Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Précisons-le tout de suite, je suis plutôt du Sud. J'apprécie le soleil, la bonne chère et les jolies brunes. Alors quand Toyota m'a invité à découvrir la nouvelle GT86 en Laponie, j'ai un peu hésité. Mais pas longtemps. L'idée de faire de grands travers avec la propulsion japonaise m'a rapidement fait oublier mes réticences. Pour rejoindre Rovaniemi, le village du Père Nöel, deux vols m'attendent pour rejoindre d'abord Helsinki avant une courte liaison vers le Grand Nord.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Pour la première soirée, nous sommes conduits au milieu des forêts enneigées. La conférence de presse est brève. Il faut dire que les nouveautés apportées à la GT86 2017 ne sont pas très nombreuses. De nouveaux boucliers avant et arrière, des feux LED aux quatre coins, un aileron optionnel et des jantes inédites. Heureusement, les pneus sont à nouveau issus de la gamme Michelin Premacy HP et sont toujours en 17 pouces mais ce ne sont, bien évidemment pas ces pneus qui équipent les voitures qui nous seront confiées.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Dans l'habitacle, le volant est neuf au même titre que l'ordinateur de bord incrusté dans le cadran de droite qui donne des infos inédites comme la vitesse moyenne ou encore des données utiles lors des sorties sur circuit. A l'image du chronomètre dont nous trouverons une utilité lors de mon séjour hivernal. En attendant de goûter à ce joli coupé, mes collègues et moi subissons patiemment les baragouinages du représentant venu du Japon dont l'art du parler pour ne rien dire est indubitablement maîtrisé!

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Une fois cette petite corvée passée, j'ai droit au premier défi de ce séjour, celui du hammam suivi d'un bain dans un lac annoncé à 3°. Très peu pour moi. Ce sera la seule activité à laquelle je ne participerai pas. Mais la nuit qui m'attend est déjà suffisamment excitante pour garder des cartouches en réserve.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

En effet, une fois le repas englouti, on prend la direction d'un hôtel de glace (Artic SnowHotel à Sinetta). La température n'y dépasse pas les 0°. Notre hôte est un grand Nordique sec comme un bois de sapin finlandais qui manie l'humour avec parcimonie mais à bon escient. On me fournit un double sac de couchage et je suis invité à garder mes sous-vêtements.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

J'hérite d'une cellule à trois places. Les sommiers sont entourés de glace et il y a des peaux pour m'isoler du froid, il n'y a bien sûr pas de fenêtres et une lumière fluo illumine la chambre en continu. Bref, la nuit va être longue. Pas téméraire, je dors tout habillé. Il me faut un certain temps avant de m'endormir mais je me réveille très vite parce que mon nez est froid. Je plonge dans le sac de couchage, je me rendors avant de me réveiller à nouveau parce que j'étouffe. Bref, la nuit sera ponctuée de ces brefs moments de sommeil. Il existe bien un pièce chauffée qui sert de vestiaire mais l'éclairage y est comme en plein jour. Des collègues italiens, venus se rhabiller le matin, auront la surprise d'y croiser un très distingué confrère vêtu de son pyjama Tintin...

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Après cette nuit mouvementée, passage à la douche obligatoire, comme au camping, avant de se retrouver dans une grande salle pour le petit déjeuner. Cela sent l'industrie touristique à plein nez et les touristes asiatiques présents parmi nous semblent apprécier. Le temps de constituer les duos et me voilà au volant d'une rutilante GT86 nappée d'un bleu foncée qui lui sied plutôt bien. La matinée nous réserve un tracé sur routes ouvertes avec des pneus clous réglementaires de 10 mm. Les limitations de vitesse sont drastiques et il n'est pas envisageable d'y déroger sous peine de lourdes amendes. Heureusement, la pause 10 heures est annoncée sportive puisqu'une course de karting sur glace est au programme. Le temps de prendre mes marques lors des qualifications que je termine au quatrième rang et me voilà sur la grille de départ face à mes prestigieux équipiers des 24 Heures de Zolder, j'ai nommé Xavier Daffe et Benoît Galand!

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Je décide de partir gentiment en tentant d'éviter les erreurs et à ma grande surprise, je me retrouve en tête après trois virages! Je poursuis ma progression en tentant de rester propre et surtout, je ne me retourne pas. Lorsque je finis par regarder en arrière, je me rends compte que le second rentre à peine dans le virage d'où je viens de sortir. Incroyable! Et quel plaisir de jeter l'engin en appel-contre appel avant les courbes! Me voilà vainqueur d'une médaille en chocolat. Je reprends la route pour la fin de cette matinée où le soleil nous fait l'honneur de nous accompagner. De quoi nous offrir une luminosité plutôt rare ici en cette période de l'année. Et selon le staff qui nous entoure, ce sera la plus belle journée des quinze jours qu'ils ont passé ici.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Trois ateliers nous sont proposés dans l'après-midi. Le premier consiste à drifter sur deux cercles à la circonférence différente. Le petit, très verglacé, se négocie en deuxième à 50 km/h tandis que le second, nettement plus amusant, s'enroule en troisième à 80 km/h. Nous profitons de la facilité de la GT86 dont toutes les aides à la conduite sont évidemment coupées.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Facile à maîtriser sur un filet de gaz, elle pardonne tout. C'est un slalom qui nous attend ensuite tandis que le soleil se couche déjà à l'horizon. C'est là que le chrono entre en jeu. Pour déterminer s'il est plus agile avec la mode Track enclenché que sans aucune assistance, nous utilisons le chrono du tableau de bord et l'exercice en devient encore plus ludique. De quoi être bien chaud pour le dernier exercice, les tours de la piste enneigée.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Malheureusement, la nuit tombée ne facilite pas le repérage et nous gardons la mode Track enclenché. Nous sommes le dernier groupe de journalistes de l'événement et je me vois mal faire des dégâts. Mais j'ai néanmoins apprécié la facilité d'utilisation de cette propulsion accessible. La position de conduite est toujours aussi bonne, le petit volant est plus agréable que l'ancien et le confort est préservé.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

On se sent mieux à même de dévorer des kilomètres qu'à bord d'une Mazda MX-5 pour n'en citer qu'une. Reste à digérer un prix à la hausse puisqu'il faut débourser 33.400 euros pour la version Sport en boîte manuelle et 34.900 si vous préférez l’automatique. Voilà pour mes impressions à chaud, sur la neige, en attendant de retrouver ce coupé sur notre traditionnelle base d'essai.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Mais la journée n'est pas finie. Pour couronner le tout, je suis invité à une petite séance de drift en compagnie de Frederic Aasbo, un champion norvégien pilote d'une Toyota 86-X motorisée par un 3.4 V6 turbo de... 1.172 ch au couple gargantuesque de 1.594 Nm, le tout contenu dans un poids de 1.280 kg! La nuit est tombée complètement lorsqu'il emmène un premier collègue entre deux murs de neige pour une petite démonstration qui se termine en tournant autour de moi.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Je m'installe à mon tour à sa droite. Pour l'occasion, le moteur est dégonflé à 800 ch mais le turbo complètement rougi est visible à travers la carrosserie et le jeune homme ne ménage pas ses efforts. Il doit manipuler une boîte à crabots issue de la Nascar mais ses pneus cloutés de type WRC lui permettent toutes les fantaisies.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Même celle de passer en travers complet devant notre base pour repeindre les collègues de neige fraîche. Quel taquin ce Norvégien! Lorsque nous quittons l'habitacle de cette machine à plaisir, impossible de savoir qui du stalagmitique ou du stalactite monte ou descend...

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Après cette longue journée riche en émotions, je rejoins un hôtel en béton avec une douche et une chaleur bienvenues. Il reste une matinée à vivre sur place et pour nous occuper, les organisateurs nous proposent une balade en luge tirée par des chiens. Je suis moyennement attiré mais je joue le jeu. Nous formons des duos. L'un est assis juste à hauteur des chiens et l'autre est debout, à l'arrière, les pieds posés sur les patins et doit "diriger" la luge pendant la balade.

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Une nouvelle fois, j'ai le sentiment de participer à une grosse opération touristique et commerciale mais je joue le jeu. La ferme qui nous reçoit compte 300 chiens! Nous quittons la base dans une odeur de déjections canines assez forte mais le grand air nous gagne et nous profitons du spectacle des forêts enneigées. Malheureusement, nous sommes constamment entourés des moto-neiges des organisateurs qui surveillent le déroulement de la balade et du coup, celle-ci perd en authenticité. Sans compter les nombreux arrêts des équipages qui nous devancent. Et puis ce village du Père Noël apparu au milieu de nulle part il y a une grosse dizaine d'années nous fait penser à un Banneux voué entièrement au commerce du bonhomme à la barbe blanche made in USA!

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Ainsi se termine notre voyage en Laponie. Une expérience intéressante qui restera gravée dans ma mémoire. Reste à tester cette Toyota GT86 2017 sur notre réseau belge pour tenter de déceler les fines améliorations apportées à ce joli coupé toujours aussi authentique! (Les belles photos sont l'oeuvre du très talentueux Jeroen Peeters, les moins bonnes proviennent de mon iPhone)

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

Toyota,GT86,2017,roadtest,essai,laponie,finlande,grand,nord,neige,glace,karting,drift,aasbo,artic,snowhotel

11:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, 2017, roadtest, essai, laponie, finlande, grand, nord, neige, glace, karting, drift, aasbo, artic, snowhotel | | |

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

C'est une édition particulièrement enneigée du Jännerrallye que le Polonais Kajetan Kajetanowicz a remporté en signant tous les meilleurs chronos sauf un. Lors de cette manche d’ouverture du Championnat d’Europe FIA des Rallyes 2015, il a su éviter les erreurs malgré des conditions qui en ont piégé plus d'un!

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Copiloté par Jarek Baran, le Polonais de 35 ans était sur une autre planète et s’est parfaitement accommodé de la nature particulièrement glissante des spéciales durant les deux journées passées dans la région de Mühlviertel, en Autriche. Quelque soit le niveau de grip, dans le blizzard ou sous le soleil, de jour comme de nuit, Kajetanowicz s’est révélé imbattable au volant de sa Ford Fiesta R5 chaussée de pneumatiques Pirelli. Il s’impose ainsi avec plus de 7 minutes d’avance sur son dauphin.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Robert Consani (Peugeot 207 S2000) termine excellent deuxième après avoir appliqué une judicieuse stratégie de conservation de ses pneus. Le Français n’a en effet utilisé que six trains de pneus sur l’épreuve tout en signant des chronos de premier ordre.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Mais la plus grosse attaque fut proposée par Alexey Lukyanuk. Le pilote belarusse avait perdu près de cinq minutes dans la première spéciale en raison d’une surchauffe sur sa Ford Fiesta R5. Il avait ainsi rétrogradé en 23e position mais parvint en fin de parcours à remonter sur la dernière marche du podium grâce à quinze 2e meilleurs temps. Il bat ainsi Jaromir Tarabus (Skoda Fabia S2000). Vojetch Stajf remporte le classement ERC2 et Slawomir Ogryzeg l’ERC3.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Cinquième, l'Autrichien Martin Fischeriehner (Mitsubishi Lancer Evo9) pointe à plus de 22 minutes du vainqueur! Il devance la Peugeot 208 T16 R5 du Suisse Hirschi, auteur d'un nombre incalculable d'écarts de pilotage dans la neige… Enfin, le jeune Stéphane Lefebvre a été contraint à l'abandon suite à une rupture de la courroie d'alternateur sur sa Citroën DS3 R5 alors qu'il occupait la cinquième place.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

22:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, jannerrallye, autriche, manche, ouverture, championnat, europe, neige, kajetanowicz, ford, fiesta, r5, consani, peugeot, 207, s2000, lukyanuk, skoda | | |

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

Goodyear Dunlop vient d'annoncer l'ouverture de sa nouvelle installation de test pour pneus hiver, l’Arctic Center, à Ivalo, en Finlande. L'installation a été inaugurée officiellement par Jean-Pierre Jeusette, Directeur général du centre d'innovation de Goodyear, Laurent Colantonio, Directeur de la Prédiction mondiale des performances des pneus et représentant la région nordique de l'entreprise, ainsi que Ludvig Nauckhoff, Responsable général de la région nordique. En présence d’Ari Vatanen – champion du monde des rallyes, quatre victoires au rallye Paris-Dakar et vainqueur de la Pikes Peak – invité spécial de l’inauguration.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

L'Arctic Center est situé à 300 km au nord du Cercle arctique, près de la ville d'Ivalo au Nord-Est de la Finlande. La piste représente l'un des principaux centres de test de pneus hiver en Europe et, dès aujourd'hui, elle sera utilisée exclusivement par Goodyear Dunlop. Son emplacement au sein d'une vallée lui procure un micro-climat particulièrement adapté pour l'essai des pneus hiver dans de bonnes conditions de neige et de verglas, de novembre à début avril. La piste est louée à Action Park, basé en Finlande, et Goodyear sera la seule entreprise à y avoir accès dans un avenir proche.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

L'infrastructure de l'Arctic Center inclut plusieurs voies et pistes de test sur neige et sur verglas, des bureaux équipés d'installations informatiques modernes et plusieurs garages, afin de protéger les véhicules d'essai et de préparer les pneus à tester. La zone est clôturée, assurant ainsi sécurité et confidentialité lors de tests de prototypes de pneus et de nouvelles technologies hiver innovantes.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

«Nous sommes impatients de pouvoir célébrer le lancement de l’Arctic Center. Avoir la possibilité de travailler dans des conditions optimales de neige et de verglas constitue un atout indéniable. Par définition, les sciences de la neige ne peuvent être ni étudiées ni mises en pratique dans un bureau. Elles nécessitent des tests sur le terrain, condition sine qua non pour pouvoir concevoir des technologies de pointe pour les pneus», explique Jean-Pierre Jeusette, Directeur général du centre d'innovation de Goodyear.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

En dehors de son établissement en Finlande, Goodyear Dunlop teste également ses pneus hiver sur des pistes en France, au Luxembourg, en Suisse et en Nouvelle-Zélande. La gamme géographique des centres permet d'effectuer des tests tout au long de l'année sur des structures neigeuses très diverses. L'Arctic Center étendra encore ces capacités de test à l'avenir, confirmant l'engagement de l'entreprise en matière d'excellence, concernant le test de ses pneus hiver et permettant d'apporter de nouveaux pneus hiver de qualité sur le marché, afin de dépasser les attentes des clients.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

L'établissement a récemment été utilisé pour tester le nouveau pneu hiver UltraGrip 9, lancé par Goodyear en septembre de cette année. Les capacités reconnues du pneu sur la neige ont été testées et améliorées, en partie, à l’Arctic Center d'Ivalo.

goodyear,dunlop,essais,pneus,hiver,neige,artic,center,inauguration,piste,tests,nord,grand,froid,finlande,vatanen

10:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : goodyear, dunlop, essais, pneus, hiver, neige, artic, center, inauguration, piste, tests, nord, grand, froid, finlande, vatanen | | |

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Le Rallye de Suède a rarement souri aux non-Nordiques. Certes, Sébastien Ogier s'y était imposé l'an passé, offrant du même coup sa première victoire en WRC à Volkswagen et Sébastien Loeb en avait fait de même en 2004 mais cela reste deux exceptions dans un palmarès partagé entre Suédois et Finlandais. Ainsi, depuis 2007 et la dernière victoire de Marcus Gronhölm, seuls Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen se sont imposés. Et 2014 ne trahira pas cette logique puisque le premier nommé y a remporté sa deuxième victoire en WRC sous les couleurs de VW Motorsport, sa troisième en Suède: «C'est incroyable de remporter cette nouvelle victoire en Suède. Cela faisait longtemps depuis la Grèce. Je suis resté concentré toute la semaine pour atteindre un tel résultat.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

En début d'épreuve, Latvala a dû batailler ferme face à ses équipiers. Ogier et Mikkelsen pouvaient légitimement viser la victoire tandis que Volkswagen se prenait à rêver d'un triplé malgré la belle résistance de l'Estonien Ott Tänak pour son retour à bord d'une Ford Fiesta WRC privée. Mais un premier coup de théâtre venait redistribuer les cartes lorsque le Français se laissait piéger en enfonçant le nez de sa Polo WRC dans un mur de neige de la première spéciale du deuxième jour de course. Il a dû attendre que les spectateurs parviennent à l'extraire de ce piège et quatre minutes se sont envolées. Du coup, ses équipiers Mikkelsen et Latvala pouvaient se disputer la victoire puisque Tänak était moins accrocheur que lors de la première étape disputée sur le territoire de la Norvège.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Et puis progressivement, au fil des kilomètres, le Finlandais a pris l'ascendant sur le Norvégien. Plus expérimenté, Jari-Matti n'a pas tremblé pour remporter sa neuvième victoire en WRC. Mais la bonne surprise signée par Andreas n'aura échappé à personne même s'il a commis une erreur lourde de conséquence le samedi matin lui coûtant une trentaine de secondes. Espérons simplement qu'il joue dorénavant moins le rôle de pilote d'essai grandeur nature pour son employeur et qu'il puisse se joindre à son équipier pour contrarier plus souvent le champion sortant. Nous disons cela non pas parce que nous n'aimons pas le champion français mais parce que la mainmise de Volkswagen sur le WRC semble encore plus flagrante qu'en 2013. Les budgets de Citroën sont dorénavant consacrés au WTCC, Wilson n'a plus le soutien de Ford et cela commence réellement à se faire sentir et Hyundai aura bien besoin de cette saison pour apprendre toutes les ficelles de la discipline. Alors si nous voulons un minimum de suspense dans cette discipline que nous aimons tant, il faudra avant tout compter sur une lutte interne chez les Bleus.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Il suffit de prendre les chiffres des victoires en spéciales pour comprendre: les Polo R WRC ont remporté 18 des 23 spéciales disputées (le second passage d'Hara ayant été annulé). «Nous avons les meilleurs pilotes sous contrat au volant de la Polo R WRC et ils ont bénéficié de la voiture la plus rapide et la plus fiable en Suède», assure le directeur sportif Jost Capito. «Nous l'avons toujours su, mais les résultats sont là pour le confirmer. Jari-Matti Latvala a décroché cette victoire après avoir réalisé une performance parfaite, mais il a également dû se battre pour l'avoir. Il a été en bagarre avec Andreas Mikkelsen qui nous a tous impressionnés. Félicitations à eux deux, mais également à Sébastien Ogier qui a signé dix scratchs et réalisé un solide retour. Il n'a pas eu cette fois-ci la chance qui sourit aux audacieux. L'équipe se retrouve désormais avec un problème de luxe en ayant deux pilotes aux premiers rangs du Championnat et le troisième en quatrième place. Je suis impressionné et fier du travail de l'équipe dont les efforts ont encore une fois payés.» CQFD

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Derrière, Mads Ostberg s'est bien battu sur la Citroën DS3. Il termine à moins d'une minute de la première Polo et il a réussi à garder la pression sur Mikkelsen qui le devance de six secondes. Visiblement à l'aise à bord de la française, on se réjouit de voir s'il pourra confirmer au Mexique: «Depuis vendredi, nous avons beaucoup progressé. Je suis très heureux de monter sur le podium en Suède pour la quatrième fois consécutive! Les trois points de la Power Stage constituent un bonus appréciable. Je me sens de plus en plus en confiance au volant, c’est prometteur pour les prochains rendez-vous. Nous avons beaucoup appris et je suis maintenant impatient d’attaquer les épreuves sur terre.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Comme d'autres débutants en Suède, Kris Meeke a éprouvé un peu de difficulté à élever son niveau de jeu et ce n'est pas une erreur dans l'ES18, lui faisant perdre sa belle sixième place provisoire, qui pourra le mettre en confiance pour l'an prochain. Du coup, l'Anglais a dû se contenter de la dixième place finale.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

De bilan mitigé il est également question chez Ford. Avec un Mikko Hirvonen à peine mieux réveillé qu'en 2013, Malcolm Wilson doit déjà comprendre qu'il n'a pas vraiment misé sur les bons atouts pour faire briller ses couleurs en WRC. Heureusement, Ott Tänak a su mettre du baume au coeur de l'équipe M-Sport en venant titiller les VW dès l'entame de l'épreuve. Malheureusement, l'Estonien a perdu de sa superbe en revenant sur le territoire suédois le deuxième jour. Plus boueux, plus délicat, le terrain était moins propice à son talent naturel si évident sur la neige. Au final, il est devancé par le pilote officiel mais Tänak restera comme l'une des bonnes surprises de cette seconde épreuve du WRC. L'autre pilote officiel M-Sport n'a pas réellement brillé pour ses débuts sur la neige puisqu'il partait en tonneau dans l'ultime chrono après avoir navigué aux alentours de la septième place. Enfin, comment taire les nombreuses excursions hors-piste de Robert Kubica, visiblement pas à l'aise dans ses conditions. Espérons que la terre mexicaine ne lui rendra pas la vie compliquée, les efforts au volant étant beaucoup plus importants sur pareil revêtement par rapport au pilotage sur asphalte.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Enfin, terminons cette analyse par la prestation en demi-teinte, pour ne pas dire décevante, des pilotes Hyundai. La journée de vendredi s'est en effet révélée catastrophique pour le team coréen qui perdait ses deux montures sur sortie de route. Des erreurs peu spectaculaires de la part de Thierry Neuville et Juho Hanninen mais aux conséquences désastreuses puisque les deux i20 WRC devaient repasser par la case Rally2. Notre compatriote en profitait pour se mettre en évidence à deux reprises en signant des deuxièmes temps et la Hyundai semble très fiable.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

La prochaine épreuve déroulera au Mexique, du 6 au 9 mars 2014. Si la terre est bien évidemment au menu, les équipes engagées en WRC doivent également composer avec l'altitude moyenne des spéciales qui consomme une bonne part de la puissance des moteurs turbocompressés.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Classement final Suède:

1.Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Volkswagen3h 00m 31.1s

2.Andreas Mikkelsen/Mikko Markkula (N/FIN), Volkswagen+ 53.6s

3.Mads Østberg/Jonas Andersson (N/S), Citroën+ 59.5s

4.Mikko Hirvonen/Jarmo Lehtinen (FIN/FIN), Ford+ 2m 26.9s

5.Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford+ 3m 00.5s

6.Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen+ 4m 29.9s

7.Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford+ 4m 47.5s

8.Pontus Tidemand/Ola Fløene (S/N), Ford+ 5m 38.2s

9.Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Ford+ 8m 55.4s

10.Kris Meeke/Paul Nagle (GB/IRL), Citroën+ 11m 18.0s

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Au championnat:

1. Jari-Matti Latvala 40; 2. Sebastien Ogier 35; 3. Mads Ostberg 30; 4.Andreas Mikkelsen 24; 5. Bryan Bouffier18; 6. Kris Meeke17; 7. Mikko Hirvonen 13; 8. Ott Tanak 10; 9. Elfyn Evans 8; 10.Henning Solberg 6...

 

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

 

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, rallye, mondial, suède, manche, nordique, neige, terre, deuxième, polo, vw, citroën, ds3, ford, fiesat, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, ostberg, neuville, thierry, belge, 2014 | | |

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Absente au Jännerrallye, l’équipe Skoda Motorsport était de retour en championnat d’Europe ce week-end sur les pistes enneigées de Lettonie avec, au volant de la Fabia S2000 officielle chaussée de pneumatiques Michelin X-Ice North, le Finlandais Esapekka Lappi, vainqueur de la dernière manche européenne 2013.

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Sur son élan du Rallye Monte-Carlo, le Français Bryan Bouffier (Citroën DS3 RRC) a remporté l’ES1, avant de commettre une petite faute dans la spéciale suivante et d’endommager son radiateur. C’est le jeune Russe Vasiliy Gryazin, qui court sous licence lettone, qui s’est retrouvé en tête au volant de sa Ford Fiesta S2000/Michelin.

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Mais Esapekka Lappi a signé trois meilleurs temps consécutifs pour prendre les rênes du rallye à l’issue de la 1ère journée, avec seulement 2"6 d’avance sur Gryazin. Peu en confiance au volant de sa Peugeot 207 S2000, Craig Breen pointait à la troisième place devant le Polonais Kajetan Kajetanowicz (Fiesta R5) et l’Allemand Sepp Wiegand (Fabia S2000).

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Sur ces pistes très rapides, les Mitsubishi Lancer ont profité de leur vitesse de pointe: l’Estonien Siim Plangi était sixième du général et leader de la catégorie Production avec 4"2 d’avance sur Martins Svilis (Mitsubishi Lancer Evo IX) samedi soir. C’est d’ailleurs lui qui a signé le meilleur temps de l’ES7, le lendemain matin, alors que le duel Lappi / Gryazin battait son plein pour la victoire.

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Le Finlandais a enchaîné une série de trois meilleurs temps pour prendre ses distances sur Gryazin et remporter le Rally Liepaja 2014, succédant ainsi au pilote officiel Skoda Jan Kopecky au palmarès de cette épreuve. A 20 ans, Vasiliy Gryazin signe son meilleur résultat en ERC avec la deuxième place finale, devant Craig Breen qui s’est offert un podium pour son anniversaire et pour la dernière course officielle de la Peugeot 207 S2000. Kajetanowicz et Wiegand complètent le top-five.

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

En catégorie Production, Plangi et Svilis ont tous deux abandonné dimanche. La victoire revient au Letton Janis Vorobjovs (Mitsubishi Lancer Evo X) devant Vitaliy Pushkar (Mitsubishi Lancer Evo X). Le Tchèque Jan Cerny (Peugeot 208 R2/Michelin) remporte la catégorie Junior devant le Finlandais Risto Immonen (Citroën C2). Stéphane Lefebvre (Peugeot 208 R2) a dû abandonner (moteur cassé).

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Le Sibiu Rally Romania étant remporté à une date ultérieure (peut-être octobre), la prochaine manche ERC 2014 se déroulera fin mars sur les pistes du Rallye de l’Acropole. (Source: Michelin Bestofrallylive.com)

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

Classement Rally Liepaja

1. Lappi/Fern (Skoda Fabia S2000/Michelin), 2h13min11s5 – 2. Gryazin/Chumak (Ford Fiesta S2000/Michelin), +34s7 – 3. Breen/Martin (Peugeot 207 S2000/Michelin), +1min36s8 – 4. Kajetanowizc/Baran (Ford Fiesta R5/Michelin), +2min35s5 – 5. Wiegand/Christian (Skoda Fabia S2000/Michelin), +3min16s1…

liepaja,rally,erc,lappi,Esapekka,vainqueur,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,fiesat,207,s2000,fabia,neige,citroën

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liepaja, rally, erc, lappi, esapekka, vainqueur, championnat, europe, épreuves, routière, deuxième, manche, peugeot, michelin, skoda, ford, fiesat, 207, s2000, fabia, neige, citroën | | |

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

Après un Jännerrallye remporté dans la toute dernière spéciale par Robert Kubica, on s’attend également à une bagarre très serrée au Rally Liepaja (Lettonie). L’an passé, l’épreuve s’était déroulée sur des pistes en terre à peine gelées. Ces derniers jours, il a fait entre -20°C et -10°C en Lettonie et le rallye devrait se dérouler dans des conditions idéales. Michelin fournira à ses principaux partenaires des pneus X-Ice North en 15/65x15 dotés de 384 clous de 6,5 mm ou 7 mm de saillie.

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

Avant de faire débuter la Peugeot 208 R5 dans quelques semaines, l’Irlandais Craig Breen démarre sa saison européenne 2014 au volant de la Peugeot 207 S2000/Michelin préparée par SaintéLoc Racing. Avec son nouveau copilote Scott Martin, il tentera de faire mieux que la deuxième place décrochée ici-même l’an passé, avant de traverser la Mer Baltique pour disputer le Rallye de Suède la semaine suivante.

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

Bryan Bouffier, excellent second du dernier Rallye de Monte-Carlo, va découvrir cette épreuve au volant d’une voiture qu’il va également découvrir en course, une Citroën DS3 RR suivie par PH-Sport. Leader du Jännerrallye avant une sortie de route, le champion polonais Kajetan Kajetanowicz va vouloir prendre sa revanche sur sa Ford Fiesta R5. Les Estoniens Raul Jeets (8e en 2013) et Timmu Korge, ainsi que Marco Tempestini, disposent eux aussi de Fiesta R5. Le jeune Russe Vasily Gryazin, engagé sous licence lettone, aligne quant à lui sa Ford Fiesta S2000.

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

Skoda Motorsport avait fait l’impasse sur ce rallye l’an passé. Cette année, la marque tchèque engage une Fabia S2000/Michelin officielle pour le Finlandais Esapekka Lappi. Skoda sera également représenté par l’Allemand Sepp Wiegand et les Tchèques Tarabus et Orsak. Sur ces pistes au profil très rapide, les Mitsubishi Lancer et Subaru Impreza R4 vont certainement profiter de leur vitesse de pointe. Le Lituanien Vytautas Svedas (sixième en 2013) et l’Autrichien Hermann Neubauer (dixième au Jännerrallye) sont à surveiller. Le Rally Liepaja ouvre également le championnat Junior 2014 avec 15 pilotes engagés au volant de voitures R2 chaussées de pneus Michelin en 10/65x15.

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

Le Rally Liepaja compte 12 épreuves spéciales et 240,56 km chronométrés. Parmi elles, une seule est identique à l’édition 2013 ! La plus longue spéciale (32,03 km) se disputera en nocturne samedi 1er février. La Qualifying Stage est programmée vendredi après-midi. (Source: Michelin Bestofrallylive.com)

Liepaja,rally,ERC,championnat,europe,épreuves,routière,deuxième,manche,peugeot,michelin,skoda,ford,Fiesat,207,S2000,Fabia,neige,Citroën

13:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liepaja, rally, erc, championnat, europe, épreuves, routière, deuxième, manche, peugeot, michelin, skoda, ford, fiesat, 207, s2000, fabia, neige, citroën | | |

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Suite à la disparition de l'International Rally Challenge (IRC), c'est le Championnat d'Europe des Rallyes qui ouvre désormais la saison des épreuves routières avec le Jaännerrallye disputé en Autriche dans des conditons hivernales dignes d'un Monte-Carlo.

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Au départ, les candidats à la victoire se nomment Jan kopecky (Tch) et Raimund Baumschlager (Aut) sur Skoda Fabia S2000 contre les Peugeot 207 S2000 pilotées par les Français Bryan Bouffier et François Delecour, anciens vainqueurs du Monte-Carlo! En arbitres, Vaclav Pech (MINI JCW S2000) et Beppo Harrach ont bien tenté de s'immiscer dans la lutte pour la victoire mais rien n'y fit, Kopecky a largement dominé une épreuve qu'il avait déjà remportée en 2012.

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Certes, une crevaison dans l'ultime boucle de la dernière étape l'a relégué un instant au deuxième rang derrière le pilote Peugeot mais un ultime effort dans le dernier secteur chronométré de la journée disputé de nuit et dans le brouillard, lui a rendu l'avantage pour... une demi seconde!

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Raimund Baumschlager complète le podium sans avoir pu conserver sa deuxième place après les déboires de Jan Kopecky. Vaclav Pech termine quatrième devant la Mitsubishi Lancer Evo IX R4 de Beppo Harrach qui remporte la catégorie Production pour seulement une seconde d'avance sur la Subaru Impreza STI R4 de Kajetan Kajetanowicz.

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

François Delecour termine au septième rang sur la Peugeot 207 S2000 du Kronos Racing. Le Français a écopé de plus d'une minute de pénalité mais n'aurait pu améliorer sa position. Le pilote tricolore a notamment souffert de la casse de son levier de vitesses lors de la première étape.

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

«Nous avons terminé, ce qui est important pour Championnat», commente le Français qui devrait disputer une dizaine d'épreuves dans la discipline cette saison en plus du Championnat Roumain. «C'était un week-end compliqué, nous avons eu quelques problèmes sur la voiture ou avec la logistique, mais c'est de l'expérience acquise pour les prochains rendez-vous.»

Championnat,europe,rallyes,ERC,kopecky,skoda,fabia,S2000,autriche,neige,glace,jaannerrallye,bouffier,delecour,Peugeot,207

22:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : championnat, europe, rallyes, erc, kopecky, skoda, fabia, s2000, autriche, neige, glace, jaannerrallye, bouffier, delecour, peugeot, 207 | | |