voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

Dans la foulée de l’annonce de cette merveilleuse idée issue des cerveaux de nos nouvelles autorités politiques wallonnes, voici une liste de points qui sont actuellement encore sans réponse et qui, pourtant, mériteraient une attention particulière et… immédiate !

Imaginons que, effectivement, en 2025, c’est l’arrêt de la commercialisation des voitures à moteur thermique… déjà, est-ce que la Wallonie seule peut en décider ? Imaginons que Bruxelles décide que la même chose intervienne seulement en 2028 ou que la Flandre repousse l’échéance jusqu’en 2030… Comment gérer ça ?

voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

Les questions :

1° Y-aura-t-il des primes d’état, de régions voire d’origine européenne pour soutenir la transition vers le tout électrique ? Si oui, de quel ordre et sous quelle forme ?

2° Nos autorités vont-elles soutenir le développement d’une industrie locale en lien avec la fabrication et le recyclage des batteries ? Si oui, comment ? Sous quelles modalités et quelles formes ? Est-ce envisageable de voir se créer une méga-usine de production de batteries en Wallonie ? Ce besoin est-il avéré ?

3° Comment le manque à gagner sur les accises des carburants va-t-il être compensé ?

4° Quel avenir pour les routes et l’infrastructure ? De vastes programmes de "route active" permettant de recharger les véhicules par induction vont-ils être mis en place ? Si oui, quand et comment ? N’y a –t-il pas là une politique de grands travaux à mener à un niveau Européen ? Quid des infrastructures de recharge et de leur développement ?

5° Alors que le black-out menace déjà le pays en hiver, d’où va venir toute l’électricité nécessaire à la recharge du parc automobile entier ? Des centrales à charbon ? des centrales TGV ? Du nucléaire ? Il est bien évident que le bilan écologique d’un véhicule électrique varie du tout au tout en fonction de l’origine de l’énergie utilisée…

6° Qu’est-ce qui est prévu en matière de recyclage des batteries ? Quel impact financier pour les utilisateurs ?

7° Qu’en est-il de la formation des travailleurs et futurs travailleurs sur ces véhicules électriques ? Quels investissements sont-ils prévus pour former les élèves et apprentis à travailler sur ces engins, sachant que l’enseignement technique et professionnel ainsi que la formation des enseignants sont en déficit chronique depuis plus de 30 ans ?

8° Comment gérer l’élimination et le recyclage de toutes les voitures à moteur thermique ? Dans quels délais ? Avec quelle période de transition ?

La parole est maintenant à nos édiles…

voitures,électriques,belgique,2025,Wallonie,marché,politique,voitures,thermiques,interdiction

19:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voitures, électriques, belgique, 2025, wallonie, marché, politique, thermiques, interdiction | | |

football,euro,2016,france,belgique,matches,supporters,fanparks,anvers,bruges,liege,marche,arlon

En tant que sponsor principal de l’Euro de football, Hyundai souhaitait faire plaisir aux milliers de supporters de notre équipe nationale. Ces fans pourront venir supporter leurs joueurs dans pas moins de 12 fanparks Hyundai.

Pour Hyundai Belgium, ce sont les fans qui sont les véritables stars de l’Euro. Pour encourager nos joueurs, la marque soutiendra pas moins de 12 fanparks dans 11 villes différentes. Les fans de football pourront se réunir devant un grand écran dans ces fanparks pour vivre en direct les prestations des Diables Rouges.

football,euro,2016,france,belgique,matches,supporters,fanparks,anvers,bruges,liege,marche,arlon

11 villes, le plus grand fanpark à Anvers

11 grandes villes réparties dans toute la Belgique accueilleront les supporters dans un Fanpark Hyundai :

Anvers : Gedempte Zuiderdokken (http://fanvillage.be)
Bruges : ’t Zand (www.ekdorpbrugge.com)
Saint-Nicolas : Grote Markt (sintniklaas.footballplaza.be)
Malines : Parking Nekker Utoplis (www.fanparkmechelen.be)
Lier : Grote Markt (www.cafeparis.be)
Hasselt : Kolonel Dussartplein (www.festivaldacopa.be)
Genk : Limburghallen (genk.footballplaza.be)
Liège : Parking Standard De Liège (https://www.facebook.com/eurocafe2016)
Liège : Country Hall Angleur (https://www.facebook.com/eurocafe2016)
La Louvière : Place Communale (www.lalouviere.be)
Marche-en-Famenne : Parc WEX (www.wex.be)
Arlon : Place Léopold (www.arlon.be)

Le plus grand fanpark de Flandre sera installé à Anvers, plus précisément sur les Gedempte Zuiderdokken (l’ancien site de la Sinksenfoor). Il y a là suffisamment de place et d’ambiance pour accueillir des dizaines de milliers de fans qui pourront suivre tous les matches des Diables Rouges. Au moins 3 matches seront donc diffusés à Anvers, et si nos joueurs vont plus loin dans la compétition, le Fanpark Hyundai ouvrira à chaque fois ses portes.

football,euro,2016,france,belgique,matches,supporters,fanparks,anvers,bruges,liege,marche,arlon

Pour le planning détaillé des autres villes, veuillez consulter les sites web concernés. Le premier match des Belges (contre l’Italie) est prévu le 13 juin à 21 h. Les parcs ouvriront bien évidemment leurs portes avant l’heure de début du match.

Important : les organisateurs prévoient des mesures de sécurité renforcées et demandent de ne pas emporter de (grands) sacs à dos.

12:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, euro, 2016, france, belgique, matches, supporters, fanparks, anvers, bruges, liege, marche, arlon | | |

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

Avec l’A3 berline, Audi se lance dans ce qui est globalement le plus grand segment du marché, à savoir celui des berlines compactes. Cette quatre portes, à l’empattement de 2,64 m, est longue de 4,46 m. La ligne dynamique qui longe les bas de caisse est plus fortement inclinée que sur les deux autres déclinaisons de l’A3. Les flancs sont davantage arqués et les passages de roue, légèrement plus protubérants.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

L’A3 berline fait 1,80 m de large, soit 11 mm de plus que l’A3 Sportback, et s’avère plus basse de 9 mm (1,42 m de hauteur). Dotée du 1.4 TFSI, la berline ne pèse que 1.250 kg à vide. Pour en arriver à ce faible poids doublé d’une résistance extrême, Audi utilise pour la cellule-habitacle de nombreuses pièces en acier formé à chaud, le capot moteur étant pour sa part en aluminium. La carrosserie offre un haut niveau de rigidité, de tenue aux accidents et de confort acoustique.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

La nouvelle Audi A3 berline est lancée avec un choix de trois motorisations: un TDI et deux TFSI. Le 2.0 TDI développe 110 kW 150 ch et un couple de 320 Nm. Il propulse l’A3 berline de 0 à 100 km/h en 8"7 et lui confère une vitesse maximale de 220 km/h. En moyenne, elle consomme à peine 4,1 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 107 g/km. Les chiffres affichés par le 1.4 TFSI sont de 140 ch et 250 Nm. Le système COD (cylinder on demand) désactive deux cylindres à faible charge moteur. Ce 1,4 l consomme à peine 4,7 l/100 km d’essence en moyenne (émissions de CO2 correspondantes de 109 g/km). Avec ce moteur, l’accélération de 0 à 100 km/h ne prend que 8"4 et la vitesse de pointe est de 217 km/h.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

L’intérieur de l’Audi A3 berline témoigne d’un grand amour du détail. Les lignes et surfaces sont dépouillées et un large arc ceint le poste de conduite. Le tableau de bord est élancé, la console centrale, légèrement tournée vers le conducteur. L’écran couleur (en option) de l’ordinateur de bord présente les graphiques en 3D dans une très haute résolution. On trouve à bord le système de commande MMI et l’écran à mise en place électrique dès le niveau d’équipement MMI Radio. Son terminal se trouve sur la console du tunnel central. Un bouton de commande du frein de stationnement électromécanique remplace le levier de frein à main classique.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

Selon la version, le volant est doté de trois ou de quatre branches. Le client peut de plus commander un volant à couronne aplatie dans sa partie inférieure, un volant multifonction et des palettes de commande pour la boîte S tronic. Des sièges avant sport figurent aussi au catalogue des options. Ils sont de série sur la ligne Ambition, pour laquelle des sièges sport S avec appuie-tête intégré sont proposés en option. Grâce à l’empattement long, les passagers arrière aussi profitent d’un espace généreux et accèdent facilement à leur place. Le volume du coffre à bagages est de 425 l. Rabattre le dossier arrière fractionnable permet d’augmenter la capacité de chargement. En option, le dossier peut être commandé avec une trappe. Une fois déverrouillé, le coffre s’ouvre automatiquement.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

L’Audi S3 berline

C’est quelques mois après le lancement de la nouvelle série berline d’Audi que sortira son modèle phare, la S3 berline. Son 2.0 TFSI développe 300 ch et un couple de 380 Nm. Ce quatre cylindres à hautes performances allie les technologies les plus modernes en termes d’efficacité énergétique que sont la double injection (directe et dans le collecteur d’admission), un collecteur d’échappement intégré à la culasse, l’Audi valvelift system et un module à tiroir rotatif pour assurer la gestion thermique. L’Audi S3 berline accélère de 0 à 100 km/h en 4"9 quand elle est associée à la S tronic et en 5"3 lorsqu’elle est dotée de la boîte manuelle. Le limiteur de vitesse électronique intervient à 250 km/h.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

Le quatre cylindres turbo se contente en moyenne de 6,9 ou 7 l/100 km* (avec la S tronic ou la boîte manuelle), valeurs auxquelles correspondent des émissions de CO2 de respectivement 159 et 162 g/km*. Dans la chaîne cinématique quattro, c’est un embrayage multidisque réagissant instantanément aux modifications de l’adhérence qui répartit les forces entre les roues avant et arrière. L’Audi S3 berline est surbaissée de 25 mm par comparaison avec les autres membres de la famille.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

Derrière les roues de 18 pouces montées en série se cachent des freins généreusement dimensionnés. Les disques avant présentent un diamètre de 340 mm. La direction progressive à assistance électrique fait varier le rapport de démultiplication de moins direct dans la zone du point milieu à très direct en cas de fort braquage. Le système de régulation de la dynamique de roulage Audi drive select est de série, tandis que la régulation de l’amortissement Audi magnetic ride est proposée en option.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

Extérieurement, ce modèle phare se distingue de ses sœurs par des modifications apportées aux pare-chocs, à la calandre, aux prises d’air, aux boîtiers de rétroviseur, aux bas de caisse et au becquet arrière. Le diffuseur englobe les quatre embouts d’échappement ovales chromés. L’habitacle de la S3 berline se démarque par ses sièges sport (sport S en option), ses instruments à cadran gris et des baguettes décoratives noires en 3D.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

L’Audi A3 berline sera commercialisée en Belgique juste avant l’été et fera son apparition chez les concessionnaires en septembre. Quant à l’Audi S3 berline, elle sera lancée à la fin de l’année et chez les concessionnaires au printemps 2014.

Audi,A3,berline,TFSI,TDI,S3,300 ch,printemps,2014,septembre,2013,marché,belge

14:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a3, berline, tfsi, tdi, s3, 300 ch, printemps, 2014, septembre, 2013, marché, belge | | |

peugeot,308,2,génération,nouvelle,new,2013,salon,francfort,française,berline,occasions,marché,hdi,diesel,essence,lion

Comme vous pouvez le voir sur les illustrations, la future Peugeot 308, qui fera ses débuts au Salon de Francfort en septembre 2013, s'offre des lignes nettement plus séduisantes. Après des 307 et 308 relativement sages au niveau du style, les designers de la marque au Lion se sont lachés. Selon nos informations, cette 308 II sera plus courte et plus basse que la berline actuelle ce qui devrait lui donner une silhouette nettement plus dynamique. Le nouveau design adopté par Sochaux depuis peu passe ici par une petite calandre, des phares effilés et une série de plis généreux le long de la carrosserie. En utilisant un dérivé de la plate-forme actuelle, la 308 II sera logiquement proposée en carrosserie à cinq portes. Au rayon des moteurs, on retrouvera les 1.6 et 2.0 HDI diesel plus un 1.2 essence à trois-cylindres et l'inévitable HYbrid4 diesel-électrique. Vous l'aurez compris, il vous sera très facile de trouver une Peugeot qui vous convient dans cette future gamme.

peugeot,308,2,génération,nouvelle,new,2013,salon,francfort,française,berline,occasions,marché,hdi,diesel,essence,lion

15:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 308, 2, génération, nouvelle, new, 2013, salon, francfort, française, berline, occasions, marché, hdi, diesel, essence, lion | | |

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

285.116 voitures privées neuves ont été immatriculées lors du premier semestre de l’année 2012. Ce résultat est inférieur de 41.329 unités face aux chiffres de 2011 et s’explique par le fait que le secteur a subi les effets de la suppression des primes CO2 qui ont anticipé 20.000 immatriculations en décembre 2011, sans parler de la conjoncture de crise que nous connaissons en Belgique et en Europe.

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

Déjà constaté au terme du premier trimestre, le glissement des ventes de voitures équipées d’un moteur diesel au bénéfice de voitures pourvues d’une motorisation essence s’est encore accentué au cours du second trimestre. En effet, si la répartition des immatriculations entre diesel et essence était de 75,3 % / 23,5 % pour l’ensemble de l’année 2011, puis de 69,5 % / 29,7 % à la fin du premier trimestre, elle s’élevait à 68,54 % / 30,55 % au 30 juin 2012. La part des véhicules équipés d’autres motorisations était quant à elle de 0,89%.

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

Aucune modification n’est à noter dans le Top 3 des voitures les plus populaires en Belgique, Renault Mégane, Volkswagen Golf et Citroën C4 conservant leurs rangs au sommet de la hiérarchie, positions qu’elles occupaient déjà à la fin du premier trimestre.

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

Au sein de la catégorie réservée aux Berlines, Volkswagen Polo détrône Opel Corsa du sommet des immatriculations. Pour le second trimestre consécutif, il convient de noter que les trois voitures les plus immatriculées dans ce segment (Ford Fiesta complète le podium) l’ont davantage été en motorisation essence qu’en motorisation diesel. Il s’agît là d’une conséquence directe de la suppression de la prime écologique au terme de l’exercice 2011.

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

Les Breaks (Citroën Berlingo, Peugeot Partner et Renault Mégane), Cabriolets (Fiat 500, Peugeot 308 et Volkswagen Golf) et SUV (Nissan Qashqai, Dacia Duster et Peugeot 3008) ne connaissent aucun bouleversement de leurs Top 3. A l’inverse, une nouvelle hiérarchie s’installe au sein des Monovolumes et des Coupés. Si Renault Mégane mène toujours ces deux catégories, elle devance désormais Opel Zafira et Citroën C4 du côté des Monovolumes et Audi A5 et Mercedes Classe-C dans le classement des Coupés.

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

Par ailleurs, 428 voitures électriques ont été immatriculées en Belgique durant le premier semestre 2012. Le Top 5 de cette catégorie est le suivant : 1. Renault Kangoo (108 ex.), 2. Renault Fluence (82 ex.), 3. Nissan Leaf (57 ex.), 4. Citroën C-Zero (51 ex.), 5. Peugeot Ion (34 ex.).

immatriculations,belgiques,ventes,marché,semestre,2012,renault,volkswagen,citroën,opel,ford,nissan,fiat,peugeot

16:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : immatriculations, belgiques, ventes, marché, semestre, 2012, renault, volkswagen, citroën, opel, ford, nissan, fiat, peugeot | | |

chevrolet,impala,new,dixième,génération,USA,marché,nord américain,

Le salon de New York qui se tient actuellement nous donne l'occasion de découvrir les dernières nouveautés disponibles uniquement sur le marché américian. A l'image de la Chevrolet Impala, dixième du nom, qui semble particulièrement réussie. Cette grande routière (5133 mm) s'affiche avec une calandre à cerclage chromé et de larges ailes arrière.

chevrolet,impala,new,dixième,génération,USA,marché,nord américain,

À l'intérieur, cette berline présente une finition davantage tournée vers le haut de gamme. En y regardant de plus près, on se rend compte que la finition est typiquement américaine mais le dessin de la planche de bord se rapproche des standards européens. Et comme dans d'autres Chevrolet, un espace de rangement se cache derrière l'écran de la console centrale. Sous le capot, la marque de General Motors l'équipe de deux quatre-cylindres: un 2.4 l de 182 ch et un 2.5 l de 197 ch. L'Impala peut aussi recevoir un V6 3.6 l de 307 ch.

chevrolet,impala,new,dixième,génération,USA,marché,nord américain,

chevrolet,impala,new,dixième,génération,USA,marché,nord américain,

11:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, impala, new, dixième, génération, usa, marché, nord américain | | |

Nissan Qashqai ouverture

Ils ne connaissent pas la crise

Sur un marché belge fatalement touché par la crise, il est une catégorie qui ne semble guère s’inquiéter de la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs. Avec son Qashqai (5.712 exemplaires), Nissan truste, sur les neuf premiers mois de l’année, la première place de la catégorie loin devant la Volkswagen Tiguan (1.654) et la Ford Kuga (1.482). Nous vous proposons un tour des marques qui proposent des véhicules visiblement épargnés par la récession. Grâce à leur prix inférieur à 30.000 €?

BMW X1 0
 

Ce sont les chiffres de ventes du marché belge sur les neuf premiers mois de l’année qui justifient l’ordre dans lequel nous vous proposons ce récapitulatif de l’offre. Un panel qui intégrera bientôt le BMW X1, dont les premiers exemplaires viennent d’entrer dans les concessions et la Skoda Yeti dont nous vous parlions dans le dernier numéro.

Nissan Qashqai 1
 

1.              Nissan Qashqai

Véritable roi des villes, le petit japonais répond parfaitement au besoin des citadin(e)s en offrant une position haute dans un véhicule relativement compact. Le successeur de l’Almera, triste berline 5 portes, a su séduire une clientèle qui n’était pas spécialement acquise à se cause. Grâce à un confort remarquable, un habitacle bien fini et des moteurs modernes, la Qashqai est devenu le roi de la jungle urbaine. Reste à composer avec des plastiques tristes et un volume habitable restreint (heureusement le Qashqai +2 existe). Si vous aussi, vous craquez pour lui, sachez que les prix débutent à 19.450 € pour le 1.6 2WD Visia. Mais il existe également un 1.5 dCi 2WD Tekna à 23.250 €. Et si vous souhaitez les 4 roues motrices, il vous faudra opter pour le 2.0 dCi Tekna à 27.250 €.

VW Tiguan 2
 

2.     Volkswagen Tiguan

Le petit Touareg semble plaire puisqu’il occupe la seconde place des ventes en Belgique. Et certains n’hésitent pas à opter pour certaines couleurs plutôt voyantes. Malgré ses mensurations raisonnables, le tueur de Rav4 offre une habitabilité surprenante avec un espace aux places arrière remarquable. Le coffre est également de belle contenance puisqu’il propose de 500 à 1500 dm³ de volume. Le tableau de bord nous vient en droite ligne de la Golf Plus et l’austérité est de rigueur. Cela manque de couleurs. Sous le capot, les moteurs sont éprouvés mais ils ne se montrent guère alertes. Heureusement, le confort des suspensions ne vous incitera guère à titiller le chrono. Du côté des tarifs, cela débute avec un 1.4 TSI en finition Trend & Fun à 26.740 €. Plutôt chérot. Le même en 4Motion est à 28.350 €. En diesels, le 2.0 TDI de 140 ch est à 28.890 € en deux roues motrices. Les 4 WD s’affichent à 30.500 €.

Ford Kuga 3
 

3.       Ford Kuga

Avec ses lignes sportives, le Kuga dévoile immédiatement ses intentions. Il se pilote plutôt qu’il ne se conduit. Pourtant son comportement très incisif et son freinage mordant n’entament pas son confort. Enfin, pour ceux qui aiment cela, l’habitacle peut adopter de multiples couleurs. Du côté des défauts, il faut citer la visibilité vers l’arrière, le rayon de braquage trop important et le manque d’espace de rangements. Mais cela ne devrait pas entamer le large sourire que l’amateur de conduite peut afficher tout en ayant satisfait la demande de madame, adepte des véhicules surélevés. L’entrée de gamme est proposée à 27.600 €. Pour ce montant, vous avez droit au 2.0 TDCi de 136 ch 2WD Trend. Les quatre roues motrices sont facturées à 2.000 euros. Un 2.5i essence 4WD est également affiché à 30.200 €.

Renault Koleos 4
 

4.       Renault Koleos

Nous ne sommes absolument pas adeptes des lignes de ce petit SUV mais heureusement pour Renault, ce n’est pas l’avis de la majorité. Comme d’autres dans cette catégorie, le SUV au losange fait montre d’un excellent confort qu’il double d’un généreux équipement. Le tout participe au poids trop élevé de l’engin qui justifie à lui seul le peu d’entrain du Koleos en matière de performances, qu’il s’agisse des reprises ou des accélérations. Et puis l’habitabilité et le volume du coffre sont trop restreints en regard du gabarit de l’engin. Le premier prix est à 26.350 € pour le 2.0 dCi 150 4x2 Dynamique. Le 4x4 Dynamique Plus est à 32.650 € tandis qu’un 2.5 essence est affiché à 34.350 €.

Toyota Rav45
 

5.          Toyota RAV4

Initiateur du genre en 1989, le Toyota RAV4 a aujourd’hui du mal à lutter face à des produits particulièrement concurrentiels. Il faut dire que la montée en gamme choisie lors de la présentation de la dernière mouture a bien du mal à se justifier en Belgique. La qualité, la finition et la garantie sont les arguments traditionnels de la marque mais l’habitabilité en progrès et l’excellent moteur diesel ne suffisent visiblement pas pour hisser le RAV4 en haut du classement belge. L’insonorisation n’est pas la qualité première de l’engin tandis que la porte arrière n’est pas des plus pratiques. Mais ce sont avant tout les prix pratiqués qui posent problème au moment du choix. Certes, le 2.0 essence 2WD LX se vend à 22.650 € mais le diesel, le 2.2 150 ch D-4D LX est à 28.330 € mais avec quatre roues motrices.

Kia Sportage 6
 

6.          Kia Sportage

L’atout du Coréen tient avant tout à son tarif puisque le Kia Sportage s’affiche à 18.990 € dans sa version d’accès motorisée par le 2.0 essence avec deux roues motrices. Le 2.0 CRDi 136 2WD est à vous contre un chèque de 24.590 €. Nous sommes bien loin des tarifs de la concurrence et c’est là-dessus que joue avant tout la marque. Car pour le reste, vous avez droit à un engin plutôt vieillissant, de conception datée même si la finition est plutôt bonne. Les moteurs s’en sortent bien aussi en sachant que le Diesel ne fait pas partie de la culture du pays du matin calme.

Hyundai Santa Fe 7
 

7.          Hyundai Santa Fe

Voilà bien un succès qui nous étonne. Car le nombre de Santa Fe que nous croisons sur les routes est plutôt élevé pour un engin aussi encombrant. Mais le Coréen peut faire valoir un tarif particulièrement serré face à la concurrence. A 25.999 €, le 2.7 V6 2WD Comfort propose un prix d’attaque intéressant pour un véhicule de cette taille. Plus recherché dans nos contrées, le 2.2 CRDi est quant même affiché à 30.499 €. Certes, les lignes adoucies du Santa Fe sont plutôt réussies et il a pris ses distances avec son petit frère, le Tucson, mais cela ne nous enlève pas de l’idée qu’à ce prix-là, il doit y avoir mieux ailleurs…   

Chevrolet Epica
 

8.          Chevrolet Captiva

Aussi imposant que le Santa Fe, le Captiva de Chevrolet offre par contre l’avantage fiscal de son 2.0 VCDi de 127 ou 150 ch. Bien mieux équipé que son collègue coréen, le Captiva propose également un comportement routier assez proche de celui d’une berline. Reste que les prestations du moteur ne vous pousseront pas à l’attaque à outrance mais le but premier de ce genre de véhicule n’est pas de battre le chrono de Bruno Thiry dans la spéciale de Tihange. Les prix? Le 2.4 2WD LS est à 24.384 € tandis que le 2.0 VCDi 127 2WD est à 26.834 €. De réelles bonnes affaires!

Suzuki Grand Vitara
 

Voilà pour le top 8 des ventes en Belgique. Il ne faudrait pas néanmoins oublier certains modèles comme la Suzuki Grand Vitara qui vient de s’offrir un léger restylage et qui demeure un excellent maître-achat.

Citroën C-Crosser

Le Mitsubishi Outlander est également à considérer à l’heure du choix. Il faut dire que le 2.0 DI-D est proposé à 27.290 € là où ses frères de sang, les Citroën C-Crosser et Peugeot 4007 s’affichent à respectivement 32.436 € (2.2 HDi) et 33.680 € (idem).

Honda CR-V

Avec son CR-V, Honda joue également son rôle dans la pièce en talonnant le Range Rover Freelander (31.200 €) sur le marché belge. Le Japonais propose un 2.2 i-CTDi Comfort à 29.400 €. Bien fini, agréable à conduire, le CR-V peut facilement prendre la mesure d’un Dodge Journey qui le suit également au classement des meilleurs ventes des neuf premiers mois de l’année. Il faut dire que l’Américain ne coûte pas cher. Le 2.0 CRD SE est affiché à 25.500 €! Certes, la qualité des matériaux n’est pas géniale et le comportement routier est approximatif mais dans les conditions de circulation quotidienne, sa position de conduite et sa compacité devraient briller.

Subaru Forester

Enfin, nous terminerons ce dossier spécial SUV compacts avec la Subaru Forester. La dernière génération a amplifié ses traits de SUV en conservant le comportement sympa caractérisé des produits de la marque aux étoiles. Si la 2.0 essence est à 25.990 €, la 2.0D Luxury dépasse de peu les 30.000 €. Une affaire si vous souhaitez conserver les agréments de la conduite active avec un espace de chargement réellement utilisable. 

01:00 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, dossier, petits, suv, -30 000euros, proposition, marche, nissan, ford, volkswagen | | |