livre,bouquin,ouvrage,publication,littérature,librairie,Thomas,Bastin,Belgian,Audi,club,winning,spirit,histoire,rallye,circuit

Déjà l'auteur d'un excellent ouvrage consacré aux 50 ans du Belgian VW Club, notre insatiable confrère Thomas Bastin s'est à nouveau lancé dans un travail de Titan consacré cette fois à l'histoire du Belgian Audi Club. Plus cossu avec sa couverture cartonnée, ce livre s'est offert un invité d'honneur pour sa préface signée par le Docteur Ullrich. Voilà qui fixe d'emblée le niveau.

livre,bouquin,ouvrage,publication,littérature,librairie,Thomas,Bastin,Belgian,Audi,club,winning,spirit,histoire,rallye,circuit

Comme pour son premier ouvrage, Thomas s'est plongé dans les archives pour nous en apprendre un maximum sur les premières courses des Audi chez nous, à l'image de l'Audi 80 GT vue aux 24 heures de Francorchamps en 1974. Mais c'est surtout l'engagement de l'Audi Quattro aux couleurs de Belga pour Marc Duez aux Boucles de Spa de 1983 qui va marquer les débuts réels des opérations spéciales du Belgian Audi Club emmené par l'inénarrable et regretté J-G Mal-Voy. On ne va pas retracer ici toute l'histoire de ces 37 années de coups mémorables. Thomas Bastin fait cela bien mieux que nous en allant à la rencontre de ceux qui ont vécu ces courses à l'époque.

livre,bouquin,ouvrage,publication,littérature,librairie,thomas,bastin,belgian,audi,club,winning,spirit,histoire,rallye,circuit

Des témoignages qui apportent un indéniable côté authentique. Et puis ce qui est remarquable chez mon jeune confrère, c'est le talent qu'il a de ne pas reproduire sur papier le langage qu'il utilise lors de ses commentaires sur circuit ou à la télévision. L'écriture est agréable, peu redondante et les chapitres ne sont jamais trop longs. Les légendes des photos ont l'intelligence d'apporter encore un peu d'info par rapport à ce qui a été dit dans le texte principal. On perçoit également toute la méticulosité et le perfectionnisme du namurois dans l'absence de la moindre faute d'orthographe. Enfin si, deux (dans des légendes de photo), mais sur un total de 348 pages, on peut vous dire que ce n'est rien par rapport à certaines publications, annuelles, souvent prises en référence! Elles auraient bien besoin du même relecteur...

Infos pratiques

Winning Spirit since 1980

Edité par le Belgian Audi Club

348 pages

437 photos/illustrations

Textes : Thomas Bastin

Traduction néerlandaise : Nico Lepoutre

Prix : 40 euros pour les non-Membres (+ 10 euros de frais de livraison)

Prix spécial Membres : 35 euros (hors frais de port), mais… les Membres du Belgian Audi Club peuvent commander le livre gratuitement auprès du secrétariat du Club avant les Total 24 Hours of Spa. Ils ne devront alors s’acquitter que des frais de livraison de 10€. La commande doit toutefois être faite au plus tard le 25 juillet et l’envoi sera effectué en août.

Infos et commandes : info@belgianaudiclub.be ou 02/640.80.14

livre,bouquin,ouvrage,publication,littérature,librairie,Thomas,Bastin,Belgian,Audi,club,winning,spirit,histoire,rallye,circuit

21:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, bouquin, ouvrage, publication, littérature, librairie, thomas, bastin, belgian, audi, club, winning, spirit, histoire, rallye, circuit | | |

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Avec quatre victoires consécutives à son actif, il est inutile de chercher bien loin le nom du favori pour cette quarantième édition du Sezoensrally. Freddy Loix, large leader du championnat, endossera évidemment l'habit de favori sur sa Skoda Fabia R5. Mais ses concurrents ne sont assurément pas prêts à dérouler le tapis rouge pour le Limbourgeois.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, Kris Princen sera particulièrement motivé. Au Rallye de Wallonie, le pilote Peugeot s'était laissé surprendre par une route plus mouillée que prévu, précisément au moment où il avait entamé son attaque pour s'emparer de la première place. La terre de Bocholt n'a plus de secrets pour Princen, qui visera de nouveau la victoire dans le Nord du Limbourg.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Un autre Limbourgeois jouera le rôle d'outsider: Patrick Snijers. Mais tout le monde sait qu'il adore cette épreuve et son parcours spécifique. Si son expérience sera un atout, il devra découvrir d'autres paramètres. En effet, Patrick Snijers disputera son premier rallye au volant d'une Ford Fiesta R5 Evo. "Pour ce rallye, nous bénéficions du soutien de Car Cave, une entreprise de Hasselt," explique Patrick Snijers. "J'ai demandé des offres un peu partout pour une R5 et mon choix s'est finalement porté sur une Fiesta R5 Evo de l'équipe italienne Step Five, basée près de Rome. Je ne sais pas encore exactement avec quels pneus nous roulerons. Nous essayons de convaincre DMack de nous suivre. Elfyn Evans a déjà prouvé que ces pneus fonctionnent bien sur la Fiesta R5 Evo. Je serai aussi pour la première fois secondé par Cindy Verbaeten. S'il subsiste encore quelques inconnues, je suis particulièrement impatient d'être à nouveau au départ à Bocholt sur une voiture de pointe!"

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

L'Irlandais Stephen Wright sera de retour à Bocholt en compagnie d'Eddy Smeets. Sa Ford Fiesta R5 dotée d'un moteur Evo sera chaussée de pneus Pirelli. L'an passé, Wright avait terminé sur le podium à Bocholt. Ce sera d'ailleurs à nouveau son objectif cette année.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ces deux Ford devront évidemment compter avec la Skoda Fabia R5 de Vincent Verschueren, qui avait signé au Rallye de Wallonie de bons chronos dans sa quête de la deuxième place. Si la terre de Bocholt n'est pas le terrain de jeu préféré de Vincent Verschueren, il visera au moins une place sur le podium. Les autres R5 au départ seront aux mains de Jourdan Serderidis et Tom Van Rompuy, les seuls représentants de DS.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Nous sommes également curieux de voir où pourra se situer Guino Kenis avec sa Mini JCW WRC équipée d'une bride RRC. Le distributeur BMW de Turnhout souhaiterait se mêler au top 5. C'est ce dont rêvent aussi les pilotes des Mitsubishi les plus rapides, comme Jonas Langenakens, toujours très à l'aise dans le Limbourg, mais aussi Steve Bécaert et Hein Jonkers.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Les BMW de la M-Cup assureront une fois encore le spectacle. Steven Dolfen sera quant à lui la référence idéale pour les jeunes loups en R2, Polle Geusens, Jelle Vermeire et Romain Delhez.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, nous pouvons donc nous attendre une fois encore à un beau rallye. Et à Bocholt, l'atmosphère est toujours particulièrement agréable. Ce sera encore plus le cas cette année puisque l'épreuve célèbre sa 40ème édition!

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

15:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, belgian, rally, championship, championnat, belge, bocholt, sezoens, loix, princen, snijers, skoda, peugeot, ford, fabia, 208, t16, r5, fiesta | | |

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Le rallye de Wallonie a présenté, ce week-end, le plus beau plateau du championnat de Belgique des rallyes (BRC) depuis le début de saison. Parmi la vingtaine de voitures de pointe au départ, on dénombrait notamment 13 R5, 4 RGT et 4 WRC et plus d'une dizaine de candidats au podium final.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Une météo exécrable s'était aussi invitée, provoquant de multiples rebondissements. A commencer par le retrait trop précoce de Kris Princen (Peugeot 208 T16 R5), deuxième du général après son meilleur temps dans l'ES3 avant de partir en tonneaux dans la spéciale suivante. Si la course perdait un ténor, c’est surtout le championnat qui va désormais perdre de son intérêt. Certes, à ce moment-là de la journée, ceux qui sont lassés des succès de Freddy Loix (Skoda Fabia R5) pensent qu’il a trouvé son maître en la personne d’un François Duval (DS3 R5) toujours aussi talentueux.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Très en verve sur les pentes de la Citadelle vendredi soir, le pilote de Cul-des-Sarts - qui retrouvait le volant d'une voiture de pointe 3 ans après - n'avait pas attendu ce retrait pour occuper la tête de la course avec sa DS3 R5. Position qu'il conforta durant les deux premières boucles inondées du samedi (et 5 meilleurs temps) pour porter son avantage à plus d'une demi-minute sur Freddy Loix.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Partagé entre l'envie de viser la victoire et l'opportunité de prendre une vraie option sur le titre en jouant placé, celui-ci relançait le suspense dans l'ultime boucle de la journée en alignant 3 scratches pour revenir à 22 secondes. Dudu ne tardait pas à réagir signant son 7e meilleur temps dans Wartet avant de sortir pour le compte dans le dernier chrono du jour.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

De quoi offrir une voie royale à Freddy qui pouvait alors gérer, sur les spéciales ensoleillées du dimanche, un avantage d'une cinquantaine de secondes par rapport à Xavier Bouche (Skoda Fabia R5) pour signer, en tête d'un quatuor de Skoda, une quatrième victoire consécutive cette année dans le BRC, un quatrième podium consécutif au rallye de Wallonie et prendre une belle option sur un... quatrième titre de champion de Belgique! Loix compte déjà 80 points contre 48 à Princen.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

En dehors des sorties de route, les voitures françaises ont encore fait preuve d’une bien piètre fiabilité. Et ce n’est pas un hasard si ce sont quatre Skoda qui occupent les quatre premières places. Bien sûr, à force de casser leurs prix, certaines équipes jouent dangereusement avec la fiabilité de leur machine. Et puis comment peut-on gérer une équipe qui engage sept voitures sur le rallye en ayant les deux directeurs de ce team dans la course? Bref, chez J-Motorsport, il serait peut-être temps de resserrer quelques boulons au niveau de l’équipe dirigeante, quitte à faire des choix extrêmes.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Par contre, chez Caren Burton, cela aurait pu être un week-end parfait si ce diable de François était resté sur la route. Malheureusement, même si l’on a parfois l’impression que Duval roule le coude à la portière, on ne signe pas des chronos aussi hallucinants en ne prenant pas des risques. Et si Guillaume Dilley avait pu rejoindre l’arrivée au milieu des Skoda.  Malheureusement, son embrayage le lâchait dimanche à la mi-journée…

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

D'autres duels ont tenu les spectateurs et suiveurs en haleine le dimanche. Comme celui entre les Fordistes Xavier Baugnet et Adrian Fernémont qui disposaient tous deux de Fiesta R5 2015. Rapidement dans le top 10, ces deux-là ont finalement joué la 5e place, tout le mérite revenant au local Fernémont, chaussé de Yokohama, qui a brillamment découvert en course le pilotage d'une R5 pour terminer à 7 petites secondes de son expérimenté adversaire.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

Duel également entre l’extra-terrestre Stéphan Hermann et Fred Bouvy, 8e et 9e, qui alignaient des voitures aux antipodes l'une de l'autre. Avantagée le samedi sous la pluie, la petite Fiat Punto HGT du talentueux germanophone, victorieux en NCM, a finalement tenu tête à la surpuissante Porsche 997 GT3 d'un Bouvy, décidément à l'aise partout, bien revenu le dimanche et qui a empoché la victoire en RGT.

belgian,rally,championship,rallye,wallonie,loix,skoda,fabia,r5,bouche,Verschueren,allart,wrc,ford,fiesta

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgian, rally, championship, rallye, wallonie, loix, skoda, fabia, r5, bouche, verschueren, allart, wrc, ford, fiesta | | |

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

Ceux qui nous suivent depuis longtemps le savent, Le Rédacteur Auto est un lecteur boulimique. Aujourd'hui, c'est d'un livre 100% belge que nous avons choisi de vous parler. Pour fêter les 50 ans du Belgian VW Club, ses dirigeants ont choisi de raconter, à travers les 240 pages d'un chouette bouquin, toute l'aventure de ce club. Et grâce à la plume particulièrement inspirée mais surtout très juste (au sens propre comme au sens figuré) de Thomas Bastin, nous nous sommes plongés avec délectation dans la fabuleuse histoire de ce club.

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

Le récit de ses débuts avec les Formule Vee et de ses premiers pas en rallye est particulièrement instructif pour nous puisqu'il s'agit d'une période où nous n'étions pas nés. Mais par la suite, l'histoire reste très agréable à lire parce qu'elle est truffée d'anecdotes et de récits tous plus truculents les uns des autres. Avec toujours, en filigrane, la présence de J-G Malvoy qui était de tous les coups avec ses 1000 idées à la minute! Ce bouquin lui rend évidemment hommage.

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

Mais il nous fait aussi découvrir des disciplines mois médiatiques où le VW Club a toujours tenu à être présent pour constituer cette grande famille liée à la marque. Les primes ont toujours été les bienvenues chez les compétiteurs, quelle que soit sa discipline de prédilection. Le slalom, la course de côte, le circuit ou le rallye, le Belgian VW Club a toujours tenu à soutenir tous ses représentants. Un large chapitre est également consacré aux membres de ce club qui se voient proposer chaque année des déplacements très instructifs auprès de la maison mère où sur certaines compétitions.

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

Vous l'aurez compris, ce livre retrace la riche histoire du club en Belgique de manière très agréable qui traduit bien son esprit familial, amical et décontracté tout en restant toujours professionnel lorsqu'il s'agissait d'affronter une concurrence internationale... Vous l'aurez compris, cette publication bilingue est un must have pour tout amateur de l'histoire belge du sport automobile. Vous pouvez le commander via le site du Belgian VW Club. Vous pouvez également l'obtenir en PDF mais il est tellement plus agréable de le tenir entre les mains!

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

librairie,livres,belgique,thomas,bastin,50 ans,belgian,VW Club,publication,histoire,rallyes,circuit,compétition,monoplace,2016

tcr,benelux,2016,belgique,circuit,tourisme,avenir,volkswagen,golf,belgian,vw,club

Depuis l’annonce de l’arrivée du TCR Benelux en 2016, le Belgian VW Club n’a jamais caché son enthousiasme pour cette nouvelle compétition faisant la part belle aux voitures de tourisme. C’est donc avec joie qu’il peut annoncer aujourd’hui que trois Golf TCR – au minimum – devraient être au départ de la première saison. «Volkswagen Motorsport nous a en effet confirmé que trois exemplaires seront livrés à deux équipes belges», se réjouit Charles-Henri Bonnet, le Secrétaire Général du Belgian VW Club. «Le Delahaye Racing a commandé deux Golf et le DVB Racing sera l’heureux propriétaire d’une monture identique d’ici peu. Les livraisons sont prévues pour le premier trimestre de l’année 2016, soit largement à temps pour que les deux équipes puissent se préparer au mieux en vue de la saison, qui débutera fin mai.»

Cette excellente nouvelle, à la fois pour le Belgian VW Club, pour les deux équipes et pour le championnat, renforce la volonté du Club d’accorder son soutien aux teams et aux pilotes qui auront misé sur la Golf pour disputer le TCR Benelux l’an prochain.

tcr,benelux,2016,belgique,circuit,tourisme,avenir,volkswagen,golf,belgian,vw,club

«Nous sommes encore en discussion pour l’instant et tout dépendra du budget total que nous pourrons réunir», précise Charles-Henri Bonnet. «Mais il est évident que le Belgian VW Club fera tout son possible pour aider, notamment financièrement, les équipes roulant avec une Volkswagen. Dès que possible, nous préciserons la nature exacte de ce soutien.»

S’il est évidemment trop tôt pour annoncer les équipages qui seront amenés à piloter les différentes VW Golf TCR, le Belgian VW Club et les deux teams ont bon espoir de réunir des pilotes en mesure de revendiquer les victoires. On en reparlera bientôt ! (Photos: Jacques Letihon)

16:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tcr, benelux, 2016, belgique, circuit, tourisme, avenir, volkswagen, golf, belgian, vw, club | | |

rallye,belgique,manche,EBR,East,Belgian,Rally,boycott,absence,

Le Rédacteur Auto se réjouissait d'assister enfin à l'avant-dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes ce samedi dans la charmante région de St Vith. Malheureusement, il vient de recevoir une fin de non recevoir à sa demande d'accréditation, notre site n'étant pas jugé suffisamment pertinent par le comité organisateur. Travaillant dans la presse automobile depuis bientôt vingt ans pour de nombreux médias, c'est le genre de message que nous n'aimons vraiment pas recevoir. Heureusement, il y a bien d'autres choses à faire, nettement plus agréables, pour un samedi!

12:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rallye, belgique, east, belgian, rally, st vith, brc, championnat, présentation | | |

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Durant 15 ans, l'Omloop van Vlaanderen a été dominé par les WRC. La 56ème édition mettra vraisemblablement un terme à cette série. La participation de Benoît Allart n’est pas encore tout à fait assurée et Jourdan Serderidis ne se compte pas parmi les prétendants à la victoire sur sa DS 3 WRC. Le vainqueur, nous le trouverons certainement parmi les ténors alignant une R5, les voitures de la nouvelle génération.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Et le premier, c’est bien évidemment Freddy Loix, qui a signé dès son premier rallye avec la nouvelle Fabia R5 un 10ème succès à Ypres. La nouvelle arme de Skoda a d’ores et déjà démontré sa fiabilité et Freddy Loix reste la référence. Une victoire à Roulers lui permettrait de faire un pas définitif en direction du titre. Mais le vainqueur de l’an dernier, Kris Princen, entend bien l’en empêcher.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Avec sa Peugeot, Kris Princen veut marquer les esprits. Et après trois abandons, il n’a évidemment rien à perdre. Il attaquera donc au maximum. À Ypres, Vincent Verschueren a fait le plein de confiance en s’offrant la troisième place. À Roulers, le pilote GoDrive visera le podium pour revendiquer en fin d’année le titre de vice-champion. En l’absence des deux pilotes officiels DS en R5, Vincent Verschueren sera le seul à défendre avec le statut de pilote privé les couleurs de la marque française dans la catégorie-reine.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Il ne faut évidemment pas perdre de vue les Ford. Si Davy Vanneste a malheureusement dû déclarer forfait, Didier Duquesne sera l’un des candidats aux places d’honneur sur la Fiesta R5 aux couleurs de Renties. Sur le podium à Bocholt, le jeune Irlandais Stephen Wright apprécie aussi les spéciales rapides de la région de Roulers. Autant de références pour Tom Van Rompuy, qui effectuera ses débuts en R5 sur la Fiesta de Bernd Casier.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Pour le Top 10, il faudra aussi compter sur divers pilotes Mitsubishi, comme Bert Coene et Johan Faes, mais aussi les meilleurs jeunes en traction avant. Ce n’est pas un hasard si Guillaume Dilley occupe la deuxième place du Championnat de Belgique sur sa DS 3 R3T.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Le Bruxellois va devoir se battre pour décrocher une nouvelle victoire dans la catégorie puisque Kevin Demaerschalk effectuera son retour le week-end prochain. Tout comme Hugo Arellano, dont la vitesse de pointe avait été soulignée voici deux ans à peine par Malcolm Wilson quand le jeune Luxembourgeois s’était payé le luxe de battre Elfyn Evans, aujourd’hui pilote officiel en WRC, dans le cadre d’une opération de détection de jeunes talents.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

La Porsche de Chris Debyser sera la seule GT au départ. Les pilotes de la BMW M Cup assureront leur part de spectacle. Avec 14 BMW au départ, la M Cup est du pain béni pour le BRC, surtout que des pilotes comme Franky Boulat, Tobi Vandenberghe et Kurt Braeckevelt pourront aussi briller au niveau du classement général.

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

Avec également les Juniors en R2, un joli plateau en Historic et 25 concurrents en Criterium, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet Omloop van Vlaanderen un très bel événement!

Omloop,vlaanderen,BRC,Belgian,Rally,Championship,championnat,belgique,Loix,Princen,Verschueren,Skoda,Peugeot,Citroën

21:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omloop, vlaanderen, brc, belgian, rally, championship, championnat, belgique, loix, princen, verschueren, skoda, peugeot, citroën | | |

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

Depuis la terrible désillusion au Rallye d’Ypres, une incertitude taraudait tous les amateurs et les inconditionnels du championnat belge des rallyes. Qu’ils se rassurent, car, aujourd’hui, Peugeot Belgique-Luxembourg, DG Sport et Kris Princen ont le plaisir de leur annoncer la poursuite de leur aventure en BRC pour le restant de la saison!

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

Aucun membre de l’équipe de Kris Princen et de Peter Kaspers n’en avait fait mystère : tous les acteurs participant au programme avec la Peugeot 208 T16 avaient conclu un accord jusqu’au rallye d’Ypres et évalueraient ensemble, au terme des six premières manches, la suite à donner au restant de la saison. Cette concertation a donc eu lieu entretemps et a débouché sur un résultat fantastique. Le programme de Kris et Peter est reconduit pour le restant de la saison. En d’autres termes, ils s’aligneront à l’Omloop van Vlaanderen, à l’East Belgian Rally et au Rallye du Condroz. Cette nouvelle a vivement enthousiasmé les trois parties.

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

«Excellente nouvelle», confie Alain Georges, Rally Manager de DG Sport, tout sourire. «Le sort s’est acharné sur nous au cours des six premières manches, mais nous ne nous étions pas trompés sur l’excellente alchimie au cœur de l’équipe. Nous savions qu’elle en avait encore sous le pied ! Après avoir essuyé ces revers, nous avons fait bloc pour poursuivre notre projet, preuve de la force et de la détermination de notre équipe. Je suis dès lors persuadé que de grands moments nous attendent encore!»

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

Même son de cloche chez Kris Princen: «Après Ypres, un sentiment de frustration m’a envahi, mais j’étais aussi animé par la volonté d’en découdre et de prendre ma revanche. Cependant, dans notre sport, ce n’est pas suffisant pour poursuivre l’aventure. La principale condition est de pouvoir disposer du budget nécessaire, ce qui suppose la conclusion d’accords détaillés. Nous y sommes arrivés précisément de la même manière dont nous avions commencé la saison : en toute transparence et avec des efforts déployés par toutes les parties. Cet accord permet à Peter et à moi-même de nous concentrer pleinement sur le volet sportif et de tout mettre en oeuvre afin d’aligner encore quelques excellents résultats.»

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

Peugeot Belgique-Luxembourg partage le même enthousiasme. «Nous avions commencé cette saison avec l’ambition de décrocher le titre. Après Ypres, il était hors de portée, mais nous entendions surtout prendre notre revanche et oublier ces déboires», confie Wim Doms, Directeur Communication de Peugeot Belux. «Cependant, nos échanges après le rallye d’Ypres ont mis en lumière que notre équipe ne se contenterait pas d’un seul résultat. La collaboration avec DG Sport et avec Kris et Peter a été si étroite cette saison que nous voulons l’envisager dans une perspective à plus long terme. Il importe aussi que toute l’équipe entretienne son rythme de compétition en attendant 2016. Beaucoup de discussions et de dialogues seront encore nécessaires avant de définir les grands traits de notre saison 2016, mais le fait de disputer les trois dernières manches de cette année, grâce à aux efforts considérables déployés par toutes les parties concernées, me remplit d’espoir et de motivation. Gageons que, cet automne, nous pourrons renouer avec le succès de la première manche en Hesbaye. En tout état de cause, la Peugeot 208 T16 fera encore beaucoup parler d’elle!»

Peugeot,Princen,Kris,championnat,belgique,rallye,omloop,East,Belgian,Condroz,208,T16,R5,accord,poursuite,2015

Prochain rendez-vous pour l’équipe Peugeot Belgique-Luxembourg: l’Omloop van Vlaanderen en septembre. (Photos: Alexis Bernard)

12:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, princen, kris, championnat, belgique, rallye, omloop, east, belgian, condroz, 208, t16, r5, accord, poursuite, 2015 | | |

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Le timing et les points de chute du Spa Rally figurent désormais sur le site officiel de l’épreuve (www.sparally.com). Le voile se lève donc progressivement sur cette deuxième manche du championnat de Belgique des rallyes à laquelle sont déjà inscrits près de cinquante équipages (BHR, VHC et VHRS).

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Comme annoncé, les festivités débuteront le vendredi 13 mars avec une boucle de trois tronçons chronométrés disputée deux fois. Les concurrents franchiront le podium dès 16h00 et se rendront d’abord à Ster-Rivage (9,14 km – 100% asphalte). Ils mettront ensuite le cap sur la spéciale-show de Fays (10,0 km – 1140 m de terre) pour en terminer par un rendez-vous mythique du sport automobile belge, la Clémentine (12,42 km – 3330 m de terre). Un regroup sera organisé à Theux entre les deux premières spéciales lors de chaque boucle, le retour des équipages à Spa étant prévu à partir de 22h25.

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

Le samedi 14 mars, les ténors se présenteront au podium à 08h10 avant d’attaquer une boucle de cinq étapes spéciales. Classique de la région spadoise, le premier rendez-vous Barisart-Creppe-Winamplanche (11,41 km – 840 m de terre) leur permettra de trouver le rythme avant de découvrir quatre tronçons inédits: Ferrières-My (9,34 km – 100% asphalte), Ouffet-Bende-Warzée (7,93 km – 600 m de terre), Sparmont-Fairon (7,31 km – 2070 m de terre) et Hodbomont-La Reid (10,20 km – 1140 m de terre). Cette boucle sera parcourue à trois reprises, un remote service étant prévu à Hamoir après chaque passage à Ferrières-My.

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

C’est donc au terme de vingt-et-une étapes spéciales – ou Regularity tests pour les concurrents VHRS – que les vainqueurs de ce premier Spa Rally seront fêtés comme il se doit sur le podium d’arrivée installé au centre de Spa à partir de 21h55. (Photos: site www.brc.be)

Spa,Rally,programme,parcours,dévoilé,Fays,Clémentine,vendredi,samedi,buffet,hamoir

20:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, brc, belgian, championship, 2015, programme, parcours, dévoilé, fays, clémentine, vendredi, samedi, ouffet, hamoir | | |

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

C’est une étape incontournable du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) chaque année. Programmée sur trois heures, la joute en lever de rideau des 24 Heures 2CV de Spa-Francorchamps récolte traditionnellement un joli succès. Ce sera encore le cas cette année, puisque pour l’avant-dernière manche de la saison 2013, largement plus de 50 bolides monteront en piste samedi dès 09h00 pour les qualifications, avant de s’affronter pour le meilleur entre 12h20 et 15h20.

L’incontestable nouveauté de cette ultime étape spadoise de l’année sera la concrétisation du projet ‘BGDC Young Driver’s Car’! On le sait, la compétition club sur circuit s’adresse aux amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups souhaitant effectuer leurs premiers pas en sport auto dans de bonnes conditions. Une dernière catégorie particulièrement choyée en cette fin de saison, puisqu’en unissant leurs efforts, les forces vives du BGDC vont permettre à trois jeunes issus du karting de loisir, en l’occurrence Régis Gosselin, Filipe Vieira et Mickael Derdul, de s’adonner à la course auto sur le plus beau circuit du monde. Des gaillards talentueux mais pas richissimes, qui se relaieront au volant d’une Suzuki Baleno appartenant à Patrick Van Billoen (Red Pat Racing Team), prise en charge au niveau logistique par l’équipe VDS Racing Adventures de Raphaël van der Straten, tandis que Pierre-Olivier Businaro mettra son expertise, son temps, son staff et ses installations au service de ces futurs champions. L’auto, déjà vue dans les courses club par le passé, sera engagée dans la Classe D de la Division 1, et elle ne passera forcément pas inaperçue.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Tous contre De Wit !

Outre ces jeunes loups aux dents longues, la course de samedi permettra sans doute aux BMW de la Division 3 de se mettre en évidence sur un tracé faisant la part belle à la puissance. Vainqueur à Mettet, Koen De Wit (M3 E46) part avec les faveurs des pronostics, mais il devra à coup sûr composer avec Geert Verwimp, Kris Geudens et Benoît Navez (M3 E36), Gaël Frère et Christian Heck (M3 E36), Jean-Pierre Blaise et Marc Pinckers (M3 E36), Guy Hoffeld et ses acolytes grand-ducaux (M3 E36), Grysouille-Spigeleer-Clermont, mais aussi les frangins Rasse (M3 E36), Huygens-De Cock-Van Goidsenhoven et le duo Huybrechts-De Coorman (M3 E36). Signalons le retour aux affaires de la famille Ronchail avec la Ford Focus #79, ainsi que celui de Dimitri Kluyskens, au volant d’une BMW M3 E36.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Comme il est de coutume en BGDC, les meilleures voitures de la Division 1 ne manqueront pas de s’immiscer entre les bolides de la D3. On pense naturellement aux références de la Classe D (2 litres) que sont la VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse, mais aussi des Clio III ou II de Paul Lejeune, Divoy-Asnong, Tanghe-Vandenabeele, Semoulin-Semoulin, Buffet-Buffet, Despriet-Van Colen, Crabbe-Longin-Piessens, Jeukenne-Schmetz-Heinen, Delvaux-Gérome-Marin, etc. Pour contrer cet essaim de bombinettes en colère, on pourra sans doute compter sur la Honda Integra de Willders et Ferrier, qui nous revient à chaque passage spadois, sur la Vauxhall Astra Coupé de Plennevaux et Kasters, malchanceuse à Mettet, ainsi que sur l’Abarth 500 de Peter Bens, Jozef Verhulst et Franky Boulat.

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Van Loo-Heyninck déjà de retour !

Sévèrement secoué lors des Coupes de Mettet, Johan Van Loo est parvenu à trouver une caisse identique de BMW 325i. Il figure donc bel et bien sur la liste des engagés en Classe E de la D1 en compagnie de Geoffrey Heyninck, au même titre que Jan De Vocht et Rudi Doms (325i), mais aussi Licops-Licops (Porsche 944).

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Enfin, en 1600cc, soit la Classe C de la D1, la bagarre fera de nouveau rage entre les Honda Civic de tous poils, avec dans les rôles principaux Van Damme-Van Billoen-Deridder (#5), Mascaux-Charlier (CRX, #6) et Thiroux-Gillion-Van Warbeck (#48), dont les moindres faux pas profiteront au gang des Suzuki Swift, emmené par les Lannaux, Franken, Goffard and co. Une hiérarchie qui sera peut-être bousculée par les jeunes et talentueux Nicolas Lamy et Andy Dewallef (Toyota Corolla), de retour après leur participation de Mettet…

Signalons que pour cette joute de Spa-Francorchamps, le BMW ClubSport Trophy fera son retour au sein du peloton du BGDC, Jan Horemans annonçant quelque 8 exemplaires des 325i E46 et E90. Une course dans la course qui devrait réserver de nombreuses surprises, comme le veut la tradition, avec notamment au volant Guino Kenis qui remet le couvert. Vous l’avez compris, le sport auto amateur sera roi ce prochain week-end sur le plus beau circuit du monde, et au risque de se répéter, force est de constater que les ingrédients du BGDC ne cessent de faire recette. Le rendez-vous est pris…

BGDC,belgian,gentlemen,drivers,club,spa-francorchamps,ultime,joute,manche,finale,championnat,tourisme,BMW,Renault,VW,

Photos Jacques Letihon (www.letihon.be

12:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bgdc, belgian, gentlemen, drivers, club, spa-francorchamps, ultime, joute, manche, finale, championnat, tourisme, bmw, renault, vw | | |