rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Avec 116 concurrents engagés et plus d'une vingtaine de voitures de pointe annoncées, quantité et qualité sont réunies pour faire de la 33e édition du rallye de Wallonie, qui aura lieu les 29, 30 avril et 1er mai, le point d'orgue de la première demi-saison du Belgian Rally Championship.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Ne nous voilons pas la face, avec un triplé réussi en autant de manches depuis le début de cette saison, Freddy Loix a déjà pris une fameuse option sur le titre de champion de Belgique des rallyes 2016 à bord de sa Skoda Fabia R5. Le rallye de Wallonie tombe donc à point nommé pour briser cette monotonie toute relative en présentant un plateau pas encore vu cette saison: pas moins de quatorze R5, une S2000, quatre RGT dont trois Porsche 997 GT3 et quatre WRC pouvant respirer normalement; la plupart aux mains de pilotes très largement capables d'intégrer le top 10, voire beaucoup mieux… Ca promet!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duval sera-t-il capable de faire le ménage ?

Ca promet d'autant plus que l'enfant terrible du rallye belge et mondial, François Duval, sera pour la première fois depuis… le rallye de Wallonie 2013 au départ d'une manche du championnat de Belgique au volant d'une voiture de la catégorie-reine. Et si, d'après Caren Burton, le préparateur, sa DS3 R5 ne sera en principe pas dotée du kit Evo, elle devrait par contre être bien chaussée… Sera-ce suffisant ? On peut espérer qu'associé à son talent, cela permettra à l'ancien… officiel Citroën de s'immiscer dans le duel que se livrent Freddy Loix et Kris Princen depuis le début de saison.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duel qui a, jusqu'à présent, toujours tourné à l'avantage du pilote Skoda. Mais, cette fois et à l'inverse de Duval, Kris Princen disposera d'une Peugeot 208 T16 "évoluée". De quoi relancer l'intérêt du championnat? On l'espère!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Face à ce trio infernal, on retrouvera les habituelles Skoda Fabia de Xavier Bouche et Vincent Verschueren ainsi que les DS3 des "juniors" Guillaume Dilley et Kevin Demaerschalk mais aussi une série de pilotes qu'il sera intéressant de suivre. A commencer par Xavier Baugnet (de retour en Fiesta R5), les "locaux" Laurent Léonard, Jordan Scaillet, Philippe Stéveny (trois DS3 R5) et Adrian Fernémont (Fiesta R5) sans oublier Etienne Monfort, engagé de dernière minute (Fiesta R5), Tom Van Rompuy (DS3) et Francis Lemaire, au volant de l'unique S2000 engagée, une Skoda Fabia ex-Loix.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

4 WRC et des ambitions…

Sur le rapide tracé namurois, les R5 ne devraient toutefois pas monopoliser les avant-postes. Mais, plus que les RGT parmi lesquelles les Porsche 997 GT3 de Fred Bouvy et Francis Lejeune devraient logiquement prendre l'avantage, on peut s'attendre à une vraie réplique des anciennes WRC 2 litres, accueillies à bras ouverts par les organisateurs.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Surtout aux mains de Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05 désormais inscrite en NCE/E12) qui mériterait d'enfin disputer une épreuve sans le moindre problème, Benoît Allart (Skoda Fabia WRC06) le héros malheureux de l'édition 2015 ou David Bonjean (Citroën C4 WRC) qui vise ouvertement un podium général. C'est également une C4 WRC que découvrira Jourdan Serderidis, toutes les voitures de son team étant louées…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Désormais tolérées au même titre que les WRC, les Mitsubishi et Subaru Gr.A, Gr.N ou Gr.R, font de la résistance puisqu'on en dénombre encore une bonne dizaine emmenées par la version Evo10 Gr.A d'Olivier Collard souvent bien placé en terre namuroise. Michaël Albert (Evo9 Gr.A), Antoine Van Ballegooijen (Evo 10 Gr.N), Xavier Lannoo (Subaru Sti Gr.N), Martin Van Iersel (Evo 10 Gr.N) ou Filip Barbier (Evo10 Gr.A) devraient être en mesure, eux aussi, de s'intercaler parmi le deuxième peloton des R5, GT et WRC…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Les Juniors face aux aînés en R2B

Une bonne dizaine d'équipages sont engagés dans la quatrième manche du championnat Junior. Si Anthony Dovifat mène actuellement les débats au championnat avec sa DS3 R1 à la faveur des bonus accordés pour chaque meilleur temps de catégorie et que les vainqueurs à Spa (Amaury Molle) et Tielt (Jelle Vermeire) seront au départ, on s'attend surtout au retour en fanfare d'Andy Dewallef, le champion en titre, après ses déconvenues à Spa et Tielt et, plus encore, aux débuts cette saison de Polle Geusens, sa nouvelle Fiesta Ecoboost étant enfin prête et de Gert-Jan Kobus! Mais, face à eux, il est certain que Romain Delhez et Sébastien Bedoret ne s'avoueront pas vaincus d'avance.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Si la catégorie RC5 (R1B) sera une affaire de Juniors, il n'est pas garanti que ce sera pareil en RC4 (R2B) où quelques solides coups de volant s'opposeront aux jeunes. On pense bien sûr à Steven Dolfen, vainqueur à Tielt mais aussi – surtout? - aux Guillaume De Ridder, Quentin Collignon, Manu Canal-Robles, Bob Kellen, Johan Van den Dries ou Olivier Docquier sans oublier Jef Goblet, le multiple champion de Belgique d'enduro, auteur de beaux débuts à Spa. Sûr que, cette fois, si un Junior l'emporte à la régulière en R2B, ce succès aura une réelle valeur!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

11:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, belgique, championnat, brc, quatrième, manche, namur, jambes, r5, skoda, peugeot, ds | | |

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Météo estivale (et quelques petites averses !), plateau exceptionnel, parcours renouvelé, tous les éléments étaient réunis pour faire du 28e rallye de Wallonie un grand rendez-vous. Mais rien n'est venu entraver la route de Pieter Tsjoen vers son septième succès au, Rallye de Wallonie. Auteur de 14 meilleurs temps sur les 20 possibles (la spéciale n° 14 de Naninne a été neutralisée dimanche matin suite à une mise en place tardive de la sécurité), le chef d'entreprise le plus rapide de Belgique a imposé sa Citroën C4 WRC avec 57 secondes d'avance sur l'autre C4 WRC de Romain. Alexandre,qui a tout de même signé 4 meilleurs temps, a dû se rendre une fois de plus à l'évidence: «Ce dimanche matin, nous avons analysé la situation. Avec 22 secondes de retard, c'était impossible à la régulière. Second derrière Pieter, qui est une vraie référence, ce n'est pas si mal. Mais je sais que je dois encore progresser. Dans mon pilotage et dans ma préparation avant les épreuves!».

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Le vainqueur, lui, savourait pleinement ce nouveau succès et rendait hommage à son adversaire: «Alexandre a très bien roulé. Samedi, ce fut difficile. J'ai dû prendre davantage de risques qu'en début de saison pour conserver l'avantage. Ce 7e succès me fait plaisir: cette année, il faut 4 victoires, et 2 ou 3 places d'honneur, pour le titre et j'en ai déjà 3!» La 3e marche du podium a, longtemps, fait l'objet d'un duel acharné entre les deux Subaru WRC de générations différentes de Mark Van Eldik et de Melissa Debackere, jusqu'à ce que la demoiselle connaisse des soucis de freins et encaisse une pénalité de 60 secondes pour pointage tardif à quelques spéciales du but.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

David Bonjean (Peugeot 307 WRC) et Hubert Deferm (Subaru WRC) auraient-ils pu se mêler à cette lutte? Une sortie de route pour le premier et un retrait de permis pour le second nous ont empêché de le savoir. La 5e place finale à plus de 5 minutes de Tsjoen du Batave Edwin Schilt (Subaru WRC), qui découvrait certes l'épreuve, prouve par contre que toutes les autres WRC ont évolué un ton en-dessous.

 

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

 

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Si certaines voitures de pointe semblaient bien mal pilotées, ce ne fut pas le cas de Jonas Langenakens et Eric Cunin qui dominaient le Gr.N aux 5e et 6e places générales avant leurs précoces soucis mécaniques. Ni du flamboyant Hans Weijs, dont la performance a été récompensée du BFO Award, qui, au volant de sa Citroën C2 S1600 a finalement tenu en respect son compatriote Ten Brinke, vainqueur en S2000 avec sa Skoda Fabia et Cédric Cherain, ravi d'empocher le Gr.N pour sa 2e course au volant de la Renault Mégane RS.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Cela dit, l'exploit revenait à Tim Van Parijs qui avait intercalé sa Porsche 996 GT3 au 5e rang absolu, entre les WRC de Van Eldik et Schilt, lorsqu'un bris de courroie a stoppé sa course en fin de première journée... Une catégorie GT décimée puisque Van Woensel (Nissan 370Z, boîte) et Kenis (BMW Z4M) ont également abandonné. S'ils sont repartis ce dimanche en super rallye (20 concurrents au total), c'était pour l'honneur. Seul rescapé, Francis Lejeune a sauvé l'honneur en hissant sa Porsche GT3 dans le top 10 final.

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

Rallye,Wallonie,Jambes,Namur,Tsjoen,vainqueur,Romain,Van Eldik,Debackerer,Citroën,C4,WRC,Subaru,Impreza,WRC,championnat,belgique,rallyes,

22:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, jambes, namur, tsjoen, vainqueur, romain, van eldik, debackerer, citroën, c4, wrc, subaru, impreza, championnat, belgique, rallyes | | |