spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quelle course! Pour sa troisième édition sous la houlette de DG Sport, le Spa Rally a connu un déroulement véritablement hallucinant. Tout a débuté le vendredi 17 mars lors des quatre spéciales disputées aux alentours du circuit de Francorchamps. Il fait encore sec lorsque les pilotes découvrent le tracé signé par l’inévitable Robert Vandevorst.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) signe le premier meilleur temps de l’épreuve devant la Skoda Fabia WRC de Michaël Albert et la Fabia R5 de Guillaume Dilley. Mais dans la suivante, une belle spéciale de 25,41 km, le Hollandais enfonce le clou tandis que Princen (Skoda Fabia R5) revient à la deuxième place du général provisoire mais il pointe déjà à 23’’ du leader à cause d’ennuis de freins.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

L’étonnant coréen Chewon Lim est alors troisième sur la Hyundai i20 R5 officielle. Un espoir qui semble visiblement très à son aise dans les portions rapides pour son deuxième rallye avec une R5. Par contre, selon Freddy Loix, il est totalement perdu dans le serré et le technique.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Davantage dans le rythme, Kris Princen signe un premier meilleur temps lors du second passage sur le circuit. Mais un premier fait de course va venir entacher cette première soirée de course lorsque le Trudonnaire ralentit fortement suite à la présentation d’un drapeau jaune. Mais ses adversaires, qui n'ont pas coupé leur élan, jurent leurs grands dieux qu’il n’y avait pas de drapeau…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le classement provisoire du vendredi soir n’a donc guère de valeur puisque Kris se verra attribuer un temps rectifié le lendemain. La pluie a fait son apparition durant la nuit et le tracé est rapidement rendu particulièrement délicat. On a déjà perdu De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) et de Mévius (Peugeot 208 R2), trahis par les moteurs de leurs Peugeot, Albert (allumage) ou encore Fernemont (Ford Fiesta R5-flexible de frein) qui n’a pas pris le départ de la deuxième journée.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Il faut être fou pour aller se planter au beau milieu des champs pour assister à la première spéciale du samedi. Pourtant, Le Rédacteur Auto était bel et bien à Wanne (voir les live sur notre page facebook). D’emblée, le leader Kevin Abbring donne des sueurs froides à son équipe en s’offrant un bel écart de conduite mais il ne perd que 18’’ dans l’aventure. Son challenger, Kris Princen, n’en profite guère puisqu’il crève dans le chrono suivant, Rochelinval, où il perd 27’’. Même cause, mêmes effets pour Kevin Demaerschalk, et Armand Fumal qui restent toutefois en course, au contraire de Chewon Lim (Hyundai i20 R5) victime d’une sortie de route et de Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) qui finit par jeter le gant après avoir crevé deux pneus.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

C’est déjà totalement détrempés que nous nous dirigeons vers la spéciale de la Clémentine pour un premier passage où nous retrouvons les connaisseurs dont Freddy Loix qui nous commente alors chaque passage. Quel bonheur! Lorsque nous lui demandons s’il se verrait bien au volant d’une mélodieuse 911 GT3, il n’est pas très chaud tout simplement, nous répond-il en riant, parce qu’on voudrait encore que je sois devant toutes les autres Porsche

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

A ce moment-là, Abbring compte 20’’ d’avance sur Princen et 1’06’’ sur Cédric Cherain (DS3 RRC). Quatrième à 3’02’’, Kevin Demaerschalk (DS3 R5) ne joue plus la victoire… et il sera trahi par l’électronique de sa voiture préparée chez J-Motorsport.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le temps pour nous de nous sustenter et de nous réchauffer un peu et nous apprenons que Kevin Abbrin s’est sorti lors du second passage dans Wanne. La Peugeot 208 T16 R5 ne remportera pas encore une victoire cette fois-ci. On imagine alors Princen dans un fauteuil, il compte 46’’ de bonus sur le Liégeois, et il semble parfaitement gérer son avance même s’il laisse Cherain revenir à 20’’ juste avant le dernier secteur chronométré disputé à nouveau aux alentours de la Clémentine.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

La spéciale prend du retard et puis soudain, c’est le coup de théâtre. Princen part en tonneaux. comment des pilotes expérimentés peuvent-ils encore se montrer aussi fébriles lorsqu'il sont à quelques kilomètres d'une victoire? C'est en tous cas ce que l'on appelle la glorieuse incertitude du sport. Qui a cette fois sourit à Cédric Cherain qui l’emporte de manière totalement inattendue mais après avoir réalisé une grosse prestation qui aura marqué les esprits…

″Je m’aligne au coup par coup sans viser le titre et dans cette optique, une victoire est précieuse pour tenter de persuader des partenaires de miser sur moi pour d’autres rendez-vous. Ici, je suis mal parti en commettant une erreur dans la spéciale d’ouverture mais samedi, j’ai trouvé des conditions qui me convenaient bien: j’adore ces spéciales très naturelles, et la boue ne me gêne pas. J’ai donc attaqué pour maintenir Kris sous pression, avec le résultat qu’on connaît. Après le Wallonie, le Condroz et l’East Belgian, je m’impose à Spa, la quatrième grande épreuve wallonne. Ce succès me comble d’autant plus qu’il a été conquis sur des routes où je venais en spectateur quand j’étais gamin.″

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Deuxième, Benoît Allart tenait avant tout à rejoindre l’arrivée sans abîmer la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Il n’était évidemment pas le plus rapide, loin de là, mais on comprend qu’il avait besoin de retrouver la confiance après ses sorties de Landen et du Condroz…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Troisième, Vincent Verschueren n’a vraiment pas été transcendant à Spa. Auteur d’une erreur inadmissible dans la spéciale initiale où il effectuait un tour trop peu avant de signer d’autres fautes le lendemain, le pilote de la Skoda Fabia R5 GoDrive s’installe en tête du classement provisoire du championnat.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quatrième, Armand Fumal s’est également offert quelques frayeurs mais à sa décharge, c’était son premier rallye sous la pluie avec sa DS3 R5. Il devance un Fred Bouvy des grands jours qui place sa Porsche 997 GT3 au cinquième rang dans des conditions absolument pas favorables à cette propulsion surpuissante sur des routes particulièrement sales et étroites!

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Classement final
1. C. Cherain-J.P. Delmelle (Citroën DS 3 RRC) 1h55’21’’8
2. B. Allart-K. Fernandez (Skoda Fabia R5) +6’02″0
3. V. Verschueren-Veronique Hostens (Skoda Fabia R5) +7’07″1
4. A. Fumal-M.
Louette (DS 3 R5) +7’46″1
5. F. Bouvy-J.L. Hottelet (Porsche 997 GT3) +8’45″6
6. J. Claerhout-P. Vandeputte (Porsche 997 GT3) +12’33″6
7. B. Rouard-S. Delhaye (Citroën DS3 R3) +14’32″5
8. R. Delhez-G. Bollette (Opel Adam R2) +14’56″7
9. M. Duez-A.
Leyh (Porsche 997 GT3) +16’08″8
10. Aurélie Dehaye-E. Gully (VW Golf kit car) +18’50″1

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, championnat, belgique, manche, cherain, ds3, rrc, princen, skoda, fabia, r5, abbring, kevin, 208, peugeot, t16, allart, verschueren, bouvy, duez, porsche, 997, gt3 | | |

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

Organisé tout début janvier, le Jännerrallye ouvre la saison européenne des rallyes dans la froidure autrichienne. La 31e édition s’élancera samedi 4 janvier de Freistadt, près de la frontière tchèque, et proposera un parcours asphalte/glace/neige de 245,60 km chronométrés répartis en 18 épreuves spéciales. Un tracé qui se veut sensiblement identique à celui de 2013 sur lequel avait triomphé Jan Kopecky et sa Skoda Fabia S2000 devant Bryan Bouffier (Peugeot 207 S2000).

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

Plus de 80 équipages devraient être au départ de ce rallye qui compte également pour le Championnat de République Tchèque. On attend une superbe bagarre entre le Champion du monde WRC-2 Robert Kubica (Ford Fiesta RRC), le Champion de Pologne Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta R5), le Champion tchèque Vaclav Pech (Mini S2000) et le Champion d’Autriche Raimund Baumschlager (Skoda Fabia S2000).

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

A domicile, le Champion ERC Production Andreas Aigner aura une belle carte à jouer sur sa Peugeot 207 S2000 de Stohl Racing. A suivre aussi les débuts du Champion IRC Production 2012 Robert Consani sur une 207 S2000 de Delta Racing. Le Tchèque Pavel Valousek (Ford Fiesta R5) et le jeune russe Vasiliy Gryazin (Fiesta S2000) sont eux aussi candidats à la victoire.

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

Ce terrain rapide, vallonné et glissant, convient également très bien aux véloces Mitsubishi et Subaru R4. Le Tchèque Jan Cerny, les Autrichien Beppo Harrach et Hermann Neubauer pourraient briguer les accessits.

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

Une Qualifying Stage est organisée vendredi 3 janvier pour déterminer l’ordre des départs, avant la cérémonie de départ dans le centre de Freistadt. Arrivée dimanche 5 janvier après deux passages successifs dans Bad Zell-Tragwein-Aisttal (25 km) la plus longue spéciale du rallye.

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

rallyes,europe,ERC,autriche,jannerrallye,skoda,s2000,kubica,fiesat,rrc,r5,kajetanowicz,pech,mini,baumschlager

11:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallyes, europe, erc, autriche, jannerrallye, skoda, s2000, kubica, fiesat, rrc, r5, kajetanowicz, pech, mini, baumschlager | | |

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

A 22 ans, le pilote officiel Skoda Motorsport a remporté son second rallye ERC après une victoire en Pologne l’an passé. Esapekka Lappi n’était peut-être pas le plus rapide sur l’asphalte du Valais, mais le Finlandais a profité des lourdes pénalités infligées aux pilotes Peugeot 207 S2000 Craig Breen et Jérémi Ancian pour se positionner dans le sillage du leader Andreas Aigner (Subaru Impreza GR.N) dès jeudi soir.

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Le lendemain, sur des routes devenues plus sèches, Lappi a pleinement assumé son statut de pilote officiel de l'usine tchèque et il a repris la tête à l’Autrichien pour la conserver jusque à l’arrivée. «Le bilan est très positif: non seulement je gagne mon premier rallye asphalte, mais j’ai aussi pris beaucoup d’expérience sur cette surface ce week-end avec les conditions changeantes. Hormis un tête-à-queue dans l’ES1, je n’ai pas fait d’erreurs et on a toujours effectué les bons choix de pneus Michelin.»

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Victime d’une sortie de route dans l’ES14, le pilote de la Subaru Impreza Gr.N a laissé sa 2e place au multiple vainqueur de ce rallye, Olivier Burri, qui découvrait sa Ford Fiesta RRC laquelle a fini avec un moteur bien fatigué. Le Russe Vasiliy Gryazin (Ford Fiesta) allait monter pour la première fois sur un podium européen à 19 ans, avant une sortie de route dans l’ES15 ce dont profitait pleinement Craig Breen pour signer un podium inespéré, parfaitement copiloté par notre charmante compatriote Lara Vanneste. «Le podium était l'objectif, avouait l'Irlandais à l'arrivée. Et je suis content de terminer la saison de cette façon. Je suis désormais impatient de piloter la 208 T16, ce sera un rêve qui devient réalité.»

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Les plus performants ce week-end furent incontestablement les pilotes de la Peugeot Rally Academy Craig Breen (3e) et Jérémi Ancian (4e). Ils étaient d’ailleurs leaders à l’issue de l’ES2 avant d’écoper de lourdes pénalités pour pointage en avance au départ de l’ES3 (respectivement 2 et 3 minutes). Leur folle remontée fut contrariée par un problème de direction assistée (Breen) et une crevaison (Ancian), mais ils sont tout de même parvenus à remonter du diable vauvert. Le Championnat d’Europe des Rallyes reprendra début janvier prochain sur les routes du Jännerallye en Autriche.

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Sachez encore que le jeune belge Thibaut Radoux signe une belle 14e place finale, deuxième de sa classe, à bord de sa Ford Fiesta R2 en compagnie de Jean-François Elst!

18:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, challenge, rally, europe, championnat, lappi, skoda, fabia, s2000, ford, fiesat, rrc | | |

AUTOnews,252,décembre,2012,tsjoen,citroën,DS3,Ford,Fiesta,RRC,Neuville,Junior,essais,BMW,Peugeot

La couverture de ce numéro 252 d’autonews fait la part belle aux voitures de demain. Etrennée par Pieter Tsjoen au Rallye du Valais, une épreuve à laquelle nous nous sommes évidemment intéressés, la Citroën DS3 RRC y côtoie la Ford Fiesta RRC imposée par Nasser Al-Attiyah au Rallye de Chypre, ultime épreuve de l’Intercontinental Rally Challenge. Si l’épreuve chypriote s’est déroulée dans une ambiance de fin de règne, le WRC était à la fête pour la clôture du championnat 2013. A Salou, Loeb s’est battu jusqu’au bout pour décrocher une 76ème victoire mondiale. Même s’il a réalisé deux belles journées, Thierry Neuville y a connu moins de réussite. Dans sa chronique mensuelle, le Junior de chez Citroën dresse le bilan de sa première saison en WRC.

En Belgique, l’avenir passe aussi par le nouveau Championnat Junior, auquel nous nous sommes intéressés. Nous revenons évidemment aussi en long, en large et surtout en travers sur le Rallye du Condroz, qui a enfin couronné Bernd Casier. Au rayon Sport, vous retrouverez également dans nos pages les reportages sur les épreuves régionales du mois écoulé, mais aussi l’actualité du circuit et celle du rallycross.

Notre cahier Histonews vous emmènera ce mois-ci du côté de Huy, mais aussi en Corse avec le Tour éponyme et dans le Nord de la France pour le Hoppeland Rally. Et dans la série "Que sont-ils devenus?", c’est ce mois-ci Herwig Adriaensens qui est à l’honneur. Outre nos rubriques traditionnelles, consacrées à l’actualité du rallye, au modélisme ou encore aux petites annonces, vous n’aurez que l’embarras du choix pour les nouveautés Industrie. De l’originale VDS GT 001 à l’Audi S6 Avant en passant par la Cadillac ATS, la Fiat 500 L, l’Isuzu D-Max, l’Opel Mokka, la BMW 640d GranCoupé, la Ford Focus 1.0 EcoBoost ou la Peugeot 4008, nous vous ferons découvrir des nouveautés aussi intéressantes que variées. Et pour tous les budgets.

Bonne lecture ! (Vincent Marique)

20:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, 252, décembre, 2012, tsjoen, citroën, ds3, ford, fiesta, rrc, neuville, junior, essais, bmw, peugeot | | |