essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Ceux qui me lisent régulièrement le savent, les SUV et moi, c'est la guerre ou presque! Heureusement que mon épouse est là pour me forcer, de temps en temps, à accepter les propositions malhonnêtes de certains importateurs toujours pressés de me refourguer leur camelote soiffarde, peu discrète et tellement ennuyante à conduire... Pourtant, cette fois, c'est moi qui ai appelé Renault pour demander à essayer leur dernière création, j'ai nommé le Scenic de quatrième génération.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Depuis 1996, le monovolume compact de Renault trône en maître dans cette catégorie faisant le bonheur des pères de famille et autres bobos. Mais avec la concurrence des SUV, son étoile a un peu pâli. Le quatrième de la lignée tente donc de renouveler le genre en s’offrant une robe plus affriolante, clairement inspirée de celle de son grand frère l’Espace, avec des faux airs de SUV. Et je vous avoue que je craque! Joliment potelé et parfaitement assis sur ses grandes roues, le Scenic qui me fut confié durant une semaine ne m'a pas mis la honte comme pouvait le faire l'ancien, carré et peu gracieux, loin de mon image BCBG.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Par contre, je reste toujours un fervent opposant à la politique des petites motorisations (downsizing) dans des voitures lourdes et peu aérodynamiques. Avec le petit 1.5 diesel qui équipait ma voiture d'essai, annonçant 110 chevaux, associé pour l’occasion à la boîte de vitesses à double embrayage EDC, je n'étais pas optimiste à l'heure d'en prendre le volant.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Dans l'habitacle on retrouve quelques bonnes idées pratiques comme, par exemple, le vaste rangement coulissant entre les sièges ou la modularité des places arrière mais je ne suis vraiment pas fan des sièges. Leur assise est trop molle. Et si l’ergonomie des commandes est évidente, l’écran du GPS est positionné trop loin, et surtout, il est trop petit. Comme je privilégie toujours la position la plus basse au volant, je ne vois absolument pas les limites du véhicule à l’avant à cause de la profondeur importante de la planche de bord.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

C’est dommage car la visibilité périphérique est par ailleurs excellente, avec un angle mort de ¾ avant très limité. En revanche, c’est moins bien vers l’arrière. Les importantes surfaces vitrées apportent aussi une agréable luminosité: c’est agréable, mais je trouve la présentation un peu terne.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Ce Scénic IV a tout de même quelques arguments à faire valoir: un confort de suspension plutôt prévenant en ville, malgré ses grosses roues de 20 pouces, et surtout une très bonne boîte à double embrayage, parfaitement adaptée aussi à un usage urbain. Mais il manque vraiment un moteur capable d’emmener l’ensemble. Le Scénic est tout de même assez lourd et là, c’est limite dangereux lorsqu'on tente des dépassements sans attendre une visibilité parfaite loin devant. Ou plus simplement lorsqu'on traverse un carrefour en pensant qu'on a le temps.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Son seul atout passe évidemment par la consommation qui reste, pour beaucoup, le seul argument valable même si un moteur diesel coûte bien plus cher à l'usage qu'un essence. La tenue de route est saine, sans souci, mais le freinage n’est franchement pas terrible sur sol humide.

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

A son volant, madame a apprécié la visibilité vers l'avant et la position de conduite élevée. Elle découvrait également les derniers systèmes d'assistance à la conduite présents sur ce Scenic à l'image du régulateur de vitesse adaptatif entre 50 et 160 km/h, d’un système de freinage actif d’urgence opérationnel de 7 à 160 km/h, de l’alerte de franchissement de ligne qui vient donner une vibration au volant, de l’alerte distance sécurité, de l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux ou encore de l’avertisseur d’angle mort. Bref, un véhicule qui sonne de partout et qui pousse le conducteur à s'occuper de tout autre chose que de sa conduite mais c'est un autre débat!

essai,test, renault,scenic,dci,110,EDC,automatique,robotisée,traction,SUV,monovolume,français,roadtest

Le prix de cette version du Renault Scenic est fixé à 28.900 euros tvac.

14:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, renault, scenic, dci, 110, edc, automatique, robotisée, traction, suv, monovolume, français, roadtest | | |

edition,magazine,français,Champion,F1,spécial,Alesi,nostalgie,Mansell,Trulli,Comas

Ce n'est pas tous les jours que nous accueillons un nouveau venu dans la grande famille des magazines spécialisés en Sport Automobile. Champion Magazine sort cette semaine dans toutes les bonnes librairies françaises, belges et suisses. Ce premier numéro est consacré à la Formule Un.

edition,magazine,français,Champion,F1,spécial,Alesi,nostalgie,Mansell,Trulli,Comas

Champion Magazine se distingue par son élégance et la qualité de son papier. Il privilégie les longs entretiens, les enquêtes, les reportages inattendus et les angles parfois sarcastiques ou décalés. Accompagné de photos d’archives inédites, cette nouvelle revue livre des anecdotes fascinantes sur des personnalités aux noms évocateurs comme Prost, Senna ou Schumacher et s’attarde sur les destins extraordinaires de champions qui font de leur sport un art de vivre…

edition,magazine,français,Champion,F1,spécial,Alesi,nostalgie,Mansell,Trulli,Comas

La mise en page est épurée et, couchée sur un papier de 110 grammes, elle transforme la lecture en véritable plongée dans un autre univers. Un monde magique et un brin nostalgique qui se prolonge sur la page Facebook où près de 25.000 fans se sont déjà retrouvés!

"Notre fascination pour la course automobile est née à la fin des années 80. L’époque des affrontements bouillants entre Prost et Senna, celle des aventures héroïques de Peugeot au Paris-Dakar et des records de vitesse hallucinant au Mans. Nous restons à jamais marqué par ces années de passion, par les retransmissions lointaines et grésillantes ou par les coups de gueule sans concession des pilotes imprévisibles. Nous avons grandi, les moyens techniques ont gommé toutes les imperfections de l’image et le marketing a lissé le caractère des hommes. Ne reste que des discours lissés-policés en Full HD. En créant Champion Magazine, nous avons l’ambition de revenir aux sources de notre passion, de sortir des salles de presse aseptisées pour retrouver des personnalités qui font rêver. Un pari réussi pour notre premier numéro Spécial F1 dans lequel Jean Alesi, Jarno Trulli et Erik Comas se livrent avec émotion, mais sans concession."

edition,magazine,français,Champion,F1,spécial,Alesi,nostalgie,Mansell,Trulli,Comas

Nous ne pouvons que vous conseiller de l'acheter. Et que ceux qui ne sont pas fans de F1 se rassurent, les prochains numéros devraient les satisfaire...

11:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edition, magazine, français, champion, f1, spécial, alesi, nostalgie, mansell, trulli, comas | | |

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Attaqués de toutes parts par les SUV, qui offrent sept places et un look plus avenant, les grands monospaces sont une espèce en voie de disparition. Pour la cinquième génération de son icône, Renault affirme carrément avoir "réinventé l'Espace".

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

D'un point de vue esthétique, la modification est notable. Malgré une garde au sol supérieure (16 cm, soit 4 cm de plus qu'auparavant), l'Espace culmine moins haut que son prédécesseur (1,68 m soit 6 cm de moins), dans le but de lui offrir des lignes plus élancées. Les jantes, de 17 pouces à 20 pouces selon les versions, contribuent à donner de l'ampleur au modèle.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Les optiques apparaissent travaillées, même si on a déjà vu des reliefs plus complexes sur des modèles d'un niveau de gamme équivalent. Sous le capot, l'Espace fait bien entendu la part belle au Diesel. Il dispose ainsi du 1.6 dCi 130 qui fait les beaux jours des Mégane et Scénic.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Par ailleurs, il est le premier modèle particulier de Renault à offrir la version biturbo de ce bloc, déjà vue dans le Trafic. Cette dernière, forte de 160 ch, est exclusivement associée à une boîte à double embrayage à six rapports. En haut-de-gamme enfin, l'Espace reprend le bloc essence 1.6 turbocompressé de 200 ch de la Clio R.S.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Pour cinq personnes, l'habitacle se montre particulièrement aéré. La planche de bord est très originale et plus ergonomique qu'auparavant. Placé désormais devant le conducteur, l'instrumentation est configurable à souhait, et la position d'assise, aux amplitudes de réglage généreuses, devrait convenir à tous les gabarits.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Mais les regards sont aimantés par un autre équipement: la console centrale est surplombée par un grand écran tactile en position verticale, fourni de série. Une manière originale de faire cohabiter plusieurs menus comme, par exemple, la cartographie de la navigation et les réglages de la radio.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

10:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, espace, nouveau, salon, paris, mondial, auto, suv, monovolume, français, diesel, essence, turbo | | |

concours,design,dessin,futur,lauréats,podium,résultats,Michelin,pneus,manufacturier,français,clermont ferrand,

Dernièrement, Michelin a révélé les 15 finalistes du Michelin Challenge Design 2015, dont les réalisations seront présentées lors du Salon International de l'Auto d'Amérique du Nord (NAIAS) à Détroit en janvier 2015, «Drive Your Passion: Engaging Senses, Soul and Emotion».

Les réalisations individuelles et par équipes de créateurs venus d’Australie, de Belgique, de Corée du Sud, de France, du Guatemala, d’Inde, du Royaume-Uni, de Serbie et de Turquie ont été sélectionnées par un jury prestigieux composé des plus grands noms du design automobile au monde et d’experts de l’industrie.

Les 15 finalistes de l’édition 2015 ont été choisis parmi plus de 1 100 inscrits en provenance de 81 pays. En 14 ans, le Michelin Challenge Design a attiré plus de 7 300 participants de 118 pays.

«Le Michelin Challenge Design vise à célébrer et à promouvoir l’innovation en matière de conception de véhicules et la passion du design, deux éléments qui font partie intégrante de la culture de Michelin depuis sa création, indique Thom Roach, Vice-Président Marketing Amérique du Sud et du Nord Tourisme Camionnette Première Monte. Nous félicitons les vainqueurs qui, à travers leur participation, ont su nous communiquer leur vision et leur passion pour l’avenir.»

Le podium du Michelin Challenge Design 2015:

 1ère place: Youngjai Jun et Gunyoung Yoon – Corée du Sud

 2ème place: Aurélien Deleuze, Pierre-Hugues Vallin et Robinson Mancaux – France

 3ème place: Cristian Polanco – Guatemala

Les autres finalistes du Michelin Challenge Design 2015 sont, par ordre alphabétique:

Mehdi Alamdari et Ali Doostdar – Australie ; Nicholas Lee Dunderdale – Royaume-Uni ; Arjun Govil – Inde ; Jean Hiss et Robin Apprioual – France ; Jihwan Jung – Corée du Sud ; Marko Lukovic – Serbie ; Marcos Magister et Sebastian Vereertbrugghen – Belgique ; Jean-Thomas Mayer – France ; Hankil Moon – Corée du Sud ; Siriphong Roongruengvuthikul – Royaume-Uni ; Petar Vukovic – Serbie ; Emre Yazici – Turquie.

Les trois premiers créateurs seront les invités de Michelin au Salon International de l'Auto d'Amérique du Nord (NAIAS) organisé à Détroit en janvier 2015, ainsi qu’à la réception privée réservée aux designers, où ils seront mis à l’honneur. Les réalisations des 15 finalistes seront présentées au public lors du salon.

concours,design,dessin,futur,lauréats,podium,résultats,Michelin,pneus,manufacturier,français,clermont ferrand,

LE PODIUM DU MICHELIN CHALLENGE DESIGN 2015

«Le jury a été très impressionné par la créativité et la qualité des projets proposés, et nous avons eu du mal à distinguer les trois meilleurs parmi toutes ces excellentes réalisations, précise Stewart Reed, président du jury Michelin Challenge Design, et président de la section Transportation Design, Art Center College of Design. Le Michelin Challenge Design est devenu un concours largement reconnu et plébiscité, et les créateurs sont conscients de la formidable vitrine qu’il leur offre auprès de la communauté internationale des designers.»

Les membres du jury du Michelin Challenge Design 2015:

- Stewart Reed, président, section Transportation Design, Art Center College of Design, et consultant et président du jury, Michelin Challenge Design

- Rich Plavetich, directeur général, activité design, Nissan Design America

- Frank Saucedo, directeur, General Motors Advanced Design Studio

- Thomas Sycha, responsable du design, BMW Group Design, Europe

- Freeman Thomas, directeur, design stratégique, Ford Motor Company

- Mark Trostle, responsable du design de la SRT, Chrysler

- Jason Wilbur, directeur, Honda Advanced Design Studio

- Damien Michelin, juré d’honneur, Michelin North America.

concours,design,dessin,futur,lauréats,podium,résultats,Michelin,pneus,manufacturier,français,clermont ferrand,

08:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concours, design, dessin, futur, lauréats, podium, résultats, michelin, pneus, manufacturier, français, clermont ferrand | | |

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

En ces temps où tout conducteur souhaitant profiter de ses chevaux, comme il le ferait en toute légalité en Allemagne, est traité de criminel lorsqu’il est en France, il semble très courageux de proposer encore pareil modèle de la part de Peugeot. Certes, les 270 ch du petit 1.6 THP peuvent faire sourire les amateurs d’artillerie lourde mais nous remercions la marque au lion pour ce bel effort face à d’autres marques française où l’on ne jure plus que par l’hybride ou les SUV.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Comme pour la Peugeot 208 GTI, Peugeot mise à nouveau sur une certaine discrétion pour l’habillage de cette version musclée du coupé RCZ. Nous ne nous en plaindrons pas. Le coupé français est toujours aussi craquant et les petites touches apportées à cette version R lui vont bien. La lèvre du spoiler avant, les jantes spécifiques de 19’’, le toit en carbone, l’aileron arrière imposant et la double sortie d’échappement lui donnent du chien. Et que dire de ce superbe Rouge Erythrée qui a fait l’unanimité au sein de notre rédaction?

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Un train d’avance

Pour les mauvaises langues qui pensent que Peugeot s’est contenté de tourner la molette du turbo, précisons qu’un gros travail d’adaptation a été apporté à la RCZ R. Sans entrer trop dans les détails, sachez que la suspension est rigidifiée de 14%, que le carrossage négatif est passé de 1,2° à 1,8° tandis qu’un autobloquant Torsen s’est installé sous le moteur. Du coup, dès que la route se dégage, par une belle matinée dominicale ensoleillée, le Torsen permet de maintenir sa trajectoire sans trop souffrir de sous-virage et les amortisseurs qui nous faisaient sursauter à allure modeste se rattrapent en conduite soutenue malgré le piètre état de notre réseau routier. Et comme la suspension arrière est également plus rigide de 44% sans oublier les Goodyear Eagle F1 qui assument parfaitement leur boulot, on prend rapidement confiance. Seul bémol, une petite diode rouge au moment des changements de rapport nous auraient aidé à éviter des surrégimes lors de dépassements où nous nous concentrons avant tout sur les autres usagers de la route.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Sans ESP, c’est encore mieux

Très bien calibré, l’ESP ne se déclenche que rarement sur sol sec. Pourtant, en appuyant sur le petit bouton qui le désactive totalement, nous avons eu le sentiment d’une puissance moins contenue sans en devenir sauvage. Néanmoins, nous saluerons l’excellent travail de Peugeot Sport qui a fait de ce châssis plus tout jeune, il date de la première génération de 308, une réussite tandis que le petit 1.6 THP un rien linéaire, offre un rendement de grand garçon (169 ch/l!) et un couple tout aussi impressionnant de 330 Nm… L’échappement aurait pu se révéler plus lyrique mais il paraît qu’il est aux limites de l’homologation. Ah, n’oublions pas les freins dont les disques sont montés flottants sur un bol en aluminium, qui assurent pleinement leur job sans jamais s’évanouir. Sur routes ouvertes tout du moins.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Intérieur typé

Dans l’habitacle, le volant de dimension réduite mais pas exagérément comme les dernières productions sochaliennes, le levier de vitesses court, le pommeau spécifique en aluminium souligné de rouge et les nouveaux sièges baquet développés par Peugeot Sport - au maintien renforcé et cohérent avec le niveau de performance de la RCZ R - participent activement à l’ambiance spécifique. De jolies surpiqûres rouges parcourent la matière valorisante de la planche de bord ainsi que le cuir du volant, du soufflet de levier de vitesses, des panneaux de portes, des accoudoirs et des sièges. Bref, difficile de se montrer mécontent à l’heure de débourser les 40.470 € (prix de base) réclamés par le vendeur. D’autant que ce coupé traction avant est seul sur sa planète!

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Plus

Joli dessin

Caractère exclusif

Moteur puissant et coupleux

Conduite dynamique assurée

Moins

Insonorisation extérieure

Consommations en mode ’’attaque’’

11:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, peugeot, rcz r, coupé, français, traction, 270 ch, 1.6, thp, 330 nm, 40.000, euros, prix | | |

Citroën,DS3,next,generation,2016,3 portes,style,tendance,mode,essence,diesel,racing,cabriolet,projet,français,dessin,

Citroën peut réellement se montrer satisfaite des ventes de DS3 dont le lancement remonte déjà à 2010. Mais la marque française ne compte pas s'endormir sur ses lauriers en sachant qu'une nouvelle MINI va faire son apparition très prochainement. Du coup, on bosse fermement sur la seconde génération de la DS3 qui ne devrait pas apparaître avant 2016. Son style est assez inspiré du Concept de SUV Wild Rubis exposé lors du Salon de Shanghai au printemps dernier. Ses lignes se veulent plus solides, plus costaudes tandis que les éléments façon aluminium se généralisent autour de la calandre et sur les bas de caisse. Remarquez aussi le logo DS qui remplace celui de Citroën désormais dédié à une gamme plus accessible. La plateforme demeure celle du modèle actuel, également utilisée par la Peugeot 208 mais avec une structure allégée pour faire baisser le poids. La personnalisation demeure le cheval de bataille du chevron face à la MINI mais aussi l'Opel Adam même si celle-ci a du mal à se faire une place acceptable. Les moteurs seront semblables à l'offre de la Peugeot 208 avec un 3 cylindres 1.2 PureTech essence fort de 90 ch pour 100g/km de CO². La version turbo de se moteur atteindra 120 ch. Le 1.6 THP sera toujours proposé avec ses 160 ch mais des diesels plus modernes de 95 et 120 ch sont annoncés avec 99g/km de CO²! Enfin, les amateurs de sensations fortes seront heureux d'apprendre que la Racing sera renouvelée tandis qu'un cabriolet est toujours possible. La nouveauté n'est pas attendue avant 2016. (Sources: Auto Express)

Citroën,DS3,next,generation,2016,3 portes,style,tendance,mode,essence,diesel,racing,cabriolet,projet,français,dessin,

15:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citroën, ds3, next, generation, 2016, 3 portes, style, tendance, mode, essence, diesel, racing, cabriolet, projet, français, dessin | | |

Citroën,DS,X,DSX,SUV,4x4,premimum,gamme,nouvelle,new,chinois,production,locale,français,europe,calandre,new

La toute nouvelle Citroën DS-X, construite par les Chinois, va rivaliser avec les BMW X3 et Audi Q5 quand elle arrivera en 2014. Du moins sur le marché chinois parce qu'en Europe, il faudra patienter avant de la voir arriver. Le label DS devrait encore se développer en 2014, avec trois nouveaux modèles dont un SUV construit par les Chinois selon le patron de la société française, Frédéric Banzet. Les images exclusives d'AUTOExpress montrent ce à quoi le DSX hybride pourrait ressembler, avec une calandre trapézoïdale similaire à celle de la Numero 9, un concept exposé au Salon de Pékin en 2012. Cette nouvelle face avant, assez agressive avec des lignet qui traversent les phares DEL, est susceptible de devenir la signature DS. Elle sera également reprise sur les nouvelles berlines probablement siglée DS7 et DS9, ainsi que les DS3, DS4 et DS5 lorsqu'elles seront reliftées. Le DSX utilise beaucoup de chrome pour accentuer son statut haut de gamme, tandis que les barres de toit descendent dans les montants C pour prendre la forme d'un «aileron de requin» sur le côté déjà vu sur d'autres DS. Cependant, l'Europe devra attendre la nouvelle DS avant tout destinée au marché chinois.

Citroën,DS,X,DSX,SUV,4x4,premimum,gamme,nouvelle,new,chinois,production,locale,français,europe,calandre,new

14:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citroën, ds, x, dsx, suv, 4x4, premimum, gamme, nouvelle, new, chinois, production, locale, français, europe, calandre | | |

Peugeot,2008,nouveau,SUV,compact,baroudeur,urbain,2013,Salon,Genève,français,HDI,essence,Hybride,traction,tendance,fashion

Eclipsé au dernier Mondial de Paris par le superbe Concept Onyx, le Concept 2008 et sa robe jaune fluo très allergisante n'avait pas obtenu l'attention qu'il méritait. En effet, c'est avec ce baroudeur compact que la marque au lion va tenter de sortir de l'ornière. En découvrant les premiers clichés de ce 2008 qui fera ses débuts en mars au prochain salon de Genève, nous sommes plutôt optimistes.

Peugeot,2008,nouveau,SUV,compact,baroudeur,urbain,2013,Salon,Genève,français,HDI,essence,Hybride,traction,tendance,fashion

Doté d'entrées d'air agrandies et de projecteurs plus conventionnels, la face avant opte pour un regard moins agressif. Le profil n'a pas perdu beaucoup de son originalité, malgré l'adoption de poignées de porte et de roues plus petites. Même le bossage au-dessus des ouvrants arrière et la sculpture du flanc sont toujours là, et le graphisme inhabituel du vitrage latéral donne l'impression que les portes sont partiellement dépourvues d'encadrement de vitre. Quant à la poupe, elle arbore des feux plus hauts et le pare-choc est mieux armé pour affronter les stationnements indélicats. Sur le terrain très encombré et très porteur des SUV compacts, le futur Peugeot affrontera le Nissan Juke, l'Opel Mokka, la MINI Countryman, le Skoda Yeti mais aussi les futurs Renault Captur, Volkswagen Taigun et Chevrolet Trax.

Peugeot,2008,nouveau,SUV,compact,baroudeur,urbain,2013,Salon,Genève,français,HDI,essence,Hybride,traction,tendance,fashion

Côté technique, Peugeot annonce des trois cylindres essence et des turbodiesels e-HDi dotés du système Stop & Start. La gamme débutera avec une motorisation émettant seulement 99 g de CO2 par km. Longue de 4,16 m et partageant la plate-forme PF1 de la  208, la baroudeuse compacte profitera aussi d'inédits trois-cylindres essence turbocompressés poussés jusqu'à 135 ch environ, ainsi que du 1.6 HDi développant jusqu'à 115 ch. Il se murmure également qu'une version hybride simple traction est dans les cartons. Mais dans ce segment en forte croissance, l'absence de quatre roues motrices ne semble pas gêner les acheteurs, qui se ruent majoritairement sur les variantes traction, même quand des versions 4x4 sont proposées au catalogue.

Peugeot,2008,nouveau,SUV,compact,baroudeur,urbain,2013,Salon,Genève,français,HDI,essence,Hybride,traction,tendance,fashion

21:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peugeot, 2008, nouveau, suv, compact, baroudeur, urbain, 2013, salon, genève, français, hdi, essence, hybride, traction, tendance, fashion | | |

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

En pleine explosion, le segment des SUV compacts ne cesse d’enregistrer de nouveaux adeptes. Peut-être refroidi par l’échec de Renault dans le domaine, avec un Koleos invendable, Peugeot n’avait pas encore jugé bon de mettre un pied dans l’engrenage du succès.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Grâce à son partenariat avec Mitsubishi, le groupe PSA a pu entrer dans la danse avec ce Peugeot 4008 qui partage sa plateforme avec le Mitsubishi ASX et le Citroën C4 Aircross. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il est réussi le premier 4x4 urbain de la marque au lion. Il suffit de compter le nombre de personnes nous ayant interpellé en voyant l’engin particulièrement bien dessiné.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Sa calandre béante, ses larges ouïes bordant le bouclier avant ou encore sa face arrière suffisamment différenciée de ses consœurs en font un véhicule particulièrement attractif. Malheureusement, l’habitacle nous a semblé moins séduisant. Un peu trop typé japonais à notre goût, il recèle de plastiques peu engageants et de détails peu valorisants comme les ouïes de ventilation ’’on/off’’. Et puis il y a la position de conduite trop haute et un volant ne se réglant pas suffisamment en hauteur. A l'arrière, l'habitabilité n'est pas non plus prodigieuse mais le toit panoramique apporte une très belle luminosité dans l'habitacle.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Sur la route, le 4008 se montre très agréable. Le 1.8 HDi d’origine Mitsubishi s’offre un nouveau turbo et propose 150 chevaux. De quoi procurer une vigueur et du répondant que l’on n’attend pas spécialement de la part de ce type de véhicule. Une réelle bonne surprise.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Et ce qui est encore mieux, c’est que la garde au sol suffisante et le bon angle d'attaque permettent de grimper de solides côtes et de franchir des obstacles en toute décontraction. Bref, ce 4008 dispose de plus d’un tour dans son sac. Disponible dans une seule finition (Allure) et en quatre roues motrices, le 4008 1.8 HDi s’affiche à 32.580 euros tvac.

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

Peugeot,4008,HDI,1.6,150 ch,diesel,français,sub,compact,test,essai,road,allure,finition,prix,

13:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 4008, hdi, 1.6, 150 ch, diesel, français, sub, compact, test, essai, road, allure, finition, prix | | |

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Imaginez qu'un constructeur automobile expose plus de dix pour cent de sa production existante sous un même toit (un constructeur comme Ford aurait des millions de voitures en un même lieu). Pourtant, les automobiles Voisin, la marque de luxe française emblématique des années 1920 et 1930, peut juste se permettre d'en exposer... 17.

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Gabriel Voisin B. a commencé à construire des voitures en 1919. Véritable pionnier de l'aviation, il fabriqua un hydravion avec lequel il effectua un vol au-dessus de la Seine dès 1905 et dessina les plans d’un avion utilisé par l’armée française pour les bombardements durant la première guerre mondiale. A la fin de ce conflit, il a porté son dévolu sur le secteur de l'automobile.

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Ses créations ont été techniquement très pointues, aérodynamiquement modernes dans un style art déco tellement tendance en 2012 (il suffit de repenser au stand Rolls-Royce lors du dernier Mondial de Paris).

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Alors que plus de 10.000 véhicules ont été assemblés dans l'usine de la banlieue parisienne, moins de 150 ont survécu aux outrages du temps. Étonnamment, le célèbre Mullin Automotive Museum à Oxnard, en Californie, compte plus d'une douzaine de ses chefs-d'œuvre. Et jusqu'en avril 2013, une exposition les met particulièrement en valeur. Les exemples notables incluent la C25 Aerodyne 1935 Type qui a remporté le Best of Show à Pebble Beach en 2011 ou encore la reconstruction de la C6 1923 Type "Laboratoire" de course (photo ci-dessous).

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Voisin,Gabriel,exposition,musée,mullin,USA,States,Etats-Unis,Californie,avril,2013,français,aerodyne,luxe,aviation,art déco,patrimoine,mondial,automobile,histoire

Crédit photos: http://www.drewphillipsphotography.com/