Nissan,Micra,2017,futur,next,projet,salonmondial,paris,rentrée,japon,construction,europe,Flins,Renault,usine,partage

C'est à la rentrée, au Salon de l'Automobile de Paris, que Nissan dévoilera la cinquième génération de sa petite citadine, la Micra. Pour l'occasion, ceux qui ont horreur des révolutions vont en être pour leurs frais parce que les lignes rondouillardes de la petite japonaise ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir. Elles seront remplacées par des traits nettement plus tendus et dynamiques, annoncés par le concept Sway vu au Salon de Genève 2015. Lancée en 2017, la cinquième mouture de la Micra ira même jusqu'à dissimuler ses poignées de porte arrière dans les montants, à l'image du SUV Juke ou de la Renault Clio. Une cousine française avec laquelle elle partagera non seulement sa plate-forme, mais aussi sa ligne d'assemblage dans l'usine française de Flins: un autre contraste de taille avec la génération actuelle, produite en Inde. Et après la Toyota Yaris, voilà une autre Japonaise construite en France!

Nissan,Micra,2017,futur,next,projet,salonmondial,paris,rentrée,japon,construction,europe,Flins,Renault,usine,partage

Ce changement de lieu de fabrication devrait s'accompagner d'une nette progression de la qualité, du confort ou de l'insonorisation: plus question de jouer la carte des bas coûts à tout prix, comme c'est le cas aujourd'hui. On peut également s'attendre au retour du diesel sous le capot et à la disparition de l'original trois-cylindres 1.2 essence Nissan à compresseur, qui devrait être supplanté par le 0.9 TCe Renault, classiquement suralimenté par un turbo. Quant au gabarit, il passera de 3,83 m à plus de 4 m: un autre point qui contribuera à rapprocher cette Micra 2017 de sa cousine la Clio IV.

Nissan,Micra,2017,futur,next,projet,salonmondial,paris,rentrée,japon,construction,europe,Flins,Renault,usine,partage

12:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, micra, 2017, futur, next, projet, salonmondial, paris, rentrée, japon, construction, europe, flins, renault, usine, partage | | |

futur,next,2016,septembre,mondial,paris,salon,allemande,SUV,moyen,Q5,audi,TDI,TSI,essence,diesel,quattro,traction,premium

C'est encore cette année qu'Audi renouvellera son SUV de milieu de gamme, le Q5. Ses lignes adopteront les derniers gimmicks de la marque aux anneaux avec une calandre entourée d'aluminium et des phares effilés. Ses angles sont plus marqués et les plis dans les flancs sont conformes à ce que l'on rencontre chez Audi ces dernières années. La face avant est ajourée par de larges échancrures d'aération lui donnant un air encore plus gourmand. Cette seconde génération du Q5 sera basée sur la plateforme MLB du groupe VW avec des motorisations longitudinales et non plus transversales. Selon les premières informations, l'engin aurait perdu 100 kg dans la manœuvre. Ses motorisations et sa technologie ont été découverts dans la dernière Audi A4. Les habituelles versions Quattro seront épaulées, pour la première fois, par de simples tractions. Il est vrai que pour arpenter les jolis boulevards de nos villes, cela suffit amplement. Les motorisations, semblables à celles de la dernière A4, débuteront par le 2.0 essence de 187 ch tandis que le même en 4WD sera poussé à 248 ch. Le diesel débutera avec le 2.0 TDI de 150 ch en simple traction tandis que le 3.0 V6 TDI de 215 et 268 ch s'offrira lui aussi les quatre roues motrices. Le SQ5 profitera toujours du même moteur mazouté porté à 340 ch tandis que le RS Q5 devrait atteindre 450 ch grâce à son moteur essence biturbo. Une version plug-in hybride est également dans les tuyaux. Enfin, l'habitacle tentera d'offrir une ambiance encore plus Premium à travers des matériaux revalorisés et une technologie très pointue. A suivre donc.

futur,next,2016,septembre,mondial,paris,salon,allemande,SUV,moyen,Q5,audi,TDI,TSI,essence,diesel,quattro,traction,premium

14:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, next, 2016, septembre, mondial, paris, salon, allemande, suv, moyen, q5, audi, tdi, tsi, essence, diesel, quattro, traction, premium | | |

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Après le concept de la prochaine Subaru Impreza cinq portes présenté au Salon de Tokyo et celui de la quatre portes à Los Angeles, Subaru continue de préparer le terrain de la prochaine génération du modèle avec le concept XV exposé à Genève. Celui-ci ne se cache pas d’être une Impreza transformée et est plutôt discret sur le marché très couru des crossovers compacts.

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Paradoxalement, son allure de berline surélevée cache, grâce au savoir-faire de Subaru dans le domaine des quatre roues motrices, des capacités en tout-terrain que n’ont pas nombre de vedettes dans ce segment très couru. La prochaine version, présentée à travers ce concept auquel il ne manque pas grand chose pour devenir voiture de série, est assez fidèle à l’actuel dans ses formes générales.

Salon,Genève,2016,Subaru,XV,concept,prochain,next,futur,japon,4wd,4x4

Subaru ne donne pas de précision sur les motorisations, mais on peut imaginer que la version hybride va évoluer pour se faire plus convaincante que l’actuelle qui était la première tentative de Subaru dans ce type de système de motorisation.

16:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, subaru, xv, concept, prochain, next, futur, japon, 4wd, 4x4 | | |

Lexus,Concept,LF-FC,hydrogène,premium,luxe,berline,limousine,next,futur,LC500h,coupé,hybride,350 ch,propulsion,salon,Genève,2016

Ce concept vu au Salon de Tokyo annonce l’arrivée de la pile à combustible chez Lexus sous le capot d’une berline statutaire. Dans ce cas-ci, la pile à combustible répartit sa puissance sur les roues arrière ainsi que sur les moteurs incorporés aux roues avant.

Lexus,Concept,LF-FC,hydrogène,premium,luxe,berline,limousine,next,futur,LC500h,coupé,hybride,350 ch,propulsion,salon,Genève,2016

Cela permet un dosage précis de la puissance distribuée à chaque roue, ce qui devrait garantir stabilité, agilité et efficacité. En bon concept qui se respecte, cette Lexus s’en remet à la technologie de la conduite autonome, avec un système de reconnaissance sophistiquée du trafic, de fonctions d’anticipation et de décision qui devrait décharger le conducteur de la conduite, lorsque l’envie lui prend.

Lexus,Concept,LF-FC,hydrogène,premium,luxe,berline,limousine,next,futur,LC500h,coupé,hybride,350 ch,propulsion,salon,Genève,2016

Lexus,Concept,LF-FC,hydrogène,premium,luxe,berline,limousine,next,futur,LC500h,coupé,hybride,350 ch,propulsion,salon,Genève,2016

A Genève, Lexus exposait également la version hybride de son coupé LC qui profite de la nouvelle génération de système hybride, appelé Multi Stage, associant le 3.5 V6 essence à un moteur électrique plus puissant et à une batterie lithium-ion. La boîte de vitesses automatique compte 4 rapports. Le tout développe 354 ch, envoyés aux seules roues arrière, et permettrait à ce coupé haut de gamme de parcourir le 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes.

Lexus,Concept,LF-FC,hydrogène,premium,luxe,berline,limousine,next,futur,LC500h,coupé,hybride,350 ch,propulsion,salon,Genève,2016

14:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, concept, lf-fc, hydrogène, premium, luxe, berline, limousine, next, futur, lc500h, coupé, hybride, 350 ch, propulsion, salon, genève, 2016 | | |

Alfa,giulietta,next,prochaine,future,2017,propulsion,roues,arrière,motrices,300 ch,modèle,phare,sportive,

L'année 2016 risque bien d'être décisive pour la firme au Biscione puisque nous devrions enfin pouvoir goûter à la familiale Giulia présentée en grande pompe au moins de juin dernier. De report en report, nous n'avons pas encore eu droit à l'essai routier de cette propulsion promise à 500 chevaux dans sa version Quadrifoglio, la plus bestiale. Cette nouvelle année devrait également voir apparaître le premier SUV de la marque milanaise. Mais le meilleur est peut-être encore à venir puisque selon de récentes indiscrétions, il se pourrait que la future Giulietta attendue en 2017 soit à nouveau une propulsion! Un comble à l'heure où BMW, qui s'est tellement vantée du caractère sportif de ses modèles, va passer à la traction pour sa future Série 1. Voilà donc une nouvelle qui réjouira les amateurs de conduite et les autres puisque de nos jours, propulsion ne signifie plus nécessairement qu'il faut être apprenti pilote pour les maîtriser. Pour les récalcitrants, Alfa devrait proposer des variantes à quatre roues motrices. En fait, c'est en traduisant certaines vérités asservies par les dirigeants de la marque, qui parlent de réduire au maximum les coûts en partageant un maximum d'éléments, dont la plateforme de la Giulia, entre différents modèles qui nous fait dire qu'une telle architecture serait envisageable pour la future polyvalente italienne. Entre les petits moteurs à essence turbocompressés et les inévitables diesels, il est également souhaitable de voir arriver une version "image" poussée à 300 ch… histoire de venir taquiner les allemandes sur leur terrain!

16:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa, giulietta, next, prochaine, future, 2017, propulsion, roues, arrière, motrices, 300 ch, modèle, phare, sportive | | |

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Nous l'avions aperçu à travers une illustration mais rien ne vaut l'échelle un et la 3D pour évaluer un concept. Et force est de constater qu'une nouvelle fois, les dessinateurs de la marque japonaise ont eu la main heureuse à l'heure de tracer les lignes de ce Koeru qui préfigurerait un hypothétique CX-4. Comme toujours chez nos amis asiatiques, le nom de cette étude de style n'a pas été choisi par hasard. En effet, Koeru signifie "dépasser" ou "aller au-delà" en japonais. Logiquement, l’engin reprend les traits des dernières créations de la marque avec un regard perçant et les lignes typiques du style "Kodo".

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Long de 4m60, large d’1m90 et haut d’1m50 (empattement de 2m70), le Koeru est taillé pour recevoir cinq passagers. Peu prolixe concernant l’engin, Mazda assure cependant qu’il profite d’une "exceptionnelle aérodynamique" mais aussi des toutes dernières technologies Skyactiv, sans pour autant détailler ces dernières. Les données sur la cylindrée du moteur, sa puissance, la boîte de vitesses ou encore le châssis restent donc encore un mystère.

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

Vous l'aurez compris, ce concept pourrait rapidement avoir un avenir et intégrer la gamme Mazda en tant que potentiel CX-4, s’intercalant entre le petit CX-3 et le CX-5.

mazda,prototype,concept,suv,cx-4,futur,next,koeru,4x4,5 places,diesel,essence,skyactiv,salon,francfort,2015

14:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, prototype, concept, suv, cx-4, futur, next, koeru, 4x4, 5 places, diesel, essence, skyactiv, salon, francfort, 2015 | | |

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Suite la présentation statique de la future Alfa Romeo Giulia au mois de juin, les amoureux de l'automobile italienne ont repris des couleurs. Et les projets qui se dessinent chez Abarth semblent confirmer la renaissance des labels sportifs transalpins. Ainsi, selon les dernières indiscrétions de nos collègues d'Auto Express, il semblerait qu'une version dynamique de la Fiat 500X soit en cours de préparation. Elle viendrait ainsi taquiner le Nissan Juke-R et la MINI Countryman JCW. Cette Abarth 500X devrait être surbaissée, recevoir des boucliers plus expressifs et des jupes latérales sans oublier des jantes plus grandes. De quoi lui donner une sacrée gueule. Et puis pour compléter ce look, elle aurait également droit à des doubles sorties d'échappement, un grand aileron arrière et un diffuseur sous le bouclier arrière. Enfin, dans l'habitacle, on devrait trouver des sièges baquets à l'avant, des cadrans et des jauges supplémentaires au lokk sportif, ainsi que de nombreux logos du 'Scorpion'.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

Sous le capot, l'Abarth 500X pourrait utiliser le 1.75 turbo de l'Alfa Romeo 4C qui est également attendu sous le capot de l'Abarth 124 Spider. Comme dans la deux places, il est susceptible de développer environ 200 chevaux. La 500X pourrait suivre l'exemple de la Countryman JCW en étant une 4 roues motrices mais il est plus probable qu'il s'agira avant tout d'une traction plus légère histoire de préserver un semblant de comportement sportif.

abarth,500x,suv,sportif,dynamique,futur,next,2017,compact,turbo,200 ch,traction,look entrer des mots clefs

14:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abarth, 500x, suv, sportif, dynamique, futur, next, 2017, compact, turbo, 200 ch, traction, look entrer des mots clefs | | |

Volkswagen,Golf,GTI,Mk8,VIII,8,génération,2019,futur,next,2.0,turbo,nouvelle,prochaine,325 ch,traction,DSG,10,rapports,allemagne

Si un face-lift de la GTI actuelle est attendu pour 2016 (avec une probable version Club Sport de 260 ch), les ingénieurs allemands sont déjà penchés sur la huitième génération de la Golf GTI annoncée pour 2019. Deux variantes une nouvelle seront proposées avec une version d'accès motorisée par le 2.0 TSI dans une version dont la puissance sera légèrement inférieure à 300. La version Club Sport sera boostée, pour sa part, à 325 ch tandis que le train avant et les feins seront revus en conséquence.

Volkswagen,Golf,GTI,Mk8,VIII,8,génération,2019,futur,next,2.0,turbo,nouvelle,prochaine,325 ch,traction,DSG,10,rapports,allemagne

Le différentiel électronique sera également adapté à cette nouvelle puissance. Il s'agira, dans tous les cas, d'une traction avant avec une boîte manuelle à six rapports ou une DSG entièrement revue et proposant désormais 10 rapports. Une transmission inédite qui sera aussi compacte et légère que l'actuelle DSG tout en assurant, sur le reste de la gamme, des consommations et des rejets répondant aux futures normes européennes. Le magazine anglais AutoExpress propose ces illustrations qui révèle une face avant plus agressive et semblable aux lignes des dernières productions de Wolfsburg.

Volkswagen,Golf,GTI,Mk8,VIII,8,génération,2019,futur,next,2.0,turbo,nouvelle,prochaine,325 ch,traction,DSG,10,rapports,allemagne

14:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, golf, gti, mk8, viii, 8, génération, 2019, futur, next, 2.0, turbo, nouvelle, prochaine, 325 ch, traction, dsg, 10, rapports, allemagne | | |

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

Avouons-le sans ambages, les marques françaises ont bien du mal à séduire les amoureux de belles carrosseries depuis de trop longues années. Chez Peugeot, hormis un vieillissant coupé RCZ, nous n'avions plus rien à nous mettre sous la dent. Une constance depuis que la marque au lion a privilégié la voie des SUV et des crossovers qui restent à nos yeux totalement inutiles sur nos routes mais surtout à l'opposé des références stylistiques qui nous font rêver.

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

Mais voilà, l'arrivée du fondu de belles mécaniques qu'est Carlos Tavarès à la tête de PSA Peugeot Citroën a visiblement ré-orienté certains choix vers des modèles plus glamour. A l'image de cette 408 GT, une berline 4 portes en forme de coupé, qui devrait venir taquiner les Mercedes CLA, Audi A5 Sportback et autres VW Passat CC sans rougir. Inspirée par le coupé Exalt vu au Salon de Pékin en 2014, la nouvelle Peugeot s'offre une face avant très agressive, large et surlignée de LED évocateurs.

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

L'arrière n'est pas en reste avec un aileron très marqué sur la malle arrière. Certes, les berlines trois volumes sont très recherchées en Chine mais ce modèle aurait également sa place dans la gamme européenne du constructeur. En plus, Peugeot est prêt à l'équiper de motorisations mazoutées pour faire plaisir à la majorité des Français qui ne jurent que par les particules fines. Des diesels allant de 120 à 180 ch mais aussi le 1.6 THP fort de 267 ch vu dans le RCZ-R! Et si Peugeot voulait poursuivre la démarche jusqu'au bout, pourquoi ne pas envisager une alliance essence/électricité pour proposer 335 ch comme le faisait l'Exalt?

(Sources: http://www.autoexpress.co.uk/peugeot/91442/sexy-new-peuge...)

futur,next,anticipation,prospection,modèle,range,Peugeot,408,berline,Coupé,sportive,diesel,essence,267 ch,THP,hybride,tavarès

12:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, next, anticipation, prospection, modèle, range, peugeot, 408, berline, coupé, sportive, diesel, essence, 267 ch, thp, hybride, tavarès | | |

Land Rover,Defender,futur,next,2018,diesel,essence,4 cylindres,turbo,V6,luxe,SVO,SVX,JLR,sportivité,aluminium,poids,allégé

Ce ne sera pas avant 2018 mais nous pouvons déjà garantir que le prochain Defender de Land Rover offrira une gamme réelle allant de la version la plus sportive à la version la plus luxueuse selon Gerry McGovern, le chef du design de la marque anglaise. Développé par le département des opérations spéciales de JLR appelé SVO, le plus dynamique des Defender aura pour objectif de concurrencer le G63 d'AMG pour répondre à la demande des marchés russes et chinois. Ce Land Rover Defender SVX pourrait se voir adjoindre un petit frère jouant la carte de l'hyper-luxe à travers le label SVAutobiography déjà connu du Range Rover. Les illustrations du magazine AUTOExpress nous montrent une version 5 portes et une version trois portes mais il n'est pas facile de savoir, à l'heure actuelle, quelles moteurs seront utilisés. On s'attend à voir des quatre cylindres turbo en essence et en diesel mais on espère aussi un V6 essence plus performant. Grâce à l'utilisation abondant de l'aluminium (châssis mais aussi carrosserie), ce futur defender pourrait profiter de sa relative légèreté pour figurer à nouveau en tête des 4x4 les plus performants en hors piste histoire de poursuivre la légende...

Land Rover,Defender,futur,next,2018,diesel,essence,4 cylindres,turbo,V6,luxe,SVO,SVX,JLR,sportivité,aluminium,poids,allégé

09:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : land rover, defender, futur, next, 2018, diesel, essence, 4 cylindres, turbo, v6, luxe, svo, svx, jlr, sportivité, aluminium, poids, allégé | | |