Chevrolet,Corvette,Grand,Sport,Camaro,new,nouveauté,salon,Genève,2016,V8,6.2,LM,GT,PRO,track,circuit

Quel bonheur de déambuler sur une stand Chevrolet où tous les laiderons ont disparu (Aveo, Orlando et autres Malibu) pour laisser place aux seules Corvette et Camaro! Pour Genève, Chevrolet n'était pas venue les mains vides puisqu'elle y exposait la nouvelle Grand Sport, conçue pour ceux qui considèrent que les 466 chevaux du modèle du base suffisent à leur plaisir, mais qui ne dédaignent pas rouler à bord d’un engin un peu spectaculaire.

Chevrolet,Corvette,Grand,Sport,Camaro,new,nouveauté,salon,Genève,2016,V8,6.2,LM,GT,PRO,track,circuit

Roues de 19 pouces et 20 pouces à l’arrière, sièges type compétition et habitacle aux garnitures carbone figurent ainsi au programme, de même qu’un pack performance Z07 avec suspension active magnétique, freins céramique Brembo à six pistons (394 mm à l’avant, 388 mm à l’arrière), ou bien encore des Michelin Sport Cup 2. Sachez encore que le 6.2 V8 est proposé ici avec deux transmissions: la boîte manuelle à six rapports ou l'automatique à 8 rapports.

chevrolet,corvette,grand,sport,camaro,new,nouveauté,salon,genève,2016,v8,6.2,lm,gt,pro,track,circuit

Alors que la Mustang affole les carnets de commande de Ford en Europe, Chevrolet se prépare à répliquer, dès ce printemps, avec l'arrivée de la Camaro, sixième du nom. Deux moteurs sont, comme chez Ford, au menu: un 2.0 4 cylindres turbo de 276 ch pour un couple de 400 Nm à 3000 tr/mn (0 à 100 en 5"9, 240 km/h en pointe) mais surtout le 6.2 V8 de la Corvette avec ses 455 ch et qui délivre 617 Nm à 4600 tr/mn. Avec ce big block, il suffit de  4"4 pour passer de 0 à 100 km/h. Pour orchestrer le tout, choix vous est laissé entre une boîte manuelle dotée d’une fonction talon-pointe automatique et une boîte automatique à 6 rapports.

chevrolet,corvette,grand,sport,camaro,new,nouveauté,salon,genève,2016,v8,6.2,lm,gt,pro,track,circuit

chevrolet,corvette,grand,sport,camaro,new,nouveauté,salon,genève,2016,v8,6.2,lm,gt,pro,track,circuit

15:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, corvette, grand, sport, camaro, new, nouveauté, salon, genève, 2016, v8, 6.2, lm, gt, pro, track, circuit | | |

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Pour ceux qui ont assisté aux 24 Heures du Mans ces deux dernières années, l'édition 2016 va leur paraître un peu fade. La faute au Groupe Volkswagen qui prétexte l'affaire des TDI truqués pour réduire la voilure en passant de trois à deux voitures aussi bien chez Porsche, l'équipage victorieux en 2015 n'étant même pas reconduit, que chez Audi. Un faux prétexte lorsqu'on sait qu'une troisième voiture ne coûte pas un tiers de budget supplémentaire.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du coup voilà un plateau LMP1 réduit à peu de chose mais heureusement, en ne sachant plus s'appuyer sur une troisième unité, les marques allemandes perdent l'avantage qu'elles possédaient sur Toyota. Espérons maintenant que la TS050 Hybride sera revenue à la hauteur des Allemandes qui n'ont pas attendu les Japonais pour revoir leur copie puisque si Audi alignera un modèle totalement inédit, Porsche poursuit l'évolution constante de sa 919. Bref, la bataille sera rude et pour ceux qui aiment le bruit des vraies voitures de courses, la présence confirmée des deux Rebellion R-One motorisée par un V8 AER est une excellente nouvelle. Enfin la peu brillante P1/01 sera également au départ. Notez que ces deux écuries privées seront chaussées en Dunlop.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Aux neuf prototypes LMP1 s'opposent 22 (!) LMP2 conduites par des professionnels mais aussi des amateurs qui vont constituer de véritables chicanes volantes pour les équipages d'usine. Cela risque d'être une nouvelle fois chaud en piste. Parmi les équipes, citons Thiriet by TDS Racing, G-Drive Racing, Signatech-Alpine, Baxi DC Racing Alpine, Krohn Racing, Greaves Motorsport, Strakka Racing, Race Performance, Murphy Prototypes, Pegasus Racing, RGR SPort by Morand, SMP Racing, Extrême Speed Motorsports, Michael Shank Racing, Eurasia Motorsport, SO24! by Lombard Racing, Manor et les vainqueurs de 2015, KCMG.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Les châssis se partagent entre les Oreca et ses dérivés, les Ligier, Gibson, Morgan et BR01. Du côté des motorisations, Nissan, Judd et AER sont au programme. C'est dans cette catégorie que nous aurons le seul Belge engagé puisque Laurens Vanthoor sera au volant de la Ligier JSP2 HPD #49 du Michael Shank Racing. Espérons que le moteur tienne puisque c'est de lui qu'est venu l'abandon de la voiture lors des dernières 24 Heures de Daytona.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Finalement, c'est probablement du côté des LMGTE PRO que le spectacle va être total avec l'arrivée en masse des Ford GT qui seront au nombre de quatre!

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

La guerre est déclarée du côté de Deaborn face au concurrent historique, GM, qui comptera sur deux Corvette C7-R au même titre que Ferrari, avec deux 488 GTE, Porsche et Aston Martin. La lutte risque d'être torride entre ces équipages officiels qui tenteront de ravir le titre à Porsche AG, victorieux en 2015 avec ses 911 RSR.

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

Du côté des équipages privés du LMGTE AM, on retrouve une Corvette C7R, des Ferrari 458 GTE, des Porsche 911 RSR et des Aston Martin Vantage V8 mais attention là aussi aux peintres sur la piste...

Endurance,course,Le Mans,24, heures,Hours,LMP1,LMP2,invités,plateau,2016,LMGTE,Pro,am,porsche,audi,Toyota,Rebellion,Corvette,Ford,GT,retour,911,ferrari,488,Aston,Martin,vanthoor

22:41 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, course, le mans, 24, heures, hours, lmp1, lmp2, invités, plateau, 2016, lmgte, pro, am, porsche, audi, toyota, rebellion, corvette, ford, gt, retour, 911, ferrari, 488, aston, martin, vanthoor | | |

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

En remportant dimanche sa dix-septième victoire mancelle, 17 ans après la dernière, Porsche a mis fin au règne des cousins d’Audi. Depuis 2000, la marque aux anneaux avait fait de la piste mancelle son domaine, son territoire, son royaume. Laissant une seule fois Peugeot l’emporter en 2009 et en considérant que la victoire d’une Bentley en 2003 n’était qu’une stratégie du groupe pour éviter le trop vite lasser les passionnés. Premiers à imposer un diesel puis une motorisation hybride, Audi a relevé tous les défis qui se sont présentés à elle jusqu’à ce week-end de juin 2015 où Porsche s’est révélée intraitable.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Auteur des trois meilleurs chronos durant les préliminaires organisés début juin, les bolides allemands récidivaient lors des séances qualificatives de la semaine dernière. Pourtant, la sérénité affichée par les cousins d’Audi nous laissait croire à un certain bluff de la part du Docteur Ullrich et de ses troupes. Et le début de course nous a donné raison. Très vite, les Audi sont venues mettre la pression sur les 919 Hybride et les pilotes Porsche ont dû batailler ferme pour garder la tête de la course.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Mais cela, c’était avant que Loïc Duval ne pulvérise sa R18 e-Tron quattro #8 dans les rails en essayant d’éviter un paquet de GT découvert au dernier moment alors qu’il se croyait sous régime de drapeau vert. La fébrilité gagne lentement les rangs des troupes du Joest Racing. Pour notre part, c’est entre une et deux heures du matin que nous avons compris. A ce moment-là, le jeune Nick Tandy est à bord de la Porsche 919 hybride n°17 et aligne des chronos d’enfer en collant trois secondes aux Audi. Mais le pire c’est que lorsqu’il effectue le onzième ravitaillement de son bolide, Audi en est déjà à son douzième. Au final, les Porsche économiseront deux pit-stops par rapport aux Audi.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Des bolides diesel qui connaîtront une accumulation de soucis inhabituelle comme un système hybride défaillant sur la #9 de Rast/Bonanomi/Albuquerque dimanche, en fin de matinée alors qu’elle avait un bon coup à jouer. Et pas assez de fiabilité non plus pour l’équipage Tréluyer/Lotterer/Fässler, victorieux en 2014, qui devait subir une crevaison lente alors qu’elle tentait un quatrième relais avec ses pneus dans la foulée du départ et qui voyait une partie de son capot s’envoler. Des petites anicroches lourdes de conséquences lorsqu’on se bat face à Porsche.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Et une belle occasion manquée car les Audi étaient pourtant les plus rapides en course comme le démontre le meilleur temps signé par André en 3’17’’475, battant de presque deux secondes le temps établi par… Loïc Duval sur une Peugeot en 2010. Et puis avec cet échec, Audi ne remporte pas un sixième succès d’affilée qui lui aurait permis de rejoindre Ferrari (vainqueur de 1960 à 1965) et de se rapprocher du record absolu de Porsche (7 succès entre 1981 et 1987).

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

On l’a dit plus haut, Porsche n’a pas connu un début de course optimal en voyant les cousines du groupe Volkswagen revenir comme des obus. Mais la Porsche #18 (Dumas/Lieb/Jani), partie depuis la pole position, a dû en plus composer avec des soucis de frein occasionnant deux sorties de route (dont une samedi, en fin d’après-midi, ou Marc Lieb a bien failli tout perdre) mais aussi une crevaison qui la relèguera en cinquième position. Pour la #17, c’est une pénalité d’une minute pour dépassement sous drapeau jaune qui a anéanti les espoirs de victoire pour Bernhard/Webber/Hartley qui grimperont néanmoins sur la deuxième marche du podium.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Et même si là aussi les pneus et les pilotes ont été priés de résister à quatre relais, cela n’a pas suffi pour revenir sur la meilleure Porsche du week-end, celle que se partageaient les débutants Earl Bamber (Nouvelle-Zélande - 24 ans) et Nico Hülkenberg (Allemagne - 27 ans), parfaitement secondés par Nick Tandy (Angleterre - 30 ans). Nous n’aurions pas misé un euro sur cet équipage au départ et puis voilà qu’ils remportent cette 83è édition des 24 heures du Mans en échouant de peu pour la plus grande distance parcourue. En remportant cette épreuve mythique, l’Allemand rejoint quelques rares pilotes ayant gagné au Mans tout en roulant en F1 la même saison. On pense à Jacky Ickx, bien sûr, mais aussi à Johnny Herbert et Bertrand Gachot, vainqueurs sur Mazda en 1991…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Une victoire qui reste à ce jour la seule d’une marque japonaise au Mans. Nous l’avons dit l’an passé mais cela se confirme bel et bien, en 2014, Toyota est passé à côté de la montre en or. Face aux deux puissances de feu allemande, les Japonais n’ont pu faire que de la figuration avec deux voitures totalement dépassées en performance pure. Miser sur la fiabilité face à des marques réputées pour la leur est totalement absurde. Et prétexter des moyens largement inférieurs pour justifier ce manque de panache est absolument inexcusable. En terminant à 8 et 9 tours des vainqueurs, les TS040 ont montré leur limite. Il va falloir travailler dur sur la nouvelle LMP1 attendue en 2016 s’ils veulent revenir dans la course. Parce qu’il se murmure en coulisse qu’une troisième marque allemande (au logo aéronautique) loucherait de plus en plus vers le WEC…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Nous tairons la mascarade Nissan par pitié face à des Japonais qui se sont largement fait rouler dans la farine par des Anglais qui n’en sont pas à leur coup d’essai. La débauche de moyens étalée par la marque est à l’inverse des performances affichées en course. Trois voitures acceptées au départ alors qu’elles n’avaient guère signé le minimum chronométrique requis, des morceaux de voiture disséminés aux quatre coins du circuit durant toute la course, Darren Cox et Ben Bowlby peuvent être fiers du tour joué à Nissan. En voulant tout réinventer, ils ont couvert les GTR LMP1 de ridicule. On mise sur des voiles ou de la vapeur pour le modèle 2016. Et vous?

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Un petit mot sur celles qui restent mes préférées, j’ai nommé les Rebellion R-One AER. Malheureusement à cours de développement avec cette motorisation V6 AER Twin-turbo, les deux belles faisaient leurs premiers tours de roue en 2015 et n’ont guère approché les 4è places qu’elles avaient honorées en 2012 et 2014. Mais à l’oreille, ce sont les seules LMP1 qui font encore un bruit de voiture de course! Car je reste dubitatif devant le bruit de tondeuse électrique des Audi, les pires à ce jeu-là face à des Toyota au V8 ronronnant.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

La catégorie LMP2 a été dominée de la tête et des épaules par l’Oreca-Nissan #47 du team chinois KCMG. Pourtant les choses avaient mal débuté aux essais libres lorsque l’auto s’immobilisait très vite dans la première chicane des Hunaudières. Mais en qualification, le jeune anglais Richard Bradley (23 ans) claque un chrono de 3’38’’032 qui place la belle bleue en tête de sa catégorie. Epaulé par Matthew Howson (31 ans) et Nicolas Lapierre, viré de chez Toyota cette année après plusieurs bourdes, il allait mener la course de bout en bout. Creusant rapidement l’écarte en début d’épreuve, ils étaient ralentis par une pénalité  infligée suite à une infraction durant un arrêt au stand et par une intervention pour réparer l’éclairage réglementaire du numéro. Après deux tout-droit sur des graviers, l’Oreca 05 a dû batailler ferme face aux prototypes Ligier et Gibson. La lutte s’est poursuivie jusqu’au drapeau à damiers, les quelques gouttes de pluie ajoutant du piment à une fin de course qui n’en manquait pas. KCMG et ses pilotes n’ont pas tremblé, gérant parfaitement la stratégie pneumatiques/pilotes/essence pour s’imposer avec un peu moins de 50 secondes au terme d’un double tour d’horloge époustouflant.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Seconds à 48’’182, les anglais Simon Dolan, Mitch Evans et Oliver Turvey ont été à deux doigts d’imposer à nouveau l’équipe Jota Sport en LMP2 et ce malgré quelques minutes perdues aux stands en début de course. Devenue Gibson pendant l’hiver, la Zytec à moteur Nissan 4.5 V8 demeure l’arme absolue en endurance face à la déferlante française. Et ce n’est pas l’équipe Signature qui nous contredira, une nouvelle fois ridicule avec son Alpine A450b (une Oreca déguisée) au nom usurpé. Paul-Loup Chatin est parti à la faute durant la huitième heure à Mulsanne, pour le compte!

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Du côté des Belges, Laurens Vanthoor, notre seul compatriote inscrit cette année, a brillé en LMP2 sur la Ligier JS P2-HPD #34 du Oak Racing. Parti en septième position sur la grille, le jeune Limbourgeois remontait à la troisième place de la catégorie avant de céder le volant à Kevin Estre pour un double relais. Le Français a réussi à éviter de justesse l’accrochage dans l’accident qui impliqua l’Audi de Duval dans une slow-zone. L’équipage était installé en quatrième position LM P2 quand, juste à la fin de la sixième heure, Christopher Cumming partait dans les graviers à Indianapolis. Heureusement, la voiture n’était pas endommagée et ils n’ont perdu qu’une dizaine de minutes entre l’incident et le retour en piste qu’a effectué alors Laurens Vanthoor. La voiture, au fil des relais, a traversé la nuit sans encombre et le talent du petit Belge a permis à la #34 de remonter à la sixième place. Laurens profitait de ses relais nocturnes pour établir le meilleur temps de la voiture en 3’38’’251. Au lever du soleil, le dimanche matin, le trio a continué à bien se comporter et se trouvait en cinquième position du LMP2 lorsque, à seulement 1h30 de la ligne d’arrivée, la boîte de vitesse a lâché.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Enfin en GTE PRO, Corvette a vécu un week-end chargé en émotions. Après la destruction d’une voiture lors des essais, par le danois Jan Magnussen, qui ferait beaucoup mieux d’en rester-là après une carrière en dents de scie, l’autre équipage a lutté durant toute la course dans un peloton de fous furieux comprenant les Aston Martin #95, #97 et #99 mais aussi la Ferrari #51 qui partagea longtemps la tête de la course avec le bolide américain après les incidents ayant frappés les très véloces Anglaises.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Las, à quelques heures de l’arrivée, la 458 Italia de Bruni-Fisichella-Vilander devait subir un remplacement de boîte de vitesses la reléguant au 25è rang, sur la dernière marche du podium des GTE PRO. Oliver Gavin, Tommy Milner et Jordan Taylor imposaient ainsi leur C7.R et Corvette renouait avec la victoire au Mans, quatre ans après son dernier succès. La seconde Ferrari 458 Italia d’AF Corse, pilotée par Beretta, Calado et Rigon prenait la deuxième place mais à 5 tours (!) de la Corvette.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Du côté des équipages amateurs du GTE, c’est une Ferrari qui s’impose puisque la 458 Italia n°72 du SMP Racing (exploitée par le team AF Corse) termine seconde GT absolue au général grâce à une course exemplaire des russes Basov (38 ans) et Shaytar (32 ans) épaulés par le rapide italien Andrea Bertoli. Ils devancent la 911 de Dempsey et une autre Ferrari.

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

Enfin nos coups de gueules iront aux pilotes n’ayant définitivement pas le niveau pour participer à une épreuve où la moindre approximation peut coûter cher. Les Porsche 911 RSR du Team AAI remportent la palme de la plus mauvaise conduite. Nous avons choisi ce terme à dessein tant les pilotes vus à son volant (notamment le dimanche matin) sont à des années-lumière du niveau exigé. Sincèrement, nous serions capables de signer les mêmes chronos que messieurs Chen, Vannelet ou encore Kapadia, tous débutants dans la Sarthe. Du côté des 3x20, Tracy Krohn est définitivement perdu. Ses défenseurs rétorqueront que la Ligier JS P2-Judd alignée par son équipe a connu des ennuis avec des systèmes d’aide à la conduite mais alors, rien n’empêchait le texan d’en rester là ou de laisser le volant à ses équipiers. Et en parlant de papys, ceux revus au volant de la Ligier de Jacques Nicolet (Maris et Merlin pour ne pas les nommer) doivent absolument profiter de leur pension bien méritée et laisser leur volant à de fines gâchettes, bien plus à même qu’eux d’exploiter pareil engin. Parce que dans le cas de cette course unique en son genre, le ridicule peut véritablement tuer…

Le Mans,24 heures,24H,LM24,Porsche,919,hybrid,victoire,gagne,audi,R18,e-tron,quattro,toyota,ferrari,corvette,oreca,LMP1,LMP2,aston martin,GTE,PRO,AM,bilan,conclusions,analyse

15:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mans, 24 heures, 24h, lm24, porsche, 919, hybrid, victoire, gagne, audi, r18, e-tron, quattro, toyota, ferrari, corvette, oreca, lmp1, lmp2, aston martin, gte, pro, am, bilan, conclusions, analyse | | |

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Les futurs animateurs des 24 Heures du Mans se sont retrouvés le week-end passé sur la piste pour l'habituelle journée-test. C'est durant la séance de l'après-midi et sur une piste encore sèche que le jeune Brendon Hartley (Porsche 919 Hybrid #17) établissait un tour en 3'21''061, neuf dixièmes plus vite que la référence matinale de son coéquipier Romain Dumas au volant de la Porsche n°18. Ce chrono se révélait inférieur à la pole position de la dernière édition des 24 Heures fixée alors à 3'21''789. Il se disait même que la barre des 3'20" serait probablement franchie lors des essais qualificatifs, chrono nous ramenant au temps des Peugeot 908 HDI.

le mans,24 heures,24h,lm24,essais,tests,dimanche,préliminaires,audi,porsche,toyota,nissan,ligier,oreca,aston martin,corvette,ferrari,458,lmgte,pro,am,chronos,rookies

«C’est une sensation unique de revenir au Mans et de prendre la piste avec notre numéro 17 pour la première fois. La matinée s’est révélée productive avec les essais sur le sec, et il était ensuite intéressant d’acquérir de l’expérience sur piste humide. L’après-midi, nous avons réalisé un grand pas en avant et notre rythme sur le sec était vraiment bon.»

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

À 0"884 du Néo-Zélandais, on retrouvait donc la Porsche n°18 de Dumas/Jani/Lieb, tandis que l’Audi n°9 de Filipe Albuquerque prenait la troisième place du jour avec un temps de 3'22''307.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Quatrième, la Porsche #19 d'Hülkenberg/Bamber/Tandy pointait à 1"261 du meilleur chrono du jour devant l'Audi R8 E-Tron Quattro #7 de Fassler/Lotterer/Tréluyer et la R18 n°8 de Di Grassi/Jarvis/Duval. Autant dire que les machines allemandes paraissent invincibles avec six voitures aux six premières places. En sachant qu'un incident est toujours possible pour l'une ou l'autre voiture, cela fait quatre voitures ou au pire, trois à l'arrivée.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

En choisissant de débarquer dans la Sarthe avec deux TS040, Toyota se complique terriblement la vie. D'autant que la meilleure japonaise pointe à quatre secondes du temps de référence. Ainsi, elles achevaient la seconde session en septième et huitième position. Anthony Davidson a signé un 3'25''321 sur la n°1, 1"6 devant la Toyota n°2 d’Alex Wurz.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Et ne parlons pas des débuts vraiment peu reluisants de Nissan en LMP1 même si l'équipe tente encore de nous faire croire que tout va bien: «Beaucoup de gens avaient prédit que nous ne serions pas présents avec trois autos, voire pas présents du tout, confiait Darren Cox. Ainsi, ils ont pu voir que nous avions tenu nos engagements. Regardez, tout va bien. Nous avons beaucoup de pièces de rechange, trois kits de carrosserie complets par voiture, 10 moteurs, 10 boîtes de vitesses, etc. Nous sommes une grosse équipe. Ce n’est pas qu’une opération marketing mais bien un vrai programme sportif.» Finalement, c'est Olivier Pla qui sauvait la journée des Japonaises avec un 18è chrono en 3'34"383 sur la GT-R LM NISMO n°23, près de cinq secondes devant la Nissan #22.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Les deux Rebellion R-One à moteur AER étaient les privées les plus rapides, la n°12 de Nicolas Prost réalisant son meilleur tour en 3'30''508.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

En LMP2, c'est la Ligier JSP2-Judd #34 du OAK Racing pilotée par le Canadien Christopher Cumming et notre compatriote Laurens Vanthoor qui signait le meilleur chrono de la journée en 3'41''919 devant la Signatech Alpine A450b-Nissan #36 de /Chatin/Capillaire et l’ORECA 03R-Nissan n°48 de Murphy Prototypes confiée aux mains de Chandkok/Patterson/Berthon.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Contrairement à ce matin, Aston Martin Racing répliquait pour mener les deux catégories GT: LMGTE Pro et LMGTE Am.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Chez les Pro, Darren Turner tournait en 3'58''069 au volant de la Vantage V8 n°97, avec 0"093 d’avance sur la Corvette n°64 d'Oliver Gavin et 0"547 sur la Ferrari 458 Italia AF Corse Ferrari n°51 de Bruni/Vilander/Fisichella.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

En LMGTE Am, c'est le très peu amateur Pedro Lamy qui prenait l’avantage à bord de l’Aston Martin n°98 en signant un 3'59''338, reléguant à 1"4 la Ferrari n°61 d’AF Corse et à 1"9 la Porsche n°86 du Gulf Racing.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

Les concurrents retrouveront la piste mercredi 10 juin à 16 heures pour la première séance d’Essais Libres de la 83e édition des 24 Heures du Mans.

Le Mans,24 Heures,24H,LM24,essais,tests,dimanche,préliminaires,Audi,Porsche,Toyota,Nissan,Ligier,Oreca,Aston Martin,Corvette,Ferrari,458,LMGTE,Pro,Am,chronos,rookies

16:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mans, 24 heures, 24h, lm24, essais, tests, dimanche, préliminaires, audi, porsche, toyota, nissan, ligier, oreca, aston martin, corvette, ferrari, 458, lmgte, pro, am, chronos, rookies | | |

autonews,mai,2014,269,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,wrc,erc,portugal,ogier,vw,irlande,lappi,princen,subaru,villeneuve,brcc,bgdc

Ce mois-ci, Vincent Marique a suivi pour vous les différentes étapes du montage de la Peugeot 208 R5 chez DG Sport. Il vous raconte tout de cette auto qui fera ses grands débuts à Ypres ce week-end. D’Ypres, il est également question dans les pages historiques, avec notre rétrospective qui se penche cette fois sur les glorieuses années 1985 et 1986, et sur les moins excitants débuts du Gr.A en 1987. Et puis vous saurez tout sur LE rendez-vous de l’année dans la Cité des Chats en compagnie de Kevin Abbring et Esapekka Lappi.

Du côté des reportages, nous revenons en détails sur les deux manches du WRC disputées ces dernières semaines à savoir le Rallye d’Argentine et le Rallye de Sardaigne, où les Polo ont poursuivi leur moisson de victoires. Les victoires, Kris Princen commence à les collectionner également puisqu’il a remporté le Sezoens Rally. Enfin, en ERC, le Rallye des Açores a connu un vainqueur inattendu en la personne de Bernardo Sousa. Le chef de file belge actuel, Thierry Neuville revient, dans sa chronique, sur ses journées très chargées avec des séances d’essais sur asphalte entre les rallyes.

Au rayon des essais-course, Claudie Tanghe est allé à la découverte de la Ford Fiesta R5 chez M-Sport tandis que Benoît Lays goûtait trop brièvement à la Formula Ford 1.0 ecoBoost sur la piste de Lommel. Mais le plus chanceux ce mois-ci, c’est notre Rédacteur en Chef, Bernard Verstraete, qui s’est offert quelques jours en Alfa Romeo 4C et en Corvette C7 Stingray. Autant dire qu’il lui fut difficile de rester impartial…

Plus prosaïquement, vous pourrez également lire les essais de la Citroën C4 Cactus, de la Skoda Octavia RS, de la Mercedes C220 BlueTEC, de la Nissan Qashqai 1.5 dCi mais aussi celui de la Seat Ibiza Cupra.

Retrouvez également nos pages habituellement consacrées au rallye en France, aux épreuves ASAF, au Rallycross sans oublier les pages "paddocks" qui traitent de toute l’actualité des circuits.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Habituel rendez-vous des animateurs du Championnat du Monde d'Endurance (WEC) à quinze jours du départ de la classique mancelle, la journée de répétition générale a eu lieu hier. Et c'est l'équipe en forme de cette saison 2014, Toyota, qui peut se prévaloir de deux jolis succès à Silverstone puis à Francorchamps lors des deux premières courses de la saison, qui termine en haut de la feuille des temps à l'issue de cette séance de répétition grandeur nature. L’écurie japonaise a ainsi mis en garde ses concurrents Audi et Porsche en réalisant les deux premiers chronos de la journée.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Sébastien Buemi a réalisé son meilleur temps en 3'23"014 lors de la deuxième partie de la journée au volant de la Toyota TS040 n°8, soit 0"7 de mieux que le temps effectué ce matin par l’Audi R18 e-tron quattro n°3 et 0"142 de mieux que la deuxième Toyota TS040 (n°7) de Kazuki Nakajima.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

L’Audi n°3 termine à la troisième place avec un tour en 3'23"799 signé le matin par Marco Bonanomi. En 3'24"453, Loïc Duval a placé l'Audi n°1 en quatrième position.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Les deux Porsche 919 Hybrides LMP1-H ont pris en sandwich la troisième Audi (la #2, sixième) d’André Lotterer, grâce à au chrono de 3'24"692 signé par Neel Jani (#14) qui devance son coéquipier Timo Bernhard (#20) de seulement 0"2.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Le chrono de 3'22"349, pole position des 24 Heures du Mans 2013, pourrait bien tomber lors des essais qualificatifs si on en croit Sébastien Buemi: “Je pense qu’il est possible d’aller plus vite qu’en 2013 malgré le nouveau vibreur dans la dernière chicane. Il faudra pour cela que les conditions soient optimales. Nous avons passé notre programme d’essais et nous sommes dans la bonne direction. Le seul pépin rencontré a concerné la suspension mais il a vite été résolu. Le Toyota Racing est satisfait ce soir mais on ne sait pas quelles cartes ont abattu la concurrence. La course, c’est autre chose que la Journée Test.”

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Dans la catégorie LMP1-H, la Rebellion R-One n°12 devance sa sœur la n°13 de 1"3 grâce au chrono réalisé par Matthias Beche (3'31"700) qui signe un temps à 8"6 !!!! de la Toyota la plus rapide du plateau.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Tout comme Toyota dans la catégorie reine, l'équipe G-Drive Racing, championne en titre de la catégorie LMP2, est déterminée à poursuivre l’aventure du Mans comme elle l’a débutée aujourd’hui. Roman Rusinov a réalisé le tour le plus rapide de la classe en 3'37'"795 au volant de la Morgan Nissan n°26, éclipsant l’ORECA03-Nissan n°48 de Murphy Prototypes dans les dernières minutes de la journée d’essais.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Signatech Alpine, qui avait été la plus rapide ce matin, signe le troisième chrono à seulement 0"8 des Irlandais. L’Oreca n°47 de KCMG signe le deuxième meilleur temps des équipes FIA WEC (à 1"68 de G-Drive), mais le 5è au général, derrière la Ligier Nissan n°35 de Oak Racing.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Après un début de journée entre les mains de la marque au cheval cabré, la catégorie LMGTE Pro a été dominée cet après-midi par la Porsche 911 RSR n°92 de Fred Makowiecki (Porsche Team Manthey) qui réalise son meilleur chrono en 3'57"260.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

La deuxième séance de la journée a été difficile pour la voiture sœur qui n’a pas pu prendre la piste cet après-midi à cause d’un vol plané hors de la piste signé Jörg Bergmeister.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

Dans la catégorie GTE, la première Ferrari n’était étonnamment pas une LMGTE Pro, mais bien la n°90 de l’écurie 8Star Motorsport de la catégorie LMGTE Am. En effet Paolo Ruberti a réalisé le deuxième meilleur chrono en 3'57"403, à seulement 0"143 du Français. Il devance la Ferrari AF Corse n°51 (LMGTE Pro) de Giancarlo Fisichella.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

 Tous les concurrents ont désormais le regard tourné vers le dimanche 8 juin qui verra les écuries et les pilotes se retrouver sur la Place de la République pour les vérifications techniques et administratives en amont de la course des 24 Heures du Mans. Le premier rendez-vous sur la piste est fixé au mercredi 11 juin pour la première séance d’essais libres.

endurance,24 heures du mans,lm24,le mans,essais,dimanche,toyota,audi,porsche,hybride,corvette,911,ferrari

15:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : endurance, 24 heures du mans, lm24, le mans, essais, dimanche, toyota, audi, porsche, hybride, corvette, 911, ferrari | | |

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

Ayant annoncé la disparition de sa gamme européenne, Chevrolet illustrait directement cette nouvelle en se contenant d'exposer des modèles 100% US.

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

Déjà vue au salon de Bruxelles, la déclinaison Z06 de la nouvelle Chevrolet Corvette s'exposait au public suisse. Dotée d’un 6.2 V8 à compresseur, ce coupé sportif développe 625 ch et se veut plus performant que l’ancienne ZR1 (647 ch).

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

La Chevrolet Camaro était elle aussi exposée dans ses carrosseries coupé et cabriolet.

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

Enfin, les amateurs de courses d'endurance auront apprécié la C7.R vue aux dernières 24 Heures de Daytona en janvier dernier.

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

Chevrolet,Corvette,Camaro,amérique,USA,salon,genève,2014,nouveautés,GT,LM,piste,track,circuit,endurance

10:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, corvette, camaro, amérique, usa, salon, genève, 2014, nouveautés, gt, lm, piste, track, circuit, endurance | | |

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

Voici la nouvelle Corvette Z06 qui échange les 466 ch du modèle de base pour 625 ch tirés d’un nouveau V8 à compresseur. Chevrolet vient de révéler à Detroit sa nouvelle Corvette Z06, la version extrême de sa sportive. Plus qu’une simple évolution, la Z06 fait la part belles aux nouveautés. Cela débute sous le capot avec le nouveau 6.2 V8 LT4 à compresseur développant 625 ch pour 861 Nm de couple. Comme celui de la Corvette standard, ce V8 dispose d’un système pouvant désactiver 4 cylindres mais aussi le compresseur afin d’être plus sobre lorsqu’il est peu sollicité. Trois modes sont proposés: 4 cylindres et compresseur inactif, 8 cylindres et compresseur inactif, ou 8 cylindres et compresseur actif.

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

Une boîte manuelle à 7 rapports disposant d’un ajustement désactivable du régime moteur lors des changements est proposée de série, mais la Z06 peut aussi recevoir une nouvelle transmission automatique à 8 vitesses disposant d’un mode séquentiel à palettes au volant. Celle-ci se veut à la fois rapide et confortable.

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

Plus large que la Stingray de 56mm à l’avant et 80mm à l’arrière, la Z06 reçoit de nombreux éléments aérodynamiques. Spoilers avant et arrière, extensions d’ailes ou prise d’air plus imposante que d’origine sur le capot sont de série. Un kit en carbone sera proposé avec notamment une lame supplémentaire et des ailettes à l’avant ou encore des bas de caisse et un spoiler arrière plus grand. Enfin, le pack Z07 fait son retour et comprend, entre autres, un aileron réglable faisant de la Z06 la Chevrolet de route disposant du plus important appui aérodynamique. Il se dote en outre de freins carbone-céramique. Ainsi équipée, la Z06 surpasse largement feu la ZR1 sur piste d’après la firme.

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

Chevrolet a investi environ 38 millions d’euros dans l’atelier de production de la structure en aluminium de la Corvette C7. Bien plus rigide que sa devancière tout en étant plus légère, elle n’a nécessité aucun renforcement pour le cabriolet selon la firme. Allant encore plus loin dans l’exploitation en confiance de cette plateforme, le constructeur a fait de sa nouvelle Z06 une "Targa"! Le toit est en effet un panneau amovible composé de fibre de carbone, comme le capot. Avec le toit en place, la voiture est annoncée 60% plus rigide que l’ancienne génération. Une fois découverte, elle le serait encore de 20% par rapport au modèle précédent fermé.

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

Le comportement de la voiture est paramétrable à l’envi. Un amortissement piloté, cinq modes de conduite et trois configurations du différentiel à glissement limité électronique sont de la partie. Selon Chevrolet, la nouvelle Corvette Z06 peut ainsi se montrer civilisée tout en devenant la voiture la plus performante et efficace de l’histoire de la marque. Aucun chiffre n’a cependant été indiqué, le développement de la supercar étant loin d'être terminé. La Z06 ne doit être lancée aux Etats-Unis qu'au début de 2015 et au printemps de la même année dans quelques concessions européennes.

Chevrolet,Corvette,Z06,V8,compresseur,LT4,625 ch,coupé,targa,transmission,printemps,2015

20:54 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, corvette, z06, v8, compresseur, lt4, 625 ch, coupé, targa, transmission, printemps, 2015 | | |

chevrolet,corvette,c7,stingray,nouvelle,new,generation,salon,detroit,2013,v8,6.2,litres,atmo,propulsion,gt,américaine,usa,z06,zr1,musclée

Contrairement à une Porsche 911 qui ressemble toujours à une 911, cinquante ans plus tard, la Chevrolet Corvette, apparue dix ans plus tôt, a connu des changements de style plus radicaux. Ce qui ne l'a pas empêchée de rester fidèle à certains principes: capot interminable, roues arrière motrices, habitacle biplace et tarif raisonnable.

chevrolet,corvette,c7,stingray,nouvelle,new,generation,salon,detroit,2013,v8,6.2,litres,atmo,propulsion,gt,américaine,usa,z06,zr1,musclée

Dévoilée à l'occasion du Salon de Detroit, la septième génération en profite pour ressusciter l'appelation Stingray, qui désignait la seconde mouture de Corvette, l'une des plus emblématiques de la lignée. Et de caractère, cette future génération ne semble guère en manquer avec des optiques arrière s'éloignant largement des quatre feux arrière séparés alors que les traits se révèlent bien plus anguleux que sur la C6. Certains évoquant la nouvelle Viper, d'autres pensent aux Ferrari à moteur avant, nous vous laisseront seuls juges sachant que seules les impressions au volant sont les seules qui comptent pour votre serviteur.

chevrolet,corvette,c7,stingray,nouvelle,new,generation,salon,detroit,2013,v8,6.2,litres,atmo,propulsion,gt,américaine,usa,z06,zr1,musclée

S'il conserve 16 soupapes et ses 6,2 litres de cylindrée, le V8 atmosphérique se convertit à l'injection directe doublée de la distribution variable. De plus, il peut désactiver quatre de ses cylindres à faible charge. Aux côtés de la boîte automatique six rapports, la Corvette va même jusqu'à proposer une transmission manuelle à sept rapports. Avec 450 ch et 610 Nm, la nouvelle venue poursuit sa progression si nous voulons bien nous souvenir que l'ancienne proposait 437 ch et 575 Nm.

chevrolet,corvette,c7,stingray,nouvelle,new,generation,salon,detroit,2013,v8,6.2,litres,atmo,propulsion,gt,américaine,usa,z06,zr1,musclée

Et les amateurs d'extrêmes peuvent se réjouir puisque Chevrolet annonce d'ores et déjà des versions ZO6 et ZR1 encore plus musclées! Toit amovible en carbone, structure en aluminium, centre de gravité abaissé, répartition des masses 50/50, cette Corvette C7 Stingray devrait offrir un comportement routier à la hauteur de nos attentes. Et davantage encore avec le pack Z51, qui inclut différentiel à glissement limité, lubrification à carter sec, kit aérodynamique ou refroidissement optimisé.

chevrolet,corvette,c7,stingray,nouvelle,new,generation,salon,detroit,2013,v8,6.2,litres,atmo,propulsion,gt,américaine,usa,z06,zr1,musclée

14:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, corvette, c7, stingray, nouvelle, new, generation, salon, detroit, 2013, v8, 6.2, litres, atmo, propulsion, gt, américaine, usa, z06, zr1, musclée | | |

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

Le constructeur américain a annoncé dernièrement que la future Corvette C7, bien que recouverte de bâches et de protections en plastique, est disponible à l’essai dans le jeu GranTurismo5 sur Playstation 3. Chevrolet précise qu’il sera possible de prendre la piste de son choix avec ce prototype de la très attendue septième génération de l'icône américaine. Pas de quoi satisfaire les amateurs de pilotage réel que nous sommes mais bon, cela ravira les jeunes fans de la marque aux doubles drapeaux.

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

La véritable Corvette C7 sera elle présentée le 13 janvier prochain en ouverture du Salon de Détroit 2013. Chevrolet a déjà confirmé la motorisation placée dans l’engin: ce sera une évolution du moteur LT1, avec 6.2 L de cylindrée et 450 ch minimum. Comme le veut une certaine tradition, les versions ZR1 et Z06 feront leur apparition par la suite pour relancer l'intérêt en cours de carrière.

corvette,c7,essai,prototype,camouflage,jeux,ps3,granturismo 5,gt5,garage,test,road,track,piste,circuit,volant,2013,futur,next

21:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corvette, c7, essai, prototype, camouflage, jeux, ps3, granturismo 5, gt5, garage, test, road, track, piste, circuit, volant, 2013, futur, next | | |