rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

La deuxième édition du Spa Rally a débuté pour nous, vendredi soir, par la spéciale Herve-Bolland où notre habituel dénicheur de solides passages nous a emmenés dans un endroit parfaitement situé pour déceler immédiatement les gros coeurs. Malgré l'obscurité et le brouillard particulièrement épais, rendant les conditions de pilotage plus que délicates, nous les voyions dévaler une colline en face de nous avant qu'ils ne viennent prendre un gauche suivi d'un vilain droite juste à nos pieds. Difficile de voir certains numéros mais à l'oreille et à la vue du pilotage de certains, nous savions qui passaient sous nos yeux. Le rallye la nuit, c'est toujours une ambiance particulière. Quel spectacle!

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

L'idée de laisser partir les historiques avant les modernes n'était pas mauvaise à condition de ne pas en avoir trop. Car c'est une véritable montée en température à laquelle nous avons assisté avec des pilotes visant avant tout à rejoindre l'arrivée suivis des vraies pointures de l'historique que sont Messieurs Maeyaert, Despa, Mylleville, Munster et Devleeschauwer ponctués par le passage, d'un niveau toujours aussi brillant, de François Duval. On dira ce qu'on voudra dans le camp d'en face, mais avoir Dudu au départ d'un rallye est toujours positif tant le garçon est attendu par tous.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Il suffit d'ailleurs de voir le nombre de vidéos et de photos de ses passages publiées sur la toile, et ce dès le vendredi soir, pour comprendre que les retombées sont totalement assurées avec la participation de François. Les organisateurs du Rallye de Wallonie peuvent d'ailleurs se réjouir puisque le Cul-des-Sartois a d'ores et déjà annoncé qu'il serait au départ de l'épreuve namuroise au volant d'une voiture moderne pour y jouer la victoire. Autant dire que le plateau des R5 risque bien d'être là aussi très généreux!

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Du côté des R5 justement, on n'amusait pas le terrain en tête avec un Freddy Loix bien décidé à dégoûter très vite Kris Princen... Les deux cadors du Championnat de Belgique des Rallyes sont indubitablement un ton au-dessus mais leurs adversaires ont l'excuse qu'ils roulent moins régulièrement à l'exception de Vincent Verschueren qui semble de plus en plus à l'aise au volant de sa Skoda. Xavier Bouche, Cédric De Cecco et Guillaume Dilley ne déméritent pas en se battant pour les accessits.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

A notre grand âge, il est toujours important de bien se nourrir alors nous avons choisi de nous sustenter avant de retourner à Bolland pour le second passage du vendredi. Nous choisissons un endroit mieux éclairé mais moins spectaculaire puisqu'il s'agit de l'épingle en montée dans le village. Benoît Galand, pourtant encore aussi vert que la couleur de sa VW Golf, nous gratifie d'une petite erreur mais tous les autres s'en sortent bien.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Samedi, direction la Clémentine à l'endroit-clé, The place to be, où l'on retrouve toujours les journalistes et les observateurs les plus pointus. Nous y rejoignent Cédric Cherain, victime de sa mécanique la veille lorsqu'un roulement de sa Ford Fiesta R5 le lâchait. Il préférait ne pas repartir en Rally2 pour s'offrir une séance de test supplémentaire sur la terre avant sa participation au WRC2 lors du Rallye du Portugal. Entourés des organisateurs de l'épreuve, Christian Jupsin et Carolane, sa fille, nous étions parfaitement installés pour assister au passage des bolides au milieu des arbres. Verdict identique pour notre analyse avec un Duval hors norme et des R5 diaboliques d'efficacité. A ce moment-là de la course, Freddy s'est ménagé une avance d'une vingtaine de secondes sur Princen qui semble pourtant attaquer davantage.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Mais l'oeil de Cédric éclairait la performance de Freddy Loix d'un point de vue d'expert: "Dans ce passage de la Clémentine où nous les voyons dans plusieurs virages, il est évident que Freddy a une manière bien à lui d'aborder une série de courbes. Il n'est probablement pas le plus rapide à vue d'oeil, d'ailleurs kris a déboulé du premier droit d'une manière beaucoup plus spectaculaire, mais il connaît tellement bien nos épreuves qu'il sait parfaitement où il peut perdre une petite seconde pour conserver une vitesse de passage hallucinante sur plusieurs virages. Il est d'une propreté impressionnante et il économise ses gestes et les dérives de sa Fabia au maximum. Je ne veux pas être pessimiste mais à ce train-là, Freddy va les gagner toutes pendant les dix prochaines années... (rires)"

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Et en effet, lors des deux autres passages où nous nous sommes rendus lors de cette deuxième étape, Freddy appliquait exactement la même recette. Ainsi, dans un célèbre S de la spéciale de Creppe-Winanplanche, dans le bois de Vequeterre, il est parvenu à rester parfaitement sur des rails malgré l'état très glissant du goudron encore rendu délicat par la terre ramenée sur la route par les anciennes étant passées avant lui. Si bien qu'un observateur à nos côtés imaginait la Skoda Fabia dotée d'un anti-patinage. Un droite vicieux où Princen et Dilley n'ont pas hésité à user du talus comme d'un banking, toujours spectaculaire même si moins efficace que Loix.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

A l'arrivée, Freddy Loix impose sa Skoda Fabia R5 avec 35"6 d'avance sur la Peugeot 208 R5 T16 de Kris Princen et 2'33"8 sur une autre Fabia, celle de Vincent Verschueren, pas déméritant sur un terrain particulièrement délicat.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Xavier Bouche signe également un solide résultat avec une quatrième place à 3'07"9 du vainqueur tandis que Cédric De Cecco, jeune retraité, plaçait une autre 208 T16 dans le Top 5 à 3'40"6.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

La première DS est celle de Guillaume Dilley, sixième à 5'16", qui a parfaitement résisté à une certaine pression puisqu'il était rapidement le seul représentant de l'importateur suite au retrait précoce de Demaerschalk, victime d'un problème de direction assistée. En signant cinq fois le troisième temps, Dilley a parfaitement répondu aux espoirs placés en lui et attend déjà le Rallye de Wallonie où l'expérience de son prestigieux copilote pourra encore pleinement le servir.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Enfin, terminons sur la belle victoire de François Duval, en pleine forme, qui semble toujours aussi talentueux. Il maîtrise parfaitement l'Escort, conserve une rapport inférieur pour jouer avec la pédale de gaz et placer ainsi la Ford au centimètre là où les moins téméraires passent le rapport supérieur et se retrouvent avec moins de puissance lorsqu'il s'agit de se sauver d'un mauvais pas.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

Le pilotage est tout un art que De Spa et Munster maîtrisent tout autant. Si le premier terminait à 1'26" de l'autre François, le second perdait le podium suite à une crevaison suivie de soucis de crémaillère.

Spa,rally,2016,belgique,championnat,rallye,BRC,Loix,Skoda,Fabia,R5,François,Duval,Ford,Escort,RS,Princen,Peugeot,208,T16,Dilley,DS3

17:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2016, belgique, championnat, rallye, brc, loix, skoda, fabia, r5, françois, duval, ford, escort, rs, princen, peugeot, 208, t16, dilley, ds3 | | |

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen

Pour ce premier numéro de sa 25ème année d'existence, autonews vous en offre encore un maximum! Jugez plutôt. Collant toujours à l’actualité, nous vous disons tout sur la nouvelle Hyundai i20 WRC que Thierry Neuville pilotera dès le Monte Carlo en janvier prochain. De WRC, il en est encore question avec les prix décernés, à la manière des Oscars, par Vincent Marique et la rédaction.

Et puis comme le veut une longue tradition, la rédaction s’est rassemblée pour attribuer nos traditionnels coups de cœur ou coups de griffes aux acteurs du Championnat de Belgique des Rallyes. Un exercice jamais évident qui demande de la diplomatie, de la clairvoyance et une petite dose de mauvaise foi. C'est notre façon à nous de dresser le bilan de la saison, avec en prime des tableaux récapitulatifs que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Nous revenons aussi sur le Monza Rally Show tandis que Guillaume Dilley revient sur sa carrière et nous confie ses espoirs pour 2016. Hugo Van Opstal a visité pour vous les installations de Kroon Oil, le sponsor de Demaerschalk et Kobus. Le rallycross n’est pas négligé avec un essai comparatif entre les montures de Kristof Bex et Jochen Coox tandis que le second sacre de Petter Solberg est venu clôturer la saison de WRX.

Une fois n’est pas coutume, on vous parle aussi de karting avec Stéphane Halleux qui vous a concocté un chouette dossier sur cette discipline servant bien souvent d’élan aux jeunes rallymen. Le cahier Histonews est consacré à Liège-Sofia-Liège, une épreuve renaissante que notre Rédacteur en Chef a eu la chance de vivre de l'intérieur. L’histoire ne dit pas s’il est maintenant prêt à s’élancer dans l’East African Safari… dont l’édition 2015 a couronné notre compatriote Stéphane Prévot qui copilotait Stig Blomqvist.

Ce mois-ci, les pages consacrées à l’industrie vous emmènent du côté d’Audi pour découvrir les technologies du futur. Nos essayeurs vous parlent également de la Renault Mégane 4, de la terrible Mercedes AMG C63S, de la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport avant de vous offrir un comparatif inédit de quatre breaks TDI très performants: Ford Focus ST - Peugeot 308 GT - Skoda Octavia RS - VW Golf GTD.

autonews,janvier,2016,287,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,brc,prix,karting,WRX,rallycross,Monza,Rallyshow,Dilley,historique,AMG,Peugeot,208,GTI,C63S,breaks,comparatif,Ford,Peugeot,Skoda,Volkswagen