essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Même si Opel n’insiste pas trop là-dessus, le Crossland X remplace bel et bien le minispace Meriva. Haut, assez spacieux et pratique à l'intérieur, le nouveau venu possède les attributs de son prédécesseur mais il offre cependant moins de place aux occupants arrière. Et puis la disparition du système d'ouverture des portes du Meriva (comme sur une Rolls Royce) attristera les amateurs d'originalité technique.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pour concocter ce rival des VW Tiguan ou autres Peugeot 2008, Opel a fait dans la simplicité. Faute de plate-forme moderne disponible, il s'est adressé à PSA. Première Opel élaborée sur une base française, le Crossland X emprunte donc l'architecture et les moteurs des Peugeot 208 et 2008 et des Citroën C3 et C4 Cactus. Il a même eu l'honneur de devancer de quelques mois son frère, le Citroën C3 Aircross qui franchit actuellement les portes des concessions. Et l'Opel comme le modèle de la marque aux chevrons sont produits dans la même usine de Saragosse en Espagne, un site appartenant à l'allemand.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

J'aime bien

Extérieurement, le Crossland X est plutôt réussi avec un toit gris ou noir qui sied à merveille au reste de la carrosserie surtout lorsque celle-ci est parée de couleurs vives. L’arrière est davantage stylé que l’avant, plus fade mais on aime assez cette ligne latérale, courbe et chromée de la custode qui marque les dernières Opel.

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Plutôt malin

Le moteur tri-cylindre PSA 1.2 Pure Tech dans sa version de 130 ch se révèle très alerte, grimpe allègrement dans les tours et procure une vivacité plaisante. Il n'est nullement ridicule sur route ou autoroute et il permet de suivre des bolides bien mieux fournis. Les longs trajets sont envisageables sereinement mais si vous fréquentez les autoroutes allemandes, prévoyez de nombreux passages à la pompe parce qu’à 160 km/h, la consommation affichée grimpe à 12 l/100. La boîte de vitesses manuelle est typée Opel et ne supporte pas les passages à la volée. Ça tombe bien, la sportivité n’est vraiment pas la tasse de thé de cet engin!

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

J'aime moins

Contrairement au C3 Aircross que nous citions plus haut, l’intérieur de l’Opel est d’un classicisme fou. Certes, tout est à sa place et relativement facile à trouver mais on regrette les plastiques bas de gamme en partie basse de la planche de bord et sur la console, dignes d’une Dacia. Le tout est bien peu valorisant, d'autant que la finition générale est très moyenne. Serait-ce déjà l’influence de PSA?

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pourquoi je l'achète

L'Opel affiche des prix proches de la concurrence, mais l'équipement est plus généreux. Dans cette finition Innovation, le Crossland X 1.2 Turbo BM6 est affiché à 21.600€. Il emporte, en plus par rapport à la finition Edition, l’accoudoir central avant, le volant gainé de cuir, le pack Comfort, le double plancher de chargement, la climatisation électronique, les jantes en alliage Diamond Cut de 16″ ou encore le Sight & Light Pack (capteur de pluie, automatic light control, rétro intérieur jour/nuit automatique, pare-soleil avec miroirs de courtoisie éclairés).

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

Pourquoi je ne l'achète pas

Le confort n’est pas le point fort de cette Opel. La marque au Blitz a indubitablement durci les trains roulants d'origine PSA. Les inégalités et ralentisseurs génèrent ainsi pas mal de trépidations. Pour une petite voiture familiale, c'est définitivement trop ferme! Et puis le confort auditif est par ailleurs perfectible. Aux bruits du moteur s'ajoutent celui des suspensions ainsi que quelques grincements de mobilier intérieur très agaçants sur mauvais revêtement (en provenance du siège conducteur).

essai,test,road,SUV,opel,new,Crossland X,essence,1.2,Turbo,PSA,130,BM,transmission,manuelle,belgique,prix,options,avis,expérience

11:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, road, suv, opel, new, crossland x, essence, 1.2, turbo, psa, 130, bm, transmission, manuelle, belgique, prix, options, avis, expérience | | |

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Une arrivée et de nombreux souvenirs
J’y avais goûté très brièvement en Espagne il y a quelques mois. Je vous l’avais décrite comme une véritable auto-école de course. Mazda Belgique nous a proposé d’en reprendre le volant. Mais en course cette fois et durant 24 heures, s’il vous plaît. Sur le circuit de Zolder, la Mazda MX-5 Cup devait être la plus petite et la moins puissante mais elle ne s’en est pas moins montrée vaillante. Récit d’une aventure unique en son genre.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Faire ses débuts en compétition à 43 ans n’est pas banal. Pourtant, lorsque le Rédac’chef d'AUTOnews m’a proposé de participer aux 24 heures de Zolder en Mazda MX-5 Cup, je n’ai pas hésité un instant. Mais avant d’être au départ, il a fallu passer ma licence et participer à une course. Des exigences légitimes qui ne m’ont guère posé de problème.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Apprendre à se faire doubler
C’est lors du Zolder Superprix disputé début juillet que je participe à ma première course sur une Mazda MX-5 NC du team MSTC avec Joachim Sas, responsable marketing chez Mazda Begique. Le bilan est largement positif puisque nous ramenons une voiture intacte à l’arrivée tout en ayant signé des chronos très corrects. Je ne pouvais rêver à un plus bel entraînement en vue des 24 heures puisque les bolides qui m’entourent et me doublent ce jour-là sont ceux que je retrouverai deux mois plus tard.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Il faut avouer que Mazda ne fait pas les choses à moitié puisque je suis ensuite convié à tester la nouvelle ND que nous piloterons quatre collègues et moi lors des 24 heures, la semaine avant le grand rendez-vous. L’occasion de refaire connaissance avec cette petite puce qui se révèle extraordinaire en châssis. Sous la pluie, l’équipe assouplit les suspensions et je découvre une auto seine et sereine qui va me permettre de ne pas trop appréhender le long week-end qui m’attend. Pourvue d’un ABS et d’un ESP, elle convient parfaitement au pilote-débutant que je suis en pardonnant tout. Et puis quel bonheur de tourner autour des BMW Clubsport inscrites dans la même catégorie. Plus lourdes et pas beaucoup plus puissantes, elles se font dévorer par mon petit roadster.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Les aléas de la jeunesse
Directement arrivée des Etats-Unis, la Mazda MX-5 Cup qui m’est confiée n’a jamais couru 24 heures et encore moins connu la pluie. Conçue pour des courses de sprints en Californie, elle va faire ses grands débuts en compétition à Zolder. Entre la séance d’essais et la semaine de la course, les mécaniciens ont monté une nouvelle boîte de vitesses et changé le boîtier électronique sur recommandation de la marque. Connaissant la fiabilité des japonaises, l’équipage est confiant.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Le règlement impose six tours lors des qualifications de nuit pour tous les pilotes. Le reste du temps, nous nous partageons le volant entre les séances libres et les qualifications du vendredi après-midi. Je découvre Zolder la nuit et j’avoue qu’il est plutôt bien éclairé. Je ne suis pas trop gêné par les phares des concurrents et les véritables illuminations de Noël qui équipent les petits protos me permettent d’anticiper leur arrivée dans mes rétros. Par contre, j’ai plus de mal avec les repères pour les trajectoires et les points de freinage. Lors des qualifications, la Mazda signe un très beau troisième chrono dans la catégorie face à deux BMW pilotées par le spécialiste local des Clubsport et un certain Markus Paltalla que l’on ne doit plus vous présenter.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Votre serviteur n’est pas très heureux de pointer à cinq secondes des chronos de ses équipiers (2’02’’ contre 1’57’’) mais avec le vendredi sans activité sur la piste, j’ai le temps de demander des conseils auprès des mes amis pilotes. Je pense ne pas être trop mauvais en trajectoire et c’est vraiment dans les freinages que je dois progresser. L’ABS permet de retarder ses freinages jusqu’au point de corde sans crainte et je vais devoir faire le déclic…

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Premier relais remarqué
Enfin le grand jour! C’est Maxime Pasture qui assure le warm-up puisque c’est lui qui va prendre le départ. Ensuite, il faut attendre en essayant de profiter au maximum de ce moment. Après le briefing avec Jan Wouters, le team-manager, j’accueille mes amis mais le temps me semble bien long avant la course. La mise en grille, toujours aussi folklorique à Zolder, me rapproche doucement du départ. Il fait beau mais tout le monde sait déjà qu’on ne pourra éviter les précipitations le dimanche. Une fois que les spectateurs ont quitté la grille de départ, les minutes deviennent des secondes et le départ est lancé. Maxime s’en sort comme un chef en signant des chronos réguliers.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Je suis chargé du second relais et une certaine pression pèse sur mes épaules. En dernière minute, je fais enlever la visière du casque parce que des contacts avec l’arceau la fait constamment baisser de moitié et cela gêne considérablement ma concentration. C’est parti! Je quitte la pitlane et je tente de repenser à tous les conseils que j’ai reçu. Outre celui de me faire avant tout plaisir, je tente de retarder mes freinages en tapant davantage dans les freins et cela fonctionne. En l’absence de liaisons avec le stand et de chrono dans la voiture, je roule à l’aveugle. Heureusement, Benoît Galand demande à l’équipe de me panneauter le chrono de 1’58’’ que je viens de réaliser. Le déclic s’est fait et je jubile dans l’auto. Quel bonheur! Je double des concurrents, je me fais doubler par des pros, c’est mille fois mieux que les jeux vidéo!

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Mais après 40 minutes, je ressens de fortes vibrations aux roues arrière dans le long droite du Canal. Comme si j’avais crevé. Pourtant l’auto se comporte normalement mais après trois tours, je décide de rentrer aux stands pour un contrôle. Les mécaniciens soulèvent l’auto mais ne voient rien. Je repars et là, les vibrations deviennent insoutenables.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Roue baladeuse
Lorsque j’aborde très prudemment la première chicane, la roue avant gauche s’en va, un goujon de roue s’étant sectionné. De quoi provoquer une zone de drapeau jaune et rentrer aux stands sur le camion-plateau… Heureusement, les dégâts ne sont pas très importants et l’auto est rapidement remise sur ses quatre roues. Autant dire que ce premier relais aux 24 heures de Zolder aura marqué les esprits, la terrasse du réceptif Mazda donnant justement sur ce virage! Par la suite, mes collègues vont assurer un travail fantastique et c’est à nouveau la mécanique qui va ralentir notre remontée. Il faut changer les disques de frein avant dans la soirée et les plaquettes seront remplacées à deux reprises durant la course.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Pour ma part, mon second relais s’est déroulé au cœur de la nuit. Difficile alors de retrouver mes repères au freinage. Je connaîtrai juste une chaleur lorsque la Ford Focus V8 viendra frôler mon pare-chocs avant au moment où un peloton de furieux m’a doublé dans tous les sens.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Dimanche matin, la pluie est bien présente lorsque je reviens au circuit au cuit après un petit repos et une bonne douche. Lors de mon troisième relais, la pluie se calme mais mes premiers tours en pneus pluie sont délicats parce que cela glisse à de nombreux endroits et que je les découvre au fur et à mesure. La piste sèche et les gommes se révèlent plus que correctes sur le sec alors je termine mes 75 minutes avant de céder le relais à Xavier Daffe qui s’élance en slicks. Je ne dois en principe plus reprendre le volant avant l’arrivée puisqu’il est alors 11h30.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Tour supplémentaire
La pluie se remet pourtant à tomber mais Xavier se montre très à l’aise dans ces conditions. Ses chronos sont hallucinants lorsqu’il colle près de 16 secondes à la voiture qui nous précède. Légère, parfaitement réglée, la Mazda MX-5 Cup est un régal. Mes collègues expérimentés auraient aimé plus de puissance mais pour une première course, je pense vraiment que c’était la voiture idéale!

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

A trois heures de l’arrivée, deux collègues sont forfaits alors je ne me fais pas prier pour en reprendre un dernier. Quel bonheur de tirer tout le potentiel d’un petit bolide sympathique qui aura bien résisté à 24 heures d’efforts intensifs. Elle avait réellement le potentiel pour figurer sur le podium final de sa catégorie mais il aurait fallu pour cela davantage d’entraînement et d’implication d’une équipe qui a assuré au niveau mécanique mais qui a pêché au niveau du management pendant l’épreuve.

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

Restera un souvenir fabuleux, des bagarres avec les lourdes BMW Série 3 mais aussi ce plaisir d’être terré entre deux protos furieux qui me doublent dans les chicanes du circuit limbourgeois, profitant de la légèreté et du châssis 5 étoiles de la Mazda MX-5 Cup pour garder leur sillage sans me laisser impressionner! (Photos: Dennis Noten & Gérard t'Serstevens)

mazda,mx5,cup,expérience,vraie,live,24,heures,zolder,endurance,course,essai,longue,durée,immersion,europe,belgique

16:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, mx5, cup, expérience, vraie, live, 24, heures, zolder, endurance, course, essai, longue, durée, immersion, europe, belgique | | |

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

Début juillet, le Lexus Experience Lounge (boutique éphémère) a ouvert ses portes sur la digue de mer du Zoute à Knokke-Heist. Vous pouvez tout y apprendre sur Lexus, autour d’un verre de smoothie, agrémenté de tapas asiatiques au bar de la plage convivial à souhait. Quoi de mieux que cette ambiance zen pour vous détendre et vous échapper quelques instants des vicissitudes du quotidien. En l’honneur de la fête nationale belge, Lexus s’est associée au Chocolatier M de Knokke-Heist qui, à cette occasion, a drapé sa fabuleuse praline Umami japonaise des trois couleurs nationales.

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

Umami signifie savoureux en japonais et constitue une des cinq saveurs de base avec le sucré, l’acide, l’amer et le salé. Ce goût est capturé pour la première fois dans une praline, qui marie la sauce soja à un praliné au sésame croustillant, pour une explosion finale de saveurs typiquement asiatiques en bouche. La sauce soja Marushinhonké utilisée est une des meilleures sauces soja au monde. Elle est même digne de la table impériale du Japon.

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

Cette création unique, innovante et raffinée est une véritable exclusivité mondiale signée Chocolatier M.

À l’occasion de la fête nationale belge, le chocolatier David Maenhout drape sa praline japonaise des trois couleurs nationales belges. Cette praline a déjà été désignée meilleure praline de Belgique et a reçu une médaille d’OR en février 2015 lors des International Chocolate Awards.

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

Ce jeudi 21 juillet, ce délice exquis pourra être dégusté au Lexus Experience Lounge, où il sera offert à chaque visiteur. Vous n’aurez plus aucune raison de ne pas vous rendre dans cette boutique éphémère sur la digue de mer à Knokke ce 21 juillet.

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

En pratique

Adresse: Lexus Experience Lounge, Zeedijk-Het Zoute 820, 8300 Knokke-Heist

Heures d’ouverture:

Juillet et août: chaque jour de 11h00 à 22h00, sauf le mardi, jour de fermeture

Septembre: ouvert vendredi, samedi et dimanche de 11h00 à 18h00

Octobre: ouvert les 1, 2, 6, 7, 8 et 9 octobre de 11h00 à 18h00

#lexusexperiencelounge

www.lexus.be

Lexus,experience,lounge,zoute,Knokke-Heist,chocolatier,M,fête,nationale,21,juillet,2016,mer,maenhout,japon,design,award

14:11 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, experience, lounge, zoute, knokke-heist, chocolatier, m, fête, nationale, 21, juillet, 2016, mer, maenhout, japon, design, award | | |

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Vous êtes amateur de sorties en circuit avec votre GT? Vous limez le bitume des circuits européens pour tenter d'améliorer vos chronos et vos trajectoires? Ou vous aimez plus simplement vous réunir, sur et autour de la piste, avec d'autres passionnés pour partager votre passion? Alors le Michelin Pilot Sport Challenge est fait pour vous!

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Lors des derniers Porsche Francorchamps Days organisés le week-end dernier sur le plus beau circuit du monde, Michelin nous a invités à nous immiscer dans la peau d'un participant à son Pilot Sport Challenge. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que nous avons été séduits par l'expérience. Disposant d'un Porsche Cayman S, nous avons eu droit à deux longues séances en compagnie des participants dans la catégorie intermédiaire, entre les débutants et les pilotes aguerris s'élançant en pneus slicks. Accompagnés du très sympathique Frédéric Vervisch, nous avons profité de son expérience pour améliorer notre pilotage.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Comme nous étions le seul média ayant accepté de participer à l'évènement, nous avons eu droit à 45 minutes de bonheur entre des GT3 très bien pilotées, d'autres beaucoup moins et un Cayman GT4 aux mains d'un pilote d'usine. Bref, il a fallu composer avec une puissance limitée, du monde sur la piste mais heureusement, la pluie a décidé de ne pas s'en mêler. Au retour dans les paddocks, les spécialistes de Michelin ont collecté nos chronos grâce à une application très bien faite. Tournant entre 3'06" et 3'08" dans nos tours libres, nous avons aussi signé de médiocres 3'12". Du coup, notre temps de référence a été établi à 3'10". Les autres participants se voient également proposer un chrono de référence mais la discussion est ouverte et ils peuvent corser la difficulté ou au contraire, se faciliter la vie en optant pour une moyenne facilement tenable.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Nous profitons de la pause-déjeuner pour visiter le paddock et les stands à la recherche de la perle rare. Mais force est de reconnaître qu'en ce premier samedi de mai, l'affluence n'est pas extraordinaire. Imposer un prix d'entrée de 10 euros n'est peut-être pas la meilleure façon de séduire le public tandis que l'interdiction de l'accès au paddock à d'autres Porsche n'ayant pas participé à la manifestation n'a pas non plus incité les propriétaires à rejoindre la plus beau circuit du monde. Heureusement, le dimanche, le succès est au rendez-vous et la foule est de retour autour du toboggan ardennais.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Mais revenons à samedi. Après-midi, nous repartons pour 45 minutes de plaisir et nous allons tenter de trouver cette moyenne de 3'10''. Las, les voitures sont moins nombreuses sur la piste, nous appliquons au mieux les consignes de pilotage de Fred et du coup, nous alignons les temps en 3'08" tandis que les pouces levés de notre moniteur du jour se multiplient à chaque passage dans les virages pour grands garçons. Et puis soudain, à force de taper dans les freins, ceux-ci finissent par demander grâce et le fading apparaît sans crier gare au freinage des Combes. Nous ralentissons immédiatement la cadence pour refroidir la mécanique et la séance se termine deux tours plus tard.

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Voilà, le Challenge est terminé. Nous attendons les résultats pour aller jusqu'au bout de l'expérience. Le podium final a droit à des cadeaux. Comme Francorchamps est long de 7 kilomètres, les vainqueurs du jour ne figureront pas dans le haut du classement européen, la moyenne étant bien plus facile à respecter sur les petits circuits français de 3 ou 4 kilomètres. Mais tous s'en repartent enchantés par l'expérience, l'accueil de Michelin étant toujours de haut vol. Pour rappel, le vainqueur du Michelin Pilot Sport Challenge sera invité VIP aux 24 Heures du Mans 2016. (Photos: Gregory Van Toor)

Michelin,Pilot,Sport,Challenge,Spa-Francorchamps,Porsche,days,2015,expérience,vécu,témoignage,PorscheCayman,S,Frederic,Vervisch,moyenne,Grégory,Van Too

Peugeot,208,GTi,Racing,Experience,recrute,pilotes,interent,licence,candidats,inscrits,2013,Nurburgring,endurance,24 heures

Afin d’accompagner le lancement commercial de la 208 GTi, Peugeot lance la 208 GTi Racing Experience et invite les pilotes licenciés de huit pays européens à s’inscrire sur Internet jusqu’au 3 février 2013 pour devenir ambassadeurs de la 208 GTi à l’occasion des 24H du Nürburgring 2013. Pour la première fois, Peugeot lance une campagne de recrutement de pilotes sur Internet dans huit pays européens où la 208 GTi suscite un vif intérêt: Allemagne, France, Royaume-Uni, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas, et Suisse. Cette opération s’adresse aux pilotes majeurs, titulaires d’un permis de conduire valide et détenteurs d’une licence nationale ou internationale Concurrent Conducteur depuis au moins deux ans. Pour pouvoir participer aux présélections nationales qui auront lieu du 18 au 28 février 2013, les candidats doivent faire partie des quatre cents premiers inscrits (pour chaque pays concerné) sur le site: www.208gtiracingexperience.peugeot.com.

peugeot,208,gti,racing,experience,recrute,pilotes,interent,licence,candidats,inscrits,2013,nurburgring,endurance,24 heures

Les cinq candidats les plus rapides à l’issue de chaque pré-sélection nationale seront ensuite évalués le 4 mars 2013 au cours d’une finale internationale sur le circuit de La Ferté Gaucher (France), qui déterminera les huit ambassadeurs 208 GTi (un par pays). Après une phase d’apprentissage du circuit du Nürburgring Nordschleife au cours des trois premières courses du championnat VLN, ces huit pilotes seront engagés aux 24H du Nürburgring 2013 sur la nouvelle 208 GTi Peugeot Sport. Cette voiture est spécialement développée pour cette opération dans les ateliers de Peugeot Sport à partir des derniers organes et composants conçus pour les 208 R2, 208 Type R5 et RCZ Racing Cup.

peugeot,208,gti,racing,experience,recrute,pilotes,interent,licence,candidats,inscrits,2013,nurburgring,endurance,24 heures

09:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 208, gti, racing, experience, recrute, pilotes, interent, licence, candidats, inscrits, 2013, nurburgring, endurance, 24 heures | | |