spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quelle course! Pour sa troisième édition sous la houlette de DG Sport, le Spa Rally a connu un déroulement véritablement hallucinant. Tout a débuté le vendredi 17 mars lors des quatre spéciales disputées aux alentours du circuit de Francorchamps. Il fait encore sec lorsque les pilotes découvrent le tracé signé par l’inévitable Robert Vandevorst.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) signe le premier meilleur temps de l’épreuve devant la Skoda Fabia WRC de Michaël Albert et la Fabia R5 de Guillaume Dilley. Mais dans la suivante, une belle spéciale de 25,41 km, le Hollandais enfonce le clou tandis que Princen (Skoda Fabia R5) revient à la deuxième place du général provisoire mais il pointe déjà à 23’’ du leader à cause d’ennuis de freins.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

L’étonnant coréen Chewon Lim est alors troisième sur la Hyundai i20 R5 officielle. Un espoir qui semble visiblement très à son aise dans les portions rapides pour son deuxième rallye avec une R5. Par contre, selon Freddy Loix, il est totalement perdu dans le serré et le technique.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Davantage dans le rythme, Kris Princen signe un premier meilleur temps lors du second passage sur le circuit. Mais un premier fait de course va venir entacher cette première soirée de course lorsque le Trudonnaire ralentit fortement suite à la présentation d’un drapeau jaune. Mais ses adversaires, qui n'ont pas coupé leur élan, jurent leurs grands dieux qu’il n’y avait pas de drapeau…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le classement provisoire du vendredi soir n’a donc guère de valeur puisque Kris se verra attribuer un temps rectifié le lendemain. La pluie a fait son apparition durant la nuit et le tracé est rapidement rendu particulièrement délicat. On a déjà perdu De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) et de Mévius (Peugeot 208 R2), trahis par les moteurs de leurs Peugeot, Albert (allumage) ou encore Fernemont (Ford Fiesta R5-flexible de frein) qui n’a pas pris le départ de la deuxième journée.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Il faut être fou pour aller se planter au beau milieu des champs pour assister à la première spéciale du samedi. Pourtant, Le Rédacteur Auto était bel et bien à Wanne (voir les live sur notre page facebook). D’emblée, le leader Kevin Abbring donne des sueurs froides à son équipe en s’offrant un bel écart de conduite mais il ne perd que 18’’ dans l’aventure. Son challenger, Kris Princen, n’en profite guère puisqu’il crève dans le chrono suivant, Rochelinval, où il perd 27’’. Même cause, mêmes effets pour Kevin Demaerschalk, et Armand Fumal qui restent toutefois en course, au contraire de Chewon Lim (Hyundai i20 R5) victime d’une sortie de route et de Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) qui finit par jeter le gant après avoir crevé deux pneus.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

C’est déjà totalement détrempés que nous nous dirigeons vers la spéciale de la Clémentine pour un premier passage où nous retrouvons les connaisseurs dont Freddy Loix qui nous commente alors chaque passage. Quel bonheur! Lorsque nous lui demandons s’il se verrait bien au volant d’une mélodieuse 911 GT3, il n’est pas très chaud tout simplement, nous répond-il en riant, parce qu’on voudrait encore que je sois devant toutes les autres Porsche

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

A ce moment-là, Abbring compte 20’’ d’avance sur Princen et 1’06’’ sur Cédric Cherain (DS3 RRC). Quatrième à 3’02’’, Kevin Demaerschalk (DS3 R5) ne joue plus la victoire… et il sera trahi par l’électronique de sa voiture préparée chez J-Motorsport.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le temps pour nous de nous sustenter et de nous réchauffer un peu et nous apprenons que Kevin Abbrin s’est sorti lors du second passage dans Wanne. La Peugeot 208 T16 R5 ne remportera pas encore une victoire cette fois-ci. On imagine alors Princen dans un fauteuil, il compte 46’’ de bonus sur le Liégeois, et il semble parfaitement gérer son avance même s’il laisse Cherain revenir à 20’’ juste avant le dernier secteur chronométré disputé à nouveau aux alentours de la Clémentine.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

La spéciale prend du retard et puis soudain, c’est le coup de théâtre. Princen part en tonneaux. comment des pilotes expérimentés peuvent-ils encore se montrer aussi fébriles lorsqu'il sont à quelques kilomètres d'une victoire? C'est en tous cas ce que l'on appelle la glorieuse incertitude du sport. Qui a cette fois sourit à Cédric Cherain qui l’emporte de manière totalement inattendue mais après avoir réalisé une grosse prestation qui aura marqué les esprits…

″Je m’aligne au coup par coup sans viser le titre et dans cette optique, une victoire est précieuse pour tenter de persuader des partenaires de miser sur moi pour d’autres rendez-vous. Ici, je suis mal parti en commettant une erreur dans la spéciale d’ouverture mais samedi, j’ai trouvé des conditions qui me convenaient bien: j’adore ces spéciales très naturelles, et la boue ne me gêne pas. J’ai donc attaqué pour maintenir Kris sous pression, avec le résultat qu’on connaît. Après le Wallonie, le Condroz et l’East Belgian, je m’impose à Spa, la quatrième grande épreuve wallonne. Ce succès me comble d’autant plus qu’il a été conquis sur des routes où je venais en spectateur quand j’étais gamin.″

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Deuxième, Benoît Allart tenait avant tout à rejoindre l’arrivée sans abîmer la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Il n’était évidemment pas le plus rapide, loin de là, mais on comprend qu’il avait besoin de retrouver la confiance après ses sorties de Landen et du Condroz…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Troisième, Vincent Verschueren n’a vraiment pas été transcendant à Spa. Auteur d’une erreur inadmissible dans la spéciale initiale où il effectuait un tour trop peu avant de signer d’autres fautes le lendemain, le pilote de la Skoda Fabia R5 GoDrive s’installe en tête du classement provisoire du championnat.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quatrième, Armand Fumal s’est également offert quelques frayeurs mais à sa décharge, c’était son premier rallye sous la pluie avec sa DS3 R5. Il devance un Fred Bouvy des grands jours qui place sa Porsche 997 GT3 au cinquième rang dans des conditions absolument pas favorables à cette propulsion surpuissante sur des routes particulièrement sales et étroites!

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Classement final
1. C. Cherain-J.P. Delmelle (Citroën DS 3 RRC) 1h55’21’’8
2. B. Allart-K. Fernandez (Skoda Fabia R5) +6’02″0
3. V. Verschueren-Veronique Hostens (Skoda Fabia R5) +7’07″1
4. A. Fumal-M.
Louette (DS 3 R5) +7’46″1
5. F. Bouvy-J.L. Hottelet (Porsche 997 GT3) +8’45″6
6. J. Claerhout-P. Vandeputte (Porsche 997 GT3) +12’33″6
7. B. Rouard-S. Delhaye (Citroën DS3 R3) +14’32″5
8. R. Delhez-G. Bollette (Opel Adam R2) +14’56″7
9. M. Duez-A.
Leyh (Porsche 997 GT3) +16’08″8
10. Aurélie Dehaye-E. Gully (VW Golf kit car) +18’50″1

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, championnat, belgique, manche, cherain, ds3, rrc, princen, skoda, fabia, r5, abbring, kevin, 208, peugeot, t16, allart, verschueren, bouvy, duez, porsche, 997, gt3 | | |

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Il est des victoires qui font davantage plaisir pour l'observateur neutre que je suis. Ainsi, à l'heure de boucler la 24è heure de cette 69è édition des 24 Heures de Francorchamps, lorsque Maxime Martin a enfin remporté une épreuve qui avait tellement souri à son père et à son oncle, je ne pouvais que me réjouir. Certes une victoire de la Bentley d'un autre Maxime, Soulet celui-là, m'aurait également comblé mais les nombreuses fautes des têtes pensantes de l'équipe ont provoqué la faillite de l'équipage.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Les images que vous aurez également vues en direct ce dimanche étaient éloquentes avec un team M-Sport où tout le monde semblait vouloir donner son avis auprès de Leena Gade (ex-Audi LMP) et l'équipe Rowe d'un calme olympien, gérant en toute sérénité les averses et autres faits de course. Et puis si les trois pilotes de la BMW M6 GT3 semblaient d'un niveau égal, le trio de la Bentley était moins homogène avec un Wolfgang Reip moins régulier que ses deux équipiers. Le genre de détail qui compte à l'heure du bilan final. Même si les règles appliquées à Spa peuvent sembler contraignantes en termes de respect des limites de la piste ou de temps imparti lors des passages aux stands, on n'est quant même pas au niveau des 24 Heures du Mans autrement plus ardues en terme de règlement. Ce n'est pas non plus la première fois que Bentley participe à des courses d'endurance en GT3...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

En tête, la BMW M6 GT3 du Rowe Racing ne faiblissait pas et ce n'est pas l'abandon de la voiture soeur, suite à un bris de turbo, qui allait insinuer le doute auprès d'une équipe visiblement sûre d'elle. Je me souviens avoir échangé quelques mots avec des personnes ayant assisté à la journée test pour qui le bolide de Munich n'avait aucune chance. Et moi de leur prétendre qu'ils cachaient leur jeu. Certes, je continue à penser que ce modèle choisi par les têtes pensantes du marketing pour s'illustrer en compétition n'est guère adapté à cet usage mais dorénavant, les amoureux de la marque pourront me répliquer que cette 23è victoire BMW dans les Ardennes démontre le contraire.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Et que dire des pilotes? Si notre compatriote Maxime Martin s'est montré particulièrement assidu, il était épaulé par deux solides pointures avec l'autrichien Philipp Eng et l'anglais Alexander Sims. Ils n'ont signé aucune erreur sur la piste et ont parfaitement géré les moments délicats engendrés par une météo toujours délicate à Francorchamps.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Mais laissons la parole à Maxime #PushPapy Martin: "C’est un sentiment difficile à décrire. C’est la septième victoire pour ma famille, ici, aux 24 Heures de Spa et cela semble complètement fou! J’ai essayé de gagner ici à plusieurs reprises, et j’ai bien failli y arriver ces dernières années, mais aujourd’hui, c’était vraiment notre jour, ou plutôt notre week-end. C’était simplement le week-end parfait: pas d’erreur en piste, pas de faille au niveau des règlements. Personnellement, l’émotion est très forte. C’est juste incroyable."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Derrière, les nombreuses erreurs tactiques de Bentley ont permis à deux marques mises à mal depuis le début de la course, de grimper sur le podium final. Ainsi, la Mercedes-AMG GT3 AKKA ASP #88 de Tristan Vautier, Felix Rosenqvist et Renger Van der Zande a échoué dans le même tour que les vainqueurs après un ravitaillement inspiré sous procédure de FCY.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Felix Rosenqvist se confiait à l'arrivée: "On a plutôt connu une course calme en début d’épreuve et il semble qu’on ait eu la bonne stratégie pendant les procédures Full Course Yellow et en fonction de la météo. Mais après, on a connu un peu de malchance et on est redescendu de la 3e à la 5e ou 6e place. J’ai alors pensé qu’on avait perdu toute chance de podium. Quand je suis monté dans la voiture pour les deux dernières heures de course, j’ai roulé comme en sprint, abordant chaque tour comme un tour de qualification, pour voir où j’allais pouvoir terminer. Heureusement, cela s’est bien passé et j’avoue que j’ai eu un peu de chance quand je suis sorti de la piste au Bus Stop, sous la pluie."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,Hours,BMW,M6,GT3,Rowe,maxime,martin,Bentley,Continental,Soulet,Audi,Mercedes,AMG

Alors que les six Mercedes AMG GT avaient été rétrogradées sur la grille de départ tout en écopant d'une pénalité de cinq minutes, les bolides allemands, imbattables aux 24 Heures du Nürburgring, auront finalement échoué dans le même tour que le vainqueur. Moins chanceuse, l'AMG GT HTP #86 du poleman Maximilien Götz devra purger un passage par les stands dans les vingt dernières minutes suite à un départ un peu trop précipité lors d'un changement de pneus. C'est là que le bolide jaune estampillé FIFA17 perdra toute chance de monter sur le podium et échouera au cinquième rang derrière la Bentley de Soulet & co.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Finalement, c'est une Audi R8 LMS GT3 de l'équipe belge WRT qui sauvera l'équipe de la berezina en grimpant sur la dernière marche d'un podium que la marque aux anneaux fréquente chaque année depuis longtemps. Percutée par une Jaguar au coeur de la nuit ce qui entrainera une réparation de sept minutes (trois tours de perdus), la n°28 de Laurens Vanthoor, Nico Müller et René Rast est remontée à cette troisième place qui aura bien du mal à cacher la déception du clan Audi pourtant particulièrement bien garni cette année encore. Notons encore que le Limbourgeois a signé le meilleur tour en course en 2'18"793.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

La sixième place revient à une autre Mercedes HTP, la 84 de Baumann/Jaafar/Buhk qui a elle aussi couru après la temps perdu en début de course lorsqu'elle dû purger ses cinq minutes d'arrêt obligatoire au stand. Derrière, ce sont trois Audi qui monopolisent les places avec dans l'ordre, la monture du Saint Eloc Racing pilotée par Guilvert/Parisy/Haase au septième rang, la #4 du Belgian Audi Club Team WRT de De Leener/Baguette/Kaffer et la monture de l'équipe ISR engagée pour Salaquarda/Mortara/Stockinger.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Le Top 10 est clôturé par la jolie Porsche 911 GT3 R d'IMSA Performance qui remporte la catégorie PRO/AM grâce à l'équipage formé par Raymond Narac, Patrick Pilet, Maxime Jousse et Thierry Cornac. Pour son retour dans les Ardennes, l’équipe normande repart donc avec un succès de catégorie et la 10ème place finale au scratch, à 4 tours seulement des vainqueurs. Pilote officiel Porsche, Patrick Pilet ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers: "Je suis vraiment fier de cette victoire car, honnêtement, quand on est arrivé ici, on ne s’attendait pas à être aussi rapide et efficace. On n’était peut être pas les plus rapides en piste mais on n’a commis aucune erreur. Pour la voiture, c’était juste du carburant et des pneus et mes équipiers ont fait un super job, spécialement Max qui disputait sa première course de 24 Heures. Thierry et Raymond avaient eux plus d’expérience, mais ils ont aussi très bien piloté."

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

En Am-Cup, la #49 Kapersky Motorsport Ferrari semblait pouvoir dominer la course. Après 6 heures de course, la Ferrari blanche et verte était en effet largement en tête, mais des ennuis mécaniques ont ensuite eu raison de la Ferrari 458 Italia pilotée entre autres par notre compatriote Stéphane Lémeret. C'était l’abandon après 200 tours bouclés en tête… Ce coup du sort a permis d’assister à un splendide duel entre la #888 Kessel Racing Ferrari et la #52 AF Corse Ferrari, un duel qui a trouvé son épilogue quand Rino Mastronardi était heurté par une autre voiture trois heures avant la fin de la course. Liam Talbot, Marco Zanuttini, Vadim Gitlin et Nicola Cadei n’ont pas commis la moindre faute et sont finalement récompensés par la plus prestigieuse des victoires. Avec leur succès au Paul Ricard Blancpain 1000, ils dominent le championnat dans la catégorie Am Cup de la Blancpain GT Series.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Au niveau des grosses déceptions, comment ne pas citer les Mc Laren du Garage 59 dont la 58 de Van Gisbergen/Ledogar/Bell qui avait pourtant signé le meilleur chrono jeudi soir lors de la séance de qualification. Victime d'une défaillance technique lors de la Super Pole, elle profitait des drapeaux jaunes du début de course pour remonter au classement général.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Elle marquera d'ailleurs de gros point lors du classement établi à la sixième heure mais malheureusement, la nuit ne lui portera pas chance puisqu'elle sera victime d'un contact avec un retardataire au milieu de la nuit. La meilleure Mc Laren terminera 32è au grand dam de Bas Leinders, notre compatriote désormais team manager des GT anglaises.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Autre désillusion du côté des Ferrari engagées en Pro par AF Corse. Certes la 50 a animé le début de course avec Michel Rugolo et Alessandro Pier Guidi mais une fois Pasin Lathouras au volant, les choses ont pris une toute autre tournure. Devant nos yeux, en soirée, il n'a pu maîtriser un travers dans le virage Paul Frère et a échoué dans l'un des rares bacs à gravier existant encore autour du circuit. Et que dire de cette perte de contrôle dans le Raidillon suite à une crevaison le dimanche dont il n'est évidemment pas responsable? Toujours est-il que la première Ferrari F488 GT3 apparait au 16è rang du classement final. Mais comme nous le répétons à longueur d'année, il faudrait que la marque italienne mise une fois sur un équipage solide, à l'image de ceux qu'ils engagent en WEC, pour décrocher enfin la timbale dans une épreuve où Ferrari apparaît au palmarès.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Toujours chez les marques italiennes, on ne peut pas dire que Lamborghini s'améliore avec les années. La première Huracan GT3 termine onzième aux mains du trio Bortolotti/Bleekemolen/Ineichen mais les bolides italiens n'ont jamais pu se battre aux avant-postes.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Et que dire des Nissan complètement larguées en performances? Les deux bolides japonais engagés par l'usine ont été totalement absents du Top20 à tel point que c'est celui qui était engagé pour des pro/amateurs qui termine devant la GT-R des pros! On espère que la marque japonaise ne tardera plus à renouveler son modèle-phare si elle veut un jour renouveler son exploit signé à Francorchamps il y a 25 ans.

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Un petit mot encore sur les Jaguar engagées par Emil Frey dont la 114 particulièrement bien menée par Jonathan Hirschi, Christian Klien et Marcus Paltalla. Ils parviendront à occuper momentanément la tête de la course au gré des interventions de la voiture de sécurité et des ravitaillements de la concurrence mais elles finiront par plonger au classement suite à un accrochage assez conséquent au pif-paf avec l'Audi de Vanthoor et une Lamborghini sans que l'on ne sache exactement ce qu'il s'est passé...

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

Voilà pour cette édition particulièrement disputée de notre double tour d'horloge national qui tient plus que jamais son rang de plus grande course d'endurance pour GT au monde!

endurance,spa,francorchamps,2016,24 heures,24,hours,bmw,m6,gt3,rowe,maxime,martin,bentley,continental,soulet,audi,mercedes,amg

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, spa, francorchamps, 2016, 24 heures, 24, hours, bmw, m6, gt3, rowe, maxime, martin, bentley, continental, soulet, audi, mercedes, amg | | |

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Quelle démonstration! Avec cinq Mercedes dans les six premiers, AMG a fait main basse sur la plus grande épreuve d'endurance allemande disputée sur le terrible circuit de Nürburgring mieux connu sous le nom d'Enfer Vert! Et d'apocalypse, les participants y ont eu droit après 50 minutes de course lorsque des averses de grêles s'abattaient sur le circuit, provoquant d'impressionnantes coulées de boue contraignant les organisateurs à stopper la course durant trois heures. Du jamais vu!

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La course reprenait vers 19h30 et les AMG GT s'installaient très rapidement au commandement avec un quatuor infernal composé des bolides de Hohenadel/Vietoris/Van der Zande/Seefried (AMG Team HTP-Motorsport #29), de Alzen/Arnold/Götz/Seyffarth (AMG Haribo Racing Team-AMG #88), de Engel/Christodoulou/Metzger/Schneider (AMG-Team Black Falcon #4) sans oublier Haupt/Buurman/Engel/Müller (AMG-Team Black Falcon #9).

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Ces quatre voitures vont s'échanger la première place au gré des ravitaillements et des incidents de course. La 9 est la première à lâcher prise mais les trois autres poursuivent leur lutte jusqu'à ce que la Mercedes aux couleurs Haribo partent au contact avec une voiture plus lente, obligeant les mécaniciens de l'équipe à jouer des adhésifs pour faire tenir le bouclier avant.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Voilà la piste libre pour les deux meilleures allemandes qui vont s'expliquer jusqu'au dernier tour. Obligée de repasser par les stands pour un complément d'essence, la n°29 voit la n°4 se rapprocher à grand pas. Et malheureusement pour elle, elle passe la ligne à moins d'une minute des 24 heures de course et doit effectuer une dernière boucle sous la pression de la monture du Black Falcon. Déchaîné, Maro Engel, poleman sur une autre Mercedes, a tout fait pour remonter son handicap finissant par forcer le passage avant d'entamer la dernière boucle sur la nordschleife.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Derrière, la cinquième place est disputée entre Porsche, Audi et BMW mais finalement c'est la BMW M6 GT3 du Rowe Racing de notre compatriote Maxime Martin qui s'installe derrière les inaccessibles Mercedes en compagnie de Sims/Eng/Werner. Le début de course du bolide allemand n'a pas été de tout repos, le moteur refusant de redémarrer à l'issue des trois heures de neutralisation de la course. Mais l'équipage ne cessera de cravacher pour remonter à cette cinquième place synonyme de meilleur derrière les inaccessibles bolides étoilés.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

Alors qu'une autre AMG GT occupe la sixième place (Heyer/Asch/Keilwitz/Ludwig - Team Zakspeed), c'est une inattendue Bentley Continental GT3 qui prend la septième place finale aux mains de Hamprecht/Brück/Menzel/Smith. Du côté de chez Porsche et Audi, c'est la soupe à la grimace. Et si c'est l'équipe WRT qui a sauvé les meubles pour la marque aux anneaux, ce n'est pas à la #1 qu'on le doit.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

La monture de Laurens Vanthoor a tout connu: problème de ravitaillement, crevaison et sortie sur une traînée d'huile pour son équipier Nico Müller. C'est l'Audi R8 LMS #2 de Stuart Leonard, Robin Frijns, Edward Sandström et Fred Vervisch qui termine 8ème et meilleure représentante des Audi qui n'avaient plus connu un tel camouflet depuis bien longtemps. La balance des performances est logiquement évoquée pour justifier cette berezina sous prétexte que les pilotes devaient attaquer très fort pour compenser l'écart de performance...

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

On l'a dit, ce ne fut guère plus glorieux chez Porsche pour les débuts de la 911 GT3-R. Une fois de plus, c’est le Falken Motorsport qui s’en est le mieux sorti grâce à Imperatori/Henzler/Dumbreck/Ragginger, neuvièmes à 4 tours. Le Manthey Racing nourrissait de grandes ambitions cinq ans après son dernier succès dans l’Eifel. Nick Tandy a vite laissé la #911 qu’il partageait avec Bamber/Estre/Pilet en bord de piste suite à une sortie. La #912 de Bergmeister/Makowiecki/Lietz/Christensen a longtemps roulé pour une place dans le top 5 dans le même tour que le leader mais le moteur a rendu l’âme en fin de matinée.

endurance,GT3,allemagne,24 heures,Nürburgring,mercedes,amg,triomphe,quatre,premières,place,Black Falcon,HRT,BMW,maxime,Martin,WRT,audi,vosse,

22:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, gt3, allemagne, 24 heures, nürburgring, mercedes, amg, triomphe, quatre, premières, place, black falcon, hrt, bmw, maxime, martin, wrt, audi, vosse | | |

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Trois des GT3 les plus récentes – affichant les couleurs noir-jaune-rouge de la Belgique – avalant le célébrissime Raidillon avec un magnifique feu d’artifice à l’arrière-plan: l’affiche des Total 24 Hours of Spa 2016 représente parfaitement le spectacle et l’amusement que les fans peuvent attendre du dernier week-end du mois de juillet.

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Evidemment, l’animation sur la piste sera omniprésente tout au long du week-end. Pas moins de 60 voitures – d’au moins 11 marques différentes – figurent déjà sur la liste des engagés provisoire. Les Total 24 Hours of Spa ne sont pas seulement l’épreuve phare de la Blancpain GT Series, mais elles constitueront aussi la deuxième manche de la saison inaugurale de l’Intercontinental GT Challenge, ce qui attire d’autant plus les équipes et les pilotes. Comme le veut la tradition, les courses qui se dérouleront en prologue des Total 24 Hours of Spa ne manqueront pas d’intérêt.

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Les jeunes loups de la monoplace tenteront de briller dans le FIA Formula 3 Championship et dans la Formula Renault 2.0 Northern European Cup. Le Lamborghini Blancpain SuperTrofeo proposera un plateau de pas moins de 50 Lamborghini Huracan extrêmement rapides. En dehors du double tour d’horloge, des GT3 prendront aussi la piste dans le cadre du Blancpain GT Sports Club. Le championnat destiné aux pilotes «Bronze» viendra à Spa pour la première fois et les 25 pilotes sont déjà impatients de pouvoir affronter le mythique tracé ardennais.

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Avec une soixantaine de voitures sur la piste, les Total 24 Hours of Spa proposeront un maximum d’action, d’événements et de rebondissements. C’est la raison pour laquelle la plus grande course de GT au monde sera, pour la première fois, intégralement retransmise à la télévision. Un éclairage supplémentaire est d’ailleurs prévu à certains endroits du circuit pour améliorer la qualité de la retransmission durant la nuit.

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

En plus de ce copieux programme sur la piste, les spectateurs pourront apprécier les animations prévues. Car, une fois encore, les Total 24 Hours of Spa seront bien plus qu’une course automobile. Samedi soir, le traditionnel concert (dont la tête d’affiche sera annoncée ultérieurement) ravira les amateurs de musique alors que le Village proposera de nombreuses activités pour toute la famille. Vous pourrez trouver tout ce que vous souhaitez dans le Village: une fête foraine avec des manèges, des auto-tamponneuses, des stands de nourriture et de boissons, des échoppes de merchandising...

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Par ailleurs, une course de 24 heures se déroulera également sur la piste de Karting de Francorchamps. Et tout cela – même le concert ! – est compris dans le prix de l’entrée générale! N’attendez pas trop longtemps pour commander vos billets. Certains possesseurs de tickets achetés en prévente pourront en effet participer au Gridwalk et vivre les dernières minutes avant le départ aux côtés des héros des Total 24 Hours of Spa.

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

Un nombre limité de tickets Gridwalk sera bientôt en vente sur le site ticketmaster.be. Ne manquez donc pas cette opportunité unique d’admirer les voitures et les pilotes de près! Bref, il vous faut marquer en rouge dans votre agenda le week-end du 28 au 31 juillet 2016. Car les Total 24 Heures de Spa seront à coup sûr « The place to be »!

affiche,endurance,24,heures,spa,francorchamps,GT3,new,BES,blancpain,series,2016

15:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : affiche, endurance, 24, heures, spa, francorchamps, gt3, new, bes, blancpain, series, 2016 | | |

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

A la lecture des résultats du dernier Monte-Carlo, on pourrait croire que Sébastien Ogier s’est promené. C’est oublier un peu vite la solide performance de Kris Meeke et les coups d’éclat de Thierry Neuville que vous raconte Vincent Marique. La première interview de l’année est consacrée à Jourdan Serderidis. L’occasion de découvrir le patron de J-Motorsport, un "self made man" qui vous étonnera certainement, et de connaître ses projets pour la saison. Qu’ils touchent à sa carrière de pilote ou à son souhait de donner un sérieux coup de pouce à certains jeunes belges ou étrangers.

De projets, il en est également beaucoup question dans les pages consacrées au Championnat de Belgique des Rallyes 2016 où le plateau s’annonce grandiose à condition que tous les budgets soient bouclés bien sûr. Dans ce numéro, AUTOnews distribue à nouveau des prix pour les animateurs des épreuves de l’ASAF. Nous revenons également sur le Dakar qui a enfin couronné Peugeot tandis que Sébastien Loeb nous a confié ses sentiments à l’issue de sa première participation à cette épreuve où nous devrions le revoir un certain temps.

La page Paddocks relate notamment deux épreuves de 24 heures, Dubai et Daytona, tandis que le cahier HistoNews vous offre une présentation des Legend Boucles et deux reportages: le Tour de Belgique et les 6 Heures de Visé.

Enfin, de chouettes voitures sont passées entre nos mains ce mois-ci: Claudie Tanghe a eu la chance d’essayer la très exclusive Porsche 911 GT3 RS pendant que nous goûtions trop brièvement à l’Audi R8 Plus. Trop brève aussi fût notre découverte de la Ford Focus RS. D’autres essais sont à découvrir: Toyota RAV4 Hybrid, BMW X1 20i, Mercedes GLC 220d, VW Touran TSI 150, Renault Espace et Skoda Superb. Vous l’aurez compris, c’est à nouveau un excellent numéro que nous vous invitons à découvrir! Et puis, vous y trouverez traditionnellement notre poster-calendrier Sport Auto annuel, certainement le plus complet au monde, avec plus de 700 épreuves et manifestations répertoriées sur une seule feuille, pour une consultation très pratique.

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Nous l'avouons, lorsque BMW a annoncé que sa future machine de guerre destinée au GT3 serait basée sur la M6, nous étions plutôt sceptiques. Si la Z4 nous semblait l'arme idéale pour ce genre de compétition, la lourdeur d'un coupé axé sur le confort et destiné avant tout au marché américain illustrait une nouvelle fois l'incongruité de certains choix des départements marketing.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Certes, nos souvenirs des gros coupé 635 CSi vus à l'époque aux 24 heures de Francorchamps nous poussaient à leur laisser une petite chance. Et puis bam, la M6 GT3 est présentée hier à Francfort en avant-première et nous comprenons tout de suite que la marque à l'hélice n'a, une nouvelle fois, pas fait les choses à moitié.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

A l'image de la Bentley Continental GT3, qui ne brille pas pour être la plus compétitive du plateau malgré tout le talent de notre gourou national, j'ai nommé Christian Loriaux, le coupé M6 est certes puissant de série, avec son V8 biturbo de 560 ch, mais il est aussi très bourgeois avec ses 1.925 kg sur la balance.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

Débarrassée de ses places arrière, de tous ses raffinements ou de ses insonorisants, la M6 GT3 se contenterait de 1.300 kg. Elle soigne aussi son aérodynamique, avec son aileron impressionnant, sa lame rase-bitume ou son extracteur. Quant à la boîte double embrayage sept rapports, elle est remplacée par une unité séquentielle dotée de six vitesses. De quoi mieux justifier les 379.000 € hors taxes exigés pour s'attaquer en toute confiance aux futures Mercedes-AMG GT3 mais aussi à la reine de la catégorie, l'Audi R8 LMS.

BMW,M6,GT3,coupé,compétition,client,endurance,sprint,blancpain,2016,francorchamps,24 heures,VDS,Team,belge,pilotes,

15:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, m6, gt3, coupé, compétition, client, endurance, sprint, blancpain, 2016, francorchamps, 24 heures, vds, team, belge, pilotes | | |

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le passage à la catégorie GT en 2000 n’a jamais porté chance à BMW même si elle est souvent passée très près de la victoire. Que ce soit avec ses M3 GTR avant de passer le relais à l’équipe de Marc Van der Straten qui tentait l’impossible exploit face à Audi et ses R8 fortement soutenues par l’usine depuis 2011. 2015 fut la bonne pour le BMW Sports Trophy Team Marc VDS et cela nous fait plaisir de voir les troupes carolos réussir leur pari juste avant le remplacement de la jolie Z4 GT3 par la lourdaude Série 6 dès 2016.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et même si tout le monde pensait que la voiture de Maxime Martin avait à priori plus de chance de grimper sur la première marche du podium dimanche en fin d’après-midi (la #45 fut trahie par son moteur le dimanche matin alors qu’elle caracolait en tête), la victoire de Markus Palttala (FIN) et de ses équipiers Nick Catsburg (NL) et Lucas Luhr (D) venge parfaitement la défaite vécue douze mois plus tôt pour sept minuscules secondes face à WRT. Le Hollandais s’est fait remarquer lorsqu’il a fallu pousser la BMW dans ses derniers retranchements le dimanche pour assurer la victoire face à l’Audi WRT #2 avant de signer le meilleur tour en course en 2’18’’751!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Félicitons également Bas Leinders qui avait choisi de privilégier son rôle de Team Manager pour consolider l’équipe avant les 24 heures de Francorchamps 2014 se faisant alors remplacer par un certain Lucas Luhr… Mais à voir le bonheur du Limbourgeois sur le podium final, gageons qu’il appréciera cette victoire comme tous les membres de l’équipe. A 40 ans, Bas est en train de réussir une seconde carrière.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

C’était pas l’année de WRT   

Du côté du Belgian Audi Club Team WRT, on a de quoi nourrir quelques regrets malgré la deuxième place finale du trio de la #2 qui a échoué à un tour après 536 boucles.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Visiblement la nouvelle Audi R8 LMS est bien née puisque les quatre exemplaires alignés par WRT et Phoenix ont rallié l’arrivée. Il faut préciser aussi que sur la voiture de Stippler, Müller et Ortelli, on a bouclé la course sans changer les freins au contraire de la concurrence. Les Audi avaient misé sur la fiabilité mais elles ont été contrariées, comme tous les favoris, par les conditions climatiques exécrables du début de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et puis petite déception du côté de la #1 de Vanthoor/Rast/Winkelhock, d’abord ralentie par une erreur de notre compatriote, qui a perdu son sang-froid après avoir été bloqué durant de longs tours derrière la Mercedes SLS pilotée par le Hollandais Yelmer Buurman. En fin de course, un changement de boîte de vitesses effectué en 45 minutes par les hommes de WRT, viendra encore repousser l’Audi au classement général alors qu’elle était revenue dans le Top6. Du coup, Laurens laisse échapper de gros points dans l’optique du championnat.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Phoenix Racing, la dernière marche du podium est inespérée pour Mamerow/Mies/Thiim même si les deux R8 LMS n’ont guère quitté le haut de tableau sans pouvoir toutefois jouer la gagne. L’autre exemplaire aligné par l’équipe allemande pour le trio magique Fässler/Lotterer/Rockenfeller, termine au cinquième rang.

Ferrari, reines du Pro/Am

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le retrait de la Mercedes du Rowe Racing #99 (courroie d’alternateur) en dernière heure sur problème mécanique n’a pas fait des heureux que chez Audi. Il a aussi permis à la Ferrari F458 Italia de notre compatriote Stéphane Lémeret de terminer au pied du podium en remportant, par la même occasion, la victoire dans la catégorie réservée aux professionnels et aux amateurs. Le journaliste/pilote est également le premier Belge au classement général. Il faut dire que l’équipe italienne AF Corse est devenue une spécialiste de la catégorie Pro/Am à Spa puisqu’elle signe un doublé après sa victoire en 2014. Avec ses équipiers Gimmi Bruni, Alessandro Pier Guidi et Pasin Lathouras, Stéphane a réussi à nos yeux ses plus belles 24 heures. Il suffisait de le voir, éprouvé mais pas peu fier à l’issue de son dernier relais le dimanche après-midi.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

«Ils avaient choisi de tout miser sur la pole position et du coup, la 458 était très pointue à piloter. Il fallait constamment maîtriser le survirage. Je n’ai jamais piloté une voiture aussi délicate aux 24 heures de Francorchamps et je suis plutôt fier d’avoir réussi ma mission. Ils m’ont demandé de rouler toutes les heures depuis ce dimanche matin. Mais que c’est bon de grimper sur cette première marche du podium et même si ce n’est pas celle du général, j’avoue que je suis assez heureux du résultat. J’avais parié sur la victoire de catégorie et un Top5 en espérant secrètement un podium au général. Ça n’est pas passé loin!»

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

L’équipe italienne chère à Amato Ferrari a signé le doublé de la catégorie avec l’équipage Cameron/Guedes/Griffin/Rigon qui signe par la même occasion une belle sixième place finale devant les deux BMW Z4 GT3 de l’équipe Barwell ayant misé elle aussi sur des équipages Pro/Am. La Bentley Continental GT3 #84 du Team HTP de Primat/Abril/Parisy sauf l’honneur de la marque britannique décidément jamais brillante dans les Ardennes belges. Du côté de l’équipe M Sport, c’était la bérézina avec un Andy Meyrick sorti violemment de la piste durant la nuit tandis que la #8 de l’excellent Maxime Soulet devait renoncer sur des problèmes électriques.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Le Top 10 est clôturé par l’Aston Martin Vantage GT3 de Onslow Cole/Leonard/Meadows/Mücke engagée en PAM. Enfin, notons encore la victoire, du côté des équipages 100% amateurs de l’Audi R8 LMS Ultra de Loggie/Westwood/Macleod/Simonsen signant également la 14è place finale.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Copies à revoir

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Du côté des déceptions, il y a d’abord les Mercedes SLS AMG GT3 qui, à l’exception de la #99 de Stef Dusseldorp, Nico Bastian et Daniel Juncadella, n’ont jamais pu jouer les premiers rôles d’une épreuve remportée par l’une d’elles en 2012. L’une des Black Falcon a certes été éliminée lors d’un contact avec une Ferrari samedi durant la nuit mais cela n’empêche que la nouvelle Mercedes-AMG GT3 sera la bienvenue en 2016 pour venir à nouveau jouer la gagne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Même son de cloche chez Nissan qui n’en finit pas de décevoir. Alors qu’elle pouvait s’appuyer sur trois exemplaires de sa GT-R Nismo GT3, la marque japonaise n’a jamais brillé. L’équipage-phare, victorieux cette année des 1000 km de Bathurst, Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip et Alex Buncombe n’a jamais pu se mettre en évidence. Pire même puisque Buncombe abîmait l’auto lors d’un dépassement trop optimiste sur un attardé. La #23 termine ainsi à une anecdotique 15ème place. Le trio de la Nissan GT-R GT3 NISMO reste en lice pour le titre Blancpain Endurance Series mais il ne faudra pas se louper au Nürburgring. L’autre Nissan engagée en Pro-Cup par l’équipe MRS a abdiqué sur sortie de piste.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Pour Mc Laren et Lamborghini, nous serons nettement moins catégoriques. D’abord parce que la première a animé le début de course grâce à un Kevin Estre souhaitant à tout prix faire oublier sa bourde monumentale des essais libres où il était sorti de la route. Et puis cette nouvelle Mc Laren 650S GT3 débutait dans le double tour d’horloge noir-jaune-rouge. Avec ses deux équipages de pointe (van Gisbergen/Bell/Estre & Senna/Quaife Hobbs/Parente) le Von Ryan Racing avait une belle carte à jouer. Malheureusement, les chronos spectaculaires de Estre et Parente sous la pluie du début de course n’ont pas eu de suite lorsque les conditions se sont améliorées et la #59 ne termine qu’à la 18è place tandis que la #58 est 29è.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Chez Lamborghini, après des essais catastrophiques, les évènements ont pris une meilleure tournure durant les premières heures de courses. Les deux Huracan du Grasser Racing Team sont rapidement revenues dans le Top10 mais l’une était contrainte à l’abandon sur sortie de piste vers 23h30 tandis que l’autre abandonnait sur ennuis mécaniques après 18 heures de course.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Coup de gueule

Sincèrement, nous n’avons jamais été aussi vite rentrés chez nous le samedi soir. Bien sûr, SRO ne peut pas prévoir la météo surtout dans le pot de chambre de la Belgique et encore moins les sorties de route des peintres qui se prennent pour des pilotes et qui entraînent de longues séances de safety cars en attendant la réparation des rails. Mais n’est-il pas possible de mettre en place un système de zone orange sur une certaine partie du circuit sans ralentir nécessairement tout le peloton, des heures durant? Quand vous êtes à l’autre bout du circuit, sous la tempête, et que vous assistez à un défilé de bolides à 80 km/h, je vous assure que vous ne la trouvez pas nécessairement bonne.

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Et que dire de ces entrées en piste de la voiture de sécurité sans aucune coordination? Franchement, là aussi, il y a moyen de trouver des solutions pour ne pas que certains candidats à la victoire tirent profit de la situation pendant que d’autres doivent manger leur volant derrière la deuxième SC ou encore patienter un temps fou à la sortie de la voie des stands. Les conditions météo et les choix de pneus cornéliens induits ont déjà suffisamment durci le travail des team-managers pour que ceux-ci voient tous leurs efforts anéantis par des décisions prises par des commissaires beaucoup trop teintés d’amateurisme…

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

Enfin, comment se fait-il que les parkings soient déjà complets à plusieurs heures du départ alors que les tribunes sont loin d’être combles? On soupçonne le circuit de vendre plus de places qu’il n’y en a… mais au détriment des vrais professionnels qui viennent sur le circuit pour y travailler, ce n’est vraiment pas sérieux. Et puis que dire de cette impossibilité d’obtenir le moindre pass pour un accompagnant comme il est possible sur n’importe quelle épreuve sportive majeure? On vit vraiment une drôle d’époque!

endurance,24,heures,francorchamps,circuit,belge,VDS,BMW,Z4,GT3,victoire,audi,WRT,R8,LMS,Palttala,Catsburg,Luhr,photos,2015,BES,blancpain,series

12:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, 24, heures, francorchamps, circuit, belge, vds, bmw, z4, gt3, victoire, audi, wrt, r8, lms, palttala, catsburg, luhr, photos, 2015, bes, blancpain, series | | |

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La première manche du Championnat sprint GT s'est disputé ce week-end à Nogaro. Une belle occasion pour notre compatriote, Maxime Martin, de démontrer, s'il le fallait encore, qu'il n'est pas devenu pilote officiel BMW en DTM pour rien. Ainsi, pour ce qui devrait rester un one shot, il était l'équipier de l'Allemand Dirk Müller sur la BMW Z4 GT3 du Team Trophy Bresil. Une voiture qui n'avait jamais brillé, jusque là, face aux Audi R8 et autres Mercedes SLS même si cette équipe est assez jeune dans une discipline où elle est présente depuis 2013.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Déjà deuxièmes dans la course qualificative disputée le dimanche, les deux compères ont pris la tête de la course principale dès le premier tour grâce au coup de volant de notre Bruxellois véloce qui s'est rapidement défait de l'Audi de Richelmi avant de perdre son avantage lors des ravitaillements.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Mais lors de vingt dernières minutes passionnantes, Dirk lutte face à un Stéphane Ortelli des grands jours qui doit pourtant laisser la victoire à la Munichoise. Sachant que le Team WRT et ses Audi jouent le championnat, le résultat de l'équipe de Vincent Vosse, qui prend les deuxièmes et troisièmes places puisqu'Orteil/Richelmi étaient rejoints sur le podium par Enzo Ide et Christopher Mies. Bref, c'est un joli podium aux couleurs belges que nous avons pu admirer hier en Armagnac.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

La bataille pour les quatrième et cinquième places fut marquée par un duel entre la Bentley Continental #84 de l'équipe HTP et la Ferrari F458 #333 du Rinaldi Racing, avec Max Buhk et Vincent Abril revendiquant les 12 points de la quatrième place.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

Avec une BMW, deux Audi, une Bentley et une Ferrari, il y avait quatre marques différentes dans le top cinq de cette première course principale. Moins de chance du côté de Laurens Vanthoor qui n'a pas pu participer à la manche principale suite à une grosse sortie de son nouvel équipier hollandais lors de la course qualificative. Espérons que ce Robin Frijns ne devienne pas trop coutumier du fait.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

En Pro-Am, la lutte fut chaude entre les deux Mercedes SLS du GT Russian Team mais l'avantage pris par Bernd Schneider en début de course (il sera même pointé momentanément au quatrième rang du général!) n'a servi à rien face à un Christophe Bouchut déchaîné qui, sur la #70, prenait l'avantage face à Karachev pour cette première victoire de catégorie synonyme de neuvième place finale.

BSS,GT,Blancpain,Sprint,series,Nogaro,manche,ouverture,maxime,martin,bruxellois,BMW,Z4,GT3,Audi,R8,WRT,

22:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bss, gt, blancpain, sprint, series, nogaro, manche, ouverture, maxime, martin, bruxellois, bmw, z4, gt3, audi, r8, wrt | | |

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

Aux côté du Cayman GT4 qui nous parle davantage, Porsche exposait sa 911 GT3 RS attendue par tous les puristes. Reconnaissable à son spoiler avant légèrement gonflé, ses ouvertures sur les flancs, son bouclier arrière plus agressif et surtout son aileron arrière réglable, la GT3 RS est annoncée à 1.430 kg soit dix de moins que la GT3 classique et ce, grâce au toit en magnésium et au capot en fibre de carbone.

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

Sous le capot arrière, le 6 à plat atmo de 4.0 litres annonce une puissance de 500 chevaux qui lui permettrait d'effacer le 0 à 100 km/h en 3″3, soit deux dixièmes de mieux que la GT3. La vitesse de pointe ne devrait pas excéder les 315 km/h, mais la GT3 RS serait capable de tutoyer les 7 minutes 20 secondes sur la boucle nord du Nürburgring.

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

Porsche,911,GT3,RS,Cayman,GT4,salon,Genève,2015,nouveautés,new,coupé,propulsion,track,piste

09:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 911, gt3, rs, cayman, gt4, salon, genève, 2015, nouveautés, new, coupé, propulsion, track, piste | | |

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

C'est la superbe déclinaison GT3 du coupé AMG GT qui nous a scotché sur le stand Mercedes. Une superbe remplaçante au SLS que nous avons toujours jugé trop lourdaud pour être décliné en bolide de compétition même s'il s'est imposé un peu partout dans le monde dans les courses d'Endurance, grâce entre autres, au si peu sympathique Bernd Schneider.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Bref, le look de cette nouveauté est à la hauteur de nos attentes avec un spoiler arrière démesuré, des éléments aérodynamiques joliment travaillés. Mais la cerise sur le gâteau, c'est que le son du 6.2 V8 atmosphérique retentira encore dans nos oreilles puisqu'il a été reconduit sous le capot avant de cette GT.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

La boîte de vitesses est séquentielle à six rapports, réglementation oblige, et Mercedes précise que sa suspension à double triangulation est presqu'entièrement en aluminium. La concurrence s'annonce toujours aussi dense et âpre puisque face à elle on retrouve des autos de marque prestigieuses: Aston Martin, Audi, Porsche, McLaren, Ferrari, Lamborghini et d'autres encore.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Pour la marque à l'étoile, Genève était l’occasion de faire découvrir le GLE Coupé qui viendra taquiner le BMW X6 avec des motorisations à essence et diesel allant de 258 à 367 ch sans oublier l’AMG de 585 ch. un engin qui plaira aux amateurs du genre qui aiment être vus et qui pourront transmettre toute leur agressivité sur la bande de gauche de l'autoroute!

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Encore plus anecdotique, Maybach refait son apparition et devient la griffe de prestige apposée à Mercedes pour décliner des variantes hyper-longues et hyper-luxueuses de la S600. Les familles royales apprécieront.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Enfin, dans la série "on ne ferait pas ça ailleurs mais comme on est à Genève, allons-y", Mercedes exposait un énorme Classe G63 AMG 6x6. Pour élaborer ce 4x4², Mercedes a supprimé un essieu, ajouté un nouveau train de roulement à amortissement piloté et surtout augmenté la garde au sol qui atteint désormais 450 mm soit une augmentation de 30 cm. Ce Classe G est ainsi capable de franchir des guets de près d’un mètre et dispose d’angles d’attaque et de fuite digne des meilleurs franchisseurs! Les mensurations sont exceptionnelles avec une hauteur totale de 2,25 m, une largeur de 2,10 m ainsi qu’un design exubérant avec de nombreuses pièces en carbone.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Autant dire tout de suite que prendre place à bord relevé quasiment de l’exploit ! Et si vous réussissez cela, vous découvrirez un habitacle riche avec des sièges en cuir et alcantara, une planche de bord en cuir surpiqué, etc.… Sous le capot, on retrouve le 4.0 V8 de 422 ch. A l’heure actuelle, rien n’indique que Mercedes ne commercialise pas ce modèle.

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

Mercedes,GT,AMG,GT3,track,piste,course,racing,new,V8,atmosphérique,GLE,Coupé,Maybach,limousine,G63,4x4²,6x6,désert,salon,genève,2015

15:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, gt, amg, gt3, track, piste, course, racing, new, v8, atmosphérique, gle, coupé, maybach, limousine, g63, 4x4², 6x6, désert, salon, genève, 2015 | | |