Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

Notre fidèle lecteur, Alexis R., nous a fait récemment parvenir des photos qu'il a prises sur l'autoroute de Bruxelles. Il s'agit des mulets de développement de la future Opel Insigna qui devrait être dévoilée à l'automne. Un modèle que l'on nous annonce plus encombrant avec un empattement étiré de 10 cm qui devrait lui permettre de rivaliser avec l'habitabilité remarquable d'une Skoda Superb.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

L'autre cheval de bataille de cette Insignia 2, c'est de combattre l'embonpoint de la génération actuelle. La baisse de poids pourrait ainsi atteindre près de 200 kg sur certaines versions, histoire de gagner en agilité, en performances et en sobriété. L'offre mécanique en profitera pour s'adonner au "downsizing", en remplaçant les 2.0 diesel de la génération actuelle par des 1.6.

Futur,insigna,Opel,2017,septembre,présentation,photos,espion,belgique,autoroute,fuite,scoop,allemande

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : futur, insigna, opel, 2017, septembre, présentation, photos, espion, belgique, autoroute, fuite, scoop, allemande | | |

Opel,Insigna,OPC,V6,turbo,325 ch,berline,allemande,populaire,CDTi,infotainment,2013,été,juillet

L'arrivée de l'Insignia, en 2009, a marqué le retour en grâce d'Opel dans le segment des familiales. Mais ses ventes ont très sérieusement fléchi en 2012 alors la rélève était attendue. Certes, il s'agit d'un rajeunissement de mi-carrière mais les modifications n'en sont pas moins bien réelles. Celles-ci passent par une calandre agrandie et des yeux plus perçants tandis que la poupe est métamorphosée par une barre chromée qui traverse les feux arrière à l'image du récent cabriolet Cascada.

Opel,Insigna,OPC,V6,turbo,325 ch,berline,allemande,populaire,CDTi,infotainment,2013,été,juillet

L'habitacle profite de la mise à jour pour s'offrir des matériaux plus nobles et une ergonomie repensée. Place à un écran tactile de 8 pouces, positionné bien haut, et des blocs de commandes proprement séparés pour la hi-fi et la climatisation. Mieux encore, les fonctions navigation, téléphone et multimédia peuvent être guidées avec les doigts, en griffonnant des lettres sur un pavé tactile installé sur la console centrale. Les évolutions techniques s'annoncent tout aussi prometteuses.

Opel,Insigna,OPC,V6,turbo,325 ch,berline,allemande,populaire,CDTi,infotainment,2013,été,juillet

L'Insignia introduit deux nouvelles variantes de son 2.0 CDTi; qu'il dispose de 120 ou 140 ch, le turbodiesel n'engloutirait que 3,7 litres aux 100 km, l'équivalent de 99 g de CO2 par km. L'excellent bi-turbo de 195 ch est reconduit dans ses fonctions. Mais il doit désormais affronter deux sérieuses alternatives carburant au sans-plomb. Il s'agit de deux quatre cylindres dotés de l'injection directe, développant respectivement 170 (1.6) et 250 ch (2.0), ce dernier étant d'office associé à la transmission intégrale. Le joyau de la gamme, à savoir le V6 Turbo de la variante OPC (325 ch), reste inchangé. Toutes les modifications profiteront aux trois silhouettes berline, cinq-portes et break, et ce dès l'été 2013. De plus, les ingénieurs ont retouché les suspensions pour améliorer le confort et l'efficacité du châssis.

Opel,Insigna,OPC,V6,turbo,325 ch,berline,allemande,populaire,CDTi,infotainment,2013,été,juillet

12:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, insigna, opc, v6, turbo, 325 ch, berline, allemande, populaire, cdti, infotainment, 2013, été, juillet | | |

Opel Astra ouverture

L'Astra, déjà largement découverte à travers de nombreuses photos, faisait son show sur le stand du constructeur au blitz. Sous le capot, on ne trouve que des motorisations Euro 5.

Opel Astra2

En essence et Diesel, huit moteurs sont proposés, d'une cylindrée de 1,3 à 2 litres. Avec la Super sans plomb, l'Astra roulera avec quatre solutions allant d'un 1.4 de 100 ch à un 1.6 turbo de 180 ch. Dans cette fourchette, en remplacement du 1.8 atmosphérique actuel, on trouvera un 1.4 Turbo de 140 ch.

Astra3

Avant l'arrivée d'une solution ecoFlex, l'Astra Diesel se déclinera en quatre « common-rail » avec filtre à particules depuis un 1.3 de 95 ch jusqu'à un 2 litres de 160 ch. Opel ne dit rien quant à l'arrivée possible d'une sportive Astra OPC.

Opel Astra4

Autre Opel exposée largement sur le stand à Francfort, l'Insigna s'offrait également aux yeux des visiteurs dans une robe noir en finition OPC du plus bel effet. Pour rappel, celle-ci dispose du moteur 2.8 V6 Turbo de 325 ch, mais le couple est passé à 435 Nm par rapport à la berline. C'est aussi une quatre roues motrices (transmission intégrale Adaptative 4x4).

Insigna OPC

Le break au châssis mécatronique surbaissé de 10 mm profite d'un système FlexRide adapté aux circonstances. Tout comme le différentiel à glissement limité électronique (eLSD) et les freins spécialement conçus par Brembo. Mais surtout, cela reste un vrai break avec un coffre capable d'engloutir 1530 litres de charge utile.

Insigna OPC'

Enfin, l'Ampera exposée est proche du modèle de série mais ce n'est pas encore la version qui sera commercialisée en 2011 et qui s'inspire largement de sa cousine américaine, la Chevrolet Volt.

Opel Ampera

Opel Ampera'

Enfin, pour les nostalgiques, Opel exposait cette Opel Kadett de première génération.

Opel Kadett
 

16:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, astra, ampera, insigna, opc, kadett, 2009, francfort | | |