanche dont il n'est évidemment pas responsable? Toujours est-il que la première Ferrari F488 GT3 apparait au 16è rang du classement final. Mais comme nous le répétons à longueur d'année, il faudrait que la marque italienne mise une fois sur un équipage solide, à l'image de ceux qu'ils engagent en WEC, pour décrocher enfin la timbale dans une épreuve où Ferrari apparaît au palmarès.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Toujours chez les marques italiennes, on ne peut pas dire que Lamborghini s'améliore avec les années. La première Huracan GT3 termine onzième aux mains du trio Bortolotti/Bleekemolen/Ineichen mais les bolides italiens n'ont jamais pu se battre aux avant-postes.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Et que dire des Nissan complètement larguées en performances? Les deux bolides japonais engagés par l'usine ont été totalement absents du Top20 à tel point que c'est celui qui était engagé pour des pro/amateurs qui termine devant la GT-R des pros! On espère que la marque japonaise ne tardera plus à renouveler son modèle-phare si elle veut un jour renouveler son exploit signé à Francorchamps il y a 25 ans.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Un petit mot encore sur les Jaguar engagées par Emil Frey dont la 114 particulièrement bien menée par Jonathan Hirschi, Christian Klien et Marcus Paltalla. Ils parviendront à occuper momentanément la tête de la course au gré des interventions de la voiture de sécurité et des ravitaillements de la concurrence mais elles finiront par plonger au classement suite à un accrochage assez conséquent au pif-paf avec l'Audi de Vanthoor et une Lamborghini sans que l'on ne sache exactement ce qu'il s'est passé...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Voilà pour cette édition particulièrement disputée de notre double tour d'horloge national qui tient plus que jamais son rang de plus grande course d'endurance pour GT au monde!

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, spa, francorchamps, 2016, 24 heures, 24, hours, bmw, m6, gt3, rowe, maxime, martin, bentley, continental, soulet, audi, mercedes, amg | | |

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

Encore une édition d'autonews dont la clôture fut aussi chaude que la lutte finale pour la victoire au Rallye de Suède. Evidemment, l'exploit de Thierry Neuville a pris le dessus, en couverture, sur d'autres sujets certainement très intéressants, tels le retour de Toyota en WRC. Bien entendu, vous trouverez dans ce numéro d'autonews le compte-rendu complet du Rallye de Suède, ainsi que celui du Liepäja Rally, deuxième manche du Championnat d'Europe dont le déroulement fut nettement moins indécis.

Pour rester sur le plan international, Vincent Marique ne détaille pas seulement les projets de Toyota avec la Yaris en WRC. Il a repéré dans le Grand Nord les débuts d'une originale Aston Martin Vantage en version R-GT, que l'on verra plus tard à l'œuvre en Championnat du Monde. Et pourquoi pas à Ypres, où Patrick Snijers veut également être avec une version adaptée de sa Porsche 997 GT3?

Ceci nous amène à l'autre grand sujet d'actualité, le début imminent du Championnat de Belgique des Rallyes. Nous en faisons un tour d'horizon et vous proposons de mieux connaître deux des candidats au titre, Cédric Cherain et Vincent Verschueren, qui s'aligneront sur des DS 3 R5 similaires.

Autre tour d'horizon instructif, celui réalisé par Julien Frère parmi les organisateurs d'épreuves ASAF qui ont déjà goûté au niveau national par le passé. Sont-ils prêts à répondre éventuellement à l'appel du RACB si celui-ci se décide à recréer un Championnat de 2ème Division?

Tant qu'à parler du passé, nous sommes allés ressortir de l'ombre un excellent pilote qui a eu la malchance de débarquer en rallye en même temps que les Trois Mousquetaires. Valère Vandermaesen ne s'en plaint nullement et ne cache pas ses opinions sur ses glorieux adversaires.

La suite du cahier Histonews est consacrée au déroulement de trois belles épreuves: le Tour de Belgique, le Monte-Carlo Historique et le Neige et Glace, qui a de nouveau été fortement marqué du sceau belge.

Enfin, nous avons voulu souligner à notre manière l'aboutissement des efforts d'un jeune pilote particulièrement méritant: Maxime Soulet, qui intègre l'équipe officielle Bentley M-Sport en Blancpain GT Series.

Côté nouveautés en production automobile, nous nous sommes intéressés notamment aux remarquables Ford Focus ST et RS, à la Citroën C4 reliftée, à la Mazda2 et aux très réussies Peugeot 308 GT et Subaru Outback. Nous nous proposons aussi un essai de la VW Scirocco R et un comparatif de deux compactes 1.2 essence recelant des gênes de rallye: la Hyundai i20 et la Skoda Fabia. Enfin, nous avons rencontré François Goupil de Bouillé qui nous parle des ambitions d'Infiniti. Des heures de lecture en perspective, que nous vous souhaitons très instructives.

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Suite à un début de carrière réussi pour la Continental GT3, Bentley Motorsport annonce son programme complet pour 2015. Pour rappel, lors de la saison 2014, la Continental GT3 a remporté trois courses sur deux continents et a fini en seconde position de la Blancpain Endurance Series. Afin de poursuivre sur cette lancée, le programme 2015 a été étendu pour couvrir six championnats sur quatre continents.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

L'année 2015 verra le renouvellement de la présence de l'équipe officielle, Bentley M-Sport, en Blancpain Endurance Series. De plus, Bentley participera à trois nouvelles courses d'endurance mondiales puisque la saison débutera lors des 12 Heures de Bathurst, le dimanche 8 février. Bentley participera, plus tard dans l'année, à la course d'endurance la plus éprouvante: les 24 Heures du Nürburgring. Les préparations pour cet événement ont déjà commencé en 2014 avec la participation de Bentley à deux courses d’essais de la VLN series. L'année s'achèvera avec une dernière course d'endurance, les 12 Heures du Golfe, sur le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En plus de son équipe officielle, Bentley annonce la participation de trois nouvelles équipes partenaires qui concourront avec la Continental GT3 dans des régions clés:

  • En Europe, l'équipe Bentley HTP utilisera cinq Continental GT3 pour participer à la Blancpain Sprint Series, à la Blancpain Endurance Series et au championnat ADAC GT Masters.
  • Aux États-Unis, l'équipe Bentley Dyson sera présente pour la saison complète du Pirelli World Challenge suite à son excellente demi-saison effectuée en 2014.
  • En Asie, l'équipe Bentley Absolute prendra part à la GT Asia series.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Les Bentley Boys 2015

L'équipe Bentley M-Sport a également confirmé ses pilotes pour la saison 2015. Suite à leurs victoires à Silverstone et sur le circuit Paul Ricard ainsi que leur seconde place lors de la Blancpain Endurance Series en 2014, le trio britannique formé par Guy Smith, Andy Meyrick et Steven Kane sera reconduit sur la voiture n° 7.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Mais la bonne nouvelle, pour nous Belges, c'est l'équipage de la voiture n° 8 qui sera pilotée en 2015 par le belge Maxime Soulet, l'espagnol Andy Soucek et le spécialiste allemand de la GT3 Maximilian Buhk. Un trio de choc qui devrait donner du fil à retordre aux Anglais.

Palmarès

Pour rappel, Maxime a démarré sa carrière en sport automobile en 2002 en participant à deux manches de la Formule Renault en France. Mais c'est en 2004 qu'il prend véritablement son envol, en Belgique, en s'alignant simultanément en FR 1.6 et au Mini Cooper Challenge, deux compétitions qu'il remporte! En 2005, il s'exile aux USA pour participer à la Formula BMW. Il y signe cinq podiums mais cela ne suffit pas pour que la marque allemande lui renouvelle sa confiance. L'année suivante est difficile mais en 2007, il participe aux FIA-GT, à la GT4 européenne et à la Peugeot THP Spider Cup en France tout en faisant encore une pige en Megane Trophy. Eclectisme est le mot qui lui sied alors le mieux.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En véritable mercenaire de la course automobile, il accepte tout ce qu'on lui propose mais malheureusement cela lui donne une image de pilote volage si pas caractériel. De nouveau, en 2008, il s'éparpille aux quatre coins du monde mais en terminant 3è du Belcar, il devient un spécialiste des GT. L'écurie Prospeed l'engage l'année suivante et il remporte le Championnat Belcar en 2011 sur une Porsche 911. En 2013, il débarque en Blancpain Endurance Serie mais aussi en GT Open avec GPR. L'an passé, il fait encore trois courses avec Penders en ELMS mais c'est surtout sa saison en GT Open sur la Corvette C6 ZR1 de SRT qui sauve sa saison et lui permet d'être repéré par Bentley. Maintenant qu'il est enfin reconnu à sa juste valeur, gageons que Maxime ne décevra pas les Britons!

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

16:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maxime, soulet, belge, pilote, talent, officiel, usine, bentley, continental, gt3, uk, bes, blancpain, endurance, series | | |

autonews,septembre,2013,261,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,soulet,finlande,allemagne,neuville,thierry,endurance,jamoul

A l’image de la Ford Fiesta WRC de Thierry Neuville qui bondit sur la couverture, c’est un numéro particulièrement secouant que notre petit commando vous a mitonné ce mois-ci. Collant, comme de coutume, au plus près de l’actualité, nous vous rapportons, via Vincent Marique, nos impressions à chaud du Rallye d’Allemagne après avoir décortiqué les performances des rois du WRC en Finlande et analysé la progression de Thierry Neuville en compagnie de son équipier Nicolas Gilsoul.

D’autres rallyes sont également au centre de notre attention à l’image du Sibiu Rally, 7ème manche de l’ERC, ou du Rallye Luxembourg, sans oublier les épreuves ASAF.

Au rayon des rencontres, AUTOnews a longuement devisé avec Renaud Jamoul, un des copilotes les plus courus du royaume, mais aussi avec Freddy Loix et… Marc Soulet qui est revenu sur sa carrière. L’occasion de redécouvrir un homme au grand cœur, trop vite étiqueté à l’époque.

Stéphane Halleux s’est penché sur les dernières 24 Heures de Spa en allant notamment à la rencontre de Wolfgang Reip, premier Belge au général sans oublier les pages paddocks et BRCC!

Enfin, du côté des essais, nous avons testé la Peugeot 208 GTi et mis face-à-face la BMW 125i et la Mercedes A250. Plus familiales, la Citroën C4 Picasso et la Mazda 6 Wagon n’en sont pas moins convaincantes alors que l’Opel Cascada s’est découverte rien que pour nous!

Vous l’aurez compris, pour cette rentrée 2013, AUTOnews vous offre à nouveau un menu full service à déguster sans modération.

autonews,septembre,2013,261,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,soulet,Finlande,allemagne,neuville,thierry,endurance,Jamoul

Maxime,soulet,24 heures de daytona,USA,amérique,dodge,viper,coupé,compétition,track,piste,circuit,belge,2012,SRT,Racers Edge motorsports

Le mois prochain (28 & 29 janvier 2012), une Dodge Viper Competition Coupe s'alignera aux 24 Heures de Daytona sous la bannière du Racers Edge Motorsports. Le moteur de la Viper a été préparé par SRT Motorsports Engineering. Ce bolide sera aligné durant toute la saison aux mains de Doug Peterson et de notre compatriote Jan Heylen. A l'occasion de la mythique course américaince, le très talentueux Maxime Soulet viendra renforcer l'équipage-titulaire en compagnie d'Emilio Valeverde. Le jeune pilote belge va ainsi découvrir une course particulière et se battra contre des Porsche, lui qui roulait cette saison pour le compte du ProSpeed Competition pour lequel il a décroché le titre Belcar tout en brillant en Championnat d'Europe de GT3.

22:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maxime, soulet, 24 heures de daytona, usa, amérique, dodge, viper, coupé, compétition, track, piste, circuit, belge, 2012, srt, racers edge motorsports | | |

Jaguar BTCS

Vous avez aimé la Volvo S60 apparue cette saison en BTCS? Vous allez adorer la nouvelle Jaguar  XF Silhouette qui sera alignée à partir des 12 Heures de Spa aux mains de Jérôme Thiry. Nous ne serions pas étonnés de retrouver Geoffroy Horion et Maxime Soulet à bord d'une voiture toujours préparée par Motorsport International.   

00:00 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 12 heures, jaguar, spa-francorchamps, silhouette, xf, btcs, thiry, jerome, soulet, horion | | |