WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Il y a un peu plus d'un an, à l'aube d'une nouvelle ère pour le WRC, nous avions eu l'occasion d'interviewer Stéphane Prévot pour AutoHebdo Belgique afin de tenter d'appréhender avec lui la saison 2017. En relisant cet entretien, douze mois plus tard, il s'avère que l'un des plus capés des lecteurs de cartes s'était montré moins doué pour lire l'avenir... dans les cartes. La faute à des Toyota performantes dès leur arrivée en WRC et à une Citroën C3 ratée alors que tout le monde la voyait jouer très souvent la gagne. Mais dans cet entretien, le Hutois que tout le monde tutoie, avait eu le nez fin pour prédire le succès de Sébastien Ogier, arrivé très tard chez Ford, en espérant que 2017 serait néanmoins l'année de Thierry Neuville. Nous savons ce qu'il en est advenu depuis.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

En 2018, les astres semblent moins bien alignés pour notre compatriote. Fort d'un cinquième titre de champion du monde, Sébastien Ogier est désormais le boss chez M-Sport puisque son équipier et gros adversaire en 2017, l'estonien Ott Tänak, a préféré signer chez Toyota. Et comme Ford a annoncé son intention d'apporter du budget à Malcolm Wilson, on peut imaginer que la Fiesta WRC, déjà la plus régulière en 2017, va encore s'améliorer. Seul bémol, Ogier ne pourra pas trop compter sur ses équipiers pour rafler de gros points à la concurrence.

Chez Toyota, après une saison pour apprendre, il semble bien que le moment est venu de jouer la victoire dans toutes les manches et le titre en fin de saison. A condition que les trois équipiers nordiques ne se mettent pas la pression mutuellement.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Du côté de Citroën, il semble bien que rien n'ait vraiment changé. Les équipages, peu glorieux en 2017, ont été conservés, et la voiture n'a pas pu, réglementation oblige, être suffisamment transformée. On se réjouit de voir ce que Sébastien Loeb pourra en tirer lors des ses apparitions sporadiques mais on ne déborde pas d'optimisme. Autant dire que notre compatriote Yves Matton a choisi de quitter le navire juste à temps pour un poste à la FIA qui lui permettra de rester dans le milieu du rallye qu'il apprécie tant.

Enfin, pour Hyundai, 2018 devrait permettre de serrer les boulons sur une i30 WRC à la suspension trop peu solide et de jouer davantage le championnat du monde des constructeurs grâce à l'engagement de Mikkelsen. Un ami de Thierry Neuville qui pourrait bien lui faire de l'ombre à certaines occasions.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Bref, avant de débarquer au Monte-Carlo, de nombreuses questions restent en suspens. Mais là où la majorité s'accorde parfaitement, c'est sur le fait que la première spéciale de cette 86e édition, disputée le jeudi soir, sera déjà LE piège à éviter avec des portions entièrement verglacées.

Toute la Belgique du rallye est derrière son petit écran pour suivre en direct ce premier chrono et c'est rapidement la désillusion lorsqu'on aperçoit la Hyundai de Thierry plantée longuement dans un bas-côté. Dès la première spéciale de la première épreuve, notre compatriote offre quatre minutes sur un plateau à un Sébastien Ogier impeccable. On aura beau évoquer, une nouvelle fois, la malchance, tout le monde est passé au même endroit, dans des conditions semblables et seul Thierry s'est fait avoir. Peut-on encore parler de chance? Ne serait-ce pas plutôt une fébrilité qui l'empêche de lâcher suffisamment de temps lorsqu'il le faut?

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Face à un métronome comme Ogier, on se doit d'être impeccable si l'on veut le battre un jour. Parce que comme tous les champions de son gabarit, Sébastien a toujours la chance avec lui, comme lors de cette petite erreur le vendredi où les spectateurs le sortent très vite de sa mauvaise posture. Toujours est-il que le gapençais s'est offert un sixième succès en Principauté, sans jamais forcer son talent, et entame de la plus belle manière le chemin vers un sixième titre même si la route est encore longue. On en fait d'ores et déjà notre favori et désolé pour le manque d'originalité!

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Certes, ses défenseurs souligneront que Neuville a entamé une solide remontée en accumulant les scratches (5 MT) et en faisant preuve d'un car control indéniable mais n'est-ce pas une raison supplémentaire de regretter le temps perdu dès l'entame du rallye? A force d'offrir de pareils cadeaux au Français, Thierry sera toujours dans la position inconfortable du chasseur au lieu d'être le chassé qui peut pousser son adversaire à la faute.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

D'autant que cette année, le pilote Hyundai devra composer avec d'autres adversaires comme le trio de Yaris WRC qui a marqué l'épreuve de son empreinte derrière l'inaccessible Fiesta. En prenant d'emblée la seconde place, Ott Tänak a démontré un solide sens de l'adaptation à sa nouvelle monture. Et peut-être bien libéré son équipier Latvala de la pression de leader de l'équipe. Jean-Marie s'offre ainsi une belle troisième place finale. Plutôt consistant lui aussi, Lappi a craqué le dimanche en plongeant au classement mais on n'en démordra pas, ce trio de Nordiques Volants va mener la vie dure à tout le monde en 2018 d'autant que la fiabilité des Toyota Yaris WRC est assez hallucinante et la marque japonaise occupe d'ailleurs la première place ex-aequo avec Ford au classement des constructeurs.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Quatrième, Kris Meeke a fait ce qu'il a pu avec ce qu'il a entre les mains. Si l'on en croit le nombre d'erreurs en tous genres signées par les pilotes Citroën sur les routes souvent délicates de l'épreuve monégasque, la C3 WRC manque encore bel et bien de facilité d'utilisation et ce n'est pas le meilleur temps signé par le britannique dans l'ultime chrono qui viendra tempérer cette analyse. Il sauve de justesse son résultat face à Neuville qui échoue à dix secondes de sa quatrième place. Et que dire de la neuvième place de Craig Breen, lui non plus jamais à l'aise au volant de la française qui reste, à nos yeux la moins performante des quatre voitures jouant la gagne.

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Des doutes, il doit également y en avoir chez Hyundai qui n'a droit qu'à une seule voiture à l'arrivée. Le premier à sombrer définitivement, ce fut Andreas Mikkelsen, trahi par une courroie d'alternateur à l'heure de s'élancer dans l'ES4 le vendredi et alors qu'il occupait la troisième place provisoire du rallye (quand on vous dit qu'il va ennuyer Thierry plus souvent qu'à son tour). De son côté, Dani Sordo sortait pour le compte dans l'ES9 alors qu'il pouvait lui aussi envisager le podium final. Quand on compare au résultat de Toyota qui alignait elle aussi trois voitures, on peut se dire que ce fut la bérézina pour la marque coréenne qui n'est pas encore capable de mettre à disposition de ses équipages trois voitures identiquement préparées...

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Terminons cette analyse par le beau résultat de Guillaume de Mévius (Peugeot 208 T16 DG Sport) qui a terminé à une incroyable treizième place au général, la quatrième en R5, et la deuxième des pilotes inscrits en WRC2 derrière l'expérimenté Jan Kopecky (Skoda Fabia R5), alors que le pilote du RACB National Team découvrait le Monte-Carlo dans des conditions très difficiles. Malheureusement, le Namurois allait être pénalisé quelques heures après l'arrivée à cause d'un poids de batterie non-conforme...

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

Voilà pour cette première épreuve. On retrouvera la caravane du WRC au Rallye de Suède, du 15 au 18 février. Et on espère de tout coeur que Thierry fera mentir le titre racoleur de cet article en prenant sa revanche sur 2017 de la plus belle des manières: la victoire!

WRC,championnat,monde,rallyes,2018,monte carlo,analyse,première,manche,victoire,sixième,Sébastien,Ogier,Ford,Fiesta,WRC,M Sport,Red Bull,Toyota,Yaris,WRC,Tanak,Latvala,Neuville,Hyundai,i30

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Il n'était certainement pas le plus fort, il a signé une performance totalement transparente samedi mais lorsqu'il a fallu donner un dernier coup de rein le dimanche pour imposer sa Toyota Yaris WRC face au duo de Ford, Jari-Mari Latvala n'a pas faibli, ponctuant cette dernière journée d'un meilleur temps dans l'ultime chrono, une Power Stage de 16,4 km offrant cinq points au meilleur. Une victoire historique si l'on veut bien se souvenir que la dernière couronne du constructeur japonais en WRC datait de 1999 lorsque Didier Auriol avait imposé la Corolla WRC au très peu couru Rallye de Chine. Et puis cette victoire allait droit a cœur de Tomi Makinen, très critiqué sur ses méthodes de conception et de mise au point.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Certes, Latvala occupe la tête du classement provisoire du championnat avec 48 points contre 44 à Ogier mais nous gardons encore des doutes sur la compétitivité de la Toyota Yaris WRC. Au Monte-Carlo, elle a logiquement profité des déboires de certains ténors pour signer cette inespérée deuxième place lors de sa première apparition. Et en Suède, Neuville était largement devant avant son abandon.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Sans parler de Tanäk qui s'apprêtait à dévorer le Finlandais avant que ce dernier ne signe une dernière journée exceptionnelle. Et pour une voiture entièrement développée en Finlande, on peut dire que le Rallye de Suède se déroule dans son jardin où Latvala a signé six meilleurs temps à égalité avec Neuville. Vous l'aurez compris, il faudra attendre le Mexique et la terre pour définitivement connaître le vrai potentiel de la Toyota.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

De potentiel, la Hyundai I20 WRC n'en manque guère lorsqu'on revient sur la superbe course de Thierry Neuville avant la dernière spéciale du samedi... Mais permettez-nous de nous interroger sur la solidité de la coréenne. Franchement, quand on voit à quelle vitesse Thierry heurte la pile de pneus, on se demande comment le bras de suspension n'a pas tenu. Avant de casser, il aurait pu plier. On n'ose imaginer ce qu'il va se passer quand la voiture sera confrontée à certains terrains cassants en Argentine ou en Sardaigne lorsque de mauvaises pierres se retrouvent sur la bonne trajectoire. Franchement, si l'on se souvient de l'état dans lequel Colin Mc Rae ramenait ses voitures après certains rallyes, voir Thierry abandonner suite à un contact aussi léger paraît stupide.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Bref, avant de se retourner contre Thierry, il nous semble que Hyundai ferait bien de se remettre elle aussi en question. Certes, cette troisième Hyundai conçue par Michel Nandan met son pilote numéro un en confiance mais avec les soucis de Paddon avec sa direction assistée, certaines faiblesses seront à corriger pour la suite de la saison.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

En s'offrant les deux dernières marches du podium, les pilotes M-Sport Ott Tanäk et Sébastien Ogier confirment le potentiel des Fiesta WRC. Et l'Estonien a signé une superbe performance en prenant rapidement le dessus sur un champion du monde visiblement gêné par sa position de départ.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Le Français n'a pas signé le moindre scratch, il est encore passé à deux doigts de la correctionnelle et s'est loupé dans le premier virage de l'ultime étape dominicale en voulant aller chercher les deux Nordiques. Mais il se console avec la deuxième place provisoire du championnat et cette bonne fortune qui ne semble jamais le quitter.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Quatrième, Dani Sordo pointait à plus de deux minutes du vainqueur. Une nouvelle fois présent avant tout pour assurer des points à l'arrivée, l'Espagnol n'a jamais convaincu et son meilleur temps dans la super-spéciale de Karlstad ne trompera pas les connaisseurs. Il devance ici Craig Breen qui n'a pas été exempt d'erreurs mais qui a progressé pas à pas durant tout le week-end pour signer cette belle cinquième place. Pour sa part, son équipier Kris Meeke partait une nouvelle fois à la faute en plongeant dans un fossé de l'ES14 alors qu'il occupait la cinquième place avec la C3 WRC. Selon Yves Matton, c'est au second passage que les Citroën ne parvenaient pas à s'en sortir sans en donner l'explication.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Parmi les équipiers décevants, citons Juha Hanninen qui s'est, une nouvelle fois, heurté à un arbre. De quoi mettre sa Yaris KO même s'il repartait en super rallye pour terminer finalement 23è.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

Elfyn Evans termine sixième, à 5'26", devant Paddon et Lefèbvre, huitième avec la vieille DS3 WRC. En WRC2, le suédois Pontus Tidemand impose la Skoda Fabia R5 après la victoire de Mikkelsen à Monaco. Les deux pilotes Skoda Motorsport pointent en tête ex-aequo au championnat WRC2 avant la prochaine manche qui se disputera au Mexique du 9 au 12 mars.

rallye,suède,WRC,vainqueur,latvala,toyota,Yaris,ogier,Tanak,Ford,M-Sport,Fiesta,Citroën,C3,Hyundai,i20,Neuville

20:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, suède, wrc, vainqueur, latvala, toyota, yaris, ogier, tanak, ford, m-sport, fiesta, citroën, c3, hyundai, i20, neuville | | |

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir débuté l’année par un succès au Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier a décroché sa huitième victoire de la saison à Llandudno, au nord du Pays de Galles. Une mainmise qui semble moins autoritaire que celle de son prédécesseur, Sébastien Loeb, mais qui est indubitable et même plus impressionnante si l’on tient compte de la réelle concurrence à laquelle le Haut-Alpin doit faire face dans son propre camp. Pourtant, cette fois, le tout frais double champion du monde n’a pas été longtemps contrarié par ses deux équipiers, Andreas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala, auteurs de sorties de route. Alors que le playboy Norvégien était parti à la faute dès la première journée, le Finlandais s’accrochait aux basques d’Ogier en pointant à seulement 6’’6 avant de perdre plus de trois minutes le samedi matin. Dès lors, Seb n’avait plus qu’à contrôler pour récolter sa 16e victoire avec Volkswagen (sa 24e au total) et sa deuxième d’affiliée au Wales Rally. La VW Polo R WRC, qui a débuté il y a 24 mois, a déjà remporté 24 victoires mondiales!

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Après avoir égalé Citroën lors de dernier Rallye d'Espagne, Volkswagen avait l'occasion de faire tomber le record du nombre de victoires sur une saison. Exploit accompli! Et Jost Capito de s’émerveiller: «Sébastien et Julien ont fait tout ce qu'il fallait pour cette huitième victoire. Respect à eux. A l'inverse, Jari-Matti et Andreas n'ont pas terminé la saison comme ils l'espéraient. Mais ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli. (Volkswagen devient la première marque depuis Lancia en 1987 et 1988, à placer ses trois pilotes au trois premières places du championnat, Ndlr) Nous n'allons pas nous reposer sur nos lauriers, car le Monte-Carlo débute dans 65 jours seulement, et les préparations ont déjà commencé.»

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Avec Mikkelsen et Latvala hors du match pour la victoire, toute l’attention s’est portée sur la bagarre terrible pour la deuxième place. Elle est finalement revenue à Mikko Hirvonen (+37’’6) qui disputait son dernier rallye mondial comme pilote professionnel sur la Ford Fiesta WRC. Le Finlandais a signé le 69e podium de ses 13 ans de carrière au top-niveau de la discipline. «C’était une des plus belles batailles que j’ai livrées. Sympa pour terminer sa carrière», déclarait Hirvonen à l’arrivée.

rallye,WRC,Wales,championnat,mondial,ogier,Volkswagen,Polo,R,Ostberg,Citroën,DS3,Hirvonen,Fiesta,Ford,Neuville,Thierry,Hyundai,i20,latvala,Mikkelsen,meeke,

Son duel avec Kris Meeke (6e, Citroën) le dimanche matin s’est terminé quand le Britannique est passé par un fossé dans l’ES18, endommageant deux roues. Il a dû disputer la fin de rallye au ralenti. Les malheurs de Meeke ont profité à son équipier Mads Ostberg qui termine sur le podium (+1’03’’). Le Norvégien a effectué une course solide, soulignée par deux meilleurs temps. Ce résultat permet au team Citroën-Total Abu Dhabi WRT d’être vice-champion du monde Constructeurs 2014 avec deux points d’avance sur M-Sport WRT!

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Enfin, notre compatriote Thierry Neuville (+1’14’’) a conclu à la quatrième place sur sa Hyundai i20 WRC en conservé l’avantage sur le Gallois Elfyn Evans (5e, Ford) jusqu’au bout. Le Belge était revenu dans les échappements d’Ostberg le samedi soir lorsque celui-ci crevait. Mais lors de la dernière étape dominicale, Neuville préférait assurer le résultat tout en claquant encore un second chrono dans la Power Stage: "Nous pouvons être satisfaits avec cette 4e place et les 2 points supplémentaires inscrits dans la Power Stage. Pour nous comme pour l'ensemble des concurrents, ce rallye a été difficile en raison des conditions d'adhérence précaires. Le niveau de grip étant délicat à évaluer, les possibilités de commettre des erreurs étaient multiples. Durant la dernière journée, sur des chemins très boueux, nous avons cherché à trouver le juste compromis entre l'efficacité et la sagesse car nous voulions à tout prix ramener l'auto à l'arrivée. Mission accomplie, au terme d'une épreuve où nous avons livré de belles bagarres. Ce Rallye conclut la première saison mondiale du team Hyundai. Les très nombreux enseignements que nous en avons retirés seront précieux dans le développement de la i20 WRC pour 2015. Or, tel était précisément notre objectif prioritaire!"

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

Jari Ketomaa (Ford Fiesta R5) n’a pas été inquiété en WRC-2. Il s’est imposé devant l’Italien Lorenzo Bertelli. Matthew Wilson a fêté son retour en WRC par une 3e place au volant de sa Ford Fiesta aux couleurs de Michelin Pilot Sport. La 6e place de Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC/Michelin) permet au Qatari de coiffer la couronne mondiale WRC-2, 8 ans après son titre en Production.

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

La catégorie Junior a été remportée par le Britannique Alastair Fisher (Citroën DS3 R3T).

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

rallye,wrc,wales,championnat,mondial,ogier,volkswagen,polo,r,ostberg,citroën,ds3,hirvonen,fiesta,ford,neuville,thierry,hyundai,i20,latvala,mikkelsen,meeke

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, wales, championnat, mondial, ogier, volkswagen, polo, r, ostberg, citroën, ds3, hirvonen, fiesta, ford, neuville, thierry, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, meeke | | |

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

A domicile, le constructeur allemand pourrait décrocher son second titre mondial consécutif. Mais Citroën, onze fois vainqueur du Rallye d'Allemagne, pourrait retarder l’échéance.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après trois doublés cette saison – Mexique, Argentine, Finlande -, Volkswagen Motorsport compte 175 points d’avance sur Citroën au championnat Constructeurs. Or, si le constructeur allemand conclut son rallye à domicile avec 172 points d’avance sur Citroën, il ne pourra plus être rejoint dans sa quête d’un second titre consécutif. Pour prolonger le suspense, Mads Ostberg et Kris Meeke doivent donc scorer quatre points de plus que Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala en Allemagne.

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Sur les huit épreuves disputées cette saison, jamais Citroën n’a marqué davantage de points que VW. Mais on se souvient que l’épreuve allemande avait tourné vinaigre pour l’équipe VW l'an passé. Sébastien Ogier était sorti une première fois dans l’ES3, Mittelmosel, puis Jari-Matti Latvala, alors leader, s’était fait piéger sous la pluie de l’ES12, Stein & Wein. Un rallye catastrophique pour VW, et Citroën avait cueilli son 11e succès sur l’asphalte allemand grâce à Dani Sordo à l’issue d’un duel épique avec Thierry Neuville.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Cette année, les deux hommes sont équipiers chez Hyundai Motorsport et feront débuter l’i20 WRC/Michelin sur l’asphalte mondial. Ce duo magique sur l'asphalte sera appuyé par le Français Bryan Bouffier, 2e du Monte-Carlo et vainqueur du Rallye d’Antibes (1ère victoire sur asphalte de la Hyundai i20 WRC). La coréenne sera-t-elle au niveau de ses pilotes sur cette surface?

rallye,allemagne,présentation,volkswagen,citroen,ford,hyundai,polo,ds3,fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Question inverse chez Citroën. On sait que la DS3 WRC est une arme redoutable sur les routes du Deutschland, mais Kris Meeke n’a plus évolué sur le goudron depuis trois ans et Mads Ostberg est plus à l’aise sur terre ou neige. Mais si les conditions météo sont difficiles, les deux hommes sauront tirer bénéfice de l’immense expérience du team…

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Des conditions difficiles pourraient aussi profiter aux pilotes M-Sport Mikko Hirvonen, 3e l’an passé, et Elfyn Evans, 2e du classement WRC-2 en 2013 à 12s9 de Robert Kubica. Malgré sa pointe de vitesse sur asphalte, le Polonais se fait peu d’illusions sur ce parcours truffé d’épingles serrées à cause de son handicap au bras droit.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Le parcours 2014 est des plus classiques avec trois profils différents: les routes étroites et escarpées du vignoble mosellan, les pistes bétonnées, abrasives et bordées d’Hinkelsteins du camp militaire de Baumholder, et les routes rapides et techniques du Saarland.

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

Après Cologne l’an passé, l’ADAC Rallye Deutschland 2014 s’élancera de Trèves avec une 2e spéciale inédite près de la frontière belge, Waxweiler, (16,40 km) et Moselland (21,02 km) parcourue dans le sens opposé. Samedi, la mythique spéciale de Panzerplatte (42,23 km) a subi quelques modifications mais devrait toujours jouer son rôle de juge de paix. Dimanche, Dhrontal (18,03 km) et Grafschaft (19,27 km) se parcourront en sens inverse. L’arrivée sera jugée devant la Porta Nigra de Trèves. (source: best-of-rallylive.com)

rallye,allemagne,présentation,Volkswagen,Citroen,Ford,Hyundai,Polo,DS3,Fiesta,i20,neuville,ogier,latvala,2014

22:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, allemagne, présentation, volkswagen, citroen, ford, hyundai, polo, ds3, fiesta, i20, neuville, ogier, latvala, 2014 | | |

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Le Rallye de Suède a rarement souri aux non-Nordiques. Certes, Sébastien Ogier s'y était imposé l'an passé, offrant du même coup sa première victoire en WRC à Volkswagen et Sébastien Loeb en avait fait de même en 2004 mais cela reste deux exceptions dans un palmarès partagé entre Suédois et Finlandais. Ainsi, depuis 2007 et la dernière victoire de Marcus Gronhölm, seuls Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen se sont imposés. Et 2014 ne trahira pas cette logique puisque le premier nommé y a remporté sa deuxième victoire en WRC sous les couleurs de VW Motorsport, sa troisième en Suède: «C'est incroyable de remporter cette nouvelle victoire en Suède. Cela faisait longtemps depuis la Grèce. Je suis resté concentré toute la semaine pour atteindre un tel résultat.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

En début d'épreuve, Latvala a dû batailler ferme face à ses équipiers. Ogier et Mikkelsen pouvaient légitimement viser la victoire tandis que Volkswagen se prenait à rêver d'un triplé malgré la belle résistance de l'Estonien Ott Tänak pour son retour à bord d'une Ford Fiesta WRC privée. Mais un premier coup de théâtre venait redistribuer les cartes lorsque le Français se laissait piéger en enfonçant le nez de sa Polo WRC dans un mur de neige de la première spéciale du deuxième jour de course. Il a dû attendre que les spectateurs parviennent à l'extraire de ce piège et quatre minutes se sont envolées. Du coup, ses équipiers Mikkelsen et Latvala pouvaient se disputer la victoire puisque Tänak était moins accrocheur que lors de la première étape disputée sur le territoire de la Norvège.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Et puis progressivement, au fil des kilomètres, le Finlandais a pris l'ascendant sur le Norvégien. Plus expérimenté, Jari-Matti n'a pas tremblé pour remporter sa neuvième victoire en WRC. Mais la bonne surprise signée par Andreas n'aura échappé à personne même s'il a commis une erreur lourde de conséquence le samedi matin lui coûtant une trentaine de secondes. Espérons simplement qu'il joue dorénavant moins le rôle de pilote d'essai grandeur nature pour son employeur et qu'il puisse se joindre à son équipier pour contrarier plus souvent le champion sortant. Nous disons cela non pas parce que nous n'aimons pas le champion français mais parce que la mainmise de Volkswagen sur le WRC semble encore plus flagrante qu'en 2013. Les budgets de Citroën sont dorénavant consacrés au WTCC, Wilson n'a plus le soutien de Ford et cela commence réellement à se faire sentir et Hyundai aura bien besoin de cette saison pour apprendre toutes les ficelles de la discipline. Alors si nous voulons un minimum de suspense dans cette discipline que nous aimons tant, il faudra avant tout compter sur une lutte interne chez les Bleus.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Il suffit de prendre les chiffres des victoires en spéciales pour comprendre: les Polo R WRC ont remporté 18 des 23 spéciales disputées (le second passage d'Hara ayant été annulé). «Nous avons les meilleurs pilotes sous contrat au volant de la Polo R WRC et ils ont bénéficié de la voiture la plus rapide et la plus fiable en Suède», assure le directeur sportif Jost Capito. «Nous l'avons toujours su, mais les résultats sont là pour le confirmer. Jari-Matti Latvala a décroché cette victoire après avoir réalisé une performance parfaite, mais il a également dû se battre pour l'avoir. Il a été en bagarre avec Andreas Mikkelsen qui nous a tous impressionnés. Félicitations à eux deux, mais également à Sébastien Ogier qui a signé dix scratchs et réalisé un solide retour. Il n'a pas eu cette fois-ci la chance qui sourit aux audacieux. L'équipe se retrouve désormais avec un problème de luxe en ayant deux pilotes aux premiers rangs du Championnat et le troisième en quatrième place. Je suis impressionné et fier du travail de l'équipe dont les efforts ont encore une fois payés.» CQFD

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Derrière, Mads Ostberg s'est bien battu sur la Citroën DS3. Il termine à moins d'une minute de la première Polo et il a réussi à garder la pression sur Mikkelsen qui le devance de six secondes. Visiblement à l'aise à bord de la française, on se réjouit de voir s'il pourra confirmer au Mexique: «Depuis vendredi, nous avons beaucoup progressé. Je suis très heureux de monter sur le podium en Suède pour la quatrième fois consécutive! Les trois points de la Power Stage constituent un bonus appréciable. Je me sens de plus en plus en confiance au volant, c’est prometteur pour les prochains rendez-vous. Nous avons beaucoup appris et je suis maintenant impatient d’attaquer les épreuves sur terre.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Comme d'autres débutants en Suède, Kris Meeke a éprouvé un peu de difficulté à élever son niveau de jeu et ce n'est pas une erreur dans l'ES18, lui faisant perdre sa belle sixième place provisoire, qui pourra le mettre en confiance pour l'an prochain. Du coup, l'Anglais a dû se contenter de la dixième place finale.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

De bilan mitigé il est également question chez Ford. Avec un Mikko Hirvonen à peine mieux réveillé qu'en 2013, Malcolm Wilson doit déjà comprendre qu'il n'a pas vraiment misé sur les bons atouts pour faire briller ses couleurs en WRC. Heureusement, Ott Tänak a su mettre du baume au coeur de l'équipe M-Sport en venant titiller les VW dès l'entame de l'épreuve. Malheureusement, l'Estonien a perdu de sa superbe en revenant sur le territoire suédois le deuxième jour. Plus boueux, plus délicat, le terrain était moins propice à son talent naturel si évident sur la neige. Au final, il est devancé par le pilote officiel mais Tänak restera comme l'une des bonnes surprises de cette seconde épreuve du WRC. L'autre pilote officiel M-Sport n'a pas réellement brillé pour ses débuts sur la neige puisqu'il partait en tonneau dans l'ultime chrono après avoir navigué aux alentours de la septième place. Enfin, comment taire les nombreuses excursions hors-piste de Robert Kubica, visiblement pas à l'aise dans ses conditions. Espérons que la terre mexicaine ne lui rendra pas la vie compliquée, les efforts au volant étant beaucoup plus importants sur pareil revêtement par rapport au pilotage sur asphalte.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Enfin, terminons cette analyse par la prestation en demi-teinte, pour ne pas dire décevante, des pilotes Hyundai. La journée de vendredi s'est en effet révélée catastrophique pour le team coréen qui perdait ses deux montures sur sortie de route. Des erreurs peu spectaculaires de la part de Thierry Neuville et Juho Hanninen mais aux conséquences désastreuses puisque les deux i20 WRC devaient repasser par la case Rally2. Notre compatriote en profitait pour se mettre en évidence à deux reprises en signant des deuxièmes temps et la Hyundai semble très fiable.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

La prochaine épreuve déroulera au Mexique, du 6 au 9 mars 2014. Si la terre est bien évidemment au menu, les équipes engagées en WRC doivent également composer avec l'altitude moyenne des spéciales qui consomme une bonne part de la puissance des moteurs turbocompressés.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Classement final Suède:

1.Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Volkswagen3h 00m 31.1s

2.Andreas Mikkelsen/Mikko Markkula (N/FIN), Volkswagen+ 53.6s

3.Mads Østberg/Jonas Andersson (N/S), Citroën+ 59.5s

4.Mikko Hirvonen/Jarmo Lehtinen (FIN/FIN), Ford+ 2m 26.9s

5.Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford+ 3m 00.5s

6.Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen+ 4m 29.9s

7.Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford+ 4m 47.5s

8.Pontus Tidemand/Ola Fløene (S/N), Ford+ 5m 38.2s

9.Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Ford+ 8m 55.4s

10.Kris Meeke/Paul Nagle (GB/IRL), Citroën+ 11m 18.0s

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Au championnat:

1. Jari-Matti Latvala 40; 2. Sebastien Ogier 35; 3. Mads Ostberg 30; 4.Andreas Mikkelsen 24; 5. Bryan Bouffier18; 6. Kris Meeke17; 7. Mikko Hirvonen 13; 8. Ott Tanak 10; 9. Elfyn Evans 8; 10.Henning Solberg 6...

 

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

 

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, rallye, mondial, suède, manche, nordique, neige, terre, deuxième, polo, vw, citroën, ds3, ford, fiesat, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, ostberg, neuville, thierry, belge, 2014 | | |

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Franchement, c'est une course sans saveur que nous avons vécue en Argentine. Enfin, entendons-nous, ce cinquième rendez-vous de la saison WRC a tenu ses promesses jusqu'à l'erreur de Sébastien Ogier dans l'ES7. Après cela, victime d'une crevaison dans le secteur chronométré suivant, le Gapençais a choisi d'assurer. Franchement, en sachant qu'il va remporter facilement cette édition 2013 du WRC, nous ne pouvons qu'être déçus de son manque d'ambition. Pour la dernière course de Loeb sur la terre, Ogier aurait pu tenter le tout pour le tout, sachant qu'il est bien parti pour remporter toutes les autres manches de la saison.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Le nonuple champion du monde a donc remporté cette cinquième manche de l’année avec 55 secondes d’avance sur l'autre Seb, mettant ainsi fin à la série de trois victoires du jeune Français. Il s’agit de la 78e victoire en WRC et vraisemblablement l’une des dernières en rallye. L’Alsacien de 39 ans dispute en effet un programme partiel de quatre rallyes cette année pour se consacrer désormais au circuit.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«J’ai une émotion toute particulière avec cette victoire», a commenté le pilote de la Citroën DS3 entouré par la foule. «C’était un rallye difficile avec des spéciales compliquées. Mais l’atmosphère était exceptionnelle et c’est génial de sentir ça durant tout le week-end. Après plusieurs mois d’absence depuis mon dernier rallye sur terre, c’était difficile de retrouver les bonnes sensations dès la première spéciale, surtout avec la voiture. Mais finalement, ça a parfaitement fonctionné».

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

De son côté, Ogier a dominé le début du rallye en remportant cinq des six premières spéciales. Mais le Français n’a pas réussi à faire le break face à son ainé de chez Citroën. Surtout, le Gapençais est parti à la faute et a perdu environ 40 secondes hier matin offrant ainsi une avance confortable de 17secondes à Loeb. Ensuite, après une crevaison à l’avant gauche dans la spéciale suivante, Ogier a décidé de lever le pied se contentant d’assurer les points au championnat, sachant que Loeb n’est pas candidat à un dixième titre mondial.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«C’est un bon résultat pour nous», a commenté Ogier. «Nous avons eu quelques problèmes ce week-end mais nous sommes heureux d’être à l’arrivée. Nous sommes toujours dans une année d’apprentissage et après cinq rallyes, on s’en sort bien et je dois remercier toute l’équipe pour le travail effectué.»

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Jari-Matti Latvala (VW Polo WRC) complète le podium de ce Rally d'Argentine après une belle bataille avec Evgeny Novikov dans la dernière journée. Le Finlandais avait perdu près de deux minutes hier suite à une crevaison. Au départ de la dernière étape, il accusait 8"2 de retard sur le Russe. Latvala a alors remporté les quatre spéciales de la journée avec notamment les points bonus de la Power Stage. Il accède au podium au détriment de Novikov, quatrième, qui est parti en tête à queue dans la dernière spéciale.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Thierry Neuville se classe cinquième du rallye avec également une Ford Fiesta RS. Le Belge a constamment travaillé pour améliorer les réglages de sa World Rally Car. Mikko Hirvonen était second après les problèmes d’Ogier hier. Mais une crevaison puis un problème électrique lui ont fait perdre plus de six minutes le reléguant à une sixième place. Après avoir endommagé la direction de sa voiture lors de la première étape du rallye, Mads Ostberg a réussi à obtenir les points de la septième place avec sa Fiesta RS.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Andreas Mikkelsen a récupéré la huitième place au détriment de Dani Sordo dans la dernière spéciale suite à un problème de boite de vitesses pour le pilote espagnol. Martin Prokop complète le top 10 après être parti en tonneau lors de la première étape.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

20:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, argentine, 5eme, manche, amérique, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Victime d'un virus en début d'épreuve, le français Sébastien Ogier n'était pas au mieux de sa forme à l'heure d'affronter la concurrence sur un Rallye du Portugal où certains prétendaient qu'ils allaient enfin débuter leur saison. Pourtant, dès la deuxième journée de course, tout était plié suite au retrait de la Citroën DS3 WRC de Dani Sordo qui venait de prendre le meilleur sur Ogier, sorti dans la même spéciale que notre compatriote Thierry Neuville, alors cinquième du classement provisoire et premier pilote Ford après la sortie d'Ostberg dès le premier jour.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Du coup, c'est Latvala, l'équipier d'Ogier qui s'installait à la deuxième place devant Hirvonen. Très vite, les deux VW Polo  ont verouillé les avant-postes avant de disputer cette ultime journée de rallye marquée par deux passages dans la terrible spéciale d'Almodovar longue de 52,3 km. Pourtant, c'est avant celle-ci, dans le secteur chronométré de Silves (21,5 km) que tout a failli basculer pour l'escouade allemande. En effet, Latvala était victime d'un bris de transmission le privant de la motricité de son train avant tandis qu'Ogier subissait les caprices de son embrayage.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Heureusement, Sébastien parvenait à réparer et pouvait reprendre sa marche triomphale face à un Hirvonen visiblement contraint de gérer ses pneumatiques. Bref, le coup n'est pas passé loin pour l'écurie allemande qui continue sa moisson de succès grâce à Ogier qui signe au Portugal sa troisième victoire de la saison, la dixième de sa carrière. Et pour la troisème fois cette saison, il s'adjuge les points de la Power Stage. Du coup, il caracole en tête du classement provisoire du Championnat avec plus de deux victoires d'avance sur son second au classement Mikko Hirvonen. Celui-ci sauve une nouvelle fois les meubles sans l'avoir voulu. Sans les ennuis de Latvala, jamais il n'aurait pu contrarier le duo bleu et blanc. Le Finlandais de Citroën est décidément trop tendre même s'il profite pleinement de la fébrilité de Dani Sordo, son équipier chez Citroën qu'on dit sur un siège éjectable. Mais pour y mettre qui?

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Chez Ford, c'est également la bérézina et ce n'est pas la quatrième place finale de Novikov qui consolera Malcolm Wilson. Et la cinquième place d'Al Attiyah doit impérativement servir de sonnette d'alarme au sein d'un team où il ne devrait jamais devancer ses compagnons d'écurie. Ostberg a signé quelques meilleurs temps aujourd'hui mais sa huitième place est indigne de l'ancien vainqueur de cette épreuve.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Et que dire de Thierry Neuville, une nouvelle fois victime de ses vieux démons lorsqu'il coupâit trop une corde et brisait net sa suspension avant sur un rocher? Il apprend toujours. D'apprentissage, il est également question pour Andreas Mikkelsen qui n'a guère brillé pour ses débuts du la VW Polo WRC. Certes, le Norvégien manque encore d'expérience sur la terre mais il devra très vite se familiariser à son nouvel environnement s'il veut conserver son baquet dans une équipe d'usine.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

22:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, portugal, 4eme, manche, europe, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Dès l'entame de cette seconde étape, les choses ont mal tourné pour notre compatriote Thierry Neuville qui n'est pas sorti de l'ES 6 disputée en fin de matinée: “Je suis rentré trop tôt dans une courbe et j’étais bien trop à l’intérieur, tapant un arbre avec la roue avant droite. Le bras de suspension a cassé net. C’est de ma faute. Mais je repartirai dimanche pour emmagasiner de l'expérience.”

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Plus ennuyeux pour le suspense, Dani Sordo, qui semblait bien parti pour taquiner Ogier, s'est également mis au tas alors qu'il avait virtuellement pris la tête du rallye. Du coup, cette seconde journée du Rallye du Portugal s'est rapidement muée en balade pour les deux pilotes Volkswagen occupant les deux premières places du classement provisoire.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Et si Latvala a fait mine de vouloir devancer le Français, en signant notamment deux meilleurs temps dans les ES6 et 7, avant qu'Ogier ne reprenne son inexorable marche en avant pour terminer cette deuxième étape avec une confortable avance de plus de 30 secondes sur son équipier finlandais, victime d'une crevaison dans les trois derniers kilomètres de l'ultime chrono.

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Troisième, Mikko Hirvonen pointe à 1'08" de la Polo de tête: «Je me sens beaucoup mieux qu’hier. Dans les portions les plus techniques et serrées, mon rythme est très bon. C’est dans les sections rapides que je perds du temps. Je vais continuer ainsi pour maintenir la pression sur les deux premiers. Je n’ai rien lâché et j’ai attaqué d’un bout à l’autre. J’étais peut-être un peu trop agressif par endroits. Mais même quand je sentais que tout était parfait, je concédais toujours un peu de temps à mes adversaires. Je vais devoir assurer cette position tout en gérant mes pneumatiques. »

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

L'homme du jour s'appele Mads Ostberg. Obligé de repartir ce matin en ouvrant la route pour ses petits camarades, le pilote Ford a réussi à s'accrocher au wagon des trois premiers. Certes, le vainqueur de l'an passé figure toujours dans les profondeurs du classement (12e à 16'37") contrairement à Andreas Mikkelsen qui a signé, lui aussi, une belle seconde journée pour remonter au sixième rang derrière Al-Attiyah. Novikov est le premier pilote M-Sport puisqu'il est quatrième, mais à plus de trois minutes du podium!

rallye,wrc,championnat,mondial,portugal,4eme,manche,europe,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

22:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, portugal, 4eme, manche, europe, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

On le dit malade (affection virale), on lui prête un choix de pneus tendres étonnant pour les quatre vraies spéciales du jour, mais à l'arrivée, qui est en tête de cette première journée du Rallye du Portugal? L'inévitable Sébastien Ogier sur sa Volkswagen Polo WRC.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

Certes, il ne possède qu'une maigre avance d'un peu plus de quatre secondes sur Dani Sordo qui a signé une première étape consistante après avoir brillé lors du shakedown. Visiblement, en retrouvant les terres voisines de son Espagne natal, le pilote Citroën est revenu au niveau qui était le sien lorsqu'il a quitté Citroën en 2011.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

En début de course, Mads Ostberg et sa Fiesta WRC jouait avec eux mais une grosse sortie dès l'ES3 l'a contraint à l'abandon pour cette première étape. Visiblement, la pression est un peu trop forte sur les épaules des pilotes de M-Sport.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

La troisième place provisoire du podium est actuellement occupée par Jari-Mari Latvala (+11"4). Le pilote VW a, lui aussi, retrouvé des couleurs sur le parcours lusitanien. Il devance l'autre Finlandais, Mikko Hirvonen qui a connu un vendredi difficile suite à des réglages inadaptés sur sa Citroën DS3 WRC (+16"2).

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

Ces quatre hommes précèdent notre compatriote Thierry Neuville qui devient ainsi, de facto, le fer de lance de l'équipe M-Sport puisque Novikov, son jeune équipier, pointe à la sixième place provisoire mais à plus de 40 secondes du Belge.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

“Dans la première spéciale, nous sommes un peu partis sur un faux rythme et avons perdu un peu trop de temps,” expliquait Thierry à notre confrère Vincent Marique d'AUTOnews. “Par la suite par contre, notre tempo était très bon et je suis très content de mes deux chronos de l’après-midi, avec un meilleur temps loupé de peu dans la quatrième spéciale. Je suis à bloc et aller plus vite sera compliqué. Malheureusement pour Ford, Mads n’est plus là. Lui aussi était vraiment à la limite. Je reste convaincu que nous avons fait le bon choix au niveau des pneumatiques. Les gommes sont déjà bien usées aujourd’hui. Et la première étape n’était rien par rapport à celle qui nous attend demain…”

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

De son côté, le Norvégien Andreas Mikkelsen réalisait d'encourageants débuts à bord de la Volkwsagen Polo WRC, pointant aux alentours de la septième position. Malheureusement, une panne de direction assistée lui coûtait plus de deux minutes lors du second passage dans Ourique.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

Enfin, Robert Kubica réalisait de bons débuts pour son premier rallye sur terre. Malgré une légère sortie de route qui a endommagé le radiateur de sa Citroën DS3 RRC et trois crevaisons, le Polonais a augmenté son rythme pour se hisser en deuxième place de la catégorie WRC2 avec 3''4 d'avance sur la Fiesta RRC d'Elfyn Evans. L'ancien pilote de F1 accusait alors 23''5 de retard sur le leader Esapekka Lappi. Malheureusement pour lui, le pilote Citroën a dû abandonner avant la super spéciale, n'ayant plus de pneu de rechange.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

Classement général après cette première journée:

1. OGIER-INGRASSIA(VOLKSWAGEN POLO WRC)en 49'33''0; 

2. SORDO-DEL BARRIO (CITROEN DS3 WRC) +4"4; 

3. LATVALA-ANTTILA (VOLKSWAGEN POLO WRC) +11"4; 

4 HIRVONEN-LEHTINEN (CITROEN DS3 WRC) +16"2; 

5. NEUVILLE-GILSOUL (FORD FIESTA RS WRC)+30"7

6. NOVIKOV-MINOR(FORD FIESTA RS WRC) +01'17"...

Vainqueurs des spéciales: ES1: Ogier – ES2: Østberg – ES3 et 4: Sordo – ES5: Hirvonen.

Rallye,WRC,Championnat,mondial,Portugal,4eme,manche,europe,terre,Citroën,Volkswagen,Ford,DS3,Polo,Fiesta,Ogier,Sordo,Latvala,Neuville

22:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, portugal, 4eme, manche, europe, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

Volkswagen,Polo,WRC,2013,présentation,décoration,ogier, latvala,mikkelsen,Monaco,championnat,rallye,mondial

Comme nous le supputions depuis le dernier Rallye d'Espagne, où nous avons travaillé en inside pour Volkswagen, Red Bull est à peine toléré dans la décoration de la Polo WRC qui sera confiée au trio Ogier, Latvala & Mikkelsen. Il faut dire que l'usine met les moyens financiers et il nous tarde de découvrir la super structure qui sera montée par l'équipe dans les parcs fermés du WRC.

Volkswagen,Polo,WRC,2013,présentation,décoration,ogier, latvala,mikkelsen,Monaco,championnat,rallye,mondial

Plus prosaïquement, les lignes de cette Polo ont bien évolué depuis le modèle vu en essai tout au long de l'année avec un bouclier avant très travaillé, des élargisseurs d'aile impressionnants qui donnent une allure plutôt féline à la petite bombinette allemande. Rendez-vous dans 40 jours à Monaco pour connaître le potentiel exact de l'engin mais nous sommes plutôt confiants...

Volkswagen,Polo,WRC,2013,présentation,décoration,ogier, latvala,mikkelsen,Monaco,championnat,rallye,mondial

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, polo, wrc, 2013, présentation, décoration, ogier, latvala, mikkelsen, monaco, championnat, rallye, mondial | | |