essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

En passant de la catégorie des monovolumes à celle des SUV, le Peugeot 5008 a plus que probablement fait le bon choix. Certes, il débarque dans un groupe où il devra affronter le Renault Koleos, le Nissan X-Trail, le Seat Kodiaq ou encore le Mitsubishi Outlander mais il semble parfaitement doté grâce à ses lignes réussies, ses motorisations modernes et son habitabilité plutôt convaincante.

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

J'aime bien

C'est sur l'excellent souvenir d'un Peugeot 3008 dans sa version Diesel la plus puissante que j'ai retrouvé son grand frère, le 5008, avec le même 2.0 Diesel dans une version dégonflée à 150 chevaux. Extérieurement, on apprécie beaucoup ce SUV 100% français qui parvient à se distinguer de confrères qui ont furieusement tendance à se ressembler. Le Peugeot s'offre une face avant qui lui est propre et où, bonheur devenu rare pour l'esthète que je suis, la calandre n'a pas pris une dimension pharaonique. Les lignes chromées placées sur les bords du capot ne sont pas sans rappeler un certain Range Evoque mais les flancs sont modérément sculptés tandis que les feux arrière proposent une griffe digne d'une lionne.

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

Plutôt malin

Semblable en tous points à celui du 3008, le meuble de bord est lui aussi très distinctif avec des cadrans minimalistes, une ordinateur de bord en position centrale, les boutons originaux se rapportant aux fonctions de celui-ci et... le petit volant auquel je ne m'habitue décidément pas. A la conduite, le 5008 n'est pas très différent de son petit frère avec un toucher de route assez fidèle malgré une direction trop légère. Le bouton Sport permet de durcir celle-ci artificiellement, d'offrir une réponse du moteur plus vive et de larguer toute la concurrence sur les petites routes sinueuses grâce, entre autres à son poids limité à 1.682 kg. Franchement, c'est à ce jour le SUV le plus dynamique qu'il nous ait été donné de conduire... 

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

J'aime moins

Je vous l'ai dit plus haut, je n'aime pas ce petit volant imposé désormais dans toutes les Peugeot. Le moteur tend également à se montrer plus gourmand lorsqu'on laisse le bouton Sport enclenché et que l'on profite du couple de 370 Nm mais on ne peut pas tout exiger de ce SUV. Le bon père de famille à qui il s'adresse devrait largement trouver son bonheur.

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

Pourquoi je l'achète

Avec un empattement de 2,84 m, le nouveau 5008 ne devrait éprouver aucun mal à accueillir valablement ses passagers, tout en veillant à ne pas se montrer trop encombrant: 4,64 m de long, soit 11 de plus que l'ancien 5008, et 19 cm de plus que le nouveau 3008 dont il dérive étroitement. Du monospace, il garde toutefois la capacité d'accueil de sept personnes, sur trois rangs, et reprend la formule consacrée des trois sièges indépendants identiques et réglable tant en longueur qu'en inclinaison, derrière lesquels se nichent deux sièges escamotables (mais aussi extractibles, et ne pesant que 11 kg par siège) formant le dernier rang. Un atout indéniable pour les familles nombreuses.

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

Pourquoi je ne l'achète pas

En dehors du fait que je n'ai pas une famille nombreuse, je n'achèterai pas le 5008 pour deux raisons. La première, c'est à cause de sa boîte de vitesses automatique à six rapports qui manque de répondant et la seconde, c'est plus simplement parce qu'il n'est pas disponible avec quatre roues motrices et qu'il perd ainsi l'un des rares atouts indéniables que l'on peut accorder aux SUV, celle de se sortir de n'importe quelle situation par tous les temps et sur toutes les routes. Mais c'est également grâce à cela que Peugeot peut le proposer, dans cette motorisation et cette finition, à partir de 33.101€.

essai,test,peugeot,5008,2.0,BlueHDI,150,EAT6,new,nouveau,SUV,7 places,français,traction,Active,finition,

 

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, peugeot, 5008, 2.0, bluehdi, 150, eat6, new, nouveau, suv, 7 places, français, traction, active, finition | | |

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

C'est à Barcelone que Citroën nous a invité à venir découvrir sa dernière nouveauté, la Citroën C3. Une voiture importante pour une marque encore en convalescence qui tente vaille que vaille de retrouver une place en vue dans la production automobile mondiale. Pour y parvenir, les têtes pensantes ont choisi de jouer à fond la carte de la marque populaire, c'est à dire proche des gens et de leur façon de vivre l'automobile. Une stratégie qui passe par un retour des concessions dans les centres-villes mais à travers des espaces plus petits puisque 90% des futurs acheteurs auront déjà configurés leur future C3 sur internet avant de passer les portes du vendeur.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Pour sa nouvelle C3, Citroën a choisi de privilégier quatre axes: le design, la personnalisation, le confort et la technologie. Pour le premier point, nous sommes resté dubitatifs devant la face avant particulièrement massive et bien trop épaisse à notre goût. Mais les goûts et les couleurs... Heureusement, il est possible de choisir sa C3 sans les Airbump. Pour le reste, il existe 36 combinaisons de coloris possibles et quatre ambiances intérieures. L'ambiance classique est plutôt neutre (gris et noir) tandis que nous avons eu droit à la ligne Metropolitan Grey qui joue avec des teintes claires et des tissus chauds que l'on retrouve sur le tableau de bord. Reste à voir comment ceux-ci vieilliront... Il existe également l'ambiance Urban Red qui joue sur les contrastes entre les couleurs vives et enfin l'Hype Colorado qui mélange les gris et les bruns jusque sur la jante du volant. Vous l'aurez compris, les possibilités de personnalisation sont réelles.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Avec le confort en troisième point-clé, Citroën souhaite, là aussi, revenir à ce qui a fait sa force en son temps. Et nous avouerons que là aussi, l'objectif est atteint avec des sièges larges et moelleux tandis que les suspensions souples répondent là aussi au cahier des charges. A l'arrière, l'espace est généreux même si la hauteur de toit est abaissée, design oblige. Le coffre de 300 litres est assez remarquable pour la catégorie.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Enfin, la technologie proposée à bord de cette voiture du segment B est assez impressionnante avec ses systèmes d'aides à la conduite dignes des plus grandes: le régulateur/limiteur de vitesse, l'assistance anti-dévoiement, la reconnaissance des panneaux avec adaptation de la vitesse sans oublier le détecteur de somnolence que l'ont trouvent de série sur toutes les versions. Une aide au démarrage en côté et une caméra de recul avec aide au stationnement arrière sont disponibles en option. Et pour ses clients les plus geeks, Citroën propose une caméra derrière le pare-brise, une dashcam intégrée donc, qui vous permet de prendre des photos ou de filmer vos déplacements avec un angle de vue de 120 degrés. Ce dispositif est pourvu d'une fonction GPS et d'une mémoire interne de 16 Gb. Les images peuvent ensuite être téléchargées grâce à une connexion en ligne et une application sur smartphone (exemple ci-dessous).

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Pour ce premier essai, Citroën avait mis à notre disposition deux motorisations essence à savoir le 1.2 litres de 82 ch et le même PureTech dans sa variante de 110 ch accompagnée de la nouvelle boîte automatique. Dans le premier cas, nous avons découvert une voiture agréable en ville où son manque de punch n'est pas trop pénalisant. Mais en prenant l'autoroute et quelques jolies routes tortueuses des environs de Barcelone, nous avons découvert un tout autre visage de la voiture. La mollesse de ses suspensions et le manque de maintien des sièges ne favorisent guère les déplacements sur les nationales tournicotantes. Si vous aimez conduire et que les virages vous amusent, cette voiture n'est pas faite pour vous. L'ESP ne cesse de se déclencher, vous privant d'une puissance que vous n'avez déjà pas.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Heureusement, le lendemain, en compagnie de la version 110 ch, nous avons retrouvé un plaisir de conduire malgré la transmission automatique indubitablement pas conçue pour les sportifs. Les suspensions raffermies et la puissance supplémentaires offrent suffisamment de plaisir pour profiter au maximum des jolies routes totalement désertes qui s'offrent à nous. Au niveau des tarifs, la Citroën C3 PureTech 1.2 82 Feel est annoncée à 14.995 euros. Comptez 18.445 euros pour une 110 ch en finition Shine et 16.895 euros pour une 1.6 BlueHDI 75 Feel.

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

Conclusions

Soyons francs, cette nouvelle C3 est une réussite et devrait plaire au plus grand nombre. Modèle capital pour Citroën puisqu'il constitue 1/5ème de ses ventes totales, celle qui sera commercialisée ce mois-ci constitue une proposition rafraîchissante dans un segment très concurrentiel. Confortable, spacieuse et particulièrement moderne sur le chapitre technologique, elle devrait faire un malheur auprès des jeunes conducteurs qui pourront personnaliser leur modèle selon un large panel. Les amateurs de conduite devront attendre une hypothétique variante sportive, inspirée de la C3 WRC qui fera ses débuts au prochain Rallye de Monte-Carlo en janvier 2017...

essai,nouveauté,découverte,Citroën,C3,2016,5 portes,segment,B,commercialisée,1.2,essence,PureTech,BlueHDI,diesel,prix

12:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, nouveauté, découverte, citroën, c3, 2016, 5 portes, segment, b, commercialisée, 1.2, essence, puretech, bluehdi, diesel, prix | | |

Peugeot,208,restylée,moteurs,bluehdi,GTI,quartz,concept,car,salon,Genève,2015,django,scooter

La seule actualité de Peugeot au Salon de Genève consistait en un très léger lifting de la Peugeot 208. En fait, c’est sous le capot que les changements sont les plus importants. En effet, la 208 adopte les diesels qui répondent à la norme Euro6, à savoir les 1.6 BlueHDI en version 75 et 100 ch, particulièrement sobres puisque la consommation mixte est annoncée à 3 litres aux 100 km, pour 79 g de CO2 rejetés par km seulement.

Peugeot,208,restylée,moteurs,bluehdi,GTI,quartz,concept,car,salon,Genève,2015,django,scooter

Le 1.6 BlueHDI 120 complète l’offre, tandis qu’en essence le 1.2 Puretech turbo 110 ch vient compléter les 1.0 68 ch et 1.2 82 ch atmosphériques. Le 1.6 THP passe à 165 ch et la GTI 30e anniversaire devient un modèle à part entière au catalogue avec son 1.6 THP 208 ch. Elle est rebaptisée GTI by Peugeot Sport.

Peugeot,208,restylée,moteurs,bluehdi,GTI,quartz,concept,car,salon,Genève,2015,django,scooter

Déjà vu au Salon de Paris 2014, le concept Quartz semble déjà dépassé. Finalement, ce sont encore les deux roues qui nous ont intéressés avec son petit scooter 125 nommé Django et au style vraiment sympa.

Peugeot,208,restylée,moteurs,bluehdi,GTI,quartz,concept,car,salon,Genève,2015,django,scooter

Peugeot,208,restylée,moteurs,bluehdi,GTI,quartz,concept,car,salon,Genève,2015,django,scooter

16:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 208, restylée, moteurs, bluehdi, gti, quartz, concept, car, salon, genève, 2015, django, scooter | | |

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Peugeot enrichit son catalogue d'une 308 GT au penchant sportif. Ou plutôt de deux, car la compacte au label évocateur sera proposée avec des motorisations essence et diesel. Le bien connu 1.6 THP, déjà présent sous le capot de la féline dans sa version 155 ch, s'octroie 50 chevaux supplémentaires pour atteindre le chiffre de 205 à l'arrivée. Il s'associe d'emblée à un système Stop & Start et une boîte manuelle à six rapports. Plutôt destinée aux gros rouleurs, la variante 2.0 BlueHDi développe 180 ch, retransmis aux roues avant via une boîte automatique 6. Les performances annoncées sont alléchantes: la GT 1.6 serait capable d'abattre le sprint de 0 à 100 km/h en 7"5.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Pour contenir la fougue de ses mécaniques, le châssis de la 308 GT bénéficie d'un traitement de faveur. Il est rabaissé de 7 mm à l'avant et de 10 à l'arrière tandis que les amortisseurs disposent de butées hydrauliques, une technologie rare dans les voitures de série. Les jantes spécifiques chaussent des Michelin Pilot Sport 3 au format 18 pouces. L'anti-dérapage ESP peut se déconnecter, et, via une touche sur la console centrale, on passe en mode Sport: la sonorité moteur devient alors plus rageuse, et les instruments affichent, en temps réel, la puissance, le couple, la pression turbo, ainsi que les accélérations latérale et longitudinale. De plus, la réponse de l'accélérateur et la gestion de la boîte EAT6, fournie par le japonais Aisin, se veulent plus sportives. Cette dernière dispose, par ailleurs, de palettes au volant.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

De surcroît, la lionne éclaire la route avec des phares à diodes, sans supplément. Côté design, la Peugeot se distingue par des clignotants défilants, des entrées d'air supplémentaires, des rétroviseurs et un diffuseur noirs, ainsi qu'une double sortie d'échappement. Des logos GT parsèment la carrosserie, tandis que la teinte Magnetic Blue exclusive, réservée à cette version, ne laisse planer aucun doute sur son identité.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Quant à l'habitacle, il adopte des matériaux plus nobles, un pédalier en alu et des seuils de porte en inox, sans parler d'un volant sport. La liste des options s'annonce courte, car la dotation est d'emblée complète. Pour assister le conducteur, la 308 GT surveille la distance de sécurité, adapte la vitesse du régulateur, et freine même automatiquement si son capteur radar détecte un risque de collision. La surveillance des angles morts et l'aide au stationnement automatique complètent la panoplie, et l'écran tactile central est, bien sûr, présent.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Haute technologie, puissance, sobriété: il ne manque rien à ce duo de choc pour affronter les VW Golf GTD et GTI. Et pour ceux qui, comme nous, n'en n'ont jamais assez, les ingénieurs préparent déjà deux moutures encore plus féroces du 1.6 THP, dont une 308 GTI de 230 ch environ puis une 308 R qui serait capable de titiller la Golf R, pourtant créditée de 300 ch.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

12:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peugeot, 308, gt, 1.6, thp, 205 ch, 2.0, 180 ch, bluehdi, diesel, essence, sportive, dynamique, berline, 5 portes, mondial, paris, salon | | |