spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

A la veille de cette 69è édition des 24 Heures de Francorchamps, BMW Belux a réuni, autour de quelques journalistes, les pilotes qui seront alignés ce week-end. Parmi eux, le Bruxellois Maxime Martin avait évidemment les faveurs de l'auditoire et comme souvent, dans pareil cas, le dernier vainqueur belge de l'épreuve spadoise n'a pas totalement adopté la langue de bois. Pour notre plus grand plaisir.

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

Maxime, vous êtes le seul équipage déjà vainqueur ici à être totalement renouvelé. Est-ce un avantage?

"Certainement. Je connais parfaitement mes équipiers Alexander Sims et Philipp Eng, et nous sommes devenus des amis. L'ambiance au sein de notre équipage est détendue même si nous nous comportons toujours comme des professionnels une fois que les choses sérieuses commencent."

La BMW M6 GT3 alignée par le Team Rowe est-elle identique à celle de 2016?

"Totalement puisqu'en GT3, les voitures sont homologuées pour deux saisons. Et pour nous, c'est une bonne chose. Cela signifie que la fiabilité est éprouvée et que les cartes sont sur la table chez nos concurrents. Seul Porsche constitue l'inconnue de cette édition mais ce n'est qu'une marque parmi tant d'autres qui sera notre concurrente cette année. Le plateau est démentiel, la qualité des équipages est des plus élevées et il s'agit sans doute de la plus grande course de GT au monde! C'est génial qu'elle se déroule chez moi, dans mon pays, devant tous mes fans. C'est toujours quelque chose de particulier pour moi..."

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

D'autant que vous avez enfin décroché le Saint Graal, l'an passé, pour votre dixième essai!

"C'est vrai que cela m'ôte un poids. Une certaine pression qui était là, insidieusement. Cela ne veut pas dire que je serai plus détendu au départ parce qu'il s'agit d'une course éprouvante parce qu'il n'y a guère de temps mort sur la piste. Il y a soixante voitures qui se valent et il vous arrive de rester calé derrière un pilote qui tourne quatre secondes plus lentement que vous mais qui profite d'une meilleure vitesse de pointe en ligne droite pour vous empêcher de le doubler. Ici, tous les dépassements sont accomplis de haute lutte, ce n'est jamais facile!"

Est-ce que, comme certains de vos collègues, vous déplorez le niveau de pilotage de certains?

"Absolument pas. Cela fait partie de la course, c'est à nous à nous adapter et à nous méfier. Nous repérons très rapidement, dès les essais libres, les voitures dont les pilotes ont un sens de la trajectoire particulier et nous nous en méfions durant toute la course. Mais c'est comme sur la route, si vous roulez plus vite que l'ensemble de la circulation, c'est à vous à vous méfiez des autres. Et puis si certains gentlemen-drivers n'étaient pas présents, cela voudrait dire que le plateau serait bien moins fourni. Non sincèrement, je n'ai rien contre leur présence!"

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

Beaucoup d'équipes se sont plaintes des pneus Pirelli mis à votre disposition cette année. Est-ce aussi votre cas?

"En 2016, c'était des bouts de bois. Cette année, il semblerait qu'ils s'usent très vite. On parle de 45 minutes sur le sec ce qui représente des relais particulièrement courts. Mais si tout le monde est à la même enseigne, cela ne devrait pas être un problème. Et puis cela fait partie des données prises en compte lors de l'établissement des stratégies. Vous savez, vous pouvez passer le Raidillon à fond, à bord de nos GT3, mais si vous ne soulagez pas légèrement, cela veut dire que vos pneus avant, dans la cas de notre BMW dont le moteur pèse lourdement sur le train avant, s'useront encore plus rapidement."

Par rapport aux autres courses d'endurance que vous avez disputées, où classeriez-vous Spa?

"Je vous l'ai dit, c'est une course chère à mon coeur parce que je suis le troisième Martin à m'y être imposé, parce que c'est en Belgique, parce que le plateau est fou. Le Nürbürgring est plus fatiguant en attention mais comme les équipages sont formés de quatre pilotes, on se repose davantage. J'ai aussi participé deux fois aux 24 Heures du Mans et cela m'avait semblé facile. Evidemment, je ne jouais pas pour la victoire mais en termes de concentration, Franco demeure le must!"

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

Pour en revenir à ce week-end, est-ce facile de gérer vos différences de réglages sur la voiture mais aussi dans l'habitacle?

"On trouve un compromis qui convient à tout le monde et qui rend l'auto confortable dans la plupart des situations. En ce qui concerne la différence de taille, le baquet et le volant sont fixes mais on joue sur la distance du pédalier ce qui est plus facile. Pour le reste, nous avons l'air conditionné à bord et nous sommes également tenus au courant, en direct de notre chrono. Avec les différences en plus ou en moins par rapport à celui que nous avons choisis lors de nos réunions stratégiques. Avec le trafic de Francorchamps, cela peut s'avérer utile même si nous comprenons tout de suite quand on perd du temps..."

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

Vous avez été le premier à piloter la future M8 qui sera engagées en LM GTE PRO au Mans en 2018. Quelles ont été vos impressions?

"J'ai en effet eu la chance d'effectuer deux journées de déverminage, au Lauzitsring, de la future BMW M8. Mais je vous avouerai qu'il est très difficile pour moi d'émettre un avis sur l'auto. Comme toujours dans pareil cas, il y a des choses qui fonctionnent bien et d'autres qu'il faut régler. Mais si le moteur est une évolution de celui qui équipe la M6, tout le reste a été développé en vue de la course, ce qui n'est pas le cas de celle-ci. Un peu comme ce que Ford a accompli avec sa GT. La position de conduite est plus centrée, encore plus en arrière que dans la M6 et l'ensemble devrait se révéler consistant. D'ailleurs, c'est la première fois que BMW présentera simultanément la nouvelle M8 de course et celle de route..."

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

Lundi, Mercedes a annoncé qu'elle quittait le DTM, fin 2018, pour la Formula E, était-ce attendu dans le milieu?

"Absolument pas! Je connais des gars qui bossent chez HWA, le team qui fait courir les Mercedes, et qui l'ont appris en même temps que moi. C'est un coup dur pour la discipline et je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait... mais je reste concentré sur 2017 et je compte bien améliorer ma cinquième place actuelle au classement du championnat et conserver, surtout, la première place des pilotes BMW!"

Vous vous verriez en Formula E à l'avenir?

"Sincèrement, sportivement, cela ne m'intéresse absolument pas. Quand vous imaginez que les pilotes pourraient se parler entre eux sur la grille de départ tellement c'est silencieux... pour moi, ce sont de gros karts électriques qui s'affrontent sur des pistes totalement artificielles. Mais je dois avouer que le concept séduit de plus en plus de marques parce que les courses se déroulent dans des grandes villes, même si c'est, dans la plupart des cas très loin des centres-villes, et qu'en termes de marketing, ils ont appliqué des solutions qu'on n'avait jamais vues en F1. Peut-être que dans quelques années, ce championnat sera devenu la nouvelle F1 et qu'il faudra y être mais pour l'instant, cela ne fait clairement pas partie de mes choix de carrière."

C'est sur ces paroles on ne peut plus limpides que nous avons pris congé de Maxime Martin non sans lui souhaiter une nouvelle victoire dimanche, sur le coup de 16h30...

spa,24,heures,francorchamps,interview,exclusive,Maxime,Martin,BMW,motorsport,rowe,racing,vainqueur,sortant,M8,essai,

 

12:50 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, 24, heures, francorchamps, interview, exclusive, maxime, martin, bmw, motorsport, rowe, racing, vainqueur, sortant, m8, essai | | |

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Si les anciens peuvent regretter l'époque des voitures de tourisme qui ont certes écrit quelques belles pages du double tour d'horloge spadois, force est de constater que depuis l'avènement des GT, en 2001, le suspense est très souvent au rendez-vous.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et cette année encore, pour sa 69è édition, les 24 heures de Francorchamps devraient nous offrir un spectacle haut en couleurs. Après les victoires de BMW lors des deux dernières éditions, on peut à nouveau penser que la marque de Stuttgart fait partie des favorites. D'autant que les vainqueurs de l'année dernière, le trio de la BMW # 99 de ROWE Racing, Alexander Sims, Maxime Martin et Philipp Eng, est le seul à partager la même voiture alors que tous les autres anciens vainqueurs sont répartis sur différentes machines.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Parmi les équipes en compétition pour le scratch, Audi compte la majorité des anciens vainqueurs dans ses rangs avec René Rast, Marcel Fässler (Audi Sport Team WRT), Marcus Winkelhock (Audi Sport Team Saintéloc) et Frank Stippler (Audi Sport Team ISR). Et puis la bonne nouvelle, c'est que le plus belge des pilotes allemands, j'ai nommé André Lotterer, sera lui aussi au départ sur une Audi R8.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

BMW en compte également quatre: le trio vainqueur de l'année dernière et Nick Catsburg sur la deuxième voiture ROWE Racing.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Plusieurs autres constructeurs ont un ancien vainqueur parmi leurs pilotes. Pour Emil Frey Jaguar Racing, Stéphane Ortelli, pour Lamborghini, Andrea Piccini (Ombra Racing), pour Mercedes-AMG, le Champion en titre Blancpain GT Series, Maxi Buhk (Mercedes-AMG Team HTP Motorsport) et pour Porsche, le héros local, Laurens Vanthoor, au sein de l’équipage de la # 117 KÜS Team75 Bernhard 911.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Pour le constructeur allemand, c'est la première voiture 100% Pro sur les Total 24 Hours of Spa depuis que la course a été associée à la Blancpain GT Series. Avec Vanthoor, ancien vainqueur de Spa, ancien champion de la Blancpain GT Series et champion en titre de l’Intercontinental GT Challenge, Kevin Estre et Michael Christensen sur la Porsche # 117, ces trois-là rejoignent également la liste des favoris.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Evidemment, il y a plus de candidats à la victoire sur les Total 24 Hours of Spa que de pilotes qui se sont déjà imposés. L'édition de l'année dernière avait été dominée par Bentley Team M-Sport, mais au terme d'une ultime heure de course passionnante, l'équipe britannique avait essuyé une cruelle défaite. Après leur victoire sur les 1.000 km du Circuit Paul Ricard, qui a démontré leur très bonne forme, Maxime Soulet et ses équipiers sont impatients de prendre leur revanche.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Il faudra aussi garder un oeil sur la Lamborghini #63 du Grasser Racing Team, bien que Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Andrea Caldarelli aient perdu la tête du championnat sur le Circuit Paul Ricard, leurs victoires à Monza et Silverstone ont prouvé toute leur compétitivité cette année.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Les champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup sont aussi en quête d’un bon résultat. Bien que Rob Bell et Côme Ledogar connaissent une saison difficile sur la McLaren #58 Strakka Racing, la course ardennaise est un événement unique qui pourrait tout faire basculer au terme de ce week-end belge.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Nissan s’était imposé à Spa en 1991 avec la légendaire Skyline, et avec les anciens champions de la Blancpain Endurance Series, Lucas Ordonez, Katsumasa Chiyo et Alex Buncombe se partageant la Nissan GT-R # 23 Motul Team RJN, une répétition de cette victoire historique pourrait bien appartenir au domaine des possibles.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Et puis, il y a Ferrari. Quelqu'un dans le camp du cheval cabré a peut-être remarqué qu'il y a treize ans qu'une Ferrari ne s’est pas imposée au scratch à Francorchamps et qu'il est peut-être temps de décrocher une nouvelle victoire. Il faudra compter sur les Ferrari #50 de Spirit of Race, # 55 de Kaspersky Motorsport et #72 de SMP Racing pour se battre aux avant-postes.

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Bref, les dix constructeurs présentent chacun au moins un candidat à la victoire sur les 24 Heures de Francorchamps (la plupart en ont plusieurs) et, à l'heure qu'il est, qui peut prédire le résultat de l'édition 2017 de la classique d'endurance belge?

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

Au niveau des horaires des essais, tout va se dérouler ce jeudi avec une première séance d'essais libres de soixante minutes qui débutera à 13h20 puis une séance pré-qualificative annoncée pour 17h45 (60 minutes). Ensuite, ce seront les qualifications de 20h à 21h15 puis, en nocturne, de 21h45 à 23h45! Enfin, vendredi, sur le coup de 18h, les 20 voitures les plus rapides des séances qualificatives de jeudi prendront la piste une par une, avec un intervalle d’une minute entre chaque bolide. Chaque concurrent aura l’occasion d’effectuer deux tours chronométrés pour tenter de décrocher la prestigieuse pole position en vue d'un départ qui sera donné samedi à 16h30. 

présentation,24,heures,spa,francorchamps,FIA,GT,2017,BMW,Audi,Ferrari,Bentley,Lamborghini,Jaguar,Mercedes,AMG,Porsche,Soulet,Martin,Vanthoor,

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, 24, heures, spa, francorchamps, fia, gt, 2017, bmw, audi, ferrari, bentley, lamborghini, jaguar, mercedes, amg, porsche, soulet, martin, vanthoor | | |

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Il est des victoires qui font davantage plaisir pour l'observateur neutre que je suis. Ainsi, à l'heure de boucler la 24è heure de cette 69è édition des 24 Heures de Francorchamps, lorsque Maxime Martin a enfin remporté une épreuve qui avait tellement souri à son père et à son oncle, je ne pouvais que me réjouir. Certes une victoire de la Bentley d'un autre Maxime, Soulet celui-là, m'aurait également comblé mais les nombreuses fautes des têtes pensantes de l'équipe ont provoqué la faillite de l'équipage.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Les images que vous aurez également vues en direct ce dimanche étaient éloquentes avec un team M-Sport où tout le monde semblait vouloir donner son avis auprès de Leena Gade (ex-Audi LMP) et l'équipe Rowe d'un calme olympien, gérant en toute sérénité les averses et autres faits de course. Et puis si les trois pilotes de la BMW M6 GT3 semblaient d'un niveau égal, le trio de la Bentley était moins homogène avec un Wolfgang Reip moins régulier que ses deux équipiers. Le genre de détail qui compte à l'heure du bilan final. Même si les règles appliquées à Spa peuvent sembler contraignantes en termes de respect des limites de la piste ou de temps imparti lors des passages aux stands, on n'est quant même pas au niveau des 24 Heures du Mans autrement plus ardues en terme de règlement. Ce n'est pas non plus la première fois que Bentley participe à des courses d'endurance en GT3...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

En tête, la BMW M6 GT3 du Rowe Racing ne faiblissait pas et ce n'est pas l'abandon de la voiture soeur, suite à un bris de turbo, qui allait insinuer le doute auprès d'une équipe visiblement sûre d'elle. Je me souviens avoir échangé quelques mots avec des personnes ayant assisté à la journée test pour qui le bolide de Munich n'avait aucune chance. Et moi de leur prétendre qu'ils cachaient leur jeu. Certes, je continue à penser que ce modèle choisi par les têtes pensantes du marketing pour s'illustrer en compétition n'est guère adapté à cet usage mais dorénavant, les amoureux de la marque pourront me répliquer que cette 23è victoire BMW dans les Ardennes démontre le contraire.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Et que dire des pilotes? Si notre compatriote Maxime Martin s'est montré particulièrement assidu, il était épaulé par deux solides pointures avec l'autrichien Philipp Eng et l'anglais Alexander Sims. Ils n'ont signé aucune erreur sur la piste et ont parfaitement géré les moments délicats engendrés par une météo toujours délicate à Francorchamps.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Mais laissons la parole à Maxime #PushPapy Martin: "C’est un sentiment difficile à décrire. C’est la septième victoire pour ma famille, ici, aux 24 Heures de Spa et cela semble complètement fou! J’ai essayé de gagner ici à plusieurs reprises, et j’ai bien failli y arriver ces dernières années, mais aujourd’hui, c’était vraiment notre jour, ou plutôt notre week-end. C’était simplement le week-end parfait: pas d’erreur en piste, pas de faille au niveau des règlements. Personnellement, l’émotion est très forte. C’est juste incroyable."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Derrière, les nombreuses erreurs tactiques de Bentley ont permis à deux marques mises à mal depuis le début de la course, de grimper sur le podium final. Ainsi, la Mercedes-AMG GT3 AKKA ASP #88 de Tristan Vautier, Felix Rosenqvist et Renger Van der Zande a échoué dans le même tour que les vainqueurs après un ravitaillement inspiré sous procédure de FCY.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Felix Rosenqvist se confiait à l'arrivée: "On a plutôt connu une course calme en début d’épreuve et il semble qu’on ait eu la bonne stratégie pendant les procédures Full Course Yellow et en fonction de la météo. Mais après, on a connu un peu de malchance et on est redescendu de la 3e à la 5e ou 6e place. J’ai alors pensé qu’on avait perdu toute chance de podium. Quand je suis monté dans la voiture pour les deux dernières heures de course, j’ai roulé comme en sprint, abordant chaque tour comme un tour de qualification, pour voir où j’allais pouvoir terminer. Heureusement, cela s’est bien passé et j’avoue que j’ai eu un peu de chance quand je suis sorti de la piste au Bus Stop, sous la pluie."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Alors que les six Mercedes AMG GT avaient été rétrogradées sur la grille de départ tout en écopant d'une pénalité de cinq minutes, les bolides allemands, imbattables aux 24 Heures du Nürburgring, auront finalement échoué dans le même tour que le vainqueur. Moins chanceuse, l'AMG GT HTP #86 du poleman Maximilien Götz devra purger un passage par les stands dans les vingt dernières minutes suite à un départ un peu trop précipité lors d'un changement de pneus. C'est là que le bolide jaune estampillé FIFA17 perdra toute chance de monter sur le podium et échouera au cinquième rang derrière la Bentley de Soulet & co.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Finalement, c'est une Audi R8 LMS GT3 de l'équipe belge WRT qui sauvera l'équipe de la berezina en grimpant sur la dernière marche d'un podium que la marque aux anneaux fréquente chaque année depuis longtemps. Percutée par une Jaguar au coeur de la nuit ce qui entrainera une réparation de sept minutes (trois tours de perdus), la n°28 de Laurens Vanthoor, Nico Müller et René Rast est remontée à cette troisième place qui aura bien du mal à cacher la déception du clan Audi pourtant particulièrement bien garni cette année encore. Notons encore que le Limbourgeois a signé le meilleur tour en course en 2'18"793.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

La sixième place revient à une autre Mercedes HTP, la 84 de Baumann/Jaafar/Buhk qui a elle aussi couru après la temps perdu en début de course lorsqu'elle dû purger ses cinq minutes d'arrêt obligatoire au stand. Derrière, ce sont trois Audi qui monopolisent les places avec dans l'ordre, la monture du Saint Eloc Racing pilotée par Guilvert/Parisy/Haase au septième rang, la #4 du Belgian Audi Club Team WRT de De Leener/Baguette/Kaffer et la monture de l'équipe ISR engagée pour Salaquarda/Mortara/Stockinger.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Le Top 10 est clôturé par la jolie Porsche 911 GT3 R d'IMSA Performance qui remporte la catégorie PRO/AM grâce à l'équipage formé par Raymond Narac, Patrick Pilet, Maxime Jousse et Thierry Cornac. Pour son retour dans les Ardennes, l’équipe normande repart donc avec un succès de catégorie et la 10ème place finale au scratch, à 4 tours seulement des vainqueurs. Pilote officiel Porsche, Patrick Pilet ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers: "Je suis vraiment fier de cette victoire car, honnêtement, quand on est arrivé ici, on ne s’attendait pas à être aussi rapide et efficace. On n’était peut être pas les plus rapides en piste mais on n’a commis aucune erreur. Pour la voiture, c’était juste du carburant et des pneus et mes équipiers ont fait un super job, spécialement Max qui disputait sa première course de 24 Heures. Thierry et Raymond avaient eux plus d’expérience, mais ils ont aussi très bien piloté."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

En Am-Cup, la #49 Kapersky Motorsport Ferrari semblait pouvoir dominer la course. Après 6 heures de course, la Ferrari blanche et verte était en effet largement en tête, mais des ennuis mécaniques ont ensuite eu raison de la Ferrari 458 Italia pilotée entre autres par notre compatriote Stéphane Lémeret. C'était l’abandon après 200 tours bouclés en tête… Ce coup du sort a permis d’assister à un splendide duel entre la #888 Kessel Racing Ferrari et la #52 AF Corse Ferrari, un duel qui a trouvé son épilogue quand Rino Mastronardi était heurté par une autre voiture trois heures avant la fin de la course. Liam Talbot, Marco Zanuttini, Vadim Gitlin et Nicola Cadei n’ont pas commis la moindre faute et sont finalement récompensés par la plus prestigieuse des victoires. Avec leur succès au Paul Ricard Blancpain 1000, ils dominent le championnat dans la catégorie Am Cup de la Blancpain GT Series.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Au niveau des grosses déceptions, comment ne pas citer les Mc Laren du Garage 59 dont la 58 de Van Gisbergen/Ledogar/Bell qui avait pourtant signé le meilleur chrono jeudi soir lors de la séance de qualification. Victime d'une défaillance technique lors de la Super Pole, elle profitait des drapeaux jaunes du début de course pour remonter au classement général.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Elle marquera d'ailleurs de gros point lors du classement établi à la sixième heure mais malheureusement, la nuit ne lui portera pas chance puisqu'elle sera victime d'un contact avec un retardataire au milieu de la nuit. La meilleure Mc Laren terminera 32è au grand dam de Bas Leinders, notre compatriote désormais team manager des GT anglaises.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Autre désillusion du côté des Ferrari engagées en Pro par AF Corse. Certes la 50 a animé le début de course avec Michel Rugolo et Alessandro Pier Guidi mais une fois Pasin Lathouras au volant, les choses ont pris une toute autre tournure. Devant nos yeux, en soirée, il n'a pu maîtriser un travers dans le virage Paul Frère et a échoué dans l'un des rares bacs à gravier existant encore autour du circuit. Et que dire de cette perte de contrôle dans le Raidillon suite à une crevaison le dimanche dont il n'est évidemment pas responsable? Toujours est-il que la première Ferrari F488 GT3 apparait au 16è rang du classement final. Mais comme nous le répétons à longueur d'année, il faudrait que la marque italienne mise une fois sur un équipage solide, à l'image de ceux qu'ils engagent en WEC, pour décrocher enfin la timbale dans une épreuve où Ferrari apparaît au palmarès.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Toujours chez les marques italiennes, on ne peut pas dire que Lamborghini s'améliore avec les années. La première Huracan GT3 termine onzième aux mains du trio Bortolotti/Bleekemolen/Ineichen mais les bolides italiens n'ont jamais pu se battre aux avant-postes.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Et que dire des Nissan complètement larguées en performances? Les deux bolides japonais engagés par l'usine ont été totalement absents du Top20 à tel point que c'est celui qui était engagé pour des pro/amateurs qui termine devant la GT-R des pros! On espère que la marque japonaise ne tardera plus à renouveler son modèle-phare si elle veut un jour renouveler son exploit signé à Francorchamps il y a 25 ans.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Un petit mot encore sur les Jaguar engagées par Emil Frey dont la 114 particulièrement bien menée par Jonathan Hirschi, Christian Klien et Marcus Paltalla. Ils parviendront à occuper momentanément la tête de la course au gré des interventions de la voiture de sécurité et des ravitaillements de la concurrence mais elles finiront par plonger au classement suite à un accrochage assez conséquent au pif-paf avec l'Audi de Vanthoor et une Lamborghini sans que l'on ne sache exactement ce qu'il s'est passé...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Voilà pour cette édition particulièrement disputée de notre double tour d'horloge national qui tient plus que jamais son rang de plus grande course d'endurance pour GT au monde!

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, spa, francorchamps, 2016, 24 heures, 24, hours, bmw, m6, gt3, rowe, maxime, martin, bentley, continental, soulet, audi, mercedes, amg | | |

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Quelle démonstration! Avec cinq Mercedes dans les six premiers, AMG a fait main basse sur la plus grande épreuve d'endurance allemande disputée sur le terrible circuit de Nürburgring mieux connu sous le nom d'Enfer Vert! Et d'apocalypse, les participants y ont eu droit après 50 minutes de course lorsque des averses de grêles s'abattaient sur le circuit, provoquant d'impressionnantes coulées de boue contraignant les organisateurs à stopper la course durant trois heures. Du jamais vu!

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La course reprenait vers 19h30 et les AMG GT s'installaient très rapidement au commandement avec un quatuor infernal composé des bolides de Hohenadel/Vietoris/Van der Zande/Seefried (AMG Team HTP-Motorsport #29), de Alzen/Arnold/Götz/Seyffarth (AMG Haribo Racing Team-AMG #88), de Engel/Christodoulou/Metzger/Schneider (AMG-Team Black Falcon #4) sans oublier Haupt/Buurman/Engel/Müller (AMG-Team Black Falcon #9).

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Ces quatre voitures vont s'échanger la première place au gré des ravitaillements et des incidents de course. La 9 est la première à lâcher prise mais les trois autres poursuivent leur lutte jusqu'à ce que la Mercedes aux couleurs Haribo partent au contact avec une voiture plus lente, obligeant les mécaniciens de l'équipe à jouer des adhésifs pour faire tenir le bouclier avant.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Voilà la piste libre pour les deux meilleures allemandes qui vont s'expliquer jusqu'au dernier tour. Obligée de repasser par les stands pour un complément d'essence, la n°29 voit la n°4 se rapprocher à grand pas. Et malheureusement pour elle, elle passe la ligne à moins d'une minute des 24 heures de course et doit effectuer une dernière boucle sous la pression de la monture du Black Falcon. Déchaîné, Maro Engel, poleman sur une autre Mercedes, a tout fait pour remonter son handicap finissant par forcer le passage avant d'entamer la dernière boucle sur la nordschleife.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Derrière, la cinquième place est disputée entre Porsche, Audi et BMW mais finalement c'est la BMW M6 GT3 du Rowe Racing de notre compatriote Maxime Martin qui s'installe derrière les inaccessibles Mercedes en compagnie de Sims/Eng/Werner. Le début de course du bolide allemand n'a pas été de tout repos, le moteur refusant de redémarrer à l'issue des trois heures de neutralisation de la course. Mais l'équipage ne cessera de cravacher pour remonter à cette cinquième place synonyme de meilleur derrière les inaccessibles bolides étoilés.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Alors qu'une autre AMG GT occupe la sixième place (Heyer/Asch/Keilwitz/Ludwig - Team Zakspeed), c'est une inattendue Bentley Continental GT3 qui prend la septième place finale aux mains de Hamprecht/Brück/Menzel/Smith. Du côté de chez Porsche et Audi, c'est la soupe à la grimace. Et si c'est l'équipe WRT qui a sauvé les meubles pour la marque aux anneaux, ce n'est pas à la #1 qu'on le doit.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La monture de Laurens Vanthoor a tout connu: problème de ravitaillement, crevaison et sortie sur une traînée d'huile pour son équipier Nico Müller. C'est l'Audi R8 LMS #2 de Stuart Leonard, Robin Frijns, Edward Sandström et Fred Vervisch qui termine 8ème et meilleure représentante des Audi qui n'avaient plus connu un tel camouflet depuis bien longtemps. La balance des performances est logiquement évoquée pour justifier cette berezina sous prétexte que les pilotes devaient attaquer très fort pour compenser l'écart de performance...

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

On l'a dit, ce ne fut guère plus glorieux chez Porsche pour les débuts de la 911 GT3-R. Une fois de plus, c’est le Falken Motorsport qui s’en est le mieux sorti grâce à Imperatori/Henzler/Dumbreck/Ragginger, neuvièmes à 4 tours. Le Manthey Racing nourrissait de grandes ambitions cinq ans après son dernier succès dans l’Eifel. Nick Tandy a vite laissé la #911 qu’il partageait avec Bamber/Estre/Pilet en bord de piste suite à une sortie. La #912 de Bergmeister/Makowiecki/Lietz/Christensen a longtemps roulé pour une place dans le top 5 dans le même tour que le leader mais le moteur a rendu l’âme en fin de matinée.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

22:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, gt3, allemagne, 24 heures, nürburgring, mercedes, amg, triomphe, quatre, premières, place, black falcon, hrt, bmw, maxime, martin, wrt, audi, vosse | | |

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Depuis l'introduction de la DB9 en 2003, voici la nouveauté la plus importante de la marque anglaise! Ces mots ce sont ceux d'Andy Palmer, le patron d'Aston Martin. Et pour cause: la DB11 reçoit un tout nouveau châssis en aluminium collé, plus léger et plus rigide, et un V12 inédit gavé par deux turbos.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Ce 5.2 bi-turbo, conçu en interne, développe 608 ch pour un couple de 700 Nm et permettrait de signer le 0 à 100 km/h en 3"9 tandis que la vitesse de pointe de la DB11 atteindrait les 322 km/h. Naturellement, pour endiguer le tempérament de ces chevaux de course, les trains roulants sont entièrement revus et dotés d'un pilotage électronique jouant sur les réglages châssis, suspensions et direction électrique.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Avec plusieurs modes dynamiques sélectionnables par le conducteur – GT, Sport et Sport Plus – la réponse du moteur est de plus en plus directe et la transmission automatique ZF à 8 rapports plus dynamique. La DB11 bénéficie d'un amortissement piloté et du Torque Vectoring qui aide la voiture à se placer en courbe par un freinage de la roue arrière pour plus d'agilité.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

Dans l'habitacle, la DB11 se met au goût du jour en reprenant les écrans connectés fournis par Daimler AG. L'habitacle, rendu plus spacieux à l'arrière avec une garde au toit relevée, est configurable à l'infini selon le goût du client et des sièges enfants ont même été prévus. Une vue d'oiseau à 360 degrés facilitera les évolutions de cette grande voiture dans les lieux encombrés, mais ce sont les grands espaces qui lui conviendront le mieux. La DB11 a aussi un prix, fixé à 204 900 euros en Allemagne. Les premières livraisons devraient débuter au cours du quatrième trimestre de 2016.

Aston,Martin,DB11,salon,Genève,2016,nouvelle,new,coupé,V12,600 ch,châssis,200.000,euros,prix,GT,UK,anglaise

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston, martin, db11, salon, genève, 2016, nouvelle, new, coupé, v12, 600 ch, châssis, 200.000, euros, prix, gt, uk, anglaise | | |

Legend,Boucles,Bastogne,2016,MY,Vintage,Thiry,Martin,Lefebvre,Ford,Citroën,Datsun

A la veille des reconnaissances qui débuteront ce vendredi à 9h00, toute l’équipe MY Vintage a organisé une petite séance de test sur un circuit en terre tracé dans la région de Saint Hubert. L’occasion pour le Pilote Mystère, alias Markko Martin, de découvrir sa Ford Escort MKII Groupe 4 BDA. Et le moins que l’on puisse écrire est qu’il n’a pas fallu longtemps à l’Estonien pour prendre sa monture en main.

"J’ai tout à apprendre ici," confiait avec beaucoup d’humilité le quintuple vainqueur de Mondial. "Je n’ai jamais roulé en propulsion, je découvre l’Historic, mon copilote Stéphane Prévot et c’est la première fois que je vais disputer une épreuve en partie secrète."

Legend,Boucles,Bastogne,2016,MY,Vintage,Thiry,Martin,Lefebvre,Ford,Citroën,Datsun

Les ambitions de l’ex-pilote usine Ford restent donc modestes. "Je me suis vite adapté à cette belle auto. C’est très amusant. Maintenant, je vais découvrir les spéciales et je vous en dirai plus sur mes objectifs demain soir," confiait Markko avant d’aller régler ses phares de nuit…

Autre vedette étrangère, Stéphane Lefebvre a, lui, découvert la Citroën Visa 1000 Pistes Groupe B de son patron chez Citroën Racing, Yves Matton. "Pour moi aussi c’est une première en Historic," confiait l’espoir français. "Je ne m’attendais pas à ce que cette petite auto fonctionne aussi bien. Sur la terre en tout cas, on s’est fait plaisir une fois que l’on a compris que l’on pouvait la faire tourner au pied gauche. S’il neige, on gagne," s’encourageait l’un des seuls pilotes de pointe à disposer d’une quatre roues motrices.

Legend,Boucles,Bastogne,2016,MY,Vintage,Thiry,Martin,Lefebvre,Ford,Citroën,Datsun

Bruno Thiry, lui, a apprivoisé sa Datsun Violet Gr.2 en provenance de Finlande, la dernière acquisition pour le moins originale de l’équipe hutoise. "Notre moteur ne développe que 170 chevaux. Ce n’est pas assez pour revendiquer la victoire mais bien pour s’amuser. Notre premier but est d’aller jusqu’au bout ce qui ne m’est plus arrivé depuis mon succès avec la Quattro."

Associé à nouveau au nonuple champion du monde Daniel Elena, Yves Matton a lui peaufiné sa Porsche 911 Gr.3 : "Le moteur a plus de couple par rapport à l’an dernier. L’auto tourne bien et si l’on ne rencontre pas de souci, on devrait pouvoir viser une place dans le Top 5."

Legend,Boucles,Bastogne,2016,MY,Vintage,Thiry,Martin,Lefebvre,Ford,Citroën,Datsun

Avec quatre voitures dans le Top 8 de la liste de départ, MY Vintage participe grandement à l’affiche de cette édition des Boucles. Au même titre d’ailleurs que Grégoire de Mevius, ancien triple vainqueur, qui a choisi d’aligner pour la première sa Nissan 240 RS Groupe B préparée par R-TEC. "Notre coefficient 0,83 constitue un handicap par rapport aux meilleurs Escort ou Porsche," confie le La Hulpois. "Mais cela n’a pas beaucoup d’importance. On est là avant tout pour se régaler sur la terre et offrir un maximum de spectacle au public. Comme chaque année, la fiabilité des autos jouera un rôle prépondérant et de ce côté-là je pense que nous sommes assez bien armés." Photos: www.letihon.be

22:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legend, boucles, bastogne, 2016, my, vintage, thiry, martin, lefebvre, ford, citroën, datsun | | |

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Pour ceux qui ont assisté aux 24 Heures du Mans ces deux dernières années, l'édition 2016 va leur paraître un peu fade. La faute au Groupe Volkswagen qui prétexte l'affaire des TDI truqués pour réduire la voilure en passant de trois à deux voitures aussi bien chez Porsche, l'équipage victorieux en 2015 n'étant même pas reconduit, que chez Audi. Un faux prétexte lorsqu'on sait qu'une troisième voiture ne coûte pas un tiers de budget supplémentaire.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du coup voilà un plateau LMP1 réduit à peu de chose mais heureusement, en ne sachant plus s'appuyer sur une troisième unité, les marques allemandes perdent l'avantage qu'elles possédaient sur Toyota. Espérons maintenant que la TS050 Hybride sera revenue à la hauteur des Allemandes qui n'ont pas attendu les Japonais pour revoir leur copie puisque si Audi alignera un modèle totalement inédit, Porsche poursuit l'évolution constante de sa 919. Bref, la bataille sera rude et pour ceux qui aiment le bruit des vraies voitures de courses, la présence confirmée des deux Rebellion R-One motorisée par un V8 AER est une excellente nouvelle. Enfin la peu brillante P1/01 sera également au départ. Notez que ces deux écuries privées seront chaussées en Dunlop.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Aux neuf prototypes LMP1 s'opposent 22 (!) LMP2 conduites par des professionnels mais aussi des amateurs qui vont constituer de véritables chicanes volantes pour les équipages d'usine. Cela risque d'être une nouvelle fois chaud en piste. Parmi les équipes, citons Thiriet by TDS Racing, G-Drive Racing, Signatech-Alpine, Baxi DC Racing Alpine, Krohn Racing, Greaves Motorsport, Strakka Racing, Race Performance, Murphy Prototypes, Pegasus Racing, RGR SPort by Morand, SMP Racing, Extrême Speed Motorsports, Michael Shank Racing, Eurasia Motorsport, SO24! by Lombard Racing, Manor et les vainqueurs de 2015, KCMG.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Les châssis se partagent entre les Oreca et ses dérivés, les Ligier, Gibson, Morgan et BR01. Du côté des motorisations, Nissan, Judd et AER sont au programme. C'est dans cette catégorie que nous aurons le seul Belge engagé puisque Laurens Vanthoor sera au volant de la Ligier JSP2 HPD #49 du Michael Shank Racing. Espérons que le moteur tienne puisque c'est de lui qu'est venu l'abandon de la voiture lors des dernières 24 Heures de Daytona.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Finalement, c'est probablement du côté des LMGTE PRO que le spectacle va être total avec l'arrivée en masse des Ford GT qui seront au nombre de quatre!

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

La guerre est déclarée du côté de Deaborn face au concurrent historique, GM, qui comptera sur deux Corvette C7-R au même titre que Ferrari, avec deux 488 GTE, Porsche et Aston Martin. La lutte risque d'être torride entre ces équipages officiels qui tenteront de ravir le titre à Porsche AG, victorieux en 2015 avec ses 911 RSR.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du côté des équipages privés du LMGTE AM, on retrouve une Corvette C7R, des Ferrari 458 GTE, des Porsche 911 RSR et des Aston Martin Vantage V8 mais attention là aussi aux peintres sur la piste...

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, course, le mans, 24, heures, hours, lmp1, lmp2, invités, plateau, 2016, lmgte, pro, am, porsche, audi, toyota, rebellion, corvette, ford, gt, retour, 911, ferrari, 488, aston, martin, vanthoor | | |

Aston,Martin,Bianchi,1962,tour,grand,circuit,francorchamps,camera,embarquée,GP,GT,

Oui, je sais, ce document n'est pas nouveau puisqu'il a été publié sur You Tube en avril 2010, mais on ne s'en lasse pas. Je l'ai posté sur ma page Facebook dans un premier temps mais en voyant le succès rencontré, je me suis dit que je devais le partager avec les visiteurs du blog qui ne sont pas adeptes du voyeurisme de Facebook… alors dégustez, c'est du pur nectar! Lucien Bianchi y est magistral mais malheureusement, je n'ai pas retrouvé la moindre race de cette course qui se disputait alors hors-championnat du monde.

22:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aston, martin, bianchi, 1962, tour, grand, circuit, francorchamps, camera, embarquée, gp, gt | | |

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La première manche du Championnat sprint GT s'est disputé ce week-end à Nogaro. Une belle occasion pour notre compatriote, Maxime Martin, de démontrer, s'il le fallait encore, qu'il n'est pas devenu pilote officiel BMW en DTM pour rien. Ainsi, pour ce qui devrait rester un one shot, il était l'équipier de l'Allemand Dirk Müller sur la BMW Z4 GT3 du Team Trophy Bresil. Une voiture qui n'avait jamais brillé, jusque là, face aux Audi R8 et autres Mercedes SLS même si cette équipe est assez jeune dans une discipline où elle est présente depuis 2013.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Déjà deuxièmes dans la course qualificative disputée le dimanche, les deux compères ont pris la tête de la course principale dès le premier tour grâce au coup de volant de notre Bruxellois véloce qui s'est rapidement défait de l'Audi de Richelmi avant de perdre son avantage lors des ravitaillements.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Mais lors de vingt dernières minutes passionnantes, Dirk lutte face à un Stéphane Ortelli des grands jours qui doit pourtant laisser la victoire à la Munichoise. Sachant que le Team WRT et ses Audi jouent le championnat, le résultat de l'équipe de Vincent Vosse, qui prend les deuxièmes et troisièmes places puisqu'Orteil/Richelmi étaient rejoints sur le podium par Enzo Ide et Christopher Mies. Bref, c'est un joli podium aux couleurs belges que nous avons pu admirer hier en Armagnac.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La bataille pour les quatrième et cinquième places fut marquée par un duel entre la Bentley Continental #84 de l'équipe HTP et la Ferrari F458 #333 du Rinaldi Racing, avec Max Buhk et Vincent Abril revendiquant les 12 points de la quatrième place.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Avec une BMW, deux Audi, une Bentley et une Ferrari, il y avait quatre marques différentes dans le top cinq de cette première course principale. Moins de chance du côté de Laurens Vanthoor qui n'a pas pu participer à la manche principale suite à une grosse sortie de son nouvel équipier hollandais lors de la course qualificative. Espérons que ce Robin Frijns ne devienne pas trop coutumier du fait.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

En Pro-Am, la lutte fut chaude entre les deux Mercedes SLS du GT Russian Team mais l'avantage pris par Bernd Schneider en début de course (il sera même pointé momentanément au quatrième rang du général!) n'a servi à rien face à un Christophe Bouchut déchaîné qui, sur la #70, prenait l'avantage face à Karachev pour cette première victoire de catégorie synonyme de neuvième place finale.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

22:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bss, gt, blancpain, sprint, series, nogaro, manche, ouverture, maxime, martin, bruxellois, bmw, z4, gt3, audi, r8, wrt | | |

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

34 jours avant le lancement de la saison, le 4 mai prochain à Hockenheim, les préparatifs pour la saison de DTM 2014 sont entrées dans leur phase finale. Ce lundi matin, un total de onze pilotes représentant Audi, BMW et Mercedes ont commencé les quatre journées d'essais officiels. Il s'agit du premier affrontement de l'année pour les nouvelles monture du millésime 2014.

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Dans des conditions ensoleillées, Miguel Molina s'est avéré être le plus rapide. Avec son Audi RS5 DTM, il a franchi la ligne en 1'37''792, étant ainsi le seul pilote à briser la barrière 1'38. Derrière l'Espagnol, ses collègues de chez Audi Jamie Green (le plus rapide dans la séance du matin), Adrien Tambay et Mike Rockenfeller, le champion en titre, ont terminé respectivement deuxième, troisième et quatrième.

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Derrière ce quatuor d'Audi, quatre BMW termine de la cinquième à la huitième place sur la feuille des temps. Bruno Spengler signe le meilleur chrono des pilotes BMW, suivi par les deux nouveaux arrivants, notre compatriote Maxime Martin et Antonio Felix da Costa, ainsi que Joey Hand. Derrière le quatuor de la Bavière, le camp Mercedes était représenté par Paul Di Resta, Gary Paffett et le nouveau venu Vitaly Petrov.

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Le pilote le plus assidu ce lundi était Bruno Spengler. Le Canadien a effectué 109 tours, soit une distance totale de 477,529 km. Son pilote compagnon d'écurie Joey Hand a aussi franchi la barrière des 100 tours. Pendant ce temps, Jamie Green (93 tours) a été le meilleur pilote Audi et Gary Paffett (73) a couvert la plus grande distance parmi les pilotes Mercedes.

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Miguel Molina (Audi RS 5 DTM): "C'est formidable d'être de retour derrière le volant après une trop longue intersaison. Audi Sport a excellemment travaillé au développement des nouvelles RS5 DTM: la nouvelle voiture s'est révélée bien née dès le début et le Hungaroring semble bien lui convenir. Il va sans dire que nous avons encore beaucoup à apprendre, mais le premier jour avec ma nouvelle équipe - Audi Sport Team Abt Sportsline - mon ingénieur et les mécaniciens était positive et productive. Maintenant, je me réjouis également de la course sur le Hungaroring. J'ai toujours été rapide sur ce circuit."

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Bruno Spengler (BMW M4 DTM): "Jusqu'à la fin de cette première journée d'essais, les choses allaient plutôt bien pour nous. Nous avons pu compléter 109 tours sans rencontrer le moindre problème. Nous allons dans la bonne direction. J'ai vraiment apprécié d'être de retour dans la voiture - en particulier sur ce grand circuit où la variété de virages est très intéressante."

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

Paul Di Resta (Mercedes DTM AMG C- Coupé): «C'est agréable d'être de retour ici à Budapest. En général, je pense que nous collons au programme prévu en en essayant d'en apprendre un peu plus sur la voiture. Malheureusement, la séance s'est arrêtée deux heures plus tôt que prévu. Demain, nous allons évidemment tenter d'optimiser le nouveau package autant que nous le pouvons."

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

essais,DTM,2014,Hungaroring,Audi,BMW,Mercedes,A5,M4,C-Classe,Coupé,Molina,meilleur temps,chrono,Martin,Maxime,belge

22:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essais, dtm, 2014, hungaroring, audi, bmw, mercedes, a5, m4, c-classe, coupé, molina, meilleur temps, chrono, martin, maxime, belge | | |