Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Face au scepticisme de certains à son arrivée, l’Audi R8 n’a pas tardé à opposer l’implacable vérité des chiffres pour s’imposer dans le monde des GT. Avec 27.000 exemplaires produits en huit ans, elle écrase la Lamborghini Gallardo, sa sœur de sang, construite à 14.000 exemplaires en… dix ans. Mais que va bien pouvoir apporter cette seconde génération? (Photos: www.alexisbernard.com)

Ne nous voilons pas la face, les évolutions stylistiques de cette deuxième mouture de la R8 sont subtiles. Certes en y regardant de plus près, on peut dénombrer de nouvelles plissures dans la carrosserie, les poignées dissimulées dans les flancs tandis que l’écope latérale est plus imposante et que le tout est élargi de 4 cm pour une longueur et une largeur inchangées. Cette version Plus est reconnaissable à son aileron arrière en carbone mais aussi à ses freins en carbone-céramique montés d’office.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Un V10 sinon rien
Par rapport à sa devancière, la nouvelle R8 n’est plus disponible qu’avec un V10 atmosphérique. Un moteur comme on n’en fait plus, disponible en 540 ou 610 ch dans le cas qui nous occupe. Le vilebrequin à manetons décalés et l’ordre d’allumage spécifique lui donnent un tempérament digne d’une mécanique de compétition avec des envolées orgasmiques dans les très hauts régimes. Le rupteur se déclenche à 8.900 trs/min mais s’il est atteint à des vitesses vertigineuses cela se produit sans brusquerie. Il est accouplé à la boîte robotisée à double embrayage et sept vitesses. Celles-ci s’égrènent en programme auto D ou S et en fonction du mode choisi (confort, auto, dynamique ou individuel) sans oublier le bouton orné d’un drapeau à damier (mode Performance) qui vous propulse dans une autre dimension au niveau de la vitesse de passage des rapports, du comportement relâché ou encore du son. Vous pouvez également opter pour les palettes, une nouvelle fois trop courtes à notre goût, pour reprendre la main sur l’automatique.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Performances ahurissantes
Incroyable! Certes, nous ne testons pas des V10 toutes les semaines mais de mémoire d’essayeur, nous avons rarement goûté à un moulin aussi performant. Et si la météo n’était pas avec nous durant notre essai trop bref, les chronos annoncés par Audi semblent néanmoins parfaitement plausibles. En effet, le 0 à 100 km/h annoncé en 3″2 est jouable tandis le km DA est parcouru en 19″6. Les autoroutes allemandes nous ont permis de grimper brièvement mais très rapidement à 280 km/h réels ce qui laisse à penser que les 330 km/h promis ne sont pas utopiques. Bref, cette R8 V10 Plus est un engin stratosphérique qui vous propulse à des vitesses largement prohibées en moins de temps qu’il n’en faut pour vous en rendre compte. Dans un confort et avec une facilité déconcertante. Il faut d’ailleurs se forcer pour ne pas oublier que les automobilistes que vous doublez n’imaginent même pas que l’on puisse se déplacer à pareilles vitesses. Mais là où cette R8 devient véritablement diabolique, c’est sous la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Aquaplanage aux abonnés absents
Forte de ses quatre roues motrices, elle se joue des conditions délicates avec une facilité déconcertante. Il faut dire que notre exemplaire était chaussé de ContiWinterContact (245/35 ZR19 et 295 à l’arrière) ce qui facilitait le dialogue entre la route et la machine. Cela nous a rappelé cette aventure vécue à bord de la Viper V10 première du nom que nous avions rentrée chez l’importateur dans les mêmes conditions mais à 100 km/h tellement elle nous échappait à la moindre accélération. Ici, la R8 s’est véritablement jouée du vent et de la pluie.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Sur le sec, son comportement est neutre dans la majorité des cas. Seuls des réglages plus affinés permettent de libérer quelque peu le train arrière. Notamment en optant pour le mode Performance qui offre alors un mordant étonnant et des placements millimétrés. On retrouve l’équilibre typique d’un coupé à moteur central mais l’avant ne nécessite pas d’être chargé pour pivoter et le sous-virage ne fait pas partie de son vocabulaire. Toujours avec ce mode extrême, les passages de rapport sont ultra-rapides, les coups de gaz au rétrogradage font de l’effet et si vous libérez l’échappement, vous êtes sûr de voir les voies se libérer à votre approche tellement elle impressionne.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Freins carbone/céramique sifflants
Seul bémol à notre courte lune de miel, les freins sifflaient constamment alors que nous n’avons guère poussé le système dans ses derniers retranchements. Certes, la R8 V10 Plus mise à notre disposition était déjà passée entre les mains de collègues amateurs de sorties sur circuit mais vu le prix des galettes et le peu de kilomètres parcourus par cette voiture de presse, on a bien du mal à lui trouver des excuses. Et pour avoir testé les freins après une petite séance de pilotage au milieu des champs, nous n’avons guère été impressionnés par les distances de freinage.
Plus étonnant, cette GT utilise les artifices habituels pour diminuer la consommation moyenne. Stop & Start, CoD (cylinder on demand) soit la coupure en alternance de chaque banc de cinq cylindres ou encore technique de roue libre lorsqu’on évolue en mode Confort tentent de maîtriser au mieux la consommation. Ce qui ne nous a pas empêchés d’être à 20l/100 durant un essai de trois jours où la belle allemande a largement été sollicitée.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Confort de berline
Comme les Audi les plus récentes (TT et A4 pour ne citer que celles-là), la R8 reçoit une instrumentation totalement digitale avec laquelle vous pouvez opter pour plusieurs vues. Deux indicateurs avec GPS central, cartographie imposante ou encore données liées à la radio ou aux données de conduite. La position de conduite est parfaite, surtout avec les sièges sport montés sur notre exemplaire et le volant nous a plu. Comme nous l’avons dit plus haut, les palettes auraient pu être plus généreuses mais les boutons rappelant ce que l’on peut trouver chez certaines italiennes nous ont séduits. En fait, le luxe et le confort de cette GT atteignent un niveau aussi époustouflant que ses sensations. A faible allure, en ville, la R8 se révèle agréable à vivre et pour vous donner une idée, alors que les véhicules sportifs accrochent souvent leur spoiler avant sur la rampe menant à notre garage, la R8 n’a absolument pas raclé le sol. Le compromis hauteur/confort/sportivité semble pertinent.

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

Notre R8 V10 Plus gris Daytona perlé s’offrait 28.800 euros d’options portant le total à plus de 215.000 euros (prix de base: 186.500 €)! Parmi les options nous avions droit à l’échappement sport (2.268 €), les phares au laser (4.000 €), le cuir étendu dans l’habitacle (3.678 €), divers encarts décoratifs en carbone sans intérêt mais tout aussi coûteux (2.147 €) sans oublier le garnissage en carbone Sigma du compartiment moteur à 4.000 euros... (Photos: www.alexisbernard.com)

+
GT diaboliquement confortable
Performances hors norme
Multimédia et connectivité

-
Freins carbone/céramique
Consommation élevée
Style sans charme

Essai,test,roadtest,audi,R8,Plus,GT,V10,allemande,2016,nouvelle,new,186.500,euros,610,ch,exclusif,premium,unique,scoop

11:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, audi, r8, plus, gt, v10, allemande, 2016, nouvelle, new, 186.500, euros, 610, ch, exclusif, premium, unique, scoop | | |

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

A la lecture des résultats du dernier Monte-Carlo, on pourrait croire que Sébastien Ogier s’est promené. C’est oublier un peu vite la solide performance de Kris Meeke et les coups d’éclat de Thierry Neuville que vous raconte Vincent Marique. La première interview de l’année est consacrée à Jourdan Serderidis. L’occasion de découvrir le patron de J-Motorsport, un "self made man" qui vous étonnera certainement, et de connaître ses projets pour la saison. Qu’ils touchent à sa carrière de pilote ou à son souhait de donner un sérieux coup de pouce à certains jeunes belges ou étrangers.

De projets, il en est également beaucoup question dans les pages consacrées au Championnat de Belgique des Rallyes 2016 où le plateau s’annonce grandiose à condition que tous les budgets soient bouclés bien sûr. Dans ce numéro, AUTOnews distribue à nouveau des prix pour les animateurs des épreuves de l’ASAF. Nous revenons également sur le Dakar qui a enfin couronné Peugeot tandis que Sébastien Loeb nous a confié ses sentiments à l’issue de sa première participation à cette épreuve où nous devrions le revoir un certain temps.

La page Paddocks relate notamment deux épreuves de 24 heures, Dubai et Daytona, tandis que le cahier HistoNews vous offre une présentation des Legend Boucles et deux reportages: le Tour de Belgique et les 6 Heures de Visé.

Enfin, de chouettes voitures sont passées entre nos mains ce mois-ci: Claudie Tanghe a eu la chance d’essayer la très exclusive Porsche 911 GT3 RS pendant que nous goûtions trop brièvement à l’Audi R8 Plus. Trop brève aussi fût notre découverte de la Ford Focus RS. D’autres essais sont à découvrir: Toyota RAV4 Hybrid, BMW X1 20i, Mercedes GLC 220d, VW Touran TSI 150, Renault Espace et Skoda Superb. Vous l’aurez compris, c’est à nouveau un excellent numéro que nous vous invitons à découvrir! Et puis, vous y trouverez traditionnellement notre poster-calendrier Sport Auto annuel, certainement le plus complet au monde, avec plus de 700 épreuves et manifestations répertoriées sur une seule feuille, pour une consultation très pratique.

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le passage à la catégorie GT en 2000 n’a jamais porté chance à BMW même si elle est souvent passée très près de la victoire. Que ce soit avec ses M3 GTR avant de passer le relais à l’équipe de Marc Van der Straten qui tentait l’impossible exploit face à Audi et ses R8 fortement soutenues par l’usine depuis 2011. 2015 fut la bonne pour le BMW Sports Trophy Team Marc VDS et cela nous fait plaisir de voir les troupes carolos réussir leur pari juste avant le remplacement de la jolie Z4 GT3 par la lourdaude Série 6 dès 2016.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et même si tout le monde pensait que la voiture de Maxime Martin avait à priori plus de chance de grimper sur la première marche du podium dimanche en fin d’après-midi (la #45 fut trahie par son moteur le dimanche matin alors qu’elle caracolait en tête), la victoire de Markus Palttala (FIN) et de ses équipiers Nick Catsburg (NL) et Lucas Luhr (D) venge parfaitement la défaite vécue douze mois plus tôt pour sept minuscules secondes face à WRT. Le Hollandais s’est fait remarquer lorsqu’il a fallu pousser la BMW dans ses derniers retranchements le dimanche pour assurer la victoire face à l’Audi WRT #2 avant de signer le meilleur tour en course en 2’18’’751!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Félicitons également Bas Leinders qui avait choisi de privilégier son rôle de Team Manager pour consolider l’équipe avant les 24 heures de Francorchamps 2014 se faisant alors remplacer par un certain Lucas Luhr… Mais à voir le bonheur du Limbourgeois sur le podium final, gageons qu’il appréciera cette victoire comme tous les membres de l’équipe. A 40 ans, Bas est en train de réussir une seconde carrière.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

C’était pas l’année de WRT   

Du côté du Belgian Audi Club Team WRT, on a de quoi nourrir quelques regrets malgré la deuxième place finale du trio de la #2 qui a échoué à un tour après 536 boucles.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Visiblement la nouvelle Audi R8 LMS est bien née puisque les quatre exemplaires alignés par WRT et Phoenix ont rallié l’arrivée. Il faut préciser aussi que sur la voiture de Stippler, Müller et Ortelli, on a bouclé la course sans changer les freins au contraire de la concurrence. Les Audi avaient misé sur la fiabilité mais elles ont été contrariées, comme tous les favoris, par les conditions climatiques exécrables du début de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et puis petite déception du côté de la #1 de Vanthoor/Rast/Winkelhock, d’abord ralentie par une erreur de notre compatriote, qui a perdu son sang-froid après avoir été bloqué durant de longs tours derrière la Mercedes SLS pilotée par le Hollandais Yelmer Buurman. En fin de course, un changement de boîte de vitesses effectué en 45 minutes par les hommes de WRT, viendra encore repousser l’Audi au classement général alors qu’elle était revenue dans le Top6. Du coup, Laurens laisse échapper de gros points dans l’optique du championnat.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Phoenix Racing, la dernière marche du podium est inespérée pour Mamerow/Mies/Thiim même si les deux R8 LMS n’ont guère quitté le haut de tableau sans pouvoir toutefois jouer la gagne. L’autre exemplaire aligné par l’équipe allemande pour le trio magique Fässler/Lotterer/Rockenfeller, termine au cinquième rang.

Ferrari, reines du Pro/Am

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le retrait de la Mercedes du Rowe Racing #99 (courroie d’alternateur) en dernière heure sur problème mécanique n’a pas fait des heureux que chez Audi. Il a aussi permis à la Ferrari F458 Italia de notre compatriote Stéphane Lémeret de terminer au pied du podium en remportant, par la même occasion, la victoire dans la catégorie réservée aux professionnels et aux amateurs. Le journaliste/pilote est également le premier Belge au classement général. Il faut dire que l’équipe italienne AF Corse est devenue une spécialiste de la catégorie Pro/Am à Spa puisqu’elle signe un doublé après sa victoire en 2014. Avec ses équipiers Gimmi Bruni, Alessandro Pier Guidi et Pasin Lathouras, Stéphane a réussi à nos yeux ses plus belles 24 heures. Il suffisait de le voir, éprouvé mais pas peu fier à l’issue de son dernier relais le dimanche après-midi.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

«Ils avaient choisi de tout miser sur la pole position et du coup, la 458 était très pointue à piloter. Il fallait constamment maîtriser le survirage. Je n’ai jamais piloté une voiture aussi délicate aux 24 heures de Francorchamps et je suis plutôt fier d’avoir réussi ma mission. Ils m’ont demandé de rouler toutes les heures depuis ce dimanche matin. Mais que c’est bon de grimper sur cette première marche du podium et même si ce n’est pas celle du général, j’avoue que je suis assez heureux du résultat. J’avais parié sur la victoire de catégorie et un Top5 en espérant secrètement un podium au général. Ça n’est pas passé loin!»

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

L’équipe italienne chère à Amato Ferrari a signé le doublé de la catégorie avec l’équipage Cameron/Guedes/Griffin/Rigon qui signe par la même occasion une belle sixième place finale devant les deux BMW Z4 GT3 de l’équipe Barwell ayant misé elle aussi sur des équipages Pro/Am. La Bentley Continental GT3 #84 du Team HTP de Primat/Abril/Parisy sauf l’honneur de la marque britannique décidément jamais brillante dans les Ardennes belges. Du côté de l’équipe M Sport, c’était la bérézina avec un Andy Meyrick sorti violemment de la piste durant la nuit tandis que la #8 de l’excellent Maxime Soulet devait renoncer sur des problèmes électriques.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le Top 10 est clôturé par l’Aston Martin Vantage GT3 de Onslow Cole/Leonard/Meadows/Mücke engagée en PAM. Enfin, notons encore la victoire, du côté des équipages 100% amateurs de l’Audi R8 LMS Ultra de Loggie/Westwood/Macleod/Simonsen signant également la 14è place finale.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Copies à revoir

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Du côté des déceptions, il y a d’abord les Mercedes SLS AMG GT3 qui, à l’exception de la #99 de Stef Dusseldorp, Nico Bastian et Daniel Juncadella, n’ont jamais pu jouer les premiers rôles d’une épreuve remportée par l’une d’elles en 2012. L’une des Black Falcon a certes été éliminée lors d’un contact avec une Ferrari samedi durant la nuit mais cela n’empêche que la nouvelle Mercedes-AMG GT3 sera la bienvenue en 2016 pour venir à nouveau jouer la gagne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Même son de cloche chez Nissan qui n’en finit pas de décevoir. Alors qu’elle pouvait s’appuyer sur trois exemplaires de sa GT-R Nismo GT3, la marque japonaise n’a jamais brillé. L’équipage-phare, victorieux cette année des 1000 km de Bathurst, Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip et Alex Buncombe n’a jamais pu se mettre en évidence. Pire même puisque Buncombe abîmait l’auto lors d’un dépassement trop optimiste sur un attardé. La #23 termine ainsi à une anecdotique 15ème place. Le trio de la Nissan GT-R GT3 NISMO reste en lice pour le titre Blancpain Endurance Series mais il ne faudra pas se louper au Nürburgring. L’autre Nissan engagée en Pro-Cup par l’équipe MRS a abdiqué sur sortie de piste.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Pour Mc Laren et Lamborghini, nous serons nettement moins catégoriques. D’abord parce que la première a animé le début de course grâce à un Kevin Estre souhaitant à tout prix faire oublier sa bourde monumentale des essais libres où il était sorti de la route. Et puis cette nouvelle Mc Laren 650S GT3 débutait dans le double tour d’horloge noir-jaune-rouge. Avec ses deux équipages de pointe (van Gisbergen/Bell/Estre & Senna/Quaife Hobbs/Parente) le Von Ryan Racing avait une belle carte à jouer. Malheureusement, les chronos spectaculaires de Estre et Parente sous la pluie du début de course n’ont pas eu de suite lorsque les conditions se sont améliorées et la #59 ne termine qu’à la 18è place tandis que la #58 est 29è.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Lamborghini, après des essais catastrophiques, les évènements ont pris une meilleure tournure durant les premières heures de courses. Les deux Huracan du Grasser Racing Team sont rapidement revenues dans le Top10 mais l’une était contrainte à l’abandon sur sortie de piste vers 23h30 tandis que l’autre abandonnait sur ennuis mécaniques après 18 heures de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Coup de gueule

Sincèrement, nous n’avons jamais été aussi vite rentrés chez nous le samedi soir. Bien sûr, SRO ne peut pas prévoir la météo surtout dans le pot de chambre de la Belgique et encore moins les sorties de route des peintres qui se prennent pour des pilotes et qui entraînent de longues séances de safety cars en attendant la réparation des rails. Mais n’est-il pas possible de mettre en place un système de zone orange sur une certaine partie du circuit sans ralentir nécessairement tout le peloton, des heures durant? Quand vous êtes à l’autre bout du circuit, sous la tempête, et que vous assistez à un défilé de bolides à 80 km/h, je vous assure que vous ne la trouvez pas nécessairement bonne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et que dire de ces entrées en piste de la voiture de sécurité sans aucune coordination? Franchement, là aussi, il y a moyen de trouver des solutions pour ne pas que certains candidats à la victoire tirent profit de la situation pendant que d’autres doivent manger leur volant derrière la deuxième SC ou encore patienter un temps fou à la sortie de la voie des stands. Les conditions météo et les choix de pneus cornéliens induits ont déjà suffisamment durci le travail des team-managers pour que ceux-ci voient tous leurs efforts anéantis par des décisions prises par des commissaires beaucoup trop teintés d’amateurisme…

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Enfin, comment se fait-il que les parkings soient déjà complets à plusieurs heures du départ alors que les tribunes sont loin d’être combles? On soupçonne le circuit de vendre plus de places qu’il n’y en a… mais au détriment des vrais professionnels qui viennent sur le circuit pour y travailler, ce n’est vraiment pas sérieux. Et puis que dire de cette impossibilité d’obtenir le moindre pass pour un accompagnant comme il est possible sur n’importe quelle épreuve sportive majeure? On vit vraiment une drôle d’époque!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

12:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, 24, heures, francorchamps, circuit, belge, vds, bmw, z4, gt3, victoire, audi, wrt, r8, lms, palttala, catsburg, luhr, photos, 2015, bes, blancpain, series | | |

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La première manche du Championnat sprint GT s'est disputé ce week-end à Nogaro. Une belle occasion pour notre compatriote, Maxime Martin, de démontrer, s'il le fallait encore, qu'il n'est pas devenu pilote officiel BMW en DTM pour rien. Ainsi, pour ce qui devrait rester un one shot, il était l'équipier de l'Allemand Dirk Müller sur la BMW Z4 GT3 du Team Trophy Bresil. Une voiture qui n'avait jamais brillé, jusque là, face aux Audi R8 et autres Mercedes SLS même si cette équipe est assez jeune dans une discipline où elle est présente depuis 2013.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Déjà deuxièmes dans la course qualificative disputée le dimanche, les deux compères ont pris la tête de la course principale dès le premier tour grâce au coup de volant de notre Bruxellois véloce qui s'est rapidement défait de l'Audi de Richelmi avant de perdre son avantage lors des ravitaillements.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Mais lors de vingt dernières minutes passionnantes, Dirk lutte face à un Stéphane Ortelli des grands jours qui doit pourtant laisser la victoire à la Munichoise. Sachant que le Team WRT et ses Audi jouent le championnat, le résultat de l'équipe de Vincent Vosse, qui prend les deuxièmes et troisièmes places puisqu'Orteil/Richelmi étaient rejoints sur le podium par Enzo Ide et Christopher Mies. Bref, c'est un joli podium aux couleurs belges que nous avons pu admirer hier en Armagnac.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La bataille pour les quatrième et cinquième places fut marquée par un duel entre la Bentley Continental #84 de l'équipe HTP et la Ferrari F458 #333 du Rinaldi Racing, avec Max Buhk et Vincent Abril revendiquant les 12 points de la quatrième place.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Avec une BMW, deux Audi, une Bentley et une Ferrari, il y avait quatre marques différentes dans le top cinq de cette première course principale. Moins de chance du côté de Laurens Vanthoor qui n'a pas pu participer à la manche principale suite à une grosse sortie de son nouvel équipier hollandais lors de la course qualificative. Espérons que ce Robin Frijns ne devienne pas trop coutumier du fait.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

En Pro-Am, la lutte fut chaude entre les deux Mercedes SLS du GT Russian Team mais l'avantage pris par Bernd Schneider en début de course (il sera même pointé momentanément au quatrième rang du général!) n'a servi à rien face à un Christophe Bouchut déchaîné qui, sur la #70, prenait l'avantage face à Karachev pour cette première victoire de catégorie synonyme de neuvième place finale.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

22:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bss, gt, blancpain, sprint, series, nogaro, manche, ouverture, maxime, martin, bruxellois, bmw, z4, gt3, audi, r8, wrt | | |

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Le nouveau coupé R8 faisait figure de véritable star sur le stand Audi avec quatre déclinaisons allant de la R8 classique à la R8 LMS attendue en GT3 dans le courant de la saison en passant par l'e-Tron. Si les évolutions stylistiques peuvent apparaître un peu légères aux yeux de certains, il s'agit pourtant bel et bien d'une voiture entièrement nouvelle. Le coupé R8 ne laisse désormais plus le choix du moteur puisque seul le 5.2 V10 est d’actualité.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

La R8 propose 540 ch tandis que la R8 Plus en offre 610. Les performances sont au diapason puisque la première effectue le 0 à 100 km/h en 3″5 avant d'atteindre ensuite 323 km/h en pointe tandis que la V10 Plus permet un 0 à 100 km/h en 3″2 et à 200 en 9″9 pour une vitesse maxi de 330 km/h.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

La boîte S-Tronic 7 à double embrayage est à nouveau de la partie tandis que le système quattro est revu pour pouvoir envoyer jusqu'à 100% de la puissance vers l'arrière. Le poids total est de 1454 kg grâce à un régime drastique (utilisation de CFRP et d'aluminium pour le châssis) qui a fait gagner plus de 50 kg.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

A ses côté la R8 e-tron est attendue à la vente pour la fin de l'année. Grâce à une double motorisation électrique distillant 2 fois 170 kW, l'e-Tron offre 462 ch (340 kW) et un couple de 460 Nm. De quoi signer un 0 à 100 km/h en 3"9. L'autonomie serait de 450 km grâce à la capacité de la batterie en T atteignant 92 kWh, contre 49 kWh auparavant. Sa densité énergétique de 154 Wh/kg a aussi permis d'améliorer ses performances. La vitesse de pointe peut être limitée électroniquement à 210 km/h ou 250 km/h.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Enfin, la superbe R8 LMS GT3 présente un remarquable travail aérodynamique qui fait d'elle une véritable bête de circuit, cette fois très éloignée de la version de série. Pourtant, réglementation oblige, sa puissance est ramenée à 585 ch. La R8 LMS reprend bien sûr le nouvel avant de la voiture de série mais elle reçoit un nouveau fond plat et un diffuseur remodelé.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

L’aileron arrière est impressionnant et s'inspire de ceux des A5 du DTM. Le refroidissement a été amélioré de 10%. Le nouveau châssis ASF (Audi Space Frame) est dans un alliage aluminium/fibre de carbone. Il perd 30kg, à 252kg, sans sacrifier la rigidité. Du coup, la masse générale descend de 1 250kg à 1 225 kg.

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

Audi,R8,nouvelle,new,salon,Genève,2015,V10,plus,e-tron,LMS,GT3,540 ch,610 ch,coupé,GT

09:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, r8, nouvelle, new, salon, genève, 2015, v10, plus, e-tron, lms, gt3, 540 ch, 610 ch, coupé, gt | | |

15:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, 24, houres, francorchamps, endurance, gt, blancpain, series, wrt, vosse, audi, r8, ultra | | |

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8

Toujours sur la balle, votre mensuel favori a travaillé dur pour vous offrir en exclusivité les réactions à chaud après la première victoire de Thierry Neuville en WRC lors du Rallye d’Allemagne disputé le week-end dernier. Mais nous revenons également sur le Rallye de Finlande, remporté au terme d'un palpitant duel avec Ogier par un Latvala que l’on croyait alors retrouvé.

Deux interviews réalisées lors de ce GP sur terre tentent de mettre en lumière la stratégie de Volkswagen en WRC puisque Jost Capito et Kris Mikkelsen se sont confiés à notre reporter globe-trotter, Hugo Van Opstal.

AUTOnews se penche également sur la 7ème manche de l’ERC disputée en Estonie et remportée par Ott Tänak qui relance ainsi sa carrière. Sans oublier les épreuves disputées chez nos voisins du Nord et du Sud.

Du côté des circuits, l’actualité des dernières semaines passait par les 24 Heures de Spa-Francorchamps où Audi a profité d’une BoP remise à niveau pour l’emporter d’un souffle devant BMW! Revivez l’épreuve avec les récits de Vincent Marique et Stéphane Halleux. Sans oublier les pages Paddocks faisant notamment le point sur le championnat DTM, qui est quasi joué.

Le cahier historique revient sur les éditions du Rallye d’Ypres disputées entre 1991 et 1994 tandis que le Tour Amical qui a sillonné la Grèce pendant une semaine a séduit Bernard Verstraete.

Enfin, le chapitre consacré aux essais vous propose un joli trio de sportives à savoir l’Audi S1 Sportback, la BMW M235i et la Jaguar F-Type S coupé. Plus sages, les Mercedes E220 CDI cabrio et GLA 250, Toyota Yaris, VW Scirocco et autre Alfa MiTo QV FL ne manquent pas d’intérêt au même titre que le nouveau pneu Quatrac de Vredestein.

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8

Audi,R8,2016,futur,next,coupé,supercar,V8,V10,biturbo,600 ch,4wd,quattro,futur

L'Audi R8 a fait ses débuts en 2007 et cette première supercar signée Audi a porté la marque à un niveau de performance et de prestige encore jamais atteint auparavant. Pourtant, la décision d'une descendance n'a pas été facile à prendre. Au début du processus de gestation, la deuxième génération de cette deux places devait être plus légère, plus compacte et alimentée exclusivement par de gros moteurs. Le nouveau plan met l'accent sur ​​de plus grands volumes et des prix plus bas tout en s'appuyant sur une paire de V6 biturbo dans les versions d'accès.

Au lieu d'une refonte radicale, la nouvelle Audi R8 préfère miser sur un dérivé très étroit de la formule établie. Elle continuera de partager des éléments mécaniques avec la dernière Lamborghini Huracán. Les deux voitures partageront la même architecture, connue en interne comme MSS, qui bénéficie d'un mélange de matériaux d'aluminium et de fibre de carbone, une suspension revalorisée et de nouvelles options comme la direction dynamique et le faisceau laser des phares.

Nous trouverons encore des V8 et V10. Plus précisément: un 4.0 V8 bi-turbo faisant 460 ch, un 5.2 V10 atmo bon pour 540 chevaux et une version 600 ch de la V10 Plus. Ce dernier ne sera pas disponible dans l'Audi R8 Spyder qui devrait revenir au début de 2016. On parle également d'une Audi R8 TDI qui pourrait utiliser l'actuel 4.0 V8 TDI ou même le 5.0 V10 TDI actuellement développé pour le futur Bentley SUV.

15:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, r8, 2016, futur, next, coupé, supercar, v8, v10, biturbo, 600 ch, 4wd, quattro | | |

Audi,R8,GT,supercar,next,generation,2015,light,right,allemand,anneaux,coupé,V8,V10

Le remplacement de l'Audi R8 n'est pas attendu avant 2015 et nous comprenons bien que cela n'est pas une tâche aisée étant donné la réussite que constitue à n'en pas douter l'actuelle. Mais pour y réussir, Audi veut élever son niveau de jeu avec davantage de puissance, moins de poids et un design totalement renouvelé. Malgré l'absence d'une riche histoire en termes de voiture de sport, Audi a touché le jackpot lorsque la R8 a été dévoilée en 2006. En fait, la voiture était tellement réussie qu'elle a attendu 2012 pour s'offrir un lifting et abandonner le seul véritable talon d'Achille de la voiture, nous parlons de sa R-​​Tronic, en faveur d'une boîte S-Tronic bien plus convaincante. Le nouveau modèle est susceptible de rester proche du concept de la R8 actuelle, en conservant les proportions et l'espace intérieur. Cependant, les nouveautés seront réelles puisqu'elles comprennent une calandre single-frame plus importante qui finira par habiller tous les modèles badgés RS. Audi va utiliser les enseignements tirés de sa R8 LMS de course avec l'ajout d'un capot et d'un toit en plastique renforcé de fibres (CFRP), tandis qu'un double diffuseur générateur d'appui, à l'image de ce qui est utilisé par les R18 LMP1 victorieuses au Mans, est prévu. On attend également des éléments en fibre de verre renforcée de polymère, des freins en céramique et des moyeux de roue arrière en titane. Tout cela aidera à garder le poids au-dessous de 1500 kg. Audi ne devrait pas suivre Porsche, Ferrari et McLaren dans la voie des supercars hybrides. Au lieu de cela, la R8 sera équipée d'une version révisée des V8 et V10 actuels, avec des hausses de puissance de l'ordre de 25 chevaux, en les poussant ainsi à 450 et 570 chevaux. Tous les moteurs auront la désactivation de cylindres et le stop-start.

Audi,R8,GT,supercar,next,generation,2015,light,right,allemand,anneaux,coupé,V8,V10

13:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, r8, gt, supercar, next, generation, 2015, light, right, allemand, anneaux, coupé, v8, v10 | | |

MTM,préparateur,tuning,allemand,salon,genève,2013,audi,R8,V10,766 ch,biturbo,400000 euros

A Genève, le préparateur allemand MTM exposait une Audi R8 V10 entièrement chromée et chaussée de jantes de 20 pouces pour couvrir ses étriers de frein à huit pistons! Le package aéro inclut une lèvre sur le bouclier avant et un aileron sur le hayon arrière. Sous le capot, ce sont 766 ch couplés à une boite manuelle à 6 rapport qui piaffent d’impatience, le couple du V10 biturbo culminant à 888 Nm. Cet engin serait capable d’atteindre une vitesse de pointe de 360 km/h pour un tarif fixé à 400 000 euros.

MTM,préparateur,tuning,allemand,salon,genève,2013,audi,R8,V10,766 ch,biturbo,400000 euros

14:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mtm, préparateur, tuning, allemand, salon, genève, 2013, audi, r8, v10, 766 ch, biturbo, 400000 euros | | |