essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime bien

Il est plutôt amusant de constater combien les designers parviennent à nous proposer des berlines particulièrement bien dessinées depuis quelques années. A l'opposé des SUV de plus en plus massifs et laids - n'ayons pas peur des mots -, les familiales préfèrent sacrifier une part de leur habitabilité pour privilégier les lignes sportives. Et la nouvelle Opel Insignia n'y échappe pas. Particulièrement réussie, elle tranche avec la lourdeur de sa devancière. La position de conduite est d'ailleurs plus basse et le poste de commande est particulièrement modernisé.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Les places arrière offrent un espace assez impressionnant et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il s'agit bel et bien d'une cinq portes dont le hayon s'ouvre sur un volume disponible allant de 490 à 1.450 litres un peu inférieur à ce que l'on peut trouver dans le groupe VW par exemple (Skoda Superb et VW Passat).

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Plutôt malin

L'équipement est complet dans la finition la plus haute, Innovation, qui équipait notre voiture d'essai. On peut citer l'éclairage intelligent qui comprend l'assistance grands phares, le capteur de pluie et la détection des tunnels, le Park Pilot à l'avant et à l'arrière ou encore les jantes de 17 pouces en alliage. Notre voiture était malgré tout pourvue de quelques options allant du cuir des sièges aux jantes de 18" en passant par le Head Up Display ou encore la Radio RF900 Navi avec IntelliLink.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime moins

Vous le savez, au Rédacteur Auto, nous n'avons jamais été de grands fans du downsizing. Si le petit 1.5 turbo essence (165 ch - 250 Nm) tout neuf qui équipe cette grande berline se montre particulièrement silencieux, il n'en reste pas moins qu'il se révèle trop juste pour animer correctement une voiture de 1.472 kg. Alors oui, le poids est en baisse réelle par rapport à la génération précédente mais la sensation de petit moteur est palpable sans parler du manque de réactivité sous 2.000 tr/min. Et comme les dernières réalisations du genre, ce moteur n’aime pas monter dans les tours. Opel et d'autres ont réussi à rendre ces moteurs essence aussi peu amusants que les Diesel qu'ils sont appelés à remplacer.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je l'achète

Les berlines racées sont définitivement devenues les voitures de gens de bon goût, ceux qui n'ont pas besoin de se pavaner au volant de SUV ostentatoires pour démontrer une supposée supériorité sur leur voisin. On est plutôt fans de cette nouvelles Insignia mais alors dans une version GSi et tant qu'à faire, équipée du 2.0 essence de 260 ch. Oui, je sais, on ne se refait pas!

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je ne l'achète pas

Affichée à 31.450 euros en finition haute, cette Opel est une bonne affaire. Mais son moteur un peu faiblard et son gabarit important ne plaident pas en sa faveur. En même temps, si ce sont là ces seuls défauts, elle devrait se vendre assez facilement. Ah non, on a oublié sa boîte de vitesses, qui reste typiquement marquée Opel par son manque de douceur dans son maniement et par l'allonge des rapports qui participe au sentiment de dieselisation des petits essences turbo mais là, ce sont les normes antipollution qui sont coupables...

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

14:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, opel, insignia, grandsport, 1.5, turbo, 165, ch, roadtest, 30.000, euros, prix, essence, manuelle, bm, traction, new, nouvelle, familiale, berline, 2018 | | |

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

J'aime bien

En reprenant le style du Cherokee, le Compass s'offre enfin un style digne de son rang de SUV moyen. On va vite oublier la version précédente, disparue du catalogue en 2012, et ses yeux de batracien. La ligne de toit surlignée d'un trait chromé n'est pas sans rappeler ce qu'Opel fait actuellement.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

Le 1.6 diesel de 120 chevaux s'est montré plutôt volontaire pour emmener les 1.500 tonnes du bestiau à un rythme qu'il ne connaîtra probablement jamais au cours de sa vie.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

L'habitabilité est du genre généreux aussi bien aux places avant qu'à l'arrière où le passager installé au milieu n'est pas trop sacrifié.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

Plutôt malin

Les aides à la conduite et les systèmes de sécurité sont nombreux et ils sont, de plus proposés dès le niveau d'accès "Sport". Et puis l'esthétique du Compass peut être facilement personnalisable à travers des revêtements intérieurs, des couleurs de carrosserie ou encore des jantes différentes.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

J'aime moins

S'il veut se battre contre les BMW X1 et autres Audi Q2, le Compass va devoir élever son niveau de jeu en matière de finitions parce que certains plastiques sont de piètre qualité. On a ainsi le sentiment d'être installé dans une Fiat 500x.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

L'interface UConnect propose un menu peu intuitif et il demande quelques heures d'accoutumance. Et puis, c'est frustrant d'avoir accès au Jeep Skills qui ne fonctionne pas avec notre version simple traction avant.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

Pourquoi je l'achète

Elle soigne son look, elle offre un confort appréciable tandis que son petit moteur diesel fait des miracles en termes d'agrément et de consommations. Et puis elle s'offre sous une marque qui possède une belle image en termes de confiance et de solidité. Son prix de base est de 28.700€, le même que celui du Nissan Qashqai 1.6 dCi 130.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

Pourquoi je ne l'achète pas 

La finition de son habitacle ne peut cacher ses origines roturières, sa base technique provenant de l'Alfa Giulietta datant déjà de 2010. On comprend mal l'intérêt d'acheter un SUV aussi typé 4x4 en se passant des quatre roues motrices.

essai,test,jeep,compass,1.6,4x2,diesel,120,ch,33.700,euros,prix

11:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, jeep, compass, 1.6, 4x2, diesel, 120, ch, 33.700, euros, prix | | |

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

C'est à Barcelone que Citroën nous a invité à venir découvrir sa dernière nouveauté, la Citroën C3. Une voiture importante pour une marque encore en convalescence qui tente vaille que vaille de retrouver une place en vue dans la production automobile mondiale. Pour y parvenir, les têtes pensantes ont choisi de jouer à fond la carte de la marque populaire, c'est à dire proche des gens et de leur façon de vivre l'automobile. Une stratégie qui passe par un retour des concessions dans les centres-villes mais à travers des espaces plus petits puisque 90% des futurs acheteurs auront déjà configurés leur future C3 sur internet avant de passer les portes du vendeur.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Pour sa nouvelle C3, Citroën a choisi de privilégier quatre axes: le design, la personnalisation, le confort et la technologie. Pour le premier point, nous sommes resté dubitatifs devant la face avant particulièrement massive et bien trop épaisse à notre goût. Mais les goûts et les couleurs... Heureusement, il est possible de choisir sa C3 sans les Airbump. Pour le reste, il existe 36 combinaisons de coloris possibles et quatre ambiances intérieures. L'ambiance classique est plutôt neutre (gris et noir) tandis que nous avons eu droit à la ligne Metropolitan Grey qui joue avec des teintes claires et des tissus chauds que l'on retrouve sur le tableau de bord. Reste à voir comment ceux-ci vieilliront... Il existe également l'ambiance Urban Red qui joue sur les contrastes entre les couleurs vives et enfin l'Hype Colorado qui mélange les gris et les bruns jusque sur la jante du volant. Vous l'aurez compris, les possibilités de personnalisation sont réelles.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Avec le confort en troisième point-clé, Citroën souhaite, là aussi, revenir à ce qui a fait sa force en son temps. Et nous avouerons que là aussi, l'objectif est atteint avec des sièges larges et moelleux tandis que les suspensions souples répondent là aussi au cahier des charges. A l'arrière, l'espace est généreux même si la hauteur de toit est abaissée, design oblige. Le coffre de 300 litres est assez remarquable pour la catégorie.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Enfin, la technologie proposée à bord de cette voiture du segment B est assez impressionnante avec ses systèmes d'aides à la conduite dignes des plus grandes: le régulateur/limiteur de vitesse, l'assistance anti-dévoiement, la reconnaissance des panneaux avec adaptation de la vitesse sans oublier le détecteur de somnolence que l'ont trouvent de série sur toutes les versions. Une aide au démarrage en côté et une caméra de recul avec aide au stationnement arrière sont disponibles en option. Et pour ses clients les plus geeks, Citroën propose une caméra derrière le pare-brise, une dashcam intégrée donc, qui vous permet de prendre des photos ou de filmer vos déplacements avec un angle de vue de 120 degrés. Ce dispositif est pourvu d'une fonction GPS et d'une mémoire interne de 16 Gb. Les images peuvent ensuite être téléchargées grâce à une connexion en ligne et une application sur smartphone (exemple ci-dessous).

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Pour ce premier essai, Citroën avait mis à notre disposition deux motorisations essence à savoir le 1.2 litres de 82 ch et le même PureTech dans sa variante de 110 ch accompagnée de la nouvelle boîte automatique. Dans le premier cas, nous avons découvert une voiture agréable en ville où son manque de punch n'est pas trop pénalisant. Mais en prenant l'autoroute et quelques jolies routes tortueuses des environs de Barcelone, nous avons découvert un tout autre visage de la voiture. La mollesse de ses suspensions et le manque de maintien des sièges ne favorisent guère les déplacements sur les nationales tournicotantes. Si vous aimez conduire et que les virages vous amusent, cette voiture n'est pas faite pour vous. L'ESP ne cesse de se déclencher, vous privant d'une puissance que vous n'avez déjà pas.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Heureusement, le lendemain, en compagnie de la version 110 ch, nous avons retrouvé un plaisir de conduire malgré la transmission automatique indubitablement pas conçue pour les sportifs. Les suspensions raffermies et la puissance supplémentaires offrent suffisamment de plaisir pour profiter au maximum des jolies routes totalement désertes qui s'offrent à nous. Au niveau des tarifs, la Citroën C3 PureTech 1.2 82 Feel est annoncée à 14.995 euros. Comptez 18.445 euros pour une 110 ch en finition Shine et 16.895 euros pour une 1.6 BlueHDI 75 Feel.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Conclusions

Soyons francs, cette nouvelle C3 est une réussite et devrait plaire au plus grand nombre. Modèle capital pour Citroën puisqu'il constitue 1/5ème de ses ventes totales, celle qui sera commercialisée ce mois-ci constitue une proposition rafraîchissante dans un segment très concurrentiel. Confortable, spacieuse et particulièrement moderne sur le chapitre technologique, elle devrait faire un malheur auprès des jeunes conducteurs qui pourront personnaliser leur modèle selon un large panel. Les amateurs de conduite devront attendre une hypothétique variante sportive, inspirée de la C3 WRC qui fera ses débuts au prochain Rallye de Monte-Carlo en janvier 2017...

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

12:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, nouveauté, découverte, citroën, c3, 2016, 5 portes, segment, b, commercialisée, 1.2, essence, puretech, bluehdi, diesel, prix | | |

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

Toute la famille McLaren s'était réunie sur le stand du Salon de Genève pour accueillir la petite dernière, la 570GT. Il s'agit du troisième modèle de la catégorie Sport Séries après les 540C Coupé et 570S Coupé. Elle se présente comme la plus civilisée de la bande et met l'accent sur une présentation raffinée et une certaine facilité d'usage. Dans le prolongement du toit panoramique vitré, un hayon à ouverture latérale permet d'accéder à un coffre de 220 litres au plancher recouvert de cuir, auquel s'ajoute, à l'avant, un compartiment à bagages de 150 litres. Soit un volume de chargement de 370 litres, une valeur plutôt élevée pour une GT.

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

Les portes se déploient plus largement que sur les autres modèles de la marque et libèrent l'accès à un habitacle lumineux et personnalisable à l'envi. Sièges en cuir chauffants, capteurs de stationnement et hi-fi de qualité "signent" la grande routière, laquelle se voit aussi dotée d'un échappement plus silencieux que celui de la 570S Coupé. Bien que embourgeoisée, cette McLaren demeure l'une des voitures les plus performantes de la production actuelle avec son 3.8 V8 biturbo qui la propulse de 0 à 100 km/h en 3"4 et de 0 à 200 km/h en 9"8, pour une vitesse de pointe de 328 km/h. A 196 950 €, l'engin affiche un tarif dans la norme de sa catégorie.

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

Salon,Genève,2016,Mc Laren,GT,570,Sport,Series,anglaise,uk,confort,3.8,V8,biturbo,200.000,euros,prix

15:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, mc laren, gt, 570, sport, series, anglaise, uk, confort, 3.8, v8, biturbo, 200.000, euros, prix | | |

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

Cette Centenario se prénomme LP770-4 ce qui, en langage Lamborghini, signifie 770 ch et 4 roues motrices. Impressionnant, mais à peine plus que les 750 ch de l'Aventador SV LP750-4. On retrouve le même 6.5 V12, la même boîte robotisée à simple embrayage et 7 rapports, le même châssis monocoque en carbone.

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

Pour tirer 20 ch supplémentaires du monumental V12, les motoristes ont porté son régime maxi à 8.600 tr/min. Dans le même temps, la masse a été réduite de 5 kg, grâce à une plus large utilisation de la fibre de carbone. Le poids à vide ressort à 1.520 kg.

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

Les performances stagnent, mais à un niveau très élevé. Ainsi, le 0 à 100 km/h serait abattu en 2’’8. Les 40 exemplaires affichés à plus de 2 millions d’euros sont déjà vendus!

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

lamborghini,LP770-4,Centenario,salon,Genève,2016,770,ch,V12,2.000.000,euros,prix,vendus,epuisé

14:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lamborghini, lp770-4, centenario, salon, genève, 2016, 770, ch, v12, 2.000.000, euros, prix, vendus, epuisé | | |

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Depuis l'introduction de la DB9 en 2003, voici la nouveauté la plus importante de la marque anglaise! Ces mots ce sont ceux d'Andy Palmer, le patron d'Aston Martin. Et pour cause: la DB11 reçoit un tout nouveau châssis en aluminium collé, plus léger et plus rigide, et un V12 inédit gavé par deux turbos.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Ce 5.2 bi-turbo, conçu en interne, développe 608 ch pour un couple de 700 Nm et permettrait de signer le 0 à 100 km/h en 3"9 tandis que la vitesse de pointe de la DB11 atteindrait les 322 km/h. Naturellement, pour endiguer le tempérament de ces chevaux de course, les trains roulants sont entièrement revus et dotés d'un pilotage électronique jouant sur les réglages châssis, suspensions et direction électrique.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Avec plusieurs modes dynamiques sélectionnables par le conducteur – GT, Sport et Sport Plus – la réponse du moteur est de plus en plus directe et la transmission automatique ZF à 8 rapports plus dynamique. La DB11 bénéficie d'un amortissement piloté et du Torque Vectoring qui aide la voiture à se placer en courbe par un freinage de la roue arrière pour plus d'agilité.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Dans l'habitacle, la DB11 se met au goût du jour en reprenant les écrans connectés fournis par Daimler AG. L'habitacle, rendu plus spacieux à l'arrière avec une garde au toit relevée, est configurable à l'infini selon le goût du client et des sièges enfants ont même été prévus. Une vue d'oiseau à 360 degrés facilitera les évolutions de cette grande voiture dans les lieux encombrés, mais ce sont les grands espaces qui lui conviendront le mieux. La DB11 a aussi un prix, fixé à 204 900 euros en Allemagne. Les premières livraisons devraient débuter au cours du quatrième trimestre de 2016.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston, martin, db11, salon, genève, 2016, nouvelle, new, coupé, v12, 600 ch, châssis, 200.000, euros, prix, gt, uk, anglaise | | |

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Voilà déjà un réel coup de cœur sur ce Salon de Genève 2016 avec ce Concept ACL2 découvert sur le stand d'A.C. Schnitzer, le préparateur d’Aachen où les SUV se disputaient la vedette depuis trop longtemps. Cette fois, retour à une berline classique puisque le préparateur a choisi de greffer le moteur de la M4 dans une M235i.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Mais auparavant le 6 en ligne 3.0 biturbo est passé par la reprogrammation pour supprimer la bride de la vitesse maximale et gagner quelques chevaux histoire de délivrer 570 ch (au lieu de 431 ch). Dès lors, ce coupé, monté sur suspensions sport ajustables, peut atteindre 330 km/h. Quant au 0 à 100 km/h, il est atteint en 3"9.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Les équipes d’AC Schnitzer ont évidemment pensé à renforcer le freinage avec des disques en carbone céramique. Ils ont aussi travaillé l’aérodynamique avec spoilers, diffuseur en carbone et aileron en carbone sur le couvercle de coffre. Le conducteur peut également compter sur un différentiel Drexler à glissement limité.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

À bord, l'ambiance est résolument sportive avec des sièges baquet en fibre de carbone et tout un habillage spécifiquement Schnitzer. Grâce à tous ces efforts, le poids est réduit de 100 kg par rapport à la M235i, l'ACL2 pesant 1450 kg. Selon les rares informations disponibles, les Allemands annoncent un prix de plus de 149.000 €.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

13:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : schnitzer, a.c., préparateur, allemand, bmw, acl2, concept, 6, cylindres, ligne, 3.0, biturbo, 570 ch, 150.000, euros, prix, salo, geneve, 2016 | | |

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Chez Porsche, on ose tout. Après l'arrivée des 4x4 et du diesel, voilà que l'on nous prive du 6 cylindres à bord du Boxster. La seule Porsche que nous aimions se voit donc privée d'un de ses atouts au prétexte du sacro-saint downsizing qui ne sert qu'à annoncer des mesures de rejets et de consommation totalement mensongères. Jamais avares en idées pseudo-lumineuses, les services marketing du constructeur justifient un soit-disant hommage aux moteurs quatre cylindres à plat équipant la célèbre Porsche 718 pour ressortir une appellation mythique. Ils ne respectent décidément plus rien.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Seulement voilà, ce n'est pas notre avis qui comptera auprès d'une clientèle pour qui l'histoire de la marque est totalement inconnue et parfaitement inutile... Mais revenons à nos moutons et à cette Porsche 718 Boxster qui se voit dotée d'un tout nouveau 2.0 quatre cylindres à plat suralimenté qui développe une puissance de 300 ch. La version de 2,5 litres de la Porsche 718 Boxster S affiche pour sa part une puissance de 350 ch grâce notamment à un turbo à géométrie variable. Par rapport aux modèles Boxster précédents, la puissance a enregistré une spectaculaire progression de 35ch. Et comme si cette réduction des cylindres ne suffisait pas, Porsche a opté pour la suralimentation pour fournir un couple un couple de 380 Nm disponible entre 1.950 et 4.500 tr/min tandis que la version 2.5 du Boxster S délivre un couple de 420 Nm entre 1.900 et 4.500tr/min. Avec la transmission PDK et le Sport Chrono Package, le 718 Boxster atteindrait les 100 km/h en 4"7 seulement. Le modèle S fait encore mieux avec 4"2. En vitesse de pointe, les deux modèles sont capables d'atteindre respectivement 275 km/h et 285 km/h.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Un châssis plus sportif pour une agilité renforcée

Sur le plan des qualités dynamiques, le nouveau roadster de Porsche reçoit un châssis bénéficiant d'une mise au point orientée vers la performance en virage. La direction électromécanique a également été tarée pour être 10% plus directe, ce qui lui permet d'être encore plus agile et directionnelle, sur circuit ou au quotidien. En option, les nouveaux roadsters peuvent disposer du Porsche Active Suspension Management (PASM), qui réduit la hauteur de caisse de 10mm. Et pour la première fois, un châssis sport PASM affichant une hauteur de caisse réduite de 20mm est proposé en option sur le 718 Boxster S. Également repensé, le châssis actif offre un équilibre encore plus optimal entre confort et dynamisme.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

À l'instar de la 911, les nouvelles Porsche 718 Boxster dotées du Sport Chrono Package (en option) permettent de sélectionner le programme Individual en plus des trois modes Normal, Sport et Sport Plus. Sur les versions disposant de la transmission PDK, le Sport Response Button, logé au centre de la commande de sélection de programme et inspiré de la compétition, permet au conducteur de configurer la réactivité du moteur et de la transmission PDK.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Un design inédit et expressif

La nouvelle 718 affiche une identité unique, avec une face avant sensiblement plus virile. De plus grandes dimensions, les prises d'air frontales constituent une expression distinctive de la nouvelle motorisation suralimentée. Le 718 Boxster dispose aussi de nouveaux phares bi-xénon avec éclairage diurne à LED intégrés. En option, des feux diurnes à LED à quatre points sont également disponibles. La silhouette se distingue aussi par ses nouvelles ailes, ses nouveaux bas de caisse et ses poignées de porte intégrées. De série, le Boxster S bénéficie de nouvelles jantes de 19 pouces qui peuvent être remplacées par des jantes de 20 pouces en option. À l'arrière, la nouveauté se distingue par une stature plus trapue grâce  à un jonc garni du sigle Porsche reliant les nouveaux blocs optiques qui intègrent des optiques tridimensionnelles à LED et des feux stop à quatre points.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Le nouveau Porsche Communication Management de série

Dans l'habitacle de la 718 Boxster, le conducteur retrouvera un environnement Porsche familier, agrémenté d'un nouveau tableau de bord. Parmi les nouveaux équipements intérieurs figurent le Porsche Communication Management (PCM), qui regroupe le prééquipement téléphone, les interfaces audio et le Sound Package Plus d'une puissance de 110 watts. Le système PCM peut être complété avec des modules optionnels permettant de répondre aux besoins de chacun. Un module de navigation à commande vocale est ainsi proposé. Quant au module Connect Plus, il peut s'ajouter au module de navigation et offrir ainsi des services en ligne étendus.

Toutes les informations sur la nouvelle Porsche 718 Boxster sont dès à présent disponibles dans tous les Porsche Centres officiels.

porsche,boxster,s,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

14:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, boxster, s, 2016, nouveau, new, 718, 2.0, 2.5, turbo, 4, cylindres, 300, 350, ch, prix, belgique, offre, achat | | |

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

Pour la 14e fois, l’Union des Journalistes Belges de l’Automobile (UJBA) décerne son prix de l’innovation FuturAuto à l’occasion du Salon de l’Auto à Bruxelles.

Ce prix couronne une innovation technologique dans le domaine de la sécurité, de l’environnement, du confort, de la mécanique, de l’économie, de l’industrie, de la circulation… Tout domaine qui concerne de près ou de loin le monde de l’automobile peut être retenu. Quelque 31 journalistes se sont prêtés à cet exercice en donnant leur classement sur une sélection de cinq candidats.

C’est Audi qui l’a emporté cette année grâce à son système eROT (« elektromechanische Rotationsdämpfer » en allemand), pour lequel un amortisseur rotatif électromécanique remplaçant les amortisseurs hydrauliques actuels récupère de l’énergie dans le châssis.

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

Pour ce qui est du principe de base, le système eROT dispose d’un puissant bras de levier qui absorbe les forces agissant sur le porte-moyeu de roue en cas de conduite sportive sur un revêtement inégal. Via une série d’engrenages, il transfère ces forces à un moteur électrique, qui les transforme en courant. La puissance de récupération potentielle sur les routes allemandes est de 150 watts en moyenne (de 3 watts sur une voie rapide récemment asphaltée à 613 watts sur une route secondaire en mauvais état). Dans des conditions de déplacement réelles, cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 3 g/km.

Le système eROT réagit rapidement et présente une inertie minime. D’une part, il sert à la récupération de l’énergie et, d’autre part, il fait office d’amortisseur réglable activement. Ce faisant, il élimine la dépendance mutuelle des phases de détente et de compression, qui limite l’efficacité des amortisseurs hydrauliques modernes.

Ce projet en est encore au stade expérimental, mais Audi poursuit avec constance sa politique d’électrification de ses voitures. Le système fera une apparition très remarquée dans la gamme de modèles : dans dix ans, Audi proposera l’ensemble de ses nouveaux modèles (à l’exception des déclinaisons e-tron) avec cette technologie.

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

20:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prix, futurauto, ujba, union, journalistes, belges, salon, bruxelles, motorship, erot, amortisseur, rotatif, système | | |

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen

Pour ce premier numéro de sa 25ème année d'existence, autonews vous en offre encore un maximum! Jugez plutôt. Collant toujours à l’actualité, nous vous disons tout sur la nouvelle Hyundai i20 WRC que Thierry Neuville pilotera dès le Monte Carlo en janvier prochain. De WRC, il en est encore question avec les prix décernés, à la manière des Oscars, par Vincent Marique et la rédaction.

Et puis comme le veut une longue tradition, la rédaction s’est rassemblée pour attribuer nos traditionnels coups de cœur ou coups de griffes aux acteurs du Championnat de Belgique des Rallyes. Un exercice jamais évident qui demande de la diplomatie, de la clairvoyance et une petite dose de mauvaise foi. C'est notre façon à nous de dresser le bilan de la saison, avec en prime des tableaux récapitulatifs que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Nous revenons aussi sur le Monza Rally Show tandis que Guillaume Dilley revient sur sa carrière et nous confie ses espoirs pour 2016. Hugo Van Opstal a visité pour vous les installations de Kroon Oil, le sponsor de Demaerschalk et Kobus. Le rallycross n’est pas négligé avec un essai comparatif entre les montures de Kristof Bex et Jochen Coox tandis que le second sacre de Petter Solberg est venu clôturer la saison de WRX.

Une fois n’est pas coutume, on vous parle aussi de karting avec Stéphane Halleux qui vous a concocté un chouette dossier sur cette discipline servant bien souvent d’élan aux jeunes rallymen. Le cahier Histonews est consacré à Liège-Sofia-Liège, une épreuve renaissante que notre Rédacteur en Chef a eu la chance de vivre de l'intérieur. L’histoire ne dit pas s’il est maintenant prêt à s’élancer dans l’East African Safari… dont l’édition 2015 a couronné notre compatriote Stéphane Prévot qui copilotait Stig Blomqvist.

Ce mois-ci, les pages consacrées à l’industrie vous emmènent du côté d’Audi pour découvrir les technologies du futur. Nos essayeurs vous parlent également de la Renault Mégane 4, de la terrible Mercedes AMG C63S, de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport avant de vous offrir un comparatif inédit de quatre breaks TDI très performants: Ford Focus ST - Peugeot 308 GT - Skoda Octavia RS - VW Golf GTD.

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen