musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Pour son exposition d’été, Autoworld a décidé de fêter les 70 ans de Ferrari !
Plus de 35 voitures mythiques, sportives et luxueuses, raconteront la fabuleuse histoire de la marque au cheval cabré sur la mezzanine, au premier étage du musée. Créée par le pilote Enzo Ferrari alors qu’il avait déjà 49 ans, Ferrari devint, en quelques années, le plus grand mythe de l’automobile. La Belgique quant à elle fut, après les Etats-Unis, le plus important importateur grâce à la passion d’un des pilotes Ferrari, Jacques Swaters.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Parmi les voitures qui seront exposées à Autoworld, notons déjà (toujours sous réserve d’annulation en dernière minute):
Parmi les Classics: la 166MM, la 206GT Dino, la 250 Pininfarina, la 275 GTB, la 275GTS qui appartint un temps à l’actrice Rachel Welsh, la 275 LM, la 365GTB Daytona, la 500 Superfast, la 512BB…
Parmi les Youngtimers: la Testarossa, la F40, la 288 GTO, la 550 Maranello WSR (World Speed Record), l’Enzo (qui fut un temps la propriété de Jean Todt), …
Parmi les Modernes: La Ferrari Aperta, la 599GTO, la F430 Scuderia
Parmi les voitures de compétition: la 156 F1, la F1/87 (ex-Gerard Berger) et la 275GTB Competition
… et bien d’autres encore à découvrir sur place!

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Il y a 70 ans…
… en 1947, à Modène (Italie), l’histoire commence lorsque la première 125 S sort des usines de la Via Abetone Inferiore. Immédiatement, cette sportive remporte la victoire d’une course à Piacenza. C’est la première d’une longue série de victoires. Très vite, d’autres sportives voient le jour: les 159 S et les 166 S, Corsa, MM et Sport. La 166 MM Barchetta marque un tournant dans l’histoire de la marque car c’est la première Ferrari de route.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Les carrossiers et designers italiens les plus prestigieux sont appréhendés pour réaliser des modèles quasi uniques : Vignale, Ghia, Touring mais surtout Pininfarina dont la coopération, née en 1952 (avec la réalisation d’un cabriolet pour l’écurie Georges Filipinetti), se poursuit encore aujourd’hui. La Ferrari 250 GT California Spyder (Pininfarina – Scaglietti) est réputée être "l’une des plus belles Ferrari et l’un des plus beaux cabriolets de l’histoire de l’automobile".

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Les années '60 sont cruciales pour la marque. En 1960, non seulement la Ferrari 250 GTE est la première Ferrari produite en série à 900 exemplaires, mais surtout, Ferrari devient une société anonyme (SEFAC). Elle est approchée par le géant américain Ford qui lui mène la vie dure en courses durant plus de cinq ans. Malgré ses succès, Ferrari fait face à des difficultés financières. En 1969, Enzo Ferrari vend 50% des parts de la SA à Gianni Agnelli, CEO du groupe Fiat. Sort alors la Ferrari Daytona produite à 1.395 exemplaires mais qui n’a pas connu le succès escompté en raisons d’un environnement politique instable.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Quelques mois après la mort du Commendatore en août 1988, le groupe Fiat devient l’actionnaire majoritaire mais, cinq ans plus tard, l’entreprise ne vend plus que 2.289 voitures et est donnée pour morte.
En 2004, Agnelli nomme Luca di Montezemolo (ancien assistant d’Enzo Ferrari) à la tête de Ferrari. Ce dernier fera rapidement progresser le chiffre d’affaires. Toutefois, la politique de l’entreprise est de rester plus proche de l’artisanat que de la fabrication industrielle, selon le slogan Formula Uomo qui place l’humain au centre des considération du constructeur.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Le Cheval Cabré
L’histoire fut longtemps controversée. On suspecta même Enzo Ferrari de l’avoir inventée de toutes pièces pour nourrir sa propre légende mais des documents prouvent irréfutablement qu’il s’agit de l’emblème du régiment de cavalerie de Baracca qui fut offert à Enzo Ferrari par la mère de Francesco Baracca, pilote de chasse italien et héros de la Première Guerre Mondiale. Le Scudetto est devenu l’emblème de Ferrari avec les lettres S F (pour Scuderia Ferrari).

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Infos pratiques :
Autoworld - Esplanade du Cinquantenaire – 1000 Bruxelles
Ouvert tous les jours – même le lundi – de 10h à 18h
L’entrée au musée est au prix de : 10€/adulte - 8€/senior – 7€/étudiant - 4€/enfant 6-12 ans - gratuit pour les moins de 6 ans

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musée, expo, été, autoworld, cinquantenaire, ferrari, 70, ans, anniversaire, bruxelles | | |

Ford,Driving,skills,for,life,formation,jeunes,conducteurs,18-24,Lommel,Namur,Bruxelles,gratuit

Opération devenue récurrente, les Driving Skills for Life organisés par Ford auront une nouvelle fois lieu dans notre petit pays pour aider les jeunes conducteurs à prendre la route en toute sécurité. Une nouvelle fois, il s'agira de l’objectif de Driving Skills for Life 2017. Pour rappel, il s'agit d'un programme de formation gratuit d’une demi-journée que Ford qui est proposé à tous les jeunes de 18 à 24 ans en possession d’un permis de conduire. Trois week-ends sont prévus cette année: 18-19/3 à Namur (FR), 6-7/5 à Lommel (NL) et 9-10/9 à Bruxelles ou Anvers.

Les jeunes conducteurs peuvent s’inscrire sur www.drivingskillsforlife.be.

Ford,Driving,skills,for,life,formation,jeunes,conducteurs,18-24,Lommel,Namur,Bruxelles,gratuit

Au cours de cette quatrième édition du Ford Driving Skills for Life en Belgique, les instructeurs de Ford Lommel Proving Ground prodigueront conseils et assistance aux jeunes conducteurs pour les préparer à affronter les pièges de la circulation sur nos routes très fréquentées. Pour cela, quatre thématiques cruciales, à l’origine de 60 pour cent des accidents, seront abordées: la reconnaissance des dangers, le contrôle du véhicule, l’estimation de la vitesse et de la distance, et l’impact des distractions au volant.

Ford,Driving,skills,for,life,formation,jeunes,conducteurs,18-24,Lommel,Namur,Bruxelles,gratuit

Pas moins de 1900 jeunes conducteurs ont participé, gratuitement, aux précédentes séances de Ford Driving Skills for Life en Belgique sur une période de 3 ans. Les participants ont aussi une chance de gagner un iPad mini en participant à un concours Instagram qui récompensera la photo la plus originale. Deux conditions seulement pour participer: être âgé entre 18 à 24 ans et être en possession d’un permis de conduire définitif.

Ford,Driving,skills,for,life,formation,jeunes,conducteurs,18-24,Lommel,Namur,Bruxelles,gratuit

10:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, driving, skills, for, life, formation, jeunes, conducteurs, 18-24, lommel, namur, bruxelles, gratuit | | |

dreamcars,voitures de rêve,salon,bruxelles,heysel,2017,

Le 95e Salon des Véhicules Utilitaires, Autos et Motos est entré ce jeudi dans sa dernière ligne droite. Entre l’ouverture des portes, le vendredi 13 janvier, et ce mercredi soir, non moins de 226.349 personnes avaient déjà visité l’exposition.

dreamcars,voitures de rêve,salon,bruxelles,heysel,2017,

Dédiée aux professionnels du transport routier, la bourse Truck & Transport a refermé ses portes lundi sur un nouveau record d’affluence. Avec 35.652 visiteurs enregistrés, elle a en effet marqué une hausse de sa fréquentation de 7,24% par rapport à l’édition 2015. Une donnée qui illustre à elle seule le bien fondé d’un tel événement, mais qui témoigne également le dynamisme d’un secteur essentiel pour notre quotidien à tous.

dreamcars,voitures de rêve,salon,bruxelles,heysel,2017,

Implanté dans le Palais 1 de Brussels Expo, la bourse Truck & Transport a désormais cédé sa place au Salon Dream Cars, dont l’ouverture des portes au grand public est programmée dès ce vendredi. A l’affiche, 44 voitures exclusives qui seront présentées par les plus prestigieux constructeurs de l’industrie automobile. Le tout dans une scénographie ‘Winter Chic’ inspirée des plus beaux chalets de haute montagne. Dépaysement garanti et rêve à volonté!

Le Salon Dream Cars sera accessible ce vendredi de 11 à 22 heures, puis ce week-end de 10 à 19 heures. (Photos: Autowereld)

dreamcars,voitures de rêve,salon,bruxelles,heysel,2017,

22:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dreamcars, voitures de rêve, salon, bruxelles, heysel, 2017 | | |

Popup,Ford,store,magasin,éphémère,provisoire,bruxelles,capitale,vente,produits,découverte,zone,clients,accueil,AB automotive,abeloos,

Le 9 décembre prochain marquera l'ouverture du Ford Pop-Up Store AB Automotive à Bruxelles pour la vente, l'entretien et la réparation de tous les modèles Ford. Ce magasin éphémère entend redonner de la visibilité à Ford dans la capitale belge en attendant l'ouverture du tout nouveau FordStore AB Automotive, prévue en janvier 2020. Le Pop-Up AB Automotive, et par conséquent le futur FordStore, est implanté dans le quartier Meiser, sur l'ancien site de Ford Cegeac, fermé depuis 3 ans.

Popup,Ford,store,magasin,éphémère,provisoire,bruxelles,capitale,vente,produits,découverte,zone,clients,accueil,AB automotive,abeloos,

L'idée du concept de Pop-Up Store est née de la volonté de la marque de réaffirmer au plus vite sa présence dans la région de la capitale en attendant l'ouverture d'un tout nouveau garage. La structure provisoire sera équipée d'une Zone de découverte dans laquelle les clients pourront se faire une impression du futur FordStore.

Popup,Ford,store,magasin,éphémère,provisoire,bruxelles,capitale,vente,produits,découverte,zone,clients,accueil,AB automotive,abeloos,

Une équipe expérimentée

L'ouverture de ce Pop-Up Store est une initiative d'AB Automotive, menée sous la direction de Ben Abeloos et de son fils Benjamin. La famille Abeloos peut se prévaloir d'une expérience de plusieurs dizaines d'années dans le domaine de l'automobile. Le site actuel d'AB Automotive à Vilvorde continuera de travailler en coordination avec le nouvel établissement à Bruxelles.

Popup,Ford,store,magasin,éphémère,provisoire,bruxelles,capitale,vente,produits,découverte,zone,clients,accueil,AB automotive,abeloos,

L'excellente réputation d'AB Automotive constitue la meilleure garantie pour satisfaire une clientèle bruxelloise très exigeante et des conditions strictes liées au concept de FordStore. De fait, le concept des FordStore s'inspire des brand stores d'autres secteurs, telles que Nespresso et Apple. Les FordStore sont des magasins phare dans lesquels les clients sont plongés dans l'univers de la marque et découvrent de façon naturelle et interactive la gamme de produits et de services Ford. Les FordStore sont également les points de vente exclusifs des modèles Ford Mustang, Focus RS et Ford Vignale. Le marché belgo-luxembourgeois compte 21 FordStore. Au niveau européen il y en a 500.

Popup,Ford,store,magasin,éphémère,provisoire,bruxelles,capitale,vente,produits,découverte,zone,clients,accueil,AB automotive,abeloos,

Adresse:
AB Automotive Brussels
Avenue Jacques Georgin 11
1030 Bruxelles

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Lieu d’expérience de la marque munichoise, le BMW Brand Store a été ouvert au public en mars 2014 sur le boulevard de Waterloo à Bruxelles. Depuis son ouverture, plus de 100.000 personnes ont déjà eu l’occasion de découvrir l’histoire, l’actualité et le futur de BMW au travers d’expositions thématiques. L’Art y est également régulièrement présent au travers d’expositions organisées dans le cadre des BMW Art & Design Sessions.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

15 modèles exceptionnels

Du 16 septembre 2016 à fin janvier 2017, le BMW Brand Store célèbre les 100 ans de la marque à l’hélice. Pas moins de 15 modèles emblématiques y sont présentés dans une scénographie développée pour l’occasion. Le BMW Brand Store a ainsi été complètement redessiné pour accueillir les voitures et motos en provenance directe du musée BMW de Munich ou de collections privées. Jean-Philippe Parain, President & CEO de BMW Group Belux: "C’est la première fois que nous rassemblons autant de véhicules historiques dans notre Brand Store, ce dont nous sommes très fiers. Nous sommes conscients de la richesse de notre histoire et nous voulons la partager mais nous voulons aussi profiter de cet événement pour tracer l’avenir de notre marque. Si BMW est leader du segment des voitures premium c’est entre autres grâce aux nombreuses innovations que nous mettons aussi en valeur dans cette exposition".

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Depuis la célébration du centenaire à Munich le 7 mars dernier, BMW Group a présenté la BMW Vision Next 100 suivie de la MINI Vision Next 100 et Rolls-Royce Vision Next 100 avant de dévoiler la BMW Motorrad Vision Next 100 en octobre prochain. Ces véhicules montrent à quoi pourrait ressembler une BMW, une MINI, une Rolls-Royce ou une moto BMW dans les 20 ans à venir.

Le BMW Brand Store peut aussi compter sur un véhicule concept qui sera présent pour la première fois en Belgique. La BMW 3.0 CSL Hommage R est une interprétation moderne de la célèbre BMW 3.0 CSL qui a, entre autres, remporté les 24 Heures de Francorchamps à de multiples reprises.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

De l’histoire et du style

Parmi les autres modèles exposés on retiendra la présence d’une BMW 328 dont 464 exemplaires ont été produits. Equipée d’un moteur 6 cylindres en ligne caractéristique de la marque, ce modèle lancé en 1936 a gagné toutes les courses possibles avant-guerre et fait actuellement encore le bonheur des (rares et heureux) propriétaires de ce modèle dans les rallyes historiques.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Une BMW 507 est également présente. Produite à seulement 254 exemplaires entre 1956 et 1959, la BMW 507 a été chérie des célébrités de l’époque comme Elvis Presley (dont la voiture originale vient d’être entièrement rénovée par BMW Classic), Alain Delon, John Surtees ou plus près de nous, S.M. le roi Albert II.

Autres modèles symboliques de BMW, les petites BMW Isetta (1955) et BMW 700 (1959). La première est célèbre pour sa porte frontale et son aspect voiture bulle, quant à la deuxième elle a contribué au renouveau de BMW mais aussi aux débuts en compétition de Jacky Ickx. Ces voitures étaient équipées de petits moteurs de moto, respectivement un monocylindre de 250 ou 300 cc et un bicylindre de 700 cc.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Une telle exposition se doit bien sûr de mettre en valeur la BMW 1500 (1962) baptisée Nouvelle classe. C’est grâce au succès de ce modèle familial sportif que BMW a pris son envol en tant que constructeur de premier plan. Sa descendante directe et inspiratrice de la BMW Série 3, la BMW 2002 (1966) est bien entendu de la partie. La série 02 (1602, 2002) combinait un extérieur compact et un intérieur spacieux avec une gamme de moteurs performants. C’est de cette série qu’est sorti le premier modèle de production turbocompressé (2002 Turbo).

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Du circuit à la route

L’exceptionnelle BMW 3.0 CSL Batmobile a aussi trouvé sa place dans cette exposition. Cette voiture qui a fait son apparition aux 24 Heures de Francorchamps 1973 (qu’elle a d’ailleurs remporté) a été produite à moins de 200 exemplaires. L’aileron arrière était livré dans le coffre et devait être monté a posteriori afin de satisfaire la loi allemande qui empêchait cet appendice aérodynamique. Après avoir créé BMW Motorsport dans la foulée du lancement de la BMW 3.0 CSL, BMW a lancé le premier modèle M de son histoire. L’exceptionnelle BMW M1 (1978) dont il s’agit, est également exposée dans le Brand Store. Seulement 451 exemplaires ont été produits dont une partie a été consacrée aux courses Procar organisées en lever de rideau des Grand-Prix de F1 et auxquelles prenaient part des pilotes tels Nelson Piquet, Niki Lauda ou Mario Andretti.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Autre voiture mythique, la BMW Z1, lancée en 1988 et produite à 8.000 exemplaires jusqu’en 1991, elle a relancé les Roadsters typique de la marque à l’image de la BMW 328 ou de la BMW 507. Avec ses portes escamotables vers le bas et sa rigidité exceptionnelle, la BMW Z1 fait encore rêver de nombreux collectionneurs. Elle inspirera plus tard la BMW Z3 puis la BMW Z4.

Quant à la BMW Z8 (2000), également exposée au BMW Brand Store, elle frappe l’imagination par sa réinterprétation moderne de la BMW 507 dont elle partage aussi un moteur 8 cylindres. Elle est aussi célèbre pour avoir été la voiture de James Bond dans le film Le monde ne suffit pas. Seulement 5.700 unités ont été produites de ce Roadster prestigieux.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

Chaque mois, des activités prendront place dans l’enceinte du Brand Store. Toutes les informations seront disponibles sur www.bmwbrandstore.be, le nouveau site web du temple de la marque.

Le BMW Brand Store (boulevard de Waterloo, 22, 1000 Bruxelles) est ouvert tous les jours sauf le dimanche. De 10 à 18h30. Entrée gratuite. L’exposition est accessible du 16 septembre au fin décembre 2016.

Autoworld accueillera également une exposition consacrée aux 100 ans de BMW à partir du 16 décembre 2016.

BMW,Brand store,Belux,Bruxelles,exposition,100 ans,anniversaire,compétition,

12:56 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, brand store, belux, bruxelles, exposition, 100 ans, anniversaire, compétition | | |

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium

Du 5 août 2016 au 15 juin 2017, The Mercedes House Brussels se transformera en un pop-up store du nom de smart city.

Smart s’est donné pour mission de remettre en question le statu quo. Dans ce cadre, il n’y a rien d’étonnant à ce que la marque explore son milieu naturel à l’aide de son offre de produits et de ses solutions de mobilité. Grâce au pop-up store qu’elle installera au Sablon de Bruxelles, tous les passants pourront découvrir en détail l’univers de la marque. 



Essais


Smart se devait d’exposer l’ensemble de sa marque dans cette smart city: on y retrouve donc la smart fortwo – coupé et cabrio – la smart forfour et la smart BRABUS. Début 2017, la nouvelle génération électrique des deux et quatre-places rejoindra elle aussi la smart city de Bruxelles. Un essai routier est la meilleure manière de mieux découvrir tout ce que ce symbole de la mobilité urbaine a à offrir.

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium

Restaurant


Le restaurant WY Brussels, sous les ordres du chef étoilé Bart De Pooter, fait partie intégrante de la smart city. Chaque jour, son équipe et lui réserveront aux visiteurs des surprises qui ne manqueront pas de ravir leur palet. Pour réserver, veuillez envoyer un e-mail à info@wybrussels.be ou composer le 02/400.42.63.


Lieu de réunion

smart city permet enfin de se réunir dans un cadre aussi exclusif que stimulant, ou de travailler au calme en sirotant une délicieuse tasse de café. Ce lieu branché met également une connexion internet gratuite à la disposition des visiteurs.




Free podium


Le pop-up store offrira également une plateforme à des artistes de talent. Ce free podium offre aux jeunes artistes et autres créateurs de talent la chance de présenter leurs œuvres au grand public. La manière idéale de faire connaissance avec la marque smart, mais aussi de se faire un nom et une réputation.

Smart,city,bruxelles,sablon,pop-up,store,gamme,fortwo,coupé,cabrio,forfour,brabus,WY Brussels,restaurant,de pooter,free,podium


Informations pratiques

Adresse: 
rue Bodenbroeck 22 – 24 à 
1000 Bruxelles

Heures d’ouverture: 
du lundi au samedi, de 10h à 18h.
 Fermé le dimanche.

Restaurant WY Brussels
 Ouvert du lundi au samedi pour le déjeuner et le dîner à partir de 12h


Le restaurant est fermé le dimanche.
 Une terrasse est également accessible.

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : smart, city, bruxelles, sablon, pop-up, store, gamme, fortwo, coupé, cabrio, forfour, brabus, wy brussels, restaurant, de pooter, free, podium | | |

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour les 60 ans de la Volvo Amazon, Autoworld mettra les différentes versions de la Volvo Amazon “in the spotlight” du 28 avril au 29 mai. Il y aura aussi une PV544, une P1800 et une 1800 ES (shooting break). Des négociations sont en cours pour obtenir la Volvo Amazon carrossée par le belge Jacques Coune.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Un peu d’histoire…

Au début de sa fabrication, en 1956, la voiture fut appelée Amason (avec un «s»), en référence aux Amazones de la mythologie grecque. Mais un fabricant allemand de motos, Kreidler, avait déjà enregistré ce nom. Dans un souhait d’entente mutuelle, il fut décidé que Volvo n’utiliserait ce nom que dans son pays, la Suède, et en modifierait l'orthographe en Amazon.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Pour l’export, Volvo initia une nomenclature à base de trois chiffres. La gamme fut dès lors connue sous le nom de Série 120: P120, P130 et P220. Les modèles étaient livrables dans différentes versions - 121, 122S, 123 GT et Favorit. Dans le langage populaire, toutefois, on continua de parler de l’Amazon et de l’Amazon Kombi.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

La Volvo Amazon fut conçue par Jan Wilsgaard et, bien qu’elle fut présentée à la presse le 1er septembre 1956, les premières voitures ne furent livrées qu’au printemps 1957. L’Amazon devait remplacer la populaire PV444, réputée comme une voiture du peuple bon marché. Toutefois, comme l’Amazon était trop chère, c’est la PV544 qui prit sa place. Cette dernière allait, à son tour, être remplacée en 1965 par la “Favorit”, une version allégée de l’Amazon.
La sécurité ayant toujours été l’un des chevaux de bataille du constructeur suédois, l’Amazon et la PV544 furent les premières voitures à être équipées d’une ceinture de sécurité à trois points d’ancrage et d’un tableau de bord renforcé.

Volvo,Amazon,autoworld,musée,bruxelles,cinquantenaire,120,Série,coupé,break,marque,suédoise,

Des parties mécaniques de l’Amazon, comme le moteur, la boîte de vitesse et les essieux, furent utilisés pour la fabrication du modèle sport P1800, rendu célèbre dans la série télévisée britannique “The Saint”. La fabrication de la Volvo Amazon s’est arrêtée en 1970. Un peu plus de 667.000 véhicules avaient été construits dont environ 300.000 rien qu’en Suède.

21:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, amazon, autoworld, musée, bruxelles, cinquantenaire, 120, série, coupé, break, marque, suédoise | | |

Salon,Bruxelles,Auto,moto,autosalon,motorshow,belgique,janvier,heysel,public,affluence,foule,febiac

En dépit des chutes de neige qui ont affecté le pays ce week-end, le 94e Salon de l’Auto et de la Moto de Bruxelles a connu un coup d’envoi des plus favorables. Après l’inauguration officielle durant la journée des professionnels du secteur automobile, qui s’est tenue mercredi dernier, les portes des palais du Heysel se sont ouvertes dès jeudi pour le grand public.

Et le public figure bel et bien au rendez-vous ! Jusqu’à ce samedi soir, non moins de 133.933 visiteurs avaient déjà été enregistrés sur le site du Heysel. En clair, cela signifie que le Salon 2016 suit momentanément sur le schéma de l’édition très réussie de 2014, lorsque 134.998 visiteurs avaient alors été accueillis durant cette même période.

Les mesures supplémentaires prises par l’organisateur, FEBIAC, visant à garantir autant que possible la sécurité ainsi que le confort des visiteurs ont été positivement accueillies et se déroulent de manière très fluide. Les temps d’attente aux contrôles de sécurité et de tickets sont franchement limités, tout au plus quelques minutes. En outre, les visiteurs accueillent avec calme et apaisement ces contrôles supplémentaires, comme nous avons pu le voir et le lire dans de nombreux reportages consacrés au Salon.

Le 94e Salon de l’Auto et de la Moto de Bruxelles se déroule jusqu’au dimanche 24 janvier à Brussels Expo. Lundi 18 et vendredi 22, les palais du Heysel resteront ouverts jusqu’à 22h. Les autres jours, ils refermeront leurs portes à 19h.

Salon,Bruxelles,Auto,moto,autosalon,motorshow,belgique,janvier,heysel,public,affluence,foule,febiac

19:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, bruxelles, auto, moto, autosalon, motorshow, belgique, janvier, heysel, public, affluence, foule, febiac | | |

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

Pour la 14e fois, l’Union des Journalistes Belges de l’Automobile (UJBA) décerne son prix de l’innovation FuturAuto à l’occasion du Salon de l’Auto à Bruxelles.

Ce prix couronne une innovation technologique dans le domaine de la sécurité, de l’environnement, du confort, de la mécanique, de l’économie, de l’industrie, de la circulation… Tout domaine qui concerne de près ou de loin le monde de l’automobile peut être retenu. Quelque 31 journalistes se sont prêtés à cet exercice en donnant leur classement sur une sélection de cinq candidats.

C’est Audi qui l’a emporté cette année grâce à son système eROT (« elektromechanische Rotationsdämpfer » en allemand), pour lequel un amortisseur rotatif électromécanique remplaçant les amortisseurs hydrauliques actuels récupère de l’énergie dans le châssis.

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

Pour ce qui est du principe de base, le système eROT dispose d’un puissant bras de levier qui absorbe les forces agissant sur le porte-moyeu de roue en cas de conduite sportive sur un revêtement inégal. Via une série d’engrenages, il transfère ces forces à un moteur électrique, qui les transforme en courant. La puissance de récupération potentielle sur les routes allemandes est de 150 watts en moyenne (de 3 watts sur une voie rapide récemment asphaltée à 613 watts sur une route secondaire en mauvais état). Dans des conditions de déplacement réelles, cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 3 g/km.

Le système eROT réagit rapidement et présente une inertie minime. D’une part, il sert à la récupération de l’énergie et, d’autre part, il fait office d’amortisseur réglable activement. Ce faisant, il élimine la dépendance mutuelle des phases de détente et de compression, qui limite l’efficacité des amortisseurs hydrauliques modernes.

Ce projet en est encore au stade expérimental, mais Audi poursuit avec constance sa politique d’électrification de ses voitures. Le système fera une apparition très remarquée dans la gamme de modèles : dans dix ans, Audi proposera l’ensemble de ses nouveaux modèles (à l’exception des déclinaisons e-tron) avec cette technologie.

Prix,futurauto,UJBA,union,journalistes,belges,salon,bruxelles,motorship,erot,amortisseur,rotatif,système

20:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prix, futurauto, ujba, union, journalistes, belges, salon, bruxelles, motorship, erot, amortisseur, rotatif, système | | |

autoworld,cinquantenaire,bruxelles,musée,automobile,exposition,temporaire,youngtimers,bmw,mercedes,porsche,renault,peugeot,alpine,lancia,golf

Les Oldtimers font désormais partie du paysage nostalgique automobile et évoquent les voitures d’avant-guerre et des années proches de l’après-guerre. Pourtant, les souvenirs automobiles de la génération des trenta- et quadragénaires sont plutôt liés aux véhicules n’ayant que 20 ou 30 ans, soit ceux des années ’80 et début des années ’90.

Sous le nom de Youngtimers, ces « nouveaux ancêtres » commencent à faire fureur, d’autant plus que leurs prix souvent plus abordables les rendent bien plus accessibles.Durant tout le mois de mai, Autoworld leur consacre une exposition temporaire.

autoworld,cinquantenaire,bruxelles,musée,automobile,exposition,temporaire,youngtimers,bmw,mercedes,porsche,renault,peugeot,alpine,lancia,golf

A côté des voitures de cette époque déjà présentes dans le musée, une dizaine d’exemplaires supplémentaires seront mis en lumière, dont: une BMW M3, une Mercedes-Benz 190E Evo (1989), une Porsche 924 Carrera GT,  une Renault R5 Turbo, une Alpine Renault GTA V6, une Range Rover (1988), une Dodge Viper, une Peugeot 205 Turbo,  une Lancia Delta Evo, une Volkswagen Golf GTi,  autant de modèles liés à la jeunesse de la génération montante.

Détails pratiques:

Autoworld - Esplanade du Cinquantenaire – 1000 Bruxelles

Ouvert tous les jours – même le lundi – de 10h à 18h

Prix d’entrée : * 9€/adulte * 7€/senior & étudiant * 5€/enfant 6-13 ans * gratuit - de 6 ans

Infos : www.autoworld.be ou +32.2.736.41.65 – et Facebook fanpage

autoworld,cinquantenaire,bruxelles,musée,automobile,exposition,temporaire,youngtimers,bmw,mercedes,porsche,renault,peugeot,alpine,lancia,golf

10:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autoworld, cinquantenaire, bruxelles, musée, automobile, exposition, temporaire, youngtimers, bmw, mercedes, porsche, renault, peugeot, alpine, lancia, golf | | |