WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Nous avions été un peu vache avec Thierry Neuville à l'arrivée de la première manche du Championnat du Monde des Rallyes disputée sur les spéciales délicates du Monte-Carlo. Mais c'était avec le secret espoir de lui porter chance pour la Suède où il avait également une revanche à prendre sur 2017. Et le moins que l'on puisse écrire, ce soir, c'est que Thierry et Nicolas se sont montrés intraitables sur les spéciales très enneigées du Grand Nord! Ils ont parfaitement profité de leur position sur la route, vendredi, pour se construire un petit matelas sur la concurrence malgré des conditions compliquées.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Une première journée marquée par les chronos étonnants des Citroën C3 WRC d'Ostberg et Breen, favorisés par leur position sur la route bien balayée par leurs prédécesseurs, tandis que Tänak et sa Toyota Yaris WRC, auteurs du scratch dans l'ES2, s'installent en tête. Mais dès le chrono suivant, Thierry signe un meilleur temps et prend la tête de l'épreuve devant les Toyota de Tänak et Lappi. Notre compatriote ne quittera plus jamais cette place!

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Mikkelsen signe le MT dans la suivante et s'installe à la deuxième place devant Lappi, Ostberg et Breen. Tanak perd gros à cause de sa position sur la route et que dire d'Ogier qui est à la rue, totalement défavorisé par son rôle d'ouvreur, il pointe au delà de la 10è place. Il neige et même si les dameuses sont passées au petit matin, une nouvelle couche ralentit fortement le français qui se montre particulièrement irrité par cette situation.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

L'après-midi de cette première réelle journée de course, Neuville contrôle malgré le forcing de Lappi mais aussi de ses équipiers, Mikkelsen et Paddon, au sein du Hyundai Motorsport Team. Andreas revient même à une seconde de Thierry à l'issue du sixième chrono mais le Belge ne panique pas et rentre finalement au parc fermé avec un avantage de 4"9 sur Mikkelsen et 12"1 sur la troisième i30 de Paddon. Les Hyundai devancent alors les deux Citroën de Breen et Ostberg qui ont eux aussi profité de leur position sur la route immaculée.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Samedi, Thierry connaît des ennuis de sélecteur de vitesses mais il sauve les meubles en gardant Mikkelsen et Breen, qui a pris le meilleur sur Paddon, derrière lui. Et c'est même Mikkelsen qui s'offre un tête-à-queue dans l'ES10 laissant passer l'Irlandais tandis que Neuville a résolu ses problèmes de paddleshift. Voilà le podium constitué et il ne changera plus jusqu'à l'ultime spéciale. Dans l'ES11, Thierry et Nico signent un nouveau scratch pour montrer aux autres qu'ils restent bien les patrons.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Pour la fin de cette journée, Neuville a emporté deux roues de rechange et malgré cela, il signe son troisième meilleur temps dans l'ES13, reléguant Breen à 14" pendant qu'un mélodrame se déroule entre Meeke et Tänak qui se comprennent mal, l'anglais au ralenti envoyant l'estonien dans un mur de neige (+ de 2 minutes de perdues) alors que celui-ci le dépassait.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

C'est à l'issue de ce chrono que nos petits belges enfilent leurs nouvelles roues pour être à même de vivre sereinement les dernières spéciales du samedi, sachant que c'est lors de l'une d'elles qu'ils avaient tout perdu en 2017. Et dans l'ES14, lors du fameux jump de Colin's Crest, la Hyundai #5 a donné des sueurs froides à ses supporters même si, depuis l'habitacle, Neuville s'amusait de cette petite erreur de trajectoire avant d'aller disputer les deux spéciales-shows du jour sans trembler. Il termine cette journée de samedi avec 22"7 d'avance sur Breen et 32 sur son équipier Mikkelsen. Quatrième, Paddon doit surveiller Ostberg et Lappi qui peuvent encore espérer le doubler sur les 51 km qui restent à parcourir le dimanche.

WRC,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,Hyundai,i30,WRC,neige,

Finalement, Thierry va s'imposer en patron. Prudent dans la première du jour, il signe le second chrono dans la suivante avant de gérer parfaitement la Power Stage pour remporter une septième victoire sur une septième épreuve différente du WRC. Il devient ainsi le troisième pilote non-scandinave à s'imposer en Suède aux côtés de Sébastien Loeb (2004) et Sébastien Ogier (2013, 2015 et 2016). Mais le plus important, c'est qu'il s'installe en tête du classement du championnat du monde des pilotes avec 10 points d'avance sur Sébastien Ogier.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Le Français a connu un week-end compliqué, endossant une nouvelle fois son costume de Calimero. Pourtant, la règle du balayage dans les spéciales existe depuis des années mais Ogier continue à se plaindre de devoir partir en premier en fonction de sa position au championnat. Autre fait discutable, M-Sport a joué à fond la carte de la tactique lorsque Sébastien s'est élancé, avec l'autorisation d'un organisateur particulièrement bienveillant à son encontre, après tout le monde dans la Power Stage, où il récupérait 4 points, avant de demander à Evans de sacrifier sa dixième place au profit d'Ogier qui ramene ainsi 5 points d'un rallye difficile. Une attitude plutôt inhabituelle en rallye mais qui démontre que le Français craint Neuville puisqu'il grapille le moindre point.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Derrière Neuville, ce sont les francs-tireurs et les malchanceux du Monte-Carlo qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu à l'image de Craig Breen absolument impérial sur la neige suédoise. Contrairement à Meeke, qui s'est montré à nouveau très fébrile, le jeune Irlandais a pris de gros points et sauvé le week-end de Citroën. Les Rouges ont pu aussi compter sur un Ostberg souvent brillant ici et qui termine à une encourageante sixième place malgré le peu d'essais effectué avant la course. Au Mexique et en Corse, lors des deux prochaines manches, c'est Sébastien Loeb qui fera son retour dans la troisième C3 WRC!

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

En Suède, Hyundai a fait une bonne opération au championnat des constructeurs grâce aux jolies performances de Neuville mais aussi de Mikkelsen, excellent troisième, et de Paddon qui a retrouvé sa compétitivité même s'il a laissé sa quatrième place à la Toyota de Lappi dans l'ultime chrono. Si l'on excepte les boucliers arrière et les palettes de Thierry le samedi matin, les Coréennes ont fait preuve d'une belle fiabilité dans le Grand Nord!

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Du côté de chez Toyota, on pouvait se montrer déçu à l'issue de ce week-end. Respectivement 2e et 3e à Monaco, Ott Tanäk et Jari-Mari Latvala devaient, eux aussi, subir la neige fraîche lors de la première journée à l'issue de laquelle ils pointaient logiquement aux 8e et 9e places à plus d'une minute de Thierry. De son côté, le jeune Esapekka Lappi était 7e à 38". C'est lui qui va signer une fin de rallye en fanfare en venant arracher la quatrième place finale dans l'ultime chrono qu'il remportait d'ailleurs, prenant aisni les 5 points offerts au vainqueur de la Power Stage. Latvala termine le rallye à la septième place tandis que Tanak, un rien trop pressé de doubler un Meeke en perdition le samedi, plongeait au neuvième rang.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

Finalement, c'est Ford qui signe la prestation la plus décevante ici. On sait déjà ce qu'il est advenu d'Ogier et d'Evans qui lui a cédé sa piètre dixième place finale mais le jeune finlandais Teemu Suninen, qui occupait pourtant une belle sixième place le vendredi soir, n'a pas pu conserver le même rythme durant toute l'épreuve et terminait finalement en huitième position. Heureusement, Malcolm Wilson pourra se consoler avec la suprenante victoire du japonais Takamoto Katsuta en WRC2 à bord d'une Fiesta R5. Pourtant pas connue pour être la plus compétitive face aux Skoda Fabia, la Ford a permis à cet Asiatique de garder les Nordiques à bonne distance puisque le suédois Pontus Tidemand, qui échoue à 4"5 de la victoire!, et le norvégien Ole Christian Veiby n'ont jamais pu lui voler la vedette.

wrc,rallye,championnat,monde,suède,deuxième,manche,neuville,thierry,vainqueur,victoire,belge,hyundai,i30,neige

11:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, rallye, championnat, monde, suède, deuxième, manche, neuville, thierry, vainqueur, victoire, belge, hyundai, i30, neige | | |

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

A 72 ans, Tony Gillet conserve la verve et l'enthousiasme qu'on lui a toujours connu. Il nous a reçu dans ses ateliers de Gembloux où il faisait encore calme, ses mécaniciens étant tous en vacances avant une fin d'année qui s'annonce plutôt chargée pour le petit artisan wallon. Une belle occasion de revenir, en compagnie de ce sémillant septuagénaire, sur une aventure à nulle autre pareille.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Tout a commencé en 1992, 25 ans plus tôt, nous étions encore en ville, aux portes de Namur. Un garage tellement étroit que notre Vertigo actuelle n'y serait jamais entrée. D'ailleurs, mes mécaniciens n'osaient jamais me guider parce que nous avions un centimètre de chaque côté pour rentrer la voiture. Une fois sur deux, on touchait... pour l'instant, c'est très calme avant un gros boulot qui débutera en septembre."  

En 1992, Tony présente son premier prototype. Un exemplaire qui fut détruit par un journaliste, non pas lors d'un essai mais plus modestement, lors d'un mariage.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Quelqu'un l'a racheté il y a dix ans et nous aimerions bien le reconstruire à l'identique. Il faut savoir que la Vertigo a été la première voiture de route avec un châssis en carbone jusque avant la Mc Laren F1 dont nous ignorions l'existence. Avant, je faisais de la course de côte et j'avais déjà travaillé les matériaux composites puisque je roulais avec la F2 ex-Jabouille avec un V6 Renault. A l'époque, tout le monde me disait que j'étais fou. Il a fallu faire des milliers de pare-brise, créer des jantes, avant de passer le crash-test à l'UTAC à Montlhéry. C'était le gros stress parce que personne n'avait jamais expérimenté cela avec un châssis carbone mais nous avons réalisé les cinq tests avec le même châssis ce qui était unique! A l'époque, on lançait la voiture avec des élastiques dans un mur et de face."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Pour faire connaître la voiture, Tony décide alors de se déplacer aux USA lors du Salon de Detroit mais pour y être invité, il fallait se distinguer. Et très vite, l'idée de battre le record mondial du 0 à 100 km/h est apparue comme une évidence à l'ancien détenteur de ce titre à bord d'une Donkervoort. 

"A l'époque, les policiers ralentissaient la circulation et nous en profitions pour utiliser l'autoroute pour réaliser nos chronos. Nous faisions demi-tour via la berme centrale pour refaire le 0 à 100 km/h de l'autre côté. Comme toujours, nous étions pris par le temps et l'argent. L'auto est partie aux USA avant que le record ne soit homologué. Grâce à ce titre, nous avons été au centre de la manifestation. Le temps était de 3"966... Arrivé là-bas, cela nous avait fait une publicité incroyable mais il a fallu mettre un grand panneau pour préciser que l'auto était homologuée pour la route et qu'elle était commercialisée. On a alors vendu une voiture à un Tchèque. Nous avons été reçus par le roi Albert qui a toujours été passionné de belles voitures."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Ensuite, il y a eu l'aventure Philippe Streiff qui est venu chez Gillet pour se faire construire une voiture utilisable alors qu'il était tétraplégique. La petite équipe belge a réussi à lui construire une voiture équipée d'un joystick.

"Je me souviens qu'il avait un Renault Espace adapté à son handicap mais nous sommes allés plus loin puisqu'il n'y avait plus de volant ni de pédales dans sa Vertigo.  Pour la mettre au point, j'ai appris à conduire avec le joystick. Au début, c'est très doux mais lorsqu'il s'agit de freiner en tournant, cela se complique. Il a fait le tour du circuit de karting à Paris mais le public ne se rendait pas compte qu'il roulait sans volant. Sa femme m'a dit ce jour-: il est de nouveau pilote!" 

En 1995, on a été approché par Eric Van de Vyver pour réaliser une Vertigo de course mais il fallait modifier les ailes et le capot avant. L'auto a fait ses débuts en 1996 dans diverses courses réservées aux GT. En 1997, nous avions été pré-seléctionnés pour les 24 heures du Mans mais un changement de pont va immobiliser l'auto pendant cinq heures lors des essais pré-qualificatifs et Eric signera finalement un 4'24"156 insuffisant pour qualifier la voiture... Par la suite, la Vertigo remportera trois titres mondiaux en GT2.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Nous avons également été les premiers à faire des portes en élytre. Maintenant, toutes les supercars ont adopté ce système. Au début, nous avions choisi le Ford Cosworth et ses 220 ch. Puis on l'a poussé à 450 pour le record. Il y eut alors le petit 3.2 V6 Alfa de la GTA. Il était très performant en course et c'est avec lui qu'on a signé nos meilleurs résultats. On tournait en 2'24'' à Francorchamps. Ensuite, nous sommes passés au moteur Maserati donné pour 420 ch. En 2011, elle est renommée Vertigo .5 Spirit et s’approche de plus en plus d'une Supercar avec un programme de personnalisation permettant de faire passer le poids de 990 à 940 kg et le moteur de 420 à 500 ch." 

En 2008, le team s'est dissout alors qu'ils étaient champions en GT2 parce que l'équipe de Marc VDS souhaitait désormais viser les victoires au général avec des Ford GT. Deux ans plus tard, Gillet a été contacté par le carrossier italien Zagato après de longues négociations.

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"Nous devions adapter notre châssis à leur carrosserie en aluminium pour créer l'Alfa Romeo TZ III présentée aux concours d'élégance de la Villa d'Este mais aussi à Goodwood. Elle a remporté le concours dans la catégorie prototype. Il était prévu d'en construire une petite série mais le client n'en voulait qu'une! Cela nous a néanmoins ouvert des portes et après cela, il y a eu la Zagato Mostro en 2015. A l'époque, Stirling Moss a participé aux 24 Heures du Mans en 1957 avec une GT italienne surnommée "Mostro" (en fait une Maserati 450S dessinée par Costin, un ex-avionneur de chez De Havilland, et construite par Zagato). La version de 2015 s'en inspire. Cette fois, nous en avons construit cinq et elles sont vendues un million hors taxes."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Comme les supercars actuelles, la Vertigo est en effet construite autour d'une baignoire en carbone sur laquelle viennent se fixer les suspensions, la transmission et le moteur.

"Les pièces sont taillées dans la masse. Nous utilisons des moyeux SKF que vous retrouvez sur les Mc Laren et les Ferrari tandis que nous optons pour des freins AP Racing. Dès le départ, nous avons fait des suspensions in board à l'arrière mais avec le moteur Maserati ou encore pour les Zagato, nous avons opté pour le même principe de suspensions à l'avant. La boîte est une Quaife 6 vitesses séquentielles mécaniques. Le radiateur est fortement incliné et cela nous a bien aidé lors du fameux crashtest. Je peux rouler avec un châssis sans carrosserie. On les envoie en Italie où l'assemblage avec les carrosseries Zagato est réalisé."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Une collaboration qui se perpétue puisqu'il s'agit de construire à nouveau un rolling-chassis pour Zagato qui doit être construit pour le mois de février avant une nouvelle série de cinq voitures qui seront terminées en 2019. Nous supposons qu'il s'agit d'un showcar qui apparaîtra au Salon de Genève 2018. Et Tony Gillet se projette déjà plus loin avec un projet de moteur électrique pour un châssis roulant destiné à Zagato pour fêter ses 100 ans en cette même année 2019... 

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"En 25 ans, nous avons construit 30 Vertigo plus les six Zagato et la VDS... nous avons dû nous diversifier et parmi nos réalisations, nous sommes plutôt fiers du toit en plexiglass construit pour le mariage de Philippe et Mathilde. Nous ne disposions pas de la Mercedes en question mais nous avons pu nous entraîner sur la 600 Landaulet du roi Baudoin. Comme nous devions aller très vite, nous avions mis beaucoup de durcisseur et il a fallu arroser pour ne pas qu'il prenne feu. Nous en avions fait trois et c'est le deuxième qui s'est le mieux adapté..."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Il y eu également des 4x4 pour le Dakar à l'image des Nissan, à l'époque de Grégoire de Mévius, ou encore des Pro-Trucks comme celui de Vigouroux sans oublier des prototypage de pièces en carbone pour Airbus. 

"Grâce à Zagato, nous avons d'autres contacts avec de grandes maisons de design parce que la Mostro est homologuée comme une Gillet Vertigo et non une Zagato. Cela dit, ce n'est pas moi qui met le plus d'argent dans ce projet. J'attends toujours de trouver un repreneur... même si on me dit toujours que l'argent n'est pas un problème. En attendant, je suis parvenu à faire vivre 14 personnes et j'en suis plutôt fier. En fait, construire une Vertigo, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Comptez 200.000 euros pour une voiture neuve sans tenir compte des personnalisations."

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Pour ceux qui se poseraient la question, Tony nous a également raconté d'où venait la dénomination de sa Vertigo.

"Au départ, j'avais Hurican en tête. Mais ma fille, réalisatrice à la télévision belge, est rentrée un jour à la maison en me parlant de vertigo, comme le film d'Hitchcok. Mais c'est également le vertige des aviateurs lorsqu'ils font trop d'acrobaties. A l'époque, j'avais également parlé avec le papa de Renaud Kuppens, qui possédait plusieurs Mc Do, et qui m'avait dit que pour qu'un nom frappe les esprits, il fallait qu'il se termine par "O" ou "A". Et ce qui est incroyable, c'est que ce mot est prononçable dans de nombreux pays. Que vous soyez chinois, américain ou autre... et il m'a fallu pas mal de temps avant de parler d'une Gillet Vertigo. Pour moi, c'était une Vertigo!"

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Dans l'atelier, nous avons découvert trois Vertigo mais également des ancêtres. Une Alfa, une Osca ou encore une réplique de Ferrari 250 LM. C'est également grâce à ces activités que Gillet peut survivre. Nous avons également découvert deux coques très usées. Celle de la première Vertigo mais aussi celle de la voiture de course...

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

"En parlant de course, s'il est un pilote qui m'a marqué, c'est bien Maxime Martin qui avait roulé pour nous aux 24 Heures de Francorchamps en 2008, pour les 15 ans de la marque. Renaud Kuppens avait également un solide coup de volant. Et puis je me souviens d'un abandon à 15h45 toujours à Spa mais en 2002. A 14 heures, Fanny Duchateau se parque le long des rails au-dessus du Raidillon, suite au détachement de la rampe d'injection. Conseillée par nos mécaniciens, elle répare avec ses lacets, parvient à repartir et rejoint le stand sous les applaudissements du public. On arrête l'auto à 15h30 pour qu'elle termine la course mais elle arrive au-dessus du Raidillon et l'auto s'enflamme. Fanny retire son casque alors qu'elle aurait pu repartir. C'était des boules de gomme prises dans les pontons. Un coup d'extincteur et l'auto serait repartie!"

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

Vous l'aurez compris, à 72 ans, Tony a encore des projets plein la tête et nous devrions encore entendre parler de Gillet dans les prochains mois...

visite,atelier,tony,gillet,gembloux,vertigo,constructeur,belge,wallon,maserati,v8,propulsion,zagato

11:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visite, atelier, tony, gillet, gembloux, vertigo, constructeur, belge, wallon, maserati, v8, propulsion, zagato | | |

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Avec quatre victoires consécutives à son actif, il est inutile de chercher bien loin le nom du favori pour cette quarantième édition du Sezoensrally. Freddy Loix, large leader du championnat, endossera évidemment l'habit de favori sur sa Skoda Fabia R5. Mais ses concurrents ne sont assurément pas prêts à dérouler le tapis rouge pour le Limbourgeois.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, Kris Princen sera particulièrement motivé. Au Rallye de Wallonie, le pilote Peugeot s'était laissé surprendre par une route plus mouillée que prévu, précisément au moment où il avait entamé son attaque pour s'emparer de la première place. La terre de Bocholt n'a plus de secrets pour Princen, qui visera de nouveau la victoire dans le Nord du Limbourg.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Un autre Limbourgeois jouera le rôle d'outsider: Patrick Snijers. Mais tout le monde sait qu'il adore cette épreuve et son parcours spécifique. Si son expérience sera un atout, il devra découvrir d'autres paramètres. En effet, Patrick Snijers disputera son premier rallye au volant d'une Ford Fiesta R5 Evo. "Pour ce rallye, nous bénéficions du soutien de Car Cave, une entreprise de Hasselt," explique Patrick Snijers. "J'ai demandé des offres un peu partout pour une R5 et mon choix s'est finalement porté sur une Fiesta R5 Evo de l'équipe italienne Step Five, basée près de Rome. Je ne sais pas encore exactement avec quels pneus nous roulerons. Nous essayons de convaincre DMack de nous suivre. Elfyn Evans a déjà prouvé que ces pneus fonctionnent bien sur la Fiesta R5 Evo. Je serai aussi pour la première fois secondé par Cindy Verbaeten. S'il subsiste encore quelques inconnues, je suis particulièrement impatient d'être à nouveau au départ à Bocholt sur une voiture de pointe!"

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

L'Irlandais Stephen Wright sera de retour à Bocholt en compagnie d'Eddy Smeets. Sa Ford Fiesta R5 dotée d'un moteur Evo sera chaussée de pneus Pirelli. L'an passé, Wright avait terminé sur le podium à Bocholt. Ce sera d'ailleurs à nouveau son objectif cette année.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ces deux Ford devront évidemment compter avec la Skoda Fabia R5 de Vincent Verschueren, qui avait signé au Rallye de Wallonie de bons chronos dans sa quête de la deuxième place. Si la terre de Bocholt n'est pas le terrain de jeu préféré de Vincent Verschueren, il visera au moins une place sur le podium. Les autres R5 au départ seront aux mains de Jourdan Serderidis et Tom Van Rompuy, les seuls représentants de DS.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Nous sommes également curieux de voir où pourra se situer Guino Kenis avec sa Mini JCW WRC équipée d'une bride RRC. Le distributeur BMW de Turnhout souhaiterait se mêler au top 5. C'est ce dont rêvent aussi les pilotes des Mitsubishi les plus rapides, comme Jonas Langenakens, toujours très à l'aise dans le Limbourg, mais aussi Steve Bécaert et Hein Jonkers.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Les BMW de la M-Cup assureront une fois encore le spectacle. Steven Dolfen sera quant à lui la référence idéale pour les jeunes loups en R2, Polle Geusens, Jelle Vermeire et Romain Delhez.

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

Ce samedi, nous pouvons donc nous attendre une fois encore à un beau rallye. Et à Bocholt, l'atmosphère est toujours particulièrement agréable. Ce sera encore plus le cas cette année puisque l'épreuve célèbre sa 40ème édition!

BRC,belgian,rally,championship,championnat,belge,bocholt,sezoens,loix,princen,snijers,Skoda,Peugeot,Ford,Fabia,208,T16,R5,Fiesta

15:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brc, belgian, rally, championship, championnat, belge, bocholt, sezoens, loix, princen, snijers, skoda, peugeot, ford, fabia, 208, t16, r5, fiesta | | |

Décès,avis,nécrologie,Freddy,Rousselle,verviétois,Ferrari,Jaguar,Le Mans,24 heures,histoire,hall of fame,belge,pilote

Le pilote automobile belge Freddy Rousselle, double 4ème des 24 Heures du Mans 1956 et 1957 et membre du Le Mans Hall of Fame depuis 2013, est décédé le vendredi 25 mars à 15h25, entouré de l’affection des siens. Sportif de haut niveau, Freddy Rousselle avait débuté sa carrière de pilote moto en 1947, combinant vitesse, régularité et tout terrain. C’est à Francorchamps qu’il a participé pour la première fois à une compétition automobile, au volant d’une minuscule Aero Minor.

décès,avis,nécrologie,freddy,rousselle,verviétois,ferrari,jaguar,le mans,24 heures,histoire,hall of fame,belge,pilote

Ses brillants résultats dans le Liège-Rome-Liège lui ont procuré une renommée internationale, lui ouvrant les portes de l’équipe d’usine Standard-Triumph en 1956. Cette même année, c’est pour le compte de l’équipe d’usine Renault qu’il prend part au premier Tour de Corse. Il met aussi au point l’Etoile Filante Renault sur l’autodrome de Linas Montlhéry. Dès 1956, la prestigieuse Equipe Nationale Belge lui a aussi ouvert ses portes. C’est avec cette formation qu’il a participé à ses premières 24 Heures du Mans au volant d’une Jaguar Type D qu’il partageait avec Jacques Swaters. L’équipage belge se classe quatrième, une place que Freddy Rousselle conquiert à nouveau l’année suivante avec son ami Paul Frère, toujours sur Jaguar Type D de l’E.N.B. Son ultime participation en 1958 (Lister Jaguar E.N.B. avec Claude Dubois) se solde par un abandon sur bris de moteur.

décès,avis,nécrologie,freddy,rousselle,verviétois,ferrari,jaguar,le mans,24 heures,histoire,hall of fame,belge,pilote

Freddy Rousselle avait toujours conservé une affection particulière pour les 24 Heures du Mans. Il y était revenu quatre fois: en 1973 pour commémorer les 50 ans des 24 Heures, en 2007 pour commémorer sur la ligne de départ le jubilaire de sa quatrième place avec le grand Paul Frère, en 2013 pour fêter sa joyeuse entrée au Le Mans Hall of Fame, et en 2015, en anonyme, pour transmettre la flamme de la course à son petit-fils Gauthier. Celui-ci était épaté de voir le nombre de spectateurs qui reconnaissaient encore son grand-père… et le nombre d’autographes qu’il signait! Freddy Rousselle, de son côté, était heureux de voir que l’esprit et l’ambiance des 24 Heures du Mans n’avaient pas tant changé depuis les années 50’. De son passé de (jeune) résistant à ses derniers engagements au service des malades, Freddy Rousselle est aussi resté un homme de défis, profondément loyal, humaniste, bienveillant. Sa dignité et sa modestie forçaient le respect de ceux qu’il côtoyait, fidèle à sa devise: Allons de l’avant et ne capitulons jamais! (Christophe Gaascht)

20:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : décès, avis, nécrologie, freddy, rousselle, verviétois, ferrari, jaguar, le mans, 24 heures, histoire, hall of fame, belge, pilote | | |

Caractère,exclusive,préparateur,belge,kit,carrosserie,jantes,CW1,audi,VW,Range,Rover,Evoque,boucliers,spoilers,aileron,nouveaux,salon,Genève,2016

Bien moins ostentatoire, pour ne pas dire vulgaire, que certains collègues allemands, la firme belge Caractère s'exposait pour la première fois dans l'un des halls principaux du Palexpo et nous ne pouvions pas ne pas en parler. Comme première mondiale, la société basée dans le zoning de Werbomont (le village de ma grand-mère maternelle!) exposait une nouvelle Audi A4 Avant 2.0 TDI et dotée d'un kit carrosserie et de jantes inédites.

Caractère,exclusive,préparateur,belge,kit,carrosserie,jantes,CW1,audi,VW,Range,Rover,Evoque,boucliers,spoilers,aileron,nouveaux,salon,Genève,2016

Le nouveau kit carrosserie comprend différents éléments de très bonne facture: un nouveau pare-chocs avant, un aileron arrière, un bouclier arrière avec une double sortie d’échappement et des jupes latérales. Et comme les Range Evoque & classiques exposés sur le stand, cette Audi blanche est équipée de belles jantes CW1 de 20 pouces qui sont disponibles soit en noir brillant, soit en bi-couleur titane et gris aluminium.

Caractère,exclusive,préparateur,belge,kit,carrosserie,jantes,CW1,audi,VW,Range,Rover,Evoque,boucliers,spoilers,aileron,nouveaux,salon,Genève,2016

Caractère,exclusive,préparateur,belge,kit,carrosserie,jantes,CW1,audi,VW,Range,Rover,Evoque,boucliers,spoilers,aileron,nouveaux,salon,Genève,2016

16:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : caractère, exclusive, préparateur, belge, kit, carrosserie, jantes, cw1, audi, vw, range, rover, evoque, boucliers, spoilers, aileron, nouveaux, salon, genève, 2016 | | |

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Alors que plusieurs de ses petits camarades issus du karting ont décidé de passer aux voitures à essuie glaces, Gilles Magnus, jeune Anversois de 16 ans, va tenter cette année sa chance au sein de l’Auto Sport Academy, le championnat français de Formula Renault 1.6 autrefois appelé Formula Campus ou F4.

«J’ai eu l’occasion d’effectuer des tests sur une TCR et en formule,» explique l’étudiant de Schoten, vice-champion lors du World X30 Jr Challenge 2014 au Mans et 2e du Challenge Europa, toujours en Junior, l’an dernier à Castelletto. «Et ma préférence va clairement à la monoplace dont le poids et le pilotage se rapprochent plus du kart. Même si la F1 reste un rêve, je constate que la majorité des pilotes professionnels aujourd’hui en prototypes ou même en GT ou DTM sont passés par la mono. Je sais très bien qu’il faut énormément de talent, beaucoup de chance, de soutien et d’argent pour gravir les échelons menant vers les Grands Prix. Mais l’Auto Sport Academy me semble être une très bonne école pour apprendre les bases du métier de pilote. Je ne vais certainement pas y perdre mon temps. L’expérience de la monoplace me servira toujours dans le futur. Je n’ai que 16 ans et il sera toujours temps, plus tard, d’orienter ma carrière vers le Tourisme, le GT ou les Sports Prototypes. Je veux essayer.»

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Outre Stoffel Vandoorne, notre champion de GP2, pas mal d’autres pilotes ont débuté par l’Academy française de la monoplace : on pense à Franck Montagny, Jean-Eric Vergne ou Arthur Pic, tous trois montés jusqu’en F1, ou encore à Marcel Fassler ou Loic Duval aujourd’hui pilotes d’usine en WEC.

«Tout le monde roule avec du matériel identique tiré au sort, un peu comme au Trophy CIK Academy que j’ai disputé en 2013 en karting,» poursuit Gilles issu d’une famille nombreuse. «Les budgets restent comparables à une saison internationale de kart. J’en cherche d’ailleurs toujours un peu plus pour pouvoir ajouter des essais supplémentaires. Et puis, même s’il ne comprend, hélas, plus d’épreuve en Belgique, le calendrier est intéressant avec 6 meetings et quatre courses par week-end, soit 24 départs sur la saison. Après Nogaro que je connais déjà fin mars, on roulera dans les rues de Pau, à Magny-Cours, au Mans, à Imola avant la finale au Castellet.»

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Calendrier 2016 Auto Sport Academy

1-3 avril : Le Castellet (Paul Ricard)

13-15 mai : Pau (Circuit Pau ville)

3-5 juin : Lédenon

8-10 juillet : Magny-Cours

9-11 septembre : Le Mans

28-30 octobre : Barcelone (Circuit de Catalunya)

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

12:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monosplace, 2016:championnat, circuit, france, auto, sport, academy, gilles, magnus, 16 ans, jeune, espoir, belge | | |

RTBF,WRC,2016,saison,télévision,belge,francophone,olivier,gaspard,direct,dimanche,arrivée,power stage,invité

Comme l’année dernière, la saison 2016 de WRC, qui démarre tout bientôt, sera à suivre en TV sur la RTBF. Pour chaque rendez-vous du calendrier, Olivier Gaspard sera à l’antenne sur La Deux pour la Power Stage et l’arrivée en direct, précédées d’un résumé des premiers jours de courses. Un rendez-vous fixe est prévu pour les manches européennes (hors Grande-Bretagne): Olivier prendra l’antenne le dimanche à 11h45 pour le résumé des premiers jours avant le direct pour l’arrivée dès 12h00. Gageons qu'il parviendra encore à nous étonner avec des invités prestigieux mais surtout spécialistes de la discipline. Lors du prochain Monte-Carlo, un premier direct de l’ES14 Col de l’Orme-Saint Laurent est prévu en TV à 9h00 le dimanche 24 janvier, avant le résumé et l’arrivée dès 11h45.

RTBF,WRC,2016,saison,télévision,belge,francophone,olivier,gaspard,direct,dimanche,arrivée,power stage,invité

14:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rtbf, wrc, 2016, saison, télévision, belge, francophone, olivier, gaspard, direct, dimanche, arrivée, power stage, invité | | |

Exposition,photos,sport,automobile,liege,rédacteur,auto,alexis,bernard,talent,saison,belge,rallye,circuit,2015,vente,calendrier

Pour sa première exposition de photos, Le Rédacteur de l'Automobile a choisi d'allier photographie et architecture puisque c'est dans une superbe maison particulière que le travail d'Alexis Bernard sera exposé le vendredi 18 décembre prochain dès 18h00 pour le vernissage. A 25 ans, ce Liégeois possède une vision pertinente de la course automobile en offrant à cette discipline une dimension artistique. En partenariat avec Michelin, nous sommes particulièrement heureux de mettre son travail à l'honneur dans un lieu à la hauteur. Une occasion comme une autre de se retrouver entre passionnés de sport automobile pour discuter de la saison écoulée et des projets de 2016. L'exposition est ouverte au public les samedi 19 et dimanche 20 décembre de 14 à 18h00. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite!

11:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition, photos, sport, automobile, liege, rédacteur, auto, alexis, bernard, talent, saison, belge, rallye, circuit, 2015, vente, calendrier | | |

hyundai,genesis,luxe,marque,label,nouvelle,belge,designer,responsable,luc,donkerwolke,2020,six,modèles

A la manière de Toyota avec Lexus ou de Nissan avec Infiniti (sans parler de la tentative avortée de Mazda avec son label Xedos) Hyundai lance sa nouvelle marque de luxe, Genesis le nom de son vaisseau amiral. Le vice-président Euisun Chung a dévoilé les projets pour 2020, notamment le lancement de 6 modèles Genesis. Chaque modèle recevra un nom alphanumérique, commençant avec la lettre G (de Genesis) et un numéro référant au segment (G70, G80, G90,...).

hyundai,genesis,luxe,marque,label,nouvelle,belge,designer,responsable,luc,donkerwolke,2020,six,modèles

Afin de développer le design de la marque Genesis, Hyundai a engagé le belge Luc Donckerwolke, qui dirigera la nouvelle division Prestige Design à partir de mi-2016. A côté de cela, Donckerwolke est nommé à la tête du Hyundai Motor Design Center. Peter Schreyer reste en tant que Chief Design Officer du Groupe Hyundai Motor Group (Hyundai en Kia). Rappelons que notre compatriote était, jusqu’il y a peu, responsable pour Bentley design, et a eu certaines responsabilités au niveau design chez Audi, Lamborghini, Seat et Skoda.

hyundai,genesis,luxe,marque,label,nouvelle,belge,designer,responsable,luc,donkerwolke,2020,six,modèles

10:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hyundai, genesis, luxe, marque, label, nouvelle, belge, designer, responsable, luc, donkerwolke, 2020, six, modèles | | |

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Nos fidèles lecteurs le savaient déjà puisque nous l'avions annoncé, dès le 3 octobre, en exclusivité sur ce site. Il s'agit de l'un de nos projets qui visent à offrir davantage de visibilité à notre site puisque nous sommes le partenaire media privilégié de cette opération. Il y aura donc encore des surprises d'ici au départ de l'épreuve, le week-end des 7 et 8 novembre!

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Homologuée depuis peu, la Toyota GT86 CS-R3 va faire ses grands débuts sur le sol belge à l’occasion du 42ème Rallye du Condroz, dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes. Inscrite en voiture zéro, elle devrait assurer sa part de spectacle mais son pilote sera également chargé de peaufiner quelques réglages sur l’asphalte gras des routes condruziennes. Et si la présence de cette propulsion pouvait également séduire certains pilotes, l’opération serait totalement réussie pour TMG (Toyota Motorsport Gmbh).

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Première propulsion moderne homologuée en ce 21è siècle, le joli coupé japonais pourra désormais s'aligner dans toutes les compétitions routières estampillées FIA, y compris le WRC. S'appuyant sur la riche histoire du Toyota Team Europe, qui débuta en Championnat du Monde avec des Celica Turbo Twincam à roues arrière motrices dans les années 80, la GT86 CS-R3 devrait séduire de nombreux pilotes. Les plus anciens se souviennent encore de la venue de cette Gr.B en Belgique, en 1985, lors du Haspengouwrally aux mains de Juha Kankkunen et  sous les couleurs d’un célèbre cigarettier.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,patrick,snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Plus tard, c’est une Toyota Celica GT-4 qui sera engagée en Belgique par un autre sponsor rouge et blanc avec un certain Patrick Snijers au volant. Nous sommes en 1989 et le Limbourgeois échoue pour moins d’un point au classement final du championnat malgré quatre victoires (ci-dessus, Patrick au Condroz en 1990 - photo: Olivier Delhez). Des souvenirs qui risquent bien de resurgir lors de ce rallye du Condroz puisque Patrick sera au volant de la GT86 engagée par TMG.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

«Ce sont eux qui m’ont contacté pour piloter cette toute nouvelle voiture pour la première fois en Belgique. Il semblerait que j’ai encore des amis là-bas… Comme la GT86 CS-R3 est encore en plein développement, nous avons préféré l’engager en voiture zéro afin de peaufiner ses réglages sans pression. Nous l’avons déjà essayée et je suis sûr que le public va apprécier. Nous sommes chargés d’assurer la promotion de cette nouvelle R3, la seule propulsion homologuée dans cette catégorie, en trouvant le juste équilibre entre dérapages et efficacité. Le terrain belge est tellement spécifique que nous serons là pour ajuster les réglages aux routes grasses du Condroz et de la Hesbaye. Je peux déjà vous dire que cette Toyota est l’engin idéal pour les gentlemen-drivers qui veulent se faire plaisir à des coûts limités. Je suis sûr qu’elle va plaire au public mais aussi aux amateurs de propulsions. Je compte bien me faire plaisir au volant pour remercier TMG mais aussi mes fidèles sponsors, Ixo et Yacco qui ont accepté que je délaisse ma monture habituelle le temps d’un week-end!»

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Mais revenons à cette GT86 CS-R3 équipée d’un 2.0 litres boxer et qui a été retravaillé afin de fournir 232 ch pour un couple de 235 Nm. La boîte de vitesses à six rapports est devenue séquentielle grâce au travail de Drenth tout en conservant le différentiel arrière à glissement limité. Le poids a été ramené au minimum de 1.080 kg voulus par le règlement en vigueur tandis que les freins, l'échappement et la direction ont été calibrés en vue d'une utilisation en compétition. On sait déjà qu’un trophée réservé aux pilotes de GT86 sera mis sur pied dans le Championnat allemand des rallyes dès 2016 où l'on attend dix concurrents. Rappelons que le kit est commercialisé à 84.000 euros HTVA. (Photos portraits de Patrick Snijers: L.P.R. Photography)

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

19:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs r3, rallye, condroz, patrick, snijers, voiture, ouvreuse, zéro, première, belge, tmg, japon, coupé, propulsion | | |