Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Lorsqu'un importateur choisit de faire confiance à notre site, cela donne un mail sympa reçu le vendredi 15 septembre émanant de BMW Belux. En clair, on nous propose d'essayer la dernière BMW M4 CS le week-end suivant et ce durant quatre jours. De quoi goûter, en primeur, à la dernière nouveauté sportive de la marque à l'hélice en attendant l'arrivée de la M5. Le bonheur! D'autant que la météo s'annonce particulièrement clémente.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Impatients, nous découvrons la belle dans sa couleur inédite, appelée San Marino Blau et facturée 814 htva mais qui lui va à merveille. Les jantes forgées, couvertes d'une peinture Orbit Grey du plus bel effet, donnent également une impression de puissance d'autant que leur diamètre varie entre l'avant (19 pouces) et l'arrière (20 pouces). Leur poids unitaire est des plus contenu avec respectivement 9 kg à l'avant et 10 à l'arrière. Mais ce n'est pas tout, elles sont emballées par des Michelin Sport Cup 2 particulièrement proches de pneus pistes (BMW préconise néanmoins les Pilot Super Sport si vous habitez dans un pays pluvieux). Vous savez, le genre de gommes qui collent lorsque vous posez la main dessus après l'effort. Nous on adore! Mais ce n'est pas tout...

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

En détaillant la liste d'options, nous avons vu que ce modèle était équipé de freins M en carbone céramique facturés 6.136 euros htva en option. Le genre de galettes qui se montrent intraitables en toutes circonstances. Et c'est vrai qu'ils freinent fort! Wouaw. Au début, vous appuyez fort et l'auto ralentit beaucoup trop. Mais poursuivons notre tour du propriétaire avant de vous narrer nos impressions de conduite.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Esthétiquement, la M4 CS se situe à mi-chemin entre une M4 normale et la très bestiale GTS. Ainsi, le bouclier avant échancré s'offre une lame en carbone tandis que le PRFC (composite fait de carbone et de plastique) est utilisé pour le capot, le toit - qui garde sa couleur gris foncé - et le couvercle de coffre. A l'arrière, on retrouve le diffuseur de la GTS et le volet Gurney en carbone sur le coffre. Le quoi? Le bequet! mdr

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Dans l'habitacle, l'ambiance est à la parcimonie mais pas partout, on vous rassure. En fait les portes ont été évidées de leurs bacs de rangement au profit de garnitures en fibres naturelles (du carton quoi) tandis que des lanière aux couleurs de M Motorsport remplacent les poignées habituelles. Pas toujours évident de retenir les portes à l'ouverture mais cela fait partie de l'ambiance. Pour le reste, la banquette arrière est toujours en place et l'on a moins le sentiment de se retrouver dans un bolide du DTM qu'à bord de la GTS qui peut également être "arceautée". Pour le reste, on retrouve de superbes baquets et le cuir et l'alcantara foisonnent dans l'habitacle. Certes, l'airco est manuel mais l'équipement est néanmoins complet. On n'est pas totalement fan de la jante épaisse du volant en alcantara M (option à 508 € htva) mais les amoureux de la marque en sont dingues!

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Sous la capot, on retrouve le 3.0 litres 6 cylindres en ligne biturbo développant 460 ch. C'est dix de plus que la dernière M4 mais toujours 40 de moins que la GTS ou la DTM Champion Edition. Avec un poids annoncé de 1.580 kg, on a droit à un rapport poids/puissance de 3,4 kg/ch semblable à celui d'une Porsche 911 GT3 RS de 2006. Pas mal non? La boîte DKG à double embrayage est imposée et couplée au différentiel Actif M qui fonctionne en binôme avec le contrôle de stabilité. La suspension Select Drive est de série et offre, comme à l'accoutumée, trois programmes: Confort, Sport et Sport+. Trois programmes qui s'appliquent également à la direction électromécanique et à la cartographie du moteur. Voilà, on en a fini pour le tour du propriétaire. Ah non, on a failli oublier les volets commandés électriquement pour libérer la ligne d'échappement sur demande.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Nous l'avons dit plus haut, la météo est de notre côté durant ces quatre jours passés en compagnie de ce coupé sauvage. De quoi débuter notre prise en main sur un mode prudent. Au démarrage, la M4 CS se positionne avec les programmes Sport pour le volant et les suspensions tandis que le moteur est en mode confort mais vous pouvez configurer ce choix selon vos souhaits. Il y a également le bouton situé sous le levier de vitesse qui agit sur la réactivité de la boîte en passante en mode manuel sur demande. L'auto est bluffante en accélération et la différence avec la M2 que nous avions essayée au printemps est saisissante. On n'est bien sûr pas dans les mêmes sphères de budget. Mais ce qui va rapidement nous séduire, ce sont les freins. Ils se révèlent diaboliquement efficaces et mordent fort en toutes circonstances!

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Le premier jour, nous en profitons pour faire plaisir aux amis en les emmenant à bord, histoire de partager notre passion. Le dimanche matin, on quitte rapidement la ville pour nous échapper vers les routes tournicotantes de nos vertes Ardennes. Dès les premiers virolos, on opte pour les modes les plus extrêmes (bouton M2 sur le volant) sans couper l'ESP. On n'est pas totalement inconscients. L'auto se met à chanter bien plus fort et se révèle ultra-précise dans ses placements. Il faut jouer délicatement de l'accélérateur en sortie de virage car l'anti-patinage s'enclenche encore en 3è lorsqu'on accélère à fond! Impressionnant. L'auto pousse fort et les échappements pétaradent au lever de pied! Quel pied! Par rapport à la M2, qui reste notre dernière référence, les virages nous bondissent au visage et on est heureux de pouvoir compter sur les freins en carbone. Ils mordent et freinent sans jamais faiblir. C'est cher le carbone mais c'est vraiment incomparable.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Le rythme est élevé et les pneus collent au goudron. C'est simple, on comprend rapidement que la vitesse de passage en courbe pourrait être encore plus élevée mais les platanes et les rails de sécurité ne nous permettent pas de dégoupiller totalement. C'est là qu'un petit détour sur circuit pourrait être instructif mais ce n'est malheureusement pas possible. Les traversées des villages nous permettent de laisser refroidir la bête mais les rares automobilistes doublés ce jour-là sur les routes doivent encore se demander quel est cet engin qui les a avalés en moins de deux...

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Une fois ces deux heures récréatives terminées, nous passons par la station-service pour remplir le réservoir de 60 litres qui était plein au départ. ça fait cher le quart d'heure détente mais on ne regrette rien. Cette auto nous a emmené au paradis durant 120 minutes de pur plaisir. Et le pire, c'est qu'elle a repris son rôle de coupé habitable pour rendre visite à belle-maman, le dimanche après-midi. Le coffre et ses 445 litres se révèlent utiles et les places arrière satisfont la jeune ado de la famille. Profitant alors du couple de 600 Nm, on adopte une conduite en bon père de famille sans trop en souffrir.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Affichée à 122.000 € tvac, la M4 CS est une série limitée qui devrait plaire aux investisseurs. Notre voiture d'essai atteignait 134.390 € principalement à cause des freins en carbone (7.425 € tvac). Mais l'auto est pourtant bien équipée en série avec, entre autres choses, ses jantes spécifiques, la suspension adaptative, le système d'alarme, les sièges avant chauffants, le Park Distance Control, le Cruise Control, le High Beam Assist, le système de navigation Pro ou encore le M Driver package.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Du côté des consommations, nous n'avons pas vraiment tenté l'economy run, vous l'aurez compris. Comptez 12 l/100 en moyenne avec des pointes pouvant atteindre les 20 l/100 en mode full attack. Les émissions de CO2 sont annoncées à 197 g/km. On émettra également quelques réserves concernant les freins en carbone. Certes, ils nous ont totalement séduits mais on s'est laissé dire qu'une célèbre marque allemande, réputée pour ses systèmes de freinage, préconise l'emploi de disques classiques avec des plaquettes compétition pour ses adeptes de sorties en circuit. Le coût des éléments en carbone et leur fragilité (grenailles...) ne parlent pas en leur faveur.

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Conclusions

Avouons-le, on a parfois du mal à adhérer à la logique mercantile de BMW qui vend des SUV comme des petits pains et des Active Tourer aux propriétaires de Corolla Verso et autres Picasso même si on ne peut lui donner tord. Et puis il y avait eu l'essai de la berline M3, à l'époque, qui nous était apparue désormais plus sage que les AMG d'en face habituellement plus "papyesques". Seulement voilà, BMW reste BMW et son célèbre Freude am fahren est loin d'être enterré. Totalement déraissonnable, cette M4 CS fait un bien fou en ces temps d'obscurantisme où tout plaisir devient sacrilège. On a enfilé nos gants, on a pris un pied pas possible, on a consommé de la 98 sans crier gare et qu'est-ce que ça fait du bien. A quelques jours de nos 45 ans, BMW Belux nous a offert un bien beau cadeau! C'est quand vous voulez pour oxygéner vos chevaux...

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

Plus

Efficacité absolue

Freinage inépuisable

Caractère à tous les étages

Moins

Tenue sous la pluie

Objet de spéculations

Consommations

Essai,exclusif,BMW,M4,CS,ClubSport,6,cylindres,ligne,belux,importateur,roadtest,coupé,allemand,460,ch,600,Nm,2017,sportif,essence

22:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, exclusif, bmw, m4, cs, clubsport, 6, cylindres, ligne, belux, importateur, roadtest, coupé, allemand, 460, ch, 600, nm, 2017, sportif, essence | | |

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Il y a 40 ans, Audi présentait son premier moteur à essence cinq cylindres à l’occasion de la sortie de la seconde génération du modèle Audi 100. Depuis, de nombreuses améliorations et nouveautés ont suivi, notamment la turbocompression, le post-traitement des gaz d’échappement, la technologie à 4 soupapes par cylindre, les moteurs de rallye ainsi que les moteurs diesel à 5 cylindres. Aujourd’hui, le 2.5 TFSI, qui équipe les Audi RS 3 Sportback et Audi TT RS, perpétue la grande tradition de ces motopropulseurs 5 cylindres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Les moteurs Audi à 5 cylindres sont devenus cultes au fil du temps, un succès qui s’explique par leur entrée réussie dans le monde du sport automobile et par leur fiabilité et leur efficacité. Ils ont joué un rôle essentiel dans la définition du Vorsprung durch Technik et ont, à ce jour, procuré de nombreuses émotions grâce à leur son caractéristique.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Le premier moteur essence à 5 cylindres équipait l’Audi 100 (C2) lors de sa sortie en 1976. Le modèle, connu en interne sous le nom de Type 43, devait se placer plus haut sur le marché que son prédécesseur. Cependant, les moteurs à 4 cylindres de l’époque ne convenaient pas pour réaliser cet objectif. C’est pourquoi les ingénieurs d’Audi avaient déjà évoqué de la possibilité d’intégrer des moteurs à 5 et 6 cylindres en ligne au début des années 1970.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Les moteurs 6 cylindres furent rapidement écartés en raison de l’espace requis pour leur construction et d’une répartition du poids défavorable. Ils ont donc finalement opté pour le moteur 5 cylindres en ligne, conçu sur la base du nouveau concept de moteur EA 827. Ce moteur à 4 cylindres fut utilisé par l’ensemble du Groupe Volkswagen dans les années 1970 sur les Audi 80 et Audi 100 par exemple. Le moteur dérivé 2,1 l à 5 cylindres produisait 136 ch. Un système d’injection moderne était utilisé afin d’augmenter son efficience et sa puissance. Les livraisons de l’Audi 100 5E débutèrent en mars 1977.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Dès l’année suivante, Audi présenta la première version diesel: un moteur atmosphérique avec une cylindrée de 2 litres produisant 70 ch. Un an plus tard, le premier moteur essence à 5 cylindres turbocompressé fit son apparition: une autre innovation de la part d’Audi. Avec 170 ch et 265 Nm de couple, ce moteur équipait le nouveau modèle haut de gamme du constructeur, l’Audi 200 5T.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Le moteur à 5 cylindres essence de 1980 de l’Audi Ur-quattro avait toutefois encore plus à offrir. Avec son système de suralimentation par turbocompresseur, son système de refroidissement de l’air d’admission et sa transmission intégrale permanente, ce modèle constituait un ensemble technologique très complet pour une conduite sur route et pour la course automobile. Initialement, il générait 200 ch.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

En 1983, le Finlandais Hannu Mikkola remporta le Championnat du monde des rallyes à bord de cette voiture. La même année, Audi présenta la Sport quattro, raccourcie de 24 centimètres et avec une voie plus large. Elle était dotée d’un nouveau moteur 4 soupapes à 5 cylindres en aluminium avec une puissance de 306 ch. Ce moteur faisait de la Sport quattro la voiture la plus puissante de l’époque développée par un constructeur allemand pour une utilisation sur la voie publique.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Ce modèle a ensuite servi de base pour une nouvelle voiture de rallye appartenant au Groupe B: son moteur à 4 soupapes générait 450 ch. Celui-ci fut utilisé pour la première fois lors de l’avant-dernière course de l’année 1984, le rallye de la Côte d’Ivoire. Les 11 autres courses de la saison furent disputées par le Suédois Stig Blomqvist à bord d’une Audi quattro A2 du Groupe B, délivrant 360 ch. Au terme de la saison, il remporta le titre de meilleur pilote et Audi celui de meilleur constructeur.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Même si Audi a pris la décision de se retirer des courses de rallye en 1986, elle continua de marquer la course automobile. En effet, Walter Röhrl remporta en 1987 la course de côte Pikes Peak (États-Unis) à bord d’une Audi Sport quattro S1 (E2). Sa voiture générait 598 ch.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

En 1989, la IMSA-GTO, avec 720 ch, excellait sur la scène des courses automobiles américaines, toujours avec une cylindrée d’un peu plus de deux litres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

Lors du Salon International de Francfort de 1989, Audi présenta un autre jalon de l’histoire de l’automobile: l’Audi 100 TDI. Il s’agissait de la première voiture en production de série équipée d’un moteur diesel 5 cylindres turbocompressé à injection directe à gestion moteur complètement électronique. Il générait 120 ch pour une cylindrée de 2,5 litres. Audi a par la suite diversifié sa gamme de moteurs essence à 5 cylindres.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

L’Audi RS2, d’une puissance de 315 ch, est sortie en 1994. En tant que voiture break dotée de la puissance d’une véritable sportive, elle établit une nouvelle catégorie automobile. Avec le lancement de l’Audi A4 (B5) en 1994, les 5 cylindres ont disparu du segment B. Ils ont été remplacés au fur et à mesure au milieu des années 1990 par les nouveaux moteurs V6. Les derniers moteurs à 5 cylindres, le 2.5 TDI de l’Audi A6 et le 2.3 Turbo de l’Audi S6, ont été produits en 1997.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

L’année 2009 fut celle de leur grand retour, avec turbocompression et injection directe d’essence pour l’Audi TT RS. Le moteur transversal développé par quattro GmbH générait 340 ch pour une cylindrée de 2,5 litres. Celui-ci permettait des performances exceptionnelles aux RS 3 Sportback et RS Q3.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

La TT RS plus, présentée par Audi en 2012, atteignait même les 360 ch. Aujourd’hui, le 2.5 TFSI de l’Audi TT RS génère 400 ch. Un jury international composé de journalistes automobiles a élu le moteur 5 cylindres Engine of the Year dans sa catégorie pour la 7e fois consécutive depuis 2010.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

La première Audi équipée d’un moteur à 5 cylindres est visible à l’Audi Forum de Neckarsulm. L’exposition de voitures classiques, intitulée De 0 à 100, propose de découvrir un grand nombre de modèles qui ont marqué l’histoire d’Audi. L’un des premiers moteurs 5 cylindres TDI d’une Audi 100 de 1989 est également exposé. Il sera possible de s’y rendre jusqu’au 6 novembre 2016.

40,ans,moteur,audi,essence,5,cylindres,100,TFSI,RS3

15:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 40, ans, moteur, audi, essence, 5, cylindres, 100, tfsi, rs3, quattro, gr.b, tt-rs | | |

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Avec seulement deux SUV dans sa gamme, Volvo accuse un certain retard sur ses concurrents allemands. Mais la marque se prépare à agrandir sa palette de baroudeurs par le bas, grâce au futur XC40. Il faut dire que les SUV semblent porter chance à Volvo: l'an dernier, le XC60 était encore le modèle le plus vendu de la marque mais le nouveau XC90 connait aussi un joli démarrage commercial. On comprend donc bien que le constructeur suédois accorde beaucoup d'importance au lancement d'une nouveauté plus compacte dans la catégorie: le futur XC40. Même si la commercialisation n'aura lieu qu'en 2017, les lignes de ce petit dernier sont déjà bien connues. Il arborera en effet la même silhouette que le Concept 40.1 dévoilé au printemps dernier.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

Une motorisation hybride rechargeable et un inédit trois-cylindres

Sous les traits ciselés de ce SUV, long de 4,40 m environ, on trouvera une plate-forme inédite, conçue avec le chinois Geely, propriétaire de Volvo et baptisée CMA. Une base logiquement compatible avec une motorisation hybride rechargeable, que les concurrents Audi Q3 et Mercedes GLA ne pourront pas proposer sur leur actuelle génération: seul le X1 de BMW devrait offrir une telle alternative prochainement. À l'autre extrémité de la gamme, le XC40 profitera d'un nouveau trois-cylindres 1.5 turbo, qui sera épaulé par des quatre-cylindres 2.0. Quant à l'habitacle, il délaissera l'ergonomie complexe de l'actuelle V40 pour adopter un grand écran tactile au format portrait, bien plus aisé à utiliser.

Volvo,SUV,compact,modeste,XC40,suédois,chinois,4x4,1.5,turbo,3,cylindres,hybride

13:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, suv, compact, modeste, xc40, suédois, chinois, 4x4, 1.5, turbo, 3, cylindres, hybride | | |

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Un peu plus de deux ans après l’arrivée de la troisième génération de l'Audi TT, directement déclinée en version "S" de 310 chevaux, la famille s’agrandit les nouveaux TT RS Coupé et TT RS Roadster. 

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Esthétiquement, le TT RS se démarque des versions classiques par l’ajout de pièces de carbone tout autour de la caisse, ainsi que de logos RS. Il se rapproche du concept TT Quattro sport présenté à Genève 2014. Quant aux feux arrière, comme on avait déjà pu en avoir un aperçu au CES 2016, ils intègrent la technologie OLED, une première pour une Audi de production.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

La bonne nouvelle, c'est l'arrivée sous le capot d'un nouveau 2.5 TFSI 5 cylindres ne développant pas moins de 400 chevaux et 480 Nm. Non seulement c'est 60 ch de plus que le précédent TT RS, mais c'est aussi devant la concurrence: chez Mercedes-AMG, le SLC 43 revendique 367 ch, tandis que la BMW M2 culmine à 370 chevaux.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

Une fois démarré via le bouton implanté directement sur le volant, comme sa grande sœur R8, le TT RS Coupé ne réclame que 3"7 pour passer de 0 à 100 km/h, contre 4"3 pour la BMW M2, tandis que la version roadster reste sous les 4 secondes, à 3"9. Et Audi de mettre l’accent sur le chant du 5 cylindres qui, passant par les deux échappements de forme ovale, s’annonce particulièrement rageur. Lancement attendu à l’automne 2016.

audi,TT,RS,coupé,roadster,nouveaux,new,allemands,5,cylindres,400,ch,4wd,quattro,automne,2016,lancement

 

11:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, tt, rs, coupé, roadster, nouveaux, new, allemands, 5, cylindres, 400, ch, 4wd, quattro, automne, 2016, lancement | | |

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Voilà déjà un réel coup de cœur sur ce Salon de Genève 2016 avec ce Concept ACL2 découvert sur le stand d'A.C. Schnitzer, le préparateur d’Aachen où les SUV se disputaient la vedette depuis trop longtemps. Cette fois, retour à une berline classique puisque le préparateur a choisi de greffer le moteur de la M4 dans une M235i.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Mais auparavant le 6 en ligne 3.0 biturbo est passé par la reprogrammation pour supprimer la bride de la vitesse maximale et gagner quelques chevaux histoire de délivrer 570 ch (au lieu de 431 ch). Dès lors, ce coupé, monté sur suspensions sport ajustables, peut atteindre 330 km/h. Quant au 0 à 100 km/h, il est atteint en 3"9.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

Les équipes d’AC Schnitzer ont évidemment pensé à renforcer le freinage avec des disques en carbone céramique. Ils ont aussi travaillé l’aérodynamique avec spoilers, diffuseur en carbone et aileron en carbone sur le couvercle de coffre. Le conducteur peut également compter sur un différentiel Drexler à glissement limité.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

À bord, l'ambiance est résolument sportive avec des sièges baquet en fibre de carbone et tout un habillage spécifiquement Schnitzer. Grâce à tous ces efforts, le poids est réduit de 100 kg par rapport à la M235i, l'ACL2 pesant 1450 kg. Selon les rares informations disponibles, les Allemands annoncent un prix de plus de 149.000 €.

Schnitzer,A.C.,préparateur,allemand,BMW,ACL2,concept,6,cylindres,ligne,3.0,biturbo,570 ch,150.000,euros,prix,salo,geneve,2016

13:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : schnitzer, a.c., préparateur, allemand, bmw, acl2, concept, 6, cylindres, ligne, 3.0, biturbo, 570 ch, 150.000, euros, prix, salo, geneve, 2016 | | |

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Chez Porsche, on ose tout. Après l'arrivée des 4x4 et du diesel, voilà que l'on nous prive du 6 cylindres à bord du Boxster. La seule Porsche que nous aimions se voit donc privée d'un de ses atouts au prétexte du sacro-saint downsizing qui ne sert qu'à annoncer des mesures de rejets et de consommation totalement mensongères. Jamais avares en idées pseudo-lumineuses, les services marketing du constructeur justifient un soit-disant hommage aux moteurs quatre cylindres à plat équipant la célèbre Porsche 718 pour ressortir une appellation mythique. Ils ne respectent décidément plus rien.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Seulement voilà, ce n'est pas notre avis qui comptera auprès d'une clientèle pour qui l'histoire de la marque est totalement inconnue et parfaitement inutile... Mais revenons à nos moutons et à cette Porsche 718 Boxster qui se voit dotée d'un tout nouveau 2.0 quatre cylindres à plat suralimenté qui développe une puissance de 300 ch. La version de 2,5 litres de la Porsche 718 Boxster S affiche pour sa part une puissance de 350 ch grâce notamment à un turbo à géométrie variable. Par rapport aux modèles Boxster précédents, la puissance a enregistré une spectaculaire progression de 35ch. Et comme si cette réduction des cylindres ne suffisait pas, Porsche a opté pour la suralimentation pour fournir un couple un couple de 380 Nm disponible entre 1.950 et 4.500 tr/min tandis que la version 2.5 du Boxster S délivre un couple de 420 Nm entre 1.900 et 4.500tr/min. Avec la transmission PDK et le Sport Chrono Package, le 718 Boxster atteindrait les 100 km/h en 4"7 seulement. Le modèle S fait encore mieux avec 4"2. En vitesse de pointe, les deux modèles sont capables d'atteindre respectivement 275 km/h et 285 km/h.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Un châssis plus sportif pour une agilité renforcée

Sur le plan des qualités dynamiques, le nouveau roadster de Porsche reçoit un châssis bénéficiant d'une mise au point orientée vers la performance en virage. La direction électromécanique a également été tarée pour être 10% plus directe, ce qui lui permet d'être encore plus agile et directionnelle, sur circuit ou au quotidien. En option, les nouveaux roadsters peuvent disposer du Porsche Active Suspension Management (PASM), qui réduit la hauteur de caisse de 10mm. Et pour la première fois, un châssis sport PASM affichant une hauteur de caisse réduite de 20mm est proposé en option sur le 718 Boxster S. Également repensé, le châssis actif offre un équilibre encore plus optimal entre confort et dynamisme.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

À l'instar de la 911, les nouvelles Porsche 718 Boxster dotées du Sport Chrono Package (en option) permettent de sélectionner le programme Individual en plus des trois modes Normal, Sport et Sport Plus. Sur les versions disposant de la transmission PDK, le Sport Response Button, logé au centre de la commande de sélection de programme et inspiré de la compétition, permet au conducteur de configurer la réactivité du moteur et de la transmission PDK.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Un design inédit et expressif

La nouvelle 718 affiche une identité unique, avec une face avant sensiblement plus virile. De plus grandes dimensions, les prises d'air frontales constituent une expression distinctive de la nouvelle motorisation suralimentée. Le 718 Boxster dispose aussi de nouveaux phares bi-xénon avec éclairage diurne à LED intégrés. En option, des feux diurnes à LED à quatre points sont également disponibles. La silhouette se distingue aussi par ses nouvelles ailes, ses nouveaux bas de caisse et ses poignées de porte intégrées. De série, le Boxster S bénéficie de nouvelles jantes de 19 pouces qui peuvent être remplacées par des jantes de 20 pouces en option. À l'arrière, la nouveauté se distingue par une stature plus trapue grâce  à un jonc garni du sigle Porsche reliant les nouveaux blocs optiques qui intègrent des optiques tridimensionnelles à LED et des feux stop à quatre points.

Porsche,Boxster,S,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

Le nouveau Porsche Communication Management de série

Dans l'habitacle de la 718 Boxster, le conducteur retrouvera un environnement Porsche familier, agrémenté d'un nouveau tableau de bord. Parmi les nouveaux équipements intérieurs figurent le Porsche Communication Management (PCM), qui regroupe le prééquipement téléphone, les interfaces audio et le Sound Package Plus d'une puissance de 110 watts. Le système PCM peut être complété avec des modules optionnels permettant de répondre aux besoins de chacun. Un module de navigation à commande vocale est ainsi proposé. Quant au module Connect Plus, il peut s'ajouter au module de navigation et offrir ainsi des services en ligne étendus.

Toutes les informations sur la nouvelle Porsche 718 Boxster sont dès à présent disponibles dans tous les Porsche Centres officiels.

porsche,boxster,s,2016,nouveau,new,718,2.0,2.5,turbo,4,cylindres,300,350,ch,prix,belgique,offre,achat

14:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, boxster, s, 2016, nouveau, new, 718, 2.0, 2.5, turbo, 4, cylindres, 300, 350, ch, prix, belgique, offre, achat | | |