DS3,DS,automobiles,france,trois,portes,diesel,HDI,Dark side,essai,test,

Le poids des ans commence à se faire sentir pour la DS3, présentée en 2009 et remise pour la dernière fois au goût du jour en 2015. Elle reste pourtant, jusqu'à présent, l'offre la plus cohérente de la marque DS en attendant l'arrivée du SUV DS7. Mignonne, elle a su se faire une place au coeur d'un segment disputé où l'on retrouve l'Alfa MiTo, l'Audi A1, la Ford Fiesta ou encore la MINI pour ne citer que celles-là.

J'aime bien

J'ignore si c'est son palmarès en WRC mais la DS3 m'a toujours plu même si sa variante la plus sportive n'a jamais été la plus amusante à mener vite. Et ses lignes restent toujours d'actualité aujourd'hui malgré ses 8 ans. Les phares à LED de série apparus lors du dernier restylage lui donnent un air jeune pendant que les feux arrière 3D font leur petit effet.

DS3,DS,automobiles,france,trois,portes,diesel,HDI,Dark side,essai,test,

Plutôt malin

User des séries spéciales pour re-dynamiser un modèle en fin de vie n'est pas une idée totalement stupide. Avec la Dark Side, DS propose deux styles à la DS3. Le premier est reconnaissable à son toit gris aluminium, ses jantes 17 pouces diamantées et ses coques de rétroviseurs chromées. Le second, bien plus sombre, arbore quant à lui un toit et des rétroviseurs Noir Onyx, ainsi que des jantes 17 pouces noires également. Ces deux versions sont également habillées d’une peinture mate Gris Shark exclusive conçue grâce à la technologie 3D Skin. Déjà vu sur certains concepts de la marque, ce revêtement consiste en un film découpé selon une forme particulière puis apposé à certains endroits de la carrosserie avant d’être recouvert de peinture. On retrouve notamment cette technologie sous les fenêtres, et sur toute la longueur de la portière.

DS3,DS,automobiles,france,trois,portes,diesel,HDI,Dark side,essai,test,

J'aime moins

Si le coup de crayon de la DS3 a bien vieilli, je n'en dirai pas la même chose de l'habitacle qui marque franchement le pas face à la concurrence. Il y a d'abord cette position de conduite, trop haute à mon goût, qui m'empêche de me sentir parfaitement installé à bord. Il y a ensuite une qualité de finition en de-ça de ce que l'on peut trouver ailleurs et je ne vous parle pas de l'écran central franchement vieillot.

Pourquoi je l'achète

Si les pouvoirs publics nous rabâchent avec ce Diesel soit-disant en fin de parcours, il reste encore le carburant le moins cher à la pompe tandis que les moteurs qui s'en délectent se révèlent encore et toujours les moins gloutons. Il peut donc être toujours temps d'opter pour ce 1.6 Blue HDI de 115 chevaux qui se révèle à son aise sous le capot de la petite trois portes française. Et comme le comportement routier est des plus saints, il permet à celui qui a envie de signer un chrono, de se défouler sans devoir se ruiner à la pompe...

DS3,DS,automobiles,france,trois,portes,diesel,HDI,Dark side,essai,test,

Pourquoi je ne l'achète pas

Même s'ils s'en défendent, les constructeurs français ne peuvent prétendre suivre les constructeurs allemands en matière de mise à jour. Le temps a donc fini par donner un gros coup de vieux à l'habitacle de la DS3 qui marque le pas en termes de technologies d'aide à la conduite ou encore de multimedia. Et les places arrière sont particulièrement étriquées.

DS3,DS,automobiles,france,trois,portes,diesel,HDI,Dark side,essai,test,

21:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ds3, ds, automobiles, france, trois, portes, diesel, hdi, dark side, essai, test | | |

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

L'impatience est palpable chez les amateurs de rallye. Il faut dire que cette 43e édition de la célèbre épreuve hutoise qui se déroulera le week-end prochain s’annonce une nouvelle fois particulièrement relevée avec un parcours très sélectif et une liste d’engagés – forte de 147 inscrits - très relevée qui laisse augurer d’une bagarre très indécise pour la victoire et les différentes catégories.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

C’est traditionnellement le dernier grand rendez-vous de la saison belge de sport automobile. Si le titre de champion de Belgique est attribué depuis Ypres à Freddy Loix (Skoda Fabia R5), l’intérêt de l’épreuve est d’autant plus grand que tous les participants sont libres de toute pression. En l’absence – comme l’an passé – du champion en titre, ils sont nombreux à revendiquer la plus haute marche du podium.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Comme chaque année, Citroën est bien présent avec deux DS3 R5 pour deux des trois pilotes titulaires en championnat du monde 2017, le Français Stéphane Lefebvre (J Motorsport) et l’Irlandais Craig Breen (Burton Racing). Ces deux-là ne viennent pas pour faire de la figuration, d’autant que Stéphane Lefebvre, de retour après son accident au Rallye d’Allemagne, est animé d’un esprit de revanche après sa 2e place de l’an passé. Breen découvre lui le Condroz, mais connaît la Belgique car il a déjà disputé le rallye d’Ypres à plusieurs reprises. La présence Citroën est complétée par la DS3 R5 pour l’espoir suédois Emil Bergqvist.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour faire face à cette armada, ils sont nombreux à avoir les dents longues, à commencer par Cédric Cherain (Skoda Fabia R5), vainqueur en titre de l‘épreuve hutoise et tout auréolé de sa victoire à l’East Belgian Rally. Deux autres Skoda Fabia R5 sont également de la partie, avec Vincent Verschueren et Ghislain de Mevius aux commandes.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

La grosse inconnue viendra de la présence de deux toutes nouvelles Hyundai i20 R5, couvées chez First Motorsport. François Duval et André Leyh reviennent en terre hutoise – après un succès commun acquis il y a … 10 ans déjà ! - et auront à cœur de faire mieux qu’au Rallye de Wallonie. Guillaume Dilley et Stéphane Prévot seront également de la partie sur la nouvelle voiture coréenne.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté Peugeot, Kris Princen et Cédric de Cecco sont au volant d’une 208T16 DG Sport. Etienne Monfort étrennera lui la Peugeot de MY Racing. Engagé de dernière minute, l’Allemand Christian Riedemann, vice-champion d’Allemagne, sera également de la partie, épaulée par la Belge Lara Vanneste. Au vu de ses passages au Rallye du Luxembourg, il pourrait constituer une belle surprise!

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Quatre Ford Fiesta R5 sont confiées à Adrian Fernemont, Davy Vanneste, Xavier Baugnet et Alain Litt. Cela nous fait 15 R5 présentes à Huy.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour les contrer, plusieurs équipages ont choisi des WRC: trois Citroën C4 WRC pour Yves Matton, David Bonjean et Bertrand Grooten et une Ford Focus WRC pour Xavier Bouche, un redoutble candidat à la victoire finale. Il faudra compter avec plusieurs autres WRC bien conduites: Benoît Allart et le régional Manuel Canal-Robles sont au volant de Skoda Fabia WRC, Chris Van Woensel aligne sa traditionnelle Mitsubishi WRC alors que Delplace s’aligne au volant d’une Skoda Octavia WRC et Guino Kenis sur sa Mini Cooper WRC. 9 voitures WRC sont donc au départ.
Bref, près de 25 voitures de pointe qui vont assurer leur part de spectacle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

De spectacle – sonore et visuel -, il en sera également question avec les Porsche de Fred Bouvy et de Francis Lejeune, les meilleurs voitures de la catégorie historiques et, bien entendu, nos jeunes espoirs. En R3, Kevin Demaerschalk est de retour sur une DS3. Il croisera le fer avec le champion junior 2015 Anthony Dovifat qui découvrira le pilotage d’une DS3 R3 Max. Côté jeunes, ce sera également le premier rallye de la nouvelle recrue RNT, Guillaume de Mévius, au volant de la Peugeot 208 R2 qui bataillera ferme avec Guillaume de Ridder et Steve Dolfen, également sur Peugeot 208 R2. Il faudra également compter avec Stephan Hermann et sa redoutable Fiat Punto. Les Opel Adam seront également de la partie avec Delhez et Molle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Les Mitsubishi Lancer sont toujours à leur avantage sur le terrain condruzien. On surveillera donc de près les performances de pilotes rapides et expérimentés comme Olivier Collard, Steve Van Belingen, Michaël Albert, Anthony Martin ou encore Marc Streel. Comme d’habitude, la liste d’engagés regorge d’équipages régionaux plus motivés les uns que les autres : citons dans le désordre Boesmans (Renault Clio R3), Busin, Vanbergen, Colignon, Cailloux et le très sympathique Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi) sans oublier le team Edme Cougné et ses 6 voitures…

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté parcours, à côté des grands classiques (Ombret-Strée,Ben-Ahin, Lavoir,….), deux nouvelles spéciales viennent compléter le lot de 12 tronçons chronométrés différents : Hamoir et Ouffet, des tracés que l’on a déjà connus dans d’autres épreuves (Spa Rally entre autres). Le menu est solide avec 8 spéciales différentes le samedi à parcourir deux fois et 4 spéciales à négocier à deux reprises le dimanche dont le gros morceau (près de 20 km) de Goesnes-Marchin. Pour cette deuxième étape, le choix des pneus – qui sera unique pour les 4 spéciales de la boucles - sera délicat, tant le profil des différents tracés est varié et les risques de crevaison multipliés.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

16:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, rallye, condroz, 2016, skoda, peugeot, hyundai, ds, ford, mitsubishi, r5, wrc, fabia, parcours, destrument | | |

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Avec 116 concurrents engagés et plus d'une vingtaine de voitures de pointe annoncées, quantité et qualité sont réunies pour faire de la 33e édition du rallye de Wallonie, qui aura lieu les 29, 30 avril et 1er mai, le point d'orgue de la première demi-saison du Belgian Rally Championship.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Ne nous voilons pas la face, avec un triplé réussi en autant de manches depuis le début de cette saison, Freddy Loix a déjà pris une fameuse option sur le titre de champion de Belgique des rallyes 2016 à bord de sa Skoda Fabia R5. Le rallye de Wallonie tombe donc à point nommé pour briser cette monotonie toute relative en présentant un plateau pas encore vu cette saison: pas moins de quatorze R5, une S2000, quatre RGT dont trois Porsche 997 GT3 et quatre WRC pouvant respirer normalement; la plupart aux mains de pilotes très largement capables d'intégrer le top 10, voire beaucoup mieux… Ca promet!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duval sera-t-il capable de faire le ménage ?

Ca promet d'autant plus que l'enfant terrible du rallye belge et mondial, François Duval, sera pour la première fois depuis… le rallye de Wallonie 2013 au départ d'une manche du championnat de Belgique au volant d'une voiture de la catégorie-reine. Et si, d'après Caren Burton, le préparateur, sa DS3 R5 ne sera en principe pas dotée du kit Evo, elle devrait par contre être bien chaussée… Sera-ce suffisant ? On peut espérer qu'associé à son talent, cela permettra à l'ancien… officiel Citroën de s'immiscer dans le duel que se livrent Freddy Loix et Kris Princen depuis le début de saison.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Duel qui a, jusqu'à présent, toujours tourné à l'avantage du pilote Skoda. Mais, cette fois et à l'inverse de Duval, Kris Princen disposera d'une Peugeot 208 T16 "évoluée". De quoi relancer l'intérêt du championnat? On l'espère!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Face à ce trio infernal, on retrouvera les habituelles Skoda Fabia de Xavier Bouche et Vincent Verschueren ainsi que les DS3 des "juniors" Guillaume Dilley et Kevin Demaerschalk mais aussi une série de pilotes qu'il sera intéressant de suivre. A commencer par Xavier Baugnet (de retour en Fiesta R5), les "locaux" Laurent Léonard, Jordan Scaillet, Philippe Stéveny (trois DS3 R5) et Adrian Fernémont (Fiesta R5) sans oublier Etienne Monfort, engagé de dernière minute (Fiesta R5), Tom Van Rompuy (DS3) et Francis Lemaire, au volant de l'unique S2000 engagée, une Skoda Fabia ex-Loix.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

4 WRC et des ambitions…

Sur le rapide tracé namurois, les R5 ne devraient toutefois pas monopoliser les avant-postes. Mais, plus que les RGT parmi lesquelles les Porsche 997 GT3 de Fred Bouvy et Francis Lejeune devraient logiquement prendre l'avantage, on peut s'attendre à une vraie réplique des anciennes WRC 2 litres, accueillies à bras ouverts par les organisateurs.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Surtout aux mains de Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05 désormais inscrite en NCE/E12) qui mériterait d'enfin disputer une épreuve sans le moindre problème, Benoît Allart (Skoda Fabia WRC06) le héros malheureux de l'édition 2015 ou David Bonjean (Citroën C4 WRC) qui vise ouvertement un podium général. C'est également une C4 WRC que découvrira Jourdan Serderidis, toutes les voitures de son team étant louées…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Désormais tolérées au même titre que les WRC, les Mitsubishi et Subaru Gr.A, Gr.N ou Gr.R, font de la résistance puisqu'on en dénombre encore une bonne dizaine emmenées par la version Evo10 Gr.A d'Olivier Collard souvent bien placé en terre namuroise. Michaël Albert (Evo9 Gr.A), Antoine Van Ballegooijen (Evo 10 Gr.N), Xavier Lannoo (Subaru Sti Gr.N), Martin Van Iersel (Evo 10 Gr.N) ou Filip Barbier (Evo10 Gr.A) devraient être en mesure, eux aussi, de s'intercaler parmi le deuxième peloton des R5, GT et WRC…

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Les Juniors face aux aînés en R2B

Une bonne dizaine d'équipages sont engagés dans la quatrième manche du championnat Junior. Si Anthony Dovifat mène actuellement les débats au championnat avec sa DS3 R1 à la faveur des bonus accordés pour chaque meilleur temps de catégorie et que les vainqueurs à Spa (Amaury Molle) et Tielt (Jelle Vermeire) seront au départ, on s'attend surtout au retour en fanfare d'Andy Dewallef, le champion en titre, après ses déconvenues à Spa et Tielt et, plus encore, aux débuts cette saison de Polle Geusens, sa nouvelle Fiesta Ecoboost étant enfin prête et de Gert-Jan Kobus! Mais, face à eux, il est certain que Romain Delhez et Sébastien Bedoret ne s'avoueront pas vaincus d'avance.

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

Si la catégorie RC5 (R1B) sera une affaire de Juniors, il n'est pas garanti que ce sera pareil en RC4 (R2B) où quelques solides coups de volant s'opposeront aux jeunes. On pense bien sûr à Steven Dolfen, vainqueur à Tielt mais aussi – surtout? - aux Guillaume De Ridder, Quentin Collignon, Manu Canal-Robles, Bob Kellen, Johan Van den Dries ou Olivier Docquier sans oublier Jef Goblet, le multiple champion de Belgique d'enduro, auteur de beaux débuts à Spa. Sûr que, cette fois, si un Junior l'emporte à la régulière en R2B, ce succès aura une réelle valeur!

rallye,wallonie,belgique,championnat,brc,quatrième,manche,namur,jambes,r5,skoda,peugeot,ds

11:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, belgique, championnat, brc, quatrième, manche, namur, jambes, r5, skoda, peugeot, ds | | |

DS,Salon,Genève,2016,nouveauté,concept,new,prototype,design,électriques,400,ch,516,Nm,coupé,

Nous n'irons pas jusqu'à dire que ce concept est beau. Ses lignes tarabiscotées, ses détails exagérés et sa calandre ostentatoire (mais cela semble malheureusement la norme dans le design de cette époque) nous font regretter les lignes simples et pure de la première moitié du siècle passé. Mais l'e-Tense a au moins le mérite de nous offrir autre chose qu'une Citroën rebadgée DS. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce concept n’est pas animé par un moteur thermique mais par deux moteurs électriques d’une puissance cumulée de 402 ch pour un couple de 516 Nm.

DS,Salon,Genève,2016,nouveauté,concept,new,prototype,design,électriques,400,ch,516,Nm,coupé,

Comme on peut s’en douter à la lecture de ces chiffres, les performances annoncées sont impressionnantes  avec un 0 à 100 km/h réalisé en 4"5, tandis que la vitesse maximale est donnée à 250 km/h. Malheureusement, comme souvent sur les véhicules électriques, les batteries grèvent le poids. Cette e-Tense pèse 1.800 kg. L’autonomie annoncée de 360 km en cycle urbain ou 310 km en mixte semble bien utopique mais cela n'a guère d'importance puisque ce concept ne sera jamais commercialisé.

DS,Salon,Genève,2016,nouveauté,concept,new,prototype,design,électriques,400,ch,516,Nm,coupé,

09:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ds, salon, genève, 2016, nouveauté, concept, new, prototype, design, électriques, 400, ch, 516, nm, coupé | | |

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Et oui, dans moins de deux mois, ce sera déjà le Rallye du Condroz-Huy avec son ambiance à nulle autre pareille, ses routes piégeuses et sélectives… et ses stars! Traditionnellement, le Rallye du Condroz clôt la saison nationale des rallyes belges. Outre les habituels protagonistes de ce championnat, l’épreuve hutoise accueille chaque année quelques pointures internationales mais aussi un grand nombre d’équipages régionaux. Mais il est un peu tôt pour déjà vous parler de la liste d’engagés. Sachez que les discussions vont bon train pour que quelques pilotes de niveau mondial soient de la partie et pour que la plupart des pilotes belges de premier plan soient présents à Huy. Une chose est sûre : les WRC sont les bienvenues et bénéficieront d’un n° de départ avantageux.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Question parcours par contre, les responsables ont bien travaillé et le road-book est en cours de finition. Pour tous, il faudra se lever tôt les deux jours de course. Les concurrents affronteront 240 km de tronçons chronométrés, répartis en 11 spéciales différentes à parcourir deux fois. Le samedi, l’épreuve commencera par une nouvelle venue, Anthisnes, une spéciale disputée en fait il y a deux ans, mais cette fois parcourue en sens inverse. La première demi-boucle se porusuivra avec Ombret-Strée, identique à 2014 et Tinlot-Terwagne, une spéciale modifiée puisque ne passant plus à Modave.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Après un passage par le chapiteau à Huy, les voitures repartiront pour une deuxième demi-boucle de trois spéciales: Marchin-Perwez, la plus longue avec plus de 22 km, disputée en sens inverse de 2014, Forseilles, totalement nouvelle et Wanzoul, identique à l’an passé à l’exception du passage « show » qui est supprimé.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Le dimanche, les rescapés affronteront successivement Ben-Ahin et Wanze, identiques toutes deux au parcours de l’an passé. La deuxième demi-boucle comprend trois spéciales: Lavoir, identique, Villers-Le-Bouillet avec un tracé inédit qui se terminera peu après le célèbre « jump » et Amay-Bodegnée, dans le sens de la descente avec un départ modifié.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Pour des raisons essentiellement liées à la sécurité et au financement de l’épreuve, les organisateurs ont mis sur pied un nouveau système de contrôle d’accès aux épreuves spéciales chronométrées. Le budget nécessaire à l’organisation d’une telle épreuve ne peut en effet être couvert sans l’aide du public et des droits d’entrée. C’est une société spécialisée qui est désormais en charge de cet aspect des choses. Autrement dit, contrairement aux autres années, les spectateurs ont de fortes chances d’être contrôlés avant de se placer le long spéciales. Il est dès lors utile d’anticiper ces contrôles et d’acheter vos tickets à un tarif préférentiel via le site officiel du rallye www.condrozrally.be. Il en va de votre confort… et de votre portefeuille. Les prix sur place sont inchangés par rapport à 2014: 8 EUR par spéciale et 25 EUR pour le pass «weekend».

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Le Motor Club de Huy, organisateur de cette 42e édition du Rallye du Condroz-Huy, a mis les petits plats dans les grands pour que chacun puisse suivre au mieux le déroulement de l'épreuve. Tous les réseaux sociaux seront de la partie. Voici un bref résumé des moyens que vous offrent les responsables du rallye pour pouvoir vivre votre passion au plus près: Facebook via l'adresse www.facebook.com/condrozrally, Twitter via www.twitter.com/condrozrally, adresse #RCDZ, le site: www.condrozrally.be et, mieux encore, www.condrozrally.be/follow pour avoir les dernières infos en provenance de l'ensemble des réseaux sociaux. Tout ceci est bien sûr gérable via votre smartphone: mobile.condrozrally.be. Et puis, nouveauté par rapport à 2014, une Web Radio vous permettra de suivre au plus près l’évolution de la course.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

15:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, rallye, condroz, huy, 2015, novembre, 4wd, wrc, r5, skoda, peugeot, ds, 208, t16, fabia, loix, princen, cherain | | |

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

Une nouvelle fois sur le pont pour vous offrir le nectar du sport automobile, toute l’équipe d’autonews est heureuse de vous proposer à nouveau un numéro très riche et varié. A peine terminé, le Sezoens Rally vous est déjà largement conté dans nos pages avec la troisième victoire de Loix cette saison. Hautement symbolique, celle-ci est venue le consoler après les contrariétés vécues au Rallye de Wallonie. Une épreuve qui aura finalement vu la victoire de Cédric Cherain, la première de sa carrière, sur laquelle nous revenons également en détails.

Du côté du WRC, le Rallye d’Argentine n’a pas souri à Volkswagen mais là aussi, le malheur des uns a fait le bonheur des autres à l’image de Citroën qui en a profité pour y signer un doublé attendu depuis trop longtemps.

Aux côtés de la marque au double chevron, c’est Ford qui fait l’actualité de ce mois dans notre magazine avec deux essais emballants et l’interview de Jean-Marc Valckenaere. Le sympathique bouclé nous parle de la petite Fiesta 1.0 EcoBoost R2 essayée en exclusivité par Vincent Marique, mais également de ses projets autour de la Ford Mustang qui a enthousiasmé notre essayeur lors de sa présentation en Allemagne.

Du côté des essais, nous vous proposons également la découverte des Ford C-Max et S-Max reliftés sans oublier l’Opel Corsa OPC et la Peugeot 308 GT. Sur nos routes, nous avons pu tester l’Audi TT TFSI mais aussi la Lexus NX 300h, les breaks Ford Mondeo Clipper 2.0 TDCi, Mazda 6 SW 2.2d et Mercedes C250 BT break sans oublier l’Opel Adam S et la Porsche Targa 4 GTS.

Nous revenons également sur la manche belge du World Rallycross disputée à Mettet, sur la première manche du DTM disputée à Hockenheim sans oublier le WEC à Spa largement illustré.

Le cahier historique est consacré aux Classic Spring Roads mais aussi à la rencontre avec Michel Closjans, le vainqueur de l’ING Ardenne Roads que Benoît Lays a disputé en compagnie d’Yves Noelanders pour nous en rapporter un récit 100% authentique.

 

Enfin, comment ne pas rendre un large hommage à J-G Mal-Voy, l’homme qui a tant œuvré pour le sport automobile en Belgique à travers le Belgian Audi-VW Club.

autonews,mai,2015,280,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,tac,irlande,peugeot,doms,hendrickx,vincent,radermecker,skoda,fabia,r5,wallonie,présentation

DS,marque,nouvelle,DS3,DS4,DS5,française,salon,Genève,2015,label,indépendant,

Cela pourra sembler anecdotique à certains mais sachez quant même que la marque DS est désormais totalement indépendante par rapport à Citroën et le logo du chevron a définitivement disparu des calandres et des capots.

DS,marque,nouvelle,DS3,DS4,DS5,française,salon,Genève,2015,label,indépendant,

Le label Premium de la marque française vole désormais de ses propres ailes et vous direz dorénavant simplement DS3, DS4 ou DS5 en attendant d'autres modèles dans une gamme sur laquelle les Français misent beaucoup. Le stand genevois offrait une ambiance Lounge particulièrement sélective avec des éclairages sombres.

DS,marque,nouvelle,DS3,DS4,DS5,française,salon,Genève,2015,label,indépendant,

DS,marque,nouvelle,DS3,DS4,DS5,française,salon,Genève,2015,label,indépendant,

Cela ne nous a pas empêchés de remarquer une belle et vraie DS Pallas exposée pour célébrer, sous des lustres fastueux, ses 60 printemps!

DS,marque,nouvelle,DS3,DS4,DS5,française,salon,Genève,2015,label,indépendant,

16:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ds, marque, nouvelle, ds3, ds4, ds5, française, salon, genève, 2015, label, indépendant | | |

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Les candidats au titre de champion de Belgique ont coché de longue date le rendez-vous spadois dans leur agenda. Pour Freddy Loix, l’épreuve organisée par DG Sport revêt une double importance: non seulement le champion sortant brûle d’en inaugurer le palmarès mais il doit surtout faire oublier au plus vite son malheureux abandon au Rallye de Hesbaye. Pas besoin d’un petit dessin pour expliquer que la Skoda Fabia Super 2000 va voler très bas sur les routes spadoises.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Tous ses rivaux engagés au volant de modèles R5 sont fermement décidés à mettre la pression sur Fast Freddy et à lui mener la vie très dure. On pense en priorité à Kris Princen dont on a vu en Hesbaye qu‘il a très vite assimilé le mode d’emploi de la Peugeot 208T16 R5.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

On songe aussi au quatuor de choc défendant les couleurs du Double Chevron au volant de DS3 très affûtées; pas de doute, entre Cédric Cherain, Pieter Tsjoen, Vincent Verschueren et Bertrand Grooten, l’explication s’annonce explosive!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

A l’heure du pronostic, il apparaît risqué de négliger les deux pilotes s’alignant sur Ford Fiesta R5, le Néerlandais Michiel Becx convaincant lors de l’ouverture de la saison, et Bernd Casier de retour aux affaires avec la ferme intention de briller!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Pour contrer ces huit pilotes, on compte sur les fidèles de la classe RC1 (WRC), Benoît Allart (Skoda Fabia) lui aussi en verve à Landen, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05) qui espère que la guigne l’abandonnera, et David Bonjean présent avec une Subaru Impreza WRC12B toujours redoutable sur les spéciales belges.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Des spéciales où les pilotes de GT trouvent un terrain idéal pour exploiter la puissance de leur monture. Souvent victorieux dans la région spadoise, Patrick Snijers ne sera plus seul à porter les couleurs Porsche puisqu’il sera rejoint par Tim Van Parijs, Jochen Claerhout et le régional Francis Lejeune, eux aussi au volant de 997 très affûtées.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Si les Porschistes espèrent des conditions clémentes, d’autres misent sur une météo difficile. Qu’elles répondent aux anciennes normes du Gr.N ou Gr.A, les Mitsubishi – Evo 8, 9 ou 10 – et Subaru Impreza restent très compétitives dès que l’adhérence diminue; c’est d’autant plus vrai quand elles sont confiées aux mains expertes de Xavier Bouche (Evo10), Arnaud Dedouaire, Anthony Martin, Philip Barbier, Michael Albert (Evo9) et autres Fred Bouvy (Impreza STi).

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Enfin, ce premier Spa Rally accueille l’habituelle cohorte de tractions avant confiées à une brochette de « furieux » parfaitement capables de se hisser à un rang enviable de la hiérarchie absolue. Dans le désordre, on citera Guillaume Dilley, Armand Fumal (DS3 R3 Maxi), Stephan Hermann (Fiat Punto), Didier Bosseloir (Honda Civic R), Adrian Fernémont, Amaury Molle, Lionel Delbouille (Ford Fiesta R2), ainsi que les ténors du Peugeot 208 Rally Trophy – Cédric De Cecco, Stijn Pacolet, Polle Geusens, Steven Dolfen – qui s’affronteront pour la première fois cette année  et trouveront en Gino Bux, le sociétaire du RACB National Team, une référence idéale. (Photos: www.BRC.be)

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Le Championnat de Belgique des Rallyes (BRC) se prépare à vivre une saison assez exceptionnelle. La liste des engagés du Rallye de Hesbaye, qui marque ce samedi le lancement de la compétition nationale, le démontre à suffisance. Il est désormais impossible de compter sur les doigts d'une seule main les candidats à la victoire. Avec 59 concurrents engagés, le plateau de l'épreuve hesbignonne dépasse celui de l'an dernier. La concurrence redoutée avec le Spa Rally, nouvelle épreuve du Championnat de Belgique, n'a donc pas eu d'influence négative au niveau du nombre de participants. Le Championnat de Belgique se porte bien.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Champion de Belgique en titre, Freddy Loix aura l'honneur de s'élancer avec le n°1 sur les routes de remembrement au volant de sa fidèle Skoda Fabia Super 2000. Cette fois, Freddy devra certainement bien regarder dans ses rétros puisqu'il aura à ses trousses une meute de R5 très rapides, quelques bonnes Gr.A et naturellement de puissantes WRC. Quoiqu'il en soit, Freddy Loix reste la référence et le seul vrai pilote professionnel en Championnat de Belgique. Il l'a démontré l'an dernier encore en parvenant lors du Rally van Haspengouw à surprendre Kris Princen et sa WRC. Pour tous les pilotes, vaincre Loix demeure un défi.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Kris Princen s'est déjà fixé pour objectif de signer un résultat de choix à Landen. Au cours de la semaine, il a pu longuement tester la Peugeot 208 T16 officielle dans la région de Landen et il sera donc bien préparé. Par rapport à la Super 2000 de Loix, les différentes R5 bénéficient d'un couple plus élevé grâce à leur turbo. Et elles auront donc un avantage sur un parcours très glissant et boueux.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

DS est depuis peu une marque à part entière. Et Citroën Belux veut le faire savoir en soutenant l'engagement de deux DS 3 R5 officielles pour le vice-Champion de Belgique Cédric Cherain et l'octuple Champion de Belgique Pieter Tsjoen. Cherain a déjà affirmé privilégier plutôt un grand résultat à Spa. Quant à Tsjoen, il prendra le départ sans guère de préparation. Les attentes sont donc plutôt modestes du côté des pilotes DS, ce qui vaut également pour Vincent Verschueren et Bertrand Grooten. Les quatre pilotes de DS3 R5 restent prudents dans leurs pronostics. Mais n'oublions pas que Kris Meeke a battu lors du récent Rallye du Condroz la Skoda Fabia Super 2000 et les autres R5 avec la R5 française.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Michiel Becx défendra les couleurs de Ford avec sa Fiesta R5. Mais pour la victoire, il faudra surtout regarder du côté de Chris Van Woensel et de sa très belle Mitsubishi Lancer WRC aux couleurs de Yokohama. En 2001, Van Woensel avait déjà remporté le Rally van Haspengouw sur une Mitsubishi. L'ancien pistard Benoît Allart a prouvé l'an dernier sa pointe de vitesse au Rallye de Wallonie. Reste à voir s'il sera aussi à l'aise au volant de la Skoda Fabia WRC sur les spéciales délicates du Haspengouw.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Les prévisions météo ne sont pas vraiment à l'avantage d'un autre ténor, Patrick Snijers. Avec sa Porsche 997 GT3, Snijers devra surtout trouver de la motricité. Mais sur les routes en béton très rapides de la région de Landen, il pourra faire parler la puissance et la vitesse de pointe de sa belle GT. Et Snijers en Porsche, cela reste une vraie attraction! Ensuite, il faudra compter aussi avec une série de pilotes locaux, comme Jonas Langenakens, Bob Colsoul et Marc Streel, mais aussi Xavier Bouche, Laurent Benoît, Han Hoendervangers et Johan Faes, qui alignent tous différentes versions de Lancer. Voilà de belles références pour Michaël Albert, qui débute en BRC.

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

Du côté des tractions avant, nous attendons un duel intéressant entre les DS3 de Kevin Demaerschalk et du Champion Junior Guillaume Dilley, mais aussi les R2 de Geusens, Dolfen et Pacolet. Pour le show, il faudra aussi s'intéresser à la catégorie Historic, mais aussi aux BMW de la nouvelle M Cup avec notamment Steve Vanbellingen, Kurt Braeckevelt, Franky Boulat, Tobi Vandenberghe,... (Photos: site BRC)

Rallye,championnat,belgique,BRC,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,DS,S2000,R5,lutte,Snijers,Porsche

L'horaire:

rallye,championnat,belgique,brc,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,ds,s2000,r5,lutte,snijers,porsche

rallye,championnat,belgique,brc,haspengouwrally,landen,loix,tsjoen,princen,peugeot,skoda,ds,s2000,r5,lutte,snijers,porsche

09:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, championnat, belgique, brc, haspengouwrally, landen, loix, tsjoen, princen, peugeot, skoda, ds, s2000, r5, lutte, snijers, porsche | | |

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

Pour bien débuter l’année, autonews vous offre son traditionnel poster calendrier reprenant toutes les épreuves belges et internationales dans un maximum de disciplines. Qui d'autres vous offre ainsi un condensé de plus de 700 rendez-vous sur une seule feuille?

Mais ce n’est pas tout! Vous découvrirez également le reportage tout chaud du Rallye Monte-Carlo durant lequel Loeb s’est illustré avant qu’Ogier ne l’emporte. Par ailleurs, la saison de l’ERC a débuté du côté de l’Autriche où Kajetanowicz a remporté le Jänner Rallye sans trop d’opposition. Et puis, vous aurez également droit aux ASAF Awards qui reviennent, parfois sur le ton de l’humour, sur les meilleurs moments de la saison. Le Dakar n’a pas été oublié grâce à Vincent Marique qui analyse très justement l’édition 2015.

De son côté, Bernard Verstraete a profité de la trêve hivernale pour partir à la rencontre de quelques belles personnalités belges du sport automobile. Il a donné la parole à Marc Van Dalen pour revenir sur les 20 ans d’existence de Kronos. Une belle occasion pour lui de se pencher sur le chemin parcouru mais aussi pour parler très franchement de l’avenir tout en analysant assez finement le sport automobile actuel.

Autre forte tête de notre paysage, même s’il a quitté la Belgique depuis bien longtemps, professionnellement s’entend, Philippe Bouvier nous fait découvrir les arcanes de la Fédération Française du Sport Automobile tout en revenant sur son enviable parcours qui l'a vu passer par de bien belles équipes. Un bon moment que vous apprécierez tout autant que nous.

Enfin, Olivier Champenois, ingénieur 'data' au sein de la prestigieuse équipe Porsche en LMP1, nous explique les ficelles d’une discipline plus pointue que la F1 où l’esprit d’équipe est renforcé par cette notion d’endurance qui touche aussi bien la voiture que l’équipage chargé de l’amener à l’arrivée.

Dans la série "Que sont-ils devenus?", Stéphane Halleux a retrouvé David Saelens, devenu un homme d’affaires particulièrement compétent qui ne regrette rien de ses années en sport automobile.

Au chapitre de l’industrie, autonews a testé pour vous la très exclusive Mercedes S500 Coupé mais aussi la VW Passat 2.0 TDI 150, l’Abarth 595 Competizione et l’Opel Adam Rocks sans oublier deux nouveautés: le Kia Sorento et la Suzuki Celerio. Enfin, Monsieur Yves Bonnefont, le Directeur Général de DS vous révèle les grandes lignes de l’avenir du label aussi bien du côté du produit que celui du sport!

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

10:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, février, 2015, 277, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, industrie, interview, wrc, erc, france, brc, mercedes, s500, citroën, opel, ds, adam | | |