Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

Certes, nous regrettions hier soir l'issue trop rapide de cette édition 2017 de l'épreuve américaine mais il faut reconnaître que, malgré sa position en tête de l'épreuve, le team Peugeot laisse ses pilotes s'exprimer et cela nous a valu de nouveaux rebondissements. Avec un certain Jean Todt aux commandes, on aurait sorti une pièce pour figer les positions des trois pilotes au Lion...

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

Toujours est-il qu'après un superbe début de spéciale où il remontait ses équipiers Loeb et Peterhansel, Cyril Desprès se battait contre Carlos et poussait ce dernier à la faute à une dizaine de kilomètres de l'arrivée. Sain et sauf, l'ancien champion du monde des rallyes en était à son cinquième abandon d'affilée au Dakar!

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

De son côté, Sébastien Loeb perdait une vingtaine de minutes lorsqu'une valve du turbo de son 2008 DKR décidait de se bloquer, le privant de toute puissance au pied des dunes. A force d'utiliser du décaltout, la valve finissait par fonctionner à nouveau mais ce contre-temps lui coûtait la première place du classement général.

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

Autre Peugeot distancée, celle de Stéphane Peterhansel qui jardinait tout simplement en début d'étape, perdant lui un bon quart d'heure en étant obligé se s'arrêter pour déplier les cartes géographiques.

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

Au final, on retrouve deux Peugeot en tête avec les deux anciens motards puisque Desprès devance Peterhansel de 4'08" tandis que Mikko Hirvonen crée la surprise en prenant la troisième marche du podium avec sa MINI et pointe à 5'04". Quatrième, Sébastien Loeb est à 6'48 et devance la première Toyota Hilux, celle de Nani Roma qui compte 10'30" de retard sur le leader.

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

Demain, les concurrents auront à nouveau droit à 447 km contre le chrono. L'épreuve établit sa résidence sur l’Altiplano bolivien: les organismes s’acclimatent, mais la fatigue s’installe. Dans ce contexte, la grande variété de terrains place cette étape au niveau des standards les plus exigeants. Dans le plus pur esprit du Rallye-Raid, la densité de la journée est symbolisée par les deux secteurs de dunes qui compliquent la partie finale de la spéciale.

Dakar,2017,Peugeot,3008,DKR,Desprès,Cyril,meneur,leader,ES4,étape,amérique,sud

21:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2017, peugeot, 3008, dkr, desprès, cyril, meneur, leader, es4, étape, amérique, sud | | |

Dakar,2017,argentine,Peugeot,3008,DKR,Loeb,Peterhansel,Sainz,MINI,Hirvonen,Toyota,Pickup,Roma

Franchement, on avait envie de vous parler tous les jours d'un rallye-raid qui avait un peu perdu de son intérêt à nos yeux depuis que nous avions appris que les pistes goudronnées n'étaient jamais loin du parcours. Avec les pilotes engagés par l'équipe Overdrive de Villers-le-Bouillet, nous étions sincèrement persuadés que les Toyota allaient pouvoir taquiner les Peugeot 3008 DKR.

Dakar,2017,argentine,Peugeot,3008,DKR,Loeb,Peterhansel,Sainz,MINI,Hirvonen,Toyota,Pickup,Roma

Et puis patatra, dès la troisième étape disputée aujourd'hui, tout s'est écroulé. Alors qu'il avait fait une belle première moitié de spéciale, Nasser Al-Attiyah a cassé une roue et s'est arrêté aux alentours du 400è kilomètre. Mais comme si cela ne suffisait pas, Roma et De Villiers marquaient également le pas durant cette seconde partie d'étape sans que l'on ne sache encore les causes de leurs arrêts.

Dakar,2017,argentine,Peugeot,3008,DKR,Loeb,Peterhansel,Sainz,MINI,Hirvonen,Toyota,Pickup,Roma

A l'arrivée, l'armada Peugeot signe le triplé avec Peterhansel qui devance Sainz et Loeb tandis que Hirvonen place sa MINI en quatrième place. Au classement général provisoire, les Peugeot accaparent le podium avec Loeb devant Sainz et Peterhansel en 4'00". Hirvonen est quatrième à 9'38 devant la Toyota de Roma à 13'. Autant dire que les jeux sont faits et qu'il s'agira juste de savoir lequel des pilotes Peugeot l'emportera...

Dakar,2017,argentine,Peugeot,3008,DKR,Loeb,Peterhansel,Sainz,MINI,Hirvonen,Toyota,Pickup,Roma

21:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2017, argentine, peugeot, 3008, dkr, loeb, peterhansel, sainz, mini, hirvonen, toyota, pickup, roma | | |

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Cette courte première spéciale chronométrée a vu Nasser Al-Attiyah imposer son Toyota Hilux made in Villers-le-Bouillet devant le Ford Ranger de Xevi Pons (+24") et l'autre Toyota de Nani Roma (+29").

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Mais juste après le passage de la ligne d'arrivée, le Qatari a dû attendre son équipier Giniel de Villiers (5è à 41") qui l'a remorqué jusqu'au bivouac. Le moteur de la Toyota #301 a visiblement souffert du traitement imposé par Nasser durant cette courte spéciale semblable à ce que l'on connaît en WRC: "A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, nous avons senti de la fumée, du côté du siège de Matthieu, avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour finir l'étape et à l'arrivée nous avons pu l'éteindre. Giniel nous a remorqués pour sortir, et nous allons voir ce que nous allons faire, je ne sais pas du tout ce qui s'est passé. J'espère que le moteur n'est pas touché!"

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Chez Peugeot, c'est Carlos Sainz qui signe le meilleur résultat en terminant quatrième à 33 secondes du vainqueur. Sébastien Loeb termine sixième, à 55" et Cyril Desprès est 8è à 1'14".

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Du côté des MINI, ce n'était visiblement pas la grande forme puisque c'est Mikko Hirvonen, seulement 9è, qui signe le meilleur résultat de l'équipe X-Raid à 1'20" du premier leader. Mais n'allons pas tirer trop vite d'enseignements au vu de la spéciale peu représentative disputée aujourd'hui.

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

Demain, ce sont 284 km chronométrés qui attendent les concurrents. Et si les habitués pensent connaître l’Argentine, ils n’ont pourtant jamais posé leurs roues dans "El Chaco"! Dans cette région chargée d’histoire pour les connaisseurs du rallye mondial (Transchaco, etc.), la patience et le sang-froid seront des alliés précieux, notamment pour faire face à la poussière. À moins qu’elle ne se transforme en boue...

Dakar,2017,rallye-raid,amérique,sud,Toyota,Hilux,Al-Attiyah,Overdrive,Ford,Ranger

18:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2017, rallye-raid, amérique, sud, toyota, hilux, al-attiyah, overdrive, ford, ranger | | |

Une fois n'est pas coutume, nous allons tenter de suivre cette édition au plus près sachant que l'équipe Overdrive de Jean-Marc Fortin possède de sérieuses chances de venir titiller les équipes Peugeot et MINI en disposant de pick-up officiellement soutenus par Toyota.

La première étape se disputera demain, lundi 2 janvier pour une petite spéciale de 39 km qui servira juste à établir un premier classement: "Ce n’est pas le kilométrage qui préoccupera les concurrents, mais plutôt la tension qui accompagne les premiers tours de roue en compétition. Tous doivent avoir conscience que sur ces pistes techniques, et même trialisantes en début de programme, une erreur serait préjudiciable. L’enjeu du placement en vue du lendemain prend aussi toute son importance pour l’élite."

21:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2017, rally, peugeot, mini, toyota, pick up, fortin, overdrive | | |

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

A la lecture des résultats du dernier Monte-Carlo, on pourrait croire que Sébastien Ogier s’est promené. C’est oublier un peu vite la solide performance de Kris Meeke et les coups d’éclat de Thierry Neuville que vous raconte Vincent Marique. La première interview de l’année est consacrée à Jourdan Serderidis. L’occasion de découvrir le patron de J-Motorsport, un "self made man" qui vous étonnera certainement, et de connaître ses projets pour la saison. Qu’ils touchent à sa carrière de pilote ou à son souhait de donner un sérieux coup de pouce à certains jeunes belges ou étrangers.

De projets, il en est également beaucoup question dans les pages consacrées au Championnat de Belgique des Rallyes 2016 où le plateau s’annonce grandiose à condition que tous les budgets soient bouclés bien sûr. Dans ce numéro, AUTOnews distribue à nouveau des prix pour les animateurs des épreuves de l’ASAF. Nous revenons également sur le Dakar qui a enfin couronné Peugeot tandis que Sébastien Loeb nous a confié ses sentiments à l’issue de sa première participation à cette épreuve où nous devrions le revoir un certain temps.

La page Paddocks relate notamment deux épreuves de 24 heures, Dubai et Daytona, tandis que le cahier HistoNews vous offre une présentation des Legend Boucles et deux reportages: le Tour de Belgique et les 6 Heures de Visé.

Enfin, de chouettes voitures sont passées entre nos mains ce mois-ci: Claudie Tanghe a eu la chance d’essayer la très exclusive Porsche 911 GT3 RS pendant que nous goûtions trop brièvement à l’Audi R8 Plus. Trop brève aussi fût notre découverte de la Ford Focus RS. D’autres essais sont à découvrir: Toyota RAV4 Hybrid, BMW X1 20i, Mercedes GLC 220d, VW Touran TSI 150, Renault Espace et Skoda Superb. Vous l’aurez compris, c’est à nouveau un excellent numéro que nous vous invitons à découvrir! Et puis, vous y trouverez traditionnellement notre poster-calendrier Sport Auto annuel, certainement le plus complet au monde, avec plus de 700 épreuves et manifestations répertoriées sur une seule feuille, pour une consultation très pratique.

autonews,février,2016,288,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,BRC,projections,serderidis,dakar,Peugeot,Porsche,GT3,RS,Audi,R8,Plus,Ford,Focus,RS,calendrier,mondial

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Appelez-le "Herbie". Ou "Choupette" pour la version francophone. Au prochain Dakar, dont le départ sera donné le 4 janvier à Buenos Aires, en Argentine, le Buggy DunBee portant naturellement le n°353 ne manquera pas d'attirer bien des regards. À son volant, Stéphane Henrard veut démontrer pour son retour sur le Dakar qu'il est possible de s'adonner au rallye-raid avec une monture offrant un rapport qualité/prix/plaisir optimal. Après avoir découvert le Dakar à moto dès 1997, Stéphane Henrard est rapidement passé sur quatre roues, disputant sans interruption le plus grand rallye-raid au monde de 2000 à 2010. Avec à la clé plusieurs victoires en 2 roues motrices et en diesel, à ajouter à trois Top 10 au classement général: 7e en 2001, 6e en 2003 et 10e en 2007. En 2015, le Bruxellois célébrera son retour sur le Dakar avec son Buggy DunBee à mécanique Volkswagen TDI, une monture qu'il a amenée en 2014 sur le podium de l'Africa Eco Race.

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Budget raisonnable

"Le Buggy DunBee à mécanique Volkswagen TDI que nous avons développé s'adresse à une catégorie particulière de pilotes voulant s'adonner au rallye-raid et disputer le Dakar, et qui est largement majoritaire: celle des gentlemen-drivers n'ayant pas nécessairement d'énormes budgets pour louer une voiture de pointe," explique d'emblée Stéphane. "Voici quelques années, le Bowler a permis à de nombreux pilotes de découvrir la discipline et de se faire plaisir avec des budgets raisonnables. Aujourd'hui, il ne reste plus sur le marché de voiture offrant le même rapport qualité/prix/plaisir. C'est précisément ce vide que nous entendons combler avec notre Buggy DunBee."

Le concept que souhaite développer Stéphane Henrard est finalement assez simple: "En mutualisant les infrastructures, nous pourrons proposer aux concurrents amateurs une solution relativement peu coûteuse, mais aussi performante et fiable. Sur le Dakar, mais aussi toutes sortes d'épreuves. En rallye-raid, nous avons la chance d'avoir des formats très divers avec des courses sur deux jours comme les bajas et des rallyes de longue haleine. Notre objectif est vraiment de proposer un produit 'clé sur porte' et d'accompagner au maximum les concurrents dans la découverte du rallye-raid. Si le Dakar reste aussi une formidable aventure, c'est aussi une épreuve extrêmement difficile et éprouvante, où les tous les concurrents ralliant l'arrivée disputent l'intégralité du parcours. Ces dernières années, nous avons développé ce DunBee et profité notamment de l'Africa Eco Race pour le mettre au point sur un terrain idéal, authentique, et dans un cadre unique et familial. Aujourd'hui, l'heure est venue de monter d'un cran dans la difficulté en montrant notre produit sur le Dakar."

Dakar,2015,Henrard,Stéphane,Buggy,DunBee,VW,TDI,duo,équipage

Capital sympathie

Ce produit a d'ailleurs beaucoup évolué depuis la naissance du projet. "Il a énormément évolué même," enchaîne Stéphane. "Le DunBee est désormais bien plus facile à piloter et plus amusant tout en affichant une grande fiabilité grâce à notre travail de mise au point avec une mécanique Volkswagen TDI restée assez proche de l'origine pour être peu coûteuse. Construit en Belgique, dans nos ateliers de Rhode-Saint-Genèse, le DunBee est un petit cousin des gros Buggys qui joueront la victoire. Après notre podium lors de la dernière Africa Eco Race, nous estimons aujourd'hui que le DunBee est en mesure d'affronter le Dakar. Et avec son look sympa de Coccinelle, il cadre d'ailleurs également très bien à l'esprit dans lequel de nombreux gentlemen-drivers veulent disputer les épreuves de rallye-raid. En plus de posséder un look indémodable, sans être excessif à aucun niveau, le Buggy DunBee a un capital sympathie réellement colossal. Grâce à l'évolution des règlements techniques et des parcours, les Buggys ont réellement trouvé leur place dans le rallye-raid et proposent, aujourd'hui, le meilleur compromis entre plaisir, performances, coût, confort, fiabilité et facilité de pilotage, surtout avec une mécanique turbodiesel comme la nôtre."

Dans le cockpit de DunBee, l’ambiance sera aussi faite principalement de sympathie et de plaisirs. En effet, Stéphane sera copiloté, au Dakar, par un ami d’enfance, Bruno Barbier. "Jusqu’au départ de l’Africa Race l’année dernière, Bruno n’avait aucune expérience en sports mécaniques et encore moins en aventure au sens large du terme. Passé la surprise et la découverte d’un monde hostile et compétitif, Bruno a relevé le défi de l’Africa Race avec panache. Partager une telle aventure avec succès galvanise les valeurs humaines et malgré le peu d’expérience de Bruno, franchir l’arrivée du Dakar à une place honorable est un nouveau gros challenge que nous pouvons réussir à deux, dans le plus pur esprit de notre DunBee: David contre Goliath."

20:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dakar, 2015, henrard, stéphane, buggy, dunbee, vw, tdi, duo, équipage | | |

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Cette 34e édition du Dakar devait être une promenade de santé pour le Team X-Raid et les quatre équipages MINI. Décuple vainqueur et tenant du titre, Stéphane Peterhansel devait avant tout se méfier de ses équipiers, Nani Roma ou encore Krysztof Holowzyc qui s'était illustré durant la première semaine en 2012.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Mais c'était sans compter sur l'arrivée inopinée de Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz à bord de buggy d'origine américaine couvés par un ex-ingénieur d'exploitation du VW Motorpsort. Malheureusement, ceux-ci ne sont prêts que depuis quatre mois et les essais ont été plus que limités. Mais ceux-ci devraient se montrer dans les premières dunes avant de souffrir sur le terrain plus typé WRC d'Argentine.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Enfin, autre surprise de dernière minute, Robby Gordon et son Hummer seront de retour après avoir été accusés de tricherie en 2012 à cause d'un sytème d'admission d'air illégal. L'Américain n'est visiblement pas rancunier et il sera très surveillé durant toute l'épreuve. L'homme n'est pas réputé pour son sens de la mesure ou de la stratégie ce qui le rend attachant. Il pourrait à nouveau s'illustrer même si nous le voyons mal terminer dans le top3.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris,

Lors de la dernière édition, Giniel de Villiers avait placé son Toyota Hilux au troisième rang. Un véhicule qui respectait déjà les règles FIA de cette année et qui est conçu en Afrique du Sud. Sur le Dakar, c'est l'équipe belge Overdrive qui gère l'assistance et la logistique de ces pick-up tout en alignant elle même des autos pour, entre autres, Alvarez, 5e en 2012.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Logiquement présent lorsque nous parlons Dakar, le Team Dessoude sera bel et bien présent avec cinq véhicules dont un très orignal buggy Nissan Juke confié à Christian Lavieille. Les autres engins de l'équipe normande sont des proto Atacama qui pourraient également s'illustrer dans le top 15.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Pour être complet, citons encore l'espagnol Carlos Sousa qui fait partie de l'effectif Great Wall Haval depuis plusieurs éditions. De quoi construire au certaine expérience à cette marque chinois qui poursuit son implication sur la plus grande épreuve de 4x4.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Voilà pour les favoris ou les pilotes qui devraient faire parler la poudre sur les pistes sud-américaines. Du côté des Belges, l'épreuve chère au groupe Amaury Sport Organisation ne remporte guère plus de succès. Seuls les copilotes Fabian Lurquin et Eddy Chevaillier pourront éventuellement s'illustrer grâce à Erik Wevers pour le premier ou Peter Van Merksteijn pour le second. Ce dernier a opté pour un Toyota Overdrive alors que le second s'aligne sur un ex-proto Mitsubishi rebaptisé Ford HRX en attendant l'arrivée d'un éventuel constructeur pour soutenir la structure de Wevers.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

Seuls deux compatriotes sont engagés dans la catégorie 4x4 avec Pascal Feryn (Toyota Land Cruiser) qui en est à son dixième Dakar tandis que Dave Ingels découvrira l'épreuve à bord d'un Toyota également.

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid,candidats,victoire,concurrents,favoris

20:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2013, amérique, sud, pérou, chili, argentine, cordillère, andes, 4x4, raid, rallye-raid, candidats, victoire, concurrents, favoris | | |

dakar,2013,amérique,sud,pérou,chili,argentine,cordillère,andes,4x4,raid,rallye-raid

Pour la cinquième édition organisée sur le continent sud-américain, le Dakar est accueilli par trois pays qui ont dévoilé leurs caractéristiques lors des dernières années. Inutile d’entretenir le mystère: le parcours frappe haut et fort du 5 au 20 janvier prochain. Pour la première fois, les étapes de grand désert feront leur apparition dans les tout premiers jours du rallye. Après les retrouvailles avec Lima, les pilotes rentreront sans délai dans le vif du sujet. La journée de repos qui sera respectée à San Miguel de Tucuman sera forcément salvatrice. Car pour connaître Santiago, il leur faudra tenir la distance: plus de 8 000 kilomètres.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

La découverte du Pérou a émerveillé tous ceux qui ont atteint ce stade du rallye en 2012. Cette fois, tous les pilotes et équipages auront la possibilité de s’étalonner sur les plus gros cordons de dunes empruntés sur le continent depuis 2009. Jamais, dans son histoire, le Dakar n’a débuté en plein désert. Si le dosage des difficultés ménagera une forme de montée en pression, il n’y aura pas de place pour l’improvisation en 2013.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

Le franchissement de la Cordillère des Andes, après un premier séjour chilien, emmène le rallye dans une Amérique qui offre un autre visage. Elle garantit une diversité de terrains qui favorise surtout la polyvalence. En Argentine, les capacités d’adaptation seront essentielles pour passer à un type de pilotage et un registre de gestion de course différents. Bien que la ration de sable y soit moins dense, la virée au pays des Gauchos s’achève tout de même par un test majeur, où seuls les vrais pilotes de désert se sentiront à l’aise.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

Deux séquences distinctes auront comme théâtre le territoire chilien, et chacune d’entre elles présentera un caractère décisif. Le retour au pays de l’Atacama correspond à la phase du Dakar où l’on navigue dans le domaine de l’endurance extrême. Comme défi de résistance ultime, les sessions de dunes se poursuivent jusqu’à la veille de l’arrivée. Avant de voir Santiago, il faudra jusqu’au bout maîtriser des exercices de premier choix. Rendez-vous demain sur ce site pour la présentation des équipages candidats au top 10.

Dakar,2013,Amérique,Sud,Pérou,Chili,Argentine,Cordillère,Andes,4x4,raid,rallye-raid,

17:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dakar, 2013, amérique, sud, pérou, chili, argentine, cordillère, andes, 4x4, raid, rallye-raid | | |

IMG_5492 Kopie.jpg

Décidément, on fait feu de tout bois chez le constructeur anglais devenu allemand suite à son rachat par BMW. Après l'annonce de son arrivée en WRC dès la saison prochaine dans quelques manches, la marque vient d'officialiser sa prochaine participation au Dakar 2011 avec une MINI Countryman basée sur la mécanique des BMW X3 engagées précédement par le team X-Raid. Ce qui signifie que le châssis raccourci de cette MINI All4 Racing utilisera le Diesel Bi-turbo du X3 développant 315 ch pour un couple faramineux de 710 Nm! Son pilote sera le Français Guerlain Chicherit.

IMG_5266 Kopie.jpg

10:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mini, all4 racing, dakar, 4x4, diesel, 315 ch, bi-turbo, x-raid, rallye raid, 2011, janvier, chicherit, 710 nm | | |

382984_61483vw_VW_3672.jpg

L'événement était attendu depuis quelque temps déjà. Vendredi soir à Trêves, en marge du Rallye d'Allemagne, Volkswagen a présenté le Race Touareg 3, sa nouvelle arme pour défier les pistes sud-américaines du Dakar. Amené à remplacer la deuxième version du bolide, le 'RT3' tentera de glaner une troisième victoire consécutive sur le Dakar 2011. Pour réussir la passe de trois, les ingénieurs de Volkswagen se sont penchés sur trois évolutions majeures par rapport au Touareg 2 : un meilleur système de refroidissement, une optimisation des réglages de la boîte de vitesses et davantage de puissance moteur à haute altitude. Ces derniers ont aussi modifié l'aérodynamique du Touareg de course.

382978_61483vw_VW_3671.jpg

Avant de prendre part au prochain Dakar (1-16 janvier), le nouveau Race Touareg fera ses débuts en Russie, lors du Silk Way (11-18 septembre). Pour l'occasion, un seul 'RT3' sera confié à Carlos Sainz. Les autres pilotes de la marque, Nasser Al-Attiyah, Mark Miller et Giniel de Villiers, disputeront le rallye-raid au volant d'un Race Touareg 2. En revanche, tout ce petit monde disposera du dernier modèle en Amérique du Sud, début janvier. Avant de se lancer dans la compétition, Volkswagen vient de conclure trois semaines de test en Espagne et au Maroc. Les Race Touareg 3 ont parcouru près de 10 000 km soit deux fois la distance du Dakar, par des températures atteignant les 48°C.

382981_61483vw_VW_3670.jpg

En marge de cette présentation, Nissen a aussi confirmé clairement l'intérêt de Volkswagen pour le WRC, après avoir participé depuis deux ans à plusieurs réunions de travail avec les deux constructeurs engagés, Citroën et Ford, qui seront rejoints en 2011 par MINI. "A partir du moment où notre direction prendra la décision d'aller en WRC, ce qui n'est pas encore fait, il nous faudra deux ans pour nous préparer", a dit Nissen. L'hypothèse la plus optimiste est donc de voir VW en WRC à partir de 2013.

21:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye raid, volkswagen, race touareg 3, carlos, sainz, dakar, 2013 | | |