rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

En 25 ans de Condroz, c'est la première fois que nous avons assisté à une aussi belle bagarre le samedi. Malheureusement, le deuxième jour était nettement moins disputé, les deux pilotes Citroën Racing ne jouant pas avec le feu lors des huit chronos du dimanche. Mais avant de revenir sur le joli doublé réussi par les R5 françaises, retour sur un samedi particulièrement riche en rebondissements. Connaissant la réputation de l'épreuve, nous choisissons de débuter cette édition par la première spéciale, Amay-Bodegnée, histoire de voir passer tout le monde au moins une fois. Il a plu pendant la nuit et les routes sont encore grasses. L'endroit où nous nous trouvons n'est pas extraordinaire mais il nous permet néanmoins de constater que les pilotes DS sont en forme que leur classe mondiale est indubitable.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Craig Breen signe le premier scratch du rallye tandis que Lefebvre termine 3è. Du niveau mondial, Duval s'en éloigne avec le temps et les kilos qu'il ne semble plus vouloir combattre. Le pilote Hyundai est hésitant, ce que l'on peut comprendre lorsqu'on sait qu'il n'a plus piloté depuis le Rallye de Wallonie, mais la concurrence ne va pas l'attendre. Deuxième de ce chrono d'ouverture, Cédric Cherain démontre déjà qu'il n'est pas là pour amuser la galerie sur la Skoda Fabia R5 de chez Mazuin. Pour ceux qui attendaient les WRC, ils ne seront pas surpris d'apprendre que Van Woensel signe le quatrième chrono sur sa Mitsubishi Lancer WRC devant Xavier Bouche et Princen. Tandis que nous nous dirigeons vers l'ES3 de Lavoir, Breen récidive devant Duval et Princen dans l'ES2.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

A Lavoir, nous nous plaçons au milieu de la portion de terre, à l'entrée d'un S où Princen se présente beaucoup trop à la corde du droite. Il part en luge sur la terre et sa Peugeot 208 T16 est expulsée à la sortie dans une série de piquets qui lui arrachent une partie de sa carrosserie tandis qu'il crève deux pneus. Avec une seule roue de secours pour parcourir la quatrième spéciale de cette première boucle, autant dire que ses espoirs de victoire sont déjà morts.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Breen nous gratifie d'un solide passage tout en force tandis que Lefebvre suit les traces de Princen qui avait heureusement arraché tous les piquets avant lui. Cherain est très propre et cela paie puisqu'il signe le MT et revient à 2"2 de Breen. Quelle bagarre entre ces trois-là! Derrière, cela va moins vite mais Guillaume Dilley nous épate et semble profiter de la présence de Stéphane Prévot à ses côtés puisqu'il occupe une belle quatrième place provisoire. Yves Matton est un excellent cinquième sur la Citroën C4 WRC devant Duval et Verschueren... soit quatre pilotes en 10 secondes! C'est le classement général provisoire à la fin de la première demi-boucle.

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Pour la suite, c'est à Tinlot que nous décidons de nous rendre dans une longue descente où les pilotes du WRC ne soulagent pas. C'est véritablement impressionnant à voir passer même si, dans les chronos, c'est Cherain qui tire les marrons du feu en profitant des moins bons chronos de Breen dans cette spéciale mais aussi celle de Hamoir qui suit. Bergvist, Allart et Baugnet n'en sortent pas indemnes...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Le temps reste sec après-midi et les éclaircies s'allongent sur le paysage hesbignon. Après une pause de midi bien méritée à la friterie de Marchin, nous retournons à Lavoir mais à la fin de la portion en terre. Perché sur un tas de betteraves, nous assistons en toute sécurité à deux superbes passages des DS3 qui viennent lécher les pieds d'une caméra de la RTBF en coupant une corde plus que de raison. Assurément une bonne trajectoire pour deux pilotes qui sont à nouveau dominés par la Skoda Fabia de Cherain qui s'envole petit-à-petit en comptant 17" d'avance sur Breen après douze spéciales. Lefebvre n'a pas dit son dernier mot puisqu'il garde le sillage de son équipier en pointant à 24 secondes de Cherain. Quatrième, Vincent Verschueren signe une belle performance, quoiqu'en disent certaines mauvaises langues. Il devance Bouche de 9" et Matton de trente!

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

L'obscurité tombe vite et c'est à Engis que nous assistons à notre dernier passage de la journée au lieu dit Les Houx à côté de Neuville-en-Condroz à la fin de la spéciale. Son avantage grimpe à 23"6 lorsqu'il aborde la dernière spéciale de cette première étape, Hamoir où le pilote liégeois va se laisser piéger. Tirant tout droit dans un gauche délicat, il détruit l'avant de la Skoda et offre la première place au pilote officiel DS. C'est même un doublé pour la marque puisque Breen devance Lefebvre et Verschueren. Un trio qui ne changera plus jusqu'à l'arrivée...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Dimanche, le temps reste sec et Breen est particulièrement bien réveillé puisqu'il signe le premier scracth, portant son avance à 26" sur l'autre DS3 R5 alignée elle par J-Motorsport, avant de laisser les meilleurs temps suivants aux WRC de Matton et Van Woensel. Certains pensent alors que le triplé DS/Citroën est possible mais c'est mal connaître Verschueren et Bouche qui peuvent s'appuyer sur la fiabilité de leur Skoda Fabia R5 respective pour garder la C4 WRC derrière eux! 

Bravo à Greg Breen qui impose la DS3 du Burton Racing de manière autoritaire. Petit bémol pour la déco dite "caméléon" particulièrement laide des deux DS3 mais les goûts et les couleurs...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

Sixième Manuel Canal-Roblès a signé une solide performance pour son premier rallye en WRC sur la Skoda Fabia Aldero même s'il aurait logiquement dû être devancé par la Mitsubishi de Van Woensel. Belle performance d'Adrian Fernemont qui confirme à Huy qu’il a trouvé le mode d’emploi de sa Ford Fiesta R5. Enfin, dans l'officieuse catégorie des Mitsubishi, Olivier Collard finalement Anthony Martin et Michaël Albert, respectivement 11e, 12e et 13e. Mention spéciale à nos amis Jean-Pierre Destrument et Frédéric Etienne qui terminent 35è...

Condroz,rallye,2016,édition,43,ème,DS Racing,DS3,R5,vainqueurs,Breen,Craig,Stéphane,Lefebvre,Yves,Matton,Skoda,Fabia,R5,Verschueren,Bouche,

21:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, rallye, 2016, édition, 43, ème, ds3, ds racing, r5, vainqueurs, breen, craig, stéphane, lefebvre, yves, matton, skoda, fabia, verschueren, bouche | | |

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Le rallye de Wallonie a présenté, ce week-end, le plus beau plateau du championnat de Belgique des rallyes (BRC) depuis le début de saison. Parmi la vingtaine de voitures de pointe au départ, on dénombrait notamment 13 R5, 4 RGT et 4 WRC et plus d'une dizaine de candidats au podium final.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Une météo exécrable s'était aussi invitée, provoquant de multiples rebondissements. A commencer par le retrait trop précoce de Kris Princen (Peugeot 208 T16 R5), deuxième du général après son meilleur temps dans l'ES3 avant de partir en tonneaux dans la spéciale suivante. Si la course perdait un ténor, c’est surtout le championnat qui va désormais perdre de son intérêt. Certes, à ce moment-là de la journée, ceux qui sont lassés des succès de Freddy Loix (Skoda Fabia R5) pensent qu’il a trouvé son maître en la personne d’un François Duval (DS3 R5) toujours aussi talentueux.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Très en verve sur les pentes de la Citadelle vendredi soir, le pilote de Cul-des-Sarts - qui retrouvait le volant d'une voiture de pointe 3 ans après - n'avait pas attendu ce retrait pour occuper la tête de la course avec sa DS3 R5. Position qu'il conforta durant les deux premières boucles inondées du samedi (et 5 meilleurs temps) pour porter son avantage à plus d'une demi-minute sur Freddy Loix.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Partagé entre l'envie de viser la victoire et l'opportunité de prendre une vraie option sur le titre en jouant placé, celui-ci relançait le suspense dans l'ultime boucle de la journée en alignant 3 scratches pour revenir à 22 secondes. Dudu ne tardait pas à réagir signant son 7e meilleur temps dans Wartet avant de sortir pour le compte dans le dernier chrono du jour.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

De quoi offrir une voie royale à Freddy qui pouvait alors gérer, sur les spéciales ensoleillées du dimanche, un avantage d'une cinquantaine de secondes par rapport à Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) pour signer, en tête d'un quatuor de Skoda, une quatrième victoire consécutive cette année dans le BRC, un quatrième podium consécutif au rallye de Wallonie et prendre une belle option sur un... quatrième titre de champion de Belgique! Loix compte déjà 80 points contre 48 à Princen.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

En dehors des sorties de route, les voitures françaises ont encore fait preuve d’une bien piètre fiabilité. Et ce n’est pas un hasard si ce sont quatre Skoda qui occupent les quatre premières places. Bien sûr, à force de casser leurs prix, certaines équipes jouent dangereusement avec la fiabilité de leur machine. Et puis comment peut-on gérer une équipe qui engage sept voitures sur le rallye en ayant les deux directeurs de ce team dans la course? Bref, chez J-Motorsport, il serait peut-être temps de resserrer quelques boulons au niveau de l’équipe dirigeante, quitte à faire des choix extrêmes.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Par contre, chez Caren Burton, cela aurait pu être un week-end parfait si ce diable de François était resté sur la route. Malheureusement, même si l’on a parfois l’impression que Duval roule le coude à la portière, on ne signe pas des chronos aussi hallucinants en ne prenant pas des risques. Et si Guillaume Dilley avait pu rejoindre l’arrivée au milieu des Skoda.  Malheureusement, son embrayage le lâchait dimanche à la mi-journée…

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

D'autres duels ont tenu les spectateurs et suiveurs en haleine le dimanche. Comme celui entre les Fordistes Xavier Baugnet et Adrian Fernémont qui disposaient tous deux de Fiesta R5 2015. Rapidement dans le top 10, ces deux-là ont finalement joué la 5e place, tout le mérite revenant au local Fernémont, chaussé de Yokohama, qui a brillamment découvert en course le pilotage d'une R5 pour terminer à 7 petites secondes de son expérimenté adversaire.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Duel également entre l’extra-terrestre Stéphan Hermann et Fred Bouvy, 8e et 9e, qui alignaient des voitures aux antipodes l'une de l'autre. Avantagée le samedi sous la pluie, la petite Fiat Punto HGT du talentueux germanophone, victorieux en NCM, a finalement tenu tête à la surpuissante Porsche 997 GT3 d'un Bouvy, décidément à l'aise partout, bien revenu le dimanche et qui a empoché la victoire en RGT.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgian, rally, championship, rallye, wallonie, loix, skoda, fabia, r5, bouche, verschueren, allart, wrc, ford, fiesta | | |

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Les mauvaises langues pourront ergoter encore longtemps, la venue de Sébastien Loeb restera comme l'évènement marquant de cette 40e édition du Rallye du Condroz. Un millésime qui restera marqué par des conditions météorologiques délicates avec des routes glissantes à souhait et de la boue à profusion venant rendre les freinages plus que délicats.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Des éléments qui n'ont guère impressionné le nonuple champion du monde, venu se faire plaisir avec madame. Et ce ne sont pas les deux crevaisons vécues en fin d'épreuve qui alterneront ses souvenirs. Jugez plutôt: l'Alsacien a signé 26 meilleurs temps sur les 27 possibles. Seule sa crevaison dans le dernier secteur chronométré l'a privé de cette performance au profit de Bertrand Grooten mais avec plus de six minutes d'avance sur son second, Xavier Bouche, Sébastien pouvait voir venir.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Derrière l'inaccessible star de cette édition anniversaire, le retour de Xavier Bouche n'est pas passé inaperçu. A bord d'une Citroën C4 WRC d'origine italienne, le Marchois a réussi à rester sur la route, à éviter les fautes et à composer avec une mécanique des plus capricieuses. Il devance le patron, j'ai nommé Yves Matton, venu se faire plaisir sur ses terres en compagnie de Daniel Elena. Sur une vieille Citroën Xsara WRC, il grimpe sur la troisième marche du podium. Et comme si ce résultat ne suffisait pas encore au bonheur de la marque aux chevrons Bertrand Grooten bat Cédric Cherain dans le tout dernier chrono et lui chipe la 4e place pour... deux dixièmes de seconde!

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Pour son premier rallye en Ford Fiesta R5, Cédric n'a pas démérité. Face aux habitués du championnat que sont Chris Van Woensel et Kris Princen, Cherain a su garder la tête froide en écoutant les précieux conseils de son copilote chevronné, André Leyh.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

D'autres n'ont pas eu la chance toujours nécessaire sur un parcours aussi piégeur. Nous pensons à Dominique Jullien, parti à la faute dans le premier passage à Marchin alors qu'il avait repris la troisième place à Chris Van Woensel. Entraînée vers l'extérieur d'un long gauche, la MINI a donné un violent coup de raquette à la reprise d'adhérence et la roue arrière gauche a heurté un poteau de signalisation.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Dans la spéciale précédente, Kris Princen rencontrait des soucis de transmission et devait abandonner sa lutte pour la cinquième place face à un Yves Matton particulièrement bien réveillé dimanche et sur des routes qu'il semblait bien mieux connaître que celles de samedi. Chris Van Woensel en fera d'ailleurs les frais puisqu'il abandonnait à son tour, lui aussi victime d'un bris de transmission. Vous l'aurez compris, derrière le rouleau compresseur Loeb, il s'est passé bien des choses en terre hutoise.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

A l'image du joli duel auquel se sont livrés Olivier Collard et Anthony Martin pour l'officieuse catégorie du Gr.N. A bord d'une Mitsubishi EvoX, l'ancien pilote de la Saxo Kit Car s'est finalement imposé avec 17" d'avance mais les deux garçons nous ont offert un jolie chassé croisé orchestré, de loin, par des pilotes moins talentueux mais pas moins méritants. Marc Streel était ainsi bien installé sur la troisième marche du podium samedi soir, à bord de son Evo8 camouflée mais c'est finalement le Champion de Belgique 2013 de la catégorie R4, Pyck, qui grimpe sur cette marche sans nous avoir réellement impressionnés.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Enfin, comment ne pas vous parler des petites Peugeot 208 R2 débarquées en force suite à la comptabilité de l'épreuve hutoise pour la Peugeot 208 Rally Cup française. Stéphane Lefebvre nous a ainsi offert quelques solides passages au même titre que le Hollandais Kevin Abbring qui a commis une grosse faute d'optimisme sous nos yeux, dans l'ES3 d'Anthisnes.

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Du coup, il devait céder le commandement au Français mais ce dernier se retirer dans l'ES8, pompe à essence hors d'usage. Kevin Abbring n’avait donc qu’à terminer pour remporter la Cup et le joli cadeau qui va avec: 5 courses en European Rally Championship au volant d’une Peugeot 208 T16. Profitant du malheur des pilotes français, les chasseurs de primes belges ont pris les devants. Jusqu’à l’ES 13, Xavier Baugnet menait la danse avant de sortir de la route, pour le compte. Récupérant la place de leader, Ghislain De Mevius devait renoncer à son tour suite à un bris de moteur. Et alors que tous attendait la victoire de Cédric De Cecco, leader du championnat de Belgique R2, Kevin Abbring signait une remontée infernale et signait la victoire dans cette dernière manche de la Cup, histoire d'ajouter le panache à son titre!

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

Rallye,Condroz,2013,anniversaire,40eme,loeb,sebastien,citroen,DS3,C4,Xsara,WRC,bouche,podium,matton,elena,Grooten,mitsubishi,Gr.N,Peugeot,208,R2,Abbring,cup,française,huy,hesbaye,

18:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, 2013, anniversaire, 40eme, loeb, sebastien, citroen, ds3, c4, xsara, wrc, bouche, podium, matton, elena, grooten, mitsubishi, gr.n, peugeot, 208, r2, abbring, cup, française, huy, hesbaye | | |

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Pour la troisième fois consécutive, Bernd Casier s’alignait à Huy avec un seul objectif: la victoire. Et si la mécanique a semblé vouloir lui jouer de vilains tours, au final, il s’est imposé face à un Patrick Snijers qui se serait bien vu empocher une dixième victoire à Huy. Seulement voilà, c’était bel et bien au tour du pilote de la Ford Focus WRC08. Troisième, Xavier Bouche a signé une jolie performance pour son retour à Huy au volant d’une voiture inédite en Championnat de Belgique. De quoi lui donner envie de s’aligner dans quelques manches en 2013...

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Cette fois, Bernd Casier a le sourire. Victime d’un vilain casse-vitesse en 2010 alors qu’il a toutes les cartes en main pour s’imposer, surpris par ses pneus froids en 2011, il n’a pas raté cette nouvelle opportunité qui s’offrait à lui. Et pourtant. Lorsque le support intermédiaire de l’arbre de propulsion marque des signes de faiblesse dans la première boucle de dimanche, le Courtraisien n’en mène pas large. Il garde contenance devant le parterre de journalistes venu aux nouvelles mais le garçon n’est guère optimiste. Et lorsque l’ingénieur détaché par Ford nous avoue que la réparation de fortune a 50 % de chance de réussite, on a bien du mal à rester confiant. Seulement voilà, il devait être écrit que c’était l’année de Bernd.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

«Je suis soulagé de pouvoir enfin grimper sur la plus haute marche du podium. Cette journée de dimanche fut particulièrement éprouvante pour mes nerfs. J’ai vu mon avance réduite de moitié mais l’auto a tenu et c’est le principal. J’ai enfin vaincu cette malédiction condruzienne. Maintenant, je suis prêt à remporter les dix prochaines éditions! (rires)»

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Second, Patrick Snijers garde le sourire sous le soleil couchant de cette fin d’après-midi. Ce n’est pas une habitude pour cet homme qui a toujours eu du mal dans la défaite. Seulement voilà, l’homme a tout donné et sa seconde place a valeur de victoire. Avec une MINI WRC parfaitement préparée mais jamais à la hauteur des performances des anciennes WRC, Patrick n’a rien laché et il échoue à moins de trente secondes.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Accroché par Stéphane Lhonnay en début de seconde journée, Xavier Bouche a repris sa marche en avant dans les cinq dernières spéciales en montant des pneus neufs sur le train avant. Une décision suffisante pour s’asseoir définitivement sur la troisième marche du podium.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Le héros local, sur la Skoda Octavia WRC BMA, n’a pas pu égaler son meilleur résultat. Mais la satisfaction n’en est pas moins là: «J’ai gardé la pression jusqu’au bout puisque nous avons encore fait une petite erreur dans Ben-Ahin, mais que je sache, l’Octavia n’a jamais été championne du monde. Je suis content d’avoir pu accrocher des voitures plus récentes et puis j’insiste aussi sur le fait que cette auto peut être absolument fiable sur un Condroz puisque nous n’avos pas rencontré le moindre souci.»

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Cinquième, Vincent Verschueren impose sa Volkswagen Polo S2000 dans sa classe. L’homme a signé une très belle performance pour son premier Condroz en voiture moderne. Très accrocheur, il a réussi à pousser le jeune Jonas Langenakens, pourtant doté d’une bien plus performante Subaru Impreza WRC S10, dans les cordes. Méritant, le blondinet passait le Flying Finish de l’ultime chrono mais la Japonaise n’en voulait plus.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

La sixième place est occupée par le Hollandais Bob De Jong qui n’a pas démérité à bord d’une impressionnante Mitsubishi Lancer WRC.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Septième, Anthony Martin signe un résultat de choix sur des routes particulièrement vicieuses. Jouant un temps dans le Top 6, le pilote de la Mitsubishi Lancer EvoIX profite des faits de course de la fin de course pour terminer septième et premier du Gr.N loin devant la Renault Megane RS d’un Cédric Cherain une nouvelle fois très convaincant mais qui commettait une petite sortie dans un champ avant d’être victime d’une crevaison qui le reléguait à la onzième place finale.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

La huitième place échoit à Lionel Hansen qui a finit par prendre pleinement confiance à bord de sa superbe Subaru Impreza WRC S10. Après avoir beaucoup joué sur les réglages et auteur d’une petite promenade dans un champ samedi, l’ingénieur de chez Overdrive signe un beau résultat pour ses premiers tours de roue dans des conditions aussi délicates.

rallye,condroz,2012,bernd,casier,vainqueur,ford,focus,wrc08,snijers,patrick,mini,wrc,bouche,citroën

Deux Mitsubishi clôturent le Top10 avec Marc Streel qui l’emporte en classe A8 devant le Hollandais Jonkers.

Rallye,Condroz,2012,Bernd,Casier,vainqueur,Ford,Focus,WRC08,Snijers,Patrick,MINI,WRC,Bouche,Citroën

Du côté des petites tractions, Caren Burton s’impose parmi les DS3 après le retrait, sur sortie de route, du très rapide Raphaël Auquier. En C2-R2, c’est Guillaume Dilley  qui remporte ce Condroz mais c’est son second, Victorien Heuninck qui s’impose au sein du Citroën Racing Trophy réservé aux C2-R2.
 
Dans le Ford Fiesta Racing Trophy, Xavier Baugnet est le champion 2012 et il l’emporte à Huy parmi les Fiesta, malgré d’incessantes coupures électroniques. Il est même venu s’immiscer en fin de course dans le duel pour la victoire en Classe R2 que se livrait David Croes et Manu Canal-Roblès.

rallye,condroz,2012,bernd,casier,vainqueur,ford,focus,wrc08,snijers,patrick,mini,wrc,bouche,citroën

21:18 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, condroz, 2012, bernd, casier, vainqueur, ford, focus, wrc08, snijers, patrick, mini, wrc, bouche, citroën | | |


Tsjoen

C'est une édition particulièrement délicate qu'ont vécu les équipages présents en bord de Meuse le premier jour. Sous une pluis persistante et sur des routes rendues délicates par les précipitations de la semaine, Pieter Tsjoen (Ford Focus WRC08) prenait un départ particulièrement brillant le samedi en collant dix secondes à François Duval (Mitsubishi Lancer WRC05) dans les cinq premières spéciales. Un progrès expliqué par Fabio Lazzerini, le patron de R-Tec, la société chargée du bon fonctionnement de la bête:

Duval

"Ploius qu'au Touquet, Pieter a franchi un cap important en Italie. Il a modifié sa prise de notes et il a été bien briefé par Freddy Loix."

Snijers

L'obscurité ne tarde pas à s'installer sur la campagne hutoise pour les cinq dernières spéciales du samedi. Duval en profite pour effacer son retard et se ménager une avance de 10 secondes avant de sortir de la route dans Ben-Ahin (ES9). Toujours aussi pressé de rejeter ses erreurs sur les autres, François prétexte une mauvaise note pour justifier sa grosse sortie. Un argument qui ne tient pas la route bien longtemps lorsque vous connaissez le palmarès d'André Leyh et surtout, le faible kilométrage d'une spéciale connue et parcourue depuis de longues années...

Loix

Une erreur qu'allait également commettre Patrick Snijers alors qu'il occupait la troisième place provisoire loin derrière ce duo d'acrobates.

Casier

A la fin de cette première journée, la deuxième place est ainsi occupée par Bernd Casier, étonnant d'aisance et de maîtrise pour sa deuxième course avec la Skoda Super 2000 préparée chez René Georges.

Collard
 

Dans des conditions qu'il affectionne, Bernd occupe largement la tête de la catégorie des S2000 suite aux gros soucis électroniques rencontrés par Freddy loix qui a réparé sa Peugeot en pleine spéciale, démontant le tableau de bord et perdant un quart d'heure dans l'aventure.

Lietar

Dimanche, c'est donc la troisième marche du podium qui est encore en jeu. Olivier Collard, Paul Lietar, Dominique Bruyneel et Xavier Bouche la convoitent.

Jullien

Mais le temps est désormais sec et le beau soleil automnal assiste à la belle journé du vétéran Paul Lietar. Le moustachu installe définitivement sa Subaru Impreza WRC sur l'ultime marche du podium. 

Bruyneel

Finalement quatrième avec sa Subaru gr.A (en fait une groupe N équipée d'une bride de 32 mm), Collard a livré une prestation remarquable, résistant jusqu'au bout au retour de Dominique Bruyneel (Subaru Impreza WRC S5) et Xavier Bouche (Subaru Impreza WRC S9).

Béco

Bouche

Septième, Mélissa Debackere n'a convaincu que ceux qui veulent bien l'être. Toujours loin des chronos de Loix, elle s'approchait de ceux de Casier le dimanche mais celui-ci n'avait-il pas largement levé le pied?

Debackere

Saluons encore la belle 14e place de Thierry Neuville, vainqueur du Citroën racing Trophy. Disponible, sympa et doté d'un coup de volant exceptionnel, gageons que ce garçon trouvera chaussure à son pied pour 2010...

Neuville
  

Neuville'
     

12:12 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : condroz, 2009, tsjoen, snijers, duval, casier, bouche, beco, neuville, loix, jullien, ford, citroen, subaru, impreza, wrc, s2000 | | |