rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Il n'était certainement pas le plus fort, il a signé une performance totalement transparente samedi mais lorsqu'il a fallu donner un dernier coup de rein le dimanche pour imposer sa Toyota Yaris WRC face au duo de Ford, Jari-Mari Latvala n'a pas faibli, ponctuant cette dernière journée d'un meilleur temps dans l'ultime chrono, une Power Stage de 16,4 km offrant cinq points au meilleur. Une victoire historique si l'on veut bien se souvenir que la dernière couronne du constructeur japonais en WRC datait de 1999 lorsque Didier Auriol avait imposé la Corolla WRC au très peu couru Rallye de Chine. Et puis cette victoire allait droit a cœur de Tomi Makinen, très critiqué sur ses méthodes de conception et de mise au point.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Certes, Latvala occupe la tête du classement provisoire du championnat avec 48 points contre 44 à Ogier mais nous gardons encore des doutes sur la compétitivité de la Toyota Yaris WRC. Au Monte-Carlo, elle a logiquement profité des déboires de certains ténors pour signer cette inespérée deuxième place lors de sa première apparition. Et en Suède, Neuville était largement devant avant son abandon.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Sans parler de Tanäk qui s'apprêtait à dévorer le Finlandais avant que ce dernier ne signe une dernière journée exceptionnelle. Et pour une voiture entièrement développée en Finlande, on peut dire que le Rallye de Suède se déroule dans son jardin où Latvala a signé six meilleurs temps à égalité avec Neuville. Vous l'aurez compris, il faudra attendre le Mexique et la terre pour définitivement connaître le vrai potentiel de la Toyota.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

De potentiel, la Hyundai I20 WRC n'en manque guère lorsqu'on revient sur la superbe course de Thierry Neuville avant la dernière spéciale du samedi... Mais permettez-nous de nous interroger sur la solidité de la coréenne. Franchement, quand on voit à quelle vitesse Thierry heurte la pile de pneus, on se demande comment le bras de suspension n'a pas tenu. Avant de casser, il aurait pu plier. On n'ose imaginer ce qu'il va se passer quand la voiture sera confrontée à certains terrains cassants en Argentine ou en Sardaigne lorsque de mauvaises pierres se retrouvent sur la bonne trajectoire. Franchement, si l'on se souvient de l'état dans lequel Colin Mc Rae ramenait ses voitures après certains rallyes, voir Thierry abandonner suite à un contact aussi léger paraît stupide.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Bref, avant de se retourner contre Thierry, il nous semble que Hyundai ferait bien de se remettre elle aussi en question. Certes, cette troisième Hyundai conçue par Michel Nandan met son pilote numéro un en confiance mais avec les soucis de Paddon avec sa direction assistée, certaines faiblesses seront à corriger pour la suite de la saison.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

En s'offrant les deux dernières marches du podium, les pilotes M-Sport Ott Tanäk et Sébastien Ogier confirment le potentiel des Fiesta WRC. Et l'Estonien a signé une superbe performance en prenant rapidement le dessus sur un champion du monde visiblement gêné par sa position de départ.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Le Français n'a pas signé le moindre scratch, il est encore passé à deux doigts de la correctionnelle et s'est loupé dans le premier virage de l'ultime étape dominicale en voulant aller chercher les deux Nordiques. Mais il se console avec la deuxième place provisoire du championnat et cette bonne fortune qui ne semble jamais le quitter.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Quatrième, Dani Sordo pointait à plus de deux minutes du vainqueur. Une nouvelle fois présent avant tout pour assurer des points à l'arrivée, l'Espagnol n'a jamais convaincu et son meilleur temps dans la super-spéciale de Karlstad ne trompera pas les connaisseurs. Il devance ici Craig Breen qui n'a pas été exempt d'erreurs mais qui a progressé pas à pas durant tout le week-end pour signer cette belle cinquième place. Pour sa part, son équipier Kris Meeke partait une nouvelle fois à la faute en plongeant dans un fossé de l'ES14 alors qu'il occupait la cinquième place avec la C3 WRC. Selon Yves Matton, c'est au second passage que les Citroën ne parvenaient pas à s'en sortir sans en donner l'explication.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Parmi les équipiers décevants, citons Juha Hanninen qui s'est, une nouvelle fois, heurté à un arbre. De quoi mettre sa Yaris KO même s'il repartait en super rallye pour terminer finalement 23è.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Elfyn Evans termine sixième, à 5'26", devant Paddon et Lefèbvre, huitième avec la vieille DS3 WRC. En WRC2, le suédois Pontus Tidemand impose la Skoda Fabia R5 après la victoire de Mikkelsen à Monaco. Les deux pilotes Skoda Motorsport pointent en tête ex-aequo au championnat WRC2 avant la prochaine manche qui se disputera au Mexique du 9 au 12 mars.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

20:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, suède, wrc, vainqueur, latvala, toyota, yaris, ogier, tanak, ford, m-sport, fiesta, citroën, c3, hyundai, i20, neuville | | |

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Cela peut paraître injuste, et pourtant, à l'issue d'un Rallye de Monte-Carlo particulièrement difficile, c'est le Français Sébastien Ogier qui s'est vu remettre les lauriers du vainqueur, pour la cinquième fois, dans la cour du Palais Principautaire ce dimanche 22 janvier.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Pourtant, ce n'est qu'hier, sur le coup de 15h20 que le pilote M-Sport a vu le sort lui sourire lorsque notre compatriote Thierry Neuville, auteur jusque-là d'un sans-faute au cours duquel il s'était construit une avance de plus d'une minute sur le champion français, a heurté une marche en béton en élargissant sa trajectoire à la sortie d'un gauche rapide sur gravier.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Avant cela, et dès l'ES initiale, Ogier avait perdu une trentaine de seconde dans un fossé avant d'être aidé par des spectateurs. Et il n'a pas été exempt de fautes durant le week-end mais à chaque fois, il a bénéficié de cette chance qui ne sourit qu'aux champions. En son temps, Sébastien Loeb était aussi un cumulard en matière de coups de pot. Jusqu'à ce qu'un certain Ogier vienne le titiller et le pousser à en faire trop. Thierry sait maintenant ce qu'il doit faire pour que ce brin de chance quitte enfin les épaules de Sébastien. Il a démontré qu'il avait désormais suffisamment de confiance et surtout, que la Hyundai i20 WRC 2017 est visiblement très bien née.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

En toute objectivité, Thierry et Nicolas avaient fait fort jusqu'à cette maudite 13è spéciale. Jouant parfaitement avec les écarts et donnant des petits coups d'accélérateur là où il se sentait en confiance, le St Vithois s'était construit un joli matelas qui devait lui permettre d'aborder la dernière journée sereinement. Bien épaulé par ses ouvreurs Bruno Thiry et le jeune Renaud Herman, Thierry prenait les spéciales les unes après les autres en toute sérénité.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Et même si Christian Loriaux lançait dimanche, lors du direct de la RTBF dans la dernière spéciale servant de cadre à la Power Stage, que certaines voitures étaient plus solides que d'autres en pensant bien évidemment à la Ford Fiesta du vainqueur développée chez son employeur M-Sport, nous ne sommes pas sûrs qu'une autre voiture aurait résisté au choc qui a causé la perte de nos petits Belges.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Quelle tristesse mêlée d'admiration en les voyant réparer la suspension arrière droite sur la i30 meurtrie alors que d'autres auraient abandonné toute chance de terminer l'épreuve après un coup de bambou aussi violent. Ils ont voulu rejoindre l'assistance à tout prix pour prendre par à l'étape finale du dimanche en visant les cinq points de la Power Stage.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Et ils ont réussi! Grâce à une voiture parfaitement réparée et une confiance toujours aussi forte, Neuville a signé son sixième meilleur temps du week-end en profitant de sa position sur la route, certes, mais en maîtrisant parfaitement sa monture dans une descente rendue délicate par la neige. Les voilà parfaitement boostés pour débarquer en Suède, dans trois semaines, et remettre les pendules à l'heure face à Ogier et tous les autres!

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Nous l'avons dit, Sébastien Ogier s'est montré le plus malin ce week-end pour sa première course à bord de la Ford Fiesta WRC. Il signe sa cinquième victoire monégasque mais aussi la 39è en carrière. Mais nous pouvons affirmer qu'il devra désormais se cracher dans les mains s'il veut remporter sa cinquième couronne mondiale. Il devra se défaire de Neuville mais il devra aussi surveiller son équipier, Ott Tänak, auteur d'une solide performance sur un rallye aussi délicat.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Malheureusement l'Estonien perdait sa belle deuxième place lorsque le moteur de sa Fiesta le lâchait dès l'entame de de l'ultime journée mais il parvenait à rejoindre l'arrivée sur trois cylindres. Et signait une dernière spéciale du tonnerre en gommant pratiquement son handicap mécanique pour préserver sa troisième place finale face à Sordo.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Pour son retour dans la discipline, Toyota crée la surprise avec la deuxième place de Jarri-Matti Latvala qui n'a pourtant jamais brillé. La Yaris WRC ne nous a guère impressionné et ce sont avant tous les erreurs de ses adversaires qui ont placé le Finlandais sur le podium final.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Et ce n'est pas son équipier Hanninen qui nous fera changer d'avis. Plus brouillon, moins dans le rythme, il s'est pris un petit arbre dans l'ES5qui le forçait à repartir en Super Rally le samedi. Il termine seizième, juste derrière Neuville mais il sera déjà sous pression en Suède s'il veut marquer les esprits chez Toyota.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

De déception, il en était surtout question dans le clan des Rouges. Chez Citroën, et comme attendu, les deux pilotes nominés ont été incapables de tenir leur rang. Kris Meeke nous a fait une belle sortie dans l'ES4 le vendredi avant de connaître une noire malchance hier soir en étant contraint à l'abandon suite à une accident sur le routier. En l'absence de Super Rallye le dimanche, il était contraint à l'abandon et ne pouvait donc pas envisager quelques points dans la Power Stage.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Une spéciale du Turini que son équipier Stéphane Lefebvre remportait lors du premier passage, offrant ainsi un premier scratch à la C3 WRC. Auparavant, le Français était parti à la faute dès l'ES2 le jeudi soir, grillant son embrayage en essayant de quitter une mauvaise posture dans un fossé. Il n'aura ainsi jamais été à la hauteur des espoirs placés dans la voiture à la suite des essais hivernaux. Il termine neuvième derrière les meilleures R5!

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Finalement, c'est Craig Breen qui sauve les meubles pour Citroën en terminant cinquième à bord d'une ancienne DS3 WRC. L'Irlandais a signé un rallye de grande classe en devant composer avec une centaine de chevaux en moins. Certes, sur la neige et la glace, il n'est pas spécialement idiot de miser sur moins de puissance mais en l'absence du différentiel central et de l'aéro des WRC 2017, il a signé une terrible performance même s'il a dû abandonner sa quatrième place le dimanche matin face à un Sordo enfin réveillé. 

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

Au final, M-Sport et Hyundai se sont partagés les meilleurs temps et semblent être les mieux préparés à l'aube de cette nouvelle saison.

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

En terminant septième et huitième, Mikkelsen et Kopecky ont démontré qu'une Skoda Fabia R5 bien pilotée pouvait rentrer dans le Top10. Le Norvégien, victime du départ précipité de Volkswagen, a atomisé la concurrence en collant 3'25" à son équipier chez Skoda et 6'36" à Bouffier, ancien vainqueur de l'épreuve du temps où celle-ci ne comptait que pour l'ERC. Voilà pour la première manche du WRC 2017. On se retrouve en Suède dans 18 jours!

Rallye,Monte-Carlo,2017,WRC,championnat,monde,manche,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,M-Sport,Toyota,Yaris,Latval,Tanak,Hyundai,Neuville,Thierry

21:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, monte-carlo, 2017, wrc, championnat, monde, manche, sébastien, ogier, ford, fiesta, m-sport, toyota, yaris, latval, tanak, hyundai, neuville, thierry | | |

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Le Français Sébastien Ogier remporte sa quatrième victoire à Monaco, la troisième consécutive, en étant en mode sécurisé depuis hier après-midi, lorsque Kris Meeke (DS3 WRC PH Sport) devait abandonner, boîte de vitesses cassée, après avoir heurté une grosse pierre dans une corde. On s'étonne que les spectateurs présents n'aient pas jugé bon de la déplacer...

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Jusque là, le Britannique avait réussi à faire illusion même s'il pointait déjà à trente secondes du triple champion du monde de la spécialité. Autant dire que la Polo se dirigeait néanmoins vers la victoire alors que d'aucun voulaient encore y croire.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Mais alors que deux Volkswagen auraient dû compléter le podium, comme à l'accoutumée, Latvala était l'auteur d'une faute un peu stupide dans un virage qui ne semblait guère délicat mais où il partait en sous-virage à l'extérieur dans un fossé où il endommageait son train avant pour le compte. Dans l'aventure et à très faible allure, il emmenait un spectateur surpris sur son capot et repartait sans demander son reste. Une attitude compréhensible lorsqu'on est dans la course. Je le vois mal s'arrêter pour faire un constat d'accident mais notre époque est ainsi faite qu'il sera pénalisé d'une suspension avec sursis lors du prochain Rallye de Suède. Une sanction débile s'il en est!

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Bref, samedi, après-midi, les jeux étaient faits puisque Ogier comptait alors deux pleines minutes d'avance sur son équipier Mikkelsen, auteur de sa meilleure performance sur les routes du Monte-Carlo. Le Norvégien aurait pu encore être inquiété par notre compatriote Thierry Neuville, auteur de deux meilleurs chronos hier en fin de journée, dont l'ES13 Sisteron-Thoard et ses 36 km grâce à une monte pneumatique appropriée. Il terminait la troisième journée à 12 petites secondes d'Andreas. Malheureusement, ce dimanche, la nouvelle Hyundai i20 allait rencontrer des problèmes de transmission et c'est finalement un miracle que notre St-Vithois ait réussi à signer cette belle troisième place, son meilleur résultat dans la Principauté.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

Toujours est-il que Thierry a infligé une belle mise au point à ses équipiers chez Hyundai. Que ce soit à Sordo, une nouvelle fois particulièrement décevant, mais nous n'avons jamais cru en lui, ou encore à Paddon qui disputait il est vrai l'épreuve pour la première fois et qui plus est sur l'ancienne i20. Toujours est-il que le Kiwi partait à la faute dès l'ES3 en compagnie de Kubica. Au rang des fautifs, notons encore le Français Eric Camilli qui disputait son premier rallye sous les couleurs de M-Sport et qui tenait, samedi, le rang des espoirs bleu-blanc-rouge aux côtés de Stéphane Lefebvre aux alentours de la huitième place avant de se laisser piéger dans une portion verglacée de l'ES6 où il endommageait la Fiesta pour le compte.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

A la quatrième place du classement final, nous retrouvons son équipier Ostberg, revenu chez M-Sport après des saisons décevantes chez Citroën, qui devance Stéphane Lefebvre, auteur d'un excellent Monte-Carlo durant lequel il montait intelligemment en puissance (les mauvaises langues disent qu'il n'était guère à l'aise sur la glace du samedi) pour s'offrir cette belle cinquième place assortie d'un troisième chrono dans le Turini! Sixième, Sordo a déçu puisqu'il devance laborieusement Ott Tanak et sa Fiesta WRC financée par D-Mack, un manufacturier de pneus chinois soucieux de se faire un nom en Europe.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

En WRC-2, Elfyn Evans et la nouvelle Fiesta R5 Evo l'emportent malgré deux crevaisons coûteuses en temps. Le Gallois devance la Skoda Fabia R5 d'Armin Kremer et la DS 3 R5 de Quentin Gilbert et Renaud Jamoul préparée chez DG Sport. A noter qu’Esapekka Lappi, qui n’avait pas nominé ce rallye pour son programme en WRC-2, s’est glissé entre Evans et Kremer sur sa Fabia R5 privée.

Rallye,WRC,Championnat,monde,Monte-Carlo,Monaco,Gap,spéciales,ES,Ogier,VW,Polo,Mikkelsen,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,Lefebvre,DS3,Ostberg,Ford,Fiesta

17:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, monde, monte-carlo, monaco, gap, spéciales, es, ogier, vw, polo, mikkelsen, neuville, thierry, hyundai, i20, lefebvre, ds3, ostberg, ford, fiesta | | |

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,ypres,pologne,ogier,loix,skoda,volkswagen,matton,gressens,amg,mercedes

Pour ne pas sombrer dans la grisaille des journées qui raccourcissent, autonews vous a mitonné un numéro dont lui seul possède la recette avec une actualité débordante allant du Championnat du Monde des Rallyes aux 24 Heures de Francorchamps en passant par le Rallye de la Famenne. Bref, il y en a pour tous les goûts. Nous irons donc du Rallye de Finlande au Rallye d’Australie en passant par le Rallye d’Allemagne pour assister au troisième sacre de Sébastien Ogier mais aussi de Volkswagen qui a véritablement fait main basse sur la discipline depuis 2013. Une situation qui lasse la concurrence même si certains pilotes, à l’image de Hayden Paddon, en profitent pour affûter leur talent en attendant l’opportunité de briller. Nous vous proposons un intéressant entretien avec le Néo-Zélandais de chez Hyundai.

En Championnat d'Europe et en Belgique, c’est Skoda qui domine puisque Jan Kopecky s’est imposé au Barum Rally (sur sa lancée du triomphe en WRC-2 en Allemagne) tandis que Freddy Loix est virtuellement assuré de son troisième titre consécutif après sa victoire en solitaire à l’Omloop van Vlaanderen. Ne ratez pas nos cahiers consacrés aux dernières épreuves communautaires sans oublier l’Histonews qui laisse une large part aux photos de l’Eifel Rally Festival et du Rally van Looi Memorial, qui a rencontré un très beau succès. En circuit, les 24 Heures de Spa et de Zolder vous sont relatées tandis que les pages Rallycross soulignent la bonne forme des Peugeot face à Solberg.

Et puis n’oublions pas nos essais routiers. Nous avons grandement apprécié d'être parmi les premiers à découvrir la Black Chili Driving Experience mise sur pied par Continental et nous vous faisons partager nos premières impressions sur les Hyundai i20 Coupé et i40, Mazda MX-5, Kia Cee’d et Opel Astra, tandis que nous avons pleinement goûté à la BMW 650i cabrio, à la prometteuse Jaguar XE 2.0D et à la craquante Nissan 370Z Nismo.

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,ypres,pologne,ogier,loix,skoda,volkswagen,matton,gressens,amg,mercedes

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,Ypres,Pologne,Ogier,Loix,Skoda,Volkswagen,Matton,Gressens,AMG,Mercedes

Une nouvelle fois, l’équipe rédactionnelle d’autonews a tenu à vous offrir un numéro rempli de bonnes choses à déguster durant tout l’été. Cela commence par un reportage archi-complet sur le Kenotek Ypres Rally où nous revenons sur cette édition exceptionnelle en lui consacrant pas moins de douze pages! Il n’en fallait pas moins pour saluer la dixième victoire de Freddy Loix et la première de la Skoda Fabia R5 en Belgique.

Nous vous proposons également notre compte-rendu du Rallye de Pologne remporté par l’inévitable Sébastien Ogier. Mais derrière, quelques jeunes se font de plus en plus pressants. Et puis pour tenter de mettre un peu d’éclairage sur ce qui se trame actuellement en coulisses au sein du groupe PSA Peugeot-Citroën, Vincent Marique a rencontré le Directeur Général de Citroën Racing, Yves Matton.

Clovis a apporté sa touche dans cette interview en nous offrant l'illustration de son dernier rêve: une Formule E en rallye! A découvrir dans autonews.

Alexandre Peeters est de son côté allé à la rencontre de Gino Büx et Eric Borguet pour tirer le bilan de l’aventure unique qu’ils ont vécue au sein du RACB National Team durant ces deux dernières saisons, même si elle ne se termine malheureusement pas comme ils l'auraient espéré.

Du côté des circuits, nous vous proposons l’habituelle présentation des 24 Heures de Francorchamps qui verront plusieurs Belges bien placés pour la victoire. Les dernières performances de nos compatriotes en Belgique et à l’étranger sont traitées dans les pages Paddocks.

Et puis ne manquez surtout pas l’interview d’Eric Gressens, le "Pharmacien Fou" de Waimes, qui nous a offert un numéro d’artiste comme lui seul en a le secret! Ce qui n'empêche que ce touche-à-tout a remporté le Ypres Historic Rally National avec Glenn Janssens et est monté sur le podium des 25H VW Fun Cup.

Les pages Histonews reviennent précisément sur les annexes historiques du Rallye d’Ypres, sur les jolis bolides présents traditionnellement au Spa Classic, sans oublier la présentation des 6 Heures de Visé.

Enfin, au rayon des essais, nous avons découvert le nouveau Hyundai Tucson, la Toyota Avensis et la Skoda Superb Combi tandis que nous avons pu goûter plus longuement à la diabolique Mercedes CLA 45 AMG Shooting Brake, à un trio de Citroën (C4 Cactus 1.2 110,  C4 2.0 HDi 150 et DS 4 2.0 HDi 180), à la VW Golf GTE, à la Nissan Pulsar GT sans oublier un match opposant l’Audi A1 à la Mini One D.

Bonne lecture et excellentes vacances.

autonews,aout,2015,283,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,bru,Ypres,Pologne,Ogier,Loix,Skoda,Volkswagen,Matton,Gressens,AMG,Mercedes

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride

Si ce nouveau numéro d’autonews revient abondamment sur les dernières épreuves routières du WRC et du BRC, il est déjà largement tourné vers 2015. Ainsi, nous vous livrons nos analyses du Rallye d’Espagne et du Wales Rally qui clôturaient une saison marquée par la mainmise de Volkswagen, auteur d’un triplé au classement des pilotes, chose qui n’était plus arrivée depuis l’époque Lancia à la fin des années 80. En ERC, le Valais et la Corse ont vu Esapekka Lappi sacré Champion d’Europe alors que Sarrazin renouait avec la victoire en rallye sur l’île de Beauté. Et puis en Belgique, le Rallye du Condroz marquait la fin d’une époque, celle des WRC, et l’arrivée de plus en plus précise des R5 moins coûteuses mais plus pointues.

Juste avant l’épreuve hutoise, Freddy Loix nous a invités à découvrir, en exclusivité, son travail de pilote d’essai pour Michelin. Hugo Van Opstal a pu suivre une séance en sa compagnie alors que le Limbourgeois testait de nouveaux pneus terre en vue de 2015. A propos de l’an prochain... nous avons longuement parlé du futur avec Pieter Tsjoen, qui se verrait bien au volant d’une Peugeot 208 T16 R5, avant d’aller à la rencontre d’André Leyh qui va vivre sa première saison complète en 2015 aux côtés de Cédric Cherain. L’occasion pour Stéphane Halleux de revenir sur sa déjà longue carrière de copilote. Enfin, c’est à bord d’un vénérable ancêtre que notre Directeur de la Publication s’est entretenu avec le jeune Laurens Vanthoor, revenant en sa compagnie sur ses exploits avant d’aborder son futur et ses rêves. Sans oublier nos habituelles rubriques consacrées aux épreuves ASAF, au circuit ou encore à l’Historique.

Au rayon de l’industrie, nous revenons sur les plus beaux concepts du Salon de Paris tandis que nos essayeurs vous proposent leurs impressions après avoir goûté à la Cadillac ATS Coupé, à la Mercedes Classe B remodelée, à la nouvelle Skoda Fabia et surtout à la très efficace Renault Mégane RS Trophy et à la non moins surprenante Infiniti Q50S Hybrid.

autonews,décembre,2014,275,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,paris,mondial,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,condroz,princen,ogier,wales,espagne,WRC,renault,megane,RS,trophy,infiniti,Q50S,hybride

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir débuté l’année par un succès au Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier a décroché sa huitième victoire de la saison à Llandudno, au nord du Pays de Galles. Une mainmise qui semble moins autoritaire que celle de son prédécesseur, Sébastien Loeb, mais qui est indubitable et même plus impressionnante si l’on tient compte de la réelle concurrence à laquelle le Haut-Alpin doit faire face dans son propre camp. Pourtant, cette fois, le tout frais double champion du monde n’a pas été longtemps contrarié par ses deux équipiers, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala, auteurs de sorties de route. Alors que le playboy Norvégien était parti à la faute dès la première journée, le Finlandais s’accrochait aux basques d’Ogier en pointant à seulement 6’’6 avant de perdre plus de trois minutes le samedi matin. Dès lors, Seb n’avait plus qu’à contrôler pour récolter sa 16e victoire avec Volkswagen (sa 24e au total) et sa deuxième d’affiliée au Wales Rally. La VW Polo R WRC, qui a débuté il y a 24 mois, a déjà remporté 24 victoires mondiales!

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir égalé Citroën lors de dernier Rallye d'Espagne, Volkswagen avait l'occasion de faire tomber le record du nombre de victoires sur une saison. Exploit accompli! Et Jost Capito de s’émerveiller: «Sébastien et Julien ont fait tout ce qu'il fallait pour cette huitième victoire. Respect à eux. A l'inverse, Jari-Matti et Andreas n'ont pas terminé la saison comme ils l'espéraient. Mais ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli. (Volkswagen devient la première marque depuis Lancia en 1987 et 1988, à placer ses trois pilotes au trois premières places du championnat, Ndlr) Nous n'allons pas nous reposer sur nos lauriers, car le Monte-Carlo débute dans 65 jours seulement, et les préparations ont déjà commencé.»

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Avec Mikkelsen et Latvala hors du match pour la victoire, toute l’attention s’est portée sur la bagarre terrible pour la deuxième place. Elle est finalement revenue à Mikko Hirvonen (+37’’6) qui disputait son dernier rallye mondial comme pilote professionnel sur la Ford Fiesta WRC. Le Finlandais a signé le 69e podium de ses 13 ans de carrière au top-niveau de la discipline. «C’était une des plus belles batailles que j’ai livrées. Sympa pour terminer sa carrière», déclarait Hirvonen à l’arrivée.

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Son duel avec Kris Meeke (6e, Citroën) le dimanche matin s’est terminé quand le Britannique est passé par un fossé dans l’ES18, endommageant deux roues. Il a dû disputer la fin de rallye au ralenti. Les malheurs de Meeke ont profité à son équipier Mads Ostberg qui termine sur le podium (+1’03’’). Le Norvégien a effectué une course solide, soulignée par deux meilleurs temps. Ce résultat permet au team Citroën-Total Abu Dhabi WRT d’être vice-champion du monde Constructeurs 2014 avec deux points d’avance sur M-Sport WRT!

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Enfin, notre compatriote Thierry Neuville (+1’14’’) a conclu à la quatrième place sur sa Hyundai i20 WRC en conservé l’avantage sur le Gallois Elfyn Evans (5e, Ford) jusqu’au bout. Le Belge était revenu dans les échappements d’Ostberg le samedi soir lorsque celui-ci crevait. Mais lors de la dernière étape dominicale, Neuville préférait assurer le résultat tout en claquant encore un second chrono dans la Power Stage: "Nous pouvons être satisfaits avec cette 4e place et les 2 points supplémentaires inscrits dans la Power Stage. Pour nous comme pour l'ensemble des concurrents, ce rallye a été difficile en raison des conditions d'adhérence précaires. Le niveau de grip étant délicat à évaluer, les possibilités de commettre des erreurs étaient multiples. Durant la dernière journée, sur des chemins très boueux, nous avons cherché à trouver le juste compromis entre l'efficacité et la sagesse car nous voulions à tout prix ramener l'auto à l'arrivée. Mission accomplie, au terme d'une épreuve où nous avons livré de belles bagarres. Ce Rallye conclut la première saison mondiale du team Hyundai. Les très nombreux enseignements que nous en avons retirés seront précieux dans le développement de la i20 WRC pour 2015. Or, tel était précisément notre objectif prioritaire!"

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Jari Ketomaa (Ford Fiesta R5) n’a pas été inquiété en WRC-2. Il s’est imposé devant l’Italien Lorenzo Bertelli. Matthew Wilson a fêté son retour en WRC par une 3e place au volant de sa Ford Fiesta aux couleurs de Michelin Pilot Sport. La 6e place de Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC/Michelin) permet au Qatari de coiffer la couronne mondiale WRC-2, 8 ans après son titre en Production.

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

La catégorie Junior a été remportée par le Britannique Alastair Fisher (Citroën DS3 R3T).

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, wales, championnat, mondial, ogier, volkswagen, polo, r, ostberg, citroën, ds3, hirvonen, fiesta, ford, neuville, thierry, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, meeke | | |

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

A domicile, le constructeur allemand pourrait décrocher son second titre mondial consécutif. Mais Citroën, onze fois vainqueur du Rallye d'Allemagne, pourrait retarder l’échéance.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après trois doublés cette saison – Mexique, Argentine, Finlande -, Volkswagen Motorsport compte 175 points d’avance sur Citroën au championnat Constructeurs. Or, si le constructeur allemand conclut son rallye à domicile avec 172 points d’avance sur Citroën, il ne pourra plus être rejoint dans sa quête d’un second titre consécutif. Pour prolonger le suspense, Mads Ostberg et Kris Meeke doivent donc scorer quatre points de plus que Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala en Allemagne.

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Sur les huit épreuves disputées cette saison, jamais Citroën n’a marqué davantage de points que VW. Mais on se souvient que l’épreuve allemande avait tourné vinaigre pour l’équipe VW l'an passé. Sébastien Ogier était sorti une première fois dans l’ES3, Mittelmosel, puis Jari-Matti Latvala, alors leader, s’était fait piéger sous la pluie de l’ES12, Stein & Wein. Un rallye catastrophique pour VW, et Citroën avait cueilli son 11e succès sur l’asphalte allemand grâce à Dani Sordo à l’issue d’un duel épique avec Thierry Neuville.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Cette année, les deux hommes sont équipiers chez Hyundai Motorsport et feront débuter l’i20 WRC/Michelin sur l’asphalte mondial. Ce duo magique sur l'asphalte sera appuyé par le Français Bryan Bouffier, 2e du Monte-Carlo et vainqueur du Rallye d’Antibes (1ère victoire sur asphalte de la Hyundai i20 WRC). La coréenne sera-t-elle au niveau de ses pilotes sur cette surface?

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Question inverse chez Citroën. On sait que la DS3 WRC est une arme redoutable sur les routes du Deutschland, mais Kris Meeke n’a plus évolué sur le goudron depuis trois ans et Mads Ostberg est plus à l’aise sur terre ou neige. Mais si les conditions météo sont difficiles, les deux hommes sauront tirer bénéfice de l’immense expérience du team…

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Des conditions difficiles pourraient aussi profiter aux pilotes M-Sport Mikko Hirvonen, 3e l’an passé, et Elfyn Evans, 2e du classement WRC-2 en 2013 à 12s9 de Robert Kubica. Malgré sa pointe de vitesse sur asphalte, le Polonais se fait peu d’illusions sur ce parcours truffé d’épingles serrées à cause de son handicap au bras droit.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Le parcours 2014 est des plus classiques avec trois profils différents: les routes étroites et escarpées du vignoble mosellan, les pistes bétonnées, abrasives et bordées d’Hinkelsteins du camp militaire de Baumholder, et les routes rapides et techniques du Saarland.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après Cologne l’an passé, l’ADAC Rallye Deutschland 2014 s’élancera de Trèves avec une 2e spéciale inédite près de la frontière belge, Waxweiler, (16,40 km) et Moselland (21,02 km) parcourue dans le sens opposé. Samedi, la mythique spéciale de Panzerplatte (42,23 km) a subi quelques modifications mais devrait toujours jouer son rôle de juge de paix. Dimanche, Dhrontal (18,03 km) et Grafschaft (19,27 km) se parcourront en sens inverse. L’arrivée sera jugée devant la Porta Nigra de Trèves. (source: best-of-rallylive.com)

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

22:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, allemagne, présentation, volkswagen, citroen, ford, hyundai, polo, ds3, fiesta, i20, neuville, ogier, latvala, 2014 | | |

autonews,juin,2014,270,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,alfa,4c,corvette,stingray,c7,test,industrie,interview,wrc,erc,argentine,sardaigne,ogier,vw,lappi,princen,brcc,bgdc

La période estivale n'est jamais synonyme de relâchement au sein de la rédaction d'Autonews. Cette édition de juillet-août se révèle donc une nouvelle fois très dense. Vous saurez bien évidemment tout sur le Geko Ypres Rally et sur cette superbe neuvième victoire de Freddy Loix face aux Peugeot officielles. Et du côté de Thierry Neuville, qui vous dit tout dans sa chronique mensuelle, il n’était pas non plus question de souffler après son beau podium conquis au Rallye de Pologne, remporté une fois encore par Sébastien Ogier.

Pas question de repos non plus du côté de nos intervieweurs qui sont allés à la rencontre de Jean-Sébastien Ley, coordinateur du Championnat d'Europe pour Eurosport Events, de Kevin Demaerschalk, qui a effectué un beau retour à la compétition à Ypres, et surtout de Kris Princen, qui mûrit comme le bon vin et ne manque pas de projets pour 2015.

Autonews vous offre également un reportage complet sur la manche belge du Championnat du Monde de Rallycross disputée à Mettet, où le public a vibré même si François Duval n’y a guère rencontré de réussite.

Du côté des circuits, nous étions présents aux 24 Heures du Nürburgring où nous avons rencontré Marcel Fässler, dernier vainqueur en date des 24 Heures du Mans avec Audi. Une marque qui, avec Bentley, BMW, Ferrari, McLaren, Mercedes et Nissan constituera une affiche alléchante pour les 24H de Spa. Pas moins d'une quinzaine de prétendants à la victoire s'élanceront, à la fin du mois, à l'assaut du double tour d’horloge ardennais.

Enfin, vous retrouverez nos pages habituelles traitant des rallyes chez nos voisins et au niveau régional, des épreuves historiques et des nouveautés dans le domaine du modélisme.

Côté production automobile, nous vous proposons quelques essais excitants avec notamment la BMW 420d GranCoupé, de la Mercedes GLA 220 CDI, de l'Opel Insignia OPC, de la Porsche Macan S et, surtout, de la toujours impressionnante Subaru WRX STi, en plus de nos premières impressions au volant de la "nouvelle" Alfa Giulietta Quadrifoglio Verde, de la Ford EcoSport et du trio Citroën C1-Peugeot 108-Toyota Aygo.

Au fil des pages de ce numéro estival, vous apercevrez de nombreux codes QR avec l'invitation "SCAN !". En scannant ces codes avec votre smartphone ou votre tablette, vous accéderez à un contenu additionnel entièrement gratuit. Il s'agit de galeries photos ou de vidéos qui complètent l'information fournie dans le magazine. Une fois de plus, Autonews innove, comme nous l'avions fait à nos débuts avec les échos à profusion, puis avec une certaine manière de présenter les classements, ou encore avec quelques détails sans doute passés inaperçus mais repris entretemps par d'autres magazines de référence.

Espérant que vous apprécierez ce bonus, nous vous souhaitons de passer de bonnes vacances, sur la plage ou ailleurs, mais toujours avec votre mensuel favori!

autonews,juin,2014,270,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,alfa,4c,corvette,stingray,c7,test,industrie,interview,wrc,erc,argentine,sardaigne,ogier,vw,lappi,princen,brcc,bgdc

 

autonews,mai,2014,269,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wrc,erc,portugal,ogier,vw,irlande,lappi,princen,subaru,villeneuve,brcc,bgdc

Ce mois-ci, Vincent Marique a suivi pour vous les différentes étapes du montage de la Peugeot 208 R5 chez DG Sport. Il vous raconte tout de cette auto qui fera ses grands débuts à Ypres ce week-end. D’Ypres, il est également question dans les pages historiques, avec notre rétrospective qui se penche cette fois sur les glorieuses années 1985 et 1986, et sur les moins excitants débuts du Gr.A en 1987. Et puis vous saurez tout sur LE rendez-vous de l’année dans la Cité des Chats en compagnie de Kevin Abbring et Esapekka Lappi.

Du côté des reportages, nous revenons en détails sur les deux manches du WRC disputées ces dernières semaines à savoir le Rallye d’Argentine et le Rallye de Sardaigne, où les Polo ont poursuivi leur moisson de victoires. Les victoires, Kris Princen commence à les collectionner également puisqu’il a remporté le Sezoens Rally. Enfin, en ERC, le Rallye des Açores a connu un vainqueur inattendu en la personne de Bernardo Sousa. Le chef de file belge actuel, Thierry Neuville revient, dans sa chronique, sur ses journées très chargées avec des séances d’essais sur asphalte entre les rallyes.

Au rayon des essais-course, Claudie Tanghe est allé à la découverte de la Ford Fiesta R5 chez M-Sport tandis que Benoît Lays goûtait trop brièvement à la Formula Ford 1.0 ecoBoost sur la piste de Lommel. Mais le plus chanceux ce mois-ci, c’est notre Rédacteur en Chef, Bernard Verstraete, qui s’est offert quelques jours en Alfa Romeo 4C et en Corvette C7 Stingray. Autant dire qu’il lui fut difficile de rester impartial…

Plus prosaïquement, vous pourrez également lire les essais de la Citroën C4 Cactus, de la Skoda Octavia RS, de la Mercedes C220 BlueTEC, de la Nissan Qashqai 1.5 dCi mais aussi celui de la Seat Ibiza Cupra.

Retrouvez également nos pages habituellement consacrées au rallye en France, aux épreuves ASAF, au Rallycross sans oublier les pages "paddocks" qui traitent de toute l’actualité des circuits.