essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime bien

Il est plutôt amusant de constater combien les designers parviennent à nous proposer des berlines particulièrement bien dessinées depuis quelques années. A l'opposé des SUV de plus en plus massifs et laids - n'ayons pas peur des mots -, les familiales préfèrent sacrifier une part de leur habitabilité pour privilégier les lignes sportives. Et la nouvelle Opel Insignia n'y échappe pas. Particulièrement réussie, elle tranche avec la lourdeur de sa devancière. La position de conduite est d'ailleurs plus basse et le poste de commande est particulièrement modernisé.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Les places arrière offrent un espace assez impressionnant et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il s'agit bel et bien d'une cinq portes dont le hayon s'ouvre sur un volume disponible allant de 490 à 1.450 litres un peu inférieur à ce que l'on peut trouver dans le groupe VW par exemple (Skoda Superb et VW Passat).

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Plutôt malin

L'équipement est complet dans la finition la plus haute, Innovation, qui équipait notre voiture d'essai. On peut citer l'éclairage intelligent qui comprend l'assistance grands phares, le capteur de pluie et la détection des tunnels, le Park Pilot à l'avant et à l'arrière ou encore les jantes de 17 pouces en alliage. Notre voiture était malgré tout pourvue de quelques options allant du cuir des sièges aux jantes de 18" en passant par le Head Up Display ou encore la Radio RF900 Navi avec IntelliLink.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

J'aime moins

Vous le savez, au Rédacteur Auto, nous n'avons jamais été de grands fans du downsizing. Si le petit 1.5 turbo essence (165 ch - 250 Nm) tout neuf qui équipe cette grande berline se montre particulièrement silencieux, il n'en reste pas moins qu'il se révèle trop juste pour animer correctement une voiture de 1.472 kg. Alors oui, le poids est en baisse réelle par rapport à la génération précédente mais la sensation de petit moteur est palpable sans parler du manque de réactivité sous 2.000 tr/min. Et comme les dernières réalisations du genre, ce moteur n’aime pas monter dans les tours. Opel et d'autres ont réussi à rendre ces moteurs essence aussi peu amusants que les Diesel qu'ils sont appelés à remplacer.

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je l'achète

Les berlines racées sont définitivement devenues les voitures de gens de bon goût, ceux qui n'ont pas besoin de se pavaner au volant de SUV ostentatoires pour démontrer une supposée supériorité sur leur voisin. On est plutôt fans de cette nouvelles Insignia mais alors dans une version GSi et tant qu'à faire, équipée du 2.0 essence de 260 ch. Oui, je sais, on ne se refait pas!

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

Pourquoi je ne l'achète pas

Affichée à 31.450 euros en finition haute, cette Opel est une bonne affaire. Mais son moteur un peu faiblard et son gabarit important ne plaident pas en sa faveur. En même temps, si ce sont là ces seuls défauts, elle devrait se vendre assez facilement. Ah non, on a oublié sa boîte de vitesses, qui reste typiquement marquée Opel par son manque de douceur dans son maniement et par l'allonge des rapports qui participe au sentiment de dieselisation des petits essences turbo mais là, ce sont les normes antipollution qui sont coupables...

essai,test,opel,insignia,grandsport,1.5,turbo,165,ch,roadtest,30.000,euros,prix,essence,manuelle,bm,traction,new,nouvelle,familiale,berline,2018

14:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, opel, insignia, grandsport, 1.5, turbo, 165, ch, roadtest, 30.000, euros, prix, essence, manuelle, bm, traction, new, nouvelle, familiale, berline, 2018 | | |

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Nous ne nous en cachons pas, au Rédacteur de l'automobile, on craque devant les Italiennes. Et je vous parle de voitures! Lassé par les éternelles BMW Série 3 et autres Audi A4 totalement semblables à celle du voisin, je préfère de loin opter pour une voiture originale. La Jaguar XE répondait déjà largement à ce critère mais cette année, c'est la nouvelle Alfa Giulia qui remporte mes suffrages à l'heure de choisir la voiture qui m'aura le plus marqué lors de mes essais 2016.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Les lignes de la carrosserie sont superbes et les raccords particulièrement peu nombreux. Le capot est posé sur les ailes avant et la calandre est évidemment centrée sur le mythique triangle central sur lequel figure le sigle de la marque milanaise. Les lignes arrière sont également très épurées et les flancs sont joliment bombés. Notons néanmoins les joints de portière assez importants.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Position de conduite

A bord, cela fleure bon le cuir et la couleur des sièges se retrouvent sur le tableau de bord et les contre-portes. En revanche, même si les plastiques moussés sont généreusement utilisés et plutôt bien assemblés, l’aspect du plastique de la console centrale autour du levier de vitesse, manque de cachet, sans parler de la solidité apparente des boutons placés sur cette console. À bord, malgré le fait que cette Giulia soit plus courte de quelques centimètres que les familiales d’outre-Rhin, elle offre tout de même trois à quatre centimètres supplémentaires pour les jambes des passagers arrière qui, après avoir franchi le maintien latéral un peu gênant lors de l’accès, seront bien installés.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Mais les rangements auraient plus être plus nombreux et plus volumineux, tant dans les contre-portes que dans la boîte à gants. Face à lui, le conducteur retrouve une évocation des deux gros compteurs Alfa mais surtout un volant à trois branche au cerceau très fin qui appelle à la conduite. Cela tombe bien, c’est pour ça qu’on est là! Les sièges auraient pu offrir un maintien mieux marqué même si dans la plupart des cas, il s’avère suffisant.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Où sont passés les 180 chevaux?

Malgré un poids très raisonnable pour sa taille (1.445 kg annoncés grâce à des portes, ailes avant et toit en aluminium), les relances du 2.2 diesel, tout de même vigoureuses, ne nous semblent pas complètement à la hauteur des 180 chevaux annoncés. Et le couple de 450 Nm qui les accompagne n’est guère perceptible. Certes, la molette DNA joue pleinement son rôle en offrant un ressenti bien plus dynamique dans le mode D mais la puissance nous semble plus proche des 150 chevaux. Peut-être est-ce l’excellente boîte automatique à 8 rapports d’origine ZF qui adoucit excessivement les choses?

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Sur la route, la Giulia se montre efficace et très stable grâce à son train arrière imperturbable. Et malgré l’absence de suspensions pilotées sur cette version, elle apparaît à la fois confortable et très bien amortie, y compris sur les déformations parfois sévères de notre essai. Travaillant avec une belle progressivité, les suspensions de notre Alfa ne sont jamais perturbées par les changements d’appui, même brutaux. Un joli travail des metteurs au point qui procure de surcroît une belle motricité permettant de ré-accélérer tôt pour ceux qui apprécient une conduite dynamique. Seul bémol, cette direction précise et très directe s’avère trop légère, y compris en appui, ce qui empêche de bien sentir le niveau d’adhérence et ses évolutions. Heureusement, l’ESP veille au grain et agit avec discernement, sans jamais être castrateur.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Fantaisie interdite

Malheureusement, les amateurs de glisse en seront pour leurs frais puisqu’il n’est pas possible de déconnecter l’ESP. Ainsi va le monde actuel qui veut votre sécurité à tout prix! La sonorité de ce nouveau moteur diesel est assez présente à froid mais elle s’estompe avec la montée en température. Par contre, alors que notre exemplaire d’essai affichait un peu plus de 3.000 km, nous avons dû composer avec des coupures inopinées de l’écran central, nous privant de la radio avant de se rallumer quelques secondes après sans que nous n’ayons rien demandé.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

Affichée à 38.630€ en prix de départ, l’Alfa Giulia 2.2 JTDm 180 Super ECO (99g de CO²) est moins chère que l’Audi A4 2.0 TDi S-tronic S Line (45.587€) ou que la Mercedes C250d (43.923€) mais un rien plus chère que la BMW 320d à 38.390€ avec une boîte Steptronic. Pour prendre une autre propulsion aux dents longues, sachez qu’une Infiniti Q50 2.2d est à 37.500€ avec 170 ch et une boîte auto.

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

+

Lignes réussies

Position de conduite

Comportement naturel

-

Espaces de rangement

Volume du coffre

Alfa,Romeo,Giulia,JTDm,2.2,180,ch,propulsion,nouvelle,essai,test,route,diesel,boîte,automatique,voiture,année,voiture de l'année,2016,italie,berline,familiale

19:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa, romeo, giulia, jtdm, 2.2, 180, ch, propulsion, nouvelle, essai, test, route, diesel, boîte, automatique, voiture, année, voiture de l'année, 2016, italie, berline, familiale | | |

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

La Toyota Corolla est la voiture la plus vendue au monde. À ce jour, 40 millions de Corolla se sont écoulées dans le monde depuis le lancement de la première génération en 1966, il y a déjà 47 ans. La dernière – et onzième – génération de Corolla est désormais construite sur 16 sites de production et est vendue dans plus de 150 pays du monde dont notre petit royaume.

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

Chaque nouvelle génération de Corolla adopte de nouveaux concepts et technologies. Celle-ci est disponible avec le petit 1.33 cc essence (99 ch) ou encore le 1.6 Valvematic (132 ch) avec boîte manuelle ou automatique à six rapports. Enfin, les Belges privilégieront probablement le 1.4 D4-D de 90 ch. Les prix démarrent à 18.300 euros tvac et vont jusqu'à 26.760 euros.

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

20:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, corolla, onzième, génération, berline, japonaise, moyenne, familiale, 2014, nouvelle, new, essence, diesel, transmission, manuelle, automatique | | |

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Voilà deux monovolumes asiatiques qui seront exposés à la fin de la semaine prochaine au Mondial de l’Automobile de Paris avant de se retrouver dans les rues au début de l’année prochaine.

Kia et Toyota, puisque c’est d’eux qu’ils s’agit, font une nouvelle fois preuve d’une nouvelle dynamique en matière de style. Quitte à déplaire à certains. Une offensive que le constructeur coréen avait annoncée et qui est bel et bien réelle depuis la présentation de la Rio et de la nouvelle Cee’d. Cette fois, c’est son monovolume compact, le Carens qui est passé sur le billard et il y avait du boulot!

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Ce nouveau Carens est développé sur la plateforme de la Cee’d à qui il emprunte quasiment la face avant et la calandre. On appréciera aussi le capot moteur lisse,  presque dans le prolongement du pare-brise. L’esprit moderne et élancé est d’ailleurs complété par un petit aileron de hayon plutôt bien intégré.

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Ce dernier surmonte un arrière plutôt classique avec des feux très typés Kia. L’arrière de l’auto est agrémenté d’un bas de pare choc noir qui allège l’aspect l’ensemble. Ce nouveau Carens est prévu pour 5 ou 7 passagers et selon Kia l’habitacle se veut pratique, spacieux, confortable et lumineux avec une planche de bord classique et pas désagréable à regarder. Aucune information au sujet des mécaniques et boites de vitesses mais on peut raisonnablement penser que les moteurs 1.6 GDI (135 ch) et 1.6  CRDI (110 et 128 ch) seront de la partie.

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale 

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Face à lui, le Toyota Verso 2013 n’est pas en reste puisqu’il adopte la nouvelle face avant de l’Auris. Toyota greffe une nouvelle calandre incisive avec en son centre le logo du constructeur. Une baguette horizontale chromée s’étire jusque dans les blocs optiques. Ces derniers deviennent plus agressifs et intègrent de nouveaux feux à diodes électroluminescentes sur la finition supérieure.

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Trois nouvelles teintes de carrosserie entrent au catalogue: un blanc nacré et deux bleus.

A bord, Toyota propose une nouvelle finition noire satinée, la boîte à gant est désormais revêtue d’un matériau moussé et les contre-portes, l’accoudoir et le volant profitent de cuir. Sur la version haut de gamme, les sièges sont équipés de soutiens latéraux en cuir et l’accès à bord ainsi que le démarrage se font sans clé. Le Verso reste disponible avec 5 ou 7 places.

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Le Toyota Verso 2.0 D-4D de 126 chevaux (diesel) revendique désormais des émissions de CO2 à moins de 130 g/km (zone neutre à l’achat). Le 2.2 diesel de 150 chevaux et le 1.6 essence de 132 chevaux sont toujours proposés.

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

Assemblé exclusivement en Turquie, le Toyota Verso 2013 restylé vise la barre des 50.000 exemplaires l’année prochaine, soit une part de segment de 5% sur le Vieux Continent. 

Kia et Toyota auront fort à faire pour contrer les Citroën Picasso, Opel Zafira, Renault Scenic et autres Peugeot 5008. 

monovolume,compact,Kia,Carens,Toyota,Verso,2013,salon,paris,mondial,diesel,essence,familiale

16:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monovolume, compact, kia, carens, toyota, verso, 2013, salon, paris, mondial, diesel, essence, familiale | | |

Citroën,DS4,racing,concept,salon,genève,familiale,sportive,étude,style,prototype,1.6,THP,256 ch

Après la petite DS3 Racing, il semblerait que Citroën souhaite commercialiser une variante délurée de sa DS4. Pour tester les réactions du public, la marque aux chevrons exposera une étude de style au prochain Salon de Genève. Celle-ci se distingue par sa couleur mat. Cette peinture au grain spécial accroche différemment la lumière afin de faire ressortir ses traits.

Citroën,DS4,racing,concept,salon,genève,familiale,sportive,étude,style,prototype,1.6,THP,256 ch

Du côté des liaisons au sol, le châssis a été abaissé de 35 mm alors que les voies avant et arrière sont respectivement élargies de 55 mm et 75 mm. Extérieurement, le style est agressif grâce à un diffuseur d'air, une jupe de bouclier avant, une ceinture de bas de caisse et des élargisseurs d'aile.

Citroën,DS4,racing,concept,salon,genève,familiale,sportive,étude,style,prototype,1.6,THP,256 ch

Sous le capot, Citroën fait appel au 1.6 THP turbo poussé à 256 ch. Renforcé, le système de freinage est doté de disques de 380 mm tandis qu'à l'avant, ils sont pincés par des étriers fixes à 4 pistons. De quoi freiner les roues montées en pneumatiques 19 pouces larges (235/40) sur des jantes bicolores.

21:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citroën, ds4, racing, concept, salon, genève, familiale, sportive, étude, style, prototype, 1.6, thp, 256 ch | | |

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

Attention, la Turbo reste bel et bien la version la plus puissante de la gamme Panamera. Mais comme il en a la fâcheuse habitude depuis quelque temps, le constructeur allemand multiplie les déclinaisons histoire de faire saliver le client. Cette fois, il choisit d'apposer les lettres GTS sur le coffre de la Panamera.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

A l'image des modèles qui reçoivent cette dénomination, la très encombrante berline reste fidèle à un moteur atmosphérique. En l'occurrence, le 4.8 V8 à injection directe mais pour l'occasion, il grimpe de 400 à 430 ch et de 500 à 520 Nm. La Turbo et ses 500 ch n'ont pour l'instant rine à craindre mais cette Panamera GTS s'offre le 0 à 100 km/h en 4"5, au lieu de 5". En revanche, elle ne laisse pas d'alternative pour sa transmission: ce sera quatre roues motrices et boîte à double embrayage pour tout le monde.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

Mais les ingénieurs Porsche ont néanmoins justifié leurs plantureux salaires en retravaillant le châssis. Abaissée de 10 mm, la Panamera GTS adopte une voie arrière élargie de 10 mm grâce à des entretoises, des freins empruntés à la Turbo et des suspensions pneumatiques aux réglages affermis. L'antiroulis actif  PDCC et le différentiel arrière à contrôle électronique PTV Plus figurent toujours sur la liste des options, tout comme les disques en carbone-céramique. Côté look, enfin, la discrétion est de mise. L'extérieur est placé sous le signe du noir, qui habille les sorties d'échappement, le fond des optiques, le diffuseur ou les entourages de vitres. Quant à l'instrumentation, elle affiche quelques informations supplémentaires, comme les accélérations latérales ou longitudinales, alors que la sellerie fait la part belle à l'Alcantara.

porsche,panamera,gts,new,nouvelle,4.8,v8,atmosphérique,photos,pictures,430 ch,familiale,

13:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, panamera, gts, new, nouvelle, 4.8, v8, atmosphérique, photos, pictures, 430 ch, familiale | | |

ford,mondeo,2012,genève,salon,berline,familiale,style,design,finition,tdci,essence,ecoboost,diesel,

Ford s'apprête à dévoiler la Mondeo la plus excitante jamais commercialisée. Avec un style inspiré du Concept Evos exposé dernièrement à Francfort, la berline espère chambouler son image en jouant également la carte de la technologie. C'est à Genève, en mars 2012, qu'elle devrait faire ses premiers pas avant de se retrouver sur nos routes à l'été. A l'avant, nous retrouvons la large calandre trapézoidale vue sur les derniers modèles mais aussi des phares très étendus, très allongés. Les flancs et surtout les ailes arrière rebondies donnent un certain style à cette familiale qui n'est pas sans rappeler les Jaguar. Sous le capot, nous aurons droit aux 1.6 et 2.0 Ecoboost essence turbo avec des puissances de 150, 180 et 200 ch. Du côté des diesels, ce sera le 1.6 TDCi de 112 ch et le 2.0 TDCi de 137 et 163 ch. Dans l'habitacle, la finition devrait progresser pour se rapprocher des marques premium tandis que la technologie ne sera pas en reste. Le système d'info-divertissement SYNC sera proposé mais aussi tous les derniers gadgets technologiques.

ford,mondeo,2012,genève,salon,berline,familiale,style,design,finition,tdci,essence,ecoboost,diesel,

14:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, mondeo, 2012, genève, salon, berline, familiale, style, design, finition, tdci, essence, ecoboost, diesel | | |

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

Trois fois, c’est trois fois mieux

Nous avons eu récemment l’occasion de tester les modèles les plus récents de la gamme C3 chère à Citroën. Une expérience unique qui nous a permis de mieux comparer directement les différentes déclinaisons de carrosserie avec le C3 Picasso familial, la classique C3 et la très désirable DS3. Avec chacune des caractères bien différents, elles justifient pleinement le choix de la marque française de diversifier au maximum sa gamme moyenne. Et nous font regretter le manque d’idées semblables en haut de gamme.

Si les constructeurs d’outre-quiévrain ont mis dix ans pour comprendre que la qualité était indissociable du succès commercial d’un modèle, ils doivent maintenant prendre le sillage des Allemands en multipliant les modèles. Encore trop cantonnés à la définition classique des segments, ils hésitent visiblement à surfer sur la vague des niches que d’autres exploitent parfaitement non sans un certain succès commercial.

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

Familles heureuses

Avec son C3 Picasso, Citroën a visé juste. Compact mais très habitable, sa ligne sympa et son habitacle original remportent un véritable succès. Souvent croisé dans des coloris originaux, le C3 Picasso démontre que l’uniformité n’est pas nécessairement synonyme de succès. Sa banquette réglable n’empêche pas son coffre d’offrir un volume très correct de 290 litres au minimum. Essayé dans sa variante HDI 110, il s’est montré vif, disponible et doux tout en limitant fortement son niveau de bruit. L’engin parfait pour affronter la circulation quotidienne en toute sérénité. Au chapitre des choses qui fâchent, il faudra parler du prix qui n’est pas spécialement démocratique et d’un comportement pas franchement dynamique. Il faut tout de même signaler que le roulis et le tangage sont très moyennement maîtrisés même si la majorité de ses utilisateurs n’en prendra jamais conscience!

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

Carte jeune ou senior?

En renouvelant sa C3, Citroën n’a pas réellement pris de risques. Les lignes rondes sont magnifiées pour donner un caractère plus viril à la ligne générale. De quoi attirer une clientèle plus jeune pour ne pas dire masculine. C’est oublier un peu vite que son toit vitré panoramique très agréable et ses teintes pastelles plairont davantage aux dames. Par contre, l’intérieur est plutôt décevant. Face au C3 Picasso, sans parler de la DS3 avec laquelle la berline classique partage pourtant son tableau de bord, celui-ci semble bien tristounet sans parler d’un sentiment de qualité en baisse purement subjectif. Parce que s’il y a bien un domaine ou la nouvelle C3 a fait d’énormes progrès, c’est celui de la qualité d’assemblage et de finition.

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

Comportement tout confort

Dans le droit fil de ce que Citroën réalise de mieux, la C3 se montre particulièrement confortable. Un atout pour un véhicule qui se veut polyvalent. Sur autoroute, le 1.6 HDI 90 se montre volontaire sans être trop bruyant. Il manque un peu de coffre mais sa consommation contenue ravira les budgets serrés. Par contre, il ne faut pas trop se montrer tatillon au chapitre du comportement. La conduite dynamique n’a visiblement pas été citée dans le cahier des charges. Les suspensions sont très souples et l’auto se vautre rapidement sur son train avant lorsque le rythme augmente. Bref, toute ambition un brin sportive est proscrite mais une nouvelle fois, les clients potentiels choisiront la C3 pour d’autres arguments bien plus évidents.

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

DS3, notre préférée!

En véritable épicurien, nous avons gardé le meilleur pour la fin. La DS3, nous en raffolons! Equipée du 1.6 HDI de 110 ch, elle offre un superbe compromis entre confort et dynamisme. Par rapport à la dureté d’une MINI, la DS3 parvient à se montrer suffisamment vive en conduite active tout en dispensant un confort largement supérieur à ce qui se fait ailleurs dans la catégorie. Enfin une Citroën qui n'est pas molle sur ses quatre roues et qui est capable d'offrir de bonnes sensations de conduite! C'était là une des priorités lors du développement de la voiture et c'est réussi. Avec elle, nous traverserions l’Europe sans aucuns soucis. Parfaitement insonorisée, la DS3 offre une position de conduite impeccable. Face à vous, le tableau de bord bi-tons donne une ambiance unique à l’habitacle et participe au côté exclusif de ce modèle. Car en choisissant la voie de la personnalisation à outrance, Citroën répond pleinement à un besoin existant chez bien des conducteurs de se différencier du voisin.

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

Combinaisons multiples

Citroën offre une palette de onze coloris différentes, dont des jaunes et rouges qui ne passent pas inaperçus, huit garnissages de sièges, quatre variantes de teintes pour le toit avec des décors aux dessins les plus inattendus (certains évoquant des tatouages) sans oublier onze dessins de jantes disponibles. Chacun peut donc personnaliser son modèle en faisant grimper la note au passage. Les larges portes facilitent l'accès aux places avant. Accéder à la banquette exige en revanche quelques acrobaties, d'autant que le mécanisme de basculement des sièges ne fonctionne pas parfaitement. La visibilité périphérique est perturbée par les larges montants B. C'est surtout pénible en ville. Pour cette catégorie, le coffre offre un joli volume. Les dossiers arrière peuvent être rabattus asymétriquement. Notons encore la bonne dotation de série. Le tarif est plutôt élevé mais grâce aux nombreux packs, les options sont proposées à des prix abordables. Vous l’aurez compris, notre coup de cœur va largement à la DS3 mais le C3 Picasso n’en reste pas moins diablement intelligent là où une C3 classique se veut sage et confortable. Avec pareil trio, Citroën s’ouvre un bel avenir dans le segment!

Essai,gamme,Citroën,C3,DS3,Picasso,française,chevron,HDI,HTP,1.6,2.0,diesel,essence,sportive,familiale

La gamme C3

Citroën C3 1.1i Attraction                                60 ch                     12.726€

Citroën C3 1.4 HDI Attraction                          70 ch                     14.836€

Citroën C3 1.4i Seduction                               75 ch                     15.126€

Citroën C3 1.6 HDI 104g Attraction                 90 ch                     16.186€

Citroën C3 1.4i Exclusive                                95 ch                     17.926€

Citroën C3 1.6i Exclusive                                120 ch                    18.926€

Citroën C3 1.6 HDI Exclusive                          110 ch                    21.486€

 

Citroën C3 Picasso 1.4 Attraction                    95 ch                     15.486€

Citroën C3 Picasso 1.6 HDI Attraction             92 ch                     17.186€

Citroën C3 Picasso 1.6 Exclusive                    120 ch                    19.901€

Citroën C3 Picasso 1.6 HDI Exclusive             110 ch                    22.601€

 

Citroën DS3 1.4 Chic                                      95 ch                     15.476€

Citroën DS3 1.6 SoChic                                  120 ch                    17.776€

Citroën DS3 1.6 HDI SoChic                           90 ch                     18.736€

Citroën DS3 1.6 T Sport SoChic                      150 ch                    20.076€

Citroën DS3 1.6 HDI SportChic                       110 ch                    21.036€

17:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, gamme, citroën, c3, ds3, picasso, française, chevron, hdi, htp, 1.6, 2.0, diesel, essence, sportive, familiale | | |

01-nissan-ellure-concept.jpg

Ce concept présenté par Nissan au Salon de Los Angeles ré-interprète de manière magistrale la berline familiale classique. Et au vu des dernières productions de la marque, nous pouvons même espérer voir un modèle de série reprenant pas mal de lignes de cette Ellure.

05-nissan-ellure-concept.jpg

Reste des éléments typés prototype comme ces jantes de 21 pouces ou ces portes arrière à ouverture antagoniste sans oublier les couleures inhabituelles utilisées dans l'habitacle.

13-nissan-ellure-concept.jpg

Sous le capot, la Nissan utilise un 4 cylindres 2.5 assisté d'un moteur électrique de 25 kW. La transmission aux roues avant se fait par l'intermédiaire d'une boîte X-Tronic CVT. Voilà pour le principal mais nous espérons avant tout que les éléments stylistiques de cette étude plutôt réussie parviennent un jour jusqu'aux futurs modèles de série.

40-nissan-ellure-concept.jpg

12:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, ellure, prototype, étude, style, los angeles, salon, automobile, japonais, constructeur, projet, futur, ligne, berline, 2.5, hybride, familiale | | |