Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Cette courte première spéciale chronométrée a vu Nasser Al-Attiyah imposer son Toyota Hilux made in Villers-le-Bouillet devant le Ford Ranger de Xevi Pons (+24") et l'autre Toyota de Nani Roma (+29").

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Mais juste après le passage de la ligne d'arrivée, le Qatari a dû attendre son équipier Giniel de Villiers (5è à 41") qui l'a remorqué jusqu'au bivouac. Le moteur de la Toyota #301 a visiblement souffert du traitement imposé par Nasser durant cette courte spéciale semblable à ce que l'on connaît en WRC: "A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, nous avons senti de la fumée, du côté du siège de Matthieu, avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour finir l'étape et à l'arrivée nous avons pu l'éteindre. Giniel nous a remorqués pour sortir, et nous allons voir ce que nous allons faire, je ne sais pas du tout ce qui s'est passé. J'espère que le moteur n'est pas touché!"

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Chez Peugeot, c'est Carlos Sainz qui signe le meilleur résultat en terminant quatrième à 33 secondes du vainqueur. Sébastien Loeb termine sixième, à 55" et Cyril Desprès est 8è à 1'14".

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Du côté des MINI, ce n'était visiblement pas la grande forme puisque c'est Mikko Hirvonen, seulement 9è, qui signe le meilleur résultat de l'équipe X-Raid à 1'20" du premier leader. Mais n'allons pas tirer trop vite d'enseignements au vu de la spéciale peu représentative disputée aujourd'hui.

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Demain, ce sont 284 km chronométrés qui attendent les concurrents. Et si les habitués pensent connaître l’Argentine, ils n’ont pourtant jamais posé leurs roues dans "El Chaco"! Dans cette région chargée d’histoire pour les connaisseurs du rallye mondial (Transchaco, etc.), la patience et le sang-froid seront des alliés précieux, notamment pour faire face à la poussière. À moins qu’elle ne se transforme en boue...

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

18:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2017, rallye-raid, amérique, sud, toyota, hilux, al-attiyah, overdrive, ford, ranger | | |

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Les chiens ne font pas des chats dit-on. Les deux jeunes Liégeois inscrits au 4L Trophy 2017 dont nous allons vous parler ont de qui tenir. Le pilote d’abord, Loïc Dethier, étudiant à l’HeL-ISET en mécatronique et expertise, est le fils d’une certaine Brigitte Delhalle vue en son temps au départ du Twingo Raid mais aussi aux 24 Heures de Zolder. Pour le copilote, Léo Rome, étudiant en mécanique générale à Don Bosco, c’est le papa qui a eu son heure de gloire à l’époque, dans les rallyes liégeois à bord, le plus souvent, de solides Opel.

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

De quoi former un équipage ayant été à bonne école en termes de pilotage. Mais cela n’est pas suffisant pour briller dans ce 4L Trophy qui fêtera ses 20 ans et qui, pour l’occasion, accueille un nombre de participants assez exceptionnel. Il se déroulera du 16 au 26 février 2017.

«Je suis allé jusqu’au Mans pour trouver la voiture, nous confie Loïc. Avec ma mère, nous étions prêts à faire un véritable Tour de France pour découvrir la perle rare mais une fois que j’ai vu la 4L verte, je n’ai pas voulu continuer, c’est celle-là qu’il nous fallait. Elle était engagée au Trophée des Gazelles en 2014 avant de faire le Trophy l’an passé. Elle a été entièrement rénovée et nous pouvions nous concentrer sur sa préparation.»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Il reste encore un peu de travail de ce côté-là et c’est Léo qui nous détaille les modifications à apporter avant le grand départ.

«Nous avons effectué un entretien de base mais aussi une révision de la distribution, des cardans, des rotules sans oublier les fusibles et le coupe/circuit. Nous avons installé un deuxième ventilateur et des phares LED. Il faudrait encre rehausser l’auto et trouver un système de fixation pour mettre deux roues sur le toit. Ah oui, nous cherchons encore à emprunter des plaques de désensablement!»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

A côté de l’aspect mécanique, nos deux participants ne manquent pas d’idées pour tenter de boucler le budget de 10.000 euros. Ils en sont à la moitié après avoir organisé un rallye d’orientation, un souper mais aussi la vente de divers produits qui vont des bics à du jus de pomme bio.

Ils ont également mis un projet sur pied avec une école primaire pour récolter les 50 kilos de fournitures scolaires qu’ils emporteront avec eux à des fins humanitaires pour l’association «enfants du désert». Vu le succès de leurs démarches, ils monteront même jusqu’à 65 kilos mais il faut également conserver de la place pour les pièces de rechange.

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

«En effet, précise encore Loïc. A cause du succès de cette édition, les organisateurs ne pourront pas nous proposer des grosses pièces comme ils le font habituellement. Nous sommes donc obligés de partir avec des éléments assez lourds. Mais quelle belle aventure. Nous rencontrons beaucoup de jeunes ayant participé avant nous et il existe une véritable solidarité entre les équipages. Il y aura un grand départ à Bruxelles avant de descendre sur Biarritz pour le contrôle technique. Ensuite, nous rejoignons le port d’Algésiras en Espagne pour y prendre le bateau vers Tanger. Au Maroc, nous aurons droit à 6.000 km de désert! Il y a des bivouacs avec petit-déjeuner et repas le soir mais à midi, on fait notre cuisine nous-même. Il y aura également une étape-marathon de deux jours où nous dormons au milieu du désert. En ajoutant les 4.000 km pour arriver au sud de l’Espagne, ça nous fait 10.000 bornes en 4L!»

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

Le résultat final est calculé en fonction des kilomètres effectués par chaque équipage. L’organisateur laisse également le choix, chaque matin, entre plusieurs itinéraires: facile mais plus long, caillassé donc plus délicat pour les pneus ou encore du sable pour ceux qui aiment jardiner!

Envie d’aider ce sympathique duo particulièrement courageux et volontaire? leur numéro de compte est le suivant: BE77 0017 8394 0942 (1€=1km parcouru).

Rallye-raid,4L,Trophy,2017,février,Loïc,Léo,Rome,budget,aventure,fournitures,scolaires,humanitaire,jeunes,sud,Maroc,Sud,désert,sable

21:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye-raid, 4l, trophy, 2017, février, loïc, léo, rome, budget, aventure, fournitures, scolaires, humanitaire, jeunes, sud, maroc, désert, sable | | |

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

Trois prototypes hybrides diesel Range Rover ont terminé le test de validation ultime en traversant 13 pays en 53 jours de Solihull au Royaume-Uni à Mumbai en Inde. Il s’agit de la première expédition hybride au monde menée le long de la Route de la Soie et l’'une des aventures routières les plus audacieuses jamais entreprises par Land Rover.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

Parmi les conditions hostiles rencontrées sur le parcours, il y eut des routes asphaltées criblées de vastes et profonds nids de poule, des pistes de déserts arides par 43 °C et de nombreux kilomètres de sentiers de boue et de gravier ainsi que de pistes habituellement empruntée par du bétail. En outre, les franchissements de rivières, les passages à flanc de montagne partiellement bloqués par les chutes de pierres, l’'air raréfié des très hautes altitudes et le trafic dense et chaotique des routes chinoises et indiennes ont mis à l’'épreuve l'’homme comme la machine.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

L'’expédition "Route de la Soie 2013" devait servir de test de validation final pour le Range Rover hybride avant que ne soit donné le feu vert pour sa mise en production. Partie de Solihull, le fief de Land Rover au Royaume-Uni, elle a ouvert la voie à travers la France, la Belgique, l’'Allemagne, la Pologne, l'’Ukraine, la Russie, le Kazakhstan, l’'Ouzbékistan, le Kirghizistan, la Chine (y compris le Tibet), le Népal et l'’Inde. Sur une grande partie du parcours, l’'expédition a suivi les routes commerciales de la mythique Route de la Soie qui reliaient l'’Asie à l'’Europe, il y a plus de 2500 ans. Plusieurs haltes de nuit ont été effectuées dans les hôtels, auberges et tentes situés sur bon nombre des mêmes étapes importantes où s’'arrêtaient autrefois les marchands, missionnaires et mercenaires de la Route de la soie.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

À l'’endroit où se séparent les routes Nord et Sud de la Route de la Soie, non loin de la ville reculée de Kashgar, dans le nord-ouest de la Chine, les voitures furent les premières à s’'aventurer sur une route de montagne jamais empruntée par un véhicule étranger et jamais vue dans son intégralité par un occidental – la route de Xinjiang-Tibet, qui mit le nouveau Range Rover hybride à l'’épreuve à une altitude culminant à 5300 mètres au-dessus du niveau de la mer.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

Sept jours consécutifs ont été passés à des altitudes comprises entre 3350 et 5379 mètres. À de telles hauteurs, la teneur de l'’air en oxygène est réduite des 21 pour cent que l'’on retrouve au niveau de la mer à seulement 10 pour cent, ce qui rend tout mouvement plus difficile pour les humains et les moteurs à combustion interne. Les Range Rover ont continué à bien progresser, profitant du couple instantané du moteur électrique dès 0 tr/min et malgré un lourd chargement comprenant bagages, matériel de camping, ravitaillement, équipement médical et porte-bagages peu aérodynamiques transportant roues de rechange, pneus et jerricans de carburant.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

Négociant des pistes si embourbées qu'’elles étaient impraticables pour d’'autres types de véhicules, la combinaison moteur du Range Rover hybride – un moteur électrique de 35 kW couplé au V6 turbodiesel 3.0 litres – a enregistré un excellent niveau de consommation pour un véhicule aussi spacieux et puissant. Tout au long du périple, la consommation des Range Rover hybrides s’'élevait en moyenne à 6,4 l/100km.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

Les ingénieurs de Land Rover ont étroitement surveillé les enregistreurs de données installés sur chaque véhicule et renvoyant plus de 300 GB de rapports techniques détaillés à l’'équipe d’'ingénierie de Gaydon au Royaume-Uni. L’'objectif de l’'expédition était non pas de tester la fiabilité des composants mécaniques, qui ont déjà fait leurs preuves, mais d'’affiner la calibration du moteur et du logiciel de transmission afin de garantir des performances parfaitement homogènes sur tous les terrains et aux températures et altitudes les plus extrêmes. Les incidents techniques à déplorer soulignent la mauvaise qualité des surfaces parcourues: 15 crevaisons parmi les trois Range Rover hybrides et les quatre véhicules de soutien de l’'expédition, quatre roues endommagées par de profonds nids de poule et quatre pare-brise fissurés par des projections de pierres sur des surfaces meubles.

rallye-raid,expédition,route de la soie,land rover,hybride,endurance,test,ingénieurs,anglais,uk,chine,népal,inde,2013,new,technologie,validation

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Cette 34e édition du Dakar devait être une promenade de santé pour le Team X-Raid et les quatre équipages MINI. Décuple vainqueur et tenant du titre, Stéphane Peterhansel devait avant tout se méfier de ses équipiers, Nani Roma ou encore Krysztof Holowzyc qui s'était illustré durant la première semaine en 2012.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Mais c'était sans compter sur l'arrivée inopinée de Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz à bord de buggy d'origine américaine couvés par un ex-ingénieur d'exploitation du VW Motorpsort. Malheureusement, ceux-ci ne sont prêts que depuis quatre mois et les essais ont été plus que limités. Mais ceux-ci devraient se montrer dans les premières dunes avant de souffrir sur le terrain plus typé WRC d'Argentine.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Enfin, autre surprise de dernière minute, Robby Gordon et son Hummer seront de retour après avoir été accusés de tricherie en 2012 à cause d'un sytème d'admission d'air illégal. L'Américain n'est visiblement pas rancunier et il sera très surveillé durant toute l'épreuve. L'homme n'est pas réputé pour son sens de la mesure ou de la stratégie ce qui le rend attachant. Il pourrait à nouveau s'illustrer même si nous le voyons mal terminer dans le top3.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Lors de la dernière édition, Giniel de Villiers avait placé son Toyota Hilux au troisième rang. Un véhicule qui respectait déjà les règles FIA de cette année et qui est conçu en Afrique du Sud. Sur le Dakar, c'est l'équipe belge Overdrive qui gère l'assistance et la logistique de ces pick-up tout en alignant elle même des autos pour, entre autres, Alvarez, 5e en 2012.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Logiquement présent lorsque nous parlons Dakar, le Team Dessoude sera bel et bien présent avec cinq véhicules dont un très orignal buggy Nissan Juke confié à Christian Lavieille. Les autres engins de l'équipe normande sont des proto Atacama qui pourraient également s'illustrer dans le top 15.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Pour être complet, citons encore l'espagnol Carlos Sousa qui fait partie de l'effectif Great Wall Haval depuis plusieurs éditions. De quoi construire au certaine expérience à cette marque chinois qui poursuit son implication sur la plus grande épreuve de 4x4.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Voilà pour les favoris ou les pilotes qui devraient faire parler la poudre sur les pistes sud-américaines. Du côté des Belges, l'épreuve chère au groupe Amaury Sport Organisation ne remporte guère plus de succès. Seuls les copilotes Fabian Lurquin et Eddy Chevaillier pourront éventuellement s'illustrer grâce à Erik Wevers pour le premier ou Peter Van Merksteijn pour le second. Ce dernier a opté pour un Toyota Overdrive alors que le second s'aligne sur un ex-proto Mitsubishi rebaptisé Ford HRX en attendant l'arrivée d'un éventuel constructeur pour soutenir la structure de Wevers.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Seuls deux compatriotes sont engagés dans la catégorie 4x4 avec Pascal Feryn (Toyota Land Cruiser) qui en est à son dixième Dakar tandis que Dave Ingels découvrira l'épreuve à bord d'un Toyota également.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

20:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2013, amérique, sud, pérou, chili, argentine, cordillère, andes, 4x4, raid, rallye-raid, candidats, victoire, concurrents, favoris | | |

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid

Pour la cinquième édition organisée sur le continent sud-américain, le Dakar est accueilli par trois pays qui ont dévoilé leurs caractéristiques lors des dernières années. Inutile d’entretenir le mystère: le parcours frappe haut et fort du 5 au 20 janvier prochain. Pour la première fois, les étapes de grand désert feront leur apparition dans les tout premiers jours du rallye. Après les retrouvailles avec Lima, les pilotes rentreront sans délai dans le vif du sujet. La journée de repos qui sera respectée à San Miguel de Tucuman sera forcément salvatrice. Car pour connaître Santiago, il leur faudra tenir la distance: plus de 8 000 kilomètres.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

La découverte du Pérou a émerveillé tous ceux qui ont atteint ce stade du rallye en 2012. Cette fois, tous les pilotes et équipages auront la possibilité de s’étalonner sur les plus gros cordons de dunes empruntés sur le continent depuis 2009. Jamais, dans son histoire, le Dakar n’a débuté en plein désert. Si le dosage des difficultés ménagera une forme de montée en pression, il n’y aura pas de place pour l’improvisation en 2013.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

Le franchissement de la Cordillère des Andes, après un premier séjour chilien, emmène le rallye dans une Amérique qui offre un autre visage. Elle garantit une diversité de terrains qui favorise surtout la polyvalence. En Argentine, les capacités d’adaptation seront essentielles pour passer à un type de pilotage et un registre de gestion de course différents. Bien que la ration de sable y soit moins dense, la virée au pays des Gauchos s’achève tout de même par un test majeur, où seuls les vrais pilotes de désert se sentiront à l’aise.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

Deux séquences distinctes auront comme théâtre le territoire chilien, et chacune d’entre elles présentera un caractère décisif. Le retour au pays de l’Atacama correspond à la phase du Dakar où l’on navigue dans le domaine de l’endurance extrême. Comme défi de résistance ultime, les sessions de dunes se poursuivent jusqu’à la veille de l’arrivée. Avant de voir Santiago, il faudra jusqu’au bout maîtriser des exercices de premier choix. Rendez-vous demain sur ce site pour la présentation des équipages candidats au top 10.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

17:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2013, amérique, sud, pérou, chili, argentine, cordillère, andes, 4x4, raid, rallye-raid | | |

land rover,bowler,union,accord,co-marquage,4x4,sport,luxe,EXR,Rallye-Raid,valorisation,

Land Rover et Bowler, constructeur britannique spécialisé dans les véhicules destinés aux compétitions de rallye-raid ou de tout-terrain, viennent de signer un accord de co-marquage officialisant un partenariat long de plus d’une décennie. Ce nouveau rapprochement permettra à Land Rover et à Bowler de valoriser davantage encore leurs relations. La firme britannique aura ainsi accès à de nombreux composants Land Rover (groupe motopropulseur et châssis en particulier) et bénéficiera du support de son partenaire en matière de technologie et de développement. De plus, l’accord garantit une partie de l’activité pièces détachées et permettra aux ingénieurs Land Rover de développer leur créativité et leurs compétences en matière de performances extrêmes, lesquelles viendront enrichir les connaissances liées à la gamme principale de véhicules routiers Land Rover.

land rover,bowler,union,accord,co-marquage,4x4,sport,luxe,EXR,Rallye-Raid,valorisation,

Depuis son premier modèle de compétition développé au milieu des années 1980, Bowler base tous ses véhicules de course sur la technologie Land Rover.  Les derniers modèles de la compagnie, le EXR pour le rallye-raid et le EXR S pour la route, utilisent tous deux le moteur modifié, le châssis et d’autres composants du Range Rover Sport. Mark Cameron, directeur de Land Rover Brand Experience, Global Marketing, commente: «Les véhicules Bowler démontrent parfaitement le niveau de performances, de conduite, de maniabilité et de suspension dont est capable un véhicule motorisé par Land Rover lorsqu’il est poussé à son extrême limite et libéré de la plupart des contraintes pratiques. Depuis plus de 20 ans, les technologies Land Rover ont permis aux véhicules Bowler de s’illustrer dans certaines des compétitions les plus difficiles et les plus spectaculaires au monde. Nous sommes fiers d’avoir contribué au succès de Bowler, et à l’heure du lancement sur le marché des nouveaux modèles de la firme, ce partenariat officiel souligne pleinement le rôle joué par les technologies Land Rover dans les performances élevées des véhicules tout-terrain Bowler.»

land rover,bowler,union,accord,co-marquage,4x4,sport,luxe,EXR,Rallye-Raid,valorisation,

Drew Bowler, directeur général de Bowler, déclare: «C’est notamment grâce au soutien et aux technologies de Land Rover que Bowler a pu se forger une solide réputation en matière de performances tout-terrain extrêmes ces deux dernières décennies. Et tandis que notre entreprise entre dans une nouvelle ère, avec la présentation de son premier modèle conçu pour un usage hors compétition, je suis très heureux de l’officialisation de notre collaboration. Fort du gain de confiance supplémentaire apporté par ce partenariat de marque, je me réjouis de travailler avec Land Rover afin que chaque partie réalise le plein potentiel de cette collaboration. Portée par des projets audacieux et ambitieux, la période qui s’ouvre promet d’être passionnante pour nos deux marques, qui pourront profiter des points forts de chacune.»

land rover,bowler,union,accord,co-marquage,4x4,sport,luxe,EXR,Rallye-Raid,valorisation,

En vertu du nouvel accord, la mention «Powered by Land Rover» sera apposée sur les véhicules de compétition conçus par Bowler, ainsi que sur l’ensemble des supports marketing, soulignant ainsi le rôle joué par les technologies Land Rover dans les performances et les succès en course des produits Bowler. La marque «Powered by Land Rover» sera également mise à l’honneur lors d’activités et évènements promotionnels conjoints.

land rover,bowler,union,accord,co-marquage,4x4,sport,luxe,EXR,Rallye-Raid,valorisation,

19:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : land rover, bowler, union, accord, co-marquage, 4x4, sport, luxe, exr, rallye-raid, valorisation | | |

Al-Attiyah,Overdrive,qatar,rallye-raid,4x4,World Cup,FIA,Toyota,Hilux,fortin,jean-marc,hutois,belge,team,équipe,

Nasser Saleh Al-Attiyah et Lucas Cruz Senra remportent le  2012 Sealine Cross-Country Rally, troisième manche du FIA World Cup for Cross-Country Rallies. Nantis d’une confortable avance de  46min 09sec au départ de la dernière spéciale de 208km l’équipage de la  Toyota Hilux ne devait prendre aucun risque, ils clôturaient néanmoins l’épreuve en beauté avec une nouvelle victoire d’étape. Cette victoire est la quatrième d’Al-Attiyah au Qatar (2004, 2005, 2011 and 2012) la première d’une Toyota dans une épreuve aussi longue  et probablement la plus belle performance à ce jour du team Overdrive Racing.

«C’est une victoire fantastique, sur une nouvelle voiture», déclarait Al-Attiyah. «La Toyota est impressionnante, à tel point que j’aimerais disputer les manches restantes du championnat qui ne tombent pas en concurrence avec mes programmes WRC et Middle East Championship. J’avais déjà gagné la Baja ici au Qatar, mais l’épreuve de cette année était totalement différente. Les spéciales étaient longues et exigeantes, jamais faciles, c’est une belle réussite pour l’organisateur pour une première participation au championnat.»

Al-Attiyah,Overdrive,qatar,rallye-raid,4x4,World Cup,FIA,Toyota,Hilux,fortin,jean-marc,hutois,belge,team,équipe,

Les Argentins Lucio Alvarez et Ronnie Graue démarraient la dernière spéciale avec une toute petite avance de 48" sur l’Emirati Khalifa Al-Mutaiwei mais avertis bien vite des soucis de navigations de l’équipage de la Mini, ils adoptaient un rythme qui les menait paisiblement à une superbe 2ème place: «Ce fut une grande course, nous n’avions jamais couru hors de l’Amérique du Sud, le défi était de taille. Ronnie a fait un boulot fantastique et «Duma», c’est le nom de ma  voiture, n’a connu aucun problème, couvée par Pedro et Francisco les mécanos qui me suivent depuis le Dakar. J’adresse un immense merci à tout le team Overdrive pour cette performance.” 

Le cousin de Nasser, Faisal Al-Attiya copiloté par le Français Matthieu Baumel termine sa première apparition dans une manche du championnat FIA à une 5ème place plus que probante au vu du plateau présent au départ de l’épreuve.

«On ne pouvait pas espérer un meilleur résultat d’ensemble pour l'équipe», déclare Jean-Marc Fortin, le patron d’Overdrive Racing. «Nasser et Lucas on superbement mené la Toyota à sa première victoire en T1 dans une épreuve aussi exigeante et la seconde place de Lucio confirme qu’il est devenu une référence pour les épreuves à venir. Dans un autre registre, la performance de Faisal est tout aussi impressionnante. Depuis que nous avons lancé le programme Toyota, le team entier travaille à un rythme d’enfer, ce résultat vient couronner nos efforts. Il nous reste encore pas mal de développement à faire avec nos partenaires de Toyota Motorsport South Africa et Hallspeed, mais ce sera pour un autre jour, aujourd’hui, je ne veux que savourer la victoire.»

Al-Attiyah,Overdrive,qatar,rallye-raid,4x4,World Cup,FIA,Toyota,Hilux,fortin,jean-marc,hutois,belge,team,équipe, 

21:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al-attiyah, overdrive, qatar, rallye-raid, 4x4, world cup, fia, toyota, hilux, fortin, jean-marc, hutois, belge, team, équipe | | |

rallye,aicha,gazelles,rallye-raid,volkswagen,amarok,pick-up,maroc,dubois,Berghmans,belgian vw club,2012

La 22e édition du Rallye Aïcha des Gazelles aura lieu au Maroc du 17 au 31 mars 2012. Volkswagen Group France y a inscrit dix pick-up Amarok avec des équipages venus des quatre coins du monde, dont la Belgique. Le Belgian VW Club sera représenté par Ingrid Berghmans, pilote, et Laurence Dubois, copilote, qui porteront le numéro 169. Un tandem qui participe pour la première fois au rallye mais pour lequel le monde de la course n'a plus la moindre  inconnue!

Pour Ingrid, judoka de haut niveau dans les années 80, la première expérience automobile remonte à  des entraînements avec André Pilette, en 1984, à bord d'une VW Polo sur le circuit de Zolder. Un an plus tard, elle participe au Paris-Dakar avec Robert Van de Walle (champion olympique de judo en 1980 à Moscou) mais ils abandonnent dans le désert à la suite d’un accident. Après avoir coaché les jeunes du Ford Fiesta Trophy, Ingrid replonge en 2011 lors de sa participation à la VW Fun Cup belge. De son côté, Laurence Dubois n'est autre que l'épouse de Dominique Dricot, journaliste automobile du groupe Sud Presse. Fine plume dans les mêmes colonnes que son mari et maman de deux enfants, Laurence participera pour la première à une compétition automobile qui est avant tout un exercice d'orientation à l'ancienne. Le chrono n'entre pas en compte.

rallye,aicha,gazelles,rallye-raid,volkswagen,amarok,pick-up,maroc,dubois,Berghmans,belgian vw club,2012

L’expérience humaine se doublera d’une action caritative, puisque, outre l’Amarok belge, neuf autres Amarok seront engagés par Volkswagen Group France sous la bannière du Team Amarok pour participer à une « course dans la course » : c’est le Challenge des Loups, un challenge interne, exclusivement réservé au Team Amarok, dont le but est de faire un don à l’association caritative représentée par chaque équipage. Ingrid et Laurence ont choisi la Fondation Mimi.

22:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, aicha, gazelles, rallye-raid, volkswagen, amarok, pick-up, maroc, dubois, berghmans, belgian vw club, 2012 | | |