Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Le Français Sébastien Ogier remporte sa quatrième victoire à Monaco, la troisième consécutive, en étant en mode sécurisé depuis hier après-midi, lorsque Kris Meeke (DS3 WRC PH Sport) devait abandonner, boîte de vitesses cassée, après avoir heurté une grosse pierre dans une corde. On s'étonne que les spectateurs présents n'aient pas jugé bon de la déplacer...

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Jusque là, le Britannique avait réussi à faire illusion même s'il pointait déjà à trente secondes du triple champion du monde de la spécialité. Autant dire que la Polo se dirigeait néanmoins vers la victoire alors que d'aucun voulaient encore y croire.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Mais alors que deux Volkswagen auraient dû compléter le podium, comme à l'accoutumée, Latvala était l'auteur d'une faute un peu stupide dans un virage qui ne semblait guère délicat mais où il partait en sous-virage à l'extérieur dans un fossé où il endommageait son train avant pour le compte. Dans l'aventure et à très faible allure, il emmenait un spectateur surpris sur son capot et repartait sans demander son reste. Une attitude compréhensible lorsqu'on est dans la course. Je le vois mal s'arrêter pour faire un constat d'accident mais notre époque est ainsi faite qu'il sera pénalisé d'une suspension avec sursis lors du prochain Rallye de Suède. Une sanction débile s'il en est!

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Bref, samedi, après-midi, les jeux étaient faits puisque Ogier comptait alors deux pleines minutes d'avance sur son équipier Mikkelsen, auteur de sa meilleure performance sur les routes du Monte-Carlo. Le Norvégien aurait pu encore être inquiété par notre compatriote Thierry Neuville, auteur de deux meilleurs chronos hier en fin de journée, dont l'ES13 Sisteron-Thoard et ses 36 km grâce à une monte pneumatique appropriée. Il terminait la troisième journée à 12 petites secondes d'Andreas. Malheureusement, ce dimanche, la nouvelle Hyundai i20 allait rencontrer des problèmes de transmission et c'est finalement un miracle que notre St-Vithois ait réussi à signer cette belle troisième place, son meilleur résultat dans la Principauté.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Toujours est-il que Thierry a infligé une belle mise au point à ses équipiers chez Hyundai. Que ce soit à Sordo, une nouvelle fois particulièrement décevant, mais nous n'avons jamais cru en lui, ou encore à Paddon qui disputait il est vrai l'épreuve pour la première fois et qui plus est sur l'ancienne i20. Toujours est-il que le Kiwi partait à la faute dès l'ES3 en compagnie de Kubica. Au rang des fautifs, notons encore le Français Eric Camilli qui disputait son premier rallye sous les couleurs de M-Sport et qui tenait, samedi, le rang des espoirs bleu-blanc-rouge aux côtés de Stéphane Lefebvre aux alentours de la huitième place avant de se laisser piéger dans une portion verglacée de l'ES6 où il endommageait la Fiesta pour le compte.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

A la quatrième place du classement final, nous retrouvons son équipier Ostberg, revenu chez M-Sport après des saisons décevantes chez Citroën, qui devance Stéphane Lefebvre, auteur d'un excellent Monte-Carlo durant lequel il montait intelligemment en puissance (les mauvaises langues disent qu'il n'était guère à l'aise sur la glace du samedi) pour s'offrir cette belle cinquième place assortie d'un troisième chrono dans le Turini! Sixième, Sordo a déçu puisqu'il devance laborieusement Ott Tanak et sa Fiesta WRC financée par D-Mack, un manufacturier de pneus chinois soucieux de se faire un nom en Europe.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

En WRC-2, Elfyn Evans et la nouvelle Fiesta R5 Evo l'emportent malgré deux crevaisons coûteuses en temps. Le Gallois devance la Skoda Fabia R5 d'Armin Kremer et la DS 3 R5 de Quentin Gilbert et Renaud Jamoul préparée chez DG Sport. A noter qu’Esapekka Lappi, qui n’avait pas nominé ce rallye pour son programme en WRC-2, s’est glissé entre Evans et Kremer sur sa Fabia R5 privée.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

17:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, monde, monte-carlo, monaco, gap, spéciales, es, ogier, vw, polo, mikkelsen, neuville, thierry, hyundai, i20, lefebvre, ds3, ostberg, ford, fiesta | | |

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir débuté l’année par un succès au Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier a décroché sa huitième victoire de la saison à Llandudno, au nord du Pays de Galles. Une mainmise qui semble moins autoritaire que celle de son prédécesseur, Sébastien Loeb, mais qui est indubitable et même plus impressionnante si l’on tient compte de la réelle concurrence à laquelle le Haut-Alpin doit faire face dans son propre camp. Pourtant, cette fois, le tout frais double champion du monde n’a pas été longtemps contrarié par ses deux équipiers, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala, auteurs de sorties de route. Alors que le playboy Norvégien était parti à la faute dès la première journée, le Finlandais s’accrochait aux basques d’Ogier en pointant à seulement 6’’6 avant de perdre plus de trois minutes le samedi matin. Dès lors, Seb n’avait plus qu’à contrôler pour récolter sa 16e victoire avec Volkswagen (sa 24e au total) et sa deuxième d’affiliée au Wales Rally. La VW Polo R WRC, qui a débuté il y a 24 mois, a déjà remporté 24 victoires mondiales!

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir égalé Citroën lors de dernier Rallye d'Espagne, Volkswagen avait l'occasion de faire tomber le record du nombre de victoires sur une saison. Exploit accompli! Et Jost Capito de s’émerveiller: «Sébastien et Julien ont fait tout ce qu'il fallait pour cette huitième victoire. Respect à eux. A l'inverse, Jari-Matti et Andreas n'ont pas terminé la saison comme ils l'espéraient. Mais ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli. (Volkswagen devient la première marque depuis Lancia en 1987 et 1988, à placer ses trois pilotes au trois premières places du championnat, Ndlr) Nous n'allons pas nous reposer sur nos lauriers, car le Monte-Carlo débute dans 65 jours seulement, et les préparations ont déjà commencé.»

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Avec Mikkelsen et Latvala hors du match pour la victoire, toute l’attention s’est portée sur la bagarre terrible pour la deuxième place. Elle est finalement revenue à Mikko Hirvonen (+37’’6) qui disputait son dernier rallye mondial comme pilote professionnel sur la Ford Fiesta WRC. Le Finlandais a signé le 69e podium de ses 13 ans de carrière au top-niveau de la discipline. «C’était une des plus belles batailles que j’ai livrées. Sympa pour terminer sa carrière», déclarait Hirvonen à l’arrivée.

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Son duel avec Kris Meeke (6e, Citroën) le dimanche matin s’est terminé quand le Britannique est passé par un fossé dans l’ES18, endommageant deux roues. Il a dû disputer la fin de rallye au ralenti. Les malheurs de Meeke ont profité à son équipier Mads Ostberg qui termine sur le podium (+1’03’’). Le Norvégien a effectué une course solide, soulignée par deux meilleurs temps. Ce résultat permet au team Citroën-Total Abu Dhabi WRT d’être vice-champion du monde Constructeurs 2014 avec deux points d’avance sur M-Sport WRT!

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Enfin, notre compatriote Thierry Neuville (+1’14’’) a conclu à la quatrième place sur sa Hyundai i20 WRC en conservé l’avantage sur le Gallois Elfyn Evans (5e, Ford) jusqu’au bout. Le Belge était revenu dans les échappements d’Ostberg le samedi soir lorsque celui-ci crevait. Mais lors de la dernière étape dominicale, Neuville préférait assurer le résultat tout en claquant encore un second chrono dans la Power Stage: "Nous pouvons être satisfaits avec cette 4e place et les 2 points supplémentaires inscrits dans la Power Stage. Pour nous comme pour l'ensemble des concurrents, ce rallye a été difficile en raison des conditions d'adhérence précaires. Le niveau de grip étant délicat à évaluer, les possibilités de commettre des erreurs étaient multiples. Durant la dernière journée, sur des chemins très boueux, nous avons cherché à trouver le juste compromis entre l'efficacité et la sagesse car nous voulions à tout prix ramener l'auto à l'arrivée. Mission accomplie, au terme d'une épreuve où nous avons livré de belles bagarres. Ce Rallye conclut la première saison mondiale du team Hyundai. Les très nombreux enseignements que nous en avons retirés seront précieux dans le développement de la i20 WRC pour 2015. Or, tel était précisément notre objectif prioritaire!"

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Jari Ketomaa (Ford Fiesta R5) n’a pas été inquiété en WRC-2. Il s’est imposé devant l’Italien Lorenzo Bertelli. Matthew Wilson a fêté son retour en WRC par une 3e place au volant de sa Ford Fiesta aux couleurs de Michelin Pilot Sport. La 6e place de Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC/Michelin) permet au Qatari de coiffer la couronne mondiale WRC-2, 8 ans après son titre en Production.

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

La catégorie Junior a été remportée par le Britannique Alastair Fisher (Citroën DS3 R3T).

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, wales, championnat, mondial, ogier, volkswagen, polo, r, ostberg, citroën, ds3, hirvonen, fiesta, ford, neuville, thierry, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, meeke | | |

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

A domicile, le constructeur allemand pourrait décrocher son second titre mondial consécutif. Mais Citroën, onze fois vainqueur du Rallye d'Allemagne, pourrait retarder l’échéance.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après trois doublés cette saison – Mexique, Argentine, Finlande -, Volkswagen Motorsport compte 175 points d’avance sur Citroën au championnat Constructeurs. Or, si le constructeur allemand conclut son rallye à domicile avec 172 points d’avance sur Citroën, il ne pourra plus être rejoint dans sa quête d’un second titre consécutif. Pour prolonger le suspense, Mads Ostberg et Kris Meeke doivent donc scorer quatre points de plus que Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala en Allemagne.

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Sur les huit épreuves disputées cette saison, jamais Citroën n’a marqué davantage de points que VW. Mais on se souvient que l’épreuve allemande avait tourné vinaigre pour l’équipe VW l'an passé. Sébastien Ogier était sorti une première fois dans l’ES3, Mittelmosel, puis Jari-Matti Latvala, alors leader, s’était fait piéger sous la pluie de l’ES12, Stein & Wein. Un rallye catastrophique pour VW, et Citroën avait cueilli son 11e succès sur l’asphalte allemand grâce à Dani Sordo à l’issue d’un duel épique avec Thierry Neuville.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Cette année, les deux hommes sont équipiers chez Hyundai Motorsport et feront débuter l’i20 WRC/Michelin sur l’asphalte mondial. Ce duo magique sur l'asphalte sera appuyé par le Français Bryan Bouffier, 2e du Monte-Carlo et vainqueur du Rallye d’Antibes (1ère victoire sur asphalte de la Hyundai i20 WRC). La coréenne sera-t-elle au niveau de ses pilotes sur cette surface?

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Question inverse chez Citroën. On sait que la DS3 WRC est une arme redoutable sur les routes du Deutschland, mais Kris Meeke n’a plus évolué sur le goudron depuis trois ans et Mads Ostberg est plus à l’aise sur terre ou neige. Mais si les conditions météo sont difficiles, les deux hommes sauront tirer bénéfice de l’immense expérience du team…

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Des conditions difficiles pourraient aussi profiter aux pilotes M-Sport Mikko Hirvonen, 3e l’an passé, et Elfyn Evans, 2e du classement WRC-2 en 2013 à 12s9 de Robert Kubica. Malgré sa pointe de vitesse sur asphalte, le Polonais se fait peu d’illusions sur ce parcours truffé d’épingles serrées à cause de son handicap au bras droit.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Le parcours 2014 est des plus classiques avec trois profils différents: les routes étroites et escarpées du vignoble mosellan, les pistes bétonnées, abrasives et bordées d’Hinkelsteins du camp militaire de Baumholder, et les routes rapides et techniques du Saarland.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après Cologne l’an passé, l’ADAC Rallye Deutschland 2014 s’élancera de Trèves avec une 2e spéciale inédite près de la frontière belge, Waxweiler, (16,40 km) et Moselland (21,02 km) parcourue dans le sens opposé. Samedi, la mythique spéciale de Panzerplatte (42,23 km) a subi quelques modifications mais devrait toujours jouer son rôle de juge de paix. Dimanche, Dhrontal (18,03 km) et Grafschaft (19,27 km) se parcourront en sens inverse. L’arrivée sera jugée devant la Porta Nigra de Trèves. (source: best-of-rallylive.com)

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

22:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, allemagne, présentation, volkswagen, citroen, ford, hyundai, polo, ds3, fiesta, i20, neuville, ogier, latvala, 2014 | | |

championnat,monde,rallycross,wrx,polo,vw,volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

Pour son one-shot dans le cadre de la sixième manche du Championnat du Monde de Rallycross à Mettet, François Duval a confirmé son incontestable talent. Mais le pilote de la VW Polo RX Supercar n’a pourtant pas atteint le cap des demi-finales, qui constituait son objectif. Poussé à deux reprises par des concurrents lors des manches qualificatives, le pilote de Cul-des-Sarts a vu ses espoirs s’envoler. Avec Toomas Heikkinen, c’est toutefois une Volkswagen Polo qui a remporté cette étape belge du mondial!

championnat,monde,rallycross,wrx,polo,vw,volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

«Avant la course, j’avais dit que la chance joue toujours un rôle en Rallycross», soufflait François Duval dimanche en début d’après-midi. «Le déroulement de la course m’a, malheureusement, donné raison.» Percuté par Pavel Koutny au départ de sa première manche qualificative, François devait renoncer après 200 mètres. «Un triangle de suspension arrière était cassé et c’était donc déjà terminé», explique-t-il. «Et cet abandon a gâché tout le reste de mon week-end!»

championnat,monde,rallycross,WRX,polo,VW,Volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

En Rallycross, quatre manches qualificatives sont disputées par chaque pilote, des points étant attribués au terme de chacune d’elles selon le chrono réalisé tous groupes mélangés! Le moindre faux pas peut dès lors s’avérer fatal dans la course à la qualification. Après une 7e puis une 11e places lors des deux manches qualificatives suivantes, François Duval savait que la quatrième et dernière joute serait décisive.

championnat,monde,rallycross,wrx,polo,vw,volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

«Mais je me suis fait pousser au départ par un adversaire», expliquait le pilote du Marklund Motorsport. «J’ai dû élargir la trajectoire au premier virage et je me suis retrouvé à la dernière place. J’ai tout donné, en doublant un adversaire sur le jump et deux dans le même tour. Apparemment, j’ai assuré le spectacle. Mais ce n’était évidemment pas le meilleur moyen pour signer un bon chrono à la fin de la manche. Les points de la 21e place ne m’ont pas suffit pour faire partie des douze demi-finalistes.»

championnat,monde,rallycross,WRX,polo,VW,Volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

Dimanche soir, le pilote du Belgian VW Club se voulait fataliste. «On sait que ça fait partie du jeu», précisait-il. «Je suis plus déçu pour mes partenaires que pour moi. Personnellement, je pense que le bilan est positif malgré tout et que j’ai démontré que j’avais ma place dans ce championnat hyper compétitif. En vitesse pure, je méritais de figurer parmi les 12 meilleurs. J’espère que ce sera pour une prochaine fois car je vous confirme que cette discipline m’amuse vraiment beaucoup!»

championnat,monde,rallycross,wrx,polo,vw,volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

Alors que Michaël De Keersmaecker, autre Belge engagé en Supercar sur une Volkswagen, terminait à la 26e place après les manches qualificatives (il n’a pas pu prendre le départ de la dernière à cause d’un problème technique), les Volkswagen ont été omniprésentes aux avant-postes. Trois Polo se retrouvaient parmi les six finalistes et c’est le Finlandais Toomas Heikkinen qui est monté sur la plus haute marche du podium sur lequel on retrouvait aussi le Suédois Johan Kristoffersson, troisième.

championnat,monde,rallycross,WRX,polo,VW,Volksagen,mettet,belgique,manche,duval,françois

09:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : championnat, monde, rallycross, wrx, polo, vw, volksagen, mettet, belgique, manche, duval, françois | | |

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Avec sa superbe VW Polo RX Supercar aux couleurs de Gordon Finest Beers, de Ramaekers et du Belgian VW Club, François Duval sera l’incontestable vedette de l’épreuve belge du Championnat du Monde de Rallycross qui se déroulera à Mettet les 12 et 13 juillet. En aucun cas, le pilote de Cul-des-Sarts ne voulait rater cette épreuve qui se déroulera à 50 km de chez lui!

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

François, quelles sont vos impressions après la prise en mains de la VW Polo RX Supercar?

"Avec 600 chevaux et un comportement très amusant, ces Supercars sont des engins exceptionnels. La Polo se comporte vraiment très bien et, si je compare avec les autres voitures du même type que j’ai déjà pu piloter, je dirais que c’est un vélo tellement elle est facile à placer. Je me suis tout de suite senti à l’aise à son volant. Apparemment, ça s’est vu: le représentant de l’équipe Marklund a semble-t-il été impressionné par la vitesse à laquelle je me suis adapté à la voiture, ce qui est plutôt bon signe."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Le pilotage d’un tel bolide est-il très différent de celui d’une WRC du Championnat du Monde des Rallyes?

"Non, c’est très similaire au niveau de la conduite. Comme avec une WRC, je contrôle beaucoup la voiture en freinant du pied gauche… Il y a beaucoup de glisse et il faut anticiper pour bien placer la voiture avant le virage. Même si on tourne en rond, le pilotage est plus proche du rallye que du circuit proprement dit. C’est dans tous les cas une discipline à part ! Les départs, les courses très courtes, les luttes en peloton… Tout cela demande une certaine habitude !"

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Vous étiez à Lydden Hill en spectateur. Qu’avez-vous pensé de l’évolution de la discipline depuis votre dernière apparition, il y a deux ans?

"On voit que le Rallycross est en plein essor. Devant, ce sont toutes des voitures modernes, à l’image de la VW Polo préparée par Marklund Motorsport. Les structures dans les paddocks ont aussi beaucoup changé. Chez Marklund, ils viennent avec trois semi-remorques! Clairement, la discipline est en train de se professionnaliser et je pense que les promoteurs travaillent beaucoup pour faire parler de leur championnat."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Qu’est-ce que vous aimez dans le Rallycross?

"Tout d’abord, j’aime le plaisir que l’on prend au volant d’engins aussi performants. Mais j’aime aussi le côté show. Pour les spectateurs, c’est intense avec plein de petites courses, des bagarres portières contre portières, un tour "Joker" qui est plus long et qui demande au pilote d’avoir un peu de stratégie… C’est vraiment un concept que j’aime bien. Quand je suis allé comme spectateur à Lydden Hill, je me suis sincèrement bien amusé à suivre les courses !"

Vous verriez-vous rouler plus souvent en Rallycross à l’avenir ?

"C’est effectivement quelque chose qui me tente! Sportivement, on sait que la compétition est en plein développement et que le niveau ne cesse de grimper. Sur un plan personnel, je trouve super d’arriver le vendredi et de pouvoir repartir le dimanche soir ou le lundi matin. Si je pouvais replonger pour une saison complète, ça ne m’empêcherait pas de continuer mon travail dans le garage familial. Et tout le monde sait à quel point celui-ci me tient à cœur. Et puis, le Rallycross est une discipline conviviale! Je peux prendre ma compagne et mon fils avec, quelques amis peuvent m’accompagner… Ca me permet de concilier le sport automobile, ma vie professionnelle et ma vie de famille. Vraiment, c’est une discipline qui me convient bien!"

21:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois, duval, rallycross, mondial, wrx, marklund, motorsport, volkswagen, polo, supercar | | |

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Le Rallye de Suède a rarement souri aux non-Nordiques. Certes, Sébastien Ogier s'y était imposé l'an passé, offrant du même coup sa première victoire en WRC à Volkswagen et Sébastien Loeb en avait fait de même en 2004 mais cela reste deux exceptions dans un palmarès partagé entre Suédois et Finlandais. Ainsi, depuis 2007 et la dernière victoire de Marcus Gronhölm, seuls Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen se sont imposés. Et 2014 ne trahira pas cette logique puisque le premier nommé y a remporté sa deuxième victoire en WRC sous les couleurs de VW Motorsport, sa troisième en Suède: «C'est incroyable de remporter cette nouvelle victoire en Suède. Cela faisait longtemps depuis la Grèce. Je suis resté concentré toute la semaine pour atteindre un tel résultat.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

En début d'épreuve, Latvala a dû batailler ferme face à ses équipiers. Ogier et Mikkelsen pouvaient légitimement viser la victoire tandis que Volkswagen se prenait à rêver d'un triplé malgré la belle résistance de l'Estonien Ott Tänak pour son retour à bord d'une Ford Fiesta WRC privée. Mais un premier coup de théâtre venait redistribuer les cartes lorsque le Français se laissait piéger en enfonçant le nez de sa Polo WRC dans un mur de neige de la première spéciale du deuxième jour de course. Il a dû attendre que les spectateurs parviennent à l'extraire de ce piège et quatre minutes se sont envolées. Du coup, ses équipiers Mikkelsen et Latvala pouvaient se disputer la victoire puisque Tänak était moins accrocheur que lors de la première étape disputée sur le territoire de la Norvège.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Et puis progressivement, au fil des kilomètres, le Finlandais a pris l'ascendant sur le Norvégien. Plus expérimenté, Jari-Matti n'a pas tremblé pour remporter sa neuvième victoire en WRC. Mais la bonne surprise signée par Andreas n'aura échappé à personne même s'il a commis une erreur lourde de conséquence le samedi matin lui coûtant une trentaine de secondes. Espérons simplement qu'il joue dorénavant moins le rôle de pilote d'essai grandeur nature pour son employeur et qu'il puisse se joindre à son équipier pour contrarier plus souvent le champion sortant. Nous disons cela non pas parce que nous n'aimons pas le champion français mais parce que la mainmise de Volkswagen sur le WRC semble encore plus flagrante qu'en 2013. Les budgets de Citroën sont dorénavant consacrés au WTCC, Wilson n'a plus le soutien de Ford et cela commence réellement à se faire sentir et Hyundai aura bien besoin de cette saison pour apprendre toutes les ficelles de la discipline. Alors si nous voulons un minimum de suspense dans cette discipline que nous aimons tant, il faudra avant tout compter sur une lutte interne chez les Bleus.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Il suffit de prendre les chiffres des victoires en spéciales pour comprendre: les Polo R WRC ont remporté 18 des 23 spéciales disputées (le second passage d'Hara ayant été annulé). «Nous avons les meilleurs pilotes sous contrat au volant de la Polo R WRC et ils ont bénéficié de la voiture la plus rapide et la plus fiable en Suède», assure le directeur sportif Jost Capito. «Nous l'avons toujours su, mais les résultats sont là pour le confirmer. Jari-Matti Latvala a décroché cette victoire après avoir réalisé une performance parfaite, mais il a également dû se battre pour l'avoir. Il a été en bagarre avec Andreas Mikkelsen qui nous a tous impressionnés. Félicitations à eux deux, mais également à Sébastien Ogier qui a signé dix scratchs et réalisé un solide retour. Il n'a pas eu cette fois-ci la chance qui sourit aux audacieux. L'équipe se retrouve désormais avec un problème de luxe en ayant deux pilotes aux premiers rangs du Championnat et le troisième en quatrième place. Je suis impressionné et fier du travail de l'équipe dont les efforts ont encore une fois payés.» CQFD

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Derrière, Mads Ostberg s'est bien battu sur la Citroën DS3. Il termine à moins d'une minute de la première Polo et il a réussi à garder la pression sur Mikkelsen qui le devance de six secondes. Visiblement à l'aise à bord de la française, on se réjouit de voir s'il pourra confirmer au Mexique: «Depuis vendredi, nous avons beaucoup progressé. Je suis très heureux de monter sur le podium en Suède pour la quatrième fois consécutive! Les trois points de la Power Stage constituent un bonus appréciable. Je me sens de plus en plus en confiance au volant, c’est prometteur pour les prochains rendez-vous. Nous avons beaucoup appris et je suis maintenant impatient d’attaquer les épreuves sur terre.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Comme d'autres débutants en Suède, Kris Meeke a éprouvé un peu de difficulté à élever son niveau de jeu et ce n'est pas une erreur dans l'ES18, lui faisant perdre sa belle sixième place provisoire, qui pourra le mettre en confiance pour l'an prochain. Du coup, l'Anglais a dû se contenter de la dixième place finale.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

De bilan mitigé il est également question chez Ford. Avec un Mikko Hirvonen à peine mieux réveillé qu'en 2013, Malcolm Wilson doit déjà comprendre qu'il n'a pas vraiment misé sur les bons atouts pour faire briller ses couleurs en WRC. Heureusement, Ott Tänak a su mettre du baume au coeur de l'équipe M-Sport en venant titiller les VW dès l'entame de l'épreuve. Malheureusement, l'Estonien a perdu de sa superbe en revenant sur le territoire suédois le deuxième jour. Plus boueux, plus délicat, le terrain était moins propice à son talent naturel si évident sur la neige. Au final, il est devancé par le pilote officiel mais Tänak restera comme l'une des bonnes surprises de cette seconde épreuve du WRC. L'autre pilote officiel M-Sport n'a pas réellement brillé pour ses débuts sur la neige puisqu'il partait en tonneau dans l'ultime chrono après avoir navigué aux alentours de la septième place. Enfin, comment taire les nombreuses excursions hors-piste de Robert Kubica, visiblement pas à l'aise dans ses conditions. Espérons que la terre mexicaine ne lui rendra pas la vie compliquée, les efforts au volant étant beaucoup plus importants sur pareil revêtement par rapport au pilotage sur asphalte.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Enfin, terminons cette analyse par la prestation en demi-teinte, pour ne pas dire décevante, des pilotes Hyundai. La journée de vendredi s'est en effet révélée catastrophique pour le team coréen qui perdait ses deux montures sur sortie de route. Des erreurs peu spectaculaires de la part de Thierry Neuville et Juho Hanninen mais aux conséquences désastreuses puisque les deux i20 WRC devaient repasser par la case Rally2. Notre compatriote en profitait pour se mettre en évidence à deux reprises en signant des deuxièmes temps et la Hyundai semble très fiable.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

La prochaine épreuve déroulera au Mexique, du 6 au 9 mars 2014. Si la terre est bien évidemment au menu, les équipes engagées en WRC doivent également composer avec l'altitude moyenne des spéciales qui consomme une bonne part de la puissance des moteurs turbocompressés.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Classement final Suède:

1.Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Volkswagen3h 00m 31.1s

2.Andreas Mikkelsen/Mikko Markkula (N/FIN), Volkswagen+ 53.6s

3.Mads Østberg/Jonas Andersson (N/S), Citroën+ 59.5s

4.Mikko Hirvonen/Jarmo Lehtinen (FIN/FIN), Ford+ 2m 26.9s

5.Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford+ 3m 00.5s

6.Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen+ 4m 29.9s

7.Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford+ 4m 47.5s

8.Pontus Tidemand/Ola Fløene (S/N), Ford+ 5m 38.2s

9.Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Ford+ 8m 55.4s

10.Kris Meeke/Paul Nagle (GB/IRL), Citroën+ 11m 18.0s

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Au championnat:

1. Jari-Matti Latvala 40; 2. Sebastien Ogier 35; 3. Mads Ostberg 30; 4.Andreas Mikkelsen 24; 5. Bryan Bouffier18; 6. Kris Meeke17; 7. Mikko Hirvonen 13; 8. Ott Tanak 10; 9. Elfyn Evans 8; 10.Henning Solberg 6...

 

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

 

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, rallye, mondial, suède, manche, nordique, neige, terre, deuxième, polo, vw, citroën, ds3, ford, fiesat, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, ostberg, neuville, thierry, belge, 2014 | | |

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Chez Volkswagen, on n'a jamais surfé sur la vague d'une mode quelconque pour justifier l'apparition d'un modèle. Une nouvelle fois, la sagesse est de mise à l'heure de dévoiler la Polo restylée. Cette nouvelle mouture, disponible dès le printemps et dévoilée au prochain Salon de Genève, se distingue par des boucliers redessinés et une nouvelle calandre. Et la signature lumineuse des nouveaux projecteurs sera avant tout remarquée par les connaisseurs. Pourtant, compte tenu des technologies que la Polo adopte lors de son lifting, elle n'a vraiment pas à rougir. Le volant multifonction et le système multimédia, revu de fond en comble, montrent déjà que la Polo s'approche sérieusement de la catégorie supérieure.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Emprunté à la Golf, l'afficheur tactile mesure 5 ou 6"5 et permet de piloter la hi-fi, le téléphone et l'ordinateur de bord avec aisance. La caméra de recul, proposée moyennant finance, y fait également appel. Mieux: l'intégration des smartphones s'annonce particulièrement soignée. En option, le dispositif Bluetooth autorise le streaming audio, et une interface sans fil permet de connecter le téléphone à l'antenne extérieure. De plus, le système Mirrorlink affiche sur l'écran central certaines applications tournant sur le smartphone, pour améliorer l'ergonomie et minimiser la distraction du conducteur.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Au chapitre sécurité, la Polo s'inspire de sa cousine, l'Audi A1. Elle hérite donc d'un radar intégré dans l'entrée d'air avant, surveillant la distance par rapport au véhicule précédant. En cas de risque de collision, le système Front Assist (en option) peut ainsi déclencher un freinage autonome (jusqu'à 30 km/h), alors que le régulateur adaptatif maintient automatiquement la distance de sécurité requise, entre 30 et 160 km/h.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Mécaniquement parlant, les changements sont également nombreux et discrets. Une direction électrique remplace son pendant électrohydraulique pour contribuer à une baisse générale des consommations. Tous les moteurs se conforment à la norme de dépollution Euro 6 et peuvent s'associer à un système Stop & Start, installé de série dès 90 ch. Au lancement, la gamme des blocs essence sages se compose des 1.0 MPI en 60 et 75 ch, ainsi que des 1.2 TSI développant respectivement 90 et 110 ch. Ultérieurement, un inédit trois-cylindres turbo s'y ajoutera, en affichant un appétit de moineau. Ce 1.0 TSI Bluemotion de 90 ch n'annoncera que 4,1 l de sans plomb aux 100 km.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Côté diesel, les 1.2 et 1.6 TDI cèdent la place à un unique trois-cylindres de 1,4 litre, décliné en 75, 90 et 105 ch, équipé d'un arbre d'équilibrage et d'un volant bi-masse. Ici, la palme de la frugalité revient à la variante de 75 ch, avec une soif de seulement 3,2 l de gazole aux 100 km. Bref, la Polo cru 2014 s'inscrit dans une cure de sobriété aussi bien stylistique qu'énergétique.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

Au second semestre 2014, le 1.4 TSI de la version BlueGT, toujours dotée de son astucieuse technologie de désactivation de cylindres, montera dès lors de 140 à 150 ch. Et la GTI gagnera 12 ch, pour 192 au total. Deux candidates idéales pour profiter de son châssis "Sport Select" optionnel, proposant deux lois d'amortissement différentes. Sans parler de la future Polo R  qui devrait rapidement compléter le catalogue pour fêter son titre en WRC. Avec ses 250 ch et sa transmission intégrale, dissimulés par une robe toujours aussi neutre, elle pourra séduire les fans de rallye et de Sébastien Ogier.

Volkswagen,VW,Polo,2014,Facelift,nouvelle,new,tdi,tfsi,essence,diesel,printemps,salon,genève,bluemotion,BlueGT

12:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, vw, polo, 2014, facelift, nouvelle, new, tdi, tfsi, essence, diesel, printemps, salon, genève, bluemotion, bluegt | | |

autonews,juin,2013,an258,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,tac,loix,polo,vw,wrc,ogier,belgique,

Passionnés de rallye, vous êtes servis dans ce numéro d’Autonews puisque nous vous emmenons un peu partout dans le monde pour suivre les différentes compétitions auxquelles nous nous intéressons avec fidélité. A tout seigneur, tout honneur: nous revenons bien évidemment en détail sur le duel entre les Sébastien, Loeb et Ogier, au Rallye d’Argentine. Avant de débarquer à Ypres fin juin, une épreuve dont nous vous parlons évidemment déjà, les animateurs du Championnat d’Europe ont fait le tour des îles. Découvrez nos analyses du Rallye des Açores, remporté par Jan Kopecky, et du Tour de Corse, où Bryan Bouffier s’est imposé. Le rythme soutenu du Championnat de Belgique nous permet aussi de vous présenter ce mois-ci deux épreuves très différentes: le Rallye de Wallonie et le Sezoensrally. Deux épreuves aussi remportées par l’insubmersible Freddy Loix. Notre tour du monde et d’Europe passe aussi par la France, où Cédric Cherain et Kevin Demaerschalk se sont distingués dans les coupes de promotion Peugeot et Citroën. De coupes de promotion, il en est également beaucoup question dans nos sujets traitant du BFO-BRC.

En plus de vous expliquer dans sa chronique mensuelle ce qui l’a poussé à se montrer prudent en Argentine, avec à la clé une belle 5ème place, Thierry Neuville vous présente la nouvelle Ford Fiesta ST qu’il a testée pour nous sur la piste du Lommel Proving Ground de Ford. D’autres modèles “musclés” sont à l’honneur avec notamment la nouvelle Audi S3, la Volkswagen Golf GTI ou encore la Porsche Turbo. Les SUV compacts Chevrolet Trax et Peugeot 2008 figurent aussi parmi les nouveautés du mois.

Outre les traditionnelles rubriques consacrées aux dernières infos “rallye”, au modélisme, à l’agenda ou aux épreuves régionales, nous vous proposons de revivre les exploits de Maxime Martin aux 24 Heures du Nürburgring ou encore la belle victoire d’André Lotterer en WEC aux 6H de Spa. Les Belges ont la cote!

Notre cahier dédié aux épreuves historiques débute ce mois-ci par une longue interview de Léon Lejeune, celui qui a permis à Marc Duez de faire ses débuts en Championnat du Monde des Rallyes. C’était au Portugal, voici 30 ans, au volant de l’Opel Manta Gr.A du Verviétois. Le Costa Brava Historic, le Classic Spring Roads et les annexes historiques du Rallye de Wallonie et du Sezoens Rally vous feront aussi vibrer.

Et dans notre page Shopping, vous saurez comment faire pour bénéficier d’une entrée gratuite à Ypres… (V. Marique)

20:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, juin, 2013, an258, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, test, industrie, interview, tac, loix, polo, vw, wrc, ogier, belgique | | |

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Franchement, c'est une course sans saveur que nous avons vécue en Argentine. Enfin, entendons-nous, ce cinquième rendez-vous de la saison WRC a tenu ses promesses jusqu'à l'erreur de Sébastien Ogier dans l'ES7. Après cela, victime d'une crevaison dans le secteur chronométré suivant, le Gapençais a choisi d'assurer. Franchement, en sachant qu'il va remporter facilement cette édition 2013 du WRC, nous ne pouvons qu'être déçus de son manque d'ambition. Pour la dernière course de Loeb sur la terre, Ogier aurait pu tenter le tout pour le tout, sachant qu'il est bien parti pour remporter toutes les autres manches de la saison.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Le nonuple champion du monde a donc remporté cette cinquième manche de l’année avec 55 secondes d’avance sur l'autre Seb, mettant ainsi fin à la série de trois victoires du jeune Français. Il s’agit de la 78e victoire en WRC et vraisemblablement l’une des dernières en rallye. L’Alsacien de 39 ans dispute en effet un programme partiel de quatre rallyes cette année pour se consacrer désormais au circuit.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«J’ai une émotion toute particulière avec cette victoire», a commenté le pilote de la Citroën DS3 entouré par la foule. «C’était un rallye difficile avec des spéciales compliquées. Mais l’atmosphère était exceptionnelle et c’est génial de sentir ça durant tout le week-end. Après plusieurs mois d’absence depuis mon dernier rallye sur terre, c’était difficile de retrouver les bonnes sensations dès la première spéciale, surtout avec la voiture. Mais finalement, ça a parfaitement fonctionné».

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

De son côté, Ogier a dominé le début du rallye en remportant cinq des six premières spéciales. Mais le Français n’a pas réussi à faire le break face à son ainé de chez Citroën. Surtout, le Gapençais est parti à la faute et a perdu environ 40 secondes hier matin offrant ainsi une avance confortable de 17secondes à Loeb. Ensuite, après une crevaison à l’avant gauche dans la spéciale suivante, Ogier a décidé de lever le pied se contentant d’assurer les points au championnat, sachant que Loeb n’est pas candidat à un dixième titre mondial.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«C’est un bon résultat pour nous», a commenté Ogier. «Nous avons eu quelques problèmes ce week-end mais nous sommes heureux d’être à l’arrivée. Nous sommes toujours dans une année d’apprentissage et après cinq rallyes, on s’en sort bien et je dois remercier toute l’équipe pour le travail effectué.»

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Jari-Matti Latvala (VW Polo WRC) complète le podium de ce Rally d'Argentine après une belle bataille avec Evgeny Novikov dans la dernière journée. Le Finlandais avait perdu près de deux minutes hier suite à une crevaison. Au départ de la dernière étape, il accusait 8"2 de retard sur le Russe. Latvala a alors remporté les quatre spéciales de la journée avec notamment les points bonus de la Power Stage. Il accède au podium au détriment de Novikov, quatrième, qui est parti en tête à queue dans la dernière spéciale.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Thierry Neuville se classe cinquième du rallye avec également une Ford Fiesta RS. Le Belge a constamment travaillé pour améliorer les réglages de sa World Rally Car. Mikko Hirvonen était second après les problèmes d’Ogier hier. Mais une crevaison puis un problème électrique lui ont fait perdre plus de six minutes le reléguant à une sixième place. Après avoir endommagé la direction de sa voiture lors de la première étape du rallye, Mads Ostberg a réussi à obtenir les points de la septième place avec sa Fiesta RS.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Andreas Mikkelsen a récupéré la huitième place au détriment de Dani Sordo dans la dernière spéciale suite à un problème de boite de vitesses pour le pilote espagnol. Martin Prokop complète le top 10 après être parti en tonneau lors de la première étape.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

20:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, argentine, 5eme, manche, amérique, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

autonews,mai,2013,an257,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,tac,loix,polo,vw,wrc,ogier,belgique,fraikin,rtbf

Cette fois, il semble que les beaux jours soient enfin de retour. Et pour fêter l’arrivée du printemps, toute l’équipe d’AUTOnews vous a concocté un numéro collant au plus près à l’actualité. Une gageure que nous tentons de réussir chaque mois pour que vous soyez aux premières loges grâce au magazine de sport auto n°1 en Belgique. Après la visite des installations de plusieurs équipes le mois dernier, place à l’action avec les interviews de Petter Solberg, qui fait son retour en Rallycross après une fin de carrière en WRC marquée par quelques désillusions.

Un Championnat du Monde des Rallyes au sein duquel les Belges sont particulièrement appréciés. A l’image de Fabrice Van Ertvelde, ingénieur de Jari-Matti Latvala au sein de Volkswagen Motorsport. Ou encore d’Alain Penasse qui vient d’être engagé par Hyundai pour devenir le Team Manager de l’équipe coréenne en WRC dès 2014. Rencontrés lors du Rallye du Portugal, Fabrice et Alain nous font part de leurs sentiments. De même que Thierry Neuville dans son habituelle chronique.

En Belgique, le TAC a livré un vainqueur attendu en la personne de Freddy Loix. Cela ne nous empêche pas de vous servir l’habituel compte rendu de l’épreuve flandrienne. Et puis comme le Rallye de Wallonie se déroule ce week-end, vous pouvez découvrir la présentation de l’épreuve. Patrick Snijers, qui y sera absent, nous parle de ses projets pour la suite de la saison. Les Championnats de France terre et asphalte sont également au menu avec les Causses et le Lyon-Charbonnières.

Au rayon essai-course, la Peugeot 208 R2 de Cédric De Cecco est passée brièvement entre nos mains.

Les compétitions belges en circuit ont repris mais c’est vers le site historique du Nürburgring que nos pas nous ont conduits ce mois-ci. A l’occasion des premiers tours de roue de Stéphane Lémeret et de Vincent Radermecker sur de nouvelles voitures en VLN, nous vous offrons une analyse complète du mythe entourant ce circuit à l’avenir toujours incertain.

Dans le cahier "Produit" d’AUTOnews, nous avons eu entre nos mains quelques bolides exceptionnels comme la BMW M6 et la Lexus LS 600h. Plus terre à terre, les Opel Adam, Mercedes E300 BlueTec hybride, Jaguar XF 2.0 et autres Citroën DS3 Cabrio ont eu sept jours pour nous convaincre. Nous vous livrons aussi nos impressions sur deux nouveautés diaboliques: l’Audi RS6 et la Peugeot 208 GTi. Enfin, la Mini Paceman, la Renault Captur et le Goodyear EfficientGrip Performance sont placés sous la loupe de nos spécialistes en la matière.

Et pour terminer en panache, notre cahier Histonews ouvre grand ses oreilles pour écouter les confidences de Paul Fraikin. Monsieur Champion’s revient avec nous sur son parcours dans la grande maison.

Sans oublier les pages habituellement consacrées à l’actu brûlante, au championnat communautaire ou encore au modélisme.

Bonne lecture!

09:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, mai, 2013, an257, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, test, industrie, interview, tac, loix, polo, vw, wrc, ogier, belgique, fraikin, rtbf | | |