expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Ca y est, décembre est arrivé! Le compte à rebours avant l’an neuf défile désormais à une vitesse supersonique mais cela signifie aussi que nous sommes déjà à un peu moins d'une semaine de l’exposition photo que nous organisons.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Après une première invitation lancée voici quelques semaines, nous tenions à vous rappeler que vous êtes toutes et tous les bienvenus lors de cet événement, et ce dès le vernissage ce vendredi 9 décembre à partir de 18 heures. Pour rappel, l’exposition se tiendra à l’espace privé «Le 55» situé au n°55 – évidemment ! – dans la rue des Anglais à 4000 Liège.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Cette soirée sera l’occasion de venir apprécier une quinzaine d’images exclusives sélectionnées sur base du critère « La voiture n’est qu’un prétexte… » par un jury composé de Philippe Herbet (artiste photographe), Benoît Lays (Le Rédacteur Auto), Jonathan Van Den Eeckout (Michelin) et Gérald Wéry (RTBF).

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Plusieurs figures bien connues du sport automobile belge nous feront également l’honneur d’être présentes. Parmi celles-ci, on épinglera notre tout récent copilote vice-champion du Monde, Nicolas Gilsoul, lequel a eu la gentillesse d’être le premier à répondre à notre invitation malgré son emploi du temps très chargé. Côté pistards, c’est Maxime Soulet qui a réalisé la pole position et qui sera des nôtres vendredi soir. Bruno Thiry, Stéphane Prévot, Renaud Verreydt, Stéphane Lhonnay et Peter Kaspers, entre autres, devraient également nous rejoindre et distiller l’une ou l’autre de leurs anecdotes toujours croustillantes.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

Vous l’aurez compris, nous vous attendons donc nombreux vendredi prochain! Pour ceux qui ne seraient pas disponibles ce jour-là, deux séances de rattrapage sont prévues samedi 10 et dimanche 11, de 14 heures à 18 heures.

expo,photos,liege,sport,automobile,rallye,circuit,clichés,images,belles,photographie,maison,expo,espace,55,invités,VIP

19:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, photos, liege, sport, automobile, rallye, circuit, clichés, images, belles, photographie, maison, espace, 55, invités, vip | | |

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Une petite virée en Angleterre avec trois amis pour assister au dernier week-end du BTCC (Championnat anglais des voitures de tourisme) à Brand-Hatch, l’occasion était trop belle d’en profiter pour essayer cette Skoda Superb 2.0 TDI 190 sur une longue distance. Sous le capot, nous retrouvons le 2.0 TDI bien connu, poussé ici à 190 ch. Souple et silencieux, il s’est montré impérial pour nous emmener très vite jusqu’à Calais, profitant d’une autoroute déserte en ce dimanche très matinal. Et le pire, c’est que même à ces vitesses inavouables, notre fière monture s’est révélée particulièrement sobre en nous permettant d’effectuer les 800 bornes sans s’inquiéter de l’autonomie. Aussi douce qu’alerte, la boîte DSG6 qui équipait notre Superb s’est révélée parfaitement adaptée à la motorisation même s’il ne faut pas hésiter à passer en mode Sport pour réveiller la mécanique.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Précise, la direction pèche par un rendu un peu artificiel tandis que le rayon de braquage est assez important. Du côté du freinage, les freins ont fait preuve d’endurance et de puissance. En ligne droite, la Superb peut être gênée par le vent latéral ou les inégalités transversales. Equipée de Pirelli de 18 pouces, elle s’est montrée particulièrement dynamique pour son gabarit. Nous avons encore en tête la réflexion de notre meilleur ami au passage d’un célèbre gauche à la sortie d’autoroute: «Je ne savais même pas qu’on pouvait passer aussi vite ici!» Il faut dire que la motricité et l’adhérence bénéficient d’un différentiel à glissement limité électronique.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

D’ailleurs au rayon de la sécurité, la Superb peut compter sur toutes les aides à la conduite dont dispose le groupe Volkswagen pour une voiture de cette catégorie. La visibilité périphérique s’avère correcte, sauf de trois quarts arrière. L’éclairage se révèle très efficace si l’on opte pour les phares au xénon et notre modèle était même équipé des phares de route automatique tandis que le faisceau s’adapte à la conduite à gauche lorsque vous passez des km/h aux Miles/h.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

L’amortissement est correct mais la taille des jantes de notre modèle d’essai traduisait trop familièrement les imperfections de notre réseau routier. Nous l’avons dit plus haut, l’insonorisation est particulièrement soignée: le moteur est à peine audible. Mais notre voiture était affligée de certains bruits de mobilier. Les sièges électriques soutiennent bien et l’ergonomie, similaire à celle d’autres produits du groupe, ne prête pas le flanc à la critique. L’habitabilité est très bonne à l’avant et royale à l’arrière, presque celle d’une limousine! Nous regretterons néanmoins la raideur du dossier des sièges arrière même s’ils étaient chauffants…

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

L’accès est aisé à l’avant comme à l’arrière (larges portières). La Superb est généreuse en espaces de rangement et certains sont même réfrigérés. L’équipement de base est assez impressionnant dans les exécutions supérieures (comme notre Style). La finition montre que Škoda fait partie du groupe Volkswagen, mais la Superb dont nous avons hérité, affichant déjà 10.000 km, voyait le store nous protégeant de la luminosité du toit ouvrant totalement détendu.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

Škoda garde des tarifs assez compétitifs, mais les temps où il cassait les prix sont révolus, surtout pour les hauts de gamme comme cette Superb affichée à 36.090 € en prix de base. Le catalogue d’options est pléthorique; c’est bien, mais l’addition atteint alors un niveau insoupçonné, surtout que certaines options sont assez onéreuses à l'image du Pack Style GPS (1.200 €), du Pack Style Premium (1.250 €) incluant les sièges alcantara/cuir, les airbags de tête, latéraux avant et arrière ou encore le keyless access ans oublier le Pack Style Confort à 1.250 € (Park Assist, caméra de recul, pare-brise chauffant, Light Assist). Bref, notre véhicule d'essai atteignait 43.295 euros! En ce qui concerne le programme de garanties, Škoda s’en tient aux 24 mois légaux.

skoda,superb,berline,tdi,190,dsg,1000,kilomètres,essai,longue,distance,test,live,road,uk,caractère,diesel,espace,volum,coffre

21:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skoda, superb, berline, tdi, 190, dsg, 1000, kilomètres, essai, longue, distance, test, live, road, uk, caractère, diesel, espace, volum, coffre | | |

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Attaqués de toutes parts par les SUV, qui offrent sept places et un look plus avenant, les grands monospaces sont une espèce en voie de disparition. Pour la cinquième génération de son icône, Renault affirme carrément avoir "réinventé l'Espace".

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

D'un point de vue esthétique, la modification est notable. Malgré une garde au sol supérieure (16 cm, soit 4 cm de plus qu'auparavant), l'Espace culmine moins haut que son prédécesseur (1,68 m soit 6 cm de moins), dans le but de lui offrir des lignes plus élancées. Les jantes, de 17 pouces à 20 pouces selon les versions, contribuent à donner de l'ampleur au modèle.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Les optiques apparaissent travaillées, même si on a déjà vu des reliefs plus complexes sur des modèles d'un niveau de gamme équivalent. Sous le capot, l'Espace fait bien entendu la part belle au Diesel. Il dispose ainsi du 1.6 dCi 130 qui fait les beaux jours des Mégane et Scénic.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Par ailleurs, il est le premier modèle particulier de Renault à offrir la version biturbo de ce bloc, déjà vue dans le Trafic. Cette dernière, forte de 160 ch, est exclusivement associée à une boîte à double embrayage à six rapports. En haut-de-gamme enfin, l'Espace reprend le bloc essence 1.6 turbocompressé de 200 ch de la Clio R.S.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Pour cinq personnes, l'habitacle se montre particulièrement aéré. La planche de bord est très originale et plus ergonomique qu'auparavant. Placé désormais devant le conducteur, l'instrumentation est configurable à souhait, et la position d'assise, aux amplitudes de réglage généreuses, devrait convenir à tous les gabarits.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

Mais les regards sont aimantés par un autre équipement: la console centrale est surplombée par un grand écran tactile en position verticale, fourni de série. Une manière originale de faire cohabiter plusieurs menus comme, par exemple, la cartographie de la navigation et les réglages de la radio.

Renault,espace,nouveau,salon,paris,mondial,auto,SUV,monovolume,français,diesel,essence,turbo

10:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, espace, nouveau, salon, paris, mondial, auto, suv, monovolume, français, diesel, essence, turbo | | |

Renault,Espace,remplaçant,génération,new,nouvelle,X-Space,Salon,Francfort,2013,Z29,projet,Initiale,Paris,SUV,4WD,dCi,EDC

Connu en interne sous le code Z29, le remplaçant du vieillissant Espace est attendu pour l'été 2014 et pour cette occasion, il devrait même avoir droit à une nouvelle appellation: X-Space. Mais Renault avait envie de nous allécher en exposant à Francfort un concept baptisé Initiale Paris. En associant le nom de la finition luxueuse de Renault avec celui de la ville-lumière, cette étude clame ses ambitions haut de gamme.

Renault,Espace,remplaçant,génération,new,nouvelle,X-Space,Salon,Francfort,2013,Z29,projet,Initiale,Paris,SUV,4WD,dCi,EDC

Mais pour répondre aux attaques incessantes des SUV en tous genres, le futur X-Space a choisi de s'éloigner du schéma traditionnel du monospace. Si la hauteur totale diminue fortement, passant de 1,73 m à 1,66 m, la garde au sol est accrue. Le capot est plus marqué qu'aujourd'hui tandis que des protections de carrosserie apparaissent. Le crossover renoue même avec la transmission intégrale sur certaines versions, grâce à sa plate-forme partagée avec Nissan et Infiniti.

Renault,Espace,remplaçant,génération,new,nouvelle,X-Space,Salon,Francfort,2013,Z29,projet,Initiale,Paris,SUV,4WD,dCi,EDC

Mais que les adeptes de la formule actuelle se rassurent, il ne va pas jusqu'à délaisser la vocation familiale perpétuée au fil des générations. Comme l'étude dévoilée à Francfort, le X-Space de série se contentera en effet d'une seule carrosserie longue de 4,85 m soit l'équivalent d'un Grand Espace. Il sera donc possible d'embarquer sept passagers dans de bonnes conditions. L'aménagement intérieur sera toutefois plus classique que sur cette Initiale Paris, qui opte pour une banquette enveloppante au troisième rang, à la place de sièges individuels.

Renault,Espace,remplaçant,génération,new,nouvelle,X-Space,Salon,Francfort,2013,Z29,projet,Initiale,Paris,SUV,4WD,dCi,EDC

Le moteur, lui, est une évolution du 1.6 dCi 130. Associé à une boîte à double embrayage EDC, il profite d'une suralimentation à double étage pour atteindre 200 ch et 400 Nm, disponibles dès 1.500 tr/mn. Suffisant pour mouvoir avec efficacité ce porte-drapeau, qui fera appel à l'aluminium pour réduire son poids: avec 1.700 kg, l'Initiale Paris serait plus légère de 250 kg qu'un Grand Espace 2.0 dCi.

Renault,Espace,remplaçant,génération,new,nouvelle,X-Space,Salon,Francfort,2013,Z29,projet,Initiale,Paris,SUV,4WD,dCi,EDC

11:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, espace, remplaçant, génération, new, nouvelle, x-space, salon, francfort, 2013, z29, projet, initiale, paris, suv, 4wd, dci, edc | | |

Skoda,Octavia,III,Combi,break,5 portes,espace,utilitaire,TDI,FSI,diesel,essence,juin,2013,Salon,Genève

Pour la majorité des acheteurs, la Skoda Octavia se choisi plutôt en break qu'en berline. La troisième génération de la familiale tchèque à mécanique allemande ne pouvait donc traîner pour dévoiler une version Combi attendue par tous les commerciaux du pays. Si elle ne sera commercialisée qu'en juin, cette variante n'en sera pas moins présentée au public en même temps que la berline, au Salon de Genève. Les deux carrosseries proposent une longueur identique, fixée à 4,66 m, à l'image de leur planche de bord ou encore de leurs soubassements. En revanche, c'est bien le break qui propose le coffre le plus spacieux puisqu'il promet 610 dm3, contre 590 dm3 pour la berline, ou 580 dm3 pour son prédécesseur. Banquette rabattue, c'est désormais 1.740 dm3 qui sont revendiqués, un progrès de 110 dm3 par rapport au précédent modèle.

Skoda,Octavia,III,Combi,break,5 portes,espace,utilitaire,TDI,FSI,diesel,essence,juin,2013,Salon,Genève

L'Octavia 3 Combi soigne également ses aspects pratiques puisqu'il est désormais possible de rabattre les dossiers arrière directement depuis la soute alors qu'un espace est aménagé dans le double fond pour l'enrouleur du cache-bagage ou les barres de toit. Porte-manteau, poubelle amovible, filets, crochets, gratte-vitre dans la trappe à essence, dossier passager avant rabattable, rangement pour gilet de sécurité... les astuces fourmillent, et un hayon électrique est disponible contre supplément. En revanche, en attendant l'arrivée ultérieure des versions quatre roues motrices, propres à l'Octavia Combi, la palette des motorisations et transmissions est commune à la berline.

20:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skoda, octavia, iii, combi, break, 5 portes, espace, utilitaire, tdi, fsi, diesel, essence, juin, 2013, salon, genève | | |

Skoda,Octavia,3eme,génération,2013,nouvelle,new,berline,compacte,essance,diesel,TDI,TSI,futur,espace,habitabilité,couleurs

La nouvelle Škoda Octavia se pose une fois de plus en référence dans le segment des compactes. La troisième génération du modèle confirme plus que jamais la position unique de l’Octavia dans sa catégorie. La berline séduit par un espace inégalé dans son environnement concurrentiel, un nouveau design, une fonctionnalité élevée, des équipements de confort et des systèmes d’infodivertissement innovants, une consommation réduite et un rapport qualité/prix typique de la marque.

Skoda,Octavia,3eme,génération,2013,nouvelle,new,berline,compacte,essance,diesel,TDI,TSI,futur,espace,habitabilité,couleurs

La Škoda Octavia a toujours offert, dans sa globalité, quelque chose de plus que ses rivales. Et ce, grâce à son habitabilité généreuse et à la combinaison – inédite dans ce segment – de la ligne élégante d’une berline avec les avantages pratiques d’une voiture dotée d’un grand hayon. La nouvelle génération confirme ce statut particulier. La nouvelle Octavia impose de nouvelles références dans son segment en termes d’habitabilité. Aucune voiture du segment des compactes ne présente une longueur intérieure (1.782 mm), un espace aux genoux (73 mm) et une garde au toit à l’arrière (980 mm) supérieures. Le volume du coffre (590 l) est lui aussi inégalé dans ce segment.

Skoda,Octavia,3eme,génération,2013,nouvelle,new,berline,compacte,essance,diesel,TDI,TSI,futur,espace,habitabilité,couleurs

D’autres dimensions intérieures ont également été sensiblement revues à la hausse par comparaison avec celles de la deuxième génération de l’Octavia, à l’instar de la garde au toit à l’avant (+ 8 mm), de la largeur aux coudes à l’avant (+ 39 mm) et de la largeur aux coudes à l’arrière (+ 26 mm). La nouvelle berline est non seulement spacieuse et fonctionnelle, mais aussi agréable à regarder. Le designer en chef, Jozef Kabaň, et son équipe ont remodelé la voiture «des roues au toit». Jamais auparavant une Škoda Octavia n’avait paru si dynamique et à la fois intemporellement élégante, racée, raffinée et impériale comme la troisième génération de ce modèle à succès.

Skoda,Octavia,3eme,génération,2013,nouvelle,new,berline,compacte,essance,diesel,TDI,TSI,futur,espace,habitabilité,couleurs

Par comparaison avec sa devancière, l’Octavia troisième du nom a bien grandi en longueur et en largeur. La nouvelle venue est plus longue de 90 mm et plus large de 45 mm que l’Octavia de la deuxième génération. Dans le même temps, l’empattement a crû de 108 mm, ce qui bénéficie essentiellement à l’habitacle et à l’espace dévolu aux occupants de la banquette arrière.

Lors du développement de cette nouvelle génération, l’une des priorités était d’en faire un véhicule encore plus sûr. Dans cette optique, les ingénieurs ont conçu toute une série de systèmes de sécurité modernes pour la nouvelle Octavia. On recense parmi ceux-ci la fonction de freinage d’urgence «Front Assistant», le«Lane Assistant», qui maintient l’Octavia sur sa bande de circulation, le système de freinage «anti-multi-collision», qui active automatiquement les freins en cas d’accident, le «Crew Protect Assistant», qui sécurise le véhicule dans les situations d’accident, le«Driver Activity Assistant» (détecteur de somnolence) et un capot moteur actif qui se soulève en cas de collision via un mécanisme pyrotechnique, gage de meilleure protection des piétons. Ces systèmes permettent d’éviter des accidents ou d’en atténuer les conséquences pour les occupants du véhicule ou les autres usagers de la route.

En cas d’accident, un vaste arsenal d’équipements de sécurité passive assure la meilleure protection possible au conducteur et à ses passagers. Jusqu’à neuf airbags interagissent finement avec des ceintures de sécurité à trois points d’ancrage pour éviter des blessures aux occupants. Pour la première fois, un airbag protège-genoux pour le conducteur (de série dans les pays de l’Union européenne) et des airbags latéraux à l’arrière font leur apparition dans l’Octavia.

Les ingénieurs ont sensiblement amélioré la consommation et les émissions de l'Octavia. Cette prouesse a été rendue possible par des moteurs à essence et diesel de conception nouvelle, un coefficient de résistance aérodynamique (Cx) bas et le faible poids du véhicule. La version GreenLine de la nouvelle Octavia (animée par un moteur 1.6 TDI de 110 ch) n’émet que 89 g/km de CO2 et consomme à peine 3,4 l/100 km en moyenne. Au total, ce sont quatre moteurs à essence (tous dotés de l’ultramoderne technologie TSI) et quatre TDI modernes à injection directe Common Rail qui composent la gamme de motorisations disponibles. Un moteur au gaz naturel fera son apparition ultérieurement. À l’exception des motorisations de base à essence et diesel, tous les moteurs sont disponibles en version Green tec avec dispositif Stop-Start et système de récupération. La motorisation phare est un 1.8 TSI de 180 ch.

Des boîtes de vitesses manuelles et automatisées DSG sont associées à ces moteurs. Des versions à transmission intégrale de l'Octavia sont également prévues, ainsi qu’une déclinaison sportive badgée RS. Les ingénieurs de Škoda sont parvenus, malgré des dimensions revues à la hausse et une technologie embarquée plus conséquente, à rendre la nouvelle Octavia plus légère que celle de la deuxième génération. Cette différence de poids, qui peut atteindre 102 kg, a été rendue possible par le recours systématique à la construction allégée, une conception progressiste de la carrosserie, l’emploi d’aciers à haute résistance et à résistance extrême et une sélection soignée des matériaux utilisés. La diminution de poids varie selon la configuration pratique du véhicule.

Enfin, cette Octavia impressionne par sa toute nouvelle génération de systèmes audio et de radionavigation. Pour la première fois, les systèmes de niveau supérieur sont dotés d’un écran tactile avec détecteur d’approche et fonction de sélection par effleurement (écrans capacitifs). Un pur plaisir d’écoute est assuré par le nouveau système audio « CANTON » et un habitacle à l’acoustique optimisée.

11:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : skoda, octavia, 3eme, génération, 2013, nouvelle, new, berline, compacte, essance, diesel, tdi, tsi, futur, espace, habitabilité, couleurs | | |