lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Le même refrain

Pour son dépoussiérage de mi- carrière, la Lexus IS s’est offert un bouclier avant bien plus agressif, le regard se veut encore plus félin pendant que l’arrière s’est vu légèrement corrigé à travers un bouclier redessiné et des feux revus. Rien de révolutionnaire mais en s’accompagnant de jantes noires (qui restent pour moi définitivement associées aux roues des pneus hiver qui enlaidissent tant les voitures), elle renvoie une impression de sportivité auprès des amateurs qu’il faut immédiatement contredire.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Mais avant de parler de son comportement, installons-nous à bord pour découvrir un intérieur lui aussi retravaillé. Comme toujours chez Lexus, les lignes se multiplient et cela nuit à la pureté des lignes de la planche de bord. Il faut un certain temps avant de comprendre le fonctionnement du système multimédia caractérisé par un grand écran qui, dans la version 2017, est utilisé dans son entièreté. Le joystick s’avère bien pratique et tout se commande, finalement, depuis la console centrale.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

La position de conduite est bonne et le conducteur se retrouve parfaitement installé dans son cocon avec, face à lui, deux cadrans indiquant d’un côté la vitesse et de l’autre, à la place du compte-tours qui n’apparaît qu’en mode Sport, un indicateur du mode de conduite. Malheureusement, il n’est toujours pas possible d’afficher la vitesse réelle en chiffres ce qui devient rare de nos jours.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Comme toujours avec les modèles hybrides de la marque, le démarrage se fait en électrique. Le moteur thermique se met en route assez rapidement par la suite mais le silence global demeure impressionnant et participe grandement au confort général offert par la voiture. Le tout incite à une conduite calme et tranquille parfaitement raccord avec la circulation actuelle.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Ce qui nous pousse à nous interroger sur la pertinence du mode Sport qui cohabite avec les modes Eco et Normal. Il est également possible de désactiver l’ESP mais l’on a vite le sentiment de brusquer la mécanique. Les pneus crissent même si le châssis est bon et les palettes au volant ne gomment pas la sonorité déconcertante de la boîte. Il faut dire que la voiture pèse 1700 kg et que la puissance n’est jamais que de 223 ch. Bref si vous aimez vous éclater de temps en temps au volant, passez votre chemin.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Mais soyons sérieux, le public-cible de cette voiture est plutôt âgé et adopte majoritairement une conduite tranquille. Le conducteur et ses passagers profiteront au mieux du confort général de la voiture. Les sièges tissus-cuir qui équipaient la voiture essayée proposaient un confort certain sans être des champions du maintien. A l’arrière, la place n’est pas exceptionnelle mais le coffre propose une contenance assez intéressante de 450 litres avec un dossier de banquette arrière rabattable ce qu’il faut souligner si l’on tient compte de la présence des batteries Ni-Mh.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Du côté des consommations, il faut tabler sur 7,2 l/100 avec, pour notre part, de longs déplacements rapides sur autoroute et des trajets 100% urbains. Il s’agit de chiffres assez intéressants même si la baisse des tarifs de l’essence est encore beaucoup trop lente par rapport au prix du Diesel pour soutenir pleinement la démarche de Lexus. L’annonce récente de Volvo concernant l’arrivée de l’électricité sur tous ses modèles à partir de 2019 semble pourtant donner raison au précurseur nippon.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Au rayon du tarif, si Lexus précise qu’il y a déjà une Lexus 300h pour 31.900€, il faudra compter 37.490 euros pour acquérir cette version et si vous ajoutez quelques options comme la finition Dynamic Line qui était la nôtre, le toit ouvrant, la peinture métallisée et le Premium Navigation Pack, vous atteindrez 49.150€! Un prix qui reste raisonnable face à la production allemande visée par la berline japonaise.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

Conclusions

Cette nouvelle IS300h ne révolutionne pas l’espèce des berlines hybrides. Et cette maudite boîte de vitesses de type CVT continue à nous irriter. De quoi gâcher tout plaisir de passer en mode Sport et de tenter de jouer avec les palettes au volant. Tout est trop aseptisé, linéaire. Et l’on revient à la position normale du bouton commandant les modes de conduite. C’est finalement celle qui convient le mieux à la Lexus IS300h. Elle lui permet de profiter de sa puissance si le besoin se fait sentir tout en jonglant parfaitement entre l’utilisation du système hybride pour recharger la batterie en descente, se déplacer en tout électrique en ville ou encore utiliser toutes ses ressources sur demande. Le mode Eco est, à l’image du mode Sport, trop extrême et donne très vite un sentiment de danger à cause d’une lenteur excessive.

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

+

Lignes originales

Grand confort

Prix et conso contenus

-

Plaisir absent

Habitabilité arrière

Poids de l’ensemble

lexus,is,300h,essai,test,semaine,volant,confort,consommation,dimensions,chiffres,berline,japonaise,2017,raodtest

16:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, is, 300h, essai, test, semaine, volant, confort, consommation, dimensions, chiffres, berline, japonaise, 2017, raodtest | | |

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Avec 149.160 unités immatriculées, le marché de l’automobile neuve a bouclé le premier trimestre de 2013 sur une progression de 0,54% par rapport aux chiffres enregistrés en 2012. A l’analyse des différents segments, il ressort que ce sont les Berlines et les SUV qui ont le mieux entamé l’année. Petit tour d’horizon des différents résultats enregistrés…

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Général (+0,54%)

Déjà auréolée du titre de voiture la plus immatriculée de 2012, Renault Mégane conserve son rang au moment de refermer le premier trimestre de 2013. Pointée en deuxième position en décembre dernier, Volkswagen Golf préserve également sa position tandis que BMW Série 3 effectue son apparition sur ce podium. Renault Clio apparait quant à elle au 4e rang d’un Top 5 qui est complété par Citroën C4.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Breaks (-1,29%)

Dominé fin 2012 par Citroën Berlingo, le segment consacré aux Breaks conclut le premier trimestre de 2013 en étant désormais mené par BMW Série 3. Citroën Berlingo figure désormais au deuxième rang, devant Peugeot Partner qui demeure en 3e position. On note l’apparition au 4e rang de Skoda Octavia qui précède Volkswagen Passat, laquelle recule d’une position.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Berlines (+1,55%)

Durant ces trois derniers mois, le segment des Berlines a enregistré une progression de ses immatriculations de 1,55%. Si Volkswagen Polo avait bouclé l’année 2012 au sommet de cette catégorie, elle y figure désormais au 3e rang, le leadership revenant sur l’ensemble du premier trimestre à Volkswagen Golf. Renault Clio s’empare de la deuxième marche de ce podium alors que Peugeot 208 (4e) et Opel Corsa (5e) garnissent le Top 5.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Monovolumes (-1,12%)

Constatation étonnante du côté des Monovolumes : la composition du Top 5 à l’issue du premier trimestre 2013 est exactement identique à celle établie sur l’ensemble de l’année 2012. Renault Mégane y occupe toujours la tête du classement devant Opel Zafira, Mercedes Classe B, Citroën C4 et Ford C-Max.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Coupés (-0,39%)

Coupé le plus immatriculé de 2012, Renault Mégane l’est aussi sur l’ensemble du premier trimestre 2013. Sur les deux autres marches du podium, Audi A5 (désormais 2e) et Mercedes Classe C (3e) inversent leurs positions de décembre dernier. Deux nouveaux venus intègrent le Top 5 de cette catégorie : Peugeot RCZ (4e) et Toyota GT 86 (5e).

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

Cabrios (-0,52%)

Longtemps auréolé du titre de Cabrio le plus immatriculé de Belgique, Fiat 500 disparait du Top 5 établi à l’issue de ce trimestre. C’est désormais Mini Cabrio qui emmène ce classement devant Peugeot 308, Peugeot 207, Audi A5 et Volkswagen Golf.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

SUV (+1,56%)

A l’image du segment des Berlines, celui réservé aux SUV a lui-aussi enregistré une progression durant les 3 premiers mois de 2013. Si Nissan Qashqai y occupe toujours la première position, il est désormais suivi de Hyundai IX35, Dacia Duster, Kia Sportage et Nissan Juke.

chiffres,automobiles,neuves,trimestre,2013,fabiac,renault,golf,volkswagen,bmw,série3,clio,c4,citroën

16:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chiffres, automobiles, neuves, trimestre, 2013, fabiac, renault, golf, volkswagen, bmw, série3, clio, c4, citroën | | |

Pour la première fois depuis la naissance de mon site, en avril 2009, www.leredacteurauto.be a atteint, au mois de septembre 2012, 1049 visites / jour en moyenne!

Soit 31.474 visites et 17.378 visiteurs uniques.

91.773 pages ont été vues durant ce mois de septembre 2012.

Alors merci à tous ceux qui sont venus me rendre visite et surtout, gardez-en l'excellente habitude!

remerciements,visites,septembre,2012,site,internet,fréquence,visiteurs,pages,lues,vues,consultées,chiffres

cabriolets,belgique,ventes,chiffres,Febiac,immatriculations,renault,megane,Wind,peugeot,207 CC,MINI,décapotable,nouveautés,308 CC,

Synonyme de solstice d’été, ce mardi 21 juin marquait le début officiel de la saison estivale même si la météo nous en fait douter tous les jours. Une période que tous les heureux possesseurs de cabriolets – et ils sont de plus en plus nombreux en Belgique – entendent mettre à profit pour arpenter les routes cheveux au vent.

 

Avec un printemps particulièrement généreux en périodes d’ensoleillement, 2011 constitue pour l’heure un excellent cru en matière d’immatriculations de véhicules cabriolets. Durant les cinq premiers mois de l’année en cours, non moins de 5.377 voitures décapotables ont déjà trouvé acquéreur, contre 4.967 au cours de cette même période en 2009 et 5.242 en 2010.

cabriolets,belgique,ventes,chiffres,Febiac,immatriculations,renault,megane,Wind,peugeot,207 CC,MINI,décapotable,nouveautés,308 CC,

Alors que la Peugeot 207 avait bouclé l’année 2009 en tête des ventes de cette catégorie, relayée fin 2010 par la Peugeot 308, c’est une autre Française qui pointe pour l’heure au sommet du classement des ventes : la Renault Mégane. Tandis que la marque au losange occupe les deux extrémités du Top 10 des immatriculations de décapotables, la Renault Wind pointant au dixième rang, on peut parler de véritable plébiscite du consommateur belge envers les découvrables françaises puisque ce sont les Peugeot 207 et 308 qui complètent l’actuel podium provisoire.

 

cabriolets,belgique,ventes,chiffres,Febiac,immatriculations,renault,megane,Wind,peugeot,207 CC,MINI,décapotable,nouveautés,308 CC,

 

Toujours présentes dans le Top 5 des meilleures ventes de cabriolets au cours de ces dernières années, Mini et BMW Série 1 perpétuent la tradition puisqu’elles figurent respectivement en quatrième et cinquième position de la hiérarchie provisoire. Les modèles allemands sont d’ailleurs concentrés au cœur du Top 10 avec les Mercedes Classe E, Audi A5 et Audi A3 réunies du sixième au huitième rang, la Suédoise Volvo C70 occupant la neuvième position.

 

Top 10 des immatriculations de cabriolets entre janvier et mai 2011

 

  1. Renault Mégane         648 unités
  2. Peugeot 207               491
  3. Peugeot 308               446
  4. Mini                           359
  5. BMW Série 1             335
  6. Mercedes Classe E    330
  7. Audi A5                     313
  8. Audi A3                     309
  9. Volvo C70                  308
  10. Renault Wind             263

Nombre total de cabriolets immatriculés : 5.377 unités

cabriolets,belgique,ventes,chiffres,Febiac,immatriculations,renault,megane,Wind,peugeot,207 CC,MINI,décapotable,nouveautés,308 CC,

23:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cabriolets, belgique, ventes, chiffres, febiac, immatriculations, renault, megane, wind, peugeot, 207 cc, mini, décapotable, nouveautés, 308 cc | | |