RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

La RACB Racing School by Volkswagen, c’était le pari un peu fou, mais diablement tentant lancé par le RACB et le Belgian VW Club en 2011, sous la houlette de Marc Duez. Mis sur pied sur le circuit permanent Jules Tacheny de Mettet, les stages de la RACB Racing School sont à l’aube de leur 3e saison. Le temps de dresser un bilan et de se tourner vers l’avenir…

En deux ans, la RACB Racing School est devenue une référence dans le monde du sport automobile belge. Il est vrai que cette école pas comme les autres dispense un enseignement très… particulier: un entraînement intensif d’une journée, au volant d’un véritable prototype de course, encadré par les plus gros bonnets du domaine et qui peut débouler sur un test pour s’octroyer une licence de pilote!

Marc Duez, dont le palmarès en sport automobile est impressionnant, est le chef de cet établissement dont les instructeurs sont avant tout des pilotes confirmés et nantis d’une bonne dose de pédagogie. Et au sein de la RRS, on mélange savamment la théorie et la pratique. «C’est la clé de voûte de la RACB Racing School», fait remarquer Marc Duez. «Lors de chaque stage, nous alternons les sessions sur la piste où l’on apprend à soigner les freinages, les trajectoires et les dépassements et les ateliers théoriques où l’on assimile le transfert de masses, l’analyse de la télémétrie, la préparation physique et l’hygiène alimentaire…»

RACB,Racing School,école,Volkswagen,belgian,VW,club,Marc,Duez,instructeur,TDI,barquette,2013

Autre atout : le stagiaire bénéficie d’un enseignement personnalisé.

«Lors de chaque journée, nous accueillons seize personnes maximum », poursuit Marc Duez. «Et nous formons des groupes de quatre stagiaires qui profitent de l’enseignement du même instructeur d’un bout à l’autre. De cette façon, nous pouvons répartir au mieux les phases théoriques et pratiques sans temps mort.»

Et puis… Il y a ces protos performants que se partagent le stagiaire et son instructeur…

«Il s’agit de biplaces équipées d’un moteur Volkswagen TDI de 160 chevaux», explique Marc. «Ces bolides abattent le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes et offrent une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. De quoi donner de vraies sensations, d’autant qu’on roule avec le casque à l’air comme dans une monoplace.» Communiqué de presse

Cerise sur le gâteau : le pilote et son passager sont constamment reliés par un système d’interphone.

«Ainsi, l’instructeur peut immédiatement corriger le stagiaire, lui donner des conseils quant à ses trajectoires, les zones de freinage ou d’accélération. En outre, ils passent l’un et l’autre au volant et sur le siège passager.»

En deux saisons, quinze journées ont été organisées et 240 participants ont pu bénéficier de cet écolage particulier au sein de la RACB Racing School Powered by Volkswagen.

«Jusqu’à présent, nous notons un taux de satisfaction de plus de 90%», fait remarquer Charles-Henri Bonnet, Secrétaire Général du Belgian VW Club «Chaque participant recommande d’ailleurs le stage RRS à ses connaissances. Ces résultats montrent le succès incontestable de la collaboration entre le Belgian VW Club et le RACB pour la mise sur pied de cette école. Nous sommes persuadés que cette troisième saison confirmera de nouveau l’intérêt du public, tant professionnel qu’amateur pour un apprentissage privilégié et encadré. »

En 2013, cinq stages sont déjà programmés. Un 6e sera mis sur pied si le calendrier le permet.

11:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : racb, racing school, école, volkswagen, belgian, vw, club, marc, duez, instructeur, tdi, barquette, 2013 | | |