présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

Si l'année sportive automobile commence traditionnellement fort avec quelques événements internationaux de pointe comme le Dakar, le Rallye Monte-Carlo et le Rallye Neige & Glace, les compétitions sur route seront bientôt de retour en Belgique également. Les 23 et 24 février, Landen sera ainsi "the place to be" pour tous les amateurs de sport auto de Belgique et des environs. Il est toujours réjouissant de voir le nombre de journalistes et de spectateurs qui viennent des Pays-Bas, d'Allemagne, de France et même de bien plus loin pour assister en Hesbaye à l'ouverture du Championnat de Belgique des Rallyes.

présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

Pendant que tout le monde profitait des fêtes de fin d'année, le Topspeed Rally Club Haspengouw préparait ardemment la 21ème édition du Rallye de Hesbaye. En 2017 déjà, cette épreuve marquait le début d'un Championnat de Belgique exceptionnel qui allait rester passionnant jusque dans les derniers mètres. Espérons que le BRC puisse être aussi excitant cette année.

présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

A un mois et demi du début de la compétition, il est encore trop tôt pour se faire une idée précise des candidats au titre 2018. La plupart des pilotes sont encore occupés à chercher les budgets pour monter un programme le plus complet possible. Mais il semble clair que l'on peut à nouveau attendre un bel éventail de voitures de la catégorie R5 au départ des épreuves du BRC, à commencer par l'épreuve hesbignonne. La lutte s'y annonce donc chaude. Avec les propulsions telles les BMW de la M-Cup et les Porsche qui enthousiasment toujours le public, le spectacle est garanti sur les routes parfois très glissantes de Hesbaye.

présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

Concernant le parcours, l'organisation a opté pour des valeurs sûres. Les débats commenceront par Halle-Booienhoven, une spéciale bien connue qui fait son retour au programme avec ses célèbres passages sur pavés. On enchaînera avec la spéciale de Gingelom, identique à la version 2017. Les voitures prendront ensuite la direction de Heers et de Horpmaal. Heers devient une spéciale-show, ce qui permettra aux spectateurs de profiter d'un spectacle permanent. Horpmaal sera parcouru dans la même configuration qu'en 2017, à la seule différence près qu'il y aura au moins un arbre en moins le long du parcours.

présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

Ces quatre spéciales affichent chacune une distance comprise entre 12 et 15 km. Elles seront parcourues à 3 reprises, ce qui donnera une distance totale de 160 km contre le chrono. Comme d'habitude, l'épreuve se déroulera sur environ un tour d'horloge, le départ étant prévu à 8h samedi matin. Après une journée de rallye bien remplie, c'est vers 19h qu'on pourra applaudir, à leur montée sur le podium, les successeurs de Kris Princen et Peter Kaspers au palmarès du Rally van Haspengouw. (Texte: Bernard Verstraete)

présentation,infos,premières,BRC,Belgian,Rally,Championship,rallye,Hannut,Hesbaye,Haspengouwrally,2017,parcours,tracé,longueur,horaire

21:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présentation, infos, premières, brc, belgian, rally, championship, rallye, hannut, hesbaye, haspengouwrally, 2017, parcours, tracé, longueur, horaire | | |

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Avec quatre victoires consécutives à son actif, il est inutile de chercher bien loin le nom du favori pour cette quarantième édition du Sezoensrally. Freddy Loix, large leader du championnat, endossera évidemment l'habit de favori sur sa Skoda Fabia R5. Mais ses concurrents ne sont assurément pas prêts à dérouler le tapis rouge pour le Limbourgeois.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, Kris Princen sera particulièrement motivé. Au Rallye de Wallonie, le pilote Peugeot s'était laissé surprendre par une route plus mouillée que prévu, précisément au moment où il avait entamé son attaque pour s'emparer de la première place. La terre de Bocholt n'a plus de secrets pour Princen, qui visera de nouveau la victoire dans le Nord du Limbourg.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Un autre Limbourgeois jouera le rôle d'outsider: Patrick Snijers. Mais tout le monde sait qu'il adore cette épreuve et son parcours spécifique. Si son expérience sera un atout, il devra découvrir d'autres paramètres. En effet, Patrick Snijers disputera son premier rallye au volant d'une Ford Fiesta R5 Evo. "Pour ce rallye, nous bénéficions du soutien de Car Cave, une entreprise de Hasselt," explique Patrick Snijers. "J'ai demandé des offres un peu partout pour une R5 et mon choix s'est finalement porté sur une Fiesta R5 Evo de l'équipe italienne Step Five, basée près de Rome. Je ne sais pas encore exactement avec quels pneus nous roulerons. Nous essayons de convaincre DMack de nous suivre. Elfyn Evans a déjà prouvé que ces pneus fonctionnent bien sur la Fiesta R5 Evo. Je serai aussi pour la première fois secondé par Cindy Verbaeten. S'il subsiste encore quelques inconnues, je suis particulièrement impatient d'être à nouveau au départ à Bocholt sur une voiture de pointe!"

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

L'Irlandais Stephen Wright sera de retour à Bocholt en compagnie d'Eddy Smeets. Sa Ford Fiesta R5 dotée d'un moteur Evo sera chaussée de pneus Pirelli. L'an passé, Wright avait terminé sur le podium à Bocholt. Ce sera d'ailleurs à nouveau son objectif cette année.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ces deux Ford devront évidemment compter avec la Skoda Fabia R5 de Vincent Verschueren, qui avait signé au Rallye de Wallonie de bons chronos dans sa quête de la deuxième place. Si la terre de Bocholt n'est pas le terrain de jeu préféré de Vincent Verschueren, il visera au moins une place sur le podium. Les autres R5 au départ seront aux mains de Jourdan Serderidis et Tom Van Rompuy, les seuls représentants de DS.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Nous sommes également curieux de voir où pourra se situer Guino Kenis avec sa Mini JCW WRC équipée d'une bride RRC. Le distributeur BMW de Turnhout souhaiterait se mêler au top 5. C'est ce dont rêvent aussi les pilotes des Mitsubishi les plus rapides, comme Jonas Langenakens, toujours très à l'aise dans le Limbourg, mais aussi Steve Bécaert et Hein Jonkers.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Les BMW de la M-Cup assureront une fois encore le spectacle. Steven Dolfen sera quant à lui la référence idéale pour les jeunes loups en R2, Polle Geusens, Jelle Vermeire et Romain Delhez.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, nous pouvons donc nous attendre une fois encore à un beau rallye. Et à Bocholt, l'atmosphère est toujours particulièrement agréable. Ce sera encore plus le cas cette année puisque l'épreuve célèbre sa 40ème édition!

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

15:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, belgian, rally, championship, championnat, belge, bocholt, sezoens, loix, princen, snijers, skoda, peugeot, ford, fabia, 208, t16, r5, fiesta | | |

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Le rallye de Wallonie a présenté, ce week-end, le plus beau plateau du championnat de Belgique des rallyes (BRC) depuis le début de saison. Parmi la vingtaine de voitures de pointe au départ, on dénombrait notamment 13 R5, 4 RGT et 4 WRC et plus d'une dizaine de candidats au podium final.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Une météo exécrable s'était aussi invitée, provoquant de multiples rebondissements. A commencer par le retrait trop précoce de Kris Princen (Peugeot 208 T16 R5), deuxième du général après son meilleur temps dans l'ES3 avant de partir en tonneaux dans la spéciale suivante. Si la course perdait un ténor, c’est surtout le championnat qui va désormais perdre de son intérêt. Certes, à ce moment-là de la journée, ceux qui sont lassés des succès de Freddy Loix (Skoda Fabia R5) pensent qu’il a trouvé son maître en la personne d’un François Duval (DS3 R5) toujours aussi talentueux.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Très en verve sur les pentes de la Citadelle vendredi soir, le pilote de Cul-des-Sarts - qui retrouvait le volant d'une voiture de pointe 3 ans après - n'avait pas attendu ce retrait pour occuper la tête de la course avec sa DS3 R5. Position qu'il conforta durant les deux premières boucles inondées du samedi (et 5 meilleurs temps) pour porter son avantage à plus d'une demi-minute sur Freddy Loix.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Partagé entre l'envie de viser la victoire et l'opportunité de prendre une vraie option sur le titre en jouant placé, celui-ci relançait le suspense dans l'ultime boucle de la journée en alignant 3 scratches pour revenir à 22 secondes. Dudu ne tardait pas à réagir signant son 7e meilleur temps dans Wartet avant de sortir pour le compte dans le dernier chrono du jour.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

De quoi offrir une voie royale à Freddy qui pouvait alors gérer, sur les spéciales ensoleillées du dimanche, un avantage d'une cinquantaine de secondes par rapport à Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) pour signer, en tête d'un quatuor de Skoda, une quatrième victoire consécutive cette année dans le BRC, un quatrième podium consécutif au rallye de Wallonie et prendre une belle option sur un... quatrième titre de champion de Belgique! Loix compte déjà 80 points contre 48 à Princen.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

En dehors des sorties de route, les voitures françaises ont encore fait preuve d’une bien piètre fiabilité. Et ce n’est pas un hasard si ce sont quatre Skoda qui occupent les quatre premières places. Bien sûr, à force de casser leurs prix, certaines équipes jouent dangereusement avec la fiabilité de leur machine. Et puis comment peut-on gérer une équipe qui engage sept voitures sur le rallye en ayant les deux directeurs de ce team dans la course? Bref, chez J-Motorsport, il serait peut-être temps de resserrer quelques boulons au niveau de l’équipe dirigeante, quitte à faire des choix extrêmes.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Par contre, chez Caren Burton, cela aurait pu être un week-end parfait si ce diable de François était resté sur la route. Malheureusement, même si l’on a parfois l’impression que Duval roule le coude à la portière, on ne signe pas des chronos aussi hallucinants en ne prenant pas des risques. Et si Guillaume Dilley avait pu rejoindre l’arrivée au milieu des Skoda.  Malheureusement, son embrayage le lâchait dimanche à la mi-journée…

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

D'autres duels ont tenu les spectateurs et suiveurs en haleine le dimanche. Comme celui entre les Fordistes Xavier Baugnet et Adrian Fernémont qui disposaient tous deux de Fiesta R5 2015. Rapidement dans le top 10, ces deux-là ont finalement joué la 5e place, tout le mérite revenant au local Fernémont, chaussé de Yokohama, qui a brillamment découvert en course le pilotage d'une R5 pour terminer à 7 petites secondes de son expérimenté adversaire.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Duel également entre l’extra-terrestre Stéphan Hermann et Fred Bouvy, 8e et 9e, qui alignaient des voitures aux antipodes l'une de l'autre. Avantagée le samedi sous la pluie, la petite Fiat Punto HGT du talentueux germanophone, victorieux en NCM, a finalement tenu tête à la surpuissante Porsche 997 GT3 d'un Bouvy, décidément à l'aise partout, bien revenu le dimanche et qui a empoché la victoire en RGT.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgian, rally, championship, rallye, wallonie, loix, skoda, fabia, r5, bouche, verschueren, allart, wrc, ford, fiesta | | |

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

Alors que la météo avait été clémente depuis le matin, les premières gouttes de pluie faisaient leur apparition précisément au moment où les premiers concurrents repartaient de l’assistance à Tielt pour s’en aller disputer les deux dernières des quatorze spéciales au programme de la troisième manche du Championnat de Belgique.

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

Leader de la première spéciale à l’issue du neuvième chrono avant de céder face aux assauts de Freddy Loix, Kris Princen espérait de nouveau inverser la tendance après avoir opté pour des pneus retaillés au maximum et les gommes les plus tendres. Mais ce n’était pas suffisant puisque Freddy Loix augmentait son avance dans l’ES13 avant de s’imposer au final avec 6"4 d’avance.

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

"J’ai attaqué très fort depuis ce matin pour rattraper les quelques secondes laissées à Kris au matin quand j’avais choisi des pneus trop tendres," souriait Freddy, bien parti pour se succéder à lui-même au Championnat de Belgique avec ce troisième succès en autant d’épreuves cette année. "Une fois encore, la bataille fut belle face à Kris et le suspense a duré jusqu’au bout avec cette pluie que l’on attendait. Depuis que je roule en Championnat de Belgique, je n’ai jamais dû attaquer aussi fort que cette saison de la première à la dernière spéciale. Je me régale."

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

Même s’il devait une fois encore laisser la victoire à son adversaire et se contenter de la deuxième place comme à Landen et à Spa, Kris Princen ne nourrissait pas réellement de regrets : "Non, car je me suis donné à fond du début à la fin. Mon choix de pneus était le meilleur pour la toute dernière spéciale, mais pas la longue juste avant… Je devais tenter quelque chose. Il a commencé à pleuvoir quelques minutes trop tard."

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

Pour la troisième place, la bataille a fait rage toute la journée entre Kevin Demaerschalk et Vincent Verschueren. Auteur d’un meilleur temps dès la deuxième spéciale, Kevin Demaerschalk réalisait deux premières boucles meilleures que le pilote de la Skoda Godrive, qui commettait deux légères erreurs. Et si Verschueren parvenait à reprendre l’avantage après un tête-à-queue du pilote de la DS 3 R5, le jeune représentant du Citroën Belux Junior Team terminait en force et récupérait in extremis la troisième place sous la pluie de la dernière spéciale.

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

"J’avais entamé le rallye en voulant surtout me donner le temps de comprendre la voiture et j’étais évidemment ravi de mes chronos en première boucle," souriait le jeune pilote de Hoeilaart. "À chaque assistance, avec mon ingénieur, nous avons essayé de faire évoluer petit à petit le set-up pour que la voiture soit encore plus performante. Et ce que nous avons fait pour les derniers chronos m’a bien aidé pour parvenir à récupérer cette troisième place. C’est une excellente manière d’entamer vraiment ma saison après la déception de Spa."

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

Après les abandons de Claudie Tanghe, sorti de la route dans l’ES5 avec sa Fiesta R5, de Bert Cornelis et sa VW Polo Super2000, mais aussi les retraits de Paul Lietaer (Ford Escort) et Dirk Vermeirsch (Sierra Cosworth), qui ont mené les débats en Historic, la cinquième place finale est revenue au spectaculaire Hans Weijs, victorieux en M-Cup sur la puissante BMW 130i de Schmid Racing.

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

En Historic, la victoire est revenue à Stefaan Stouf et sa Porsche devant l’Opel Ascona 400 de Rainer Hermann et la 911 de Glenn. En Junior, Jelle Vermeire est finalement venu à bout de Romain Delhez.

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

BRC;Belgian,Rally,Championship,2016,troisième,manche,Tielt,TAC,Freddy,Loix,Skoda,Fabia,R5,Kris,Princen,Peugeot,208,T16,Kevin,DS3

18:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc;belgian, rally, championship, 2016, troisième, manche, tielt, tac, freddy, loix, skoda, fabia, r5, kris, princen, peugeot, 208, t16, kevin, ds3 | | |

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Durant 15 ans, l'Omloop van Vlaanderen a été dominé par les WRC. La 56ème édition mettra vraisemblablement un terme à cette série. La participation de Benoît Allart n’est pas encore tout à fait assurée et Jourdan Serderidis ne se compte pas parmi les prétendants à la victoire sur sa DS 3 WRC. Le vainqueur, nous le trouverons certainement parmi les ténors alignant une R5, les voitures de la nouvelle génération.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Et le premier, c’est bien évidemment Freddy Loix, qui a signé dès son premier rallye avec la nouvelle Fabia R5 un 10ème succès à Ypres. La nouvelle arme de Skoda a d’ores et déjà démontré sa fiabilité et Freddy Loix reste la référence. Une victoire à Roulers lui permettrait de faire un pas définitif en direction du titre. Mais le vainqueur de l’an dernier, Kris Princen, entend bien l’en empêcher.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Avec sa Peugeot, Kris Princen veut marquer les esprits. Et après trois abandons, il n’a évidemment rien à perdre. Il attaquera donc au maximum. À Ypres, Vincent Verschueren a fait le plein de confiance en s’offrant la troisième place. À Roulers, le pilote GoDrive visera le podium pour revendiquer en fin d’année le titre de vice-champion. En l’absence des deux pilotes officiels DS en R5, Vincent Verschueren sera le seul à défendre avec le statut de pilote privé les couleurs de la marque française dans la catégorie-reine.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Il ne faut évidemment pas perdre de vue les Ford. Si Davy Vanneste a malheureusement dû déclarer forfait, Didier Duquesne sera l’un des candidats aux places d’honneur sur la Fiesta R5 aux couleurs de Renties. Sur le podium à Bocholt, le jeune Irlandais Stephen Wright apprécie aussi les spéciales rapides de la région de Roulers. Autant de références pour Tom Van Rompuy, qui effectuera ses débuts en R5 sur la Fiesta de Bernd Casier.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Pour le Top 10, il faudra aussi compter sur divers pilotes Mitsubishi, comme Bert Coene et Johan Faes, mais aussi les meilleurs jeunes en traction avant. Ce n’est pas un hasard si Guillaume Dilley occupe la deuxième place du Championnat de Belgique sur sa DS 3 R3T.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Le Bruxellois va devoir se battre pour décrocher une nouvelle victoire dans la catégorie puisque Kevin Demaerschalk effectuera son retour le week-end prochain. Tout comme Hugo Arellano, dont la vitesse de pointe avait été soulignée voici deux ans à peine par Malcolm Wilson quand le jeune Luxembourgeois s’était payé le luxe de battre Elfyn Evans, aujourd’hui pilote officiel en WRC, dans le cadre d’une opération de détection de jeunes talents.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

La Porsche de Chris Debyser sera la seule GT au départ. Les pilotes de la BMW M Cup assureront leur part de spectacle. Avec 14 BMW au départ, la M Cup est du pain béni pour le BRC, surtout que des pilotes comme Franky Boulat, Tobi Vandenberghe et Kurt Braeckevelt pourront aussi briller au niveau du classement général.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Avec également les Juniors en R2, un joli plateau en Historic et 25 concurrents en Criterium, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet Omloop van Vlaanderen un très bel événement!

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omloop, vlaanderen, brc, belgian, rally, championship, championnat, belgique, loix, princen, verschueren, skoda, peugeot, citroën | | |

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Le timing et les points de chute du Spa Rally figurent désormais sur le site officiel de l’épreuve (www.sparally.com). Le voile se lève donc progressivement sur cette deuxième manche du championnat de Belgique des rallyes à laquelle sont déjà inscrits près de cinquante équipages (BHR, VHC et VHRS).

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Comme annoncé, les festivités débuteront le vendredi 13 mars avec une boucle de trois tronçons chronométrés disputée deux fois. Les concurrents franchiront le podium dès 16h00 et se rendront d’abord à Ster-Rivage (9,14 km – 100% asphalte). Ils mettront ensuite le cap sur la spéciale-show de Fays (10,0 km – 1140 m de terre) pour en terminer par un rendez-vous mythique du sport automobile belge, la Clémentine (12,42 km – 3330 m de terre). Un regroup sera organisé à Theux entre les deux premières spéciales lors de chaque boucle, le retour des équipages à Spa étant prévu à partir de 22h25.

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Le samedi 14 mars, les ténors se présenteront au podium à 08h10 avant d’attaquer une boucle de cinq étapes spéciales. Classique de la région spadoise, le premier rendez-vous Barisart-Creppe-Winamplanche (11,41 km – 840 m de terre) leur permettra de trouver le rythme avant de découvrir quatre tronçons inédits: Ferrières-My (9,34 km – 100% asphalte), Ouffet-Bende-Warzée (7,93 km – 600 m de terre), Sparmont-Fairon (7,31 km – 2070 m de terre) et Hodbomont-La Reid (10,20 km – 1140 m de terre). Cette boucle sera parcourue à trois reprises, un remote service étant prévu à Hamoir après chaque passage à Ferrières-My.

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

C’est donc au terme de vingt-et-une étapes spéciales – ou Regularity tests pour les concurrents VHRS – que les vainqueurs de ce premier Spa Rally seront fêtés comme il se doit sur le podium d’arrivée installé au centre de Spa à partir de 21h55. (Photos: site www.brc.be)

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

20:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, brc, belgian, championship, 2015, programme, parcours, dévoilé, fays, clémentine, vendredi, samedi, ouffet, hamoir | | |

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Un an déjà, mais les passionnés se souviennent encore des images embarquées dans la Ford Fiesta RRC de Robert Kubica dans la dernière spéciale nocturne du Jännerrallye 2014. Le Polonais s’était élancé avec 11"8 de retard sur Vaclav Pech et s’était imposé avec 19"9 d’avance au terme de 25 km époustouflants.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

C’est désormais la troisième fois que l’Internationale Jännerrallye ouvre la saison du Championnat d'Europe des Rallyes du côté de Freistadt, en Haute-Autriche, avec son parcours asphalte rapide et ses conditions hivernales parfois très versatiles. Certaines spéciales, ou parties de spéciales, peuvent être sèches, humides, détrempées, givrées, verglacées ou enneigées. Autant dire que les choix de pneumatiques sont alors cornéliens au Messehalle de Freistadt pour des groupes de deux ou trois spéciales à parcourir avec les mêmes pneus.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Le parcours 2015 est très similaire à celui de 2014 avec 18 spéciales au programme. La plus longue (Schönau-St Leonhard) mesure 22,93 km et le second passage sera parcouru de nuit. Le rallye s’achèvera comme en 2014 par Bad Zell-Tragwein-Aisttal (21,10 km) à disputer à la lueur des phares avant l’arrivée finale à Freistadt mardi 6 janvier en début de soirée.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Parmi les engagés à cette 32e édition, l’Irlandais Craig Breen sur la Peugeot 208 T16 engagée par la Peugeot Rally Academy, qui repart pour une campagne européenne. Malheureusement, il devra encore composer avec le Team St Eloc qui n'a jamais été capable de lui mettre à disposition une voiture fiable en 2014. Son nouvel équipier Charles Martin débutera plus tard au Circuit of Ireland. Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta) entend bien prolonger la domination polonaise en Autriche. Le pilote LOTOS était sorti de la route l’an passé dans l’ES6 alors qu’il était deuxième.

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

Autre candidat à la victoire, le champion du monde et d’Europe en titre Stéphane Lefebvre qui entame sa saison 2015 sur une DS3 R5. Les habitués de l’ERC sont également du voyage en Haute-Autriche, comme Robert Consani (Peugeot 207 S2000), Jaromir Tarabus et Antonin Tlustak (Skoda Fabia S2000)…

erc,european,rally,championship,jannerrally,autriche,ouverture,manche,épreuve,première,ford,fiesta,skoda,fabia,s2000,peugeot,208,t16,r5,green

13:02 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, european, rally, championship, jannerrally, autriche, ouverture, manche, épreuve, première, ford, fiesta, skoda, fabia, s2000, peugeot, 208, t16, r5, green | | |

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

La 40ème édition du TAC Rally, deuxième manche du Championnat de Belgique des Rallyes, a été entièrement dominée par Freddy Loix, qui a signé tous les meilleurs temps au volant de sa Ford Focus WRC. A Tielt, le Limbourgeois a réalisé un véritable sans-faute, renforçant par la même occasion sa place de leader au championnat.

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

"Après la première boucle, la course était déjà pliée mais nous avons malgré tout décidé de continuer à attaquer afin de rester dans le rythme pour les rallyes à venir, où nous aurons plus de concurrence," souriait Freddy. "Cet après-midi, nous avons attaqué fort durant deux boucles et testé différentes solutions. L’occasion s’est présentée en effet d’essayer différentes configurations en vue du reste de la saison."

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

Pour la deuxième place, la bataille s’annonçait intéressante, mais dès la 5ème spéciale, Paul Lietaer prenait un avantage définitif. Le pilote Subaru tirait le maximum de son Impreza WRC derrière un Loix parfaitement intouchable: "En début de journée, j’ai rencontré un petit souci de levier de vitesse et le moteur ratatouillait. J’ai ensuite pu augmenter le rythme. Cette deuxième place me motive à l’idée d’être aussi au départ du Rallye de Wallonie."

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

Bert Cornelis était bien accroché en première moitié de journée à la troisième place, mais il sortait de la route lors de la troisième boucle. Melissa Debackere en profitait pour s’offrir une place sur le podium avec sa Peugeot 207 S2000. Dans cette catégorie, la bagarre a été intéressante puisque l’on a assisté à un duel à trois entre Melissa Debackere, Vincent Verschueren et Hermen Kobus pour la place de leader en Classe 2. En troisième boucle, Melissa parvenait à prendre l’avantage au détriment de Verschueren et Kobus.

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

Dans la Classe 3, Kris Princen était bien parti mais sa boîte de vitesses le trahissait dès la sixième spéciale. Grippé, Anthony Martin ne laissait pas passer l’occasion de s’imposer, s’offrant en prime une belle sixième place au général. Le pilote Mitsubishi résistait à David Bonjean, qui avait perdu plus tôt dans la journée une minute à la suite d’une crevaison. Le pilote de la Fabia WRC terminait finalement 7ème, juste devant Andy Lefevere et sa Mitsubishi Lancer EvoX R4.

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

Du côté des propulsions, le plus rapide a été Tim Van Parijs, beau 9ème sur sa Porsche. Guino Kenis (sortie), Yves Bruneel (sortie) et Chris Van Woensel (problèmes de suspension) ont connu moins de réussite.

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

La deuxième manche du Championnat Junior a été remportée par Ghislain de Mevius, Polle Geusens étant sorti de la route alors qu’il menait les débats. Dans le Yokohama Belgian Historic Rally Championship, Didier Vanwijnsberghe s’est montré intraitable, s’imposant devant Dirk Deveux, Chris Debyser et Geert Vandoorne. Robert Droogmans est pour sa part sorti de la route dès la troisième spéciale alors qu’il occupait la première place provisoire. Photos: www.bfo-brc.be

BRC,Belgian,Rally,Championship,TAC,Tielt,Seconde,manche,Loix,Freddy,Ford,Focus,WRC,Lietar,Pol,Subaru,Impreza,Martin,De Mévius,Mitsubishi,Renault,

22:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, belgian, rally, championship, tac, tielt, seconde, manche, loix, freddy, ford, focus, wrc, lietar, pol, subaru, impreza, martin, de mévius, mitsubishi, renault | | |

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Le premier objectif a été atteint pour Freddy Loix: il a remporté la quinzième édition du Rallye de Hesbaye, après avoir dominé la course de bout en bout. Ni une pénalité de 1'50" pour remplacer la boîte de vitesses cassée sur sa Ford Focus WRC, ni une crevaison dans l'ES12 (Racour) n'ont pu déstabiliser le pilote BFO. A l'arrivée, il compte plus de deux minute d'avance sur son second.

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Si la bataille pour la victoire n'a laissé planer aucun doute, la lutte pour les places sur le podium est restée très excitante. Kris Princen, qui a perdu un peu de temps suite à des problèmes de transmission sur sa Lancer EvoX (il a fini le rallye sans 5ème rapport et sans marche arrière), n'a jamais été menacé en tant que chef de file dans Gr.N. En dépit d'une direction assistée défectueuse sur sa Skoda Octavia WRC lui ayant coûté deux minutes de pénalités, Stéphane Lhonnay a terminé le pied dans le phare en signant le meilleur temps dans la dernière spéciale. De quoi grimper sur la troisième marche du podium en échouant à 3 secondes de Princen!

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Bert Cornelis devait se contenter de la quatrième place devant Vincent Verschueren, le leader incontestable de la catégorie Super 2000 à bord de sa Volkswagen Polo S2000. Il devance Anthony Martin et Melissa Debackere.

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Bien qu'il ait été tenu à l'écart du Top 10 par Frédéric Jamoulle, Robert Droogmans (Ford Escort RS) n'a pas été menacé longtemps pour la victoire dans le classement réservé aux historiques. Son principal rival, Glenn Janssens s'est retrouvé sur le toit avec sa Porsche.

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Dans la catégorie Junior, Polle Geusens a réalisé une solide peformance à bord de sa Citroën C2-R2, ne laissant jamais personne d'autre occuper la tête de sa classe. Il l'emporte avec une belle avance sur Thibault Radoux (Ford Fiesta R2) et Ghislain de Mévius (Renault Twingo R2). Cédric Cherain (Renault Twingo R2) termine en deuxième place de la classe R2 tandis que Samuel Robert a fait une bonne opération dans le championnat junior en remportant sa catégorie R1. Notons encore que Geusens a été récompensé de ses efforts avec le prix BFO.

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Rallye,belgique,championnat,BRC,belgian,rally,championship,haspengouw,landen,manche,loix,freddy,ford,focus,WRC,Princen,Kris,Mitsubishi,Lancer,EvoX,

Photos: www.bfo-brc.be

22:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, belgique, championnat, brc, belgian, rally, championship, haspengouw, landen, manche, loix, freddy, ford, focus, wrc, princen, kris, mitsubishi, lancer, evox | | |

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Après une première saison ardue mais passionnante, l’équipe de Kronos Events s’est immédiatement remise au travail pour poser les bases de la deuxième édition du Belgian Racing Car Championship. Le calendrier ayant été dévoilé il y a plusieurs semaines déjà, place à l’étape suivante, très attendue: les grandes lignes du BRCC 2013, et notamment les voitures qui y seront acceptées.

«Comme tout le monde le sait, nous avons abordé l’année 2012 très en retard et dans des circonstances particulières», souligne Jacky Andrzejewski, General Manager de Kronos Events. «Nous avons pu entamer la préparation de 2013 dans un contexte beaucoup plus favorable, ce qui nous permet de lever le voile sur le prochain BRCC bien avant la fin de l’année. Je profite de l’occasion pour dire combien nous sommes fiers du travail accompli par la cellule Kronos Events et du programme que nous présentons aujourd’hui.»

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Le principal changement dans le concept du BRCC concerne le championnat Sprint désormais réservé aux petites catégories. Les GT Light, Tourisme Pro, Tourisme Challenger et Silhouette Pro n’évolueront donc plus dans l’ombre des grosses autos mais se disputeront bel et bien la victoire absolue!

«Nous ne sommes pas aveugles : nous savons que la crise frappe aussi le sport automobile», analyse Marc Van Dalen. «En ouvrant les Sprints à des engins moins onéreux, nous voulons revitaliser les grilles de départ. Nous donnons ainsi l’opportunité, notamment aux jeunes pilotes, de briguer le titre tant convoité de Champion de Belgique au volant de montures financièrement plus abordables telles que les GT Light (GT4…), les Tourisme Pro et Challenger ou autres Silhouettes Pro. Cette approche n’empêche nullement les préparateurs d’amortir mieux encore leur matériel en alignant ces mêmes voitures aussi bien en Sprint qu’en Endurance.»

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Afin de maintenir le suspense et d’éviter que les épreuves se transforment en processions, Kronos Events innove en prévoyant lors de chaque meeting deux manches de 35 minutes, une intervention de la Leading Car après la mi-course permettant chaque fois de regrouper le peloton. Entre les deux confrontations – et sur la grille de départ – se feront les changements de pilotes, etc.

Marc Van Dalen explique cette nouveauté: «Trente minutes de sprint, cela paraît parfois long, surtout si les voitures de tête renoncent et qu’il n’y a plus de bagarre. Avec cette Leading Car, nous innovons effectivement et nous garantissons aux spectateurs des confrontations passionnantes, rythmées et surtout faciles à suivre. En 2012, nous avions déjà programmé des sprints mais avec ce nouveau concept, nous allons plus loin!»

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Contrairement à ce Sprint New Look, l’Endurance ne subit aucun changement notoire. A l’exception des manches disputées lors du meeting d’ouverture à Zolder et aux Total 24 Hours of Spa, les équipages – de deux ou trois pilotes – s’affronteront toujours sur trois heures et toutes les catégories seront acceptées, y compris les GT3!

«Nous devions penser à l’avenir et nous ne pouvions nous permettre de perdre des clients potentiels en refusant les GT3,» souligne Jean-Pierre Mondron. «Mais nous devions aussi songer aux concurrents des autres catégories et leur laisser des chances de se mettre en vedette. Nous allons donc équilibrer les débats via des arrêts obligatoires au stand. Nous avons effectué une simulation qui a montré, par exemple, qu’avec quatre pit-stops, une GT3 se retrouve dans la même ’’fourchette’’ qu’une GT Pro ou une Silhouette Pro Evo qui s’arrête moins souvent. En outre, cette innovation rend toute son importance à la stratégie, un élément capital dans des épreuves de longue haleine. Nous sommes persuadés que les manches Endurance du BRCC vont être passionnantes!»

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Kronos Events a également tenu compte de l’expérience accumulée en 2012, notamment en ce qui concerne l’attribution des points. Désormais, la moitié des points seulement sera accordée si moins de trois voitures s’alignent dans une classe, et pour être repris au classement final, un pilote devra avoir participé à un minimum de trois meetings.

«Afin de garantir les chances de chacun tout en tenant compte des contraintes budgétaires, nous avons prévu de retenir les cinq meilleurs résultats sur six meetings pour établir la hiérarchie finale», précise encore Jacky Andrzejewski. «Les grandes lignes des règlements technique et sportif étant maintenant finalisées, nous pouvons consacrer toute notre énergie à améliorer la promotion, assurer la captation et la distribution des images tout en soignant la médiatisation, notamment via les réseaux sociaux dont nous mesurons pleinement l’importance.»

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Toutes ces nouveautés, parfois étonnantes, prouvent en tout cas que la petite équipe de Kronos Events a abattu un sacré boulot ces dernières semaines et s’est multipliée pour améliorer le BRCC. Il lui reste maintenant quatre bons mois pour peaufiner les détails afin que tout soit prêt dès le premier rendez-vous, le FIA GT Worldseries sur le Circuit de Zolder, du 27 au 29 avril 2013!

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

Calendrier BRCC 2013

27-28 avril: FIA GT Worldseries – Sprint & Endurance (90’) – Circuit Zolder

10-11-12 mai: Trofee Bourgogne – Sprint & Endurance (180’) – Circuit Dijon (FR)

7-8-9 juin: Spa Euro Race – Sprint & Endurance (180’) – Circuit Spa-Francorchamps

25-26-27 juillet: Total 24 Hours – Sprint & Endurance (60’) – Circuit Spa-Francorchamps

6-7-8 septembre: 600 Km Spa – Sprint & Endurance (180’) – Circuit Spa-Francorchamps

12-13 octobre: Belgian Masters – Sprint & Endurance (180’) – Circuit Zolder

BRCC,Belgian,racing,car,championship,2013,futur,courses,race,track,Kronos Events,Kronos,Mondron,Vandalen,andrzejewski,GT4,GT3,Francorchamps,zolder

14:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brcc, belgian, racing, car, championship, 2013, futur, courses, race, track, kronos events, kronos, mondron, vandalen, andrzejewski, gt4, gt3, francorchamps, zolder | | |