Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

Notre fidèle lecteur, Alexis R., nous a fait récemment parvenir des photos qu'il a prises sur l'autoroute de Bruxelles. Il s'agit des mulets de développement de la future Opel Insigna qui devrait être dévoilée à l'automne. Un modèle que l'on nous annonce plus encombrant avec un empattement étiré de 10 cm qui devrait lui permettre de rivaliser avec l'habitabilité remarquable d'une Skoda Superb.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

L'autre cheval de bataille de cette Insignia 2, c'est de combattre l'embonpoint de la génération actuelle. La baisse de poids pourrait ainsi atteindre près de 200 kg sur certaines versions, histoire de gagner en agilité, en performances et en sobriété. L'offre mécanique en profitera pour s'adonner au "downsizing", en remplaçant les 2.0 diesel de la génération actuelle par des 1.6.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, insigna, opel, 2017, septembre, présentation, photos, espion, belgique, autoroute, fuite, scoop, allemande | | |

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Face au scepticisme de certains à son arrivée, l’Audi R8 n’a pas tardé à opposer l’implacable vérité des chiffres pour s’imposer dans le monde des GT. Avec 27.000 exemplaires produits en huit ans, elle écrase la Lamborghini Gallardo, sa sœur de sang, construite à 14.000 exemplaires en… dix ans. Mais que va bien pouvoir apporter cette seconde génération? (Photos: www.alexisbernard.com)

Ne nous voilons pas la face, les évolutions stylistiques de cette deuxième mouture de la R8 sont subtiles. Certes en y regardant de plus près, on peut dénombrer de nouvelles plissures dans la carrosserie, les poignées dissimulées dans les flancs tandis que l’écope latérale est plus imposante et que le tout est élargi de 4 cm pour une longueur et une largeur inchangées. Cette version Plus est reconnaissable à son aileron arrière en carbone mais aussi à ses freins en carbone-céramique montés d’office.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Un V10 sinon rien
Par rapport à sa devancière, la nouvelle R8 n’est plus disponible qu’avec un V10 atmosphérique. Un moteur comme on n’en fait plus, disponible en 540 ou 610 ch dans le cas qui nous occupe. Le vilebrequin à manetons décalés et l’ordre d’allumage spécifique lui donnent un tempérament digne d’une mécanique de compétition avec des envolées orgasmiques dans les très hauts régimes. Le rupteur se déclenche à 8.900 trs/min mais s’il est atteint à des vitesses vertigineuses cela se produit sans brusquerie. Il est accouplé à la boîte robotisée à double embrayage et sept vitesses. Celles-ci s’égrènent en programme auto D ou S et en fonction du mode choisi (confort, auto, dynamique ou individuel) sans oublier le bouton orné d’un drapeau à damier (mode Performance) qui vous propulse dans une autre dimension au niveau de la vitesse de passage des rapports, du comportement relâché ou encore du son. Vous pouvez également opter pour les palettes, une nouvelle fois trop courtes à notre goût, pour reprendre la main sur l’automatique.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Performances ahurissantes
Incroyable! Certes, nous ne testons pas des V10 toutes les semaines mais de mémoire d’essayeur, nous avons rarement goûté à un moulin aussi performant. Et si la météo n’était pas avec nous durant notre essai trop bref, les chronos annoncés par Audi semblent néanmoins parfaitement plausibles. En effet, le 0 à 100 km/h annoncé en 3″2 est jouable tandis le km DA est parcouru en 19″6. Les autoroutes allemandes nous ont permis de grimper brièvement mais très rapidement à 280 km/h réels ce qui laisse à penser que les 330 km/h promis ne sont pas utopiques. Bref, cette R8 V10 Plus est un engin stratosphérique qui vous propulse à des vitesses largement prohibées en moins de temps qu’il n’en faut pour vous en rendre compte. Dans un confort et avec une facilité déconcertante. Il faut d’ailleurs se forcer pour ne pas oublier que les automobilistes que vous doublez n’imaginent même pas que l’on puisse se déplacer à pareilles vitesses. Mais là où cette R8 devient véritablement diabolique, c’est sous la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Aquaplanage aux abonnés absents
Forte de ses quatre roues motrices, elle se joue des conditions délicates avec une facilité déconcertante. Il faut dire que notre exemplaire était chaussé de ContiWinterContact (245/35 ZR19 et 295 à l’arrière) ce qui facilitait le dialogue entre la route et la machine. Cela nous a rappelé cette aventure vécue à bord de la Viper V10 première du nom que nous avions rentrée chez l’importateur dans les mêmes conditions mais à 100 km/h tellement elle nous échappait à la moindre accélération. Ici, la R8 s’est véritablement jouée du vent et de la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Sur le sec, son comportement est neutre dans la majorité des cas. Seuls des réglages plus affinés permettent de libérer quelque peu le train arrière. Notamment en optant pour le mode Performance qui offre alors un mordant étonnant et des placements millimétrés. On retrouve l’équilibre typique d’un coupé à moteur central mais l’avant ne nécessite pas d’être chargé pour pivoter et le sous-virage ne fait pas partie de son vocabulaire. Toujours avec ce mode extrême, les passages de rapport sont ultra-rapides, les coups de gaz au rétrogradage font de l’effet et si vous libérez l’échappement, vous êtes sûr de voir les voies se libérer à votre approche tellement elle impressionne.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Freins carbone/céramique sifflants
Seul bémol à notre courte lune de miel, les freins sifflaient constamment alors que nous n’avons guère poussé le système dans ses derniers retranchements. Certes, la R8 V10 Plus mise à notre disposition était déjà passée entre les mains de collègues amateurs de sorties sur circuit mais vu le prix des galettes et le peu de kilomètres parcourus par cette voiture de presse, on a bien du mal à lui trouver des excuses. Et pour avoir testé les freins après une petite séance de pilotage au milieu des champs, nous n’avons guère été impressionnés par les distances de freinage.
Plus étonnant, cette GT utilise les artifices habituels pour diminuer la consommation moyenne. Stop & Start, CoD (cylinder on demand) soit la coupure en alternance de chaque banc de cinq cylindres ou encore technique de roue libre lorsqu’on évolue en mode Confort tentent de maîtriser au mieux la consommation. Ce qui ne nous a pas empêchés d’être à 20l/100 durant un essai de trois jours où la belle allemande a largement été sollicitée.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Confort de berline
Comme les Audi les plus récentes (TT et A4 pour ne citer que celles-là), la R8 reçoit une instrumentation totalement digitale avec laquelle vous pouvez opter pour plusieurs vues. Deux indicateurs avec GPS central, cartographie imposante ou encore données liées à la radio ou aux données de conduite. La position de conduite est parfaite, surtout avec les sièges sport montés sur notre exemplaire et le volant nous a plu. Comme nous l’avons dit plus haut, les palettes auraient pu être plus généreuses mais les boutons rappelant ce que l’on peut trouver chez certaines italiennes nous ont séduits. En fait, le luxe et le confort de cette GT atteignent un niveau aussi époustouflant que ses sensations. A faible allure, en ville, la R8 se révèle agréable à vivre et pour vous donner une idée, alors que les véhicules sportifs accrochent souvent leur spoiler avant sur la rampe menant à notre garage, la R8 n’a absolument pas raclé le sol. Le compromis hauteur/confort/sportivité semble pertinent.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Notre R8 V10 Plus gris Daytona perlé s’offrait 28.800 euros d’options portant le total à plus de 215.000 euros (prix de base: 186.500 €)! Parmi les options nous avions droit à l’échappement sport (2.268 €), les phares au laser (4.000 €), le cuir étendu dans l’habitacle (3.678 €), divers encarts décoratifs en carbone sans intérêt mais tout aussi coûteux (2.147 €) sans oublier le garnissage en carbone Sigma du compartiment moteur à 4.000 euros... (Photos: www.alexisbernard.com)

+
GT diaboliquement confortable
Performances hors norme
Multimédia et connectivité

-
Freins carbone/céramique
Consommation élevée
Style sans charme

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

11:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, audi, r8, plus, gt, v10, allemande, 2016, nouvelle, new, 186.500, euros, 610, ch, exclusif, premium, unique, scoop | | |

Scoop,Lexus,RX,camouflage,prototype,waterloo,nouveau,new,salon,New-York

Un lecteur fidèle et averti, Alexis R., nous a gentiment fait parvenir des clichés pris hier soir dans la région de Waterloo, du nouveau Lexus RX qui sera dévoilé ce premier avril au Salon de New-York. Et comme c'est la partie arrière, plus fuyante, qui devrait davantage évoluer que l'avant, l'angle de vue est le bon. Merci Alexis!

Scoop,Lexus,RX,camouflage,prototype,waterloo,nouveau,new,salon,New-York

scoop,lexus,rx,camouflage,prototype,waterloo,nouveau,new,salon,new-york

08:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scoop, lexus, rx, camouflage, prototype, waterloo, nouveau, new, salon, new-york | | |

Jag_XE_S_Image_080914_15.jpg

C'est ce soir, lors d'un spectacle haut en couleur organisé à Londres que Jaguar a dévoilé sa nouvelle berline destinée à venir taquiner les fleurons allemands que sont les Audi A4, BMW Série 3 et autres Mercedes Classe C.

Jaguar,XE,new,nouvelle,exclusivité,scoop,anglais,berline,propulsion,essence,V6,diesel,4 cylindres,futur,range,gamme,moyenne,4 portes

Nous n'avons pas encore toutes les données techniques concernant cette nouveauté très importante pour la marque anglaise qui n'avait plus tenté la moindre expérience dans ce créneau depuis la X-Type produite de 2002 à 2008 et qui souffrait d'une plate-forme partagée avec la très roturière Ford Mondeo. A l'époque, cette traction avant (également disponible en 4WD) n'a jamais connu la gloire escomptée malgré une carrosserie break apparue plus tard.

Jaguar,XE,new,nouvelle,exclusivité,scoop,anglais,berline,propulsion,essence,V6,diesel,4 cylindres,futur,range,gamme,moyenne,4 portes

Gageons que les objectifs de la nouvelle XE sont largement plus élevés et au vu des lignes extérieures, nous sommes prêts à parier qu'elle rencontrera un joli succès. Cette berline reçoit, entre autres, le V6 de la F-Type pour un poids annoncé de moins de 1.500 kg! De nouveaux 4 cylindres essence et diesels sont également attendus mais cette fois, la XE demeure une propulsion.

Jaguar,XE,new,nouvelle,exclusivité,scoop,anglais,berline,propulsion,essence,V6,diesel,4 cylindres,futur,range,gamme,moyenne,4 portes

Rendez-vous au Salon de Paris, début octobre, pour les débuts en public de la belle anglaise.

Jaguar,XE,new,nouvelle,exclusivité,scoop,anglais,berline,propulsion,essence,V6,diesel,4 cylindres,futur,range,gamme,moyenne,4 portes

21:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, xe, new, nouvelle, exclusivité, scoop, anglais, berline, propulsion, essence, v6, diesel, 4 cylindres, futur, range, gamme, moyenne, 4 portes | | |

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Alors que les dernières générations de 911 Targa étaient dotées d’un toit intégralement vitré mais non escamotable, la petite dernière revient au concept originel, avec un toit amovible et un large arceau de sécurité. Elle sera disponible avec les blocs 3.4 de 350 ch et 3.8 de 400 ch.

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Mais Genève était surtout l'endroit choisi par Porsche pour dévoiler la 919 Hybrid LMP1 qui fera ses débuts en Championnat du Monde d'Endurance (WEC) où elle viendra affronter Audi sur ses terres, sa chasse gardée depuis l'entrée dans le 21e siècle, j'ai nommé les 24 Heures du Mans!

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Pour l'occasion, Porsche utilise un petit bloc quatre cylindres en V d'une cylindrée de deux litres, suralimenté par un seul turbocompresseur. Installé en position centrale arrière, ce moteur est secondé par un générateur électrique placé sur l'essieu avant qui emmagasine de l'énergie en périodes de freinage, et qui soutient le moteur thermique lors des phases d'accélération.

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoopEn découvrant cette 919 Hybrid pas spécialement bien décorée, vous vous dites que Porsche a visiblement bien préparé son coup et vous ne seriez sans doute pas surpris si, en juin prochain, le constructeur allemand parvient à faire un peu plus que terminer la course (c'est la seule ambition officiellement annoncée par Porsche).

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

15:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, salon, genève, 2014, lmp, le mans, endurance, 919, hybrid, lmp1, concurrence, 24 heures du mans, 911, targa, exposée, scoop | | |

scoop,avant-première,Audi,S1,quattro,5 portes,turbo,TFSI,230 ch,4RM,haldex,bvm6,futur,salon,genève,2014

Décidément, les nouveautés annoncées au Salon de Genève, début mars, ont décidé de ne pas attendre et après la Mercedes Classe S Coupé (nous avons choisi de faire délibérément l'impasse sur l'Octavia Scout qui n'intéresse personne), c'est au tour de la petite bombinette espérée chez Audi de se montrer au grand jour. Nous vous laissons admirer le ramage, qui fera vite oublier la très confidentielle A1 Quattro.

scoop,avant-première,Audi,S1,quattro,5 portes,turbo,TFSI,230 ch,4RM,haldex,bvm6,futur,salon,genève,2014

Extérieurement, le bouclier avant s'inspire de celui de l’A1 S-Line, la calandre Single Frame noir mat est encadrée de phares qui intègre dans leur dessin intérieur un liserer rouge, et puis les bas de caisse et le diffuseur arrière qui encadre la double sortie d’échappement lui donnent une apparence qui ne trompera personne. Et ce ne sont pas les logos S1, les jantes alu spécifiques de 18 pouces ou encore les étriers de freins rouges signés S1 qui vous permettront de la jouer discret.

scoop,avant-première,Audi,S1,quattro,5 portes,turbo,TFSI,230 ch,4RM,haldex,bvm6,futur,salon,genève,2014

Dans l’habitacle, on retrouve un ensemble conforme à la qualité moyenne (pour les critères d'Ingolstadt) de l'A1, des sièges sport en cuir noir surpiqué de jaune, une console centrale à la couleur assortie à celle de la carrosserie, un volant sport avec méplat et des touches de rouges notamment sur les aérateurs de la planche de bord. Enfin, sous le capot, nous retrouverons le 2.0 4 cylindres vu dans la Polo R WRC. Il développe ici 230 ch pour un couple de 330 Nm. Du coup, une version plus méchante de la Polo R sera présentée à Genève avec 250 ch et 350 Nm, toujours en boîte DSG6. Notre petit doigt nous dit que nous allons préférer l’Audi qui devrait disposer d’une BVM6. Et comme la future VW, l’Audi est une intégrale et dispose de la transmission Haldex de 5eme génération.

scoop,avant-première,Audi,S1,quattro,5 portes,turbo,TFSI,230 ch,4RM,haldex,bvm6,futur,salon,genève,2014

22:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scoop, avant-première, audi, s1, quattro, 5 portes, turbo, tfsi, 230 ch, 4rm, haldex, bvm6, futur, salon, genève, 2014 | | |

Jaguar,F-Type,coupé,new,salon,Los Angeles,première,mondiale,world,scoop,V6,V8,2014

La Jaguar F-TYPE Coupé fera ses débuts mondiaux le 19 novembre, à la veille du Salon de l’automobile de Los Angeles. Le coupé F-TYPE, tout en aluminium, se veut la version de série du très plébiscité concept C-X16. Il viendra épauler l'actuel cabriolet F-TYPE sacré «Meilleur Design de l’année 2013». 

06:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, f-type, coupé, new, salon, los angeles, première, mondiale, world, scoop, v6, v8, 2014 | | |

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Ouvert en 2012, ce musée s'est construit autour de la maison natale d’Enzo Ferrari, là où il a ouvert son premier atelier, à quelques mètres de l'usine Maserati. Ce complexe a été construit avec un budget de 18 millions d'euros entre 2009 et 2012.

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Cet ancien atelier est entouré d'un bâtiment ultra moderne dessiné par l’agence Future Systeme de Londres et qui représente le capot aéré d'une voiture de course des années 50.

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Ce musée se visite en deux parties. L'une vous invite à entrer dans l'ancien bâtiment où toute une scénographie retrace, via différents écrans, toute la vie d'Enzo Ferrari. Vous y trouverez également différents objets liés à sa vie. Mais aussi à celle de ses nombreux pilotes. Il est interdit d'y prendre des photos. Très ludique, cette partie intéressera même ceux qui sont moins passionnés par la marque. Notre fille de 9 ans a même pu découvrir un dessin animé retraçant la vie du Commendatore. On y a également reconstitué son bureau.

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Sous l'énorme toit jaune, ce sont des expositions temporaires qui prennent place à l'image de celle qui réunit vingt Formule Un ayant écrit l'histoire du Championnat du Monde de la spécialité. Certes, nous aurions préféré quelque chose de plus typiquement italien mais ne boudons pas notre plaisir, quelques belles pièces y étaient exposées et nous vous laissons les découvrir dans le portfolio qui suit.

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Pour information, le musée Enzo Ferrari est ouvert toute l’année.

Tarifs:

  • 13 € prix normal
  • 11 € pour les moins de 26 ans et les retraités
  • 9 € pour les enfants de plus de 6 ans
  • Gratuit pour les moins de 5 ans.

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

Musée,maison,natale,enzo,ferrari,Modène,Italie,F1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

musée,maison,natale,enzo,ferrari,modène,italie,f1,atelier,visite,exclusive,scoop,photos,monoposto,monoplaces,casques,scénographie

11:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : musée, maison, natale, enzo, ferrari, modène, italie, f1, atelier, visite, exclusive, scoop, photos, monoposto, monoplaces, casques, scénographie | | |

Ferrari,La Ferrari,GT,supercar,V12,963 ch,italie,rouge,maranello,genève,salon,2013,scoop

La dernière création de Maranello ne porte même pas de prénom: elle s'appelle modestement LaFerrari. Une façon comme une autre de déclarer que cette nouvelle venue surpasse toutes ses aïeules. Installé en position centrale arrière, le 6.3 V12 développe 800 ch. Du jamais vu pour un bloc atmosphérique de route et les 129 ch/l sont tout aussi impressionnants sans oublier le régime maxi de 9.250 tr/mn.

Ferrari,La Ferrari,GT,supercar,V12,963 ch,italie,rouge,maranello,genève,salon,2013,scoop

Pour la première fois de son existence, Ferrari y ajoute un moteur électrique de 163 ch. Baptisé HY-KERS, ce groupe entraîne les roues arrière via une boîte à double embrayage à sept rapports, et développe 963 ch au total. Les performances ont de quoi séduire: 0 à 100 km/h en moins de 3’’, 0 à 200 km/h en moins de 7’’ et 0 à 300 km en 15’’.

Ferrari,La Ferrari,GT,supercar,V12,963 ch,italie,rouge,maranello,genève,salon,2013,scoop

La vitesse de pointe est annoncée au-delà des 350 km/h. La cinquième supercar de l'histoire de Ferrari semble donc avoir tous les arguments pour satisfaire ses 499 acheteurs qui devront signer un chèque de 1,2 million d'euros.

Ferrari,La Ferrari,GT,supercar,V12,963 ch,italie,rouge,maranello,genève,salon,2013,scoop

16:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, la ferrari, gt, supercar, v12, 963 ch, italie, rouge, maranello, genève, salon, 2013, scoop | | |

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Dernier inventaire avant liquidation

C’est au Mondial de Paris que la marque au taureau a présenté une version légèrement restylée de sa petite Gallardo. Des retouches essentiellement d’ordre esthétique car la petite Lamborghini devrait être bientôt remplacée. Cela ne nous a pas empêché de goûter quelques heures à cette berlinette italienne qui a servi de brouillon à l’Audi R8 V10 arrivée plus tard. Plus radicale que l’Allemande, celle-ci conserve une image d’exception aux yeux des passants croisés durant nos quelques heures au volant. Il faut dire que le blanc immaculé et l’immatriculation italienne n’aidaient pas à passer inaperçu.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Née en 2003, la Lamborghini Gallardo va vers ses dix ans sans en avoir l’air. Pourtant, elle en a vu défiler des concurrentes. Mais en devenant le modèle associé à la santé florissante de la marque de Sant’Agata Bolognese, elle s’est payée une assurance lui permettant de traverser les années sans paraître démodée. Alors les puristes crieront peut-être au scandale à la vue des quelques retouches apportées au coupé lors du dernier Mondial parisien mais à y regarder de plus près, elles lui vont comme un gant.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Retouches de principe

Nous l’avons dit, il n’y a pas de changement sous le capot de la Gallardo puisqu’elle elle conserve le 5.2 V10 de 560 ch du moins dans la version à 4 roues motrices qui nous était prêtée une courte journée. Les modifications sont uniquement d'ordre esthétique. Nouvelle face avant, toute de triangles faite, plus agressive, plus bestiale diront certains. En tout cas parfaitement dans la mouvance du style actuel de Lamborghini, où le triangle a toute sa place. On notera aussi une nouvelle entrée d'air juste devant les roues avant sur le côté du bouclier, et de nouvelle jantes 19 pouces "Apollo polished". A l’arrière, nous découvrons un traitement en… triangles et trapèzes. Bref, pas de quoi s’extasier mais rien qui dénature les lignes râblées de la bête.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Cockpit de course

Contrairement à une Audi R8, l’intérieur de l’habitacle de la Lamborghini se révèle plutôt exclusif. Certes, vous y retrouverez des commodos communs au groupe Volkswagen mais ils ne choquent pas. Le cuir et le carbone (optionnel) sont omniprésents et la finition est impeccable. Allongé dans le baquet en cuir, nous ne traînons guère parce qu’il nous tarde de faire chanter le moulin placé dans notre dos. Alors qu’il n’y a plus de levier de vitesses sur cet exemplaire doté de la boîte E-gear, le contact se fait encore via une clé que l’on tourne, à l’ancienne donc. Le V10 finit par s’ébrouer et le sourire envahit notre visage. Le son au ralenti est prometteur. Et fait tourner la tête des passants qui restent cependant à bonne distance. Contrairement à notre essai de l’Audi R8 où nous ne cessions d’être pris en chasse par de jeunes fans de la marque, les connaisseurs gardent dans ce cas-ci une distance de respect et viennent gentiment nous poser quelques questions lors de nos arrêts.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Profitant d’une météo clémente, nous nous élançons à l’assaut de quelques routes joliment tournicotantes. La boîte propose trois modes en plus du mode Normal qui s’enclenche automatiquement lors du démarrage: Sport, Automatique et Corsa mais ce dernier n’est vraiment pas recommandable sur route ouverte. Il rend l’auto extrême avec des réglages destinés à la piste. A l’usage, le mode Auto gagne en douceur et en réactivité alors que le réglage Normal se profile comme le compromis idéal au quotidien.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Mode Corsa, c’est du brutal

Si le mode Sport maintient des hauts régimes, réduit le temps de passage des rapports et repousse le seuil d’intervention de l’ESP. Mais les vitesses passent encore sans trop de douleur. Parce qu’en mode Corsa, c’est encore un autre monde. Sa brutalité pourrait rappeler l’ancienne boîte SMG2 de la BMW M3. Bref, on sent la voiture vivre et il vaut mieux prévoir de l’espace pour les accélérations en dérive. Pour ceux qui aiment ça, il existe encore un système de départ automatique mais nous ne l’avons pas testé. Le mode d’emploi est simple: pied gauche sur les freins, ESP déconnecté, premier rapport et mode Corsa engagés, écraser l’accélérateur (régime stabilisé à 5000 trs/min), relâcher les freins et… s’accrocher au volant.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

La direction à crémaillère est relativement peu assistée. Cela favorise un contact direct et étroit avec la route grâce auquel le conducteur perçoit intensément les forces et impulsions. Précise, rapide à vous couper le souffle tout en étant sûre et ne réservant aucune surprise, la Gallardo est un pur bonheur. Même à la limite de la stabilité, les pneus (235/35 ZR 19 à l'avant et 295/30 ZR 19 à l'arrière) semblent tout simplement faire corps avec l'asphalte. Il s'agit de pneus du type Pirelli P Zero spécialement développés pour Lamborghini. Ils affichent une résistance au roulement particulièrement faible qui contribue à la réduction de la consommation sans que cela affecte leurs performances. Au-delà de 120 km/h, la déportance au niveau du train arrière est accentuée par un spoiler arrière qui se déploie automatiquement. Son action se conjugue à celle du soubassement de forme particulière qui canalise le flux d'air sous la voiture.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Confort préservé

Le système de freinage est constitué, à l’avant, d’étriers à huit pistons du spécialiste Brembo et de disques de 365 mm; à l'arrière, d’étriers à quatre pistons et de disques de 356 mm. Des disques de freins hyperrésistants en céramique et fibres de carbone sont logiquement proposés en option. En disposant de l’auto une courte journée, il nous était difficile de nous rendre sur un circuit. C’est donc essentiellement dans la circulation quotidienne et là, force est de constater que cette supercar nous a étonné par son côté convivial. C’est ferme mais en gardant un niveau de confort vous permettant d’envisager un long déplacement sans crainte. Certes, le coffre avant est plutôt limité en volume d’autant qu’il est occupé par des trousses à outil siglées du taureau. Vous y trouverez même des gants blancs!

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Prix de l’exclusivité

La Gallardo LP 560-4 se présente à nous dotée d'un équipement de série qui respire la sportivité. En font partie deux airbags frontaux, des airbags latéraux, une climatisation automatique «deux zones» à régulation asservie à la position du soleil, une installation audio avec chargeur de CD, des sièges sport avec dossier à réglage électrique, l'équipement cuir complété d'un ciel de toit en alcantara et des phares Bi-Xenon avec éclairage de jour par DEL. Les nouvelles jantes polies Apollo sont réalisées en alliage léger, elles sont peintes en noir mat, avec lequel contrastent les bras argentés polis usinés avec précision.

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Une série d'équipements optionnels permet d'accroître encore le confort. Parmi ceux-ci figurent un système de navigation (3.267€) et un module pour la réception TV, un dispositif mains libres, un ordinateur de bord, une alarme et une caméra de recul. Un régulateur de niveau pour le train avant (3.025€) est également disponible. En relevant la carrosserie sur simple pression d'un bouton, il facilite le franchissement d'obstacles. Les jantes Cordelia polies à rayons croisés, les jantes Callisto noires à rayons en Y et, finalement, un capot moteur en verre de sécurité (4.840€), qui permet d'admirer le moteur de la Gallardo LP 560-4 comme dans une vitrine, complètent l'offre. Nous vous indiquons le prix (tvac) des options que nous avions sur l’exemplaire prêté mais sachez encore que la boîte E-gear est facturée 9.680€ ou encore l’intérieur en carbone 8.954€. Bref, le prix de base est de 185.614€ tvac mais telle que vous la voyez sur les photos, la Lamborghini Gallardo LP560-4 est facturée 230.626€ tvac!

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

Bientôt la retraite

Après 10 ans de bons et loyaux service, la Gallardo tire sa révérence. S'il était déjà presque certain que le restylage présenté au dernier Mondial de Paris était le dernier coup de bistouri prévu pour la Gallardo, nous ne pensions pas que cette mouture 2013 serait la dernière version commercialisée avant que sa remplaçante ne soit dévoilée et que la production soit arrêtée. Nous n’y aurons goûté que quelques heures mais cela restera un excellent souvenir. Photos: Jacques Letihon

lamborghini,gallardo,560 ch,v10

10:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lamborghini, gallardo, lp560-4, 560 ch, v10;italie, gt, supercar, exclusif, quattro, 4x4, test, essai, scoop, roadtest | | |