salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

Troubles bipolaires chez Pininfarina avec deux produits totalement opposés. D'un côté, son côté passionné avec la version définitive de la H2 Speed. Une véritable voiture de course qui s’inspire grandement d’un sport-prototype et qui devrait être produite à 12 unités. Attention cependant car elle ne pourra être utilisée que sur circuit.

salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

Propulsé par quatre moteurs électriques alimentés par une pile à combustible, ce bolide dispose d’une puissance de 653 ch et serait capable d’atteindre les 100 km/h en 3"4 pour une vitesse maxi de 300 km/h.

salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

De l'autre, son côté plus mercantile avec l'étude d'un grand coupé HK GT commanditée par l’entreprise hongkongaise Hybrid Kinetic Group. Cette auto, qui mesure 4,98 m de long, se signale par une silhouette particulièrement fluide. Sa large calandre à lamelles verticales et sa poupe rappellent quelque peu la Mercedes AMG GT. Le plus étonnant demeure cependant ses larges portes papillon qui, une fois ouvertes, dévoilent un habitacle aussi luxueux que moderne et permettent aux quatre passagers de monter à bord.

salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

Pour se mouvoir, ce coupé majestueux peut s'appuyer sur quatre moteurs électriques développant 1.088 ch pour viser un 0 à 100 km/h en 2"7 avant d'atteindre une vitesse maximale de 350 km/h. L’autonomie serait en revanche limitée à 160 km, mais l’ajout d’un prolongateur d’autonomie (microturbine, pile à combustible ou moteur thermique) permettrait de parcourir jusqu’à environ 1.000 km.

salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

salon,Genève,GIMS,2018,coupé,pininfarina,italie,H²,speed,HK,GT,Hybrid,kinetic,group,coree,concept,électrique,

13:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, gims, 2018, coupé, pininfarina, italie, , speed, hk, gt, hybrid, kinetic, group, coree, concept, électrique | | |

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Vous le savez, au rédacteur auto, nous ne vous parlons que des livres que nous avons lus. Et là, même si cet annuel est sorti avant les fêtes, nous terminons la digestion de ce grand classique, j'ai nommé LE bouquin officiel sur les 24 Heures du Mans 2016. A grande édition, grand ouvrage.

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Désormais, l'histoire commence dès la conférence organisée au début du mois de février durant laquelle l'ACO dévoile son plateau avec certaines surprises. On revient ensuite sur les deux manches du WEC disputées à Silverstone puis à Francorchamps avant de nous replonger dans l'histoire avec le retour de Ford au Mans en 1964. De quoi introduire les pages réservées à la journée test du dimanche 5 juin.

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Ensuite débute le chapitre consacré à la semaine mancelle avec le pesage qui donne l'occasion de faire le point sur les forces en présence en dévoilant les équipages, les teams et les machines. Un moment de douce euphorie où tout le monde peut encore croire en ses chances. Vous retrouverez là tous les sites internet de toutes les écuries mais aussi les numéros des châssis engagés sans oublier le palmarès de tous les pilotes.

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Dans les pages suivantes, les festivités sarthoises sont décrites mais aussi la vie au circuit avant la grande parade en ville. Les essais débutant le mercredi dans des conditions météorologiques assez exécrables. Ce qui ne découragera pas Porsche qui prendre la première ligne de la grille de départ à son compte devant les deux Toyota et les deux Audi. L'avant-course sera marqué par la présence de vedettes sur la grille de départ. Brad Pitt et Keanu Reeves feront tourner toutes les têtes même si, dans le coeur de certaines, c'est encore Patrick Dempsey qui tient la corde!

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Plus traditionnel, le compte-rendu heure par heure de la course avec ses drames, ses incidents mais aussi ses sourires. Chaque heure, vous retrouvez un récapitulatif des principaux faits de course mais aussi, et c'est nouveau, un focus sur un événement qui concerne la plupart du temps, les leaders des catégories.les clichés sont signés par la DPPI mais aussi par les photographes de l'ACO sans oublier quelques freelance lorsqu'il s'agit de capturer des faits de course!

librairie,beaux,livres,ETAI,annuel,24 heures du mans,Le mans,Porsche,919,Hybrid,Toyota,TS050,Audi,R18,LMP1

Un chapitre est consacré à la 25è Heure avec les podiums, les divers classements mais aussi les très fines analyses des bagarres en LMP1 et en GTLM PRO signées Marcus Schurig qui contrastent avec les textes bien plus subjectifs d'Alain Pernot concernant Sébastien Bourdais et Frédéric Sausset. Petit regret, depuis quelques années, les tableaux de marche voiture par voiture ne reprennent plus que les podiums des catégories alors qu'avant toutes les voitures étaient reprises.

Au final, vous aurez entre les mains un superbe album que vous pourrez relire dans quelques années lorsque le drame vécu par Toyota ne sera plus qu'un mauvais souvenir pour eux. Et vous retrouverez des clichés exceptionnels et un récit à nul autre pareil de cette épreuve mythique que sont les 24 Heures du Mans vendu au prix de 49 euros!  

16:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : librairie, beaux, livres, etai, annuel, 24 heures du mans, le mans, porsche, 919, hybrid, toyota, ts050, audi, r18, lmp1 | | |

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

Petit 4×4 fun et citadin à ses débuts, le Rav 4 s’est mué au fil des quatre générations en un brave SUV familial. Il est aujourd’hui rejoint par le C-HR qui renoue avec l’esprit déluré du RAV4 originel tout en revenant à un gabarit plus raisonnable (4,35 m de long, contre 4,57 pour le dernier RAV4).

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

Il pourra aussi tabler sur une offre de moteurs modernes: l’excellent 1.2 turbo 116 ch est associé à une boîte manuelle ou CVT et dans ce dernier cas à une transmission intégrale optionnelle. Il reprendra aussi le 1.8 hybride 122 ch de la toute nouvelle Prius dont le C-HR partage la plate-forme TNGA.

Salon,Genève,2016,Toyota,SUV,new,nouveau,C-HR,hybrid,essence

10:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, genève, 2016, toyota, suv, new, nouveau, c-hr, hybrid, essence | | |

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

Oui, d'accord, ce n'est pas réellement une nouveauté mais excusez nous de ne pas nous extasier sur la "nouvelle" 2008 ou le Traveller i-LAB. C'est pas qu'on soit sectaires mais nous préférons l'automobile qui envoie et à ce niveau là, la Peugeot dévoilée au début de 2015 lors du Salon de Shanghai est à nos yeux bien plus intéressante.

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

Pour rappel, le moteur thermique de cette Peugeot 308 GTI Hybrid est le 1.6 THP de 272 ch que l'on retrouve sous le capot de la 308 GTI classique. Deux moteurs électriques de 115 ch (un sur chaque train) aident le bloc essence à fournir une puissance totale de 500 ch et un couple de 730 Nm. Peugeot annonce un 0 à 100 en 4 secondes tout rond (et le 1000 m départ arrêté en 22"5) pour une super sportive qui a effectué quelques tours avec des collègues chanceux.

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

La 308 R Hydrid dispose de trois modes de conduite: un mode "100% électrique" (qui fait fonctionner le moteur arrière seulement, donc en propulsion), un mode "hybride" pour recharger les batteries et un mode "hybride sport" avec 400 ch à la clé et un mode "launch control" qui laisse libre cours à toute la cavalerie. On attend toujours la confirmation d'une mise en production éventuelle mais ne rêvons pas, les berlines allemandes nourries aux hormones ont encore de beaux jours devant elles...

Peugeot,Salon,Genève,2016,308,GTI,Hybrid,nouvelle,sport,dynamioque,500ch,730Nm,5portes

16:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, salon, genève, 2016, 308, gti, hybrid, nouvelle, sport, dynamioque, 500ch, 730nm, 5portes | | |

Hyundai,Ioniq,hybrid,electric,Plug-in,trois,possibilités,solution,e-mobility,corée,nouveautés,salon,Genève,2016

Hyundai a présenté sa nouvelle famille de modèles Ioniq, composée de l'Hybrid, de l'Electric et de la Plug-in. Il s'agit donc de la première voiture au monde proposée avec trois groupes propulseurs électrifiés, permettant ainsi à chacun d'avoir accès à une solution de mobilité à faible émission ou zéro émission. Fruit d'une approche inédite adoptée par la marque coréenne, l'Ioniq refuse tout compromis en matière de design ou d'agrément de conduite grâce à une technologie innovante, offrant aussi à la clientèle les technologies de connectivité et de sécurité les plus récentes.

Hyundai,Ioniq,hybrid,electric,Plug-in,trois,possibilités,solution,e-mobility,corée,nouveautés,salon,Genève,2016

L'Ioniq Hybrid et l'Ioniq Plug-in disposent toutes deux du nouveau moteur Kappa 1.6 GDi essence à injection directe, un quatre-cylindres présentant une efficience thermique de 40% inédite dans la catégorie et développant 105 ch pour un couple de 147 Nm. Le moteur a été spécialement développé pour une application hybride et est combiné à une transmission à double embrayage et six rapports, assurant des transitions rapides et souples, permettant ainsi à la nouvelle venue de se distinguer de ses concurrentes par un agrément de conduite plus dynamique.

Hyundai,Ioniq,hybrid,electric,Plug-in,trois,possibilités,solution,e-mobility,corée,nouveautés,salon,Genève,2016

De son côté, l'Ioniq Electric garantit une e-mobilité complète avec sa batterie lithium-ion-polymère de 28 kWh, qui lui offre une autonomie de plus de 250 km. Instantanément disponible, le couple maximal de 295 Nm délivré par un moteur électrique affichant une puissance de 120 ch est transféré aux roues par l'intermédiaire d'une transmission à rapport unique lui permettant d'accélérer jusqu'à 165 km/h.

Hyundai,Ioniq,hybrid,electric,Plug-in,trois,possibilités,solution,e-mobility,corée,nouveautés,salon,Genève,2016

10:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hyundai, ioniq, hybrid, electric, plug-in, trois, possibilités, solution, e-mobility, corée, nouveautés, salon, genève, 2016 | | |

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

En 2014, Renault a écoulé 800.000 monospaces pour 1,5 million de SUV et crossover. Un score sans appel pour les  monocorps pourtant inscrits au patrimoine génétique de la marque depuis plus de trente ans. Malgré ses deux restylages: en janvier 2012 et avril 2013, le monospace compact de Renault, lancé en avril 2009, demeure l'un des rois du marché. Seulement voilà, avec BMW qui vient jouer dans la pièce, et qui risque bien de remporter de nombreux suffrages, il est temps pour Renault de poursuivre le renouvellement de sa gamme en proposant un Scenic 4 en 2016.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

Sans être aussi radical que son grand frère le Renault Espace qui veut jouer au SUV, le Scénic évolue sur le plan stylistique. Cette quatrième mouture adopte une silhouette plus basse et des lignes très élancées afin de continuer à séduire des clients de plus en plus tentés par les SUV. Cette nouvelle génération de Scénic, qui sera dévoilée au Salon de Genève en mars 2016, a été esquissée par le concept-car Renault R-Space, présenté au même endroit cinq ans plus tôt.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

La palette des motorisations ne présentera guère de surprise puisqu'elle s’articulera autour des blocs proposés par la dernière Mégane. A savoir, en essence, le 1.2 TCe décliné en version de 100 et 130 ch. L’offre diesel ratissera évidemment plus large avec un 1.5 dCi de 95et de 110 ch, ce dernier devrait être livrable en boîte manuelle et avec la transmission automatique à double embrayage EDC6, et un 1.6 dCi de 130 et 160 ch. Quant au système d’hybridation légère Hybrid Assist, utilisant une machine électrique de type alterno-démarreur et une petite batterie lithium-ion, il devrait aussi être proposé en 2017 comme pour la Mégane 4.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

Par contre, le conducteur de ce futur Scénic devra s’habituer à une instrumentation classique, face à lui, et non plus centrale comme tel a toujours été le cas sur les précédentes générations. Un changement d'ère en somme. Une petite révolution exigée suite à l'emploi de la plateforme modulaire CMF C/D que se partagent les Renault Scénic 2016, Espace et le futur Koléos 2016. Typés crossover et SUV, les deux derniers cités sont privilégiés. Fidèle quant à lui à la philosophie monospace, le Renault Scénic 4 est défavorisé. Qu’importe, la rentabilité, une spécialité de Carlos Ghosn (P-DG de l'alliance Renault/Nissan) a tranché.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

Il n’en demeure pas moins que le client du Renault Scénic n’y perdra pas au change puisque l’auto fera le plein de technologie, à commencer par un affichage tête haute et une interface multimédia reposant sur un écran tactile dont la taille pourra varier de 7 à 8,7 pouces. Le système R-Link 2 sera bien sûr de la partie. A l’instar des nombreuses aides à la conduite, tel la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, l’Easy Park Assist facilitera les manœuvres, tout comme le détecteur d’angle mort et la caméra de recul.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

Si le Renault Scénic ne devrait pas disposer du système à quatre roues directrices 4Control présent sur l’Espace, la Talisman et le nouvelle Mégane GT, il pourrait en revanche disposer du système de motricité renforcée X-Mod déjà proposé sur le Kadjar . De quoi permettre à cette quatrième génération de prendre la relève de l’actuel Renault Scénic X-Mod. Un modèle qui assure le trait d'union entre le monospace et le SUV, mais qui peine à convaincre.

Renault,Scenic,4,2016,salon,Genève,nouveau,new,futur,diesel,essence,motorisation,équipement,instrumentation,1.5,1.6,dCi,hybrid,assist,R-Link2,X-Mod

19:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, scenic, 4, 2016, salon, genève, nouveau, new, futur, diesel, essence, motorisation, équipement, instrumentation, 1.5, 1.6, dci, hybrid, assist, r-link2, x-mod | | |

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

En remportant dimanche sa dix-septième victoire mancelle, 17 ans après la dernière, Porsche a mis fin au règne des cousins d’Audi. Depuis 2000, la marque aux anneaux avait fait de la piste mancelle son domaine, son territoire, son royaume. Laissant une seule fois Peugeot l’emporter en 2009 et en considérant que la victoire d’une Bentley en 2003 n’était qu’une stratégie du groupe pour éviter le trop vite lasser les passionnés. Premiers à imposer un diesel puis une motorisation hybride, Audi a relevé tous les défis qui se sont présentés à elle jusqu’à ce week-end de juin 2015 où Porsche s’est révélée intraitable.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Auteur des trois meilleurs chronos durant les préliminaires organisés début juin, les bolides allemands récidivaient lors des séances qualificatives de la semaine dernière. Pourtant, la sérénité affichée par les cousins d’Audi nous laissait croire à un certain bluff de la part du Docteur Ullrich et de ses troupes. Et le début de course nous a donné raison. Très vite, les Audi sont venues mettre la pression sur les 919 Hybride et les pilotes Porsche ont dû batailler ferme pour garder la tête de la course.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Mais cela, c’était avant que Loïc Duval ne pulvérise sa R18 e-Tron quattro #8 dans les rails en essayant d’éviter un paquet de GT découvert au dernier moment alors qu’il se croyait sous régime de drapeau vert. La fébrilité gagne lentement les rangs des troupes du Joest Racing. Pour notre part, c’est entre une et deux heures du matin que nous avons compris. A ce moment-là, le jeune Nick Tandy est à bord de la Porsche 919 hybride n°17 et aligne des chronos d’enfer en collant trois secondes aux Audi. Mais le pire c’est que lorsqu’il effectue le onzième ravitaillement de son bolide, Audi en est déjà à son douzième. Au final, les Porsche économiseront deux pit-stops par rapport aux Audi.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Des bolides diesel qui connaîtront une accumulation de soucis inhabituelle comme un système hybride défaillant sur la #9 de Rast/Bonanomi/Albuquerque dimanche, en fin de matinée alors qu’elle avait un bon coup à jouer. Et pas assez de fiabilité non plus pour l’équipage Tréluyer/Lotterer/Fässler, victorieux en 2014, qui devait subir une crevaison lente alors qu’elle tentait un quatrième relais avec ses pneus dans la foulée du départ et qui voyait une partie de son capot s’envoler. Des petites anicroches lourdes de conséquences lorsqu’on se bat face à Porsche.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Et une belle occasion manquée car les Audi étaient pourtant les plus rapides en course comme le démontre le meilleur temps signé par André en 3’17’’475, battant de presque deux secondes le temps établi par… Loïc Duval sur une Peugeot en 2010. Et puis avec cet échec, Audi ne remporte pas un sixième succès d’affilée qui lui aurait permis de rejoindre Ferrari (vainqueur de 1960 à 1965) et de se rapprocher du record absolu de Porsche (7 succès entre 1981 et 1987).

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

On l’a dit plus haut, Porsche n’a pas connu un début de course optimal en voyant les cousines du groupe Volkswagen revenir comme des obus. Mais la Porsche #18 (Dumas/Lieb/Jani), partie depuis la pole position, a dû en plus composer avec des soucis de frein occasionnant deux sorties de route (dont une samedi, en fin d’après-midi, ou Marc Lieb a bien failli tout perdre) mais aussi une crevaison qui la relèguera en cinquième position. Pour la #17, c’est une pénalité d’une minute pour dépassement sous drapeau jaune qui a anéanti les espoirs de victoire pour Bernhard/Webber/Hartley qui grimperont néanmoins sur la deuxième marche du podium.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Et même si là aussi les pneus et les pilotes ont été priés de résister à quatre relais, cela n’a pas suffi pour revenir sur la meilleure Porsche du week-end, celle que se partageaient les débutants Earl Bamber (Nouvelle-Zélande - 24 ans) et Nico Hülkenberg (Allemagne - 27 ans), parfaitement secondés par Nick Tandy (Angleterre - 30 ans). Nous n’aurions pas misé un euro sur cet équipage au départ et puis voilà qu’ils remportent cette 83è édition des 24 heures du Mans en échouant de peu pour la plus grande distance parcourue. En remportant cette épreuve mythique, l’Allemand rejoint quelques rares pilotes ayant gagné au Mans tout en roulant en F1 la même saison. On pense à Jacky Ickx, bien sûr, mais aussi à Johnny Herbert et Bertrand Gachot, vainqueurs sur Mazda en 1991…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Une victoire qui reste à ce jour la seule d’une marque japonaise au Mans. Nous l’avons dit l’an passé mais cela se confirme bel et bien, en 2014, Toyota est passé à côté de la montre en or. Face aux deux puissances de feu allemande, les Japonais n’ont pu faire que de la figuration avec deux voitures totalement dépassées en performance pure. Miser sur la fiabilité face à des marques réputées pour la leur est totalement absurde. Et prétexter des moyens largement inférieurs pour justifier ce manque de panache est absolument inexcusable. En terminant à 8 et 9 tours des vainqueurs, les TS040 ont montré leur limite. Il va falloir travailler dur sur la nouvelle LMP1 attendue en 2016 s’ils veulent revenir dans la course. Parce qu’il se murmure en coulisse qu’une troisième marque allemande (au logo aéronautique) loucherait de plus en plus vers le WEC…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Nous tairons la mascarade Nissan par pitié face à des Japonais qui se sont largement fait rouler dans la farine par des Anglais qui n’en sont pas à leur coup d’essai. La débauche de moyens étalée par la marque est à l’inverse des performances affichées en course. Trois voitures acceptées au départ alors qu’elles n’avaient guère signé le minimum chronométrique requis, des morceaux de voiture disséminés aux quatre coins du circuit durant toute la course, Darren Cox et Ben Bowlby peuvent être fiers du tour joué à Nissan. En voulant tout réinventer, ils ont couvert les GTR LMP1 de ridicule. On mise sur des voiles ou de la vapeur pour le modèle 2016. Et vous?

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Un petit mot sur celles qui restent mes préférées, j’ai nommé les Rebellion R-One AER. Malheureusement à cours de développement avec cette motorisation V6 AER Twin-turbo, les deux belles faisaient leurs premiers tours de roue en 2015 et n’ont guère approché les 4è places qu’elles avaient honorées en 2012 et 2014. Mais à l’oreille, ce sont les seules LMP1 qui font encore un bruit de voiture de course! Car je reste dubitatif devant le bruit de tondeuse électrique des Audi, les pires à ce jeu-là face à des Toyota au V8 ronronnant.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

La catégorie LMP2 a été dominée de la tête et des épaules par l’Oreca-Nissan #47 du team chinois KCMG. Pourtant les choses avaient mal débuté aux essais libres lorsque l’auto s’immobilisait très vite dans la première chicane des Hunaudières. Mais en qualification, le jeune anglais Richard Bradley (23 ans) claque un chrono de 3’38’’032 qui place la belle bleue en tête de sa catégorie. Epaulé par Matthew Howson (31 ans) et Nicolas Lapierre, viré de chez Toyota cette année après plusieurs bourdes, il allait mener la course de bout en bout. Creusant rapidement l’écarte en début d’épreuve, ils étaient ralentis par une pénalité  infligée suite à une infraction durant un arrêt au stand et par une intervention pour réparer l’éclairage réglementaire du numéro. Après deux tout-droit sur des graviers, l’Oreca 05 a dû batailler ferme face aux prototypes Ligier et Gibson. La lutte s’est poursuivie jusqu’au drapeau à damiers, les quelques gouttes de pluie ajoutant du piment à une fin de course qui n’en manquait pas. KCMG et ses pilotes n’ont pas tremblé, gérant parfaitement la stratégie pneumatiques/pilotes/essence pour s’imposer avec un peu moins de 50 secondes au terme d’un double tour d’horloge époustouflant.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Seconds à 48’’182, les anglais Simon Dolan, Mitch Evans et Oliver Turvey ont été à deux doigts d’imposer à nouveau l’équipe Jota Sport en LMP2 et ce malgré quelques minutes perdues aux stands en début de course. Devenue Gibson pendant l’hiver, la Zytec à moteur Nissan 4.5 V8 demeure l’arme absolue en endurance face à la déferlante française. Et ce n’est pas l’équipe Signature qui nous contredira, une nouvelle fois ridicule avec son Alpine A450b (une Oreca déguisée) au nom usurpé. Paul-Loup Chatin est parti à la faute durant la huitième heure à Mulsanne, pour le compte!

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Du côté des Belges, Laurens Vanthoor, notre seul compatriote inscrit cette année, a brillé en LMP2 sur la Ligier JS P2-HPD #34 du Oak Racing. Parti en septième position sur la grille, le jeune Limbourgeois remontait à la troisième place de la catégorie avant de céder le volant à Kevin Estre pour un double relais. Le Français a réussi à éviter de justesse l’accrochage dans l’accident qui impliqua l’Audi de Duval dans une slow-zone. L’équipage était installé en quatrième position LM P2 quand, juste à la fin de la sixième heure, Christopher Cumming partait dans les graviers à Indianapolis. Heureusement, la voiture n’était pas endommagée et ils n’ont perdu qu’une dizaine de minutes entre l’incident et le retour en piste qu’a effectué alors Laurens Vanthoor. La voiture, au fil des relais, a traversé la nuit sans encombre et le talent du petit Belge a permis à la #34 de remonter à la sixième place. Laurens profitait de ses relais nocturnes pour établir le meilleur temps de la voiture en 3’38’’251. Au lever du soleil, le dimanche matin, le trio a continué à bien se comporter et se trouvait en cinquième position du LMP2 lorsque, à seulement 1h30 de la ligne d’arrivée, la boîte de vitesse a lâché.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Enfin en GTE PRO, Corvette a vécu un week-end chargé en émotions. Après la destruction d’une voiture lors des essais, par le danois Jan Magnussen, qui ferait beaucoup mieux d’en rester-là après une carrière en dents de scie, l’autre équipage a lutté durant toute la course dans un peloton de fous furieux comprenant les Aston Martin #95, #97 et #99 mais aussi la Ferrari #51 qui partagea longtemps la tête de la course avec le bolide américain après les incidents ayant frappés les très véloces Anglaises.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Las, à quelques heures de l’arrivée, la 458 Italia de Bruni-Fisichella-Vilander devait subir un remplacement de boîte de vitesses la reléguant au 25è rang, sur la dernière marche du podium des GTE PRO. Oliver Gavin, Tommy Milner et Jordan Taylor imposaient ainsi leur C7.R et Corvette renouait avec la victoire au Mans, quatre ans après son dernier succès. La seconde Ferrari 458 Italia d’AF Corse, pilotée par Beretta, Calado et Rigon prenait la deuxième place mais à 5 tours (!) de la Corvette.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Du côté des équipages amateurs du GTE, c’est une Ferrari qui s’impose puisque la 458 Italia n°72 du SMP Racing (exploitée par le team AF Corse) termine seconde GT absolue au général grâce à une course exemplaire des russes Basov (38 ans) et Shaytar (32 ans) épaulés par le rapide italien Andrea Bertoli. Ils devancent la 911 de Dempsey et une autre Ferrari.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Enfin nos coups de gueules iront aux pilotes n’ayant définitivement pas le niveau pour participer à une épreuve où la moindre approximation peut coûter cher. Les Porsche 911 RSR du Team AAI remportent la palme de la plus mauvaise conduite. Nous avons choisi ce terme à dessein tant les pilotes vus à son volant (notamment le dimanche matin) sont à des années-lumière du niveau exigé. Sincèrement, nous serions capables de signer les mêmes chronos que messieurs Chen, Vannelet ou encore Kapadia, tous débutants dans la Sarthe. Du côté des 3x20, Tracy Krohn est définitivement perdu. Ses défenseurs rétorqueront que la Ligier JS P2-Judd alignée par son équipe a connu des ennuis avec des systèmes d’aide à la conduite mais alors, rien n’empêchait le texan d’en rester là ou de laisser le volant à ses équipiers. Et en parlant de papys, ceux revus au volant de la Ligier de Jacques Nicolet (Maris et Merlin pour ne pas les nommer) doivent absolument profiter de leur pension bien méritée et laisser leur volant à de fines gâchettes, bien plus à même qu’eux d’exploiter pareil engin. Parce que dans le cas de cette course unique en son genre, le ridicule peut véritablement tuer…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

15:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mans, 24 heures, 24h, lm24, porsche, 919, hybrid, victoire, gagne, audi, r18, e-tron, quattro, toyota, ferrari, corvette, oreca, lmp1, lmp2, aston martin, gte, pro, am, bilan, conclusions, analyse | | |

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Déjà largement victorieuses à Silverstone où elles avaient signé un doublé et profité au mieux des conditions climatiques calamiteuses, les Toyota ont à nouveau imprimé leur cadence sur le toboggan de Francorchamps sous un soleil des plus inhabituels dans ce que l'on continue de qualifier de pot de chambre des Ardennes.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Auteur de la pole-position, l'équipage de la Porsche 919 Hybrid n°14 prend la tête dès l'entame de la course, avec Neel Jani aux commandes. Mais un ravitaillement plus long suite à des soucis électriques permet à la Toyota TS040 Hybrid pilotée par Nicolas Lapierre de s'installer en tête après deux heures de course.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Position qu'elle ne quittera plus jusqu'au drapeau à damier. Autant dire que Toyota triomphe à nouveau dans une épreuve qui s'est révélée des plus tranquilles pour l'équipage Davidson/Lapierre/Buemi déjà victorieux en Angleterre!

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Derrière, les choses ont pas mal évolué durant la course et la Toyota n°7 n'a pu renouveler le doublé. Taquinée en début de course par cette Porsche #14, en verve jusqu'à ce que Dumas soit contraint de s'arrêter durant trois tours pour tenter de remettre les systèmes à zéro, elle a vu l'Audi n°1 signer une remontée imparable.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Au final, la meilleure des deux Porsche termine 4e derrière l'Audi n°1 (Duval/Kristensen/Di Grasssi), qui s'en sort finalement mieux qu'espéré puisqu'elle signe la deuxième place devant la TS040 de Nakajima/Sarrazin/Wurz. Auteurs d'une stratégie agressive en termes de pneus et de relais, les hommes du Docteur Ullrich ont bien du mal à garder la tête hors de l'eau.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

A l'oeil, dans le Raidillon, c'est pourtant l'Audi qui semblait la plus stable face aux Toyota et Porsche mais cela se paye visiblement en terme de rapidité puisque le meilleur temps de l'Audi la plus rapide est de 2'02"600 là où la meilleure Toyota tourne en 2'01"327 et où la Porsche le plus véloce signe un chrono de 2'01"898.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Toujours est-il qu'on semble rester calme, du côté des vaincus, avant le prochain rendez-vous qui aura lieu, excusez du peu, dans la Sarthe pour les 24 Heures du Mans qui demeure la chasse gardée d'Audi mais qui pourrait bien connaître enfin un vainqueur différent depuis la victoire chanceuse de Peugeot en 2009.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Le top 5 est complété par les Audi R18 n°2 de Fässler-Lotterer-Tréluyer et la version Le Mans #3 de Bonanomi-Albuquerque qui se sont livrés à une solide bagarre pour la cinquième place durant les six heures de course. Notre coup de coeur va pourtant à la Rebellion R-One n°12 de Prost-Heidfeld-Beche qui termine bravement en septième position pour sa première sortie en course alors que la #13 de Kraihamer-Leimer-Belicchi est définitivement rentrée aux stands après avoir rencontré de nombreux soucis de jeunesse durant le week-end.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

En LMP2, le G-Drive Racing décroche également un nouveau succès après Silverstone avec la Morgan-Nissan de Pla-Rusinov-Canal qui a rapidement pris les commandes de la catégorie suite à une pénalité infligée à l'Oreca 03 n°27 du SMP Racing pilotée par Minassian-Zlobin-Mediani. La Zytek du Jota Sport de Gené-Tincknell-Dolan et l'Oreca 03 KCMG de Howson-Bradley-Imperatori complètent le podium sans avoir pu venir inquiéter la n°26.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

AF Corse signe également un superbe week-end à Spa-Francorchamps. La Ferrari n°51 de Bruni-Vilander a dominé tout le week-end et s'impose sans surprise en GTE Pro devant la Porsche n°91 de Pilet-Bergmeister et la seconde F458 de l'écurie italienne emmenée par Rigon-Calado. La structure d'Amato Ferrari s'impose également en GTE Am avec la n°61 de Cioci-Perez Companc-Venturi qui devance les deux Aston Martin avec la Vantage n°95 de Pousen-Stanaway-Heinemeier Hansson en deuxième place devant la n°98 de Lamy-Dalla Lana-Nygaard.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

La seule équipe belge engagée, Prospeed Competition continue de nous faire rigoler. Avec un Emmanuel Collard qui n'est définitivement plus une flèche, la Porsche 911 GT3 RSR engagée dans la catégorie LMGTE-AM termine à 5 tours de la Ferrari victorieuse dans cette catégorie.

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

Et tant que nous en sommes à nous plaindre, nous relayerons ici des réflexions entendues à droite et à gauche concernant des équipes et surtout des pilotes, à l'image du très antipathique Olivier Pla, qui se prennent beaucoup trop pour des stars et qui rechignent à répondre aux questions des journalistes, du speaker officiel ou encore du simple quidam. Il serait regrettable que le joli succès de foule vécu à Spa ce premier week-end de mai se transforme en flop à cause de personnes trop pressées de se croire arrivés!

wec,championnat,monde,endurance,6 heures,spa,francorchamps,toyota,audi,porsche,ts040,r18,919,hybrid,ferrari,aston marin,lmgte,lmp1,lmp2

18:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, championnat, monde, endurance, 6 heures, spa, francorchamps, toyota, audi, porsche, ts040, r18, 919, hybrid, ferrari, aston marin, lmgte, lmp1, lmp2 | | |

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Alors que les dernières générations de 911 Targa étaient dotées d’un toit intégralement vitré mais non escamotable, la petite dernière revient au concept originel, avec un toit amovible et un large arceau de sécurité. Elle sera disponible avec les blocs 3.4 de 350 ch et 3.8 de 400 ch.

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Mais Genève était surtout l'endroit choisi par Porsche pour dévoiler la 919 Hybrid LMP1 qui fera ses débuts en Championnat du Monde d'Endurance (WEC) où elle viendra affronter Audi sur ses terres, sa chasse gardée depuis l'entrée dans le 21e siècle, j'ai nommé les 24 Heures du Mans!

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Pour l'occasion, Porsche utilise un petit bloc quatre cylindres en V d'une cylindrée de deux litres, suralimenté par un seul turbocompresseur. Installé en position centrale arrière, ce moteur est secondé par un générateur électrique placé sur l'essieu avant qui emmagasine de l'énergie en périodes de freinage, et qui soutient le moteur thermique lors des phases d'accélération.

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoopEn découvrant cette 919 Hybrid pas spécialement bien décorée, vous vous dites que Porsche a visiblement bien préparé son coup et vous ne seriez sans doute pas surpris si, en juin prochain, le constructeur allemand parvient à faire un peu plus que terminer la course (c'est la seule ambition officiellement annoncée par Porsche).

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

Porsche,salon,Genève,2014,LMP,Le Mans,endurance,919,hybrid,lmp1,concurrence,24 heures du mans,911,targa,exposée,scoop

15:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, salon, genève, 2014, lmp, le mans, endurance, 919, hybrid, lmp1, concurrence, 24 heures du mans, 911, targa, exposée, scoop | | |

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Ils ne partaient guère favoris de ces 6 Heures de Shanghai chez Audi. La faute à un circuit privilégiant la technologie des deux Toyota TS010. "Ce tracé sinueux ne convient guère à nos R18 e-tron quattro expliquait Loïc Duval avant la course. Nous ne pouvons utiliser l'énergie de notre système hybride aussi librement que nos adversaires." Le système hybride de l'Audi étant branché sur l'essieu avant, il ne peut restituer l'énergie emmagasinée qu'à partir de 120 km/h, une valeur bien supérieure à la vitesse de passage de six des virages constituant le tracé chinois. Et le déroulement du week-end a donné raison à ce raisonnement jusqu'à quelques tours du drapeau à damiers. Aux qualifications, Toyota avait réussi la pole position avec un chrono de 1.48.013. La TS030 HYBRID #7 avait devancé de 89 millièmes l’Audi R18 e-tron quattro #1 pilotée pour l’occasion par Marcel Fässler et Benoît Tréluyer.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En course, les deux Toyota se sont rapidement échappées et tout le monde pensait que la marque japonaise allait enfin signer sa première vraie victoire en 2013 après la parodie de course que nous avions connu à Fuji. Las, le chat noir est revenu, dans le camp nippon, à 1h20 de la fin pour la #8, pilotée alors par Anthony Davidson, lorsque le Britannique a dû rentrer précipitamment pour un problème de suspension avant.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Tous les espoirs se sont alors reportés sur la voiture sœur qui n’a pas ménagé ses efforts avec un Nicolas Lapierre pour le moins incisif. Mais lorsque son équipier Wurz s'est fait doubler par l'Audi de Tréluyer à quelques tours de l'arrivée, tout le monde a compris que les pneus de la Toyota étaient à l'agonie. A l’arrivée, l’écart entre la #1 et la #7 est de 15 secondes. Les autos de pointe n’ont pas été épargnées par les crevaisons (débris sur la piste), notamment la #1 en début de course qui a par la suite tenté un double relais (Lotterer) avec ses gommes, mais en vain. La stratégie pneumatique a joué un rôle essentiel à Shanghai et Audi a donc signé son sixième succès en sept course!

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

Quant à la #2, l’Audi R18 e-tron quattro de Loïc Duval, Tom Kristensen et Allan McNish n’a jamais assurer la course en tête mais il faut dire que la troisième place finale assure la couronne mondiale au trio. Loïc Duval est le troisième français Champion du Monde FIA cette année après Yvan Muller et Sébastien Ogier. Allan McNish décroche enfin un titre mondial et Tom Kristensen assoit un peu plus son statut de légende vivante de l’Endurance trente ans après le titre de Jacky Ickx. La victoire décrochée aux 24 Heures du Mans a beaucoup pesé dans la balance et le trio arrivera avec le titre mondial en poche à Bahrain dans trois semaines.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En LMP2, le G-Drive Racing n’a pas connu une course facile, le OAK Racing ayant mené la vie dure à l’équipage de l'Oreca 03 #26. Mais une fois de plus, John Martin, Roman Rusinov et Mike Conway ont fait parler la poudre en décrochant une troisième victoire de la saison. Il aura manqué 34 secondes à Olivier Pla, Alex Brundle et David Heinemeie-Hansson. En terminant troisièmes de classe sur la Morgan OAK Racing #35, notre compatriote Bertrand Baguette et ses équipiers Ricardo Gonzalez et Martin Plowman ont récupéré de gros points dans l’optique du titre.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

En GT, malgré une Balance de Performance (BoP) moins favorable depuis Le Mans, les Aston Martin Vantage GTE sont toujours bien au rendez-vous avec un doublé à la clé. Sur la #97, Darren Turner et Stefan Mücke n’ont guère été inquiétés même si la #99 de Senna/Stanaway/Lamy n’a terminé qu’à 568 millièmes. Une fois de plus les Aston Martin ont maté la concurrence, à commencer par les Ferrari F458 Italia/AF Corse. En partant de la troisième ligne, Bruni/Fisichella savaient qu’il ne faudrait rien lâcher et ils terminent finalement à quatrième place ce qui leur fait perdre la tête du championnat au profit des vainqueurs du jour. La Porsche 991 RSR #92 pilotée par Bergmeister/Pilet a terminé troisième de la catégorie. Rendez-vous dans trois semaines à Bahrain pour connaître les champions du monde en LMP2 et GTE PRO.

Audi,WEC,champion,Shanghai,Chine,6 Heures,6 Hours,e-tron,quattro,Toyota,TS010,hybrid,endurance,course,track,piste,baguette,Oak,Racing,Motorsport,championnat,monde

20:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, wec, champion, shanghai, chine, 6 heures, 6 hours, e-tron, quattro, toyota, ts010, hybrid, endurance, course, track, piste, baguette, oak, racing, motorsport, championnat, monde | | |