essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime bien

Il est plutôt amusant de constater combien les designers parviennent à nous proposer des berlines particulièrement bien dessinées depuis quelques années. A l'opposé des SUV de plus en plus massifs et laids - n'ayons pas peur des mots -, les familiales préfèrent sacrifier une part de leur habitabilité pour privilégier les lignes sportives. Et la nouvelle Opel Insignia n'y échappe pas. Particulièrement réussie, elle tranche avec la lourdeur de sa devancière. La position de conduite est d'ailleurs plus basse et le poste de commande est particulièrement modernisé.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Les places arrière offrent un espace assez impressionnant et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il s'agit bel et bien d'une cinq portes dont le hayon s'ouvre sur un volume disponible allant de 490 à 1.450 litres un peu inférieur à ce que l'on peut trouver dans le groupe VW par exemple (Skoda Superb et VW Passat).

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Plutôt malin

L'équipement est complet dans la finition la plus haute, Innovation, qui équipait notre voiture d'essai. On peut citer l'éclairage intelligent qui comprend l'assistance grands phares, le capteur de pluie et la détection des tunnels, le Park Pilot à l'avant et à l'arrière ou encore les jantes de 17 pouces en alliage. Notre voiture était malgré tout pourvue de quelques options allant du cuir des sièges aux jantes de 18" en passant par le Head Up Display ou encore la Radio RF900 Navi avec IntelliLink.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime moins

Vous le savez, au Rédacteur Auto, nous n'avons jamais été de grands fans du downsizing. Si le petit 1.5 turbo essence (165 ch - 250 Nm) tout neuf qui équipe cette grande berline se montre particulièrement silencieux, il n'en reste pas moins qu'il se révèle trop juste pour animer correctement une voiture de 1.472 kg. Alors oui, le poids est en baisse réelle par rapport à la génération précédente mais la sensation de petit moteur est palpable sans parler du manque de réactivité sous 2.000 tr/min. Et comme les dernières réalisations du genre, ce moteur n’aime pas monter dans les tours. Opel et d'autres ont réussi à rendre ces moteurs essence aussi peu amusants que les Diesel qu'ils sont appelés à remplacer.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je l'achète

Les berlines racées sont définitivement devenues les voitures de gens de bon goût, ceux qui n'ont pas besoin de se pavaner au volant de SUV ostentatoires pour démontrer une supposée supériorité sur leur voisin. On est plutôt fans de cette nouvelles Insignia mais alors dans une version GSi et tant qu'à faire, équipée du 2.0 essence de 260 ch. Oui, je sais, on ne se refait pas!

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je ne l'achète pas

Affichée à 31.450 euros en finition haute, cette Opel est une bonne affaire. Mais son moteur un peu faiblard et son gabarit important ne plaident pas en sa faveur. En même temps, si ce sont là ces seuls défauts, elle devrait se vendre assez facilement. Ah non, on a oublié sa boîte de vitesses, qui reste typiquement marquée Opel par son manque de douceur dans son maniement et par l'allonge des rapports qui participe au sentiment de dieselisation des petits essences turbo mais là, ce sont les normes antipollution qui sont coupables...

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

14:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, opel, insignia, grandsport, 1.5, turbo, 165, ch, roadtest, 30.000, euros, prix, essence, manuelle, bm, traction, new, nouvelle, familiale, berline, 2018 | | |

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

On a beau se plaindre, en amoureux de la conduite dynamique que nous sommes, des technologies qui envahissent intrusivement les nouveaux modèles, force est d'avouer que les voitures ont rarement été aussi belles. A l'image des ces berlines aux lignes de coupé ou de ces monovolumes joliment arrondis campés sur leurs grandes roues. Ayant visiblement trouvé la recette d'un design rajeuni, Opel offre à sa berline statutaire, l'Insignia, une toute nouvelle silhouette qui nous enchante! 

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

Dès que l’on découvre la nouvelle génération du haut de gamme Opel, on sait qu’elle justifie pleinement son nouveau nom de Grand Sport. Si elle prend la suite de la première génération d’Insignia, Voiture de l’Année 2009 qui s’est déjà vendue à plus de 900.000 exemplaires, l’Insignia Grand Sport s’en démarque par son architecture complètement nouvelle. L’empattement s’est allongé de 92 mm, permettant de disposer d’un habitacle nettement plus généreux dont les passagers arrière profitent pleinement.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

Cela a permis aussi aux designers de lui donner une nouvelle stature, athlétique et sportive, et une véritable allure de porte-drapeau: sa silhouette élancée et féline évoque celle d’un coupé. Sur route, elle a la présence des véhicules des catégories premium. Son aérodynamique est aussi très performante avec un CX de seulement 0,26. A l’intérieur, elle enchante également son conducteur, avec sa planche de bord enveloppante et une position d’assise abaissée de trois centimètres, qui permet de faire corps avec une voiture devenue encore plus communicative.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

En effet, la nouvelle Insignia Grand Sport ne se contente pas d’avoir l’air plus dynamique – elle est réellement plus dynamique. Tout comme pour l’Opel Astra, la recherche d’efficience a été fondamentale lors de son développement. Une structure optimisée et l’utilisation d’éléments allégés ont pu réduire le poids jusqu’à 175 kg, au bénéfice de la précision de conduite et de l’agilité. Ainsi il a été possible d’exploiter tout l’intérêt pour le conducteur de nouveaux équipements de haute technologie tels que le système ultramoderne de transmission intégrale disposant d’une répartition active par vecteur de couple (torque vectoring) – le système le plus sophistiqué proposé sur ce segment – ou la nouvelle boîte automatique huit vitesses.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

En outre, l’Insignia Grand Sport reçoit tout un panel d’équipements technologiques de pointe qui rendent la conduite plus sûre, plus reposante et plus confortable que jamais. Reprenant le très apprécié système d’éclairage adaptatif à LED de l’Astra, les ingénieurs Opel ont déjà mis au point à destination de l’Insignia la seconde génération de l’Intellilux LED®: il se montre encore plus rapide, plus précis et plus puissant avec une portée des feux de route qui atteint désormais 400 mètres.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

L’aide au maintien dans la voie, avec correction automatique de la trajectoire, le nouvel affichage tête haute ou la caméra 360° sans oublier des équipements de confort comme les sièges premium certifiés AGR, le chauffage des sièges avant et arrière ou le pare-brise chauffant, participent au confort de la nouvelle venue. Le multimédia et la connectivité sont aussi d’un niveau exceptionnel grâce à la dernière génération de systèmes IntelliLink et à l’assistant pour la connectivité et les services Opel OnStar.

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

A l’occasion du lancement de l’Insignia, le système, va désormais proposer un nouvel Assistant Personnel. Enfin, l’Insignia Grand Sport ne se contente pas de prendre le plus grand soin de la sécurité de ses passagers: c’est la première Opel à s’équiper d’un capot en aluminium actif. En cas de choc avec un piéton, le capot se soulève en quelques millisecondes pour augmenter l’espace avec les éléments durs du moteur, ce qui améliore considérablement la protection des piétons. Cette nouveauté importante pour la marque au blitz sera dévoilée au grand public lors du Salon de Genève en mars prochain. Retrouvez plus de photos sur notre page Facebook!

Opel,Insignia,Grand,Sport,nouvelle,berline,statutaire,allemande,2017,salon,genève,futur,essence,diesel,OPC

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, insignia, grand, sport, nouvelle, berline, statutaire, allemande, 2017, salon, genève, futur, essence, diesel, opc | | |

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

La nouvelle gamme Insignia sera bientôt au complet, dès que l’Opel Insignia Country Tourer aura été présentée en première mondiale au Salon de l’Automobile de Francfort en septembre prochain. Alors que les breaks Sports Tourer sont plutôt orientés famille et travail, la nouvelle Insignia Country Tourer exprime un désir inné d’aventure. Ce break musclé et polyvalent, disposant d’une garde au sol plus élevée, apporte la liberté de s’affranchir des limites de la ville et des routes goudronnées.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

Le Country Tourer se distingue essentiellement par la présence de protections du soubassement à l’avant et à l’arrière, associées à de généreuses moulures habillant les passages de roues et les bas de caisse, le tout complété par des doubles sorties d’échappement. Une transmission intégrale de dernière génération permet de bénéficier d’une motricité optimale et d’un comportement sûr quelles que soient les circonstances. Elle est associée à de puissants moteurs turbo comme le 2,0 litres essence SIDI à injection directe de 250 ch, ou encore le 2.0 CDTI BiTurbo hautes performances – deux blocs délivrant un remarquable couple maxi de 400 Nm.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

La transmission 4x4 à pilotage électronique comprend un embrayage de haute qualité, fonctionnant selon le principe du Haldex, et un différentiel à glissement limité électronique. L’ensemble permet de disposer d’une excellente motricité sur les routes goudronnées ou sur les chemins. La transmission s’adapte en permanence au type de revêtement rencontré et fait varier en douceur la répartition de couple de zéro à 100% entre les trains avant et arrière, ainsi qu’entre les roues arrière. Le principal avantage est que tout ceci se passe avant même qu’une roue commence à patiner en raison du manque d’adhérence, quand par exemple la route est mouillée ou enneigée. En combinaison avec le châssis premium FlexRide à pilotage électronique, le système de transmission intégrale se pose en référence pour ce qui est des temps de réaction et de la maîtrise du véhicule. Lorsque cela est nécessaire, l’embrayage commandant la répartition de l’entraînement envoie immédiatement plus de couple sur l’essieu arrière. Les capteurs du système 4x4 fournissent en permanence aux modules de contrôle individuels des informations sur le taux de lacet, l’accélération, l’angle de direction, la vitesse des roues, la position de la pédale des gaz, le régime moteur et le couple.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

La stabilité et la qualité de comportement bénéficient aussi des apports du différentiel électronique à glissement limité (eLSD) placé sur le train arrière. Le eLSD gère la répartition du couple entre les roues arrière gauche et droite, transférant le couple vers la roue qui présente la meilleure adhérence. Tout en améliorant la motricité sur revêtement glissant, le fonctionnement sophistiqué du système 4x4 adaptatif améliore la stabilité dans toutes les situations. L’Insignia Country Tourer peut même continuer à progresser lorsque trois roues sont sur sol glissant, et qu’une seule roue arrière a encore de l’adhérence. Le système de transmission intégrale adaptative peut aussi aider le conducteur lorsque la situation n’a rien de problématique. Et pour réduire les pertes par frottement et économiser le carburant, le système repasse automatiquement en traction avant chaque fois qu’il détecte qu’il n’est pas nécessaire de recourir à la transmission intégrale adaptative.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

La puissance des moteurs turbo d’Opel est le partenaire idéal de la transmission intégrale ultramoderne du Country Tourer. Trois moteurs au choix sont proposés, dont le plus puissant est le 2.0 SIDI (Spark Ignition Direct Injection – allumage commandé, injection directe) Turbo essence de 250 ch, offrant d’excellentes performances. Générant un remarquable couple de 400 Nm, ce moteur à injection directe garantit beaucoup de répondant en toutes circonstances. Le diesel hautes performances 2.0 CDTI BiTurbo de 195 ch dispose également de 400 Nm de couple. Son système de suralimentation séquentielle à double étage offre une réponse immédiate à l’accélérateur, quel que soit le régime. Un 2.0 CDTI de 163 ch (avec simple sortie d’échappement) complète l’offre de motorisations, et dispose déjà de 350 Nm de couple, pouvant être portés brièvement à 380 Nm avec l’overboost. Tant le 2.0 SIDI Turbo que le 2.0 CDTI peuvent être accouplés à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à six vitesses, tandis que le 2.0 BiTurbo CDTI n’est disponible qu’avec cette dernière. Pour quitter l’asphalte, la nouvelle Insignia Country Tourer bénéficie également de pneus plus larges et d’une assiette surélevée, qui s’ajoutent à ses quatre roues motrices et à son couple élevé. La garde au sol s’accroît de 20 mm par rapport à la version normale, un atout majeur pour progresser sur des chemins au revêtement dégradé et inégal.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

Disposant de la calandre typique à Opel, désormais plus large et plus profonde, l’avant affiche un caractère propre. Le jonc chromé horizontal de la calandre porte l’emblème de la marque au centre. Il est sculpté en forme d’aile, dont les extrémités extérieures s’envolent vers le haut à l’approche des projecteurs. Un sabot de protection, en finition alu, émerge des dessous du compartiment moteur. Cet important élément de design se retrouve à l’arrière, où la protection est encadrée par les deux embouts d’échappement. L’ensemble évoque un sentiment de puissance et de sécurité. L’Insignia Country Tourer se distingue également par ses protections de couleur anthracite apposées sur les bas de caisse et les parties inférieures de la carrosserie, qui donnent aussi aux passages de roues une allure plus galbée et plus évasée. L’aspect robuste de la voiture lui confère une personnalité affirmée, sûre d’elle. Les modifications esthétiques sont parachevées par les blocs optiques spécifiques avant et arrière. Les phares teintés, rehaussés d’éléments chromés, respirent la qualité et incorporent des feux de jour à LED en forme d’aile (suivant les versions). Ce thème graphique se retrouve à l’arrière, où des LED éclairent également les feux de position et les stops. Grâce à ses éléments de design spécifiques, la nouvelle Insignia Country Tourer associe son rôle d’aventurière sportive à celui de prestigieux porte-drapeau de la marque. Prix et détails d’équipement seront annoncés à la date d’ouverture des commandes – lors de la première mondiale le 10 septembre au Salon de l’Automobile de Francfort, l’IAA.

opel,insignia,tourer,nouveau,new,4x4,turbo,essence,diesel,loisirs,protections,salon,francfort,septembre,2013

11:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, insignia, tourer, nouveau, new, 4x4, turbo, essence, diesel, loisirs, protections, salon, francfort, septembre, 2013 | | |

261113

Dans la famille Opel, il ne faut pas qu'il y ait de jaloux. Après la berline Insignia, c'est au tour du break d'adopter la tenue sportive dite OPC. Ce break reprend les appendices aérodynamiques étrennés par la berline avec des prises d’air verticales affûtées à l’avant, une calandre et des boucliers spécifiques, une double sortie d’échappement à la forme plus anguleuse ainsi qu’un petit diffuseur arrière. 

261109

Sous le capot, nous retrouverons le 2.8 V6 turbocompressé qui développe 325 ch et 400 Nm de couple. Et comme sur la berline, la cavalerie sera transmise au sol via les quatre roues, équipées en série de jantes de 19 pouces spécifiques.

22:12 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, insignia, opc, break, touring, 2 8, v6, 325ch | | |