Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

C’est dès aujourd’hui, premier avril, que le nouveau règlement du Championnat de Belgique des Rallyes, voté à l’unanimité par les membres du bureau rallye du RACB entre en vigueur.

25.4 Déroulement des reconnaissances

25.4.1 Horaire

Dorénavant, il sera possible aux équipages de reconnaître, à toute heure du jour et de la nuit durant les 30 jours précédents l’épreuve. Seuls les pilotes surpris en reconnaissance après le départ du shakedown seront lourdement sanctionnés.

25.4.2 Nombre de passages

Durant cette période de trente jours, chaque équipage peut passer autant de fois qu’il le souhaite jusqu’à ce qu’il se sente parfaitement en sécurité. Cela permettra également aux généreux sponsors, qui veulent à tout prix devenir copilote, d’être équipier sans mettre en péril le résultat de leur pilote.

25.4.3 Les riverains à la maison

Durant ces 30 jours, les riverains seront reclus chez eux pour ne pas contrarier les reconnaissances des concurrents. Des navettes seront organisées, toutes les semaines, pour que ces habitants puissent se ravitailler en grandes surfaces ou visiter de la famille. En cas d’urgence, un hélicoptère pourra venir les prendre au seuil de leur habitation mais la totalité des frais engendrés seront à leur charge!

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

33.2 Procédure de pointage

33.2.1 Les zones de contrôle seront purement formelles. Le commissaire en place, qui aura droit à une entrée gratuite sur le rallye, sera uniquement présent pour faire un petit signe amical aux équipages. Il ne sera plus obligé d’utiliser le carnet de contrôle. Ce dernier sera uniquement rempli de jolis dessins du copilote et en fin d’épreuve, les plus beaux coloriages seront récompensés.

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

39. Interruption d’une épreuve spéciale

Lorsqu’une épreuve spéciale est interrompue suite à un accident, le premier pilote arrivé sur les lieux se voit dans l’obligation de pousser le véhicule incriminé pour faire place nette aux concurrents suivants. Pour cela, chaque voiture de rallye sera désormais homologuées si, et seulement si, un pare-buffle est monté devant la calandre. Ainsi, les autres concurrents pourront poursuivre leur course sans se voir allouer un temps qu’ils ne considèrent jamais comme étant équitable et qui les obligent parfois à se retirer de la course en signe de mécontentement.

Rallye,belge,championnat,BRC,Inter,D1,RACB,règlement,reconnaissances,pointage,interruption,temps forfaitaire,nouveau,new

00:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : rallye, belge, championnat, brc, inter, d1, racb, règlement, reconnaissances, pointage, interruption, temps forfaitaire, nouveau, new | | |

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Accroché en début d'épreuve par les deux Peugeot 208 T16 R5 du Hollandais Kevin Abbring et de l'Anglais Craig Breen, le Finlandais Esapekka Läppi a pu se contenter de gérer la deuxième journée du Circuit d'Irlande suite au retrait de Breen, trahi, comme son équipier batave, par le radiateur défaillant de la Peugeot visiblement pas encore au point.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Du coup, le pilote de la Skoda Fabia S2000 officielle a remporté sa deuxième épreuve de l'ERC en trois départ. Sur un tracé 100% asphalte particulièrement tortueux mais entièrement sec (on a même eu droit à un joli soleil lors de la deuxième étape!), Läppi n'a laissé le soin à personne de mener l'épreuve. A l'arrivée, son équipier chez Skoda, Sepp Wiegand termine à 1'50" du blondinet à la godasse de plomb.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

«C'était un rallye absolument parfait, confiera Esapekka à l'arrivée. Et je garde notre performance d'hier comme un grand moment de ma carrière face aux deux Peugeot. Ce résultat final est bon pour le championnat." Un championnat où Lappi occupe actuellement la tête du classement provisoire avec 98 points devant Breen (69), Wiegand & Gryazin ex-aequo (48)… La prochaine épreuve de l'ERC se déroulera aux Açores du 15 au 17 mai.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Le pilote officiel de Skoda Allemagne a profité d'une légère erreur de Robert Barrable (Ford Fiesta R5) qui doit finalement se contenter de la dernière marche du podium pour seulement 7''5 de retard.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Robert Consani signe son meilleur résultat avec la Peugeot 207 S2000 en terminant au pied du podium avec une minute d'avance sur la Fabia S2000 de Neil Simpson.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Du côté des Belges, toute notre attention allait au jeune Gino Bux (23 ans), copiloté par Eric Borguet, qui participait à sa quatrième compétition routière depuis ses débuts! Le pilote officiel du RACB s'en est admirablement bien sorti en venant à bout d'une épreuve très spécifique. Malgré une petite erreur, sur un freinage, dans l'ES6 et une plus grosse (un demi tonneau) dans l'ES12 qui lui coûtait 4 minutes et tout espoir de podium, Gino a terminé l'épreuve au 18è rang (sixième et dernier Junior) sur la petite Peugeot 208 GTI R2 de DG Racing.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Bien conseillé par Marc Duez, Renaud Jamoul mais surtout Kris Meeke, le pilote officiel Citroën étant venu en voisin (voir photo), le jeune étudiant en architecture a brillamment relevé le défi en attendant le prochain rendez-vous à Ypres du 19 au 21 juin.

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

Bref, Gino aura déjà de bien beaux souvenirs à l'heure de rentrer en Belgique: "Le week-end était super et nous avons énormément appris. Nous gérons pour tenter de toujours ramener la voiture à l'assistance mais il y eu quelques grands moments. Heureusement, j'ai pu compter sur une équipe très professionnelle pour remettre l'auto en état après mon demi-tonneau dans la plus longue spéciale de l'épreuve disputée ce samedi."

ERC,championnat,europe,rallye,Irlande,circuit,skoda,fabia,S2000,lappi,Esapekka,vainqueur,belge,Gino,Buk,peugeot,208,DG Sport,RACB,final,

20:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, championnat, europe, rallye, irlande, circuit, skoda, fabia, s2000, lappi, esapekka, vainqueur, belge, gino, buk, peugeot, 208, dg sport, racb, final | | |

volant,RACB,national team,2014,peugeot,gilsoul,vanneste,duez,sélection,208,R2

206 candidats se sont inscrits au Volant Rallye du RACB National Team organisé par le RACB en partenariat avec Peugeot Sport Belgique-Luxembourg. De samedi à lundi, ils ont défilé sur le simulateur Kinetic09 Simulation. Les cinq finalistes affronteront, dans quelques jours, les cinq pilotes belges les mieux classés du Belgian Junior Rally Championship. Verdict le 18 février. Du 1er au 3 février, les 206 candidats inscrits au Volant Rallye du RACB National Team ont passé les premiers tests permettant de retenir cinq finalistes. Par ordre alphabétique, il s’agit de :

- Gino Bux (23 ans) de Malmedy

- Romain Delva (21 ans) de Vierset-Barse

- Guillaume De Ridder (21 ans) de Seneffe

- Simon Pirard (19 ans) d’Andrimont

- Arthur Tanghe (18 ans) de Comines.

L’ambiance était à la fois studieuse et ludique dans les locaux du RACB durant ces trois jours. De l’avis général, les candidats ont été impressionnés par le réalisme du simulateur. «J’ai vraiment eu l’impression de piloter une Peugeot 208 de rallye sur une route étroite de montagne», confiait l’un des concurrents. «On a eu droit à tout ce qui fait le charme d’une étape spéciale: des courbes rapides, des épingles, des virages masqués. Les mains rivées sur le volant, bien calé dans le baquet, il s’agissait d’être très concentré tout au long des 7,5 km de l’étape.»

Chaque candidat a pu effectuer un passage en reconnaissance puis un passage chronométré ponctué par les notes d’un copilote expérimenté. Pour les Francophones, c’était Nicolas Gilsoul; pour les Néerlandophones il s’agissait de Lara Vanneste. Ensuite, les candidats étaient soumis à une interview devant un jury composé de Marc Duez, Bas Leinders et Geoffroy Theunis. En visite au RACB le dimanche, Michèle Mouton, FIA WRC manager, a beaucoup apprécié l’organisation de ce Volant Rallye qui a reçu un incontestable succès.

volant,RACB,national team,2014,peugeot,gilsoul,vanneste,duez,sélection,208,R2

Le 17 février, les finalistes issus du simulateur retrouveront les cinq pilotes belges qui ont terminé aux premières places du Belgian Junior Rally Championship (Matthias Boon, Polle Geusens, Ghislain de Mevius, Guillaume de Mevius et Thibault Radoux) au Martin’Spa de Genval pour y subir des tests physiques. Le lendemain, c’est à Mettet que les dix jeunes gens seront conviés pour la finale du Volant Rallye du RACB National Team. Sur le circuit Jules Tacheny, les dix finalistes seront invités à passer un test grandeur nature au volant d’une Peugeot 208 R2 devant un jury composé notamment de Freddy Loix, Bruno Thiry et Marc Duez.

Le lauréat, connu en fin de journée, disputera six rallyes sur une Peugeot 208 R2 noir-jaune-rouge préparée par DG Sport avec le soutien de Peugeot Sport Belgique-Luxembourg. Intégrés au RACB National Team, le jeune rallyman et son copilote participeront aux prestigieux rallyes d’Ypres et du Condroz ainsi qu’à quatre manches du championnat d’Europe ERC.

13:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volant, racb, national team, 2014, peugeot, gilsoul, vanneste, duez, sélection, 208, r2 | | |

Compétition,circuit,track,piste,BRCC,2014,règlement,courses,silhouette,v8,v6,Bop,RACB,Sport

Kronos Events a profité des dernières semaines pour effectuer un large tour d’horizon auprès de toutes les parties concernées. En tenant compte de leurs avis et de leurs remarques, et en totale concertation avec le RACB Sport, le promoteur a décidé de redistribuer les cartes et d’innover pour la troisième saison du BRCC Endurance.

A l’image de ce que l’on a connu aux plus beaux jours des joutes d’endurance en Belgique, trois championnats seront disputés dans le cadre de ce BRCC Endurance 2014. Ces trois compétitions auront leurs classements et leurs points spécifiques, ainsi que des podiums distincts. Et ce sont donc bien trois titres de champions de Belgique qui récompenseront les meilleurs!

L’Endurance Pro mettra aux prises les GT Pro Evo, GT Pro et Silh Pro Evo.

L’Endurance Cup concernera les GT Cup, GT Challenger, Tourisme Pro Evo et Silh Pro.

Enfin, l’Endurance Trophy opposera les GT Light, Silhouette Light, Tourisme Pro, Challenger et Light.

Compétition,circuit,track,piste,BRCC,2014,règlement,courses,silhouette,v8,v6,Bop,RACB,Sport

En ce qui concerne la technique, il y a un changement au niveau de la répartition des Silhouettes dans les trois championnats. Les Silhouettes Pro Evo comprendront les moteurs V8 non modifié, les Silhouettes Pro reprendront les ex-S1 avec moteur V6 modifié et les Silhouettes Light incluront les anciennes S2 avec moteur V6 non modifié. Pour offrir à chacun les mêmes chances de vaincre, une Balance of Performance spécifique sera appliquée dans chaque championnat. La dernière saison du BRCC Endurance a montré que la BOP élaborée par le RACB Sport aboutissait à un nivellement quasi parfait entre les divers modèles en lice et garantissait un équilibre idéal entre les concurrents.

Conservant cette même approche, le RACB Sport se basera sur les performances au tour mais prendra également en compte les différences de conception des voitures d’une même classe. Si cela s’avère nécessaire, des limitations techniques seront apportées, de même que du poids supplémentaire et des pitstops allongés. L’objectif est clairement d’assurer des explications serrées et passionnantes à tous les niveaux, aussi bien en Endurance Pro qu’en Endurance Cup et Endurance Trophy. Par ailleurs, dans le but d’éviter une domination trop nette d’un type de voitures, un handicap en fonction du résultat est prévu: les concurrents du Top 3 de chaque round se verront appliquer une pénalité en secondes lors de la manche suivante.

Compétition,circuit,track,piste,BRCC,2014,règlement,courses,silhouette,v8,v6,Bop,RACB,Sport

La saison 2014 du BRCC comptera six meetings. Cette troisième édition du Belgian Racing Car Championship débutera à Zolder à l’occasion du New Race Festival les 26 et 27 avril. Les 10 et 11 mai, les concurrents se retrouveront sur le circuit français de Dijon-Prenois pour le traditionnel Trophée de Bourgogne puis ils se verront proposer une étape inédite les 5 et 6 juillet : un déplacement à Zandvoort lors des F3 Masters. Trois semaines plus tard, ils auront rendez-vous en prologue des Total 24 Hours of Spa. Le dernier tiers de saison débutera les 6 et 7 septembre avec les 600 Km de Spa-Francorchamps, et la finale se déroulera les 11 et 12 octobre lors des Belgian Masters à Zolder. (Photos: www.letihon.be)

13:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : compétition, circuit, track, piste, brcc, 2014, règlement, courses, silhouette, v8, v6, bop, racb, sport | | |

RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

La RACB Racing School by Volkswagen, c’était le pari un peu fou, mais diablement tentant lancé par le RACB et le Belgian VW Club en 2011, sous la houlette de Marc Duez. Mis sur pied sur le circuit permanent Jules Tacheny de Mettet, les stages de la RACB Racing School sont à l’aube de leur 3e saison. Le temps de dresser un bilan et de se tourner vers l’avenir…

En deux ans, la RACB Racing School est devenue une référence dans le monde du sport automobile belge. Il est vrai que cette école pas comme les autres dispense un enseignement très… particulier: un entraînement intensif d’une journée, au volant d’un véritable prototype de course, encadré par les plus gros bonnets du domaine et qui peut débouler sur un test pour s’octroyer une licence de pilote!

Marc Duez, dont le palmarès en sport automobile est impressionnant, est le chef de cet établissement dont les instructeurs sont avant tout des pilotes confirmés et nantis d’une bonne dose de pédagogie. Et au sein de la RRS, on mélange savamment la théorie et la pratique. «C’est la clé de voûte de la RACB Racing School», fait remarquer Marc Duez. «Lors de chaque stage, nous alternons les sessions sur la piste où l’on apprend à soigner les freinages, les trajectoires et les dépassements et les ateliers théoriques où l’on assimile le transfert de masses, l’analyse de la télémétrie, la préparation physique et l’hygiène alimentaire…»

RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

Autre atout : le stagiaire bénéficie d’un enseignement personnalisé.

«Lors de chaque journée, nous accueillons seize personnes maximum », poursuit Marc Duez. «Et nous formons des groupes de quatre stagiaires qui profitent de l’enseignement du même instructeur d’un bout à l’autre. De cette façon, nous pouvons répartir au mieux les phases théoriques et pratiques sans temps mort.»

Et puis… Il y a ces protos performants que se partagent le stagiaire et son instructeur…

«Il s’agit de biplaces équipées d’un moteur Volkswagen TDI de 160 chevaux», explique Marc. «Ces bolides abattent le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et offrent une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. De quoi donner de vraies sensations, d’autant qu’on roule avec le casque à l’air comme dans une monoplace.» Communiqué de presse

Cerise sur le gâteau : le pilote et son passager sont constamment reliés par un système d’interphone.

«Ainsi, l’instructeur peut immédiatement corriger le stagiaire, lui donner des conseils quant à ses trajectoires, les zones de freinage ou d’accélération. En outre, ils passent l’un et l’autre au volant et sur le siège passager.»

En deux saisons, quinze journées ont été organisées et 240 participants ont pu bénéficier de cet écolage particulier au sein de la RACB Racing School Powered by Volkswagen.

«Jusqu’à présent, nous notons un taux de satisfaction de plus de 90%», fait remarquer Charles-Henri Bonnet, Secrétaire Général du Belgian VW Club «Chaque participant recommande d’ailleurs le stage RRS à ses connaissances. Ces résultats montrent le succès incontestable de la collaboration entre le Belgian VW Club et le RACB pour la mise sur pied de cette école. Nous sommes persuadés que cette troisième saison confirmera de nouveau l’intérêt du public, tant professionnel qu’amateur pour un apprentissage privilégié et encadré. »

En 2013, cinq stages sont déjà programmés. Un 6e sera mis sur pied si le calendrier le permet.

11:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : racb, racing school, école, volkswagen, belgian, vw, club, marc, duez, instructeur, tdi, barquette, 2013 | | |

karting,circuit,piste,francorchamps,ouverture,rénovation,2012,asaf,racb,belgique,naturel,vallonné,kartmen,amateurs,licenciés,maeyens,

Modifiée pour répondre aux nouveaux standards de sécurité, la piste de Karting de Francorchamps en a aussi profité pour se refaire une beauté. De nouveau détenteur d’une homologation nationale, le circuit est désormais prêt à accueillir des compétitions, mais aussi les nombreux kartmen amateurs désirant se faire plaisir derrière un volant. La Sokafran invite d’ailleurs tous les licenciés belges (RACB, ASAF et VAS) à venir redécouvrir le tracé lors d’une journée… gratuite !
 
Créée il y a presque 20 ans au cœur de l’un des circuits automobile les plus célèbres du monde, la piste de Karting de Francorchamps se devait d’évoluer. «La vitesse atteinte par les karts était de plus en plus en plus importante et le danger constitué par le mur à l’extérieur du dernier virage de plus en plus grand», explique Frédéric Maeyens, l’Administrateur Délégué de la Sokafran, la société qui gère la piste de Francorchamps. «Comme il était évidemment impossible de déplacer le grand circuit pour libérer des dégagements à cet endroit, nous avons créé un nouveau virage destiné à ralentir les karts. Dès lors, le mur à la sortie du virage ne représente plus un danger.»
 
Début mai, Roland Bruynseraede et Marc Duez ont procédé à l’inspection du circuit. Et leur conclusion a de quoi réjouir Frédéric Maeyens. «Les travaux ont en effet apporté satisfaction», sourit-il. «Ce qui signifie que la piste de Karting de Francorchamps a de nouveau une licence nationale. Sur cette base, nous allons demander à la fédération internationale, la CIK-FIA, de venir inspecter notre piste pour nous rendre une licence internationale de type C.»
 
Concrètement, il est donc de nouveau possible d’organiser des courses sur la piste de Karting de Francorchamps, qui retrouve ainsi sa place de troisième circuit homologué au niveau national. Ce qui ne devrait pas manquer d’attirer aussi les pilotes venant s’entraîner avec leur propre karting.

karting,circuit,piste,francorchamps,ouverture,rénovation,2012,asaf,racb,belgique,naturel,vallonné,kartmen,amateurs,licenciés,maeyens

«Outre la création du nouveau virage, nous avons aussi refait la piste à la sortie du deuxième virage, là où un affaissement avait fortement abîmé l’asphalte», poursuit le patron des lieux. «Nous avons également remis les protections, et notamment les murs de pneus, en état. Et nous avons aussi restauré la cafétéria. Certains pilotes ne reconnaitront presque plus les lieux en arrivant sur le circuit. Pour leur montrer à quel point Francorchamps a changé, nous organiserons même une journée pour tous les licenciés. Le dimanche 24 juin, ils pourront venir rouler gratuitement sur le circuit pour autant qu’ils soient titulaires d’une licence nationale (RACB) ou régionale (ASAF ou VAS). Nous voulons que cette journée leur permette de retrouver le plaisir qu’ils avaient à rouler à Francorchamps!»
 
L’année 2012 devrait donc marquer un renouveau pour la Sokafran et la piste de Karting de Francorchamps. Mais ce n’est pas un aboutissement. «Les travaux qui ont été effectués cet hiver ne sont que la première phase d’une rénovation plus en profondeur», confirme Frédéric Maeyens. «Si tout se passe comme nous l’espérons, nous voulons poursuivre dans cette voie au cours des prochaines années. Mais tout d’abord, place à 2012!»
 
Pour en savoir plus: www.francorchamps-karting.be

karting,circuit,piste,francorchamps,ouverture,rénovation,2012,asaf,racb,belgique,naturel,vallonné,kartmen,amateurs,licenciés,maeyens,

15:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karting, circuit, piste, francorchamps, ouverture, rénovation, 2012, asaf, racb, belgique, naturel, vallonné, kartmen, amateurs, licenciés, maeyens | | |

championnat,belgique,circuit,be trophy,2012,Kronos,évents,promoteur,francorchamps,zolder,RACB,Van Dalen,Mondron,

Alors que le coup d'envoi du championnat Be Trophy sera donné à Spa-Francorchamps le week- end des 8, 9 et 10 juin prochain, les équipes et les concurrents fourbissent déjà leurs armes et trépignent de se retrouver enfin en piste après un hiver décidément trop long.

Du côté de Kronos Events, promoteur et organisateur de ce nouveau championnat, les grands travaux sont également en cours et les petits plats sont mis dans les grands pour que la fête soit complète dès la première manche.

championnat,belgique,circuit,be trophy,2012,Kronos,évents,promoteur,francorchamps,zolder,RACB,Van Dalen,Mondron,

"C'est un sacré défi mais nous savions que le travail ne manquerait pas", confie Jean-Pierre Mondron, administrateur de Kronos Events. "Nous avons mis une solide équipe en place qui est à pied d'oeuvre jour et nuit pour s'assurer qu'un maximum d'éléments soient prêts dès la première course. Bien que nous sachions que les concurrents du Be Trophy nous pardonneront de bonne grâce les quelques approximations qui perturberont inévitablement les débuts de cette nouvelle série, pas question de nous reposer là-dessus. Nous voulons vraiment proposer le meilleur pour cette formule qui le mérite assurément".

Côté technique, le RACB vient de publier le règlement officiel pour cette saison 2012, consultable et téléchargeable sur le site: http://www.betrophy.be/.

championnat,belgique,circuit,be trophy,2012,Kronos,évents,promoteur,francorchamps,zolder,RACB,Van Dalen,Mondron,

Dans ce registre, pas de grande surprise, puisque les règles étaient attendues et sont en ligne avec les grandes compétitions monotypes ou monomarques en Europe. En substance, les châssis (tubulaires, recouverts d'une carrosserie en fibre de verre), les moteurs (4 cylindres essence 130 cv ou diesel 160 cv), les pneus (Uniroyal Rainsport 2) ainsi que les boîtes de vitesse, freins et suspensions devront être identiques et conformes aux fiches d'homologation du RACB. En outre, toutes les pièces de remplacement devront être montées comme à l'origine et seront fournies par l'organisateur qui s'assurera de leur conformité et de leur équivalence. Bref, tous les ingrédients pour garantir le spectacle et faire la part belle aux talents d'équilibristes des pilotes d'un jour ou de toujours.

"A l'instar de ce qui se fait dans les autres compétitions monotypes sérieuses en Europe, nous serons particulièrement attentifs à la conformité des véhicules qui prendront part au Be Trophy", reprend Marc Van Dalen, administrateur de Kronos Events. "L'objectif est non seulement d'assurer aux concurrents d'être sur un pied d'égalité avec leurs adversaires, mais également de veiller à la sécurité de tous en bannissant par exemple le montage de pièces non homologuées. Nous travaillons dur actuellement pour produire et tenir à la disposition des concurrents des pièces fiables et contrôlées qu'ils pourront monter sur leurs voitures en toute confiance. Cela étant, en début de championnat, nous mettrons nos délégués techniques au service des concurrents qui disposent encore de pièces de réserve acquises ces dernières années auprès du constructeur, afin d'en faire vérifier l'origine et la conformité et d'y apposer une marque distinctive indélébile qui permettra à tout moment aux officiels de garantir l'équité et de veiller à la sécurité des concurrents."

championnat,belgique,circuit,be trophy,2012,Kronos,évents,promoteur,francorchamps,zolder,RACB,Van Dalen,Mondron,

Plus que jamais, les participants au Be Trophy seront choyés et tous considérés de la même manière pour que le spectacle soit assuré et que l'esprit de la course et de la fête prédominent. Ces sujets sportifs et techniques, et bien d'autres encore, ont été abordés, dans une ambiance de fête caractéristique de l'esprit du Be Trophy, ce mardi 8 mai, lors de la soirée inaugurale de la saison, organisée par Kronos Events dans ses installations à Naninne, et ont rencontré l'assentiment général des participants.

Le compte à rebours est désormais lancé et tous les amoureux du sport automobile des copains, ont rendez-vous le 10 juin prochain à Francorchamps pour le grand lancement du Be Trophy 2012!

20:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : championnat, belgique, circuit, be trophy, 2012, kronos, évents, promoteur, francorchamps, zolder, racb, van dalen, mondron | | |