rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quelle course! Pour sa troisième édition sous la houlette de DG Sport, le Spa Rally a connu un déroulement véritablement hallucinant. Tout a débuté le vendredi 17 mars lors des quatre spéciales disputées aux alentours du circuit de Francorchamps. Il fait encore sec lorsque les pilotes découvrent le tracé signé par l’inévitable Robert Vandevorst.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Kevin Abbring (Peugeot 208 T16 R5) signe le premier meilleur temps de l’épreuve devant la Skoda Fabia WRC de Michaël Albert et la Fabia R5 de Guillaume Dilley. Mais dans la suivante, une belle spéciale de 25,41 km, le Hollandais enfonce le clou tandis que Princen (Skoda Fabia R5) revient à la deuxième place du général provisoire mais il pointe déjà à 23’’ du leader à cause d’ennuis de freins.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

L’étonnant coréen Chewon Lim est alors troisième sur la Hyundai i20 R5 officielle. Un espoir qui semble visiblement très à son aise dans les portions rapides pour son deuxième rallye avec une R5. Par contre, selon Freddy Loix, il est totalement perdu dans le serré et le technique.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Davantage dans le rythme, Kris Princen signe un premier meilleur temps lors du second passage sur le circuit. Mais un premier fait de course va venir entacher cette première soirée de course lorsque le Trudonnaire ralentit fortement suite à la présentation d’un drapeau jaune. Mais ses adversaires, qui n'ont pas coupé leur élan, jurent leurs grands dieux qu’il n’y avait pas de drapeau…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le classement provisoire du vendredi soir n’a donc guère de valeur puisque Kris se verra attribuer un temps rectifié le lendemain. La pluie a fait son apparition durant la nuit et le tracé est rapidement rendu particulièrement délicat. On a déjà perdu De Cecco (Peugeot 208 T16 R5) et de Mévius (Peugeot 208 R2), trahis par les moteurs de leurs Peugeot, Albert (allumage) ou encore Fernemont (Ford Fiesta R5-flexible de frein) qui n’a pas pris le départ de la deuxième journée.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Il faut être fou pour aller se planter au beau milieu des champs pour assister à la première spéciale du samedi. Pourtant, Le Rédacteur Auto était bel et bien à Wanne (voir les live sur notre page facebook). D’emblée, le leader Kevin Abbring donne des sueurs froides à son équipe en s’offrant un bel écart de conduite mais il ne perd que 18’’ dans l’aventure. Son challenger, Kris Princen, n’en profite guère puisqu’il crève dans le chrono suivant, Rochelinval, où il perd 27’’. Même cause, mêmes effets pour Kevin Demaerschalk, et Armand Fumal qui restent toutefois en course, au contraire de Chewon Lim (Hyundai i20 R5) victime d’une sortie de route et de Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) qui finit par jeter le gant après avoir crevé deux pneus.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

C’est déjà totalement détrempés que nous nous dirigeons vers la spéciale de la Clémentine pour un premier passage où nous retrouvons les connaisseurs dont Freddy Loix qui nous commente alors chaque passage. Quel bonheur! Lorsque nous lui demandons s’il se verrait bien au volant d’une mélodieuse 911 GT3, il n’est pas très chaud tout simplement, nous répond-il en riant, parce qu’on voudrait encore que je sois devant toutes les autres Porsche

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

A ce moment-là, Abbring compte 20’’ d’avance sur Princen et 1’06’’ sur Cédric Cherain (DS3 RRC). Quatrième à 3’02’’, Kevin Demaerschalk (DS3 R5) ne joue plus la victoire… et il sera trahi par l’électronique de sa voiture préparée chez J-Motorsport.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Le temps pour nous de nous sustenter et de nous réchauffer un peu et nous apprenons que Kevin Abbrin s’est sorti lors du second passage dans Wanne. La Peugeot 208 T16 R5 ne remportera pas encore une victoire cette fois-ci. On imagine alors Princen dans un fauteuil, il compte 46’’ de bonus sur le Liégeois, et il semble parfaitement gérer son avance même s’il laisse Cherain revenir à 20’’ juste avant le dernier secteur chronométré disputé à nouveau aux alentours de la Clémentine.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

La spéciale prend du retard et puis soudain, c’est le coup de théâtre. Princen part en tonneaux. comment des pilotes expérimentés peuvent-ils encore se montrer aussi fébriles lorsqu'il sont à quelques kilomètres d'une victoire? C'est en tous cas ce que l'on appelle la glorieuse incertitude du sport. Qui a cette fois sourit à Cédric Cherain qui l’emporte de manière totalement inattendue mais après avoir réalisé une grosse prestation qui aura marqué les esprits…

″Je m’aligne au coup par coup sans viser le titre et dans cette optique, une victoire est précieuse pour tenter de persuader des partenaires de miser sur moi pour d’autres rendez-vous. Ici, je suis mal parti en commettant une erreur dans la spéciale d’ouverture mais samedi, j’ai trouvé des conditions qui me convenaient bien: j’adore ces spéciales très naturelles, et la boue ne me gêne pas. J’ai donc attaqué pour maintenir Kris sous pression, avec le résultat qu’on connaît. Après le Wallonie, le Condroz et l’East Belgian, je m’impose à Spa, la quatrième grande épreuve wallonne. Ce succès me comble d’autant plus qu’il a été conquis sur des routes où je venais en spectateur quand j’étais gamin.″

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Deuxième, Benoît Allart tenait avant tout à rejoindre l’arrivée sans abîmer la Skoda Fabia R5 de San Mazuin. Il n’était évidemment pas le plus rapide, loin de là, mais on comprend qu’il avait besoin de retrouver la confiance après ses sorties de Landen et du Condroz…

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Troisième, Vincent Verschueren n’a vraiment pas été transcendant à Spa. Auteur d’une erreur inadmissible dans la spéciale initiale où il effectuait un tour trop peu avant de signer d’autres fautes le lendemain, le pilote de la Skoda Fabia R5 GoDrive s’installe en tête du classement provisoire du championnat.

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Quatrième, Armand Fumal s’est également offert quelques frayeurs mais à sa décharge, c’était son premier rallye sous la pluie avec sa DS3 R5. Il devance un Fred Bouvy des grands jours qui place sa Porsche 997 GT3 au cinquième rang dans des conditions absolument pas favorables à cette propulsion surpuissante sur des routes particulièrement sales et étroites!

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

Classement final
1. C. Cherain-J.P. Delmelle (Citroën DS 3 RRC) 1h55’21’’8
2. B. Allart-K. Fernandez (Skoda Fabia R5) +6’02″0
3. V. Verschueren-Veronique Hostens (Skoda Fabia R5) +7’07″1
4. A. Fumal-M.
Louette (DS 3 R5) +7’46″1
5. F. Bouvy-J.L. Hottelet (Porsche 997 GT3) +8’45″6
6. J. Claerhout-P. Vandeputte (Porsche 997 GT3) +12’33″6
7. B. Rouard-S. Delhaye (Citroën DS3 R3) +14’32″5
8. R. Delhez-G. Bollette (Opel Adam R2) +14’56″7
9. M. Duez-A.
Leyh (Porsche 997 GT3) +16’08″8
10. Aurélie Dehaye-E. Gully (VW Golf kit car) +18’50″1

spa,rally,2017,championnat,belgique,manche,cherain,DS3,RRC,Princen,Skoda,Fabia,R5,Abbring,Kevin,208,Peugeot,T16,Allart,verschueren,bouvy,duez,porsche,997,GT3

14:42 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, 2017, championnat, belgique, manche, cherain, ds3, rrc, princen, skoda, fabia, r5, abbring, kevin, 208, peugeot, t16, allart, verschueren, bouvy, duez, porsche, 997, gt3 | | |

Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

C'est dans le superbe domaine du Naxhelet Golf Club à Wanze que Cédric Cherain et André Leyh nous ont reçu hier soir pour présenter le programme de leur saison 2016. Une saison qui débutera au Haspengouw Rally dès demain mais qui prendra ensuite une tournure très internationale puisque les deux compères ont confirmé leur participation à sept manches du Championnat WRC2! Portugal, Pologne, Finlande, Allemagne, France (Corse), Catalogne et Grande-Bretagne. 

"Après le Condroz, le souhait de monter un programme international était clair," nous expliquait Cédric. "La question était de savoir lequel. ERC? WRC2? Un programme à la carte? C’est en fait une séance de tests pour le compte de l’équipe M-Sport qui a donné une tournure au processus de réflexion. Malcolm Wilson m’a expliqué qu’en WRC2, on connaît bien le potentiel des différents pilotes qui se produisent en même temps que les références mondiales. C’est moins le cas en Championnat d’Europe, où les comparaisons s’avèrent plus hasardeuses. Le raisonnement tenait la route, et on a entamé les démarches auprès de nos partenaires. Et puis, autant ne pas tourner autour du pot, participer à de telles épreuves dans le contexte du WRC, c’est tout simplement un rêve de gosse! Tant pour André que pour moi… Une opportunité s’est présentée, et à 32 ans, je n’ai plus vraiment le temps d’attendre si je veux un jour vivre tout ça."

Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

Si cinq des sept épreuves sont bouclées au niveau du budget, les deux autres devraient l’être dans un futur proche. Et puis tout l'entourage de Cédric a annoncé qu'il serait au Condroz en fin d'année, pour remettre son titre en jeu. Et puis si d'autres partenaires étaient tentés par l'aventure, le Spa Rally et le Wallonie pourrait également faire partie du programme.

"Tout cela me paraît très prometteur, nous confiait André Leyh plus tard dans la soirée. La voiture devrait bien marcher et les évolutions apportées par l'équipe de Malcolm Wilson depuis l'an passé devraient lui offrir un second souffle bienvenu face aux Skoda et autres DS3. Mais cela demeure avant tout un choix raisonnable et la bonne voiture pour découvrir ces épreuves. Je vous avouerai que la Finlande me fait moyennement envie mais je tenterai de ne pas trop regarder les arbres qui défilent. Reste à opter pour la bonne stratégie entre l'attaque à outrance pour marquer les esprits ou rejoindre l'arrivée coûte que coûte pour se forger de l'expérience. C'est l'éternel dilemme des débutants mais je pense qu'à l'issue de la première spéciale du Portugal, nous aurons compris beaucoup de choses. L'essentiel n'est-il pas d'améliorer les chronos entre le premier et le deuxième passage?"

Qui vivra verra comme on dit. Mais nous serons derrière Cédric et André pour les soutenir dans cette belle aventure...

12:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cédric, cherain, andré, leyh, ford, fiesta, r5, d-max, racing, programme, saison, 2016 | | |

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Ne nous voilons pas la face, le Championnat de Belgique des Rallyes ne se porte pas bien. La faute à des décideurs jouant constamment à ménager les susceptibilités de toutes les parties. Pour faire en sorte qu'à l'arrivée, personne ne soit content. Ni les importateurs, qui dépensent des milliers d'euros pour aligner des R5 qui n'excitent personne, ni les pilotes privés en WRC qui ont dû mordre sur leur chique durant toute la saison lorsque les organisateurs les reléguaient en queue de peloton sous prétexte qu'ils ne représentaient plus l'avenir de la discipline.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Alors certes, il est facile de crier victoire à la vue du plateau réuni pour la dernière manche du championnat, en bord de Meuse, à Huy mais si Peugeot-Citroën n'était pas là, nous retrouverions une liste d'engagés digne des pires années de la compétition. Heureusement, la bande à Matton a une nouvelle fois bien fait les choses en amenant de belles voitures et d'excellents pilotes mais cela ne nous empêchera pas de regretter l'absence du champion 2015 qui n'a jamais caché son allergie pour le Rallye du Condroz. Dans le communiqué officiel de l'organisateur du championnat, on met logiquement l'accent sur le nombre de R5 présentes à Huy. Mais en fonction des conditions climatiques, il ne nous étonnerait pas de voir une WRC triompher dimanche soir sur le podium.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

En attendant de connaître le verdict final, refaisons un petit topo des forces en présence en commençant par le favori de l'épreuve auprès des suiveurs, Cédric Cherain, qui découvrira, pour l'occasion, la DS3 WRC qu'il a louée chez les Italiens de D-Max. C'est également de cette équipe, qui n'a plus reçu la confiance d'Yves Matton cette année, que proviennent la DS3 R5 de Xavier Bouche et les C4 WRC de Grooten et Bonjean. Sincèrement, nous émettons de gros doutes sur la fiabilité des ces voitures...

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Les autres WRC de la marque aux chevrons sont les DS3 WRC d'Yves Matton (PH Sport) et Serderidis (J-Motorsport) tandis que nous retrouverons avec plaisir Stéphane Lhonnay sur une Skoda Fabia WRC d'Aldero et Benoît Allart qui tentera de conclure une saison en dent de scie de la plus belle des manières. Enfin n'oublions pas Chris Van Woensel, un fidèle de l'épreuve hutoise qui espère signer un feu d'artifice avec sa Mitsubishi Lancer WRC mais pas sous le capot comme avec l'Impreza WRC l'an passé.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Parmi les R5, citons d'abord le meilleur adversaire de Loix cette saison, Kris Princen, qui tentera de ré-éditer sa victoire de 2014 tout en signant un troisième succès à Huy. Mais il aura fort à faire face à une armada de Ford et de DS3. A l'image du jeune Guillaume Dilley qui reçoit une belle promotion pour terminer sa saison en apothéose face à la fine gâchette française, Stéphane Lefebvre, que certains voient déjà sous les couleurs officielles Citroën en 2016 et qui sera une nouvelle fois copiloté par Pieter Tsjoen pour viser sa toute première victoire scratch. Chez Citroën toujours, nous surveillerons également Vicent Verschueren tandis que nous aurons un œil bienveillant pour Yvan Muller qui va rapidement se demander où il débarque...

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Avec quatre Ford Fiesta R5, la marque à l'ovale bleu peut s'appuyer sur Xavier Baugnet ou encore sur Tom Van Rompuy et Etienne Monfort qui seront surtout là pour emmagasiner de l'expérience. Ce ne sera pas le cas de Davy Vanneste, qui a suffisamment de kilomètres dans les jambes avec sa Fiesta R5 orange pour se montrer à son avantage.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

Quoiqu'il en soit, le nom du vainqueur sera connu au terme des 22 spéciales de ce Rallye du Condroz. Et le spectacle sera également assuré par les autres catégories. Le public belge aura, rappelons-le, droit à une vraie primeur avec la présence de la nouvelle Toyota GT86 R3, qui sera confiée à Patrick Snijers en voiture-ouvreuse. Les spectateurs se régaleront aussi avec les passages de la Porsche de Lejeune, le dénouement du championnat Historic ou encore la bagarre entre les meilleurs pilotes de R2.

rallye,condroz,présentation,2015,plateau,ds3,citroën,peugeot,ford,mitsubishi,skoda,fabia,wrc,r5,208,lancer,princen,verschueren,toyota,gt86,snijers,matton,ph sport,cherain

14:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, présentation, 2015, plateau, ds3, citroën, peugeot, ford, mitsubishi, skoda, fabia, wrc, r5, 208, lancer, princen, verschueren, toyota, gt86, snijers, matton, ph sport, cherain | | |

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Et oui, dans moins de deux mois, ce sera déjà le Rallye du Condroz-Huy avec son ambiance à nulle autre pareille, ses routes piégeuses et sélectives… et ses stars! Traditionnellement, le Rallye du Condroz clôt la saison nationale des rallyes belges. Outre les habituels protagonistes de ce championnat, l’épreuve hutoise accueille chaque année quelques pointures internationales mais aussi un grand nombre d’équipages régionaux. Mais il est un peu tôt pour déjà vous parler de la liste d’engagés. Sachez que les discussions vont bon train pour que quelques pilotes de niveau mondial soient de la partie et pour que la plupart des pilotes belges de premier plan soient présents à Huy. Une chose est sûre : les WRC sont les bienvenues et bénéficieront d’un n° de départ avantageux.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Question parcours par contre, les responsables ont bien travaillé et le road-book est en cours de finition. Pour tous, il faudra se lever tôt les deux jours de course. Les concurrents affronteront 240 km de tronçons chronométrés, répartis en 11 spéciales différentes à parcourir deux fois. Le samedi, l’épreuve commencera par une nouvelle venue, Anthisnes, une spéciale disputée en fait il y a deux ans, mais cette fois parcourue en sens inverse. La première demi-boucle se porusuivra avec Ombret-Strée, identique à 2014 et Tinlot-Terwagne, une spéciale modifiée puisque ne passant plus à Modave.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Après un passage par le chapiteau à Huy, les voitures repartiront pour une deuxième demi-boucle de trois spéciales: Marchin-Perwez, la plus longue avec plus de 22 km, disputée en sens inverse de 2014, Forseilles, totalement nouvelle et Wanzoul, identique à l’an passé à l’exception du passage « show » qui est supprimé.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Le dimanche, les rescapés affronteront successivement Ben-Ahin et Wanze, identiques toutes deux au parcours de l’an passé. La deuxième demi-boucle comprend trois spéciales: Lavoir, identique, Villers-Le-Bouillet avec un tracé inédit qui se terminera peu après le célèbre « jump » et Amay-Bodegnée, dans le sens de la descente avec un départ modifié.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Pour des raisons essentiellement liées à la sécurité et au financement de l’épreuve, les organisateurs ont mis sur pied un nouveau système de contrôle d’accès aux épreuves spéciales chronométrées. Le budget nécessaire à l’organisation d’une telle épreuve ne peut en effet être couvert sans l’aide du public et des droits d’entrée. C’est une société spécialisée qui est désormais en charge de cet aspect des choses. Autrement dit, contrairement aux autres années, les spectateurs ont de fortes chances d’être contrôlés avant de se placer le long spéciales. Il est dès lors utile d’anticiper ces contrôles et d’acheter vos tickets à un tarif préférentiel via le site officiel du rallye www.condrozrally.be. Il en va de votre confort… et de votre portefeuille. Les prix sur place sont inchangés par rapport à 2014: 8 EUR par spéciale et 25 EUR pour le pass «weekend».

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

Le Motor Club de Huy, organisateur de cette 42e édition du Rallye du Condroz-Huy, a mis les petits plats dans les grands pour que chacun puisse suivre au mieux le déroulement de l'épreuve. Tous les réseaux sociaux seront de la partie. Voici un bref résumé des moyens que vous offrent les responsables du rallye pour pouvoir vivre votre passion au plus près: Facebook via l'adresse www.facebook.com/condrozrally, Twitter via www.twitter.com/condrozrally, adresse #RCDZ, le site: www.condrozrally.be et, mieux encore, www.condrozrally.be/follow pour avoir les dernières infos en provenance de l'ensemble des réseaux sociaux. Tout ceci est bien sûr gérable via votre smartphone: mobile.condrozrally.be. Et puis, nouveauté par rapport à 2014, une Web Radio vous permettra de suivre au plus près l’évolution de la course.

BRC,Rallye,Condroz,Huy,2015,novembre,4wd,WRC,R5,Skoda,Peugeot,DS,208,T16,Fabia,Loix,Princen,Cherain

15:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, rallye, condroz, huy, 2015, novembre, 4wd, wrc, r5, skoda, peugeot, ds, 208, t16, fabia, loix, princen, cherain | | |

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,

Cette fois, la saison du BRC est bel et bien lancée et autonews vous dit tout sur les deux premières manches qui ont vu la victoire de Kris Princen au Rally Haspengouw et de Freddy Loix au Spa Rally. Ce dernier a été marqué par de nombreuses frustrations et de cela aussi nous parlons dans ce numéro. Et puis comme toujours, nous laissons également la parole à ceux qui nous font rêver en bord de spéciales ou sur les manches du Championnat du Monde. Ainsi, le jeune Gino Büx revient sur son début de saison, malchanceux en ERC puis plutôt brillant à Spa tandis que Kevin Abbring nous parle de ses choix difficiles mais qu’il espère justes.

Et puis deux autres personnalités de notre sport favori ont été soumises à nos questions, en l’occurrence Stéphane Prévot, qui se lance à nouveau dans le grand bain du WRC en compagnie du jeune prodige français Stéphane Lefebvre tandis que Benoît Allart nous explique comment le pistard qu’il était est devenu un fervent adepte des épreuves routières.

Le Rallye du Mexique vous est conté en long, en large et surtout en travers par notre spécialiste Vincent Marique qui revient également sur la troisième victoire de François Duval aux Legend Boucles. Sans oublier le volet ASAF avec le Rallye de Hannut et les Boucles Claviéroises tandis que le Challenge Bruno Thiry repart pour une nouvelle saison.

Au rayon des essais, le Rédacteur en Chef s’est fait plaisir au volant de la Porsche Cayman GTS mais il n’est pas du genre à garder tout pour lui alors il a partagé son expérience dans un bel article. Le Subaru Forester 2.0 D-CVT et les nouveaux pneus été de Nokian font également l’objet de compte-rendu.

Enfin, notre envoyé spécial Benoît Lays est revenu du Salon de Genève avec des photos par centaines et des nouveautés à ne plus savoir qu’en faire. Il en a sélectionnées quelques-unes et fait rentrer le tout dans quatre pages. Un exploit!

Nul doute que ce numéro printanier aura tout pout vous plaire...

autonews,avril,2015,279,mensuel,revue,librairie,vente,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,toyota,retour,aston martin,cherain,verschueren,asaf,

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Certes, certains se sont empressés de pointer les nombreux temps forfaitaires inappropriés ou les pénalités attribuées aux pilotes durant cette épreuve inédite en Championnat de Belgique. Notamment, celles ayant été imposées à des concurrents surpris en reconnaissances illicites vendredi matin. Sur ce point, nous tenons à 100% avec l'organisation et nous espérons que cette sanction dissuadera les habitués de cette spécialité typiquement belge qui gangrène notre sport depuis si longtemps. Que dire également des exclusions de Van Parijs et Verschueren le samedi en fin de journée suite à des CP manquants? Pourtant, nous préférons retenir un premier exercice largement réussi pour DG Sport qui nous a permis de retrouver des hauts lieux de l'épreuve. Attention toutefois à ne pas trop fréquenter des routes habituellement visitées par d'autres épreuves et qui pourraient, là aussi, desservir la discipline auprès du grand public.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Du côté sportif, le suspense s'est éteint avec les soucis de transmission que Kris Princen rencontrait vendredi soir, alors qu'il luttait au corps à corps avec Freddy Loix qui le devançait alors d'un peu plus de cinq secondes. Les ennuis rencontrés par sa Peugeot 208 T16 R5 préparée chez DG Sport l'obligeaient à concéder 1'40" samedi matin suite à la réparation. Du coup, Freddy Loix ouvrait le palmarès du Spa Rally en s’imposant au terme d’une chevauchée solitaire. Le pilote de la Skoda Fabia S2000 a ainsi effacé de la plus belle manière sa déconvenue au Rally van Haspengouw et il se replace dans une course au titre 2015 plus ouverte que jamais.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière le champion en titre, Cédric Cherain (DS3 R5) a livré une course brillante après avoir connu une entrée en matière délicate (une quarantaine de secondes perdues dans deux erreurs en début de course). Le Liégeois a résisté jusqu’au bout au retour de Kris Princen. Leader du championnat, le rallyman trudonnaire a jeté toutes ses forces dans la bataille pour remonter jusqu’à cette troisième place qui lui permet de conserver son maillot jaune. Il aura assuré à lui seul le spectacle et reste à nos yeux le favori du championnat. Nous n'oublierons pas de sitôt son passage dans un "S" en terre, dans les bois de Sparmont, ou encore une utilisation maximale de la route et ses abords dans Winanplanche où il changeait, de manière assurée, un talus en banking naturel.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Derrière cet autoritaire trio, le Néerlandais Michiel Becx (Ford Fiesta R5) est sorti à son avantage d’une terrible course par élimination qui a vu de nombreux candidats aux honneurs quitter la scène: Bernd Casier (Ford Fiesta R5-bras de direction), Bertrand Grooten (DS3 R5-suspension cassée), Vincent Verschueren (DS3 R5) et Tim Van Parijs (Porsche 997) mis hors-course pour absence de pointage à un CH, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05-raisons personnelles), Benoît Allart (Skoda Fabia WRC-bras de suspension), David Bonjean (Subaru Impreza WRC-amortisseur), Patrick Snijers (Porsche 997-boîte), Stephan Hermann (Fiat Punto-raisons personnelles) et Francis Lejeune (Porsche 997-sortie) ont été rejetés sur la touche, permettant à plusieurs outsiders de se hisser aux avant-postes au volant de voitures a priori moins performantes.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Sociétaire du RACB National Team, Gino Bux s’est offert un top 5 sur sa Peugeot 208 R2, triomphant du même coup chez les Juniors au terme d’une chevauchée juste marquée par quelques corrections de chronos, conséquences des multiples incidents ayant émaillé ce premier Spa Rally. Parmi ces moments chauds, on retient la sortie de route de la 208 R2 de Stijn Pacolet et Bart Sagaert dans le premier passage à Barisart où, grâce à l’efficacité des services de sécurité et des pompiers spadois, la caravane a pu repasser lors des deux boucles suivantes. Quant au jeune équipage, il s’en tire sans trop de mal, le pilote souffrant d’une fracture du poignet tandis que son équipier est touché au tibia et au péroné.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Une bataille à coups de dixièmes de seconde a opposé trois pilotes groupés du 6e au 8e rang: pour 9/10es de seconde, Cédric De Cecco (Peugeot 208 R2) a gardé l’avantage sur Guillaume Dilley (DS3 R3 Max) tandis que Michael Albert (Mitsubishi Evo9), longtemps pointé dans le top 5, échouait 7’’9 plus loin.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Le top 10 était complété par Armand Fumal (DS3 R5) auteur d’une de ses meilleures prestations en championnat de Belgique, et Adrian Fernemont (Ford Fiesta R2) auteur d’une fin de course en boulet de canon et qui nous a également épatés par de solides passages et une belle maîtrise de sa petite traction.

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

Au tableau d’honneur figurent encore Polle Geusens (Peugeot 208 R2) dont la performance est récompensée par le BRC Junior Award, Jochen Claerhout (Porsche 997) seul rescapé de la catégorie GT et Andy Dewaleff (Renault Twingo R1) qui réalise une excellente opération au championnat. (Photos: site BRC)

Spa,Rally,BRC,Championnat,Belgique,Rallyes,Loix,Skoda,Fabia,S2000,Cédric,Cherain,DS3,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16

16:43 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, brc, championnat, belgique, rallyes, loix, skoda, fabia, s2000, cédric, cherain, ds3, r5, kris, princen, peugeot, 208, t16 | | |

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Les candidats au titre de champion de Belgique ont coché de longue date le rendez-vous spadois dans leur agenda. Pour Freddy Loix, l’épreuve organisée par DG Sport revêt une double importance: non seulement le champion sortant brûle d’en inaugurer le palmarès mais il doit surtout faire oublier au plus vite son malheureux abandon au Rallye de Hesbaye. Pas besoin d’un petit dessin pour expliquer que la Skoda Fabia Super 2000 va voler très bas sur les routes spadoises.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Tous ses rivaux engagés au volant de modèles R5 sont fermement décidés à mettre la pression sur Fast Freddy et à lui mener la vie très dure. On pense en priorité à Kris Princen dont on a vu en Hesbaye qu‘il a très vite assimilé le mode d’emploi de la Peugeot 208T16 R5.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

On songe aussi au quatuor de choc défendant les couleurs du Double Chevron au volant de DS3 très affûtées; pas de doute, entre Cédric Cherain, Pieter Tsjoen, Vincent Verschueren et Bertrand Grooten, l’explication s’annonce explosive!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

A l’heure du pronostic, il apparaît risqué de négliger les deux pilotes s’alignant sur Ford Fiesta R5, le Néerlandais Michiel Becx convaincant lors de l’ouverture de la saison, et Bernd Casier de retour aux affaires avec la ferme intention de briller!

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Pour contrer ces huit pilotes, on compte sur les fidèles de la classe RC1 (WRC), Benoît Allart (Skoda Fabia) lui aussi en verve à Landen, Chris Van Woensel (Mitsubishi WRC05) qui espère que la guigne l’abandonnera, et David Bonjean présent avec une Subaru Impreza WRC12B toujours redoutable sur les spéciales belges.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Des spéciales où les pilotes de GT trouvent un terrain idéal pour exploiter la puissance de leur monture. Souvent victorieux dans la région spadoise, Patrick Snijers ne sera plus seul à porter les couleurs Porsche puisqu’il sera rejoint par Tim Van Parijs, Jochen Claerhout et le régional Francis Lejeune, eux aussi au volant de 997 très affûtées.

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Si les Porschistes espèrent des conditions clémentes, d’autres misent sur une météo difficile. Qu’elles répondent aux anciennes normes du Gr.N ou Gr.A, les Mitsubishi – Evo 8, 9 ou 10 – et Subaru Impreza restent très compétitives dès que l’adhérence diminue; c’est d’autant plus vrai quand elles sont confiées aux mains expertes de Xavier Bouche (Evo10), Arnaud Dedouaire, Anthony Martin, Philip Barbier, Michael Albert (Evo9) et autres Fred Bouvy (Impreza STi).

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

Enfin, ce premier Spa Rally accueille l’habituelle cohorte de tractions avant confiées à une brochette de « furieux » parfaitement capables de se hisser à un rang enviable de la hiérarchie absolue. Dans le désordre, on citera Guillaume Dilley, Armand Fumal (DS3 R3 Maxi), Stephan Hermann (Fiat Punto), Didier Bosseloir (Honda Civic R), Adrian Fernémont, Amaury Molle, Lionel Delbouille (Ford Fiesta R2), ainsi que les ténors du Peugeot 208 Rally Trophy – Cédric De Cecco, Stijn Pacolet, Polle Geusens, Steven Dolfen – qui s’affronteront pour la première fois cette année  et trouveront en Gino Bux, le sociétaire du RACB National Team, une référence idéale. (Photos: www.BRC.be)

Rallye,Spa,Belgique,BRC,Championnat,manche,deuxième,second,round,nouvelle,épreuve,inédite,Loix,Princen,Cherain,Tsjoen?verschueren,Grooten,Snijers,Van Woensel,Peugeot,Skoda,Citroën,DS,R5,WRC,Porsche,Mitsubishi

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

Encore une édition d'autonews dont la clôture fut aussi chaude que la lutte finale pour la victoire au Rallye de Suède. Evidemment, l'exploit de Thierry Neuville a pris le dessus, en couverture, sur d'autres sujets certainement très intéressants, tels le retour de Toyota en WRC. Bien entendu, vous trouverez dans ce numéro d'autonews le compte-rendu complet du Rallye de Suède, ainsi que celui du Liepäja Rally, deuxième manche du Championnat d'Europe dont le déroulement fut nettement moins indécis.

Pour rester sur le plan international, Vincent Marique ne détaille pas seulement les projets de Toyota avec la Yaris en WRC. Il a repéré dans le Grand Nord les débuts d'une originale Aston Martin Vantage en version R-GT, que l'on verra plus tard à l'œuvre en Championnat du Monde. Et pourquoi pas à Ypres, où Patrick Snijers veut également être avec une version adaptée de sa Porsche 997 GT3?

Ceci nous amène à l'autre grand sujet d'actualité, le début imminent du Championnat de Belgique des Rallyes. Nous en faisons un tour d'horizon et vous proposons de mieux connaître deux des candidats au titre, Cédric Cherain et Vincent Verschueren, qui s'aligneront sur des DS 3 R5 similaires.

Autre tour d'horizon instructif, celui réalisé par Julien Frère parmi les organisateurs d'épreuves ASAF qui ont déjà goûté au niveau national par le passé. Sont-ils prêts à répondre éventuellement à l'appel du RACB si celui-ci se décide à recréer un Championnat de 2ème Division?

Tant qu'à parler du passé, nous sommes allés ressortir de l'ombre un excellent pilote qui a eu la malchance de débarquer en rallye en même temps que les Trois Mousquetaires. Valère Vandermaesen ne s'en plaint nullement et ne cache pas ses opinions sur ses glorieux adversaires.

La suite du cahier Histonews est consacrée au déroulement de trois belles épreuves: le Tour de Belgique, le Monte-Carlo Historique et le Neige et Glace, qui a de nouveau été fortement marqué du sceau belge.

Enfin, nous avons voulu souligner à notre manière l'aboutissement des efforts d'un jeune pilote particulièrement méritant: Maxime Soulet, qui intègre l'équipe officielle Bentley M-Sport en Blancpain GT Series.

Côté nouveautés en production automobile, nous nous sommes intéressés notamment aux remarquables Ford Focus ST et RS, à la Citroën C4 reliftée, à la Mazda2 et aux très réussies Peugeot 308 GT et Subaru Outback. Nous nous proposons aussi un essai de la VW Scirocco R et un comparatif de deux compactes 1.2 essence recelant des gênes de rallye: la Hyundai i20 et la Skoda Fabia. Enfin, nous avons rencontré François Goupil de Bouillé qui nous parle des ambitions d'Infiniti. Des heures de lecture en perspective, que nous vous souhaitons très instructives.

autonews,mars,2015,278,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,brc,Toyota,retour,Aston Martin,Cherain,Verschueren,ASAF,Vandermaesen,Soulet,Maxime,Ford,Focus,ST,Mazda2,Volkswagen,Scirocco,R

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Au Rallye du Condroz, le Championnat de Belgique des Rallyes 2014 connaîtra un épilogue grandiose. Avec la présence de Petter Solberg, tout nouveau Champion du Monde de Rallycross et Champion du Monde des Rallyes en 2003, et celle de Kris Meeke, actuel pilote officiel de Citroën Racing en WRC, le Condroz peut à nouveau se targuer de proposer une affiche très internationale. Si une série impressionnante de WRC se battront pour la victoire, l'avenir du Championnat de Belgique s'annonce sous les meilleurs auspices avec une belle meute de R5 prêtes à reprendre le flambeau.

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Sur les routes du Rallye du Condroz, les WRC seront favorites. À commencer par la Citroën C4 WRC de Petter Solberg et la Citroën DS3 WRC de Bertrand Grooten, mais aussi les Subaru Impreza WRC de Kris Princen et Chris Van Woensel, la Ford Focus WRC de Xavier Bouche, les Citroën Xsara WRC d'Yves Matton et David Bonjean ainsi que les Skoda Fabia WRC d'Eric Cunin et Alexandre Busin.

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Les pilotes de WRC devront cependant aussi composer avec quelques R5 et Super2000 très rapides, les montures qui jouent cette année le Belgian Rally Championship. Les trois marques disposant actuellement d'une R5 seront représentées à Huy.

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Après l'annonce du soutien dont bénéficiera l'an prochain Cédric Cherain de la part de Citroën Belux, nous pouvons nous attendre à vivre un BRC 2015 passionnant, avec un duel pour le titre entre au moins trois voitures disposant d'un support officiel: la Skoda Fabia R5 de Freddy Loix, la Peugeot 208 T16 de Pieter Tsjoen et la Citroën DS3 R5 de Cédric Cherain.

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Des perspectives particulièrement encourageantes puisqu'avant la saison 2014 et le titre de Freddy Loix et Skoda Belgique, il fallait remonter à 1999 pour trouver trace d'une voiture officielle lauréate du titre en Belgique avec la Renault Maxi Mégane de Kris Princen!

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Au Condroz, le double Champion de Belgique des Rallyes Freddy Loix emmènera le peloton en RC2 avec sa Skoda Fabia Super2000. Mais Kris Meeke visera aussi la victoire de catégorie sur sa Citroën DS3 R5 officielle. Aurons-nous droit à un remake de leur superbe bagarre à Ypres en 2010?

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Cédric Cherain (Fiesta R5) et Hermen Kobus (Fiesta S2000) poursuivront leur duel pour le titre de vice-champion du BRC. Quant à Pieter Tsjoen (208 T16), il voudra confirmer son très bon début de course à l'East Belgian Rally. S'il est bien un pilote qui sera motivé, c'est Vincent Verschueren, qui a cette année défendu les couleurs de Citroën sur sa DS3 R5.

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

Ces habitués de la classe R5 seront rejoints à Huy par plusieurs jeunes pilotes qui ont décidé d'opter aussi pour la catégorie d'avenir. Davy Vanneste sera ainsi au départ sur une Fiesta R5, tout comme Xavier Baugnet, toujours très rapide à domicile. Quant à Neil Simpson, il n'aura pas la vie facile pour se mettre en évidence sur sa Skoda Fabia S2000 au milieu de toutes ces voitures de pointe. (Photos: site http://www.bfo-brc.be)

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

BRC,rallye,condroz-huy,2014,édition,présentation,Citroën,WRC,Solberg,Meeke,DS3,C4,Skoda,Fabia,S2000,Subaru,Impreza,peugeot,cherain,meeke,tsjoen

15:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, rallye, condroz-huy, 2014, édition, présentation, citroën, wrc, solberg, meeke, ds3, c4, skoda, fabia, s2000, subaru, impreza, peugeot, cherain, tsjoen | | |