condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Certes, les mauvais coucheurs et ceux qui râlent plus qu'ils n'agissent diront que le plateau de cette année manque de vedettes étrangères. Il faut dire qu'ils avaient été gâtés, ces dernières années, grâce aux efforts d'Yves Matton, le boss de Citroën Racing. Seulement voilà, à chaque fois, tout peut capoter en dernière minutes à cause d'essais inopinés ou d'opération marketing inattendue imposée par le team et cela gâchait un peu le plaisir. Alors lorsqu'il s'est agit de trouver les équipages chargés de porter haut les couleurs du constructeur français en terre hutoise, Yves s'est dit, suite à un coup de fil de François Duval, qu'il tenait peut-être là la belle histoire de ce Condroz 2017.

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Le concept de la Belgian battle est né puisqu'aux côtés de François Duval viendra s'aligner Bruno Thiry, qui retrouvera pour l'occasion Stéphane Prévot, et Kevin Demaerschalk. Trois générations de pilotes vont donc s'affronter au volant de DS3 R5. Même s'il n'est pas repris sous l'auvent de Citroën Belux, Cédric Cherain fera lui aussi partie des favoris ce qui ne doit pas déplaire à son copilote, l'inépuisable Eric Gressens!

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Face au clan des chevronnés, la concurrence ne compte pas s'endormir. Du côté des Skoda Fabia R5, Vincent Verschueren débarquera à Huy en leader du championnat et voudra avant tout assurer son titre. Kris Princen, auréolé de sa victoire à l’East Belgian Rally, va lui tout donner pour accrocher une nouvelle victoire au Condroz et pousser son rival dans ses derniers retranchements.

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Mais attention à Ghislain de Mevius, dernier vainqueur du JMC Rally de Jalhay et sur le podium à Huy en 2016 et à Xavier Bouche, toujours très performant à Huy. Guillaume Dilley est le cinquième homme à piloter une Skoda Fabia R5 et aura lui aussi voix au chapitre.

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Plus discrets que leurs collègues du groupe PSA, les lionceaux de chez Peugeot débarqueront en bord de Meuse avec des intentions de victoire également. Leur équipage de pointe, Abbring-Tsjoen, voudra faire oublier sa sortie de l’East Belgian Rally et briller de mille feux en région hutoise. Cédric de Cecco remet lui aussi le couvert et espère avoir un peu plus de chance qu’en 2016 alors que pour l’équipage RNT Guillaume de Mevius et Louis Louka, ce sera la découverte du pilotage de la Peugeot 208 T16. 

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

N’oublions pas les Ford Fiesta avec les voitures de Litt, Vanneste, Loyen et surtout Adrain Fernémont qui, après un Rallye de Wallonie de toute beauté, veut confirmer sur ses terres.

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Bannies des classements officiels du championnat de Belgique, les WRC assurent pourtant leur part de spectacle sur les routes grasses et délicates du Condroz. Et certains l'ont compris à l'image d'Yves Matton, épaulé par Daniel Elena, qui remet le couvert sur une Citroën C4 WRC ou encore David Bonjean. Ces deux-là prétendront au podium final. Même constat pour les pilotes de Skoda Fabia WRC: Yannick Albert et Manu Canal-Robles auront eux aussi leur mot à dire pour les places d’honneur.

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

Enfin, pour le plaisir des yeux et des oreilles, plusieurs Porsche seront présentes: à côté des habituels Francis Lejeune, Henri Schmelcher et Patrick Mylleville, il faudra également être attentif à Boelens, Busin et Wartique (photo du haut).

condroz,rallye,2017,plateau,présentation,DS3,R5,Duval,Thiry;Demaerschalk,cherain,princen,skoda,fabia,R5,Peugoet,208,T16

11:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, rallye, 2017, plateau, présentation, ds3, r5, duval, thiry;demaerschalk, cherain, princen, skoda, fabia, peugoet, 208, t16 | | |

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

En 25 ans de Condroz, c'est la première fois que nous avons assisté à une aussi belle bagarre le samedi. Malheureusement, le deuxième jour était nettement moins disputé, les deux pilotes Citroën Racing ne jouant pas avec le feu lors des huit chronos du dimanche. Mais avant de revenir sur le joli doublé réussi par les R5 françaises, retour sur un samedi particulièrement riche en rebondissements. Connaissant la réputation de l'épreuve, nous choisissons de débuter cette édition par la première spéciale, Amay-Bodegnée, histoire de voir passer tout le monde au moins une fois. Il a plu pendant la nuit et les routes sont encore grasses. L'endroit où nous nous trouvons n'est pas extraordinaire mais il nous permet néanmoins de constater que les pilotes DS sont en forme que leur classe mondiale est indubitable.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Craig Breen signe le premier scratch du rallye tandis que Lefebvre termine 3è. Du niveau mondial, Duval s'en éloigne avec le temps et les kilos qu'il ne semble plus vouloir combattre. Le pilote Hyundai est hésitant, ce que l'on peut comprendre lorsqu'on sait qu'il n'a plus piloté depuis le Rallye de Wallonie, mais la concurrence ne va pas l'attendre. Deuxième de ce chrono d'ouverture, Cédric Cherain démontre déjà qu'il n'est pas là pour amuser la galerie sur la Skoda Fabia R5 de chez Mazuin. Pour ceux qui attendaient les WRC, ils ne seront pas surpris d'apprendre que Van Woensel signe le quatrième chrono sur sa Mitsubishi Lancer WRC devant Xavier Bouche et Princen. Tandis que nous nous dirigeons vers l'ES3 de Lavoir, Breen récidive devant Duval et Princen dans l'ES2.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

A Lavoir, nous nous plaçons au milieu de la portion de terre, à l'entrée d'un S où Princen se présente beaucoup trop à la corde du droite. Il part en luge sur la terre et sa Peugeot 208 T16 est expulsée à la sortie dans une série de piquets qui lui arrachent une partie de sa carrosserie tandis qu'il crève deux pneus. Avec une seule roue de secours pour parcourir la quatrième spéciale de cette première boucle, autant dire que ses espoirs de victoire sont déjà morts.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Breen nous gratifie d'un solide passage tout en force tandis que Lefebvre suit les traces de Princen qui avait heureusement arraché tous les piquets avant lui. Cherain est très propre et cela paie puisqu'il signe le MT et revient à 2"2 de Breen. Quelle bagarre entre ces trois-là! Derrière, cela va moins vite mais Guillaume Dilley nous épate et semble profiter de la présence de Stéphane Prévot à ses côtés puisqu'il occupe une belle quatrième place provisoire. Yves Matton est un excellent cinquième sur la Citroën C4 WRC devant Duval et Verschueren... soit quatre pilotes en 10 secondes! C'est le classement général provisoire à la fin de la première demi-boucle.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Pour la suite, c'est à Tinlot que nous décidons de nous rendre dans une longue descente où les pilotes du WRC ne soulagent pas. C'est véritablement impressionnant à voir passer même si, dans les chronos, c'est Cherain qui tire les marrons du feu en profitant des moins bons chronos de Breen dans cette spéciale mais aussi celle de Hamoir qui suit. Bergvist, Allart et Baugnet n'en sortent pas indemnes...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Le temps reste sec après-midi et les éclaircies s'allongent sur le paysage hesbignon. Après une pause de midi bien méritée à la friterie de Marchin, nous retournons à Lavoir mais à la fin de la portion en terre. Perché sur un tas de betteraves, nous assistons en toute sécurité à deux superbes passages des DS3 qui viennent lécher les pieds d'une caméra de la RTBF en coupant une corde plus que de raison. Assurément une bonne trajectoire pour deux pilotes qui sont à nouveau dominés par la Skoda Fabia de Cherain qui s'envole petit-à-petit en comptant 17" d'avance sur Breen après douze spéciales. Lefebvre n'a pas dit son dernier mot puisqu'il garde le sillage de son équipier en pointant à 24 secondes de Cherain. Quatrième, Vincent Verschueren signe une belle performance, quoiqu'en disent certaines mauvaises langues. Il devance Bouche de 9" et Matton de trente!

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

L'obscurité tombe vite et c'est à Engis que nous assistons à notre dernier passage de la journée au lieu dit Les Houx à côté de Neuville-en-Condroz à la fin de la spéciale. Son avantage grimpe à 23"6 lorsqu'il aborde la dernière spéciale de cette première étape, Hamoir où le pilote liégeois va se laisser piéger. Tirant tout droit dans un gauche délicat, il détruit l'avant de la Skoda et offre la première place au pilote officiel DS. C'est même un doublé pour la marque puisque Breen devance Lefebvre et Verschueren. Un trio qui ne changera plus jusqu'à l'arrivée...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Dimanche, le temps reste sec et Breen est particulièrement bien réveillé puisqu'il signe le premier scracth, portant son avance à 26" sur l'autre DS3 R5 alignée elle par J-Motorsport, avant de laisser les meilleurs temps suivants aux WRC de Matton et Van Woensel. Certains pensent alors que le triplé DS/Citroën est possible mais c'est mal connaître Verschueren et Bouche qui peuvent s'appuyer sur la fiabilité de leur Skoda Fabia R5 respective pour garder la C4 WRC derrière eux! 

Bravo à Greg Breen qui impose la DS3 du Burton Racing de manière autoritaire. Petit bémol pour la déco dite "caméléon" particulièrement laide des deux DS3 mais les goûts et les couleurs...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Sixième Manuel Canal-Roblès a signé une solide performance pour son premier rallye en WRC sur la Skoda Fabia Aldero même s'il aurait logiquement dû être devancé par la Mitsubishi de Van Woensel. Belle performance d'Adrian Fernemont qui confirme à Huy qu’il a trouvé le mode d’emploi de sa Ford Fiesta R5. Enfin, dans l'officieuse catégorie des Mitsubishi, Olivier Collard finalement Anthony Martin et Michaël Albert, respectivement 11e, 12e et 13e. Mention spéciale à nos amis Jean-Pierre Destrument et Frédéric Etienne qui terminent 35è...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, rallye, 2016, édition, 43, ème, ds3, ds racing, r5, vainqueurs, breen, craig, stéphane, lefebvre, yves, matton, skoda, fabia, verschueren, bouche | | |

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

L'impatience est palpable chez les amateurs de rallye. Il faut dire que cette 43e édition de la célèbre épreuve hutoise qui se déroulera le week-end prochain s’annonce une nouvelle fois particulièrement relevée avec un parcours très sélectif et une liste d’engagés – forte de 147 inscrits - très relevée qui laisse augurer d’une bagarre très indécise pour la victoire et les différentes catégories.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

C’est traditionnellement le dernier grand rendez-vous de la saison belge de sport automobile. Si le titre de champion de Belgique est attribué depuis Ypres à Freddy Loix (Skoda Fabia R5), l’intérêt de l’épreuve est d’autant plus grand que tous les participants sont libres de toute pression. En l’absence – comme l’an passé – du champion en titre, ils sont nombreux à revendiquer la plus haute marche du podium.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Comme chaque année, Citroën est bien présent avec deux DS3 R5 pour deux des trois pilotes titulaires en championnat du monde 2017, le Français Stéphane Lefebvre (J Motorsport) et l’Irlandais Craig Breen (Burton Racing). Ces deux-là ne viennent pas pour faire de la figuration, d’autant que Stéphane Lefebvre, de retour après son accident au Rallye d’Allemagne, est animé d’un esprit de revanche après sa 2e place de l’an passé. Breen découvre lui le Condroz, mais connaît la Belgique car il a déjà disputé le rallye d’Ypres à plusieurs reprises. La présence Citroën est complétée par la DS3 R5 pour l’espoir suédois Emil Bergqvist.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour faire face à cette armada, ils sont nombreux à avoir les dents longues, à commencer par Cédric Cherain (Skoda Fabia R5), vainqueur en titre de l‘épreuve hutoise et tout auréolé de sa victoire à l’East Belgian Rally. Deux autres Skoda Fabia R5 sont également de la partie, avec Vincent Verschueren et Ghislain de Mevius aux commandes.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

La grosse inconnue viendra de la présence de deux toutes nouvelles Hyundai i20 R5, couvées chez First Motorsport. François Duval et André Leyh reviennent en terre hutoise – après un succès commun acquis il y a … 10 ans déjà ! - et auront à cœur de faire mieux qu’au Rallye de Wallonie. Guillaume Dilley et Stéphane Prévot seront également de la partie sur la nouvelle voiture coréenne.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté Peugeot, Kris Princen et Cédric de Cecco sont au volant d’une 208T16 DG Sport. Etienne Monfort étrennera lui la Peugeot de MY Racing. Engagé de dernière minute, l’Allemand Christian Riedemann, vice-champion d’Allemagne, sera également de la partie, épaulée par la Belge Lara Vanneste. Au vu de ses passages au Rallye du Luxembourg, il pourrait constituer une belle surprise!

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Quatre Ford Fiesta R5 sont confiées à Adrian Fernemont, Davy Vanneste, Xavier Baugnet et Alain Litt. Cela nous fait 15 R5 présentes à Huy.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Pour les contrer, plusieurs équipages ont choisi des WRC: trois Citroën C4 WRC pour Yves Matton, David Bonjean et Bertrand Grooten et une Ford Focus WRC pour Xavier Bouche, un redoutble candidat à la victoire finale. Il faudra compter avec plusieurs autres WRC bien conduites: Benoît Allart et le régional Manuel Canal-Robles sont au volant de Skoda Fabia WRC, Chris Van Woensel aligne sa traditionnelle Mitsubishi WRC alors que Delplace s’aligne au volant d’une Skoda Octavia WRC et Guino Kenis sur sa Mini Cooper WRC. 9 voitures WRC sont donc au départ.
Bref, près de 25 voitures de pointe qui vont assurer leur part de spectacle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

De spectacle – sonore et visuel -, il en sera également question avec les Porsche de Fred Bouvy et de Francis Lejeune, les meilleurs voitures de la catégorie historiques et, bien entendu, nos jeunes espoirs. En R3, Kevin Demaerschalk est de retour sur une DS3. Il croisera le fer avec le champion junior 2015 Anthony Dovifat qui découvrira le pilotage d’une DS3 R3 Max. Côté jeunes, ce sera également le premier rallye de la nouvelle recrue RNT, Guillaume de Mévius, au volant de la Peugeot 208 R2 qui bataillera ferme avec Guillaume de Ridder et Steve Dolfen, également sur Peugeot 208 R2. Il faudra également compter avec Stephan Hermann et sa redoutable Fiat Punto. Les Opel Adam seront également de la partie avec Delhez et Molle.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Les Mitsubishi Lancer sont toujours à leur avantage sur le terrain condruzien. On surveillera donc de près les performances de pilotes rapides et expérimentés comme Olivier Collard, Steve Van Belingen, Michaël Albert, Anthony Martin ou encore Marc Streel. Comme d’habitude, la liste d’engagés regorge d’équipages régionaux plus motivés les uns que les autres : citons dans le désordre Boesmans (Renault Clio R3), Busin, Vanbergen, Colignon, Cailloux et le très sympathique Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi) sans oublier le team Edme Cougné et ses 6 voitures…

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

Côté parcours, à côté des grands classiques (Ombret-Strée,Ben-Ahin, Lavoir,….), deux nouvelles spéciales viennent compléter le lot de 12 tronçons chronométrés différents : Hamoir et Ouffet, des tracés que l’on a déjà connus dans d’autres épreuves (Spa Rally entre autres). Le menu est solide avec 8 spéciales différentes le samedi à parcourir deux fois et 4 spéciales à négocier à deux reprises le dimanche dont le gros morceau (près de 20 km) de Goesnes-Marchin. Pour cette deuxième étape, le choix des pneus – qui sera unique pour les 4 spéciales de la boucles - sera délicat, tant le profil des différents tracés est varié et les risques de crevaison multipliés.

présentation,rallye,condroz,2016,skoda,peugeot,hyundai,DS,Ford,Mitsubishi,R5,WRC,Fabia,parcours

16:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, rallye, condroz, 2016, skoda, peugeot, hyundai, ds, ford, mitsubishi, r5, wrc, fabia, parcours, destrument | | |

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Heureux propriétaire d’une Toyota GT86, il m’arrive d’aller drifter sur la piste de l’école de maîtrise automobile chère à Philippe Ménage près d’Hermalle-sous-Argenteau. C’est là que Vincent Radermecker m’a proposé, l’hiver dernier, de contacter Toyota Motorsport Gmbh pour voir si une participation au Spa Rally n’était pas envisageable avec leur GT86 CS-R3. Restés lettres mortes, mes mails n’ont guère abouti mais c’est bien mal me connaître que de croire que j’allais en rester là…

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Six mois plus tard, à la fin de l’été, je remets le couvert en m’adressant cette fois à l’importateur belge. Et là, ma proposition fait mouche. Il semble que TMG souhaite aligner la GT86 CS-R3, fraîchement homologuée, dans un rallye avant la fin de la saison pour en faire la publicité auprès d’éventuels clients pour 2016. Basée à Cologne, l’équipe choisit rapidement le Rallye du Condroz mais veut alors engager l’un de ses pilotes officiels. Je ne serai donc pas copilote du Liégeois pour cette première belge.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Snijers et ses contacts

Mais au début du mois d’octobre, Patrick est contacté par d’anciens membres de l’équipe avec qui il est resté en contact depuis son passage chez Toyota au siècle passé. Ils sont demandeur de son analyse technique et savent que le Limbourgeois est un as de la propulsion. Mais Snijers hésite, il se fait prier. Parce qu’il n’est pas question pour TMG, qui est avant tout une équipe de développement et non d’exploitation, d’engager l’auto en course. Il s’agit de participer à ce 42è Rallye du Condroz en voiture ouvreuse. Le coupé ne fait que 232 chevaux et Patrick est habitué aux 400 pures-sangs de son habituelle Porsche 911. Enfin, le grand Limbourgeois n’est pas sûr de pouvoir caser sa carcasse dans le petit coupé Toyota. Finalement, tout s’emboîte et le quinqua accepte de jouer les représentants de luxe pour TMG auprès du public, de la presse et des éventuels clients.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Succès de foule

Les choses sérieuses débutent le jeudi soir avant l’épreuve, au garage Famenne Motors à Marche où l’une des voitures de développement est exposée. Le public répond en masse, il y a plus de 300 personnes et les membres de TMG avouent déjà être impressionnés par le succès de Patrick Snijers auprès du public. Il faut dire qu’il se prête de bonne grâce aux selfies et autres portraits.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Le lendemain matin, nous sommes invités à quelques kilomètres de là, à Bois-et-Borsu pour accompagner le multiple champion de Belgique des rallyes lors d’un de ses runs. A 57 ans, Patrick n’a décidément rien perdu de son talent. Son copilote du week-end, Jean-Pierre Delmelle, est épaté de voir qu’en deux aller/retour, l’homme a déjà jaugé le freinage et les capacités de la voiture. Le ballet des invités peut alors commencer. Le terrain choisi est parfaitement représentatif de ce qui l’attend durant tout le week-end. Du sinueux étroit au milieu des champs, de la boue, des épingles et des virages à angle droit, Patrick peut s’en donner à cœur joie pour le plus grand plaisir de ses accompagnateurs.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Comme en vrai!

Lorsque mon tour est enfin venu, je suis prié d’enfiler une combinaison et un casque avec Hans, s’il vous plait! C’est qu’on ne badine pas avec la sécurité chez TMG. Cela dit, je suis ainsi parfaitement plongé dans l’ambiance et nos casques sont même raccordés. Cela dit, je ne vais pas oser parler à Patrick durant les quelques kilomètres parcourus. J’ouvre grand les yeux et je profite au maximum de ce moment. La voiture est très précise, il la place au millimètre et elle motrice plutôt bien pour une propulsion. Certes, les rapports de boîte semblent un peu longs mais c’est surtout en première que Patrick manque de couple. Les dérives sur la boue sont faciles à entretenir et on sent que tout en assurant le show, il ne prend aucun risque. Et puis nous avons le sentiment que la Toyota GT86 CS-R3 ne perd pas beaucoup plus de temps qu’une traction sous-vireuse en sortie de virage glissant… Bref, l’auto est bien née et même s’il lui est interdit de dire le contraire, Snijers semble se régaler.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

En course en 2016?

D’ailleurs les passages en glisse auxquels nous assisteront durant l’épreuve en seront la preuve. Et le bilan dressé par Patrick à l’issue des 240 kilomètres disputés contre le chrono ne trompe pas tandis que les chronos relevés par les membres de TMG semblent parfaitement les satisfaire.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

″J’ai tout de suite été séduit par son comportement et sa motricité assez impressionnants, nous confiait le Limbourgeois. L’auto est très stable et l’on sent tout de suite qu’ils ont bien travaillé. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir au volant de cette voiture inédite en Belgique. Bon, si je veux être honnête avec vous, j’avouerai que le couple est trop limité et que le premier rapport est trop long pour les routes belges. Mais l’ingénieur japonais qui était présent avec nous durant tout le week-end sait ce qu’il peut encore faire pour améliorer cela. L’équipe est jeune mais je suis prêt à m’aligner en course avec eux en 2016! Et je peux déjà vous dire que les discussions sont engagées puisque Ypres et l’East Belgian Rally ferait partie de leur Coupe Rallye la saison prochaine.″

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

Affichée à 84.000 euros htva, cette Toyota GT86 CS-R3 n’est pas offerte mais il faut y voir le prix d’une originalité indéniable face aux petites tractions qui pullulent dans cette catégorie et puis vous ne devez rien investir dans les pièces détachées puisque TMG sera présent sur les manches de la Coupe avec un camion qui en sera rempli.

Toyota,GT86,CS-R3,essai,snijers,patrick,co-driver,huy,condroz,rallye,BRC,TMG,2016,coupe,cologne,

15:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs-r3, essai, snijers, patrick, co-driver, huy, condroz, rallye, brc, tmg, 2016, coupe, cologne | | |

Autonews,décembre,2015,286,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,condroz,exclusif,Toyota,GT86,Snijers,Patrick,Dewallef,Lefebvre

Sur quelques semaines de temps, on a baissé le rideau sur la plupart des championnats de rallye, tant sur la scène internationale qu'en Belgique. Avant la très courte trêve du WRC, Autonews revient sur les deux dernières manches disputées en Espagne et en Angleterre. L’une a salué la première victoire d'Andreas Mikkelsen tandis que l’autre a permis à Sébastien Ogier de terminer l’année en beauté en renouant avec ses bonnes habitudes. Une saison que Thierry Neuville tentera d’oublier au plus vite pour aborder 2016 dans de meilleures dispositions.

Chez nous, cette fin de saison a vu Cédric Cherain s’imposer dans son rallye en optant de manière opportune pour une WRC pour avaler au plus vite les spéciales condruziennes. Vincent Marique et Hugo Van Opstal vous disent tout sur cette épreuve toujours aussi exigeante envers les hommes et les machines.

Un terrain propice à la découverte pour TMG qui avait réquisitionné Patrick Snijers afin de promouvoir sa GT86 CS-R3 dans laquelle Benoît Lays s’est installé durant un court run, comme passager, pour constater son efficacité.

Et puis votre magazine favori est allé à la rencontre de deux jeunes espoirs avec les interviews de Stéphane Lefebvre, ce jeune Nordiste qui devrait se voir offrir une saison complète en WRC par Citroën pour mieux préparer 2017 et le retour officiel de la marque au plus haut niveau, et d’Andy Dewallef, le champion Junior du BRC qui semble avoir la tête bien faite du haut de ses 19 ans.

Retrouvez également les dernières nouvelles des épreuves communautaires mais aussi des circuits nationaux et internationaux.

Le cahier Histonews est pour sa part consacré à l’annexe historique du Rallye du Condroz mais aussi au Tour de Corse et au Rallye du Portugal réservés aux VHEC.

Enfin nos essais du mois concernent les découvertes de l’Audi A4, des DS 4 et DS 4 Crossback, de l’Infiniti Q30, de la Renault Talisman ou encore de la Seat Ibiza Cupra. En Belgique, nous avons plus longuement testé les Hyundai Tucson 1.6 T-GDi et 1.7 CRDi, la Lexus NX 2.0T, la Mercedes GLE Coupé 350d ou encore l’Opel Corsa OPC.

Voilà de quoi remplir vos soirées au coin du feu en attendant le retour des beaux jours.

Autonews,décembre,2015,286,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,condroz,exclusif,Toyota,GT86,Snijers,Patrick,Dewallef,Lefebvre

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Ne nous voilons pas la face, le Championnat de Belgique des Rallyes ne se porte pas bien. La faute à des décideurs jouant constamment à ménager les susceptibilités de toutes les parties. Pour faire en sorte qu'à l'arrivée, personne ne soit content. Ni les importateurs, qui dépensent des milliers d'euros pour aligner des R5 qui n'excitent personne, ni les pilotes privés en WRC qui ont dû mordre sur leur chique durant toute la saison lorsque les organisateurs les reléguaient en queue de peloton sous prétexte qu'ils ne représentaient plus l'avenir de la discipline.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Alors certes, il est facile de crier victoire à la vue du plateau réuni pour la dernière manche du championnat, en bord de Meuse, à Huy mais si Peugeot-Citroën n'était pas là, nous retrouverions une liste d'engagés digne des pires années de la compétition. Heureusement, la bande à Matton a une nouvelle fois bien fait les choses en amenant de belles voitures et d'excellents pilotes mais cela ne nous empêchera pas de regretter l'absence du champion 2015 qui n'a jamais caché son allergie pour le Rallye du Condroz. Dans le communiqué officiel de l'organisateur du championnat, on met logiquement l'accent sur le nombre de R5 présentes à Huy. Mais en fonction des conditions climatiques, il ne nous étonnerait pas de voir une WRC triompher dimanche soir sur le podium.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

En attendant de connaître le verdict final, refaisons un petit topo des forces en présence en commençant par le favori de l'épreuve auprès des suiveurs, Cédric Cherain, qui découvrira, pour l'occasion, la DS3 WRC qu'il a louée chez les Italiens de D-Max. C'est également de cette équipe, qui n'a plus reçu la confiance d'Yves Matton cette année, que proviennent la DS3 R5 de Xavier Bouche et les C4 WRC de Grooten et Bonjean. Sincèrement, nous émettons de gros doutes sur la fiabilité des ces voitures...

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Les autres WRC de la marque aux chevrons sont les DS3 WRC d'Yves Matton (PH Sport) et Serderidis (J-Motorsport) tandis que nous retrouverons avec plaisir Stéphane Lhonnay sur une Skoda Fabia WRC d'Aldero et Benoît Allart qui tentera de conclure une saison en dent de scie de la plus belle des manières. Enfin n'oublions pas Chris Van Woensel, un fidèle de l'épreuve hutoise qui espère signer un feu d'artifice avec sa Mitsubishi Lancer WRC mais pas sous le capot comme avec l'Impreza WRC l'an passé.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Parmi les R5, citons d'abord le meilleur adversaire de Loix cette saison, Kris Princen, qui tentera de ré-éditer sa victoire de 2014 tout en signant un troisième succès à Huy. Mais il aura fort à faire face à une armada de Ford et de DS3. A l'image du jeune Guillaume Dilley qui reçoit une belle promotion pour terminer sa saison en apothéose face à la fine gâchette française, Stéphane Lefebvre, que certains voient déjà sous les couleurs officielles Citroën en 2016 et qui sera une nouvelle fois copiloté par Pieter Tsjoen pour viser sa toute première victoire scratch. Chez Citroën toujours, nous surveillerons également Vicent Verschueren tandis que nous aurons un œil bienveillant pour Yvan Muller qui va rapidement se demander où il débarque...

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Avec quatre Ford Fiesta R5, la marque à l'ovale bleu peut s'appuyer sur Xavier Baugnet ou encore sur Tom Van Rompuy et Etienne Monfort qui seront surtout là pour emmagasiner de l'expérience. Ce ne sera pas le cas de Davy Vanneste, qui a suffisamment de kilomètres dans les jambes avec sa Fiesta R5 orange pour se montrer à son avantage.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Quoiqu'il en soit, le nom du vainqueur sera connu au terme des 22 spéciales de ce Rallye du Condroz. Et le spectacle sera également assuré par les autres catégories. Le public belge aura, rappelons-le, droit à une vraie primeur avec la présence de la nouvelle Toyota GT86 R3, qui sera confiée à Patrick Snijers en voiture-ouvreuse. Les spectateurs se régaleront aussi avec les passages de la Porsche de Lejeune, le dénouement du championnat Historic ou encore la bagarre entre les meilleurs pilotes de R2.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

14:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, présentation, 2015, plateau, ds3, citroën, peugeot, ford, mitsubishi, skoda, fabia, wrc, r5, 208, lancer, princen, verschueren, toyota, gt86, snijers, matton, ph sport, cherain | | |

rallye,belgique,championnat,brc,condroz,huy,2015,yvan,muller,citroën,ds3,r5,glisse

Deux ans après Sébastien Loeb, le Rallye du Condroz accueillera la semaine prochaine un autre Alsacien multiple Champion du Monde! Grâce aux différents partenaires de l'opération et au soutien actif de Citroën Belux, Yvan Muller sera au départ du Rallye du Condroz au volant d'une DS 3 R5 issue des ateliers de l'équipe PH Sport et chaussée de pneus Michelin.

«C'est un réel plaisir pour moi de pouvoir faire découvrir l'ambiance unique du Rallye du Condroz à Yvan», explique Yves Matton, le Directeur de Citroën Racing. «Cette année encore, nous voulions présenter au départ du Rallye du Condroz un grand nom lié à Citroën. Yvan avait naturellement entendu les réactions positives de Sébastien Loeb et Petter Solberg après leur participation au Condroz, et il a directement été enthousiaste à l'idée de disputer l'épreuve au volant d'une DS 3 R5. Le choix de cette monture s'explique aussi par notre volonté de soutenir la catégorie-reine du BRC. Dans le parc d'assistance à Huy, nous formerons naturellement une structure commune avec les deux DS 3 WRC pilotées par Jourdan Serderidis et moi-même, mais donc aussi les deux DS 3 R5 de Stéphane Lefebvre et Yvan Muller.»

rallye,belgique,championnat,brc,condroz,huy,2015,yvan,muller,citroën,ds3,r5,glisse

Quatre titres mondiaux

Ce week-end, Yvan Muller est à Buriram, en Thaïlande, pour disputer l'avant-dernier meeting du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme sur l'une des quatre Citroën C-Elysée officielles. Le pilote alsacien occupe actuellement la deuxième place du championnat WTCC. À son impressionnant palmarès figurent 4 titres de Champion du Monde WTCC (2008, 2010, 2011 et 2013), trois titres de vice-champion, le record du nombre de victoires en WTCC, mais aussi 10 couronnes glanées en Trophée Andros.

Rallye,Belgique,Championnat,BRC,Condroz,Huy,2015,Yvan,Muller,Citroën,DS3,R5,glisse

Tout au long de sa carrière, Yvan Muller a également participé épisodiquement à des rallyes, une discipline qu'il apprécie particulièrement. «Hormis une brève participation cette année au Rallye du Chablais, en Suisse, sur une DS 3 R5, mon dernier rallye était le Rallye de France-Alsace en 2012. Quand Yves Matton m'a proposé de disputer le Rallye du Condroz, je n'ai pas hésité. Je viens chaque fois avec plaisir en Belgique et d'après ce que l'on m'a dit, le Rallye du Condroz se déroule dans une excellente atmosphère. Cette participation est pour moi à la fois un bon moment de détente dans une saison chargée, avec mon programme en WTCC et ma propre équipe en circuit, mais également un vrai challenge. Même après 35 ans de carrière, je reste attiré par les nouvelles expériences.»

Rallye,Belgique,Championnat,BRC,Condroz,Huy,2015,Yvan,Muller,Citroën,DS3,R5,glisse

Maîtriser la glisse

Longtemps appelé le roi de la glisse en raison de la domination qu'il exerça durant de nombreuses années sur le célèbre Trophée Andros, compétition de courses sur glace qu'il remporta à dix reprises tout en menant une superbe carrière en voitures de Tourisme, Yvan Muller est parfaitement conscient de la difficulté de la tâche qui l'attend sur les spéciales condruziennes et hesbignonnes. «Yves m'a déjà prévenu que ça glissait énormément au Condroz! C'est vrai que j'ai beaucoup d'expérience sur la glace, mais le contexte sera totalement différent. En Trophée Andros, c'était chaque fois un circuit très court et bordé de murs de neige. Sur les spéciales du Rallye d'Alsace, qui étaient aussi particulièrement délicates, j'ai bien vu que cette expérience de la glace ne me servait pas à grand-chose. En raison de la très faible fréquence à laquelle je dispute des rallyes, il me faut évidemment toujours du temps pour être à l'aise. Il en ira de même au Condroz. Mais comptez néanmoins sur moi pour essayer de signer le meilleur résultat possible!»

rallye,belgique,championnat,brc,condroz,huy,2015,yvan,muller,citroën,ds3,r5,glisse

12:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, belgique, championnat, brc, condroz, huy, 2015, yvan, muller, citroën, ds3, r5, glisse | | |

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Nos fidèles lecteurs le savaient déjà puisque nous l'avions annoncé, dès le 3 octobre, en exclusivité sur ce site. Il s'agit de l'un de nos projets qui visent à offrir davantage de visibilité à notre site puisque nous sommes le partenaire media privilégié de cette opération. Il y aura donc encore des surprises d'ici au départ de l'épreuve, le week-end des 7 et 8 novembre!

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Homologuée depuis peu, la Toyota GT86 CS-R3 va faire ses grands débuts sur le sol belge à l’occasion du 42ème Rallye du Condroz, dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes. Inscrite en voiture zéro, elle devrait assurer sa part de spectacle mais son pilote sera également chargé de peaufiner quelques réglages sur l’asphalte gras des routes condruziennes. Et si la présence de cette propulsion pouvait également séduire certains pilotes, l’opération serait totalement réussie pour TMG (Toyota Motorsport Gmbh).

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Première propulsion moderne homologuée en ce 21è siècle, le joli coupé japonais pourra désormais s'aligner dans toutes les compétitions routières estampillées FIA, y compris le WRC. S'appuyant sur la riche histoire du Toyota Team Europe, qui débuta en Championnat du Monde avec des Celica Turbo Twincam à roues arrière motrices dans les années 80, la GT86 CS-R3 devrait séduire de nombreux pilotes. Les plus anciens se souviennent encore de la venue de cette Gr.B en Belgique, en 1985, lors du Haspengouwrally aux mains de Juha Kankkunen et  sous les couleurs d’un célèbre cigarettier.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,patrick,snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Plus tard, c’est une Toyota Celica GT-4 qui sera engagée en Belgique par un autre sponsor rouge et blanc avec un certain Patrick Snijers au volant. Nous sommes en 1989 et le Limbourgeois échoue pour moins d’un point au classement final du championnat malgré quatre victoires (ci-dessus, Patrick au Condroz en 1990 - photo: Olivier Delhez). Des souvenirs qui risquent bien de resurgir lors de ce rallye du Condroz puisque Patrick sera au volant de la GT86 engagée par TMG.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

«Ce sont eux qui m’ont contacté pour piloter cette toute nouvelle voiture pour la première fois en Belgique. Il semblerait que j’ai encore des amis là-bas… Comme la GT86 CS-R3 est encore en plein développement, nous avons préféré l’engager en voiture zéro afin de peaufiner ses réglages sans pression. Nous l’avons déjà essayée et je suis sûr que le public va apprécier. Nous sommes chargés d’assurer la promotion de cette nouvelle R3, la seule propulsion homologuée dans cette catégorie, en trouvant le juste équilibre entre dérapages et efficacité. Le terrain belge est tellement spécifique que nous serons là pour ajuster les réglages aux routes grasses du Condroz et de la Hesbaye. Je peux déjà vous dire que cette Toyota est l’engin idéal pour les gentlemen-drivers qui veulent se faire plaisir à des coûts limités. Je suis sûr qu’elle va plaire au public mais aussi aux amateurs de propulsions. Je compte bien me faire plaisir au volant pour remercier TMG mais aussi mes fidèles sponsors, Ixo et Yacco qui ont accepté que je délaisse ma monture habituelle le temps d’un week-end!»

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Mais revenons à cette GT86 CS-R3 équipée d’un 2.0 litres boxer et qui a été retravaillé afin de fournir 232 ch pour un couple de 235 Nm. La boîte de vitesses à six rapports est devenue séquentielle grâce au travail de Drenth tout en conservant le différentiel arrière à glissement limité. Le poids a été ramené au minimum de 1.080 kg voulus par le règlement en vigueur tandis que les freins, l'échappement et la direction ont été calibrés en vue d'une utilisation en compétition. On sait déjà qu’un trophée réservé aux pilotes de GT86 sera mis sur pied dans le Championnat allemand des rallyes dès 2016 où l'on attend dix concurrents. Rappelons que le kit est commercialisé à 84.000 euros HTVA. (Photos portraits de Patrick Snijers: L.P.R. Photography)

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

19:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs r3, rallye, condroz, patrick, snijers, voiture, ouvreuse, zéro, première, belge, tmg, japon, coupé, propulsion | | |

En allant assister à une séance d’essais de Hyundai Motorsport en vue de la saison 2016, Vincent Marique ne se doutait pas qu’il allait ainsi coller au mieux à l’actualité des derniers jours. Parce qu’il n’y en a que pour Hyundai actuellement dans le microcosme du WRC. En annonçant la relégation de Thierry Neuville dans l’équipe B pour le Wales, la marque coréenne a semé le doute dans les esprits. Entre versions officielles et supputations, Thierry Neuville fait le point avec nous après un Tour de Corse calamiteux dont vous saurez tout en nous lisant.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

Nous vous parlons également des deux dernières manches du Championnat d'Europe disputées à Chypre puis en Grèce sans oublier l’East Belgian Rally remporté par un Hermen Kobus que nous n’attendions pas spécialement à pareille fête. Et puis nous vous présentons l’incontournable Rallye du Condroz à travers l’interview d’un héros local, Stéphane Lhonnay, qui en sera à sa vingtième participation!

Comme à l’accoutumée, nous vous parlons également des épreuves ASAF mais aussi du WRX et même du Championnat des Rallyes aux Pays-Bas avec l'épreuve la plus proche de Belgique, le GTC Rally!

En circuit, nous avons recueilli les impressions de Stoffel Vandoorne au soir de son sacre historique en GP 2 Series. Et nous vous faisons découvrir le TCR Benelux 2016 à travers l’interview de Koen Wijckmans.

Dans le cahier Histonews, retour sur le Belgian Westhoek Classic, le Rally Legend disputé à San Marin et les Spa 6 Hours. Enfin, Claudie Tanghe a vécu, en exclusivité, la première édition du Rallying Solutions Summer Camp sur les jolis chemins en terre des forêts galloises.

Au rayon de l’industrie, nous vous parlons des nouveautés du Salon de Francfort mais aussi de nos premières impressions au volant des Jaguar XF, Mini Clubman, Mitsubishi Outlander, Opel Astra, Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport et Subaru Levorg sans oublier les essais plus complets des Hyundai i20 Coupé, Mercedes C200 BlueTec break et Toyota Auris 1.2 Turbo.

utonews,novembre,2015,285,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,ers,Condroz,Rallye,présentation,interview,Lhonnay,Stéphane,Hutois,Thierry,Neuville,Hyundai,test,exclusif,Opel,Astra,Hyundai,i20,Coupé,Mercedes,C200,CDI,break,Toyota,Auris,1.2

Toyota,GT86,CS R3,rallye,condroz,inédit,première,belge,TMG,japon,coupé,propulsion

Cela va rappeler des souvenirs à bien du monde. Patrick Snijers sera au volant de la Toyota GT86 CS-R3 engagée par TMG au prochain Rallye du Condroz! Nous avions contacté l'importateur, à la fin de l'été, pour lui proposer de mettre sur pied une opération avec un pilote belge dans le cadre du Rallye du Condroz. Et si notre idée a plu à Cologne, ce sera finalement Patrick Snijers qui sera chargé de mettre en évidence les qualités de cette propulsion fraîchement homologuée!

Toyota,GT86,CS R3,rallye,condroz,inédit,première,belge,TMG,japon,coupé,propulsion

18:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs r3, rallye, condroz, inédit, première, belge, tmg, japon, coupé, propulsion | | |