24,heures,mans,histoires,nouvelles,belfond,edition,dolisi,marc,nouvelles,2017

En demandant à 24 auteurs de rédiger une nouvelle autour du thème des 24 Heures du Mans, Marc Dolisi, rédacteur en chef du magazine VSD, démontrait que cette course mythique peut inspirer des plumes de toutes origines. Parmi ces auteurs, la parité était réelle puisque douze femmes et douze homme se sont prêtés au jeu. De quoi nous offrir un ouvrage plutôt diversifié avec des histoires d'amour, des histoires de pilotes ou encore des histoires farfelues.

Alors évidemment, les plus pointus d'entre vous remarqueront quelques erreurs de vocabulaire ou de concordance historique sans parler de certaines marques n'ayant jamais été vues au Mans mais dans l'ensemble, ils s'en sont bien sortis. Certains se sont même particulièrement documentés sur l'histoire de la course et partent d'un fait réel pour dérouler leur histoire. D'autres n'en ont visiblement rien à faire mais sont parvenus à garder la ville mancelle et son célèbre circuit en point de mire. Seul Eric Naullau est vraiment passé totalement à côté du sujet mais à partir du moment où l'on crache sur la bagnole, quel est l'intérêt, sinon pécuniaire, de participer à pareil ouvrage?

Il est également amusant de constater que certains ont été inspirés par le cinéma ou encore la bande-dessinée. On retrouve aussi Jacky Ickx, Paul Newman ou Henri Pescarolo qui semblent particulièrement avoir frappé ces écrivains. Et puis il y a ce petit garçon qui tourne autour de la table du salon avec ses miniatures et qui nous rappelle tellement notre jeunesse.

Et si nous devions n'en choisir qu'une, ce serait la nouvelle de Tobie Nathan intitulée "Vingt-quatre heure durant".

22:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 24, heures, mans, histoires, nouvelles, belfond, edition, dolisi, marc, 2017 | | |

inifiniti,Brussels,gamme,Défi555,5 pays,5 modèles,5 heures,record,Marc,Duez,Tripy,Brussels,Total

Le samedi 25 mars, j'ai eu le plaisir de participer au Défi 555 mis sur pied par Marc Duez avec le concours d'Infiniti Brussels. Le pari pouvait sembler facile à priori: traverser 5 pays en 5 heures au volant de 5 modèles Infiniti différents. Et pourtant... Sur les routes champêtres des pays frontaliers, parfaitement secondés par les Tripy équipant tous les véhicules, nous avons rapidement compris que la circulation d'un samedi allait nous contraindre à serrer les coudes en contrôlant constamment le chrono. Très souvent, il a fallu attendre la petite Q30, desservie par le petit 1.5 diesel qui l'équipait par rapport aux moteurs plus puissants du reste de la gamme. Et comme l'équipe constituée par Marc comptait des conducteurs non-professionnels, l'exercice prenait une tournure intéressante. Finalement, après avoir quitté la Belgique pour les Pays-Bas, l'Allemagne et la France, nous atteignions Schengen, un petit village luxembourgeois où les stations-essence sont plus nombreuses que les habitations, après 4h45 de route! Nous vous proposons de revivre cette chouette expérience à travers cette video!

21:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inifiniti, brussels, gamme, défi555, 5 pays, 5 modèles, 5 heures, record, marc, duez, tripy, total | | |

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

Les premières photos volées de la nouvelle LMP1 de Nissan ne laissait guère place aux doutes, celle-ci jouait clairement la carte de l'originalité face aux trois marques déjà présentes dans le Championnat du Monde d'Endurance. Un pari un peu fou si l'on veut bien se souvenir que la marque japonaise n'a jamais vraiment briller lors des ses participations précédentes aux 24 Heures du Mans. Ce qui a changé par rapport à cette période, c'est qu'il existe dorénavant un championnat du monde de la spécialité qui permet aux battus du Mans de se refaire une santé lors des autres manches disputées.

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

Mais Toyota et Porsche pourront en témoigner, des victoires ou des titres en WEC ne remplaceront jamais une victoire dans la classique mancelle. Et là, Audi demeure, jusqu'à preuve du contraire, le spécialiste en misant avant tout sur des choix techniques très conservateurs. Alors en découvrant cette Nissan GT-R LM, nous ne pouvons que nous montrer sceptiques face aux choix totalement originaux.

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

Mais que cela ne nous empêche pas de détailler ses spécificités à travers les paroles de Ben Bobwly: "Nous avons un 3.0 V6 essence à double turbo très moderne mais classique. Il s’agit d’un système très efficace de sorte qu’il produise une grande quantité de puissance pour utiliser au maximum la quantité d’essence allouée. La limite du débit de carburant est l’une des nouveautés du règlement pour Le Mans. Nous ne sommes pas limités par la capacité du moteur, la pression de suralimentation ou le régime moteur, mais uniquement par le débit de carburant. Pour être plus efficace, il faut plus de puissance. Nous brûlons une petite quantité de carburant, environ 30% de moins de ce qui était utilisé au Mans en 2013. Nous avons donc un moteur essence capable de produite d’une manière efficace une certaine quantité d’énergie, et en plus de cela, nous utilisons un système de récupération d’énergie cinétique (ERS). Nous voulons libérer l’énergie très rapidement pour ramener la voiture à une bonne vitesse le plus vite possible. La clé est de stocker l’énergie, puis de relâcher le plus rapidement possible, ce qui rend notre système très compétitif."

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

Ce que l'ingénieur ne dit pas, nous pouvons le supputer. Ce moteur placé à lavant développerait aux alentours de 550 ch et sera aidé par un système de récupération d'énergie (à propos duquel aucune information n'a été révélée), vraisemblablement relié à l'essieu arrière et dont l'apport devrait permettre d'atteindre les 1250 chevaux si l'on croit les chiffres entendus ici et là. Mais ceci n'est bien évidemment que de la théorie. La boîte de vitesses est à cinq rapports. L'auto sera chaussée par des pneus de 16 pouces, de 31 cm de large à l'avant et de 20 à l'arrière. Sans surprise, c'est Michelin qui en a la charge.

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

Côté pilotes enfin, seul l'Espagnol Marc Gené a pour le moment été officialisé. Il s'agit là aussi d'un choix discutable, l'Espagnol n'ayant jamais été qu'un suppléant chez Audi. Parmi les candidats, le Britannique Jan Mardenborough, pur produit de la GT Academy by Nissan, est également attendu mais pour nous, c'est surtout le Bruxellois Wolfgand Reip qu'on espère voir au volant de ce drôle de bolide. En espérant qu'il boucle davantage de tours au Mans qu'en 2014 avec la Zeod.

Nissan,GT-R,LM,endurance,WEC,LMP1,nouvelle,new,saison,mondiale,2015,hybride,V6,essence,3.0,litres,Gene,Marc,Wolfgang,Reipp,belge,pilote

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, gt-r, lm, endurance, wec, lmp1, nouvelle, new, saison, mondiale, 2015, hybride, v6, essence, 3.0, litres, gene, marc, wolfgang, reip, belge, pilote | | |

autonews,mars,2014,267,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,WRC,Marc,Goossens,Suède,Lavtala,haspengouw,futur,erc,AMG,CLA45,Octavia,RS,Skoda,Audi,RS,Q3,

En se penchant ce mois-ci sur les simulateurs de pilotage, autonews vous dit tout sur cette nouvelle manière de vivre le sport auto virtuellement. Le succès est réel auprès des jeunes pilotes en herbe qui peuvent également compter, une fois le pas franchi dans la vie réelle, sur la Future Stars Rally Academy pour se professionnaliser davantage. Histoire de suivre les traces, entre autres, de Thierry Neuville.

Au Rallye de Suède, notre compatriote a dû passer par le Rally2 pour poursuivre sa découverte de la Hyundai i20 WRC. Devant, Latvala s’est imposé en prenant provisoirement la tête du championnat au grand dam de son équipier Ogier. Retour également sur le Rally Liepäja en ERC mais aussi sur le Rally van Haspengouw, première manche du BRC remportée facilement par Freddy Loix au nez et à la barbe des WRC. Nos journalistes reviennent également sur la victoire de Duval aux Legend Boucles de Spa mai aussi sur le nouveau sacre de Lareppe au Monte-Carlo Historique.

Du côté des rencontres, autonews vous gâte une nouvelle fois avec le portrait très complet de Marc Goossens, les impressions de Sébastien Loeb avant ses premiers pas en WTCC ou encore le bonheur partagé de Bertrand Baguette qui s’exile au Japon pour découvrir le GT500 en tant que pilote officiel Honda.

Enfin, au rayon de l’industrie auto, nous vous dévoilons les secrets du nouveau Citroën C4 Cactus. Et sur la route, nous avons testé pour vous l’Audi RS Q3, l’Alfa Giulietta 2.0 JTDm, la BMW 328i GT, la Hyundai i10 1.2i Joy, la Lexus GS 300h, la Mazda3 sedan 2.2 SkyActiv-D, la Mercedes CLA 45 AMG, l’Opel Meriva 2014, l’Opel Insignia 1.6 Turbo, la Skoda Octavia RS TDI, la Toyota Verso 1.6 D-4D sans oublier la Jaguar XK vue par Alexandre Romain!

autonews,mars,2014,267,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,WRC,Marc,Goossens,Suède,Lavtala,haspengouw,futur,erc,AMG,CLA45,Octavia,RS,Skoda,Audi,RS,Q3,

RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

La RACB Racing School by Volkswagen, c’était le pari un peu fou, mais diablement tentant lancé par le RACB et le Belgian VW Club en 2011, sous la houlette de Marc Duez. Mis sur pied sur le circuit permanent Jules Tacheny de Mettet, les stages de la RACB Racing School sont à l’aube de leur 3e saison. Le temps de dresser un bilan et de se tourner vers l’avenir…

En deux ans, la RACB Racing School est devenue une référence dans le monde du sport automobile belge. Il est vrai que cette école pas comme les autres dispense un enseignement très… particulier: un entraînement intensif d’une journée, au volant d’un véritable prototype de course, encadré par les plus gros bonnets du domaine et qui peut débouler sur un test pour s’octroyer une licence de pilote!

Marc Duez, dont le palmarès en sport automobile est impressionnant, est le chef de cet établissement dont les instructeurs sont avant tout des pilotes confirmés et nantis d’une bonne dose de pédagogie. Et au sein de la RRS, on mélange savamment la théorie et la pratique. «C’est la clé de voûte de la RACB Racing School», fait remarquer Marc Duez. «Lors de chaque stage, nous alternons les sessions sur la piste où l’on apprend à soigner les freinages, les trajectoires et les dépassements et les ateliers théoriques où l’on assimile le transfert de masses, l’analyse de la télémétrie, la préparation physique et l’hygiène alimentaire…»

RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

Autre atout : le stagiaire bénéficie d’un enseignement personnalisé.

«Lors de chaque journée, nous accueillons seize personnes maximum », poursuit Marc Duez. «Et nous formons des groupes de quatre stagiaires qui profitent de l’enseignement du même instructeur d’un bout à l’autre. De cette façon, nous pouvons répartir au mieux les phases théoriques et pratiques sans temps mort.»

Et puis… Il y a ces protos performants que se partagent le stagiaire et son instructeur…

«Il s’agit de biplaces équipées d’un moteur Volkswagen TDI de 160 chevaux», explique Marc. «Ces bolides abattent le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et offrent une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. De quoi donner de vraies sensations, d’autant qu’on roule avec le casque à l’air comme dans une monoplace.» Communiqué de presse

Cerise sur le gâteau : le pilote et son passager sont constamment reliés par un système d’interphone.

«Ainsi, l’instructeur peut immédiatement corriger le stagiaire, lui donner des conseils quant à ses trajectoires, les zones de freinage ou d’accélération. En outre, ils passent l’un et l’autre au volant et sur le siège passager.»

En deux saisons, quinze journées ont été organisées et 240 participants ont pu bénéficier de cet écolage particulier au sein de la RACB Racing School Powered by Volkswagen.

«Jusqu’à présent, nous notons un taux de satisfaction de plus de 90%», fait remarquer Charles-Henri Bonnet, Secrétaire Général du Belgian VW Club «Chaque participant recommande d’ailleurs le stage RRS à ses connaissances. Ces résultats montrent le succès incontestable de la collaboration entre le Belgian VW Club et le RACB pour la mise sur pied de cette école. Nous sommes persuadés que cette troisième saison confirmera de nouveau l’intérêt du public, tant professionnel qu’amateur pour un apprentissage privilégié et encadré. »

En 2013, cinq stages sont déjà programmés. Un 6e sera mis sur pied si le calendrier le permet.

11:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : racb, racing school, école, volkswagen, belgian, vw, club, marc, duez, instructeur, tdi, barquette, 2013 | | |

alms,endurance,GT,viper,GTS-R,goossens,marc,pilote,belge,mid-ohio,débuts,test,2012

La sixième manche de l'American Le Mans Series disputée sur le circuit de Mid-Ohio a été le cadre d'un cinquième succès pour la HPD du Pickett Racing pilotée par les Allemands Lucas Luhr et Klaus Graf. Ce duo inaccessible termine avec un tour d'avance sur la Lola-Mazda du Dyson Racing de Dyson-Smith et de deux tours sur la HPD de Tucker-Bouchut. Celle-ci s'est adjugé la catégorie LMP2 devant la Morgan-Nissan du Conquest Racing, cher à notre compatriote Eric Bachelart, pilotée par Plowman-Heinemeier Hansson.

alms,endurance,GT,viper,GTS-R,goossens,marc,pilote,belge,mid-ohio,débuts,test,2012

En GT, les débats ont été très serrés comme de coutume et si c'est une BMW qui a signé la pole position, c'est la Corvette de Gavin-Milner qui s'est finalement imposée avec moins de 3/10es de seconde d'avance sur la Porsche Flying Lizzard de Bergmeister-Long. L'attraction principale de cette catégorie très fournie et très disputée venait des débuts des Viper GTS-R. Les deux voitures ont rejoint l'arrivée, celle de Farnbacher-Willmer au 10e rang et celle de Goossens-Kendall deux échelons plus bas; en effet Kendall s'est rendu coupable d'une petite sortie de piste qui a entraîné un passage par les stands pour vérifications.

alms,endurance,GT,viper,GTS-R,goossens,marc,pilote,belge,mid-ohio,débuts,test,2012

18:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alms, endurance, gt, viper, gts-r, goossens, marc, pilote, belge, mid-ohio, débuts, test, 2012 | | |

 375_277302751.jpg

 

Notre compatriote Marc Goossens sera au départ des prochaines 24 Heures de Daytona, le dernier week-end du mois de janvier 2011. Il pilotera la Riley-Ford engagée en catégorie Daytona Prototype par le Michael Shank Racing en compagnie du Canadien Michael Valiente, de l’Américain John Pew et du Brésilien Osvaldo Negri, un de ses anciens adversaires dans le championnat britannique de Formule 3 en 1992. «Avec ces équipiers, je crois que je peux revendiquer un classement très intéressant», explique le pilote limbourgeois. «Nous connaissons bien la voiture et cette course très spécifique. En 2006, cette équipe avait déjà terminé sur la deuxième marche du podium avec Negri donc je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas renouveler l'expérience...»

 60leads2010.jpg

19:11 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marc, goossens, endurance, 24, heures, daytona, belge, usa, circuit, compétition, piste, riley-ford, michael, shank, racing, valiente, équipage, podium | | |